J'ai besoin d'aide ? •Tramadol / PsychoACTIF

J'ai besoin d'aide ? •Tramadol

Publié par ,
1570 vues, 17 réponses
ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages
Bonjour,

Cela fait un moment que je connais le site et que je vous lis.
Et merci d'avance pour ceux qui me répondent.

Cela fait 5 ans que je prend du tramadol LP tous les soirs.
Cela peut varier.. je peux stabiliser à 400mg comme je peux monter à 800mg quand je n'arrive pas à dormir.
Je suis déjà monter à 1g quelques fois mais c'était pendant les moments où j'étais au plus bas moralement..

Grâce à pleins de témoignages, j'aimerais arrêter de prendre du tramadol pour ma santé.
Donc je voulais savoir si le mieux sa serai de voir un csapa ? Et est-ce que vous pensez qu'on va me mettre en cure ? Je mis connais pas vraiment..

Je pense avoir déja vécu plusieurs fois le syndrome du sevrage et je ne veux plus en avoir.. les douleurs sont insupportable.

Merci de m'avoir lu, en espérant trouver des réponses à mes questions.

Dernière modification par ZCR.6 (22 octobre 2021 à  18:20)

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
500
Inscrit le 07 Aug 2017
1158 messages
Bonjour,
Bienvenue sur PA

Je pense que cette page répondra à tes questions sur ce qui t'attends une fois avoir vu un professionnel de santé : https://www.vidal.fr/maladies/recommand … -en-charge

En ce qui concerne la démarche le mieux est de te rendre chez un addictologue (service addicto d'un hôpital du coin) soit effectivement en CSAPA.
Le professionnel de santé va évaluer tes besoins pour t'accompagner au mieux.
Il y a de grandes chances pour que le sevrage se fasse avec un suivi régulier, une bonne motivation, et peut-être un suivi psy ou la prise d'anxiolytiques la cure me semble peu probable mais c'est clairement le professionnel qui répondra le mieux à tes questions.

C'est son métier il ne te jugera pas, il est tenu au secret médical et évidemment tu as le choix d'accepter ou non ce que te propose le professionnel, bref garde ta motivation et voit un médecin addictologue t'as rien a y perdre tout à y gagner à aller voir ce qu'il peut te proposer

Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages

TheRealSlimShady a écrit

Bonjour,
Bienvenue sur PA

Je pense que cette page répondra à tes questions sur ce qui t'attends une fois avoir vu un professionnel de santé : https://www.vidal.fr/maladies/recommand … -en-charge

En ce qui concerne la démarche le mieux est de te rendre chez un addictologue (service addicto d'un hôpital du coin) soit effectivement en CSAPA.
Le professionnel de santé va évaluer tes besoins pour t'accompagner au mieux.
Il y a de grandes chances pour que le sevrage se fasse avec un suivi régulier, une bonne motivation, et peut-être un suivi psy ou la prise d'anxiolytiques la cure me semble peu probable mais c'est clairement le professionnel qui répondra le mieux à tes questions.

C'est son métier il ne te jugera pas, il est tenu au secret médical et évidemment tu as le choix d'accepter ou non ce que te propose le professionnel, bref garde ta motivation et voit un médecin addictologue t'as rien a y perdre tout à y gagner à aller voir ce qu'il peut te proposer

Merci pour ton message !
Je suis un peu stressée à l'idée d'aller voir quelqu'un pour m'aider, mais oui je dois garder ma motivation au maximum ! Merci de m'avoir répondu, c'est vrai que je n'ai rien à y perdre tout à y gagner smile

Dernière modification par ZCR.6 (23 octobre 2021 à  11:08)

Hors ligne

 

Foxx 
I do a lot of drugs, but I love it
France
000
Inscrit le 29 May 2020
36 messages
Hello !

Je me permets de te répondre car je suis en plein sevrage de Tramadol, à bientôt 3 semaines sans prise.
Pour te situer, je prenais 400mg Trama + 200mg Codé + 1 Broma / soir pendant environ 10 mois.

J'ai essayé à la dure, c'est l'enfer. Arrêter du jour au lendemain te mettra au plus mal, physiquement comme moralement. Perso j'ai opté pour un sevrage dégressif, étalé sur plusieurs semaines : 400mg, 350, 300, ..., 100, 75, 50...

Je vais pas te mentir, même comme ça, c'est dur psychologiquement. Les idées noires sont ma principale galère dans ce sevrage. Envie de mourir au couché, envie de mourir au réveil. Le Tramadol ayant un effet anti-dépresseur très puissant.

Pour moi, ça commence à aller mieux après 2 semaines sans prise.

Cependant, pour ton cas qui consomme plus, depuis plus longtemps, je te conseille d'aller voir un addicto, ce que je compte faire en rentrant de ma cure chez mes grands-parents, ne serait-ce que pour un suivit. Il saura sûrement mieux te conseiller que moi.

Il se peut que tu aies besoin de l'aide d'autres molécules pour arrêter : Benzo, somnifères, anti-dépresseur par la suite ? (EDIT : Ne surtout pas cumuler anti-dépresseur et Tramadol) à voir avec l'addicto. Attention toutefois à ne pas entrer dans de nouvelles addictions.

Je me permets de rappeler qu'au delà des 400mg par jour, le Tramadol te mets en grand danger de syndrome sérotoninergique : potentiellement mortel.

Force à toi en tout cas, Foxx

Dernière modification par Foxx (23 octobre 2021 à  14:25)

Hors ligne

 

ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages

Foxx a écrit

Hello !

Je me permets de te répondre car je suis en plein sevrage de Tramadol, à bientôt 3 semaines sans prise.
Pour te situer, je prenais 400mg Trama + 200mg Codé + 1 Broma / soir pendant environ 10 mois.

J'ai essayé à la dure, c'est l'enfer. Arrêter du jour au lendemain te mettra au plus mal, physiquement comme moralement. Perso j'ai opté pour un sevrage dégressif, étalé sur plusieurs semaines : 400mg, 350, 300, ..., 100, 75, 50...

Je vais pas te mentir, même comme ça, c'est dur psychologiquement. Les idées noires sont ma principale galère dans ce sevrage. Envie de mourir au couché, envie de mourir au réveil. Le Tramadol ayant un effet anti-dépresseur très puissant.

Pour moi, ça commence à aller mieux après 2 semaines sans prise.

Cependant, pour ton cas qui consomme plus, depuis plus longtemps, je te conseille d'aller voir un addicto, ce que je compte faire en rentrant de ma cure chez mes grands-parents, ne serait-ce que pour un suivit. Il saura sûrement mieux te conseiller que moi.

Il se peut que tu aies besoin de l'aide d'autres molécules pour arrêter : Benzo, somnifères, anti-dépresseur par la suite ? à voir avec l'addicto. Attention toutefois à ne pas entrer dans de nouvelles addictions.

Je me permets de rappeler qu'au delà des 400mg par jour, le Tramadol te mets en grand danger de syndrome sérotoninergique : potentiellement mortel.

Force à toi en tout cas, Foxx

Merci pour ton message !
Je te souhaite beaucoup de courage et de force pour ton sevrage

Je n'ai jamais essayer d'arrêter par moi même, les fois où j'en prenais pas c'est parce que je n'avais plus de médoc et c'étais vraiment douloureux physiquement comme moralement.. et sa commence au bout de 24h pour ma part ( le manque )

J'ai appeller pour prendre rdv au csapa mais je dois rappeller la semaine prochaine car ils ont pas de rdv avant fin janvier début février..  ils vont essayer de me caser un rdv plus tôt mais je pense que ça va être compliquer..

Oui je me suis un peu renseigner sur le forum, je pense que j'aurais besoin d'autre molécule pour m'aider à arrêter, mais le problème c'est que je peux devenir vite accro à certaine choses.. j'espère que sa ne sera pas le cas...

Oui je sais que au delà de 400mg cela peut être mortel..
Mais est-ce que tu pense que même après 5 ans avec les même grammage ( plus ou moins ) je peux avoir des problèmes ? ( crise d'épilepsie, arrêt respiratoire, ect..) car peut être que mon corps si habitué ? ( je mis connais pas du tous )

Dernière modification par ZCR.6 (23 octobre 2021 à  13:00)

Hors ligne

 

Foxx 
I do a lot of drugs, but I love it
France
000
Inscrit le 29 May 2020
36 messages
Mince, pas très efficace ce CSAPA.

Peut-être tente ta chance directement à l'hôpital, comme le conseillait TheRealSlimShady, pour une prise en charge plus rapide.

