La metha me rend malade?? HELP / PsychoACTIF

La metha me rend malade?? HELP

Publié par ,
3867 vues, 87 réponses
Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Bonjour, obtenir ton dossier peut etre fait à tout moment, même des mois après ! Je pense que ce serait utile. Amicalement

J'ai un "compte rendu de passage au SAU vers sortie", c'est ça ou autre chose?

filousky a écrit

Morning Glory a écrit

Clermont Ferrand était une ville infiniment plus sérieuse...

Je confirme, je consulte le service de psychiatrie de l'hôpital de Clermont-Ferrand (catégorie "pavillon méthadone") et le professeur qui m'a reçu et me reçoit toujours sur RDV m'a dès la première visite donné son numéro de portable en me disant que si j'avais le moindre souci de délivrance de méthadone, je l'appelais et il faxait une ordonnance directement chez mon pharmacien. Top pour un gars comme moi qui a choisi de vivre loin de toute grande ville (172 Km de Clermont et 175 km de Montpellier). Rodez n'est qu'à 75 km, mais j'ai eu des retours pas très cool sur le CSAPA (genre contrôle urinaire imprévu sur un PUD stabilisé depuis 25 ans).

Morning Glory a écrit

Par contre oui il me reste un mini stock maiiiis ils font du chantage au pipi... Si j'ai de la morphine ou tout autre opi dans les urines ils arrêtent tout. Je vais essayer de changer de centre...

En gras, la confirmation de leurs méthodes archaïques de gestion de leurs patients. Malheureusement, ce sont des attitudes bien ancrées de non respect de l'autre et de médecine appliquée avec "punitions". Imbuvable dans les années 2020 et un bel exemple de la violence appliquée sur les personnes usagères de drogues (PUD en abrégé).

Changes de centre, c'est un premier pas indispensable.

Amicalement

Fil

Hé bien le centre qu'il reste ensuite vers chez moi... C'est il me semble, le centre de Pierre.... Lol. (A moins que mes neo-notions de géographie en IDF ne soient pas encore au point). Mais je crois qu'il est en froid avec son médecin lequel a pas l'air jojo comme j'ai compris.



Par contre il faut une clarification sur le chantage au pipi: est ce que ça veut dire, que DÈS LA MISE EN PLACE du traitement ils n'ont pas à vérifier que je prenne autre chose c'est bien ça? Parce que eux leur argument, c'est que le risque d'overdose est très présent. Du coup est ce qu'il faut objectivement et impérativement arrêter toute conso pendant l'induction metha, ou est-ce aussi du chantage au pipi? Car ils ne m'ont pas dit combien de temps il faudrait pour que j'aie le "droit" de reprendre des opis. Ça n'a pas été abordé. Donc je me demande si ce que je vis est bien du chantage ou si c'est un véritable fondement médical que d'arrêter toute conso pendant à minima l'induction ? (Ils ne m'ont pas dit si j'aurai le droit de reprendre plus tard ou pas)

pierre a écrit

Je te cite, pour que tu fasses le rapprochement avec mon futur MP et que tu n'aies pas à te farcir toute la conversation


marvin rouge a écrit

Le seul truc qui me fait changer, hors mesuage des gellule, c'est l'hydromorphobe
Pour le rush, qui est.. Top

C'est quoi?


acid test a écrit

Merci acid test, c'est vraiment génial ton texte, c'est vraiment ça, moi mes problèmes je les enfouis sous les opiacés, parce qu'il y en a eu trop, dans ma vie. Je ne veux plus souffrir comme j'ai souffert et ce faisant, je me créer peut-être un enfer... Et si j'étais moi aussi intolérante à la metha racémique (contrairement à la Suisse, beaucoup mieux tolérée.......)? Mais comment savoir bordel, s'il faut des mois pour s'y faire? Ça veut dire que si je ne suis pas faite pour ça il faut que je tombe dedans puis que je m'en extraye???? Hahahahahaha
FUCK. ME.

Je suis très impressionnée par la force que tu as eue acid test. Vraiment. Je ne suis pas sûre d'être capable de me sortir de plusieurs mois de méthadone, comme le dit l'Apo. Ça a l'air... Dur....

Mais moi non plus, moi non plus je comprends pas ce qui ne va pas avec la metha chez moi --' je pense à une surdose OU à une intolérance... Espérant vraiment la première option......




Alors, comment je vais ?


J'ai repris la morphine (mes stocks se dégradent à vitesse exponentielle, et j'aimerais que ce soit une expression, j'aimerais... A titre personnel je regrette vraiment d'avoir chassé le dragon (héro bien sûr) tant de jours de suite....), du coup je refais surface et j'ai une accalmie... Je recommence lentement à me nourrir... Jusqu'à rupture de mes stocks de morph et décisions à prendre :

J'ai revu mon centre et au vu de ma réaction à l'induction metha ils me proposent la bupre.... Sachant que d'après eux ça ne calmera pas mes récepteurs et ne me donnera pas de sensation de satiété aidante au maintien du traitement, ET je maintiens que je vais avoir des opérations multiples, toute ma vie, en anesthésie locoregionale ET générale. La bupre, apparemment, pour ça c'est pas ouf. Et j'avoue queee juste ne pas être en manque et ne pas avoir aucun effet opi ba dans ce cas autant me sevrer aux dissos (je ne sais pas si j'en suis à un stade où je peux encore le faire, ni si au travail ça va aller de me voir holé holé une semaine mdr) et jeter mon stock d'opis comme on me l'a conseillé déjà avant... Et ne plus jamais y revenir ? Ou une fois de temps en temps (lol je me CONNAIS maintenant xD).
En serais-je capable? Est-ce la meilleure stratégie ou faut-il de la metha? Ou... Autre chose? De la morphine ? ToT putain mais merde ce serait tellement bien d'avoir un TSO morphine ça réglerait touuuut bordel de merde!!!!!!!


OU je me fais interner et ils me font une induction méthadone en hôpital... Qu'en pensez-vous? Cela aiderait vis à vis de l'employeur, pour l'arrêt maladie car j'ai osé demander plus d'une semaine à mon médecin traitant et il m'a foutue à la porte, oui foutue à la porte mdr avec 1 semaine d'arrêt certes mais plus de médecin traitant... Clairement pas un à qui j'aurais pu exposer mes problèmes d'addiction. Un fou. Et pour en retrouver un dans le Val d'Oise bonjouuuur. Bref. Cet avantage là.
L'avantage aussi d'avoir en THÉORIE (une personne est morte de non nutrition avant une opération sans cesse repoussée en France apparemment) une perfusion de nutriments si jamais je venais à ne plus pouvoir manger de nouveau, plutôt que risquer de m'évanouir seule chez moi ou dans une pharmacie.
Et les inconvénients baaa ils ont beau dire qu'ils ont l'habitude des "polytoxicomanes" ils vont réguler absolument tous mes traitements lol, oui forcément y compris ceux antihemetiques desquels j'ai complétement abusé ces derniers jours pour me maintenir la tête hors de l'eau parce que jenesupportetellementpaslesnausées... C'est pas ouf ouf.
Et je sais pas quelles sont les modalités, mes droits d'arrêter, de sortir, de discuter du DOSAGE de mon traitement et de sa prise en DEUX fois... Dans la journée etc.... Bref. Une perte évidente de contrôle quoi.
Donc au vu du chantage au pipi, heu... Y a t il d'autres pièges desquels je devrais être au courant et qui se pratiquent dans ces hospitatlisations? big_smile




En tout cas, je dois vraiment vraiment dire une chose : j'ai souvent été soit en position de curieuse (en posant des questions de ci de là), soit en position d'apport de connaissances et de soutien comme je le peux ici. Jamais dans ma mémoire, je n'avais lancé un tel appel à l'aide. Au départ je me sentais tellement seule et désemparée que j'ai même hésité à poster. Et voilà toutes vos réponses et votre soutien. Mais... Les amis... Si vous saviez, vraiment vraiment à quel point c'est précieux. C'est la première fois que je suis à ce point démunie face à ma situation concernant ma consommation, je crois. C'est la première fois que je suis dans cette position de demandeuse d'aide en fait, sur le forum, je crois, à ce point. Et c'est juste INCROYABLE. Vous m'aidez ÉNORMÉMENT, que ce soit moralement, au niveau de vos explications (vous l'aurez remarqué je ne m'y connais pas encore tant que ça jusque-là en TSO), ou de la lecture de vos parcours qui m'aiguillent vers les potentiels bénéfices et dangers des chemins à emprunter.

MERCI.

Je n'ai jamais autant ressenti la force de PA qu'aujourd'hui !!! (Et pourtant bordel je l'ai déjà sentie cette force^^') Tout ce thread est mon morceau choisi. Alors je vous vois derrière vos écrans froncer un sourcil et vous dire "ba oui évidemment" (? xD ). Mais j'en pleure, je vous jure. Tout ce soutien et cette richesse, ces informations vitales. Pfiou qu'est ce que j'aurais fait sans vous??

Vous savez quoi, c'est que le début je le sens... Mais avec vous je peux y arriver.

De tout cœur

Merci !

~

Dernière modification par Morning Glory (02 décembre 2022 à  00:12)

Reputation de ce post
 
Courage loulou, ça va le faire ! C.S.

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

marvin rouge 
L'ami du pas couché, l'ami rond carré..
4500
Inscrit le 05 Jun 2012
2326 messages
Ben l'hydomorphone, ç l'hydomorphone quoi

Du dilaudid quoi
C le seul truc qui tienne vraiment la route ds certain cas, et pour moi tu est dedans
bref

Franchement, change peut-être de centre
Moi j'ai fais mon switch à l'hôpital, ms au final c'est moi qui l'ai fait
Après comme je je t'ai dit, g 19 années de substitution

J'étais presque vers le 0 qd jtais sous sub
Ya eu un de mes accidents, et d'autre choses Bcp plus hard derrière. La vie n'est pas un long fleuve tranquille

Sans methadone, je ne te parlerais pas

Ducoup je reste substitué
Ça m'aide vraiment ds la vie de tt le jours
C'est un confort, et un coup de pied ds le cul

Et même si je détourné parfois la methadone

Pour rien au monde je reviens en arrière
Ça me viendrais meme pas à l'idée

Je pe avoir de la h, 24/24, quali
j'en veut même pas..

Qd tu arrive à stabiliser la metha
C juste, incroyable..
(bon j'arrive à mes 43 bientôt, donc on a pas le même âge)
Ms c'est un confort, inégalé

Ms le switch est tellement dur, je me revois ds tes msg..

Courage, ça va le faire a force
Tu est jeune, ça se fait pas en 2/2
Et soyons clair, c'est pas facile..

Je pleurais au taf au début, tellement j'avais des migraines, et des yo-yo ds ma substitution (vu mes antécédent)

Ms je le redit, cette Molécule m'a stabilisé sur tout. Fume, alcool (suis devenu alcoolique ds mon parcours. Et oui la vie ç compliqué)
C une béquille.. En fait y'a pas de mot

Demande à filou de te parler de la metha et de la substitution..

Moi j'ai arrêté de me battre
Je garde un certain dosage, et je vis bordel !

J'aurais peut être un autre discours ds 10 ans
Au jour d'aujourd'hui, je ne vois pas sans methadone
Et je le vis très bien(et tt mon entourage aussi)

Tiens nous au courant

Prend soin de toi
Bon courage
Amicalement

Sinon tu sais qui a été ancien modo et qui est sous tso sken..

Moi perso, j'e' voudrais même plus du sken
Je l'ai fait 4 ans, j'en a côté de moi, ç fadass

Après chacun est différent, trouve  TA solution, qui évoluera sûrement avc les années
Qd tu prend de l'âge, la methadone reste le truc ultime pour bien vivre.
Après c'est MON avis

Bon courage poupinette

Dsl g un petit pet ds la tronche, ms ça change rien à ce que je pense

Dernière modification par marvin rouge (02 décembre 2022 à  00:21)


Le soleil est déjà levé
T'a vu ta gueule, t'es arraché
Tu n'est pas prêt, d'aller te coucher
L'ami rond carré !!

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs

Marvin rouge a écrit

Et, je suis désolée je relirai tout à tête reposée mais je ne me souviens pas de tout le thread et de qui a dit quoi: tu es sous metha depuis combien de temps toi? 19 années de substitution... Uniquement metha?

Et: qu'entends-tu par:

Moi j'ai fais mon switch à l'hôpital, ms au final c'est moi qui l'ai fait

Dernière modification par Morning Glory (02 décembre 2022 à  00:27)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

marvin rouge 
L'ami du pas couché, l'ami rond carré..
4500
Inscrit le 05 Jun 2012
2326 messages
Non 4 de bupre, 4 de morph, 11 de metha

Ms je le vis bien, ça ne fait que qq anneesque je suis en paix avc moi même, et ça fais tellement du bien..

Bon courage à toi ds ton parcours

Le soleil est déjà levé
T'a vu ta gueule, t'es arraché
Tu n'est pas prêt, d'aller te coucher
L'ami rond carré !!

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
10210 messages
Blogs
Bonjour, je ne te parles pas du compte rendu mais du dossier hospitalier où en principe ils notent le pourquoi de leur décision.  Tu as le droit de le consulter. Mais si ça va mieux tu as probablement "meilleur temps" (expression franc comtoise) de laisser tomber pour le moment.
As tu vu l'anesthesiste ?  Si tu as des opérations à répétition, il serait logique qu'il te conseille et même t'aide pour que ta conso soit compatible avec les anesthesies et analgesie post op. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

marvin rouge 
L'ami du pas couché, l'ami rond carré..
4500
Inscrit le 05 Jun 2012
2326 messages
Après il faut aussi casser ce mythe, comme quoi le sevrage de methadone est ultra dur

Je connais autant de gens qui se sont sevré de la buprenorphine, que de la methadone

De tte façon, peut importe l'opiace/opiode que tu prend, ce sera dur..

Le truc le plus dur ds un sevrage methadone, c'est la demu-vie qui est vraiment longue, même pour un methaboliseur rapide
C'est aussi ce qui fait sa force en tant que tso
Qd on tappe un agonistes avant, franchement la metha fait le taf
Ms c'est compliqué selon les personnes. Après ça dépend, ms moi ça l'a ete

J'en ai grave chié les 2 premiers mois, ms au final c'est la meilleure idées (enfin j'étais plutôt obligé) que j'ai eu ds mon parcours de substitué.

J'ai du temps et de l'énergie à attribuer à ce que j'aime, et à ceux que j'aime..

Un sevrage ça se prépare, c'est une volonté

Et franchement tu n'est pas prête amha (ce que je ressens via tes msg, tes diverses interventions depuis des années)
Tu va te casser la gueule si tu veux aller trop vite, c'est mon avis

Tu as tous mon soutien
(un bisous magique d'encouragement)
Si t'a des enfants un jour, naturel ou adopte, tu captera le pouvoir du "bisous magique"

Bne journee
Amicalement

Dernière modification par marvin rouge (02 décembre 2022 à  11:08)


Le soleil est déjà levé
T'a vu ta gueule, t'es arraché
Tu n'est pas prêt, d'aller te coucher
L'ami rond carré !!

Hors ligne

 

marvin rouge 
L'ami du pas couché, l'ami rond carré..
4500
Inscrit le 05 Jun 2012
2326 messages
Et alimente toi dans un premier temps !
Ça ira tt de suite Bcp mieux

Tu m'étonne que tu n'ai pas le moral si tu mange pas
Un sac vide, ça tient pas debout ! Dixit mon arrière grd-mère, résistante(éternel respect)

Essaye si tu as des soupes, compléments alimentaires, etc
(et qd je dit soupe, ç dla vrai, pas du liebig. 2 patates, 1 carottes, 1 poireaux, 1 oignons. Entre autre). La base
Ya les courges pas chères en ce moment. Génial et pas cher qd t'aime les fourneaux, tu peux faire de l'entrée au dessert

Et si t'a pas de tune, tu fait les fin de marché, 15 ans que je le fais..

Ça ira tt de suite mieux (après je sais pas si tu cuisine)

Un truc liquide, ms consistant. Je trouve que c'est ce qui passe le mieux quand on est en chien, ou en transition comme toi(ce qui revient un peu au même)

Une bne soupe ça réchauffe le corps et l'esprit. Et tu t'hydrate en même temps, ce n'est pas négligeable..

Si j'étais sur paname, j viendrais te faire qqs bon petit plats, ca calle et donne le sourire.
(et aucune ambiguité, ç juste du soutien)

Bon courage
(tu sais très bien que tu aura du soutien ici, peu importe ta demande)

Biz beko la MG

Dernière modification par marvin rouge (02 décembre 2022 à  11:31)


Le soleil est déjà levé
T'a vu ta gueule, t'es arraché
Tu n'est pas prêt, d'aller te coucher
L'ami rond carré !!

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
5700
Inscrit le 14 Dec 2008
11086 messages
Blogs
Si ce que je t'écris te sert et que tu sens fort la puissance d'un entourage un peu au parfum, j'en suis ravi.
Je vais faire court et direct : mes conseils sur la façon d'aborder le TSO méthadone a aidé (beaucoup pour Shaolin) et un peu pour Lloigor quand je leur ai dit  d'arrêter de jouer avec la méthadone, de chercher les plus bas dosages possibles et de faire du yoyo. Ils étaient à l'époque dans une démarche de diminution à tout prix.

Pour Shaolin qui devait être vers 30 mg, ayant suivi mes conseils de monter jusqu'à 60 mg minimum lui a sauvé le vie selon ses termes (nous sommes restés amis sincères)
Pareil avec une autre modo qui faisait joujou avec le Subutex. Je l'ai un peu engueulé et expliqué que  faire le yoyo dans les dosages bousillait 100% son traitement.

Le point cruxial est là : je crois que l'usage de méthadone dans les faibles dosages donne bien souvent de mauvaise résultats? C'est une molécule qui donne toute sa puissance une fois stabilisée dans une zone de confort bien au dessus des 10/20 mg que tu envisages et que tu vis mal.

SI tu prends très au sérieux le livre de Deglon (traitement à long terme des héroïnomanes par la méthadone) chose que j'ai faite, tu auras accès à une connaissance rare des possibilités de cette molécule.

Ce que je t'ai écris n'est pas une vérité absolue mais ma propre vision.

Dans la dernière publication de Deglon (addictolopgue Suisse qui a crée la fondation phoenix et introduit la méthadone en Suisse dans les années 80°. Publication = 40 ans de subtsitution à la méthadone, le bilan. Dans cet ouvrage, il montre coment le dosage de confort a augmenté régulièrement pour se caler en 2021 à 100 mg/jouir pour les substitués suisses heureux de leur traitement, alors qu'en France, on est plutôt encore vers le 70/80 mg.

Voilà, j'ai réussi à tout de dire ce que je pense et ose espérer que cela te servira.
La méthadone ne fait pas que supprimer les signes de manque, mais ajoute un effet anti-dépresseur puissant et au début, chez les chanceux, une "lune de miel" tant le produit peut être agréable dans les 6 premiers mois. Après, je me suis habitué.
Et, je suis tout à fait au courant que ce n'est pas du 100% de résultats et que certains PUD ne sont pas heureux avec ce TSO.

Bises

Fil

Dernière modification par filousky (07 décembre 2022 à  09:00)

Reputation de ce post
 
Bordel... Dommage qu'on puisse pas mettre 5 champis à la fois.../L'Apo

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
1900
Inscrit le 28 Sep 2014
2745 messages

marvin rouge a écrit

Ouai, tu généralise trop
J'en ai fait plein de l'ambulatoire, perso mes affaires n'on pas été garde
Ça fait 19 ans que jsuis sous tso, et qq années années d'hero top quali tad. Franchement ça met

Et puis faut être malin..
En tant q'ud, ça nous connais :-)

T'es tellement angoisse que tu te met martel en tête..
Respire, ça va aller

Essaye déjà de stabiliser ta situation

Ne pas généraliser est une chose mais avec plus de 30 ans d'utilisations de drogues diverses et variées  et étant sous traitement opiacé depuis de nombreuses années , j'ai eu l'occasion , pendant ces 30 ans, de me retrouver aux urgences pour de multiples raisons, soit sans rapport directe avec les drogues ( comme mon accident récent et ce que je relate de mon aventure à l'hosto , a vous dégouter â vie des hopitaux lorsque l'on est usager et dépendant d'une drogue et notamment dans mon cas, d'opiacés ; que ce soit un traitement prescrit, un opiacé illégale , ou les deux mon colonel !) , soit parfois , en rapport directe avec celles ci , comme par exemple , des crises de tachycardie après des injections de coke ( ça c'était avant 2005 ) et meme parfois d'hero ( ça, ça m'est arrivé plus récemment ,  notamment une fois vers 2014-2016 ) , ou  comme la fois où je l'avais  relatée ici il y a 3-4 ans  ( bien que je n'avais pas injecté mais sniffé , n'étant plus injecteur , si ce n'est très rarement quand j'ai de la très bonne came et encore , ça reste vraiment rare ) ,  où j'ai sniffé un g ou presque, en quelques heures, de came coupée au DXM ( ce que l'analyse de la came en question a révélé ensuite ) .

Tout ça pour dire que, se retrouver aux urgences en étant catalogué comme usager de drogues , dans mon expérience , ça n'a jamais èté une experience plaisante qui ce soit bien passée , sans que le fait que je sois usager et dépendant , me mette dans une situation de stigmatisation dans laquelle on m'a fait passer un mauvais moment , pour cette raison !
Et je comprend sa peur de se faire prendre toutes ses affaires , car la fois où , par exemple j'avais pris la came coupée au DXM , ils ont profité du moment où je m'installais dans le box , pour me subtiliser sournoisement ( oui, je précise bien sournoisement !) toutes mes affaires personnelles , de peur que je continue à consommer de la came dans l'hopital !
Lorsque je m'en suis aperçu , je suis allé dans l'endroit réservé au personnel des urgences , et malgré , le fait que je me sentais mal du fait de cette came , j'ai tapé un scandal tout en me foutant un peu de leur gueule tellement leurs manigances étaient ridicules et tout sauf franche !
J'ai débarqué au milieu du personnel, qui étaient tous assis presque en cercle autour de moi sur leur chaise et j'ai pas pu résister à leur demander sur un ton ironique, si ils etaient en train de tenir un conseil â mon sujet , parce que je venais leur rèclamer mes affaires personnelles  et que je ne risquais pas de continuer â prendre de la came qui justement m'avait amene aux urgences de par ma réaction à  ce à quoi elle était coupée  !
Heureusement pour moi, je sais m'exprimer et j'étais en etat de le faire et je ne me suis pas gêné pour leur dire que ce qu'ils faisaient n'etait pas légale , que je n'étais pas interné en psychiatrie, ni contre mon gré et que tout leur cirque était ridicule !
Ils m'ont tous regardé medusés et ont fini par me rendre mes affaires mais j'ai trouvé cette manière de faire incroyable et heureusement pour moi , je n'ai jamais eu a foutre un pied dans un hopital psychiatrique , car il y a surement des choses que je n'aurais pas supporté !

Et ce n'est pas la seule fois où ce genre de truc s'est passé mais une chose est sure , je n'ai que très rarement eu un passage aux urgences lors duquel je me suis senti considéré comme un etre humain normale , qui avait les memes droits que les autres etres humains et qui devait etre considéré comme tel !

Et mon dernier passage aux urgences , suite à mon accident de la route ( comme  je le relate dans le topic de la prise en charge de la douleur aigue chez les patients dépendants aux opiacés , y compris TSO ou maintenance ) a eu un tel impacte sur moi psychologiuement , vu comme ça s'est passé ( en plus ils ont fait deux belles boulettes / erreurs médicales , pour lesquelles certains me conseillent de porter plainte contre l'hopital mais c'est un peu comme de porter plainte contre la Police , c'est extrêmement difficile d'avoir gain de cause et ça peut etre très long et épuisant , vu qu'ils se soutiennent tous entre eux !) , que je me dis que si jamais on m'annonce que j'ai un cancer ou un truc du genre  , je préfère me buter que de me retrouver à l'hopital ( je ne parle pas de quelques heures mais d'un certain nombre de jours et encore pire si ce sont des semaines ou des mois !) étant dépendant aux opiacés , au dosage auquel je suis , sachant que ça se passera forcément mal !

Il faut bien etre conscient qu'ils  ne savent pas gérer des patients qui sont dépendants de longue date et  à haute dose d'un opiacé, surtout lors des premiers jours,  si c'est uniquement un traitement prescrit ( encore une fois, à haute dose et de longue date ) mais c'est carrément pire si c'est un traitement prescrit en plus d'une conso d'opiacés illicites à coté  ( donc non prescrits ) , ou alors d'une dépendance uniquement à un opiacé illicite ( là c'est surement la situation la pire,  car ils n'ont meme pas un medecin a contacter pour leur expliquer que vous prenez déjâ un traitement d'opiacé à haute dose et depuis des années !).

Franchement je préfère crever que d'avoir à affronter cette situation pendant des jours , d'autant plus que je ne supporte pas la méthadone !
Alors je comprend tout a fait l'appréhension de MG !

Et ça va peut etre paraitre con ce que je vais dire mais comme l'être humain ne peut  pas , pour la plupart, s'empêcher de juger sur les apparences et selon des a priori, ( d'autant plus lorsqu'il s'agit de juger une personne usagère de drogues , surtout   par le personnel du  milieu hospitalier , meme si ce ne sont malheureusement pas les seuls dans ce cas dans la société , du fait des préjugés de beaucoup de gens contre l'homosexualité ou tous les gens regroupés sous la bannière LGBT , le racisme , ou tout simplement les gens différents de par leur look par exemple ) , pourtant je ne fais pas partie des gens que l'on catalogue tout de suite comme tox lorsqu'on les voit , vu que ça ne se lit pas sur ma gueule ou sur mes fringues que je suis dépendant aux opis  et  j'ai la chance de savoir m'exprimer et de tenir un raisonnement et donc de savoir me défendre et plaider  ma cause si nécessaire , en quelque sorte .

Mais quand on se retrouve devant des gens bornés ( en plus d'être pleins d'a priori ) et / ou qui obéissent à un réglement qui n'a quasiment aucune flexibilité , ça devient très compliqué de gérer ce type de problème !

Dernière modification par Acid Test (02 décembre 2022 à  20:58)

Hors ligne

 

marvin rouge 
L'ami du pas couché, l'ami rond carré..
4500
Inscrit le 05 Jun 2012
2326 messages
Bon courage et bne journée

Dernière modification par marvin rouge (03 décembre 2022 à  07:12)


Le soleil est déjà levé
T'a vu ta gueule, t'es arraché
Tu n'est pas prêt, d'aller te coucher
L'ami rond carré !!

Hors ligne

 

BREIZH AR PEOC'H 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 02 Mar 2018
182 messages
Blogs
Alors les nouvelles "Morning glory" ?

Ta situation c est un peu amélioré ?

Tu te sens mieux ces derniers jours ?

Kentoc'h mervel eget em zaotra !

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs
Merci

BREIZH AR PEOC'H a écrit

Et

Filousky a écrit

(par MP) de penser à moi c'est trop adorable!


Hé bien, je viens en guise de test, de repasser quasi une semaine sous metha (GÉLULE) achetée dans la rue, sans effet secondaire. 10mg par jour en moyenne. MAIS avec de la morphine en plus, ce qui ne va pas plaire à mon CSAPA si je leur redemande un suivi...  --' mais de toute façon ils vondront pas me revoir avant que je passe par la case hôpital, eux.


Ainsi je me trouve face à des dilemmes et une interrogation : est-ce un surdosage de metha ou bien le SIROP qui me rend malade? Car là avec les gelules à ce dosage, ça va très bien !

Du coup pffff. Je me demande... Admettons que ce soit une surdose de metha qui m'ait mise dans cet état il y a deux semaines, alors je ne peux pas monter trop les dosages. Mais malheureusement si je garde des dosages faibles comme actuellement (10-15mg), ba j'ai du mal à ne pas prendre de morphine par dessus car je sens un manque psychologique... et entre les contrôles au volant, les difficultés d'approvisionnement, le prix dans la rue, et le chantage au pipi au csapa ...

Je ne sais pas trop quoi faire en fait. Et si c'est le sirop le problème baaaaa va falloir trouver un centre qui veuille bien me délivrer les gellules direct. Lol. J'ai appelé Charonne ils me disent ne pas prendre de nouveaux patients évidemment, comme tous les autres csapas Parisiens en fait.

Non pour l'instant c'est pas gravissime mais c'est quand même vraiment compliqué. Et il va pas falloir laisser la situation gangrèner. Là j'ai un nouveau stock de morphine mais ma tolérance décollant telle une fusée ça va pas tenir plus de quelques mois je pense. Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé il y a deux semaines et monter les doses drastiquement comme tu me dis de faire Filou, me fait grave flipper, tant pour la tolérance explosée (et l'épée de Damoclès ("sevramoclès" lol) derrière du coup), que pour les risques d'overdose, ou de souffrir parce que les nausées me donnent souvent l'impression que je vais clamser.

Ce qu'il me faudrait je pense dans l'idéal, ce serait de la metha gélules dans un centre qui ne pratique pas le chantage au pipi en fait. Vas trouver ça...

Ou l'hôpital si vraiment je veux m'allumer et monter les dosages à 30-40mg comme tu me conseilles de faire Fil... Mais j'aimerais éviter autant que possible. J'ai peur, de me rendre complètement dépendante à une substance que peut-être je ne supporte pas tant que ça, d'overdoser, etc.

Pis si je vais pas à l'hôpital y a le taff aussi, les csapas ne sont pas tous la porte à côté, ça pourrait devenir assez compliqué...


Encore merci de vos gentil mots! smile

Dernière modification par Morning Glory (09 décembre 2022 à  17:08)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
10210 messages
Blogs
Bonjour, la tolérance de la Morphine ou de la Méthadone n'est pas une fatalité. De nombreux patients ont des traitements (MSO, Morphine) de plusieurs années à la Methadone ou à la Morphine à la même dose, voire même en diminuant progressivement.
Mais, si on prévoit une tolérance qui impose une escalade des doses, ça risque d'être une prophétie auto-realisatrice.
Donc je pense que tu as interêt à te tenir aux doses qui te conviennent maintenant et de chercher, si ça te travaille, des alternatives moins problématiques (paracetamol, psychothérapie..).
Ce sera peut être un moment desagréable mais ça t'évitera de te coincer dans une impasse, avec des risques de souffrance plus élevés (sevrage brutal imposé notamment).
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (09 décembre 2022 à  17:34)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
5400
Inscrit le 02 May 2016
2770 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Ainsi je me trouve face à des dilemmes et une interrogation : est-ce un surdosage de metha ou bien le SIROP qui me rend malade? Car là avec les gelules à ce dosage, ça va très bien !

Ah ouais c'est clair que le sirop ça fait CHIER GRAVE (oui ok les opis ça constipe pour le coup mais ne nous attardons pas sur les termes)

J'ai fais 4 mois au sirop en ayant gerbé mon traitement 3 fois, le matin, genre quelques minutes après l'avoir avalé (et en me retrouvant donc obligé de taper un autre opi ou de piocher sur le stock de metha des jours suivants mais en étant obligé de baisser mes dosages du coup, et en supposant que ça t'arrive le dernier jour de ta precription bah t'es juste obligé de taper un autre opi ou de la metha au black si j'voulais pas être en manque...)

Le sirop ça fout graaave la gerbe, en fait je crois que le pire du pire du pire dans le sirop c'est pas taaaant le sucre, le glycérol, la faible présence d'alcool (même si on es d'accords que ces 3 derniers points ça fait déjà BIEN ASSEZ CHIER hein...)

Le PIRE DU PIRE du sirop c'est que tu ressens le goût de la metha sur la langue !!! (et dans toute la bouche)

Et la metha, en + d'être absolument dégueulasse et de donner fortement envie de vomir quand on l'applique sur les muqueuses buccales, bah eeeeen + c'est hyper corrosif, donc ça agresse la bouche et les dents (déjà que le sucre incite/oblige à se laver les dents juste après, avec la corrosivité de la metha ça vdevient obligé si tu veux pas que tes dents pourissent après 365 jours de sirop d'affilée.... Oui normalement sirop c'est 1 ans avant dd'avoir la gélule... Heureusement qu'un médecin a été compatissant et m'y a passé en 4 mois après qu'il ait vu une table remplie de vomi sur laquelle je venais de gerber ma metha du matin... Et encore il m'a raconté qu'il a du négocier d'arrache pied pour m'obtenir la gélule au bout de "seulement 4 mois"....)

Je précise que bien avant de débuter mon ttmt metha, quand j'en prenais des gélules au black, bah ça me filait laaargement moins la gerbe voir pas du tout comparé au sirop, si j'avais la gebr evec le sirop et pas la gélule c'est pas du tout à cause du fait que j'ai eu le sirop en 1er, la preuve j'avais des gél avant et ça m'mettait pas la gerbe.

J'te mets un extrait de c'que j'avais posté sur le topic "avez vs eu des pb avc votre médecin pour votre ttm de substitution ?" où je parle du sirop : (ça c'est juste mon témoignage, mais sur PA t'en trouveras à la pelle des gens qui trouvent que le sirop c'est une horreur, pour de très multiples raisons : les 9g de sucre par fiole de 20/40/60, déjà ça fait grossir pour rien, moi perso j'supporte mal le sucre sous forme de boissons ça m'fait chier d'avaler ça, ça file le diabète pour rien (Groovie qui est diabétique quand il prenait une fiole de metha il était OBLIGE de se faire une piq d'insuline juste après, son médecin voulait pas lui filer la gél même si diabète...), gerbe intense même chez ceux stabilisé depuis PLUSIEURS ANNEES, présence d'alcool qui dérange certains alcooliques qui arrêtent où même qui n'arrêtent pas (ça peut paraîte ridicule vu le peu d'alcool mais ça dérange vraiment certains, notament le mec qui fait "CTO" la chronique qui parle de drogues sur ytb)

L'Apoticaire a écrit

J'ai fais environ 4 mois de sirop, et il a fallu que je gerbe mon traitement 3 putain de fois avant que eeeenfin un médecin décide que ça semble plutôt judicieux de me passer aux gélules étant donné que le sirop me foutait trop la gerbe en dépit d'effets recherchés pourtant bien au rendez vous.

(En + je supporte assez mal le sucre, ça m'faisait chier d'avaler 20 putain de grammes de sucre au reveil tous les jours, quand tu t'es enfilé 20 grammes de sucre, sois 4 morceaux de sucre, t'as absolument plus envie d'enchainer sur un petit déjeuner, en tout cas moi non... Sans parler du fait que ça fasse grossir pour que dalle, augmente les risques de diab!ète pour aucun plaisir gustatif, car oui : si eeencore c'était bon au goût, et que c'était agréable à boire, là pourquoi pas, mais là : noooon seulement c'est la blinde de sucre à avaler, mais eeeen plus c'est dégueu, vraiment y a queee des désavantages quoi, suuuper...)

Quand j'suis passé à la metha gélule ça a été une vrai bénedecition : tous les effets euphorisants, anxiolytiques, planants, agréables, antalgiques, stimulants, et j'en passe de la methadone, le tout avec quasiment aucune gerbe en raison de mon accoutumance au produit, alors que avec le sirop, même au bout de 4 mois ça m'foutait toujours la gerbe leur putain de sirop...)

Thread :
https://www.psychoactif.org/forum/2022/ … 605_1.html

Dernière modification par L'Apoticaire (10 décembre 2022 à  12:31)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

kaneda 
speedball
1000
Inscrit le 04 Sep 2021
389 messages

Morning Glory a écrit

... Ou l'hôpital si vraiment je veux m'allumer et monter les dosages à 30-40mg comme tu me conseilles de faire Fil... Mais j'aimerais éviter autant que possible. J'ai peur, de me rendre complètement dépendante à une substance que peut-être je ne supporte pas tant que ça, d'overdoser, etc.

Salut à tous, j'ai bien entendu lu tous le fil et salut MG.

Je ne comprends pas pourquoi tu as peur de te rendre dépendante de la methadone car tu es déjà dépendante au opiacés non ? Après tu ne consommais pas beaucoup de morphine tu as attendu plus de 15 jours sans rien prendre comme opiacés, que le manque passe pour voir ?

Après concernant les OD ils sont focus la dessus dans les CSAPA c'est normal ils ont peur mais je n'ai jamais fais une fixation dessus non plus je sais me droguer !

D'expérience c'est leur crainte N°1 lors de la mise sous metha et c'est normal.

Moi tu sais j'ai arrêté la metha puis j'ai repris (la metha) j'ai eu du sirop pendant 1 mois seulement, pour avoir les gélules le médecin doit envoyer un courrier au médecin conseil de la secu pour justifier du passage à la forme gélule, il faudrait que tu trouves un doc qui te fasse ce courrier.

kaneda

Reputation de ce post
 
Je mets le champi en retard mais quand même : c'est bon à savoir MG ~

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
5400
Inscrit le 02 May 2016
2770 messages
Blogs

kaneda a écrit

Je ne comprends pas pourquoi tu as peur de te rendre dépendante de la methadone car tu es déjà dépendante au opiacés non ? Après tu ne consommais pas beaucoup de morphine tu as attendu plus de 15 jours sans rien prendre comme opiacés, que le manque passe pour voir ?

Perso je comprends très bien ses peurs, même si il est évidemment possible de se sevrer de la metha sans souffrir le martyr des années et/ou devenir polytox de tout c'qui traine à place, et bah de manière GENERALE ça reste quand même une sacrée tannée de se séparer de la metha, on y est souvent tellement bien... (et même ceux qui disent "ne pas aimer" ont parfois autant de mal à s'en sevrer que les aficionados)

En même temps la metha (orale du moins) c'est pas grand chose d'autre qu'une héroïne qui dure toute la journée avec en + un effet NMDA significatif qui permet de garder une tolérance - forte même à long terme et éviter l'hyperalgésie, et j'ai bien dis "héroïne", pas "morphine" pcq l'effet d'la metha me fait large + penser à l'héro avec des effets opis bien orientés dopamine/stim (du moins de mon ressenti) alors que la morph est connue pour largement - activer la dopa que l'héro/l'oxy/l'hydro, être un opi plus "tranquille", qui rush moins que ces 3 derniers.

J'ai jamais vraiment pris d'héro en oral à dosages corrects, mais à mon avis la metha (gélule surtout) ça doit vraiment pas être différent du tout que de prendre d'abord une grosse dose d'héro orale, puis ensuite un effet d'héro LP le reste de la journée, et être accroc à ça bah c'est PAS RIEN, que ça soit objectivement ou comparé à sa maigre conso de morph ainsi que sa conso d'H pas si maigre mais à mon humble avis pas si haute que ça comparé à l'écrasante majorité des ud du forum.

Parce que en IV et en sniff, même si il y a des différences (comme entre chaque opi, l'héro c'est diff&érent de l'hydro, de l'oxy, du sken, du palfium, etc...) bah franchement la metha détournée c'est aussi bon que l'héro IV ou sniff

Le sniff ça arrache le nez comme jaja et ça s'absorbe un peu lentement à cause du gélifiant, mais c'est le gélifiant qui fait que c'est moins rapide à monter qu'une trace de came, pas le prod, en poudre pure ça rush exactement pareil, déjà que les gélules ça rush assez, mais pour les hautes doses c'est compliqué, mais à faibles dosages ou pour un peu tolérant ça s'pratique bien.

L'IV y a beaucoup de gens dont Marvin Rouge, et plein du forum, qui trouvent ça meilleur que la came, et beaucoup trouvent ça aussi bien, Pierre un jour a acheté une came qui contenait juste de la metha en poudre, il a pas vu la diff avec la came, ceux qui trouvent ça nul ou largement - bien que la came je pense que c'est sois des gens qui dosent pas assez (faut doser + qu'en oral bizarrement), sois qui préparent mal (la prépa peut être délicate, j'ai montré à un pote comment la préparer comme il faut et il a été surpris de la puissance lorsque préparé comme il faut), sois pour qui même la came/oxy/morph IV n'est plus euphorisante, à ce moment là bah la metha non plus hein logique...

Et la caféine aussi : sans caféine les opis IV ou sniffés ça rush significativement moins, donc normal d'avoir un rush - fort avec de la metha seule VS de la came caféinée (il est possible de rajouter de la caféine pour se rapprocher encore + des effets de la came de rue)

Si je parle des effets de l'IV/sniff c'est pour dire que la metha c'est un vrai bon opi pur et dur qui n'a pas/pas tant à envier à l'héro ou autre oxy/morphine niveau euphorie, si on la trouve - bien c'est juste une histoire de ROA je pense, faut jouer à armes égales : évidemment qu'une orale de metha ça va moins impacter qu'un rail d'héro, un alu, ou une IV de skenan, mais à ROA égales, la metha se défend bien niveau qualité de l'euphorie opiacée/rush.

C'est bien car c'est LONG, et ce même en IV et sniff, aussi quand on est stabilisés, on est jamais en manquepas comme souvent avec la morph/came(si le traitement metha est bien foutu, respecté, qu'on se torche pas à l'alcool, etc...) et que être accroc à ça un certain temps puis arrêter ça peut donner des mois et des mois de cravings, depressions, besoin d'autres médications/béquilles diverses souvent + toxiques que les opis, ce qui incite pas à arrêter... Tout ça pour avoir des cravings pendant certainement des années si on stoppe la metha entièrement.

Je précise que je GENERALISE UN MAXIMUM, je sais que ça se passe pas tout le temps comme ça et que certains dont certains ici ont réussi à arrêter la metha, parfois même sans souffrir trop trop, j'ai vu des témoignages qui allaient (le tiens en fait, appart toi j'en ai pas vu, mais il doit bien y en avoir) mais pour beaucoup la possibilité d'arrêter après plusieurs années voir mois de conso ne fait souvent même pas partie de l'envisageable...

C't'à dire que ça apporte tellement de positif pour quasi aucune toxicité même si t'es sous son effet h24 TOUTE TA VIE, que tu te dis que t'as pas de raisons d'arrêter en fait... (oui ok y a les eff sec: suées, constipation mais si on gère ça s'passe bien, pour les Hommes on bande un peu mou defois mais même à hauts dosages en vrai ça va, baisse de libido et retardation de l'ejac++ même si pour certains c'est positif ces deux là, et niveau toxicité y en a pas tellement sauf une p'tite cardiotoxicité apparemment, mais tous ces effets secondaires/toxicités c'est des broutilles comparé à la liste impressionnante des effets positifs qu'apportent la metha, d'une part, et aussi la liste impressionnante d'effets secondaires de par exemple une conso de tabac ou d'alcool h24 toute une vie, ça ça impacte grave la vie...)

Dernière modification par L'Apoticaire (10 décembre 2022 à  00:31)

Reputation de ce post
 
T'as bien compris mes peurs, mais je pense que je vais lâcher prise. MG ~

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs
Ok donc, après une semaine à prendre de la metha achetée au black en gélules... RAS.

Donc ça confirme hein. Deux options :

Soit j'ai vraiment pas eu de chance et suis tombée malade pile au moment de l'induction

Soit je ne supporte pas le sirop

Dernière modification par Morning Glory (12 décembre 2022 à  21:13)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs
Des news.

L'hôpital n'a pas voulu me prendre en charge pour ça. Il préconise à mon csapa de prendre des gélules directement.
Mon csapa est réticent à me prescrire / délivrer des gélules et me remet sous sirop, sinon c'est subu ou à voir avec le médecin plus haut.

Du coup sirop que je divise en petite portions (2X10mg en trois fois chacun, soit 6X2.5mL par jour avec une seringue adaptée plutôt que une boîte de 7.5mL deux fois par jour, ce qui revient au même mais étale plus les effets dans le temps).
Nausées les premiers jours, je me suis rendue compte que la DCK (deschloroketamine) me permet d'aller mieux donc je n'hésite pas à piocher dedans.

Du coup c'est clairement moins pire que la dernière fois, j'arrive à manger même si c'est surtout la viande qui passe et que tu coup je suis obligée de laisser provisoirement mon végétarisme de côté.
Mais j'ai des cravings de DCK maintenant, plus trop d'opis mais je peux pas être tous les jours sous DCK... Donc à voir comment faire. Parce que si je monte ma dose de méthadone (actuellement total de 20mg/jour) je fais immédiatement des nausées bien hard avec somnolence ++ et limite vertiges, même pas de bons effets agréables opis sur moi.

C'était chaud chaud au travail. Heureusement je suis en vacances à partir d'aujourd'hui donc je vais pouvoir mettre tout ça en place plus tranquillement mais les colocataires sont malades, iels toussent c'est génial haha, et je commence aussi donc à la fois je me dis que ça va pas être trop le moment d'expérimenter trop de trucs gerbants.


Du coup au final plus qu'une intolérance au sirop, ma théorie :
Je pense que la metha ne comble pas 100% des effets de manque des autres opis chez moi... Et que le temps que je switch hé bien il y a des symptômes quand même quoi, faibles comparés à ce que serait un véritable sevrage mais vouala. Ça pose question des antidouleurs post-chirurgie, est-ce que c'est bien une bonne idée de reprendre de la morphine par dessus la metha, si c'est pour galérer à nouveau de ouf à me remettre sous metha seule?

Voili voilou, affaire à suivre, par rapport à la dernière fois ça semble quand même globalement en bonne voie!
Juste inquiétant pour les antidouleurs post-op...

Xoxo

Dernière modification par Morning Glory (22 décembre 2022 à  22:45)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Unposcaille 
Psycho junior
1100
Inscrit le 29 Nov 2020
418 messages
Blogs
Bonjour,
Je suis désolée de la réticence de ton csapa à te prescrire des gélules alors que clairement le sirop te rend malade.... Je suis désolée pour toi. J'espère que tout se passera bien... C'est dommage de refuser une alternative alors qu'elle est disponible. Aussi c'est vrai que j'ai lu des témoignages de personnes que la dck soulageait mais au final vaut mieux pas se rajouter des problèmes. C'est possible que vu que tu ne supportes pas la montée de dose ton dosage soit trop faible. Perso en sevrage sans rien j'ai toujours un dégoût de la nourriture et du mal à manger même sans nausées, je sais pas si c'est normal d'expérimenter des symptômes de manque comme ça sous metha... Après bon ça doit limiter la casse.
Le truc que je comprends pas, c'est que normalement la metha bloque très fortement les effets des autres opiacés passés un certain dosage. Du coup à voir avec ton addicto et les médecins pour la morphine (si c'est envisagé c'est que tu risques de douiller quand même) mais a voir si c'est worth au niveau du sevrage. J'espère que ça va bien se passer pour toi !

Hors ligne

 

kaneda 
speedball
1000
Inscrit le 04 Sep 2021
389 messages

Parce que si je monte ma dose de méthadone (actuellement total de 20mg/jour) je fais immédiatement des nausées bien hard avec somnolence ++ et limite vertiges, même pas de bons effets agréables opis sur moi.

Salut, mais es tu sur que tu a vraiment besoin de metha ? Parceque si tu somnole avec 20mg par jour tu as une très petite tolérance et ce n'es peut-être pas utile de prendre un TSO. Après la methadone est un opioïde très puissant, j'ai souvent vu des gens la sous estimé et se prendre des grosses défonce !

Comme tu le sais il y a d'autres alternatives à la methadone, skenan, codéine, etc..

Bienvenue dans le monde compliqué des TSO... drugs

Hors ligne

 

L'Apoticaire 
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
5400
Inscrit le 02 May 2016
2770 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Je pense que la metha ne comble pas 100% des effets de manque des autres opis chez moi...

C'est possible, c'est le cas chez beaucoup de gens qui trouvent que la metha a "un truc qui manque" comparé aux autres opis.
Parfois c'est beaucoup sujet d'addiction à la ROA de l'opi précedemment consommé, penses tu que de la morph orale, LI ou LP, ou de l'héro orale, LI ou LP, te conviendrait parfaitement comme TSO ? (pcq oui faut voir les diff de ROA entre les 2 pratiques/prods, ça pourrait expliquer un manque pas assez comblé)

Après peut être que juste quelques semaines pour te "stabiliser" à la metha suffiront à ce que tu sois habituée aux effets secondaires, et donc tu les ressentiras moins, souevnt à l'induction la metha a des effets bizarres et/ou insatisfaisants... Alors que par contre chez les gens qui y sont depuis quelques mois, il y sont généralement biens à dosage thérapeutique, et euphoriques à dosages défonce.

Alors que toi t'as le manque comblé un peu, mais si tu veux essayer de le combler + bah t'as des nausées, vertiges etc... ? Relou on en convient...

D'habitude les gens réagissent pas comme ça, ou alors juste quelques petites fois, mais après ça colle bien avec le produit, toi non c'est bizarre, ça te mettait la gerbe les autres opis en oral ? (je parle bien en ORAL précisément)
Ou c'est que la metha ?

Et t'as même pas d'effets agréables ? Ca arrive à beaucoup, mais surtout des usagers tolérants grave, pour les gens usagers depuis pas longtemps voir même pas vraiment usagers quotidiens, bah la metha généralement ça euphorise bien.

Même des opiomanes aguerris qui se sont enfilés de la came par kilogrammes pendant des années ont une lune de miel metha, ainsi que de bons effets euphoriques à l'induction de leurs TSO, surtout à l'induction où on est généralement bien dosés, donc si toi t'en as pas c'est qu'y a un soucis entre toi et le prod x)

Je pensais comme Fil que ton problème c'est que tu doses trop bas, mais t'as déjà essayé de doser plus haut et ça te réussit pas donc bon...

Sois c'est vraiment pas pour toi, sois ça passera avec le temps, la metha ça plait généralement pas tt de suite comme j'disais mais souvent au bout d'un temps on y est comme chez nous^^

Depuis que t'as commencé, est ce que t'as eu des effets positifs que la metha t'as apporté ? Tu pourrais en citer ?


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs

kaneda a écrit

Salut, mais es tu sur que tu a vraiment besoin de metha ? Parceque si tu somnole avec 20mg par jour tu as une très petite tolérance et ce n'es peut-être pas utile de prendre un TSO. Après la methadone est un opioïde très puissant, j'ai souvent vu des gens la sous estimé et se prendre des grosses défonce !

Comme tu le sais il y a d'autres alternatives à la methadone, skenan, codéine, etc..

Bienvenue dans le monde compliqué des TSO...

Plop,

Alors baaa, si j'arrête tout opi j'ai non seulement des nausées mais aussi de l'anxiété, des frissons des sueurs des sensations désagréables dans les membres qui m'obligent à bouger etc... Et cette sensation singulière... Dans laquelle je ne me remettrai clairement pas volontairement pour la décrire puisque c'est absolument dégueulasse à ressentir, mais à l'opposé de mon cocon chaleureux doré opiacé, d'être esseulée, d'avoir trop chaud ou trop froid de me sentir "nue", voire à vif, égarée, en danger.
Voilà ce que j'ai appercu du manque jusque là. Et sans parler de cravings qui font que de toute façon j'en reprendrai, donc voilà pourquoi je prends de la méthadone.

Et pourquoi de la metha et pas de la codé ou de la morph? Ba parce que la codé et la morph sont super difficiles à obtenir pour ne pas dire impossible pour moi d'une, et ne baissent pas les cravings comme le fait la metha sur moi, au contraire j'en veux toujours plus, tandis que pour l'instant la metha plus je suis juste équilibrée plus ça va hein parce que sinon heu gerbe


Unposcaille a écrit

Le truc que je comprends pas, c'est que normalement la metha bloque très fortement les effets des autres opiacés passés un certain dosage. Du coup à voir avec ton addicto et les médecins pour la morphine (si c'est envisagé c'est que tu risques de douiller quand même) mais a voir si c'est worth au niveau du sevrage. J'espère que ça va bien se passer pour toi !

Salut à toiii o/

Alors ouaiii, c'est bien le problème. En fait je commence à comprendre que soit on augmente les doses de metha soit on switch sur un autre opiacé pour revenir à la metha ensuite...  Mais si je suis pareille que là et que je réagis pareil avec tant de nausées dans les deux cas je suis dans la merde on est d'accord... Bon... On va voir hahahaha




L'Apoticaire a écrit

C'est possible, c'est le cas chez beaucoup de gens qui trouvent que la metha a "un truc qui manque" comparé aux autres opis.
Parfois c'est beaucoup sujet d'addiction à la ROA de l'opi précedemment consommé, penses tu que de la morph orale, LI ou LP, ou de l'héro orale, LI ou LP, te conviendrait parfaitement comme TSO ? (pcq oui faut voir les diff de ROA entre les 2 pratiques/prods, ça pourrait expliquer un manque pas assez comblé)

Coucou,

Alors non pas forcément, car pour l'instant comme je disais la metha me comble les cravings opis... Enfin un peu, le problème c'est que j'en ai toujours de dissos du coup erf c'est un peu la merde à ce niveau j'avoue...

Sachant que la DAM orale se desacetyle quasi entièrement en morphine tu sais ?

Bon du coup sur le coup oui ce serait le TSO parfait mais j'augmenterais les doses en continu et mon but c'est de me stabiliser donc vouala


L\'Apoticaire a écrit

Après peut être que juste quelques semaines pour te "stabiliser" à la metha suffiront à ce que tu sois habituée aux effets secondaires, et donc tu les ressentiras moins, souevnt à l'induction la metha a des effets bizarres et/ou insatisfaisants... Alors que par contre chez les gens qui y sont depuis quelques mois, il y sont généralement biens à dosage thérapeutique, et euphoriques à dosages défonce.

Alors ÇA tu vois c'est satisfaisant, j'attends de voir, pour l'instant j'ai quasi plus de nausées même si elles reviennent encore un peu par moments, mais grave je veux bien que ça m'arrive ça krrrkrrrkrrr smile


L\'Apoticaire a écrit

D'habitude les gens réagissent pas comme ça, ou alors juste quelques petites fois, mais après ça colle bien avec le produit, toi non c'est bizarre, ça te mettait la gerbe les autres opis en oral ? (je parle bien en ORAL précisément)
Ou c'est que la metha ?

Ba non... Justement ça m'a presque jamais mis la gerbe les opis, sauf la came un peu en surdose. Mais jamais jamais comme la metha, pas même le tramadol qui pourtant est de la même famille de molécules (phenylpropylamine) et qui est encore plus chelou niveau pharmaco que la metha. C'est vraiment chelou cette histoire --'

L\'Apoticaire a écrit

Et t'as même pas d'effets agréables ? Ca arrive à beaucoup, mais surtout des usagers tolérants grave, pour les gens usagers depuis pas longtemps voir même pas vraiment usagers quotidiens, bah la metha généralement ça euphorise bien.

Au tout début si, mais vraiment au tout tout tout début et avec de la morphine quoi. Sans morphine pour assaisonner c'est mort x__x juste de la somnolence je m'endors en plein jour sans prévenir je casse complètement mes cycles circadiens lol, c'est plus hypnotique qu'une diazepine ou une Z-drug ce truc j'hallucine




L\'Apoticaire a écrit

Depuis que t'as commencé, est ce que t'as eu des effets positifs que la metha t'as apporté ? Tu pourrais en citer ?

Ba avec la morph c'était cool hein c'était même meilleur que la morph elle même, et avec une pointe de speed vin dieu mon boss a pas compris pourquoi j'étais aussi dynamique ces jours là xD il comprendra jamais >.>
Après seule là comme effet positif ba j'ai quand même clairement un effet antidep et anxio (sauf quand nausées oeuf corse) au point de virer l'aripiprazole de ma life pour le moment tiens, enfin ouf.
Ouai là depuis que les nausées se sont barrées y a quelques jours, ça va mieux je me sens bien globalement. Juste ces cravings de dissos quoi... Mais je suis débarrassée de ceux aux opis. Alors ça, c'est à la fois pas ouf parce que j'adore la chaleur réconfortante opi, mais c'est aussi pas mal, parce que j'ai une chaleur plus diffuse réconfortante moins forte mais plus continue, et sans besoin constant de me refaire un fixe. Donc ça y est ça commence à aller mieux ces derniers jours même si ça peut toujours être mieux, juste ces cravings de dissos ça faut que je trouve un moyen d'y pallier parce que jusque là c'était la morphine qui me les calmait, et la metha semble pas calmer les cravings de dissos comme le faisait la morphine c'est relou... je vais trouver un moyen fume_une_joint

Enfin la perspective d'avoir une délivrance d'opi jusqu'à effondrement de ce système donc d'ici au moins quelques années ou décennies si je suis optimiste, c'est le plus beau cadeau de Noël qu'on pouvait me faire là. Pas de manque en vue. Pas de pensées suicidaires, un luxe. J'vais faire des stocks de metha sauvage en gélules quand même au cas où y ai un truc qui foire un jour on sait jamais mvoyez. Une pharmacie récalcitrante, un vol une perte d'ordonnance vu mon organisation habituelle vouala. Comme ça je suis zen ouf

Joyeux Noël ^_^/

Dernière modification par Morning Glory (25 décembre 2022 à  21:09)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Nineta 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 18 Jan 2018
93 messages
Salut MG,
Je me permets de venir un peu aux nouvelles car j'ai cru lire sur un autre de tes post que les nausées étaient revenues... je réalise que ton sevrage abilify et de sertraline à certainement dû engendrer tout ces symptômes néfastes en vrai ? Ma question est est-ce que tu as voulue éjecter ses médicaments pour ton induction de peur des effets associés? Parce que un tel sevrage au moment d'une induction ça doit créer un sacré foutoir chimique quand même. Perso j'ai profité de ma première année de methadone pour virer les benzos mais j'aurais jamais pu le faire avant car même sous metha ça a été une épreuve. Je suis moi même actuellement sous sertraline et abilify je n'envisage clairement pas d'arrêter maintenant mais vos témoignages me laissent penser que ce n'est pas une sinécure neutral . Je suis calée en benzos mais pas en AD et neuroleptiques ( d'ailleurs merci à ce forum sincèrement c'est hyper riche ) .  Bref courage à toi hâte de lire que tu te sens mieux.. force à toi !

Dernière modification par Nineta (03 janvier 2023 à  13:43)

Hors ligne

 

Nineta 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 18 Jan 2018
93 messages
Et oui fais des stocks!!! Perso ça m'a servi pour voyager et tant mieux car je me suis retrouvée en Thaïlande avec une pénurie de TSO. Heureusement que j'avais anticipé et bon Thaïlande quoi ya toujours moyen d'avoir du beau produit wink. Attention répression hardcore sur les opiacés, ne jamais lâcher son ordonnance et papier de l'ambassade et toujours hyper bien cacher sa came !!!!!

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs

Nineta a écrit

Salut,

Merci beaucoup pour tes demandes de nouvelles

C'est un peu compliqué en ce moment ma vie sentimentale part à volo en plus de la difficulté de devoir être abstinente de morphiniques.

J'ai voulu cesser l'abilify mais psychologiquement j'en ai toujours besoin en micro dosage oui...

Par contre je ne prends plus de sertraline depuis des années car elle a détruit tout un pan de ma vie (pssd).


Alors mon addicto de ville m'a dit alors que mon csapa déteste l'idée que je fasse ça "hé bien faites une règle de 3 et avec des seringues graduées passez de 20mg à 16, vous avez tous le symptômes d'une surdose de méthadone".
Ça a marché.
Mon csapa ne veut rien entendre donc je leur dit toujours que je prends 20 parce qu'ils ne veulent pas que je fractionne ("c'est un médicament on ne modifie pas les dosages") et ils ne voulaient pas me délivrer des flacons de 5mg. Donc c'était 10 ou 20 ou rien. Officieusement je fais donc ça avec mon addicto de ville, qui a su mieux faire le travail de mon csapa que mon csapa lui-même..., je prends 16mg au lieu de 20.

Mon seul problème maintenant c'est que j'ai des vrais problèmes sentimentaux dans ma vie et que le csapa me demande à présent de jeter mon stock de morphine pour être sûrs que je n'y revienne pas. Ils n'ont rien compris. Je ne veux pas ça moi. J'aurais désespérément besoin d'un petit peu de morphine pour aller mieux et travailler correctement au boulot sans crises de larmes mais ils font des contrôles urinaires. Alors je ne peux rien faire. Je me shoote au valium et aux dissos à la place (super... Tellement plus safes LOL). Il est hors de question que je me sépare de mon stock de morphiniques mais j'ai peur qu'ils commencent à faire pression pour que je le fasse malgré tout. Je ne veux pas leur mentir. Mais je ne sais plus trop quoi faire là.

Enfin... Au moins les nausées sont passées à condition que je excède surtout pas sous aucun prétexte les 16mg/jour. J'ai toujours de gros problèmes de constipation mais j'y jugule à grands renforts de laxatifs: optifibre, macrogol4000, lactulose.

Merci

mississipi2 a écrit

Pour ton conseil pour les seaband contre les nausées, ça ressemble à un placebo mais j'y ai acheté au cas où j'en ai besoin à l'avenir, mieux vaut un placebo que rien du tout. Et si jamais ça marche ba c'est bueno.

Voilà voilà pour les nouvelles en gros

Bisous

Dernière modification par Morning Glory (07 janvier 2023 à  20:10)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Nineta 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 18 Jan 2018
93 messages
Nan mais sérieux ils sont complètement à la ramasse !!! Ne pas fractionner ? La blague. Te faire pisser ? La honte. Heureusement que ton médecin de ville comprend mieux ta démarche. En vrai je suis scandalisée par ton accompagnement qui fait que tu es obligée de pallier avec du valium et des dissos. Franchement c'est pas une situation facile et je suis de tout cœur avec toi. Désolée de te dire ça mais parfois il faut apprendre à mentir un peu aux professionnels (je pense à ton stock). Pareil si tu veux avoir de la methadone de côté il faudra ne pas être la plus honnête du monde sur ton dosage si tu veux y arriver. J'ai un peu le sum de te conseiller ça sur un tel forum mais franchement si ils ne sont pas capable d'accepter que tu te connais et que tu sais ce qui est bon pour toi ben c'est aussi ne pas rentrer dans leur jeu... à l'hôpital marmottan dans le 17ème par exemple ils sont beaucoup plus souples face à ce genre de situation. Il ya quand des CSAPA un peu plus coherents dans leur prise en charge... Si ton médecin de ville est cool garde le et fait ce que tu as à faire pour que ton induction se passe bien MG. Pour la sertraline je pensais que c'était plus récent sorry. Bref essaie de nous tenir au courant! Pour la constipation perso j'avais eu des suppositoires à la glycérine les deux premiers mois je l'utilisais une fois par semaine. Ya aussi microlax mais là ça devient du lourd et faut pas en abuser. À savoir que je traînais une grosse consti déjà à cause de mes consos mais avec la methadone en constante augmentation ça s'est accentué. On adore les fecalomes !!!! J'avais également tenu un carnet de bord de mes selles ça m'avait beaucoup aidé. bizarre mais c'est trop cool de pouvoir parler de tout cet aspect physiologique sur un forum en mode normal ! Pour l'aide soignante que je suis c'est un gros kiff!
Prend soin de toi et courage pour la partie sentimentale c'est jamais de bons moments à passer... Force à toi !!!

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
7100
Inscrit le 10 Oct 2017
4010 messages
Blogs
En effet j'aurais pu aller à Marmottan mais ils demandent une visite tous les jours pendant quelques temps et je travaille...

Merci beaucoup pour tous tes encouragements et tes conseils smile

Ca va le faire, je m'en suis toujours sortie jusque là. Ca devrait aller.... pour peu qu'on ai pas de pénurie comme en Suisse...................

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Nineta 
Nouveau Psycho
France
1300
Inscrit le 18 Jan 2018
93 messages
Carrément que tu vas t'en sortir!!! C'est juste que je ne comprends pas comment des CSAPA de la capitale peuvent être aussi fortement à côté de la plaque. Je vis à la Réunion et j'ai aussi rencontré des difficultés mais moins quand même si ce n'est le manque de dispositifs près de mon domicile. Au point où j'ai dû faire mon sevrage à 10000kms de chez moi, la grosse aventure !!! Je pourrais expliquer ce qu'il se passe dans les centres de cure dans mon département mais ce n'est pas le propos. Et pour la constipation je compatis vraiment car ça tape grave au niveau du moral. Et du bide roll ... nan en vrai j'aimerai que tout le monde puisse avoir un accès au soin juste et bienveillant. Malheureusement les témoignages que je lis sur ce forum me confrontent à une réalité qui me dépasse. Bref ça me touche et cette plate-forme d'auto support à un réel effet thérapeutique merci l'équipe !!!

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Interaction & Mélange - Petit extra de came sous métha : baisse de la methadone ?
par snapme, dernier post 06 février 2020 à  14:32 par Allan Syenn
  11
[ Forum ] Passage à  la gélule - Metha sirop metha gelules heps please...
par paulhinio, dernier post 07 septembre 2008 à  22:27 par behrthram
  18
[ Forum ] Sevrage methadone : ouvrir les gelulles de méthadone
par killeuse2luxe, dernier post 06 juillet 2016 à  04:49 par Hanjo
  5
  [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
16961 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
16978 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Crach de la base de donnée
Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Ces biais cognitifs qui nous desservent
19 janvier 2023Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
Il y a 12hCommentaire de Acid Test (5 réponses)
 Appel à témoignage 
Quelles cocaïnes ne se basent pas au bicarbonate ?
Il y a 24mnCommentaire de Psychonogeek (13 réponses)
 Forum UP ! 
Vortioxétine - Prise de poids et changement physique????
Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
[PHOTO] Est-ce du crack qui est fumé sur ces images ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Sandevistan dans [Cocaïne-Crack...]
(2 réponses)
 Forum 
Baser - Quelles cocaïnes ne se basent pas au bicarbonate ?
Il y a 24mn
4
Commentaire de Psychonogeek dans [Cocaïne-Crack...]
(13 réponses)
 Forum 
Culture - Culture contaminée ? Besoin d'aide
Il y a 1hCommentaire de lulushroom dans [Psilocybe - Champigno...]
(3 réponses)
 Forum 
Première fois - Commande sur le darknet
Il y a 2hCommentaire de Frenchmd dans [MDMA/Ecstasy...]
(1 réponse)
 Forum 
2nd prises ecstasy
Il y a 3hCommentaire de Firstaz dans [MDMA/Ecstasy...]
(6 réponses)
 Forum 
Effets secondaires - Pharmaco-psychose induite par la prise de cocaïne.
Il y a 6hCommentaire de Acid Test dans [Cocaïne-Crack...]
(13 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - L'envie d'arrêter
Il y a 6hCommentaire de sky56253 dans [Cocaïne-Crack...]
(1 réponse)
 Forum 
Retour Tramadol alcool inquiétant
Il y a 8hCommentaire de Tramalol dans [Tramadol...]
(1 réponse)
 Blog 
Crach de la base de donnée
Il y a 11h
1
Commentaire de Hilde dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(6 commentaires)
 Blog 
Hygiène de vie de m*rde
Il y a 2j
1
Commentaire de DVA5-2Tls dans le blog de Myrmidon
(3 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 06:33
 PsychoWIKI 
CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
AmyW, lilbouddhiste, Need-For-Healing nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Ces biais cognitifs qui nous desservent
par AnonLect, le 28 Jan 2023
Salut les psychos, Pour compléter le super poste de MG, quelques chaines Youtube qui sont à mon sens une base indispensable pour justement éviter ces biais, et les erreurs de raisonnement en général : Hygiène mentale : : chaine ludique, vidéos d'environ 10-20 min en moyenne, qui apportent l...[Lire la suite]
 Comment je gère l’après conso
par cependant, le 26 Jan 2023
Salut, ça me parle ton rituel d'après conso ! Dans des discussions intéressantes (mais parfois laborieuses) que nous avions eu en tant qu'équipe de PA invitée parmi des « pros » de l'addicto sur la coke, nous mettions en avant exactement cela. Pour certaines personnes, le recours à des dow...[Lire la suite]
 Les poussières liées à l'injection : demande de témoignages
par tranxène50, le 24 Jan 2023
Salut A l'époque j'ai fait bcp de poussière et des très grosse! Quand tu a abitude en faire du reconnaît bien les premiers symptômes quand il arrive. Je commençais à avoir froid puis le mal de tête qui s'installe et c est de pire en pire. commence a tremblé comme un dingue de plus en plus...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Merci pour les photos dans [forum] manière moins offensive sur la sphère ORL
(Il y a 15h)
Yeeeeeeeeeees dans [commentaire de blog] Crach de la base de donnée
(Il y a 22h)
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousky) dans [commentaire de blog] Ces biais cognitifs qui nous desservent
(Il y a 23h)
intéressant ! dans [forum] Quelle conversion entre codeine et tramadol ?
(Il y a 23h)
J'aimerais être ton petit-fils ;) Cub3000 dans [forum] La micropoint, qu'est ce que c'est ?
(Il y a 1j)

Pied de page des forums