Maman 28 ans et désemparée / PsychoACTIF

Maman 28 ans et désemparée

Publié par ,
2472 vues, 25 réponses
Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Bonjour à tous

Voilà une semaine que je parcours ce site et surtout le forum en lisant vos histoires qui m’en ont appris beaucoup sur beaucoup de choses...


Je ne sais pas bien par où commencer et je pense que ça va être assez brouillon alors je m’excuse d’avance

J’ai commencer la cocaine avec mon conjoint que j’ai rencontré il y a 6 ans maintenant nous avons 11 ans de différences âge  et lui avais déjà de l’expérience et à l’époque il dilé un peu juste manière de pouvoir consommer à l’œil , bref malencontreusement j’ai passer ce cap de dépendance sans vraiment m’en rendre compte

En juin 2019 on a eu un petit garçon et j’ai la « chance » de ne pas être encore accros et de ne pas avoir une consommation régulière  à la découverte de ma grossesse ce qui m’a permise de pouvoir arrêter toute consommation pendant plus de 9 mois  , j’ai un passé de fumeuse de joint mais je n’y trouvais plus de plaisir et ça me fesait même bader à chaque latte
Mon cojoint dis que pour chaque drogue ça dépend dans quel état d’esprit on consomme ... j’ai des doutes à ce sujet .
Mais voilà après cette période d’arrêt la tentation étant devant mes yeux à chaque instant j’ai voulu retenté juste comme ça et puis je me disais que de toute façon j’avais réussi à arrêter si facilement que c’était pas addictif ... on est rentré dans un truc ou chaque soirs après nos rituels routinier avec nos enfants et une fois qu’ils étaient couché hop une petite avec le café et la clope et puis j’avais toujours le droit à celle après ma douche et celle d’après et encore après et vous connaissez la suite , cheri lui fume encore un peut de shit de temps en temps donc ne ressentait pas cette envie irrépressible de la petite dernière qui te fais t’endormir 2h avant de te lever pour aller bosser !
Bref tout c’est assez vite enchaîner et au final il y a 15 jours maintenant j’ai commencé à tomber malade plus de goût plus d’odorat sinus complètement boucher et une bonne toux biensur j’ai de suite penser au covid ce qui m’a valu de test PCR négatif ( j’ai même penser que le fait de taper pouvait rendre le test négatif) j’ai passer un scanner thoracique afin d’éliminer toute suspicion car j’avais tout les symptômes ou alors on tellement obnubilé par ce virus qu’on ne voit plus que ça partout
Parmis les symptômes : donc plus de goût ni d’odorat, bout des doigts qui cyanose , marbrure sur les cuisses et les avant bras difficulté respiratoire , fièvre qui oscille , tension à 9 , mal de tête
Et quand je consomme : mal au dos , nuque raide , mal thoracique, doigt qui cyanose ++ , tremblement, agressivité à la redescente,et puis alors quand je tape la première je sens bien les effets mais alors après l’impression que ça ne passe plus je pense me taper une bonne grosse sinusite en plus et les redescentes sont de plus en plus durs ça gâche même la consommation
Bref je suis arreter depuis 15 jours et là j’enchaîne avec une autre semaine d’arrêt ma patronne commence à ne pas comprendre et être agacé j’avais laisser mon fils 15 jours chez mamie au début par peur du covid et après car j’étais fatigué ça ne m’a pas empêchée d’enchaîner les sessions et de regretter juste après en me disant qu’un jour ça sera la dernière et que mon fils a besoin de sa maman encore longtemps
Mais si j’en prend une elle appelles les suivante c’est horrible sans parler du côté financier ? j’ai demander à plusieur reprise à mon conjoint de ne plus en ramener il me dit oui oui et à la moindre petite ouverture de ma part c’est parti il m’aide pas du tout de ce côté là après je sais que je peux être très persuasive .
Enfin voilà je vous ai raconter un peu mon lien avec la cocaine , aujourd’hui je suis clean lol et j’espère pouvoir continuer ainsi mais j’avou que je doute
Je crois que psychologiquement je vais pas super bien et je me réfugie là dedans

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire mon étalage de vie pas structuré ça fait du bien d’écrire

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Je me permet de rajouter :
Vous pensez que tout ces symptômes soit lié à ma consommation ?

Dernière modification par pierre (23 mars 2021 à  20:23)

Hors ligne

 

Akaion 
cartésien passionné
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
375 messages
Blogs
salut

Pas facile de se retrouver dans l'addiction à la cocaïne, ton conjoint a raison quand il te dit que l'état d'esprit y fait beaucoup mais en consommant seulement du cannabis il ne développe pas de manque physique. Avec la cocaïne c'est une histoire différente. De toute évidence il faut que ton médecin traitant t'examine et t'adresse à un spécialiste en addictologie car tu auras vite compris que tu ne peux pas rester dans cet état d'envie perpétuelle de consommer.

Pour ce qui est des symptômes physiques que tu as, je serais incapable de te dire à quoi c'est lié, comme je te le dis une consultation médicale est nécessaire. Aujourd'hui la cocaïne est tellement coupée avec des substances parfois dangereuses comme on le voit ici :

/forum/uploads/images/1616/cocaine1-630x472.jpg


A savoir que les rapports d'addictolovigilance font état de problèmes circulatoires et plus concernant le Lévamisole assez utilisé. Je peux éventuellement te conseiller de faire analyser un échantillon de ton produit au CSAPA/CAARUD le plus proche de chez toi ou de l'envoyer à nos modérateurs qui sauront te renseigner.

Si tu as entamé un sevrage à la dure, le manque est évidemment présent et ô combien difficile j'en ai conscience. C'est pour cette raison que s'entourer de professionnels de santé n'est pas une si mauvaise idée. Bien qu'aujourd'hui il n'y ait pas de remède officiel contre la cocaïne (l'Ansm étant trop larguée pour étudier et piloter des essais cliniques sur le méthylphénidate ou les sels d'amphétamine qui pourraient être une piste), il y a toujours une façon de se sevrer d'un produit. Parfois un appui psychologique peut-être nécessaire en parallèle d'une médication. Les descentes peuvent parfois être facilitées avec une médication (chaque médecin gère à sa façon).

De manière générale la cocaïne est pas très bonne pour le système sanguin, c'est un vasoconstricteur et il ne faut pas négliger les éventuelles douleurs thoraciques.

Pour résumer :
- vois un médecin (ECG, etc),
- fais analyser ton stupéfiant
- ne reste pas seule dans cette impasse et entoure-toi

J'ai le même âge que toi, avec un problème assez similaire, d'où les conseils. J'ai eu la chance d'avoir pu mettre en place un suivi régulier avec divers spécialistes, et je puis t'assurer que (même en tant que professionnel de santé) cela fait un bien fou. A 28 ans on a des ressources pour se booster et faire au mieux pour sa santé et ton boulot de maman en plus.

Bon courage !

Dernière modification par Akaion (23 mars 2021 à  03:07)


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Bonjour

Akaion

Merci pour ta réponse et t’es renseignement
Ce qui est d’aide de par mon médecin traitant je n’arrive pas à franchir le cap de lui en parler j’ai trop peur du jugement

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2100
Inscrit le 07 May 2018
1716 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Bonjour

Akaion

Merci pour ta réponse et t’es renseignement
Ce qui est d’aide de par mon médecin traitant je n’arrive pas à franchir le cap de lui en parler j’ai trop peur du jugement

Bonjour Nini06,

Si tu ne veux pas parler à ton médecin traitant de tes consommations, tu peux dans un premier temps lui demander un check up physique: prises de sang, radio etc. Mais le mieux serait que tu parles ou que tu changes de docteur si tu sens qu'il va te juger. C'est que dans le fond tu n'es pas très à l'aise avec lui.

Pour tes envies incontrôlables de consommer, tu peux aller directement dans un CSAPA ou tout autre centre d'addictologie. Ca va te faire du bien déjà de pouvoir parler de tout ça, de décharger ton sac auprès de pro. Tu crois que ton compagnon t'accompagnerait?


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

Fastofle 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Apr 2019
42 messages
Bonjour,

Si tu ne souhaites pas t'orienter vers ton médecin traitant tu peux toujours contacter le CSAPA de ton secteur qui pourra t'accompagner dans ta démarche d'arrêt. C'est anonyme et gratuit.
De plus tu indiques ne pas être bien psychologiquement. Dans ce type d'endroit tu peux bénéficier d'un accompagnement psychologique.

Prend soin de toi.

Dernière modification par Fastofle (23 mars 2021 à  10:50)


« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

Hors ligne

 

Akaion 
cartésien passionné
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
375 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Bonjour

Akaion

Merci pour ta réponse et t’es renseignement
Ce qui est d’aide de par mon médecin traitant je n’arrive pas à franchir le cap de lui en parler j’ai trop peur du jugement

Il faut que tu lui en parles. Ton médecin n'est pas un juge et doit au contraire être à l'écoute. Après tu peux lui en parler en disant que tu es sur plusieurs plans dans ta vie, avec nécessité d'être au top et que tu prends de la cocaïne car il te faut assurer. Fais passer l'idée comme tu le sens mais ne reste pas sans lui en parler. Sinon comme la camarade dit, un médecin du CSAPA est habitué de la prise en charge, n'hésite pas à le rencontrer.


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2508 messages

Akaion a écrit

salut

Pas facile de se retrouver dans l'addiction à la cocaïne, ton conjoint a raison quand il te dit que l'état d'esprit y fait beaucoup mais en consommant seulement du cannabis il ne développe pas de manque physique. Avec la cocaïne c'est une histoire différente. De toute évidence il faut que ton médecin traitant t'examine et t'adresse à un spécialiste en addictologie car tu auras vite compris que tu ne peux pas rester dans cet état d'envie perpétuelle de consommer.

Pour ce qui est des symptômes physiques que tu as, je serais incapable de te dire à quoi c'est lié, comme je te le dis une consultation médicale est nécessaire. Aujourd'hui la cocaïne est tellement coupée avec des substances parfois dangereuses comme on le voit ici :

Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 30x472.jpg

A savoir que les rapports d'addictolovigilance font état de problèmes circulatoires et plus concernant le Lévamisole assez utilisé. Je peux éventuellement te conseiller de faire analyser un échantillon de ton produit au CSAPA/CAARUD le plus proche de chez toi ou de l'envoyer à nos modérateurs qui sauront te renseigner.

Si tu as entamé un sevrage à la dure, le manque est évidemment présent et ô combien difficile j'en ai conscience. C'est pour cette raison que s'entourer de professionnels de santé n'est pas une si mauvaise idée. Bien qu'aujourd'hui il n'y ait pas de remède officiel contre la cocaïne (l'Ansm étant trop larguée pour étudier et piloter des essais cliniques sur le méthylphénidate ou les sels d'amphétamine qui pourraient être une piste), il y a toujours une façon de se sevrer d'un produit. Parfois un appui psychologique peut-être nécessaire en parallèle d'une médication. Les descentes peuvent parfois être facilitées avec une médication (chaque médecin gère à sa façon).

De manière générale la cocaïne est pas très bonne pour le système sanguin, c'est un vasoconstricteur et il ne faut pas négliger les éventuelles douleurs thoraciques.

Pour résumer :
- vois un médecin (ECG, etc),
- fais analyser ton stupéfiant
- ne reste pas seule dans cette impasse et entoure-toi

J'ai le même âge que toi, avec un problème assez similaire, d'où les conseils. J'ai eu la chance d'avoir pu mettre en place un suivi régulier avec divers spécialistes, et je puis t'assurer que (même en tant que professionnel de santé) cela fait un bien fou. A 28 ans on a des ressources pour se booster et faire au mieux pour sa santé et ton boulot de maman en plus.

Bon courage !

La consommation de cannabis peut tout à fait amener à une dépendance phusiqye en plus de psychologique alors que pour la cocaine , le dépendance est bien plus psychologique qye physique bien que la consommation de cocaine influe sur notre état physique et a des consequences lorsqu'on arrete d'en consommer meme si ce n'est pas vraiment un manque physique à proprement parler contrairement aux ooiacés ou au cannabis mais plutot un déreglement physiologique que certains ressentent un peu comme un manque .

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Pour ma part c’est surtout le fait de devoir être partout en même temps de penser à tout tout ça mélanger au fait que j’ai pas une nuit correct depuis 21 mois maintenant
Mais quand j’en prend pas je me sens déprimer c’est atroce

Hors ligne

 

HUMA_NOlDS 
mec cool
France
1020
Inscrit le 29 Nov 2020
304 messages
Salut, bravo à toi pour avoir arrêté, ça sera pas forcément simple mais avec de la bonne volonté tout ira bien, je te souhaite bonne chance pour la suite et espère que tu te remettras de tes soucis de santés. Je ne m'y connais pas trop en coke et j'aimerais t'aider plus mais je ne peut pas donc je me contenterais d'un petit message gentil, voilà, bonne journée à toi et prends soin de toi !

<3

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Merci beaucoup mais je suis loin d’avoir arrêter je supporte pas l’état de déprime sans ... mais le premier pas vers la guérison c’est la conscience ...

Hors ligne

 

Akaion 
cartésien passionné
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
375 messages
Blogs
L'arrêt de la conso de THC n'est pas agréable pour autant, mais la dépendance est davantage psychique pour le cannabis. Le cycle circadien à remettre en place peut provoquer irritations et sensations d'anxiété, mais c'est géré au mieux plus que les tremblements purement incontrôlables du stimulé en manque.

Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Et voilà je suis si faible j’ai re craquer et j’enchaîne comme une conne trace sur trace ... le pire c’est que je n’aime même pas les effet qu’elle me procure mais j’aime encore moins la redescente

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2100
Inscrit le 07 May 2018
1716 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Et voilà je suis si faible j’ai re craquer et j’enchaîne comme une conne trace sur trace ... le pire c’est que je n’aime même pas les effet qu’elle me procure mais j’aime encore moins la redescente

Nini06,
Tu m'as l'air de t enfermer dans un circuit conso-culpabilite-conso. C'est un schéma qui ne fera que t'enfoncer. Ne te stigmatise pas toi même.

Ok tu as consommé et maintenant ?

Envisage l'avenir et le suivi qui sera le meilleur pour toi et accroche toi!

Bises
Janis


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

janis 
Modérateur
France
2100
Inscrit le 07 May 2018
1716 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Et voilà je suis si faible j’ai re craquer et j’enchaîne comme une conne trace sur trace ... le pire c’est que je n’aime même pas les effet qu’elle me procure mais j’aime encore moins la redescente

Nini06,
Tu m'as l'air de t enfermer dans un circuit conso-culpabilite-conso. C'est un schéma qui ne fera que t'enfoncer. Ne te stigmatise pas toi même.

Ok tu as consommé et maintenant ?

Envisage l'avenir et le suivi qui sera le meilleur pour toi et accroche toi!

Bises
Janis


J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Merci pour ces mots

Je suis dans un sale moment car je remarque que l’arrêt de consommation plus de deux jours me donne des épisodes costaud de psychose toxique paranoïaque ?

Hors ligne

 

Stelli 
Animatrice - Dinosaure de PA
France
4600
Inscrit le 06 Nov 2006
1130 messages
Peut être que tu devrais tenter de diminuer ta conso avant d’arrêter complètement, si tu vis aussi mal l’arrêt brutal.
As tu réussi à en parler à un professionnel ? Ton médecin traitant ou si tu le sens pas, à un professionnel des addictions (addicto ou CSAPA). Les équipes de CSAPA sont là pour t’accompagner, te soutenir, surtout pas pour te juger. Certains médecins prescrivent des traitements hors AMM qui ont fait leurs preuves contre le craving.
En ce qui concerne les épisodes de psychose, si c’est trop compliqué à gérer il existe aussi des médicaments qui peuvent t’aider, au moins ponctuellement.

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » Trolalo

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages

Akaion a écrit

salut

Pas facile de se retrouver dans l'addiction à la cocaïne, ton conjoint a raison quand il te dit que l'état d'esprit y fait beaucoup mais en consommant seulement du cannabis il ne développe pas de manque physique. Avec la cocaïne c'est une histoire différente. De toute évidence il faut que ton médecin traitant t'examine et t'adresse à un spécialiste en addictologie car tu auras vite compris que tu ne peux pas rester dans cet état d'envie perpétuelle de consommer.

Pour ce qui est des symptômes physiques que tu as, je serais incapable de te dire à quoi c'est lié, comme je te le dis une consultation médicale est nécessaire. Aujourd'hui la cocaïne est tellement coupée avec des substances parfois dangereuses comme on le voit ici :

Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 30x472.jpg

A savoir que les rapports d'addictolovigilance font état de problèmes circulatoires et plus concernant le Lévamisole assez utilisé. Je peux éventuellement te conseiller de faire analyser un échantillon de ton produit au CSAPA/CAARUD le plus proche de chez toi ou de l'envoyer à nos modérateurs qui sauront te renseigner.

Si tu as entamé un sevrage à la dure, le manque est évidemment présent et ô combien difficile j'en ai conscience. C'est pour cette raison que s'entourer de professionnels de santé n'est pas une si mauvaise idée. Bien qu'aujourd'hui il n'y ait pas de remède officiel contre la cocaïne (l'Ansm étant trop larguée pour étudier et piloter des essais cliniques sur le méthylphénidate ou les sels d'amphétamine qui pourraient être une piste), il y a toujours une façon de se sevrer d'un produit. Parfois un appui psychologique peut-être nécessaire en parallèle d'une médication. Les descentes peuvent parfois être facilitées avec une médication (chaque médecin gère à sa façon).

De manière générale la cocaïne est pas très bonne pour le système sanguin, c'est un vasoconstricteur et il ne faut pas négliger les éventuelles douleurs thoraciques.

Pour résumer :
- vois un médecin (ECG, etc),
- fais analyser ton stupéfiant
- ne reste pas seule dans cette impasse et entoure-toi

J'ai le même âge que toi, avec un problème assez similaire, d'où les conseils. J'ai eu la chance d'avoir pu mettre en place un suivi régulier avec divers spécialistes, et je puis t'assurer que (même en tant que professionnel de santé) cela fait un bien fou. A 28 ans on a des ressources pour se booster et faire au mieux pour sa santé et ton boulot de maman en plus.

Bon courage !

Salut

Je viens de relire ton message à tête reposer et je te remercie pour tout t’es renseignement
Je vois qu’on a le même âge ... je te souhaite du courage pour ton sevrage !
Ma méthode pour l’instant rouler un joint de weed que je fume en 3 jours mdr sinon trop defoncer 
Je bois un thé (d’ailleurs, je bois plus de café ça me dégoûte je crois que j’ai assimilée café,  cc )
Je mange car fons-dal oblige
Et je dors jusqu’à ce que mon fils vienne me réveiller à 4h pour finir sa nuit avec moi


Mon médecin m’a mis sous anti dépresseur 1 mois parce que plein de chose resurgissent aussi, tu bosse dans le médical ?
Courage je pense que c’est mental j’avais jamais connu une tél addiction que tu sens s’installer et qui est si perverse, parce qu’une seule trace et tu sais que tu ai reparti alors que ton cerveau essai de te faire croire le contraire , mais je pense que tout n’est pas tout blanc ou tout noir c’est ma vision un peu spirituelle des choses je me dis qu’elle m’aura permis d’être au plus profond de mon mal être psychique qui m’a permise d’essayer de me mettre le doigt là où ça fait mal

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2508 messages
Je ne sais pas qui a ( enfin avait , puisqu'apparemment on me l'a enlevé ! Merci )  mis une étoile jaune à mon post au dessus vu que ce n'est pas signé , donc je ne sais pas à qui je répond mais il ou elle est gentil(le) , je sais de quoi je parle ayant été un tres gros consommateurs de cannabis pendant des années , de cocaine sous toutes ses formes de 1990 à 2003 principalement et de pas mal d'opiacés  depuis 1990 avec de nombreuses années de dépendance  alors  je crois bien connaitre la différence entre dépendance psychologique et dépendance physique , d'autant plus au sujet de ces 3 drogues et non , je ne pense pas avoir à relire leur définition pour savoir ce qu'elles veulent dire vu que j'ai fait plus concret , je les ai vécu !

J'aurais été curieux de savoir avec quelle experience la personne se permettait de me dire cela et aussi en quoi ce que je disais lui semblait faux !

Parce que mettre une étoile avec une phrase qui n'explique pas pourquoi la personne a tort ( d'apres la personne la jugeant de cette maniere )  , n'explique pas grand chose !

Bon , bah apparemment  l'étoile jaune a disparu , c'est magique ! Lol

À vrai dire je ne comprenais  pas trop cette remarque car je pense maitriser pas mal ces deux concepts !

Personnellement , je n'ai jamais ressenti de dépendance physique à la cocaine et pourtant j'en ai consommé pendant plus de dix ans , au début en sniff , puis en fumant du crack et en intraveineuse .
Et j'ai shooté de la coke pendant plus de 10 ans et quand j'ai arreté du jour au lendemain , je n'ai pas eu de syndrome de manque  physique .
Apres, je sais que certains ressentent quelque chose qui s'en rapproche mais qui n'est pas du meme ordre que pour d'autres substances où il y a une forte dépendance physique comme les opiacés et l'alcool par exemple .
Alors est ce qu'on peut dire qu'elle est differente parcequ'elle est moins forte ou que ce n'est pas une réelle dépendance physique comme avec d'autres substances , c'est une bonne question et je pense que la science ne maitrise pas encore totalement ce sujet vu que l'on continue à faire des découvertes  !

D'ailleurs vu que je ne me considere pas infaillible  ( bien que là je n'avais pas vraiment de doute mais bon ) , je suis quand meme allé vérifier  par curiosité  , justement pour la cocaine et voir ce qu'on en dit en 2021  , par rapport à ce que je disais et ce que l'on en disait il y a 20 ans par exemple .

c'est ce qui est dit à son sujet par exemple par un centre de traitement de l' addiction aux USA , qui a des antennes dans 8 états différents .

" Most of the withdrawal symptoms associated with cocaine addiction are mental and emotional, but the body can strongly crave the drug to regulate resulting depression, fatigue, anhedonia, and other symptoms. This can lead to relapse."

Quand on voit la dépendance physique qu'engendre les opiacés , qui est extremement forte , la dépendance physique que peut engendrer le cannabis chez certaines personnes qui bien qu'elle n'est pas aussi forte que celle pour les opiacés , s'en rapproche  un peu dans un sens et est bien réelle , les symptomes de la dépendance et du manque avec la cocaine sont differents !
Il y a un déréglement physiologique  qui n'est pas le meme que celui du manque engendré par les opiacés , l'alcool , les benzodiazepines ,le cannabis et  qui est associé  au trouble de l'usage de stimulants dans le DSM5 notamment .

Apres on rentre dans une discussion tres technique et on ne sait pas encore tout au niveau scientifique concernant l'action des drogues et la dépendance qu'elles créent .
D'ailleurs il est possible que l'on découvre encore de nouvelles choses à ce sujet y compris au niveau de la cocaine .

Pendant longtemps on a dit qu'il n'y avait pas de dépendance physique à la Cocaine , justement parce qu'elle est assez differente de celles d'autres substances comme les opiacés , l'alcool , les benzos ...etc et pas du meme niveau .

Voici un article scientifique qui parle justement de cette dfference et explique clairement le mécanise de la dépendance aux stimulants comme la cocaine et les amphétamines au niveau du cerveau , des neuronnes , neurotransmetteurs ...etc   et qui dit qu'il n'y a pas de dépendance physique à ces deux drogues comme elle peut etre entendue pour celle aux opiacés ou à l'ethanol notamment .

"Unlike the opiates and ethanol, cocaine and amphetamine do not produce physical dependence; they are nonetheless among the most reinforcing and addictive drugs known, underscoring the importance of plasticity in emotional circuits."

https://www.cell.com/neuron/comments/S0 … 00)80111-7

C'est une discussion complexe mais je pense en connaitre quand meme pas mal à ce sujet meme si je suis sur que j'en apprendrai encore avec de nouvelles découvertes de la science et qu'il y a des choses que je ne connais pas en profondeur n'étant pas scientifique spécialisé dans ces questions .

Dernière modification par Acid Test (30 mars 2021 à  23:58)

Hors ligne

 

Akaion 
cartésien passionné
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
375 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Akaion a écrit

salut

Pas facile de se retrouver dans l'addiction à la cocaïne, ton conjoint a raison quand il te dit que l'état d'esprit y fait beaucoup mais en consommant seulement du cannabis il ne développe pas de manque physique. Avec la cocaïne c'est une histoire différente. De toute évidence il faut que ton médecin traitant t'examine et t'adresse à un spécialiste en addictologie car tu auras vite compris que tu ne peux pas rester dans cet état d'envie perpétuelle de consommer.

Pour ce qui est des symptômes physiques que tu as, je serais incapable de te dire à quoi c'est lié, comme je te le dis une consultation médicale est nécessaire. Aujourd'hui la cocaïne est tellement coupée avec des substances parfois dangereuses comme on le voit ici :

Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 30x472.jpg

A savoir que les rapports d'addictolovigilance font état de problèmes circulatoires et plus concernant le Lévamisole assez utilisé. Je peux éventuellement te conseiller de faire analyser un échantillon de ton produit au CSAPA/CAARUD le plus proche de chez toi ou de l'envoyer à nos modérateurs qui sauront te renseigner.

Si tu as entamé un sevrage à la dure, le manque est évidemment présent et ô combien difficile j'en ai conscience. C'est pour cette raison que s'entourer de professionnels de santé n'est pas une si mauvaise idée. Bien qu'aujourd'hui il n'y ait pas de remède officiel contre la cocaïne (l'Ansm étant trop larguée pour étudier et piloter des essais cliniques sur le méthylphénidate ou les sels d'amphétamine qui pourraient être une piste), il y a toujours une façon de se sevrer d'un produit. Parfois un appui psychologique peut-être nécessaire en parallèle d'une médication. Les descentes peuvent parfois être facilitées avec une médication (chaque médecin gère à sa façon).

De manière générale la cocaïne est pas très bonne pour le système sanguin, c'est un vasoconstricteur et il ne faut pas négliger les éventuelles douleurs thoraciques.

Pour résumer :
- vois un médecin (ECG, etc),
- fais analyser ton stupéfiant
- ne reste pas seule dans cette impasse et entoure-toi

J'ai le même âge que toi, avec un problème assez similaire, d'où les conseils. J'ai eu la chance d'avoir pu mettre en place un suivi régulier avec divers spécialistes, et je puis t'assurer que (même en tant que professionnel de santé) cela fait un bien fou. A 28 ans on a des ressources pour se booster et faire au mieux pour sa santé et ton boulot de maman en plus.

Bon courage !

Salut

Je viens de relire ton message à tête reposer et je te remercie pour tout t’es renseignement
Je vois qu’on a le même âge ... je te souhaite du courage pour ton sevrage !
Ma méthode pour l’instant rouler un joint de weed que je fume en 3 jours mdr sinon trop defoncer 
Je bois un thé (d’ailleurs, je bois plus de café ça me dégoûte je crois que j’ai assimilée café,  cc )
Je mange car fons-dal oblige
Et je dors jusqu’à ce que mon fils vienne me réveiller à 4h pour finir sa nuit avec moi


Mon médecin m’a mis sous anti dépresseur 1 mois parce que plein de chose resurgissent aussi, tu bosse dans le médical ?
Courage je pense que c’est mental j’avais jamais connu une tél addiction que tu sens s’installer et qui est si perverse, parce qu’une seule trace et tu sais que tu ai reparti alors que ton cerveau essai de te faire croire le contraire , mais je pense que tout n’est pas tout blanc ou tout noir c’est ma vision un peu spirituelle des choses je me dis qu’elle m’aura permis d’être au plus profond de mon mal être psychique qui m’a permise d’essayer de me mettre le doigt là où ça fait mal

D'acc effectivement c'est une bonne chose d'être suivi médicalement, ton médecin peut ainsi prendre en compte tes antécédents et ton état actuel. Pour répondre à ta question oui je travaille dans le médical mais du côté recherche en biologie, non dans la prise en charge des patients ou la délivrance de traitement comme les collègues d'officine.
Sache que le thé contient aussi de la caféine, autant que le café parfois, c'est le même combat niveau stimulation, concernant les tisanes il vaut parfois mieux les préférer aux benzodiazépines quand on en a l'occasion.
Je comprends pour les foncedalle, fais quand même attention à ne pas virer à la surcharge pondérale même si la plupart des aliments doit être éliminée, privilégie les fruits secs, noix et amandes dont l'élimination se fait plus rapidement et ne risque pas d'entraîner de souci. En tout cas c'est super si tu arrives à gérer ta consommation de cannabis.

par curiosité sous quel antidépresseur es-tu et as-tu des anxiolytiques à côté ? Un traitement par ISRS met généralement un mois à se mettre en place, d'où ma question, car la suite sera probablement un renouvellement (on arrête rarement un ISRS brutalement, c'est possible mais rare).

Bonne soirée !


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10900
Inscrit le 22 Feb 2008
8563 messages
Blogs
Bonjour, la psychose cocainique peut survenir au moment de la descente mais aussi du sevrage.

https://www.addictaide.fr/autres-drogue … a-cocaine/

https://cocaine.org/psychosis/

Je pense que, comme d'autres l'ont souligné, tu devrais consulter car ta situation est à haut risque psychiatrique.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (30 mars 2021 à  09:18)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages

Akaion a écrit

Nini1606 a écrit


Salut

Je viens de relire ton message à tête reposer et je te remercie pour tout t’es renseignement
Je vois qu’on a le même âge ... je te souhaite du courage pour ton sevrage !
Ma méthode pour l’instant rouler un joint de weed que je fume en 3 jours mdr sinon trop defoncer 
Je bois un thé (d’ailleurs, je bois plus de café ça me dégoûte je crois que j’ai assimilée café,  cc )
Je mange car fons-dal oblige
Et je dors jusqu’à ce que mon fils vienne me réveiller à 4h pour finir sa nuit avec moi


Mon médecin m’a mis sous anti dépresseur 1 mois parce que plein de chose resurgissent aussi, tu bosse dans le médical ?
Courage je pense que c’est mental j’avais jamais connu une tél addiction que tu sens s’installer et qui est si perverse, parce qu’une seule trace et tu sais que tu ai reparti alors que ton cerveau essai de te faire croire le contraire , mais je pense que tout n’est pas tout blanc ou tout noir c’est ma vision un peu spirituelle des choses je me dis qu’elle m’aura permis d’être au plus profond de mon mal être psychique qui m’a permise d’essayer de me mettre le doigt là où ça fait mal

D'acc effectivement c'est une bonne chose d'être suivi médicalement, ton médecin peut ainsi prendre en compte tes antécédents et ton état actuel. Pour répondre à ta question oui je travaille dans le médical mais du côté recherche en biologie, non dans la prise en charge des patients ou la délivrance de traitement comme les collègues d'officine.
Sache que le thé contient aussi de la caféine, autant que le café parfois, c'est le même combat niveau stimulation, concernant les tisanes il vaut parfois mieux les préférer aux benzodiazépines quand on en a l'occasion.
Je comprends pour les foncedalle, fais quand même attention à ne pas virer à la surcharge pondérale même si la plupart des aliments doit être éliminée, privilégie les fruits secs, noix et amandes dont l'élimination se fait plus rapidement et ne risque pas d'entraîner de souci. En tout cas c'est super si tu arrives à gérer ta consommation de cannabis.

par curiosité sous quel antidépresseur es-tu et as-tu des anxiolytiques à côté ? Un traitement par ISRS met généralement un mois à se mettre en place, d'où ma question, car la suite sera probablement un renouvellement (on arrête rarement un ISRS brutalement, c'est possible mais rare).

Bonne soirée !

J’ai beaucoup maigris avec là Cc et j’ai du mal à reprendre du poids et j’aime pas les fruits secs lol
Escitalopram mais c’est le nom générique et c’est la seule chose

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages

prescripteur a écrit

Bonjour, la psychose cocainique peut survenir au moment de la descente mais aussi du sevrage.

https://www.addictaide.fr/autres-drogue … a-cocaine/

https://cocaine.org/psychosis/

Je pense que, comme d'autres l'ont souligné, tu devrais consulter car ta situation est à haut risque psychiatrique.

Amicalement

Je vais regarder t’es liens merci
Mais tu me fais peur ...

Hors ligne

 

Akaion 
cartésien passionné
France
2800
Inscrit le 22 Aug 2020
375 messages
Blogs

Nini1606 a écrit

Akaion a écrit

D'acc effectivement c'est une bonne chose d'être suivi médicalement, ton médecin peut ainsi prendre en compte tes antécédents et ton état actuel. Pour répondre à ta question oui je travaille dans le médical mais du côté recherche en biologie, non dans la prise en charge des patients ou la délivrance de traitement comme les collègues d'officine.
Sache que le thé contient aussi de la caféine, autant que le café parfois, c'est le même combat niveau stimulation, concernant les tisanes il vaut parfois mieux les préférer aux benzodiazépines quand on en a l'occasion.
Je comprends pour les foncedalle, fais quand même attention à ne pas virer à la surcharge pondérale même si la plupart des aliments doit être éliminée, privilégie les fruits secs, noix et amandes dont l'élimination se fait plus rapidement et ne risque pas d'entraîner de souci. En tout cas c'est super si tu arrives à gérer ta consommation de cannabis.

par curiosité sous quel antidépresseur es-tu et as-tu des anxiolytiques à côté ? Un traitement par ISRS met généralement un mois à se mettre en place, d'où ma question, car la suite sera probablement un renouvellement (on arrête rarement un ISRS brutalement, c'est possible mais rare).

Bonne soirée !

J’ai beaucoup maigris avec là Cc et j’ai du mal à reprendre du poids et j’aime pas les fruits secs lol
Escitalopram mais c’est le nom générique et c’est la seule chose

Le Seroplex est un antidépresseur appartenant à la classe des ISRS, comme tous les AD de sa classe il peut interagir avec tout ce qui touche à la sérotonine et la noradrénaline. Mais le traitement met bien 3 semaines minimum avant de se faire ressentir. Reste prudente dans tes consommations, les mélanges doivent se faire avec prudence. Le cannabis provoque chez certaines personnes de la tachycardie et l'Escitalopram est aussi connu pour interagir niveau cardiaque (il élargit l'intervalle QT) et il peut réduire l'appétit voire l'augmenter, je ne suis pas sûr que le cannabis ou la cocaïne agissent dans le bon sens. Les deux peuvent mener à une tachycardie, la cocaïne via la vasoconstriction qu'elle induit. Ceci dit n'hésite pas à en discuter avec ton médecin traitant, il est le mieux placé pour adapter la posologie si nécessaire.
Bon courage !

Dernière modification par Akaion (31 mars 2021 à  23:42)


Le poison est toujours dans la dose,
jamais dans la chose.

Hors ligne

 

pcocaine90 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 16 Jan 2021
39 messages

Nini1606 a écrit

Je me permet de rajouter :
Vous pensez que tout ces symptômes soit lié à ma consommation ?

Nini1606 a écrit

Bonjour à tous

Voilà une semaine que je parcours ce site et surtout le forum en lisant vos histoires qui m’en ont appris beaucoup sur beaucoup de choses...


Je ne sais pas bien par où commencer et je pense que ça va être assez brouillon alors je m’excuse d’avance

J’ai commencer la cocaine avec mon conjoint que j’ai rencontré il y a 6 ans maintenant nous avons 11 ans de différences âge  et lui avais déjà de l’expérience et à l’époque il dilé un peu juste manière de pouvoir consommer à l’œil , bref malencontreusement j’ai passer ce cap de dépendance sans vraiment m’en rendre compte

En juin 2019 on a eu un petit garçon et j’ai la « chance » de ne pas être encore accros et de ne pas avoir une consommation régulière  à la découverte de ma grossesse ce qui m’a permise de pouvoir arrêter toute consommation pendant plus de 9 mois  , j’ai un passé de fumeuse de joint mais je n’y trouvais plus de plaisir et ça me fesait même bader à chaque latte
Mon cojoint dis que pour chaque drogue ça dépend dans quel état d’esprit on consomme ... j’ai des doutes à ce sujet .
Mais voilà après cette période d’arrêt la tentation étant devant mes yeux à chaque instant j’ai voulu retenté juste comme ça et puis je me disais que de toute façon j’avais réussi à arrêter si facilement que c’était pas addictif ... on est rentré dans un truc ou chaque soirs après nos rituels routinier avec nos enfants et une fois qu’ils étaient couché hop une petite avec le café et la clope et puis j’avais toujours le droit à celle après ma douche et celle d’après et encore après et vous connaissez la suite , cheri lui fume encore un peut de shit de temps en temps donc ne ressentait pas cette envie irrépressible de la petite dernière qui te fais t’endormir 2h avant de te lever pour aller bosser !
Bref tout c’est assez vite enchaîner et au final il y a 15 jours maintenant j’ai commencé à tomber malade plus de goût plus d’odorat sinus complètement boucher et une bonne toux biensur j’ai de suite penser au covid ce qui m’a valu de test PCR négatif ( j’ai même penser que le fait de taper pouvait rendre le test négatif) j’ai passer un scanner thoracique afin d’éliminer toute suspicion car j’avais tout les symptômes ou alors on tellement obnubilé par ce virus qu’on ne voit plus que ça partout
Parmis les symptômes : donc plus de goût ni d’odorat, bout des doigts qui cyanose , marbrure sur les cuisses et les avant bras difficulté respiratoire , fièvre qui oscille , tension à 9 , mal de tête
Et quand je consomme : mal au dos , nuque raide , mal thoracique, doigt qui cyanose ++ , tremblement, agressivité à la redescente,et puis alors quand je tape la première je sens bien les effets mais alors après l’impression que ça ne passe plus je pense me taper une bonne grosse sinusite en plus et les redescentes sont de plus en plus durs ça gâche même la consommation
Bref je suis arreter depuis 15 jours et là j’enchaîne avec une autre semaine d’arrêt ma patronne commence à ne pas comprendre et être agacé j’avais laisser mon fils 15 jours chez mamie au début par peur du covid et après car j’étais fatigué ça ne m’a pas empêchée d’enchaîner les sessions et de regretter juste après en me disant qu’un jour ça sera la dernière et que mon fils a besoin de sa maman encore longtemps
Mais si j’en prend une elle appelles les suivante c’est horrible sans parler du côté financier ? j’ai demander à plusieur reprise à mon conjoint de ne plus en ramener il me dit oui oui et à la moindre petite ouverture de ma part c’est parti il m’aide pas du tout de ce côté là après je sais que je peux être très persuasive .
Enfin voilà je vous ai raconter un peu mon lien avec la cocaine , aujourd’hui je suis clean lol et j’espère pouvoir continuer ainsi mais j’avou que je doute
Je crois que psychologiquement je vais pas super bien et je me réfugie là dedans

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire mon étalage de vie pas structuré ça fait du bien d’écrire

Bonjour, j’aimerais te partager mon histoire avec la cocaine si jamais ça peut d’aider. Je ne suis pas sortie de la cocaine mais j’ai réussi à beaucoup diminué donc je vais te donner quelques conseils pour diminuer puis arrêter.
Je suis très jeune, je consomme de la cocaine depuis que j’ai 15 ans mais je suis pas tombée dedans directement.
En janvier je tapais 3g de coke par semaine et la je tape genre 1g toutes les 2 semaines, j’ai réussi à diminuer ce qui est déjà super parce que 3g par semaine alors que je suis étudiante c’est compliqué déjà financièrement..
J’ai recommencé la cocaine il y a quelques mois pour retester et je pensais pas tomber dedans vu qu’à l’époque je n’étais pas addicte.
J’ai été sevrée de force en octobre et je pense pas que ce soit la meilleure solution d’arrêter d’un coup, et en + de force, je suis sûrement retombée à cause de ça.
En janvier je consommais chaque soir et j’arrivais pas à m’arrêter, ce qui fait que je me couchais super tard et que je dormais presque pas car je devais me lever tôt pour aller à mon école. J’ai aussi eu beaucoup de sinusite, des migraines atroces, ou alors mon nez qui restait bouché plusieurs jours lorsque je tapais beaucoup.
Ce que j’ai fait pour diminuer, d’abord je notais toutes les heures à laquelle je tapais, pour me fixer des « objectifs » en mode, ok 23:24 j’attends au moins une heure pour retaper, et ensuite j’espaçais à 2h, le matin j’essayais de pas taper avant 14h etc.
J’ai aussi un passé de fumeuse de joint et dès que j’en fume je bad, je vomis parfois bref pas ouf, et j’ai jamais été addicted physiquement à la beuh/shit, seulement mentalement, pcq c’était mon rituel et que j’aimais bien la défonce, mais la coke, je ressens des craving horrible parfois..
Actuellement je suis sous coke et xanax, j’ai pas bien géré la soirée, j’ai trop tapé à mon goût, mais l’arrêt se fait petit à petit.
J’écris tout ça pour si mon histoire pourrait vous aider, mais je suis tellement triste d’être tombée dans la drogue si jeune, j’en ai marre de l’addiction. La coke me fait presque plus rien en soit avec ma tolérance, je tape juste par manque, et mes redescentes sont aussi de pire en pire, le coeur qui bat fort, envie de retaper 20min après..
Je suis très fière que vous soyez clean actuellement, continuez comme ça, et surtout trouvez une raison d’arrêter pour vous et pas pour les autres (famille, amis etc) sinon la rechute est inévitable.
Si vous avez besoin de vous confier en cas de rechute envoyez moi un message si vous souhaitez en parler, j’aime aider les gens, c’est ce que je veux faire de ma vie, je serais ravis de pouvoir vous aider ou simplement vous écouter.

Hors ligne

 

Nini1606 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Mar 2021
12 messages
Merci beaucoup pour ton me

pcocaine90 a écrit

Nini1606 a écrit

Je me permet de rajouter :
Vous pensez que tout ces symptômes soit lié à ma consommation ?

Nini1606 a écrit

Bonjour à tous

Voilà une semaine que je parcours ce site et surtout le forum en lisant vos histoires qui m’en ont appris beaucoup sur beaucoup de choses...


Je ne sais pas bien par où commencer et je pense que ça va être assez brouillon alors je m’excuse d’avance

J’ai commencer la cocaine avec mon conjoint que j’ai rencontré il y a 6 ans maintenant nous avons 11 ans de différences âge  et lui avais déjà de l’expérience et à l’époque il dilé un peu juste manière de pouvoir consommer à l’œil , bref malencontreusement j’ai passer ce cap de dépendance sans vraiment m’en rendre compte

En juin 2019 on a eu un petit garçon et j’ai la « chance » de ne pas être encore accros et de ne pas avoir une consommation régulière  à la découverte de ma grossesse ce qui m’a permise de pouvoir arrêter toute consommation pendant plus de 9 mois  , j’ai un passé de fumeuse de joint mais je n’y trouvais plus de plaisir et ça me fesait même bader à chaque latte
Mon cojoint dis que pour chaque drogue ça dépend dans quel état d’esprit on consomme ... j’ai des doutes à ce sujet .
Mais voilà après cette période d’arrêt la tentation étant devant mes yeux à chaque instant j’ai voulu retenté juste comme ça et puis je me disais que de toute façon j’avais réussi à arrêter si facilement que c’était pas addictif ... on est rentré dans un truc ou chaque soirs après nos rituels routinier avec nos enfants et une fois qu’ils étaient couché hop une petite avec le café et la clope et puis j’avais toujours le droit à celle après ma douche et celle d’après et encore après et vous connaissez la suite , cheri lui fume encore un peut de shit de temps en temps donc ne ressentait pas cette envie irrépressible de la petite dernière qui te fais t’endormir 2h avant de te lever pour aller bosser !
Bref tout c’est assez vite enchaîner et au final il y a 15 jours maintenant j’ai commencé à tomber malade plus de goût plus d’odorat sinus complètement boucher et une bonne toux biensur j’ai de suite penser au covid ce qui m’a valu de test PCR négatif ( j’ai même penser que le fait de taper pouvait rendre le test négatif) j’ai passer un scanner thoracique afin d’éliminer toute suspicion car j’avais tout les symptômes ou alors on tellement obnubilé par ce virus qu’on ne voit plus que ça partout
Parmis les symptômes : donc plus de goût ni d’odorat, bout des doigts qui cyanose , marbrure sur les cuisses et les avant bras difficulté respiratoire , fièvre qui oscille , tension à 9 , mal de tête
Et quand je consomme : mal au dos , nuque raide , mal thoracique, doigt qui cyanose ++ , tremblement, agressivité à la redescente,et puis alors quand je tape la première je sens bien les effets mais alors après l’impression que ça ne passe plus je pense me taper une bonne grosse sinusite en plus et les redescentes sont de plus en plus durs ça gâche même la consommation
Bref je suis arreter depuis 15 jours et là j’enchaîne avec une autre semaine d’arrêt ma patronne commence à ne pas comprendre et être agacé j’avais laisser mon fils 15 jours chez mamie au début par peur du covid et après car j’étais fatigué ça ne m’a pas empêchée d’enchaîner les sessions et de regretter juste après en me disant qu’un jour ça sera la dernière et que mon fils a besoin de sa maman encore longtemps
Mais si j’en prend une elle appelles les suivante c’est horrible sans parler du côté financier ? j’ai demander à plusieur reprise à mon conjoint de ne plus en ramener il me dit oui oui et à la moindre petite ouverture de ma part c’est parti il m’aide pas du tout de ce côté là après je sais que je peux être très persuasive .
Enfin voilà je vous ai raconter un peu mon lien avec la cocaine , aujourd’hui je suis clean lol et j’espère pouvoir continuer ainsi mais j’avou que je doute
Je crois que psychologiquement je vais pas super bien et je me réfugie là dedans

Merci à ceux qui ont pris le temps de lire mon étalage de vie pas structuré ça fait du bien d’écrire

Bonjour, j’aimerais te partager mon histoire avec la cocaine si jamais ça peut d’aider. Je ne suis pas sortie de la cocaine mais j’ai réussi à beaucoup diminué donc je vais te donner quelques conseils pour diminuer puis arrêter.
Je suis très jeune, je consomme de la cocaine depuis que j’ai 15 ans mais je suis pas tombée dedans directement.
En janvier je tapais 3g de coke par semaine et la je tape genre 1g toutes les 2 semaines, j’ai réussi à diminuer ce qui est déjà super parce que 3g par semaine alors que je suis étudiante c’est compliqué déjà financièrement..
J’ai recommencé la cocaine il y a quelques mois pour retester et je pensais pas tomber dedans vu qu’à l’époque je n’étais pas addicte.
J’ai été sevrée de force en octobre et je pense pas que ce soit la meilleure solution d’arrêter d’un coup, et en + de force, je suis sûrement retombée à cause de ça.
En janvier je consommais chaque soir et j’arrivais pas à m’arrêter, ce qui fait que je me couchais super tard et que je dormais presque pas car je devais me lever tôt pour aller à mon école. J’ai aussi eu beaucoup de sinusite, des migraines atroces, ou alors mon nez qui restait bouché plusieurs jours lorsque je tapais beaucoup.
Ce que j’ai fait pour diminuer, d’abord je notais toutes les heures à laquelle je tapais, pour me fixer des « objectifs » en mode, ok 23:24 j’attends au moins une heure pour retaper, et ensuite j’espaçais à 2h, le matin j’essayais de pas taper avant 14h etc.
J’ai aussi un passé de fumeuse de joint et dès que j’en fume je bad, je vomis parfois bref pas ouf, et j’ai jamais été addicted physiquement à la beuh/shit, seulement mentalement, pcq c’était mon rituel et que j’aimais bien la défonce, mais la coke, je ressens des craving horrible parfois..
Actuellement je suis sous coke et xanax, j’ai pas bien géré la soirée, j’ai trop tapé à mon goût, mais l’arrêt se fait petit à petit.
J’écris tout ça pour si mon histoire pourrait vous aider, mais je suis tellement triste d’être tombée dans la drogue si jeune, j’en ai marre de l’addiction. La coke me fait presque plus rien en soit avec ma tolérance, je tape juste par manque, et mes redescentes sont aussi de pire en pire, le coeur qui bat fort, envie de retaper 20min après..
Je suis très fière que vous soyez clean actuellement, continuez comme ça, et surtout trouvez une raison d’arrêter pour vous et pas pour les autres (famille, amis etc) sinon la rechute est inévitable.
Si vous avez besoin de vous confier en cas de rechute envoyez moi un message si vous souhaitez en parler, j’aime aider les gens, c’est ce que je veux faire de ma vie, je serais ravis de pouvoir vous aider ou simplement vous écouter.

Merci beaucoup pour ton message
Ça fait plusieurs semaine que je n’ai rien toucher alors qu’il y en avait à la maison j’ai un peu fumer mais rien de fou ça ne me dit rien , je pense qu’il s’agit bcp de fréquentation et d’état d’esprit .. moi c’est mon conjoint qui m’a mise dedans et qui fait que je peux être mal psychologiquement...
j’espère pour toi que ça ira je ne peux pas t’écrire en privé je n’ai pas répondu à assez de post ...
tu vis seule ? Tu arrives à en parler à quelqu’un ?

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 3jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 6jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 3jCommentaire de Quayza (41 réponses)
     Forum UP ! 
    Hash filtré et taux de THC
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dossage lean
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Livraison - Passage douane US vs Hollande
    Il y a moins d'1mnCommentaire de PulcosTryptaminos dans [Research Chemicals (R...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Culture - Esque mon kit de culture de champs magique se porte bien
    Il y a 9mnCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Tramadol respiration lente et oubli de respirer
    Il y a 30mnCommentaire de jostophe dans [Opiacés et opioïdes...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Pourquoi les gens ont tellement peur du mot "héroine" ?
    Il y a 38mnCommentaire de Sertralino dans [Heroïne...]
    (3 réponses)
     Forum 
    5-MEO-MIPT - Tolérance entre 5-MeO-MiPT et (1cP-)LSD ?
    Il y a 56mnCommentaire de SillyCone dans [RC Psychédéliques...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Shit qui fait vomir ? Shit au medocs ?
    Il y a 1hNouvelle discussion de Twimdz420 dans [Cannabis...]
     Forum 
    Santé - Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de Mister No dans [Au coin du comptoir.....]
    (21 réponses)
     Forum 
    Tramadol " périmer " ?
    Il y a 2hCommentaire de Calibe dans [Tramadol...]
    (7 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de FrenchDrugsLover dans le blog de L'Apoticaire
    (36 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 5hCommentaire de Morning Glory dans le blog de ness75i
    (5 commentaires)
     Blog 
    La Poupée au Coeur de Verre
    Il y a 1j
    2
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Morning Glory
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 23:57
     PsychoWIKI 
    Research Chemicals, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    LilSoma nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ha oui un crystal de coke j'avais jamais vu ça ~MG dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 2h)
    Je suis du même avais x) fdl dans [commentaire de blog] L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    (Il y a 2h)
    merci pour le retour ;) ~ Ak' dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 3h)
    Mirciiii *Lise* dans [forum] Retour sur le kit MAD : génial
    (Il y a 3h)
    Merci pour le recadrage dans [forum] Interactions possibles avec le vaccinPfizer?
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums