Tramadol et flashbacks ? / PsychoACTIF

Tramadol et flashbacks ?

Publié par ,
1065 vues, 7 réponses
Theortheo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Dec 2020
7 messages
Salut les psychonaute et autres pothead, je viens vous poser une question vis à vis des flashback et du Tramadol. Alors pour faire simple, j'ai fait de la merde le 31 Novembre dernier, bad trip à coup de Md/beuh, surtout les yeux qui partaient en steak tout seul et les hallucinations inattendu qui m'ont accompagné pendant un bon 6h. Le truc c'est que j'ai réessayer de fumer de la weed 4 fois en espaçant de 3 semaine un mois, et en prenant des doses ridicule. Grosse angoisse et petit flashback hallucinatoire, donc la sainte weed m'est fermée pendant je pense sincèrement un bon moment (je vais pas mentir ça me manque énormément, mais j'ai pas le choix)

Rentrons dans le vif du sujet. Je peux encore boire de l'alcool sans problème, je réessayerai plus la MD, mais j'ai deux boîte de tramadol 100mg LP sous la main, et avant de me lancer j'aimerais savoir si il y a la moindre chance que mes neurones qui ont griller au BBQ en Novembre puisse repartir en cacahuètes complet,car ce que vu ce que j'ai vécu sous weed ces derniers temps, j'ai pas envie de le vivre au centuple sous tramadol pendant une douzaine d'heure, si vous avez réponse à ma question je vous serez très reconnaissant, c'est à vous que je m'adresse les vieux sage de la sainte psycho-exploration lol

Merci beaucoup à tout ceux qui ont pris le temps de lire et bonne soirée ! drogue-peace

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3480
Inscrit le 15 Apr 2019
424 messages
Blogs
Salut,

Honnêtement, étant donné la pharmacologie du tramadol, très peu de chances que cela arrives. Mais tout de même :

- Déjà, tes craintes sont compréhensibles : le tramadol agit comme un ISRSN et comme agent libérateur de la sérotonine, outre ses effets comme agonistes opioïdes.

- Comme il élève le taux synaptique de la sérotonine, tu as raison de t'inquiéter des effets flashback.

Sauf que :

- Déjà, la MDMA n'est pas un hallucinogène, qu'on soit clair. C'est un stimulant, parfois cité comme empathogène, cad qui augmente l'empathie et l'amour envers les gens. Sauf qu'une trop grosse dose peut déclencher un syndrome sérotoninergique (cad trop de sérotonine en milieu synaptique) et l'activation massive des 5HT2A mais ce n'est pas sa cible première contrairement aux psychédéliques.

- Je n'ai jamais entendu parler de flashback de la MDMA. Le cerveau ne peut pas créer plus de sérotonine que par la MDMA (sans doute qu'ils existent certains cas, mais aucune documentation à ce sujet et vu la puissance de la molécule, la littérature médicale ne me contrediras pas), alors que chez les hallucinogènes, le flashback est bien réel notamment par la réactivation des 5HT2A.

Mais soit conscient que tu as beaucoup de chance. Une grosse dose de MDMA aurait pu te tuer par convulsion/hypothermie mais bon, souffle un bon coup ce n'est pas arrivé.

- Et puis les effets des opioïdes sont de diminuer la neurotransmission et empêche l'apparition de syndrome sérotoninergique. Encore une fois, ceci est vrai pour des faibles doses et sans mélange. La dose max de tramadol étant 400mg/j à cause du risques de crises convulsives parce que le tramadol abaissent le seuil épileptique.

Le syndrome sérotoninergique n'arrive que si les RDR ne sont pas respectés :
- Mélange de sérotoninergique (Tramadol, amphétamines (au pluriel, ils sont tous sérotoninergiques), cocaïne, psychédéliques, benzofuranes, cathinones, bleu de méthylène, antidépresseurs ISRS, ISRSN, ISRSND, méthylphénidate, etc.)
- Le tryptophane aussi mais rare
- Une dose de tramadol trop élévée

En revanche, des états convulsifs peuvent survenir :
- Sevrage aux gabaergiques (benzodiazépines, z-drugs comme zopiclone, zolpidem, éthanol, etc.)
- Et d'autres cas mais plus rares

Donc fait attention à toi, le tramadol peut être super mais te faire tellement de bien que cela aboutit généralement à une dépendance.

Amicalement wink

La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Theortheo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Dec 2020
7 messages

Azerbarit a écrit

Salut,

Honnêtement, étant donné la pharmacologie du tramadol, très peu de chances que cela arrives. Mais tout de même :

- Déjà, tes craintes sont compréhensibles : le tramadol agit comme un ISRSN et comme agent libérateur de la sérotonine, outre ses effets comme agonistes opioïdes.

- Comme il élève le taux synaptique de la sérotonine, tu as raison de t'inquiéter des effets flashback.

Sauf que :

- Déjà, la MDMA n'est pas un hallucinogène, qu'on soit clair. C'est un stimulant, parfois cité comme empathogène, cad qui augmente l'empathie et l'amour envers les gens. Sauf qu'une trop grosse dose peut déclencher un syndrome sérotoninergique (cad trop de sérotonine en milieu synaptique) et l'activation massive des 5HT2A mais ce n'est pas sa cible première contrairement aux psychédéliques.

- Je n'ai jamais entendu parler de flashback de la MDMA. Le cerveau ne peut pas créer plus de sérotonine que par la MDMA (sans doute qu'ils existent certains cas, mais aucune documentation à ce sujet et vu la puissance de la molécule, la littérature médicale ne me contrediras pas), alors que chez les hallucinogènes, le flashback est bien réel notamment par la réactivation des 5HT2A.

Mais soit conscient que tu as beaucoup de chance. Une grosse dose de MDMA aurait pu te tuer par convulsion/hypothermie mais bon, souffle un bon coup ce n'est pas arrivé.

- Et puis les effets des opioïdes sont de diminuer la neurotransmission et empêche l'apparition de syndrome sérotoninergique. Encore une fois, ceci est vrai pour des faibles doses et sans mélange. La dose max de tramadol étant 400mg/j à cause du risques de crises convulsives parce que le tramadol abaissent le seuil épileptique.

Le syndrome sérotoninergique n'arrive que si les RDR ne sont pas respectés :
- Mélange de sérotoninergique (Tramadol, amphétamines (au pluriel, ils sont tous sérotoninergiques), cocaïne, psychédéliques, benzofuranes, cathinones, bleu de méthylène, antidépresseurs ISRS, ISRSN, ISRSND, méthylphénidate, etc.)
- Le tryptophane aussi mais rare
- Une dose de tramadol trop élévée

En revanche, des états convulsifs peuvent survenir :
- Sevrage aux gabaergiques (benzodiazépines, z-drugs comme zopiclone, zolpidem, éthanol, etc.)
- Et d'autres cas mais plus rares

Donc fait attention à toi, le tramadol peut être super mais te faire tellement de bien que cela aboutit généralement à une dépendance.

Amicalement wink

Merci beaucoup pour ta réponse camarade !

Oui je me demandais tout ça par ce que bon, depuis ce 31 Novembre je suis tout les jour pris de petites hallucinations, quand je bouge trop vite ma tête ou mes yeux, je vois très très souvent des vagues et des points noir, quand je fix le ciel je vois des points blanc qui dancent, et quand je ferme les yeux j'ai régulièrement des truc bien coloré (c'est gerable, si je me concentre comme il faut y'a rien de particulier, c'est quand j'encourage ou que je fait rien) et comme j'ai dis, à ma dernière dose de cannabis (uniquement celle ci, les fois d'avant qui étaient globalement bien plus forte ne m'ont rien fait à ce niveau là, juste de l'angoisse énorme)pour réessayer, il devait y avoir moins de 0.2 dedans et j'ai fumer la moitié, et pendant mon stress je voyais des formes géométrique les yeux fermés, et en me focalisant sur le plafond je l'ai revue, je l'ai vite "chassé" et c'est pas revenu, mais du coup ça me fait un peu flipper, si c'est pas sensé arriver tout ça, tu pense que c'est du a quoi ?

Après les hallu de tout les jour se sont calmé, quand j'ai pris 50mg de codéine, ça s'est calmer totalement pour la durée des effet  (bon à part les rêve éveiller quand tu ferme les yeux si tu vois ce que je veux dire si t'en a déjà pris) et ça s'arrête aussi quand jsuis devant mon PC, surtout quand jsuis concentré sur un jeu ou une vidéo.

Par ce que bon du coup si tu me dis que c'est pas sensé arriver, je me demande vraiment maintenant si j'aurais du en parler à mon médecin des hallucinations, par ce que de ce que je comprends de ta réponse, j'ai du m'*nculer quelque chose de sévère avec ce mélange, d'ailleurs c'était environ 0.3g de MD réparties sur trois bonnes heure et quand les effets rechercher ont commencer à disparaître, j'ai pas fait attention et j'ai du aller fumer entre 0,5 et 1g de weed, je sais plus exactement mais je penche pour la limite basse. Désolé pour toutes ces questions c'est juste que t'a l'air plutôt érudit sur le sujet donc j'en appel à tes connaissances. Et au moins maintenant sais quoi pour le tramadol, merci bien (et oui je compte pas jouer au con avec la dépendance aux opiacés ne t'en fais pas ^^) !

Cordialement drogue-peace.

PS: tu pense que je pourrais refumer de la weed comme avant un jour ? Je compte au moins attendre un an encore si après 3 mois ça marche toujours pas...

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3480
Inscrit le 15 Apr 2019
424 messages
Blogs

Theortheo a écrit

Azerbarit a écrit

Salut,

Honnêtement, étant donné la pharmacologie du tramadol, très peu de chances que cela arrives. Mais tout de même :

- Déjà, tes craintes sont compréhensibles : le tramadol agit comme un ISRSN et comme agent libérateur de la sérotonine, outre ses effets comme agonistes opioïdes.

- Comme il élève le taux synaptique de la sérotonine, tu as raison de t'inquiéter des effets flashback.

Sauf que :

- Déjà, la MDMA n'est pas un hallucinogène, qu'on soit clair. C'est un stimulant, parfois cité comme empathogène, cad qui augmente l'empathie et l'amour envers les gens. Sauf qu'une trop grosse dose peut déclencher un syndrome sérotoninergique (cad trop de sérotonine en milieu synaptique) et l'activation massive des 5HT2A mais ce n'est pas sa cible première contrairement aux psychédéliques.

- Je n'ai jamais entendu parler de flashback de la MDMA. Le cerveau ne peut pas créer plus de sérotonine que par la MDMA (sans doute qu'ils existent certains cas, mais aucune documentation à ce sujet et vu la puissance de la molécule, la littérature médicale ne me contrediras pas), alors que chez les hallucinogènes, le flashback est bien réel notamment par la réactivation des 5HT2A.

Mais soit conscient que tu as beaucoup de chance. Une grosse dose de MDMA aurait pu te tuer par convulsion/hypothermie mais bon, souffle un bon coup ce n'est pas arrivé.

- Et puis les effets des opioïdes sont de diminuer la neurotransmission et empêche l'apparition de syndrome sérotoninergique. Encore une fois, ceci est vrai pour des faibles doses et sans mélange. La dose max de tramadol étant 400mg/j à cause du risques de crises convulsives parce que le tramadol abaissent le seuil épileptique.

Le syndrome sérotoninergique n'arrive que si les RDR ne sont pas respectés :
- Mélange de sérotoninergique (Tramadol, amphétamines (au pluriel, ils sont tous sérotoninergiques), cocaïne, psychédéliques, benzofuranes, cathinones, bleu de méthylène, antidépresseurs ISRS, ISRSN, ISRSND, méthylphénidate, etc.)
- Le tryptophane aussi mais rare
- Une dose de tramadol trop élévée

En revanche, des états convulsifs peuvent survenir :
- Sevrage aux gabaergiques (benzodiazépines, z-drugs comme zopiclone, zolpidem, éthanol, etc.)
- Et d'autres cas mais plus rares

Donc fait attention à toi, le tramadol peut être super mais te faire tellement de bien que cela aboutit généralement à une dépendance.

Amicalement wink

Merci beaucoup pour ta réponse camarade !

Oui je me demandais tout ça par ce que bon, depuis ce 31 Novembre je suis tout les jour pris de petites hallucinations, quand je bouge trop vite ma tête ou mes yeux, je vois très très souvent des vagues et des points noir, quand je fix le ciel je vois des points blanc qui dancent, et quand je ferme les yeux j'ai régulièrement des truc bien coloré (c'est gerable, si je me concentre comme il faut y'a rien de particulier, c'est quand j'encourage ou que je fait rien) et comme j'ai dis, à ma dernière dose de cannabis (uniquement celle ci, les fois d'avant qui étaient globalement bien plus forte ne m'ont rien fait à ce niveau là, juste de l'angoisse énorme)pour réessayer, il devait y avoir moins de 0.2 dedans et j'ai fumer la moitié, et pendant mon stress je voyais des formes géométrique les yeux fermés, et en me focalisant sur le plafond je l'ai revue, je l'ai vite "chassé" et c'est pas revenu, mais du coup ça me fait un peu flipper, si c'est pas sensé arriver tout ça, tu pense que c'est du a quoi ?

Après les hallu de tout les jour se sont calmé, quand j'ai pris 50mg de codéine, ça s'est calmer totalement pour la durée des effet  (bon à part les rêve éveiller quand tu ferme les yeux si tu vois ce que je veux dire si t'en a déjà pris) et ça s'arrête aussi quand jsuis devant mon PC, surtout quand jsuis concentré sur un jeu ou une vidéo.

Par ce que bon du coup si tu me dis que c'est pas sensé arriver, je me demande vraiment maintenant si j'aurais du en parler à mon médecin des hallucinations, par ce que de ce que je comprends de ta réponse, j'ai du m'*nculer quelque chose de sévère avec ce mélange, d'ailleurs c'était environ 0.3g de MD réparties sur trois bonnes heure et quand les effets rechercher ont commencer à disparaître, j'ai pas fait attention et j'ai du aller fumer entre 0,5 et 1g de weed, je sais plus exactement mais je penche pour la limite basse. Désolé pour toutes ces questions c'est juste que t'a l'air plutôt érudit sur le sujet donc j'en appel à tes connaissances. Et au moins maintenant sais quoi pour le tramadol, merci bien (et oui je compte pas jouer au con avec la dépendance aux opiacés ne t'en fais pas ^^) !

Cordialement drogue-peace.

PS: tu pense que je pourrais refumer de la weed comme avant un jour ? Je compte au moins attendre un an encore si après 3 mois ça marche toujours pas...

Je penses que tu aurais du en parler. Parce que les hallucinations délirogènes et même psychédéliques avec de la MDMA c'est tout sauf anodin. Pour l'instant, je ne te dirais pas d'aller en HP ou quoi que ce soit. Une bouffée délirante aigüe survient parfois avec les amphétamines. Si tu n'as pas eu d'autre symptômes que des hallucinations, comme des délires, de la paranoïa, peu de chance qu'une schyzophrénie se soit amorçer mais bon, le risque 0 n'existe pas.

Pour le moment je te conseillerais d'attendre que tout cela se calme. Ne fait pas un tour chez les benzo ou les neuroleptiques, ça risquerais d'être pire ensuite.

Si jamais ça doit revenir, calme toi et appelle ton médecin, c'est important.

Sinon profite l'ami, le tramadol c'est fou wink


La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Theortheo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Dec 2020
7 messages

Azerbarit a écrit

Theortheo a écrit


Merci beaucoup pour ta réponse camarade !

Oui je me demandais tout ça par ce que bon, depuis ce 31 Novembre je suis tout les jour pris de petites hallucinations, quand je bouge trop vite ma tête ou mes yeux, je vois très très souvent des vagues et des points noir, quand je fix le ciel je vois des points blanc qui dancent, et quand je ferme les yeux j'ai régulièrement des truc bien coloré (c'est gerable, si je me concentre comme il faut y'a rien de particulier, c'est quand j'encourage ou que je fait rien) et comme j'ai dis, à ma dernière dose de cannabis (uniquement celle ci, les fois d'avant qui étaient globalement bien plus forte ne m'ont rien fait à ce niveau là, juste de l'angoisse énorme)pour réessayer, il devait y avoir moins de 0.2 dedans et j'ai fumer la moitié, et pendant mon stress je voyais des formes géométrique les yeux fermés, et en me focalisant sur le plafond je l'ai revue, je l'ai vite "chassé" et c'est pas revenu, mais du coup ça me fait un peu flipper, si c'est pas sensé arriver tout ça, tu pense que c'est du a quoi ?

Après les hallu de tout les jour se sont calmé, quand j'ai pris 50mg de codéine, ça s'est calmer totalement pour la durée des effet  (bon à part les rêve éveiller quand tu ferme les yeux si tu vois ce que je veux dire si t'en a déjà pris) et ça s'arrête aussi quand jsuis devant mon PC, surtout quand jsuis concentré sur un jeu ou une vidéo.

Par ce que bon du coup si tu me dis que c'est pas sensé arriver, je me demande vraiment maintenant si j'aurais du en parler à mon médecin des hallucinations, par ce que de ce que je comprends de ta réponse, j'ai du m'*nculer quelque chose de sévère avec ce mélange, d'ailleurs c'était environ 0.3g de MD réparties sur trois bonnes heure et quand les effets rechercher ont commencer à disparaître, j'ai pas fait attention et j'ai du aller fumer entre 0,5 et 1g de weed, je sais plus exactement mais je penche pour la limite basse. Désolé pour toutes ces questions c'est juste que t'a l'air plutôt érudit sur le sujet donc j'en appel à tes connaissances. Et au moins maintenant sais quoi pour le tramadol, merci bien (et oui je compte pas jouer au con avec la dépendance aux opiacés ne t'en fais pas ^^) !

Cordialement drogue-peace.

PS: tu pense que je pourrais refumer de la weed comme avant un jour ? Je compte au moins attendre un an encore si après 3 mois ça marche toujours pas...

Je penses que tu aurais du en parler. Parce que les hallucinations délirogènes et même psychédéliques avec de la MDMA c'est tout sauf anodin. Pour l'instant, je ne te dirais pas d'aller en HP ou quoi que ce soit. Une bouffée délirante aigüe survient parfois avec les amphétamines. Si tu n'as pas eu d'autre symptômes que des hallucinations, comme des délires, de la paranoïa, peu de chance qu'une schyzophrénie se soit amorçer mais bon, le risque 0 n'existe pas.

Pour le moment je te conseillerais d'attendre que tout cela se calme. Ne fait pas un tour chez les benzo ou les neuroleptiques, ça risquerais d'être pire ensuite.

Si jamais ça doit revenir, calme toi et appelle ton médecin, c'est important.

Sinon profite l'ami, le tramadol c'est fou wink

J'ai une seule fois fait une crise de parano l'heure avant un cours au lycée qui parlait de collapsolgie (un bon sujet dépressif de merde) mais ça s'est calmer quand j'ai sécher le cours (je fais jamais ça mais la j'allais mourir) et oui les hallucinations s'était bien multiplier, mais ça c'est calmer ensuite. Mais globalement avant j'avais carrément des flou, et au tout tout début (le lendemain du bordel) je voyais des vagues de flou qui devenait bleue, mais ça s'est arrêté le lendemain, ensuite comme des déchirure dans ma vision, ça faisait des "rip" flou avec du grain, je voyais des petite distorsion, mais plus rien de cela, que des vagues noire un peu transparente et des points noir qui dansent.

Merci pour ta réponse !

Hors ligne

 

Theortheo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Dec 2020
7 messages
Ah et, je préviens avant que certains se posent des questions, jsuis en BTS au lycée, j'ai 20 ans, pas 16 ^^

Amicalement

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
3480
Inscrit le 15 Apr 2019
424 messages
Blogs

J'ai une seule fois fait une crise de parano l'heure avant un cours au lycée qui parlait de collapsolgie (un bon sujet dépressif de merde) mais ça s'est calmer quand j'ai sécher le cours (je fais jamais ça mais la j'allais mourir) et oui les hallucinations s'était bien multiplier, mais ça c'est calmer ensuite. Mais globalement avant j'avais carrément des flou, et au tout tout début (le lendemain du bordel) je voyais des vagues de flou qui devenait bleue, mais ça s'est arrêté le lendemain, ensuite comme des déchirure dans ma vision, ça faisait des "rip" flou avec du grain, je voyais des petite distorsion, mais plus rien de cela, que des vagues noire un peu transparente et des points noir qui dansent.

Merci pour ta réponse !

Bon, je peux déja te rassurer. Hormis la crise de paranoïa, qui ressemble à une petite bouffée délirante aigüe, aucune pathologie psychiatrique style schyzophrénie n'a l'air de cette déclenchée. Les halluciations que tu décris ne concordent pas avec ceux de la schyzophrénie par exemple, qui sont beaucoup plus complexes. Les tiennes ressemblent plus à un délirogène style anticholinergique comme avec les antihistamines de 1ère génération, notamment la diphénhydramine.

Mon hypothèse, j'espère ne pas dire de bêtises, c'est que la combinaison MDMA + THC à créer un fort déséquilibre chimique dans ton système nerveux. Et honnêtement, ton autodiagnostic s'orient beaucoup vers un syndrome sérotoninergique :

- Les symptômes ont durés assez longtemps ; généralement, le SS peut montrer des symptômes jusqu'a 3 mois après les premiers signes.
- Le bad trip que tu as fait comporte des symptômes typiques notamment les hallucinations.
- Dès que tu consomme du THC, les symptômes réaparaissent.

Du coup, je penses que je vais revenir sur ce que j'ai dit. Ton cerveau à l'air d'être fragile suite à cet évenement. A ta place, je serais donc extrêmement précaucioneux quant à l'usage de tramadol même à faible dose.

Ca reste un sérotoninergique analogue à la MDMA (rien à avoir évidement en terme d'effets mais les effets physiologiques sont les mêmes : inhibition de la recapture de la sérotonine et librérateur de sérotonine).

Et aussi, ça reste peu probable mais on sait jamais, est ce que tu sais si ta beuh était coupée à quelque chose, comme un sérotoninergique.

Fait attention à toi, peut être que la meilleure chose serait de laisser ton cerveau se reposer calmement pour le moment et de repartir après wink

La bise,


La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Theortheo 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Dec 2020
7 messages

Azerbarit a écrit

J'ai une seule fois fait une crise de parano l'heure avant un cours au lycée qui parlait de collapsolgie (un bon sujet dépressif de merde) mais ça s'est calmer quand j'ai sécher le cours (je fais jamais ça mais la j'allais mourir) et oui les hallucinations s'était bien multiplier, mais ça c'est calmer ensuite. Mais globalement avant j'avais carrément des flou, et au tout tout début (le lendemain du bordel) je voyais des vagues de flou qui devenait bleue, mais ça s'est arrêté le lendemain, ensuite comme des déchirure dans ma vision, ça faisait des "rip" flou avec du grain, je voyais des petite distorsion, mais plus rien de cela, que des vagues noire un peu transparente et des points noir qui dansent.

Merci pour ta réponse !

Bon, je peux déja te rassurer. Hormis la crise de paranoïa, qui ressemble à une petite bouffée délirante aigüe, aucune pathologie psychiatrique style schyzophrénie n'a l'air de cette déclenchée. Les halluciations que tu décris ne concordent pas avec ceux de la schyzophrénie par exemple, qui sont beaucoup plus complexes. Les tiennes ressemblent plus à un délirogène style anticholinergique comme avec les antihistamines de 1ère génération, notamment la diphénhydramine.

Mon hypothèse, j'espère ne pas dire de bêtises, c'est que la combinaison MDMA + THC à créer un fort déséquilibre chimique dans ton système nerveux. Et honnêtement, ton autodiagnostic s'orient beaucoup vers un syndrome sérotoninergique :

- Les symptômes ont durés assez longtemps ; généralement, le SS peut montrer des symptômes jusqu'a 3 mois après les premiers signes.
- Le bad trip que tu as fait comporte des symptômes typiques notamment les hallucinations.
- Dès que tu consomme du THC, les symptômes réaparaissent.

Du coup, je penses que je vais revenir sur ce que j'ai dit. Ton cerveau à l'air d'être fragile suite à cet évenement. A ta place, je serais donc extrêmement précaucioneux quant à l'usage de tramadol même à faible dose.

Ca reste un sérotoninergique analogue à la MDMA (rien à avoir évidement en terme d'effets mais les effets physiologiques sont les mêmes : inhibition de la recapture de la sérotonine et librérateur de sérotonine).

Et aussi, ça reste peu probable mais on sait jamais, est ce que tu sais si ta beuh était coupée à quelque chose, comme un sérotoninergique.

Fait attention à toi, peut être que la meilleure chose serait de laisser ton cerveau se reposer calmement pour le moment et de repartir après wink

La bise,

Merci pour ta réponse et de toute ses infos ! Je pense que je vais m'en tenir à l'alcool pour encore un moment de coup, t'a raison je prendrais pas de risque, je vais attendre que tout ce calme, je verrais bien d'ici février ou mars prochain avant de réessayer le cannabis (mon sevrage forcé s'est bien passée, ça fait un bail que je fais plus de cauchemar ni de grosse suée en dormant) et je pense que je laisserai la MD de côté, pour le cannabis ça m'étonnerai fortement, je connais pas la composition exact ça va de soit mais je connais la personne chez qui je l'ai chopper, et c'est le genre de gars old school à chier sur les itération modernes du cannabis, soit disant trop de THC, je serai surpris que mon herbe dépasse les 10% et qu'elle comporte d'autre saloperie.

En tout cas merci des conseils, je vais faire une bonne grosse pause avant de retenter quoi que ce soit, tout ça me rassure par ce que je pensais m'être pris un HPPD mais ça correspond pas non plus en y réfléchissant, m'enfin je garde le moral, et tout ça ne fait que m'encourager ! Je trouve ça incroyable que le forum le plus amical et bienveillant que je connaisse, soit un qui s'articule autour de la drogue, comme dirait les anglo-saxons : You rock ! punk1

Cordialement. drogue-peace

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 10hCommentaire de Mister No (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 5jCommentaire de Glo Bulle (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum 
    Effets - Je, suis la musique, regarde !
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Régular Psyché dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Alprazolam - CRISE D’ANGOISSE CONTINUE ET INTENSE
    Il y a 3mnCommentaire de Régular Psyché dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Heroine, besoin d'aide
    Il y a 1hCommentaire de Dreams dans [Opiacés et opioïdes...]
    (23 réponses)
     Forum 
    Paracetamol - 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Acid Test dans [Codéine et dihydrocod...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Plaquette de filtré X3 à 570e
    Il y a 3hCommentaire de Psilosophia dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Parano après la 1ère fumette de crack
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de guygeorges dans [Cocaïne-Crack...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Guerre à  la drogue - L’Etat de Washington approuve le programme « un joint pour un vacc...
    Il y a 4h
    8
    Commentaire de Morning Glory dans [Actualités...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Gros bad trip MDMA ! Besoin de réponse
    Il y a 4hCommentaire de Régular Psyché dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Je résiste à tout sauf à la tentation
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de guygeorges dans le blog de cependant
    (9 commentaires)
     Blog 
    Entre deux réalités (DMT)
    Il y a 5hNouveau blog de Bon Vivant dans [Trip Report]
     Blog 
    PhotoACTIF
    Il y a 8h
    9
    Commentaire de Psyborg dans le blog de Meumeuh
    (79 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 04:04
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
     Sevrage Brutal Codéine 2
    par filousky, le 03 Jun 2021
    Je vais en rajouter une couche et une épaisse. L'idée que vivre sans opiacés est une norme pour les usagers ayant consommé durablement est une pure aberration, à mon humble avis. Et que ce soit de la codéine ou de l'héroïne, le sevrage, même progressif n'est en aucun cas une solution univ...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très juste l'ami GG dans [forum] 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    (Il y a 3h)
    Pas de lol, tu joue ton foie et dc ta vie. Apprends la CWE. GuyGeorges dans [forum] 600mg codeine et 7mg xanax une prise
    (Il y a 3h)
    "Logement d'abord"! Merci du partage dans [forum] Stalingrad quelles solutions ?
    (Il y a 7h)
    En effet, merci pour le bon sens si rare ces temps ci !! dans [forum] L’Etat de Washington approuve le programme « un joint pour un vaccin »
    (Il y a 7h)
    je suis tellement rassurée je pensais etre la seule dans ce cas :D dans [forum] Grosses diarrhées et pets horriblement ordorants
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums