Psychoactif
Tutorial pour dissolution volumétrique (avec photos) / Les Blogs de PsychoACTIF

Tutorial pour dissolution volumétrique (avec photos)

Catégorie : Expérimental
15 juillet 2019 à  15:57

Avant-propos : J'ai proposé ce tuto à l'équipe de PA pour savoir s'il pouvait avoir une place dans le Psychowiki.
Pierre m'a répondu que ça pouvait être intéressant, après soumission à la communauté pour corrections et améliorations. Je poste donc ceci pour avoir votre avis et vos idées afin d'en faire quelque chose de bien.
Toute critique (spécialement négative) sera donc la bienvenue en vue, je l'espère (mon égo aussi olol), d'une publication sur le PW.
A noter : vu que la page "Dilution Volumétrique" du wiki contient déjà des infos justes et précises sur le moyen de déterminer les concentrations je n'en ai pas parlé.

A vos claviers ! big_smile




Bonjour,

J'ai voulu faire un petit tutorial pour les dissolutions volumétriques, en particulier vu que la page PscychoWiki sur le sujet manque de photos et d'explications techniques je trouve. (Tous les calculs/méthodes de calcul sont exacts bien sûr donc je n'irai pas dans ce champ-là.)

J'ai donc, la dernière fois que j'en ai fait une pris quelques photos.
Évidemment il s'agit d'une benzodiazépine, donc en fonction des produits de nombreux facteurs peuvent changer (utiliser de l'alcool à la place du PG, zapper quelques étapes, etc... je n'ai pas d'autres exemples qui me viennent).

Matériel requis :
- Une balance au milligramme, on peut en trouver pour 30€ sur Amazon (Gemini 20) mais attention ce genre de pèse pas chère n'est malgré tout pas assez précise pour les produits actifs au milligramme, et à peu près inutile pour ceux actifs au microgrammme. Si vous voulez peser précisément de la poudre sous les 100mg il faudra débourser quelques milliers d'euros. A noter, ces balances sont plus précises quand elles ont déjà du poids dessus mais j'y reviendrai.
- Facultatif, mais qui vous facilitera grandement la tâche quand il s'agira d'homogénéiser la solution : un agitateur. Il s'agit d'un dispositif qui, par différents procédés crée un courant dans le contenant ou, comme son son l'indique agite les molécules à l'intérieur même du liquide.
Il est possible d'en trouver pour pas cher, celui-ci par exemple. (Merci Ocram super )
- Des bocaux de laboratoires (Bécher, Erlenmeyer) pourront s'avérer utiles lors de la phase la plus chiante, celle de la dissolution même de la molécule dans le solvant. Ils permettront de s'assurer facilement que la substance ajoutée ne précipite pas (forme une sorte de "nuage" dans le liquide). Avec la bouteille de PG c'est une corvée car il faut réussir à voir à travers l'étiquette (bien sûr vous pouvez aussi l'enlever au préalable, mais la teinte de la bouteille rend les choses moins faciles de toute façon.
Vous n'êtes même pas obligés d'utiliser du matériel de labo, l'essentiel étant que vous puissiez le fermer hermétiquement et, si vous disposez d'un agitateur, qu'il soit compatible avec. (Re-merci Ocram super )
Il reste important de disposer d'un contenant ambré pour préserver la solution de la lumière, certaines substances comme les dérivés du LSD y sont extrêmement sensibles.
- Du propylène glycol (PG), les bases pour e-liquides DIY sont idéales. A la rigueur du dipropylène glycol fera l'affaire mais c'est déjà moins safe, et oubliez l'éthylène glycol c'est un poison mortel (c'est connu mais mieux vaut prévenir que gérir) La plupart sont en plastique ambré, préférez celles-ci car elles protègeront votre solution de la lumière (même si c'est pas optimal)
- Du scotch, du papier et un stylo afin d' "étiqueter" la bouteille lorsqu'elle sera prête. Important, même si on vit seul.
- Un peu évident, la substance que vous voulez préparer lol
- Optionnel :
Une seringue à long embout (pas forcément hypodermique, le plus important est la contenance (50ml marche bien) qui permettra d'accélérer la dilution par pompage.
Également, un moyen pour transporter la solution et la consommer en scred peut s'avérer bien utile. Une fiole ambrée avec compte-goutte serait impecc, merci RandallFlag pour ce tuyau wink

Donc mettons que je cherche à diluer 1g de substance en poudre dans 500ml de PG.