Je me permets d'ajouter un point à mon dernier post que j'ai Edit, je parlais d'anti-dépresseur : Ne surtout pas cumuler anti-dépresseur et Tramadol (Risque sérotoninergique accru).

Pour ce qui est de l'accoutumance, je ne saurais pas trop t'en dire plus sur les risques. Je pense que les dépressions respiratoires sont écartées avec l'accoutumance. Les risques épileptiques je ne sais pas trop.
Selon moi c'est vraiment le risque d'un syndrome sérotoninergique qui est ton plus grand danger, même avec accoutumance. Mais peut-être que quelqu'un ici en sait plus à ce sujet.

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2021
187 messages
Bonjour,

Bravo à toi Foxx, je ne peux m'empêcher de réagir, ton expérience faisant écho à la mienne ( 10 mois de conso d'héro ), à la différence près que moi je n'ai pas réussi à me sevrer, après 3 tentatives et sevrages physique réussis, le mental n'a pas suivi, et je suis actuellement sous buprénorphine depuis 2 mois...
Bref, cool si tu sens qu'il y a du mieux ! Essaie de garder le cap, mon message ne sert pas à grand chose mais si ça peut booster un peu ton moral et ton égo dans une période ou je suppose que tu en as encore besoin...toutes les ressources sont nécessaires dans ce genre de période...wink

Pour revenir sur le sujet initial ( désolé ZCR.6 ), lorsque j'ai vu que je ne m'en sortirais pas sans aide, j'ai contacté le CSAPA le plus proche de chez moi, et ai obtenu un premier rendez-vous pour environ un mois plus tard...3 mois d'attente, il est vrai que c'est démoralisant, mais si vraiment ils ne peuvent rien te proposer de plus rapide, as-tu penser à essayer de trouver un généraliste/addicto ? Ou même un généraliste tout court, s'il est un peu ouvert d'esprit, il peut peut-être te proposer une aide médicamenteuse ( anxiolytiques ou autres sur une courte période, à doses thérapeutiques ), en attendant d'avoir un suivi plus adéquat en CSAPA ?

En tout cas, puisque tu sembles motivé, n'hésite pas à taper à toutes les portes, déjà pour peu que tu trouves une oreille attentive, ça te fera du bien de " déballer ton sac " devant un professionnel, et qui pourra certainement t'aider d'une manière ou d'une autre...et cela te permettra également d'éviter l'auto-médication, qui peut être une voie dangereuse à mon humble avis...courage à toi en tout cas !

Hors ligne

 

ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages

Dans un coin d'ombre a écrit

Bonjour,

Bravo à toi Foxx, je ne peux m'empêcher de réagir, ton expérience faisant écho à la mienne ( 10 mois de conso d'héro ), à la différence près que moi je n'ai pas réussi à me sevrer, après 3 tentatives et sevrages physique réussis, le mental n'a pas suivi, et je suis actuellement sous buprénorphine depuis 2 mois...
Bref, cool si tu sens qu'il y a du mieux ! Essaie de garder le cap, mon message ne sert pas à grand chose mais si ça peut booster un peu ton moral et ton égo dans une période ou je suppose que tu en as encore besoin...toutes les ressources sont nécessaires dans ce genre de période...wink



Pour revenir sur le sujet initial ( désolé ZCR.6 ), lorsque j'ai vu que je ne m'en sortirais pas sans aide, j'ai contacté le CSAPA le plus proche de chez moi, et ai obtenu un premier rendez-vous pour environ un mois plus tard...3 mois d'attente, il est vrai que c'est démoralisant, mais si vraiment ils ne peuvent rien te proposer de plus rapide, as-tu penser à essayer de trouver un généraliste/addicto ? Ou même un généraliste tout court, s'il est un peu ouvert d'esprit, il peut peut-être te proposer une aide médicamenteuse ( anxiolytiques ou autres sur une courte période, à doses thérapeutiques ), en attendant d'avoir un suivi plus adéquat en CSAPA ?

En tout cas, puisque tu sembles motivé, n'hésite pas à taper à toutes les portes, déjà pour peu que tu trouves une oreille attentive, ça te fera du bien de " déballer ton sac " devant un professionnel, et qui pourra certainement t'aider d'une manière ou d'une autre...et cela te permettra également d'éviter l'auto-médication, qui peut être une voie dangereuse à mon humble avis...courage à toi en tout cas !

Merci Dans un coin d'ombre pour ton message smile
Je te souhaite beaucoup de force et de courage pour toi, défois le mental peut être pire que les douleurs physique..

Y a quelques associations pour les personnes addict dans ma ville alors je pense les appeller milieu de la semaine prochaine, j'attends de rappeller le Csapa car il mon demander de rappeller pour un rdv plus proche mais au caou si c'est trop long je pense aller voir une assos, vous me conseiller de quand même prendre rdv au csapa même si c'est long et que en plus de sa je vais dans une assos ? Sachant que a l'assos de se que j'ai lu, il y a aussi des médecins, infirmier, psychologue et addictologue

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2021
187 messages
Merci à toi également ZCR.6, comme tu dis oui, parfois le mental est bien plus compliqué à gérer que le physique, même si les deux sont intrinsèquement liés. Je pense d'ailleurs que concernant les opiacés, ce qu'on appelle le sevrage " psychologique " est également physiologique ( je t'invite à lire le wiki sur le PAWS sur ce site, avec les threads qui y sont liés, ça peut permettre d'appréhender les choses avec plus de finesse, et peut-être mieux comprendre la " dépression " post-consommation qui semble concerner pas mal de monde finalement...)

Oui je pense que tu devrais conserver le rdv en CSAPA. Si toutefois tu sens que la prise en charge au niveau de l'asso dont tu parles te convient/suffit, tu pourras toujours les recontacter et t'excuser simplement en leur disant que tu libères une place pour quelqu'un d'autre, qui sera heureux d'en profiter...

Et puis je me répète, en imaginant que tu sois " déçu " par la prise en charge de cette assoc' ( je te souhaite que tu y trouves ton compte mais on ne sait jamais, et parfois ce genre d'association font du mieux qu'ils peuvent mais bossent avec des moyens limités ), n'hésites pas à en parler à un généraliste aussi en attendant le RDV CSAPA, ça ne coûte rien d'essayer...je comprends que ce soit stressant de raconter tout ça à quelqu'un, c'est quelque chose de très intime la dépendance/addiction, et on peut avoir du mal à en parler au premier-venu, ça me semble tout à fait normal...mais comme tu le dis toi-même, tu es dans une période ou tu sens extrêmement motivé pour faire face à tout ça, donc profites de cet élan avant qu'il ne s'étiole...wink

Hors ligne

 

ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages

Dans un coin d'ombre a écrit

Merci à toi également ZCR.6, comme tu dis oui, parfois le mental est bien plus compliqué à gérer que le physique, même si les deux sont intrinsèquement liés. Je pense d'ailleurs que concernant les opiacés, ce qu'on appelle le sevrage " psychologique " est également physiologique ( je t'invite à lire le wiki sur le PAWS sur ce site, avec les threads qui y sont liés, ça peut permettre d'appréhender les choses avec plus de finesse, et peut-être mieux comprendre la " dépression " post-consommation qui semble concerner pas mal de monde finalement...)

Oui je pense que tu devrais conserver le rdv en CSAPA. Si toutefois tu sens que la prise en charge au niveau de l'asso dont tu parles te convient/suffit, tu pourras toujours les recontacter et t'excuser simplement en leur disant que tu libères une place pour quelqu'un d'autre, qui sera heureux d'en profiter...

Et puis je me répète, en imaginant que tu sois " déçu " par la prise en charge de cette assoc' ( je te souhaite que tu y trouves ton compte mais on ne sait jamais, et parfois ce genre d'association font du mieux qu'ils peuvent mais bossent avec des moyens limités ), n'hésites pas à en parler à un généraliste aussi en attendant le RDV CSAPA, ça ne coûte rien d'essayer...je comprends que ce soit stressant de raconter tout ça à quelqu'un, c'est quelque chose de très intime la dépendance/addiction, et on peut avoir du mal à en parler au premier-venu, ça me semble tout à fait normal...mais comme tu le dis toi-même, tu es dans une période ou tu sens extrêmement motivé pour faire face à tout ça, donc profites de cet élan avant qu'il ne s'étiole...wink

Merci je vais aller lire le wiki sur le paws pour en apprendre plus smile

Mon médecin généraliste lui si connaît absolument pas.. donc je pense aller voir au csapa et assos et vraiment en cas d'échec aller voir un généraliste qui si connaît, merci pour se conseil car je ne l'aurais pas penser

Et oui j'ai EXTRÊMEMENT peur qu'on me juge ou qu'on me comprennent pas.. mais si je ne franchie pas le cap, personne ne pourra m'aider..
Merci pour tes conseils et ta bienveillance smile

Hors ligne

 

Foxx 
I do a lot of drugs, but I love it
France
000
Inscrit le 29 May 2020
36 messages

Dans un coin d'ombre a écrit

Bravo à toi Foxx, je ne peux m'empêcher de réagir, ton expérience faisant écho à la mienne ( 10 mois de conso d'héro ), à la différence près que moi je n'ai pas réussi à me sevrer, après 3 tentatives et sevrages physique réussis, le mental n'a pas suivi, et je suis actuellement sous buprénorphine depuis 2 mois...
Bref, cool si tu sens qu'il y a du mieux ! Essaie de garder le cap, mon message ne sert pas à grand chose mais si ça peut booster un peu ton moral et ton égo dans une période ou je suppose que tu en as encore besoin...toutes les ressources sont nécessaires dans ce genre de période...wink

Merci beaucoup l'ami !
Cachant mes addiction à tout mon entourage (copine, parents, amis), il est vrai que c'est mon tout premier encouragement !
Ton message me fait extrêmement plaisir

J'espère qu'on s'en sortira tous un jour, des gros bisous à vous les Psychos, et grosse force à vous. smak

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2021
187 messages

Et oui j'ai EXTRÊMEMENT peur qu'on me juge ou qu'on me comprennent pas.. mais si je ne franchie pas le cap, personne ne pourra m'aider..
Merci pour tes conseils et ta bienveillance

Merci beaucoup l'ami !
Cachant mes addiction à tout mon entourage (copine, parents, amis), il est vrai que c'est mon tout premier encouragement !
Ton message me fait extrêmement plaisir

J'espère qu'on s'en sortira tous un jour, des gros bisous à vous les Psychos, et grosse force à vous.

C'est compliqué oui de ne pas pouvoir en parler, on est souvent soi-même dans la culpabilité, en plus de la dépendance à gérer et tout ce qu'elle peut engendrer comme problèmes ( physiques, psy, etc...)...continuer à assurer ses obligations sociales, gérer ses relations amicales, amoureuses, tout peut devenir plus dur...alors soit on arrive à gérer et on assume sa dépendance, et certains y arrivent très bien, soit pour diverses raisons on y arrive plus, ce qui semble être votre cas puisque vous envisagez un sevrage...et c'est là que ça peut être plus qu'utile de se faire aider, et en parler à des gens dont c'est le métier...

Si je prends mon expérience personnelle, je voyais bien que je commençais à sombrer, et ayant trop à perdre, il fallait que je trouve des solutions...c'est en cherchant ces solutions que comme vous, je me suis retrouvé sur ce site, et là j'ai vite compris, t'essaies mais t'y arrives pas seul, va consulter ( et en CSAPA c'est le mieux )...j'ai été très bien acceuilli, sans jugement, et j'ai pu entamer mon TSO buprénorphine...est-ce que ça a tout résolu d'un claquement de doigts ? Non, mais ça m'a permis de souffler un peu, pour remettre d'autres choses en place dans ma vie aussi, au fur et à mesure ( ça ne fait que deux mois ), et j'entame prochainement des séances avec une psychologue, en dehors de la prise en charge du CSAPA..." Work in progress " comme on dit wink et on verra bien la suite...

Mais tout ça pour dire que malgré que ce soit un cheminement personnel, aller voir les bonnes personnes au bon moment, je pense que ça économise beaucoup de temps et d'énergie, à chacun de sentir ce dont il a besoin...

Salut, bon courage, et au plaisir de vous lire...super

p.s : J'arrive pas à capter pourquoi j'arrive à vous citer mais pourquoi vos smileys à la fin ne sont pas pris en compte...thinking   bref, suis un boulet...roll

Hors ligne

 

TheRealSlimShady 
PsychoHead
France
500
Inscrit le 07 Aug 2017
1158 messages
En général c'est plus rapide de voir un addicto dans un hôpital, et même si lui peut te prendre en consultation mais pas forcément donner lieu à un suivit il peut t'orienter vers toutes les structures pouvant t'aider et peut également appuyer les demandes de RDV


Face à la peur d'être juger il faut garder en tête que ce métier a été choisi par le médecin, en général ça relève d'une profonde volonté bienveillante, seulement dans le train train quotidien le médecin peut perdre son tacte, et juste vouloir aller droit au but sans prendre de pincettes, si vraiment ça te gêne tu peux toujours changer de profesionnel mais si tu garde en tête qu'au fond tout ce qu'il veut c'est t'aider en général ça se passe bien

Analysez vos prods avec SINTES
Contactez https://rdr-a-distance.info/index.php/materiels pour du matériel de conso à moindre risque
Et surtout, amusez-vous avec bienveillance.

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2021
187 messages
Salut Foxx et ZCR.6,

Si toutefois vous voyez ce message, comment allez-vous ? Est-ce que les choses avancent comme vous le souhaitez ? N'hésitez pas à donner des news...wink

Ciao et portez-vous bien dans tous les cas...

Hors ligne

 

Foxx 
I do a lot of drugs, but I love it
France
000
Inscrit le 29 May 2020
36 messages

Dans un coin d'ombre a écrit

Salut Foxx et ZCR.6

Hello !
C'est gentil de demander des nouvelles.

Petite forme. Je suis rentré de chez mes grands-parents où je faisais ma "cure", histoire d'être loin de toute tentation. Mais depuis que je suis rentré, c'est dur ! Je m'ennuie à mourir sans produit (chômage depuis peu), mais on tient le coup.

1 mois et une semaine sans bédo, Trama, lean, ni Xanax. Nouveau record !

Et pour vous, comment ça se passe ?

Hors ligne

 

Dans un coin d'ombre 
Nouveau Psycho
France
500
Inscrit le 22 May 2021
187 messages
Salut Foxx,

Ca va plutôt correctement en ce qui me concerne, je te remercie...

5 semaines, c'est pas rien ! C'est dur mais tu tiens le bon bout...

Par contre l'ennui c'est compliqué en période de sevrage, et là pas trop le choix je pense, à part te motiver à voir du monde, te forcer à faire des choses même si tu n'en as pas vraiment envie...mais le plus dur reste de se bouger, une fois parti, l'envie et l'enthousiasme reviennent petit à petit.

Ne lâche rien, et n'hésite pas à poster si tu sens que tu galères trop, moi ou d'autres te répondront, et ça peut faire du bien ( un peu ) malgré tout.

Bonne journée à toi wink

Hors ligne

 

ZCR.6 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 22 Oct 2021
8 messages

Dans un coin d'ombre a écrit

Salut Foxx et ZCR.6,

Si toutefois vous voyez ce message, comment allez-vous ? Est-ce que les choses avancent comme vous le souhaitez ? N'hésitez pas à donner des news...wink

Ciao et portez-vous bien dans tous les cas...

Salut à vous, merci de demander des nouvelles, sa fait chaud au cœur.
Pour ma part je devais appeller le csapa pour avoir mon premier rdv mais j'ai laisser tomber quand je voyais que le téléphone sonner mais qu'il me répondait pas...
Sa fait 2 semaine que je suis plus avec mon copain, sa faisait plus de 3 ans... donc plus de motivations pour le moment...
Sinon niveau trama je suis toujours entre 400mg et 800mg (1g quand je bad vraiment ) mais vu qu'il m'en reste que pour 5jours je commence à angoisser un peu... je sais pas comment je vais faire.. car je n'aurais jamais un rdv dans moins de 5j chez mon médecin...
Je prend défois 1g de paracetamol/codeïne avec + bedo

Est-ce que vous pensez que 1g de paracetamol/codeïne peut m'aider pour le manque de tramadol ?...
Je ne pense pas mais bon hmm

Contente que vous êtes toujours motivé guys ? cœur sur vous.

Hors ligne

 

Animavestra990 
papaderyl
Scotland
000
Inscrit le 31 Jul 2021
158 messages

ZCR.6 a écrit

Bonjour,

Cela fait un moment que je connais le site et que je vous lis.
Et merci d'avance pour ceux qui me répondent.

Cela fait 5 ans que je prend du tramadol LP tous les soirs.
Cela peut varier.. je peux stabiliser à 400mg comme je peux monter à 800mg quand je n'arrive pas à dormir.
Je suis déjà monter à 1g quelques fois mais c'était pendant les moments où j'étais au plus bas moralement..

Grâce à pleins de témoignages, j'aimerais arrêter de prendre du tramadol pour ma santé.
Donc je voulais savoir si le mieux sa serai de voir un csapa ? Et est-ce que vous pensez qu'on va me mettre en cure ? Je mis connais pas vraiment..

Je pense avoir déja vécu plusieurs fois le syndrome du sevrage et je ne veux plus en avoir.. les douleurs sont insupportable.

Merci de m'avoir lu, en espérant trouver des réponses à mes questions.

Hello l’ami.
Je te rassure on ne va pas te mettre en desintox sans ton accord, le scapa c’est une structure qui te permet de prendre des sub et rentrer chez toi le jour même.
Je suis aller a mon scapa pour la même addiction que toi plus une addiction à loxy et codeine.
Il te proposeront un traitement à la methadone,qui fonctionne très bien (pour ma part).
Tu devras y aller tout les jours pour prendre tes médicaments et faire des tests urinaires et tu rentre directement chez toi.
Pour ma part ça ne dur que 10min et je repart.
Amicalement

Anima

Dernière modification par Animavestra990 (07 novembre 2021 à  22:58)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Tramadol, l'opioïde le plus mystérieux !
par YnsMatoub98, dernier post 19 avril 2021 à  23:23 par BOLOT
  9
[ Forum ] Drogue info - Tramadol opioide ou opiacé ?
par Zazou2A, dernier post 24 avril 2017 à  14:44 par Zazou2A
  6
[ Forum ] Effets - Différence d'effet entre tramadol et O-desmethyl-tramadol
par PtiDav, dernier post 15 mars 2015 à  20:42 par splinK
  9
  [ PsychoWIKI ] Tramadol, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
6903 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum 
International - Outil d'autoevaluation sur la protection des droits des usagers (C...
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de prescripteur dans [Répression - Victimes...]
 Forum 
Effets secondaires - Switch metha qui me deprime
Il y a 43mn
1
Commentaire de LLoigor dans [Méthadone...]
(34 réponses)
 Forum 
Médecin - Avancer en âge et consommer des drogues
Il y a 56mnCommentaire de Marco 68 dans [Echanges entre profes...]
(13 réponses)
 Forum 
Fumer - Et vous vous faite quoi quand vous avez fumer ?
Il y a 1hCommentaire de cact88 dans [Cannabis...]
(3 réponses)
 Forum 
Craving - Pas envie de retomber dedans mais c'est chaud free base et snif ...
Il y a 1hNouvelle discussion de cact88 dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Culture - Plaque dorée et toujours pas de champi..
Il y a 1hNouvelle discussion de Jonnymushroom dans [Psilocybe - Champigno...]
 Forum 
Expériences - Codéine De Rue?
Il y a 1h
1
Commentaire de Zefy dans [Codéine et dihydrocod...]
(5 réponses)
 Forum 
Sites de RC qui sautent?
Il y a 1hCommentaire de Zefy dans [Research Chemicals (R...]
(2 réponses)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 3h
2
Commentaire de BREIZH AR PEOC'H dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(50 commentaires)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 18h
32
Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
(363 commentaires)
 Blog 
Chronique de Patient - Numéro I
Il y a 22h
1
Commentaire de Serrah dans le blog de Serrah
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 17:06
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
KingBlobTheSeventh, Niconico, RandomUser, romg69170, Zigou32 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

On a répondu à ma question dans [forum] Mon grow kit est il contaminé ?
(Il y a 3h)
Un ps plein de vérités dans [forum] Quelle dose ?
(Il y a 5h)
C’est vrai qu’on est un peu restreint des TSO en France , faudrais que ça change dans [forum] Switch metha qui me deprime
(Il y a 18h)
Il faut savoir l’utiliser et savoir les effets de « cette merde » dans [forum] Quelle dose ?
(Il y a 20h)
Merci pour ton retour, petit champi vert pour te remercier l'ami ! - Serrah dans [commentaire de blog] Chronique de Patient - Numéro I
(Il y a 23h)

Pied de page des forums