Voici comment je procède :

I - (optionnel, mais cela rendra le processus plus simple et rapide) :
Plonger la bouteille de PG, non ouverte pour s'assurer que la concentration soit correcte -sauf défaut d'usine m'enfin c'est rare je pense- dans un bain d'eau chaude du robinet (une cinquantaine de degrés °C), cela facilitera dans un premier temps la dissolution de la substance.
/forum/uploads/images/1563/etape_12.jpg

II - Pendant que le PG chauffe, tarez votre balance. C'est simple et vite fait pour ce modèle, et donc à faire à chaque utilisation (même pour des quantités plus importantes, 5-15g).
/forum/uploads/images/1563/etape_2.jpg
/forum/uploads/images/1563/etape_3.jpg


III - Rapport à la précision améliorable des balances, la mienne par exemple pèse jusqu'à 20g et elle est bien plus précise lorsqu'il y a déjà du poids dessus qui la rapproche de 10g.
Donc je mets une pièce de monnaie dans la cup et seulement ensuite je la pose sur le "pèsoir", ça donne environ 9 à 11g selon la pièce. Ensuite, tarer la balance.

/forum/uploads/images/1563/etape_4-1.jpg

Puis peser le produit reçu directement, avec le pochon. De préférence, faire 4-6 pesées et faire une moyenne à moins que le poids soit identique à chaque fois (ce qui est rare quand on pèse ce genre de sachet). Noter ce poids.

/forum/uploads/images/1563/etape_4.jpg

IV - Si le produit est dans un sachet zippé, vous pouvez procéder ainsi : bien rassembler la poudre dans un coin puis découper le sachet dans un angle, de manière à avoir un trou d'environ 1cm de diamètre :
/forum/uploads/images/1563/etape_5.jpg

Sinon bah... Démerdez-vous demon1 fume_une_joint

V - Sortez le PG de son "bain-marie", ouvrez-le et, très précautionneusement, versez-y le produit (de préférence en plusieurs fois).
/forum/uploads/images/1563/etape_6.jpg
Pour assurer le tir vous pouvez utiliser un entonnoir mais attention, ce genre de poudre a une fâcheuse tendance à être "explusée" si vous ne faites pas assez gaffe en versant et l'usage d'un entonnoir augmente un peu ce risque, une fois que la poudre est en l'air c'est terminus et si vous diluez une faible dose (50_100mg) vous risquez d'en perdre un max et là vous n'aurez aucune idée de la concentration de la solution.

VI - Répéter l'étape III, mais en ne pesant que le sachet (sans oublier le morceau découpé si vous avez fait ça).
/forum/uploads/images/1563/etape_7.jpg

Soustrayez le poids du sachet vide de celui du sachet plein, vous saurez à 1 ou 2mg près quelle quantité vous avez réellement mis dans le PG.

Ici, j'avais ≈1832mg sachet plein, et ≈783mg sachet vide, donc environ 1049mg de produit versé. Si je m'étais retrouvé avec 1200mg j'aurais modifié la concentration sur l'étiquette mais là la différence est négligeable donc je mets quand même 2mg/ml. De plus j'ai certainement perdu une dizaine de mg dans le processus donc bon.

VII - Étiquetez la bouteille.
/forum/uploads/images/1563/etape_81.jpg
(Les stickers sur la table sont juste là pour faire joli et me la péter cool boulet )

VIII - la partie chiante : secouer, mélanger, secouer... Faites ça environ 1h (en laissant reposer une dizaine de minutes de temps en temps dans le bain chaud).
Soit ça se dilue direct, soit vous obtenez un résultat de ce genre :
/forum/uploads/images/1563/etape_9.jpg

Dans ce cas, pendant 48h environ prenez de temps-en-temps la bouteille et re-remuez (pas la peine de re-chauffer en général), en enlevant le bouchon une minute de temps en temps (remuer sans le bouchon est déconseilé tongue) jusqu'à obtenir une solution sans agglomérats :
/forum/uploads/images/1563/etape_10.jpg
Une autre astuce est de mettre la bouteille en contact avec un objet vibrant (je me sers d'un rasoir électrique, mais tout autre objet vibrant ferait l'affaire. D'ailleurs je vais acheter un vibromasseur tiens)

Toute cette partie peut être effectuée facilement et sans "efforts" par l'utilisation d'un agitateur comme expliqué plus haut, dans la partie "Matériel requis".

IV - Tout particulièrement si vous utilisez un solvant qui s'évapore rapidement tel que l'alcool, veillez à faire des marques au feutre indélébile sur la bouteille si vous comptez la laisser tranquille longtemps. En effet le solvant pourra s'évaporer, augmentant drastiquement la concentration de la solution. Vous ne devriez pas avoir ce souci avec du PG, mais autant le faire quand même ; "better safe than sorry" comme on dit !
Quelqu'un de calé en chimie pourra sûrement éclaircir ce point, car je ne sais pas de quoi dépend l'évaporation d'un liquide, je pensais au point d'ébullition mais ce n'est pas ça donc je sèche (lol).

Voilà, votre solution est prête !

Maintenant, il s'agit de savoir doser...
Prenons l'exemple de cette solution à 2mg/ml.Vous pouvez utiliser des compte-gouttes / pipettes GRADUÉES, une seringue ou que sais-je encore. L'important étant que vous puissiez savoir précisément la quantité de soluté que contient une quantité donnée de solvant.

Pour cela la formule... Je la laisse à ceux qui sont calés en maths tongue Ils pourront donner quelque chose de clair, les chiffres n'ont jamais été mon fortc^^

Petit essai quand même  : pour cette solution, 1ml contiendra 2mg de soluté. Si vous souhaitez prendre 0.5 mg, il vous faudra prendre un quart de millilitre. Cela est possible par usage d'une pipette graduée, je me sers par exemple de celles qu'on donne avec le Tercian en gouttes mais ça marche avec de l'Advil ou du Théralène ou que sais-je encore. Sur ces pipettes, 1ml = 40 graduations.
Si je veux prendre 0.5mg, je dois donc remplir la pipette jusqu'à 10 graduations. Pour un milligramme, 20 graduations, et ainsi de suite.

ATTENTION : Les différences de masse volumique (je ne sais pas si c'est le terme exact) peuvent fausser les résultats : le PG étant par exemple "moins liquide" que l'eau, plus dense, utiliser un instrument de mesure de la quantité prévu pour l'eau pourra donner de faux résultats avec un autre solvant mais là j'arrête et je laisse le truc tranquille, des experts clarifieront tout ça si effectivement ce tuto est intégré au PW.


Un outil très utile pour ce procédé est ce "calculateur" de TripSit : http://volume.tripsit.me/

Merci à tous ceux qui m'ont aidé et encouragé, ils/elles se reconnaîtront !

Stay safe

Mecru

Dernière modification par Mecrupulent (20 juillet 2019 à  12:39)

Reputation de ce commentaire
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Bonne initiative. D'utilité publique et bien réalisé. Good job, good boy ! Lena.



Commentaires
#1
pierre
Web-Administrateur
14 juillet 2019 à  18:19
Bonjour,

pour répondre à ton mail, oui ca a sa place sur le psychowiki. Attendons les remarques pour améliorer ce tuto, et il est possible de le mettre après.

Pierre


#2
pierre
Web-Administrateur
19 juillet 2019 à  19:24
Des avis sur ce tuto de dilution volumétrique ?


#3
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
19 juillet 2019 à  19:41
Bonjour,

Je le trouve très bien fait.

Je crois que l'on doit plutôt parler de dissolution volumétrique et pas de dilution... À vérifier.

Je rajouterais qu'il est possible pour un prix vraiment minime de trouver sur des site chinois de vente en ligne du style alimachin ou wish-youwerehere un agitateur magnétique qui rempli très bien sa fonction.

Je trouve qu'il est un peu plus safe de faire le mélange dans un récipient type erlenmeyer ou Becher transparent pour s'assurer qu'aucun précipité n est encore en suspension. Une fois la dissolution effectué la transvaser dans le contenant foncé.

Si le solvant est de l'alcool il est également important de faire une marque avec un feutre indélébile sur le récipient pour se rendre compte si il y a de l'évaporation d'une fois à l'autre ce qui aurait pour résultat de change la concentration de la solution. (Je ne sais pas si le PG est un solvant qui s'évapore !!??)

Sinon pour le reste c est vraiment classe!

Ocram


#4
Cusco
Adhérent PsychoACTIF
19 juillet 2019 à  21:04
Grrrrr...! Tout mon post a été effacé au moment de l'envoyer:mur:murmur
Mais je trouve, je pense qu'il a sa place dans le psychowiki respect-2


Merci à vous pour vos retours ! merci-1

Ocram a écrit

Je crois que l'on doit plutôt parler de dissolution volumétrique et pas de dilution... À vérifier.

Effectivement petite interrogation sémantique, je regarderai ce qui est le plus approprié mais quelqu'un le sait peut-être déjà ?

Ocram a écrit

Je trouve qu'il est un peu plus safe de faire le mélange dans un récipient type erlenmeyer ou Becher transparent pour s'assurer qu'aucun précipité n est encore en suspension.

Effectivement là ça ne l'a pas fait mais certaines molécules peuvent précipiter, on le voit à travers la bouteille mais il faut la bouger dans tous les sens pour le repérer... Je rajoute ça ! smile

Ocram a écrit

Je rajouterais qu'il est possible pour un prix vraiment minime de trouver sur des site chinois de vente en ligne du style alimachin ou wish-youwerehere un agitateur magnétique

Ah wééééé ça existe à pas cher aussi ? J'ai jamais pris la peine de regarder, je pensais que ce serait super cher mais j'en rêve d'un agitateur !
En plus je suppose qu'il y a des diamètres et tailles standards avec les bocaux que tu suggères d'utiliser ? Je n'y connais rien en matériel de chimie. (mais bien sûr que oui j'achète des RCs pour ma thèse de pharmaco fume_une_joint)
H.S. : C'est marrant d'ailleurs pas mal de sites de RCs ont une section "Lab equipment" mais elle est vide 95% du temps olol, c'est qu'ils en font des trucs pour se donner bonne mesure !

Ocram a écrit

Si le solvant est de l'alcool il est également important de faire une marque avec un feutre indélébile sur le récipient pour se rendre compte si il y a de l'évaporation d'une fois à l'autre ce qui aurait pour résultat de change la concentration de la solution. (Je ne sais pas si le PG est un solvant qui s'évapore !!??)

Yep bien vu je rajoute ça !

Le PG est forcément volatil vu l'utilisation qui en est faite, mais à température ambiante et tout je ne crois pas, je me souviens d'en avoir  parfois mis un peu à côté des fois et il restait une flaque plusieurs heures plus tard... Je ferai des recherches.

Merci encore pour vos retours, j'ajouterai tout ça mais plus demain ou ce WE, extra fini hier soir et pas encore re-switché à la bupe donc je suis un peu raplapla (et non rachacha, haha c'est si drôle, on mesure à la merdicité de mes blagues celle de mon état...).

Merci encore à tous ceux qui ont pris le temps d'y jeter un œil avec mention spéciale à ceux qui ont pris la peine de laisser un commentaire salut

Mecru gerbe


#6
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
19 juillet 2019 à  23:18

a écrit

J'ai jamais pris la peine de regarder, je pensais que ce serait super cher mais j'en rêve d'un agitateur !

J'en ai chopper un/ carré 25cm de diamètre avec son turbulant 25 euro. Franchement ça vaut le coup et c est marrant, je m'en sers aussi pour les cocktail de potes, je suis un sacré boute en train neutral

Après t es evidemment même pas obligé d avoir un erlenmeyer ou un Becher... Un pot de confiture ou un verre ça le fait aussi.

Bonne soirée.

Ocram


Bon bah voilà j'ai rajouté les suggestions d'Ocram mais là pour le coup je ne peux plus rien modifier, donc voilà je propose le tuto "en l'état, sans contrôle technique lol", l'équipe en fera ce qu'elle voudra en tout cas ça m'aura occupé c'est toujours ça de pris tongue

Stay safe

Mecru punk2


#8
Bootspoppers
Adhérent PA; Friend-zonard e
20 juillet 2019 à  16:47
Merci
Deux questions...
1. quels sont les prods qu 'on dilue ainsi? Pouvez vous donner des exemples?

2. e propylene glycol s injecte t il?


#9
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
20 juillet 2019 à  17:50

a écrit

1. quels sont les prods qu 'on dilue ainsi? Pouvez vous donner des exemples?

Je pense que presque tout les prods peuvent se diluer avec le solvant adéquat.

Je trouve que ça a un interêt pour les molécules qui demande des dosages précis. Je pense notamment au 2C-x ou encore les DOx. C est bcp plus facile de faire une solution 100mg/100ml et ensuite tu tire ultra précisément à la seringue. Pour les DOx 1milligramme c est vraiment 1 milligramme.

Mais il y a plein d autres choses, pour vaper des noids, ou encore des tripta bref, c est infini.

Aucune idée si le propylène glycol s'inject en revanche...

Ocram


#10
pierre
Web-Administrateur
20 juillet 2019 à  21:58
Bonjour,

je viens de lire le tuto. Il manque un chose :

Comment fait tu après pour savoir quelle dose exacte tu prends ?

Pierre


#11
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
20 juillet 2019 à  22:04

pierre a écrit

Bonjour,

je viens de lire le tuto. Il manque un chose :

Comment fait tu après pour savoir quelle dose exacte tu prends ?

Pierre

Il faudrait effectivement notifier qu'il faut ponctionner le produit avec une seringue millimetrée ou une pipette pasteur...

Il a en revanche expliqué qu'il ne pouvait plus modifier son texte...

Ocram


#12
pierre
Web-Administrateur
20 juillet 2019 à  22:27
C'est pas grave, il faut le mettre après. Je mettrais tout dans la psychowiki quand je rentrerais de vacances. D'ailleurs j'avais quelques heures avant de partir, j'ai commencer le psychowiki sur l'orobupré...


#13
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
20 juillet 2019 à  23:30

a écrit

D'ailleurs j'avais quelques heures avant de partir, j'ai commencer le psychowiki sur l'orobupré...

merci-1


On parle bien plutôt de dissolution (cas du sel dans l'eau des nouilles), pas de dilution (cas de l'eau des nouilles qui serait bien trop salée et dans laquelle on rajouterait de l'eau ).

La seule chose positive que j'ai retenu de mon expérience avec la GBL, c'est cette facilité de dosage qu'offre la seringue de 1 ml graduée au centième.

Je dois me renseigner au sujet de la dissolution volumétrique de DOC et de MDPEP. Quels solvants utiliser, surtout.


#15
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
21 juillet 2019 à  07:40

a écrit

Je dois me renseigner au sujet de la dissolution volumétrique de DOC et de MDPEP. Quels solvants utiliser, surtout.

Bonjour,

Je t'encourage à utiliser un alcool blanc le plus fort que tu trouveras, genre rhum agricole à 55 degrés que tu peux trouver en grande surface. Plus c est fort mieux ça ce conserve proprement. Je laisse ma dissolution au frigo dans une petite bouteille ambrée.

Ocram


#16
Meumeuh
Adhérent PA - MMuSiC Addicted
21 juillet 2019 à  08:28

Bootspoppers a écrit

2. le propylene glycol s injecte t il?

Je pense pas dire de bêtise en disant Non ,
moi il me vas bien ds le e-liquide ( avec de la VG) pour ma vape ...


MM


Bon j'ai trouvé un bouton "caché" pour modifier encore le billet de blog.

J'ai donc tenté de faire quelque chose concernant la manière de savoir comment doser ensuite (italique et bleu).

Pour le coup je le laisse tranquille, l'équipe de PA en fera ce qu'elle voudra.

Ce message pour dire un grand MERCI à tous ceux et celles qui m'ont soutenu et aidé pour la rédaction de ce bidule ! merci-1 merci-1 merci-1

Stay safe

Mecru punk2


#18
Ocram
Adhérent PsychoACTIF
22 juillet 2019 à  17:49
En tout cas c est un bon gros boulot que tu as fais là man!!!

Bien joué ! punk1

Ocram


je pense que pour ceux qui veulent s'y mettre sérieusement, faut investir:agiyayeur magnétique chanffant, pipettes graduée de différents modèle etc etc...vousjouez aux apprentis sorcier avec des trucs super puissant, autant le faire dans de bonne condition

Remonter

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS