Arrêter le crack / PsychoACTIF

Arrêter le crack

Publié par ,
42552 vues, 48 réponses
bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
on a d'ailleurs mis fort longtemps , dans le milieu "spécialisé"des soins pour tox, pour reconnaitre que la cc et le crack pouvait produire du manque!! d'ailleurs leur prise en charge demeure encore bien difficile, à  part filer le fameux cocktail spécial HP.....
casser l'envie de cc c'est en effet très dure! il n'y a pas une solution, mais plusieurs; tout dépend de chacun!
certains y parviennent en prenant des cachetons qq jours pour adoucir la descente et surtout éviter le craving (envie irrépressible d'en reprendre) ; d'autres se "sauvent" , rompant avec le milieu où ils en trouvent...
la dépression qui survient quand on arrete est responsable de reprise de prod (ou d'un substitut comme l'alcool par ex) c'est donc bien ce sentiment de mal etre qui est d'abord à  traiter si l'on veut sortir de la cc..ceci n'est qu'une des pistes bien sur!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
100
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
j'ai regardé sur wiképia la déf de l'abilify :

"l'aripiprazole, commercialisé sous la marque Abilify®, est le sixième, et le plus récent, des neuroleptiques antipsychotiques atypiques. Il est utilisé dans le traitement de la schizophrénie. Il est de plus utilisé dans le traitement de la manie aiguà« et des épisodes mixtes associés aux troubles bipolaires."
voilà  donc pourquoi cela peut "marcher": soin des troubles bi polaires (quand on passe de la tristesse mélancolique à  l'exubérance la plus débridée) dans le cas des craving il s'agit bien plus de sacrés descentes sévères qui peuvent mal finir....et bien sur l'effexor qui est connu pour ses effets!
mais il est sur que cela prend du temps, que plusieurs modes de prises en charge peuvent etre utiles; tout dépend du degré d'investissement que l'on se sent prêt à  faire, degré variant bien sur avec le temps!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


ENVIDENREPRENDRE
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 22 Sep 2010
Messages: 3
Bonjour, je me présente j' ai 30 ans et je fais de la muculation depuis 14 ans, j' ai été alcoolique pendant 13 ans, cela fait 4 ans que je n' ai pas rebu une goutte d' alcool, le soucis c' est qu' après 6 mois d' arret j' ai commencé a aller en teuf.
Je suis reconnu bipolaire (maniacodepressif).
C' est la que j' ai commencé les premiers produits (je fumer déja du cannabis depuis 12 ans) j' ai essayer tout pour oublier mon manque d' alcool, taz, speed, kétamine, champignons, lsd ...etc.
Mais jusque la tous vas encore à  peu près bien, car pas toucher encore a l' hero et a la coke (enfin plutot le crack), jusqu' au jour ou après avoir fait la teuf pendant plusieurs jours et avoir tenu avec du speed et des cartons, j' ai eu une grosse grosse descente, on ma donc proposer de l' hero a sniffer car les benzo que j' utilise pour ma dépression ne suffisait pas.
Et puis ensuite j' allais plus en teuf pour m' amuser mais plutot pour aller a la recherche de l' hero, jusqu' au jour ou l' on ma proposer de la coke et on m' a expliquer comment la baser avec de l' ammo et la fumer (qu' est ce que je n' avais pas commencer la!!!!), au début jtrouvais ca plus cool que l' hero, mais bon quand j' avais terminer de fumer j'en prenais quand meme pour ne plus penser au crack.
Ca a durer pendant 2 ans ou je prenais au moins 2 fois par semaine du crack (1,5 g a chaque fois) et de l' hero (plus de 2 grammes) et quand j' avais pas d' hero je prenais du subutex jusqu' a 16 mg.
Pendant ces 2 ans j' ai arreter la muscu et j' ai perdu près de 20 kg.
Aujourd' hui j' ai repris c' est 20 kg car j' ai tous arreter il y a un peu plus d' un an a par le shit que j' ai arreter il y a 4 mois, biensur j' ai repris la muscu et le fait de faire du sport touche aux endorphines et a la dopamine un peu comme le fait le crack mais bon c' est pas aussi intense.
Pendant tous ces mois je ne pensais pas trop au crack et puis je fais 10/12 heures de muscu par semaine, ce qui ma permis aussi de baisser le subutex, de 16 mg je suis passer a 2 mg.
Je suis très fier de moi magrès la prise de medicament (car je suis bipolaire) antidepresseur, valium, tercian que j' ai reusssi a bien diminuer et mepronizine pour dormir.
Malheureusement (alors que depuis plus d' un an je ne pense plus trop au crack), depuis 2 semaines rien ne vas plus (peut etre parceque j' ai du ralentir un peu la muscu du a une blessure a l' epaule), je ne fais que penser a reprendre du crack, je me vois en train de préparer la coke (le rituel), je suis obsédé par la reprise de celui-ci comme si je venais d' en reprendre et que j' étais en descente.
Je comprends pas trop ce qui m' arrive je cherche des contacts et puis je renonce a en reprendre.
Que ce passe-il, ca allais tellement bien depuis un an, je ne pense plus qu' a ca, je n' ai gout a rien?
Et ca fait quasiment 2 semaines que ca me fait ca, mais bon j' ai pas encore cracker.
Ca vas à  peu près bien que quand j' ai finis ma seance de sport, mais sinon c' est l' enfer je reste dans mon lit a rien faire.
Combien de temps ca vas durer?
En vous remerciant par avance de pouvoir m' aider pour ne pas que je crack, je suis aussi avec vous.

Dernière modification par ENVIDENREPRENDRE (22 septembre 2010 à  16:24)

Reputation de ce post
 
Je me retrouve énormément dans ton parcours par rapport à la muscu', les conso'

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

ENVIDENREPRENDRE a écrit

Je comprends pas trop ce qui m' arrive je cherche des contacts et puis je renonce a en reprendre.
Que ce passe-il, ca allais tellement bien depuis un an, je ne pense plus qu' a ca, je n' ai gout a rien?

Bienvenue sur le forum Envie...

Goût à  rien, je crois que cela reste très personnel comme ressenti et je ne saurais pas te répondre... Sinon ce qu'il t'arrive à  l'heure actuelle, je pense qu'il s'agit ni plus ni moins du "craving" bien connu lorsqu'on consomme du crack. On parle souvent de celui qui suit la consommation, le "craving immédiat", celui de la soirée, du lendemain, etc. Mais il existe des témoignages d'usagers qui disent ressentir ce "craving" des mois, voire des années même après avoir arrêté toute consommation sous cette forme.

J'ai connu le craving "immédiat", mais si je parle de ce type de consommation avec un autre usager, je pense qu'entraîné, je pourrais aisément "remettre les couverts"... La seule différence, c'est que je n'en suis pas là  : je n'en ai pas besoin, loin s'en faut (je n'en ressens aucune envie). Mon petit doigt me dit qu'il ne faudrait peut-être pas grand chose pour "basculer" à  nouveau et refaire quelques sessions (si le produit était à  disposition dans l'instant par exemple)... En revanche, je n'en suis pas à  envisager de faire des km pour trouver de quoi assouvir une envie que je ne ressens pas.

Histoire de psychisme ? Mémoire cérébrale et organique ?

Du moment que tu renonce pour l'instant, je dirais perso, "tout va bien" ; mais je comprends que tu te sente "fragile". Essaies peut-être de te dire que chaque fois, chaque jour que tu dis "non", c'est un jour de "gagné" et que l'envie s'écarte un peu plus... Je ne sais pas trop quoi te "conseiller"... Tu es suivi pour d'autres soucis, tu as peut-être un interlocuteur de choix pour en parler même s'il n'existe pas de remède miracle (ça se saurait...) Je pense aussi que le sport doit t'apporter beaucoup et le fait d'avoir (visiblement volontairement et avec beaucoup d'envie et d'efforts) réussi à  baisser et te stabiliser à  un dosage "minimal" de Subutex, être très réconfortant. Et te montrer que ta volonté existe bel et bien et que tu es capable de résister et "d'en vouloir" (dans le bon sens du terme)...

D'autres forumers viendront te répondre et te donneront leur point de vue ; ici, tu peux t'exprimer librement, c'est déjà  ça ; ça peut t'apporter un soulagement, du moins un réconfort ; il ne faudrait pas non plus que ça provoque l'effet inverse... Quand on parle d'une chose qui fait envie et que l'on ne souhaite pas (re)prendre... ça peut être délicat....

Reputation de ce post
 
Exactement..il m'est déjà arrivé de reprendre du crack juste aprè en avoir parlé

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


ENVIDENREPRENDRE
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 22 Sep 2010
Messages: 3
Merci énormément pour tes encouragemnt et le réconfort que tu viens de m' apporter Alain Will.
Depuis hiers je prends de l' abilify car j' ai lu que chez certaines personnes ca leur empecher de cracker, le soucis c' est que je prends déja du dépakote pour ma bipolarité et beaucoups d' autres médicaments (tercian 50 mg, seresta ou valium pour mes crises d' angoisses et ma phobie social, effexor 3 de 75mg par jour, mepronisine).
J' ai aussi peur des effets indésirables comme la fatigue (qui m' enpecherais de faire du sport), il y a des personnes qui disent qu' au contraire ils sont exités ce que limite je préfèrerais).
Pour l' instant je ne vois pas trop d' effets indésirables avec l' abilify, j' espere que ca vas continuer et depuis hiers je ne pense pas trop au crack et au rituel.
Savez-vous au bout de combien de temps ce médicament fait son effet complet (une semaine, quinze jours?).

En tous les cas merci encore pour ta réponse Alain Will, je suis avec vous tous!!!

Dernière modification par ENVIDENREPRENDRE (23 septembre 2010 à  16:35)

Hors ligne


LLoigor 
Modérateur
France
3900
Lieu: Bx
Date d'inscription: 08 Aug 2008
Messages: 8838
Attention avec l'abilify , j'ai eu une mauvaise aventure avec (bien qu'il me soit difficile d'identifier si ca venais vraiment de lui).

Toujours est il que les témoignages concernant ces effets indésirable sont très nombreux , car c'est une nouvelle molécule , et qui dit nouveau dit qu'on n'a pas encore le recul nécessaire pour établir toutes les conséquences de cette molécule.

Cela dit si il te fait du bien , et que tu n'a pas d'effet secondaire , bien entendu ne change rien wink

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9004
Blogs
Salut à  toi,
J'ai lu ton histoire et les réponses des autres. Dans ce qu'Alain t'a écrit, j'ai trouvé pertinente l'idée de te servir de chaque jour passé sans craquer comme 24 heures de plus de gagné pour ta pomme. Si cela arrive à  renforcer ta force de renonciation, peut-être que cette envie s'affaiblira et disparaîtra ..........
Pour moi, cela a pas mal fonctionné. En tous cas, je suis impressionné par la sincérité de ton témoignage et de ta demande.
Reputation de ce post
 
J'approuve ce que tu dis , et tu donne beaucoup d'espoir et d'aide . Merci

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


ENVIDENREPRENDRE
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 22 Sep 2010
Messages: 3
Bonjour à  tous, merci a toi lloigor, pour ce que tu m' a dis sur l' abilify, pour ce qui est des effets indésirables ca ce passe bien et je ne pense plus trop au crack depuis 2 jours, peut etre aussi grace à  vos encouragements.
filousky je te remerci énormément de ta sincérité qui me touche énormément et qui je pense vas m' aider encore plus.
Je vous souhaite un très bon week end à  tous, et n' hésiter pas à  me laisser des messages.
A bientot.salut

Dernière modification par ENVIDENREPRENDRE (24 septembre 2010 à  16:35)

Hors ligne


François PAUL
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 28 Sep 2010
Messages: 17
Bonjour,
Le crack, ben je l'ai connu quand je suis parti aux Antilles pour travailler dans un resto. Là -bas, le nombre de personnes atteintent par cette drogue est vraiment élevé. J'fais un rapide résumé pour montrer la montée en puissance destrutive de cette drogue.

Nous étions à  5 dans une petite maison louée à  Grad-Case (ST.Martin). Tout était super au début. Après 1 mois à  tous fumer des cailloux de crack pratiquement tts les jours, on est devenus dingos.

A ce moment de l'addiction, dans un endroit ou pour 20 US Dollards tu as un morceau de crack gros comme la moitié d'une cigarette, la tentation est telle qu'après des tendances suicidaires, la seule décroche possible consistait à  prendre l'avion et rentrer.

Donc, si cette drogue est proche, il sera très très dur de décrocher, de resister au flash qui est compable à  celui de la cc en shoot....

Si tu n'à  que des problemes de toxicomanie avec le crack, je ne sais pas quoi te dire car il n'existe pas de TS pour le crack ou la coke, c'est dans la tête comme tu dis. Alors deux choses qui m'ont aidées quand même, un TSO à  base de métha pour me sentir bien physiquement et dans la tête et un entourage au courrant qui soit proche et ne  juge pas. L'age aussi compte car au fil du temps, les éfftets 'hard' des drogues on  tendance à  moins attirer, c'est quand même une belle saloperie ce crack et consort que l'on se colle et je respecte plus mon corps maintenant qu'avant. L'estime de soi doit primer.

A+;
Fr.P

Hors ligne


Desmundo2
Psycho junior
000
Date d'inscription: 11 Aug 2010
Messages: 315
C'est surtout qu'en devenant VIEUX voire VIOQUE, le ressenti évolue et la dimension nocive des "UPPERS" est de plus en plus évidente. Je me souviens des soirées coke à  18/20 ans, c'était bien sympa, naif et gentillet. Ca mixait quelques traits de cc+ avec de l'alcool et un taz et ca dansait à  balle toute la nuit: on pensait qu'on se lasserait jamais, qu'on créverait sur un dancefloor...

Maintenant que j'ai plus de 30 ans, je regarde autour de moi: tous mes poteaux ont pris du bide, 80% sont maqués, tout le monde vit sa life du mieux qu'il peut pour se démerder dans ce monde économiquement dur, chacun vit ses galères....les préoccupations de survie ne sont plus les memes, l'avenir n'est pas forcément aussi "inspirant" qu'il peut l'etre quand on a toute la vie devant et une certaine inexpérience de la vraie réalité du temps qui passe... du coup, les délires COKE n'ont plus le même sens, et beaucoup des copains (MOI LE PREMIER) consomment vraiment plus la coke régulierement...

Au-dessus des préocuppations de survie (boulot, thunes,apparts, impots etc..) il y a le corps qui encaisse déjà  nettement moins les excès en tout genre.

Meme si j'ai la patate, je sens bien que mon organisme n'a plus la meme patate qu'il y a 12 ans, quand j'avais 18anns... les nuits blanches me sont difficiles, les descentes bien pires etc...

Avec l'age, la coke devient tout simplement trop cardio et met en valeur le fait de se sentir un peu usé, vieux... et c'est tellement désagreable (surtout en descente) que les trentenaires et quarantenaires se replient surtout... sur les opios.

Dans le top 10 des drogues, je le vois, passé 30 berges, c'est la came (et substits) qui monte en premiere position sur le podium  !

Hors ligne


stayfree 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 Sep 2016
Messages: 3
bonsoir;
je nai pas lu tous les posts parce que il yen a on se demande qui parle et dans quel interet...Sachez que vous ne vous ferez pas remarquer parce que vous parler de defonses et arretez de croire que ça fait bien...De +a part quelques uns on voit que les temoignages sont fait par des tres jeunes...
Bref je suis skon appel "une ancienne";jai tout pris et accro a presque tout..les dernieres choses que je prenais avant la coke etaient surtout les opiacés..Jai donc voulu arreter mes 15/20 ans de came (jen ai 35);car quand tu tombes dedans ta envie de te flinguer tellement ten a marre de te reveiller malade (encore +si tu galeres niveau shoots) wink ..jai donc commencé la coke en shoots ;jaimais ça ,cetait presque lorgasme tellement cetait bon..mais jaimais aussi la sniffer parce que ça fesait durer le produit plus longtemps..puis un jour jen ai eu marre;javais une pote qui la fumait (crack)seule façon que je metais jurée de jamais prendre)mais ce jour là  plus rien allait ds ma vie alors pourkoi pas.... Jai toujours eu facilité a avoir les prods ou me deplacer pour les trouver...en seulement 1 an jetais expulsable de chez moi ;edf coupé ,leau froide (donc plus de chasse deau ,rien ;bref cest la descente aux enfers (et ce tres rapidement);lhero a coté cest rien(ou presque)..bref ,jai ensuite laissé ma fille a son pere chose que pour rien au monde je naurai fait plus tot..jai consommé un melange de crack /coke /hero /metha et calments pendant 2 ans ,mais sur mes 20 ans de drogue rien ne ma autant detraqué que le crack /et donc la coke =(non cuisinée)si certains ne conaissent pas a 100%...là  ça fait 3 ans que je me bats car je suis epuisée physiquement et mentalement ;certains (beaucup)tombent dans la skizophrenie a part quils sen rendent compte longtemps apres ou sinon beaucoup de troubles de lhumeur et du comportement...Et croyez moi tout ça fait peur car on tombe petit a petit dans la folie mais moi je men rends compte car jai tout arreté ;dautres ne sen rendent pas compte;et sils nagissent pas assez tot cest certains que pour eux cest la mort ou la folie qui les attendent et pas au bout de 10 ans comme avec lhero...
Donc a tous les "jeunes adultes " wink du forum et autres ;arretez tant quil est temps et croyez moi que cest pas une sainte qui vous ecrit
cest a vous de choisir ,mais eske vous voulez connaitre la defonse ,avoir de lexperience et connaitre et rester libre ou crever dune merde qui vous tue tous les jours?
A bon entendeur.........
vany

Hors ligne


stayfree 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 Sep 2016
Messages: 3
Je vois que les derniers posts sont de 2010 donc jespere quil ya toujours quelquun qui soccuppe du site car cest un sujet qui est de toutes façons tjrs dactualité ;et sinon si dautres sont dans mon cas en tant que ex cracker /cocainomane (woman)lol..;nhesitez pas a entrer en contact avec moi ;merci

Hors ligne


Acid Test 
PsychoHead
110
Date d'inscription: 28 Sep 2014
Messages: 1723
Juste pour info, c'est un topic qui date d'il y a 5 ans !

Dernière modification par Acid Test (12 septembre 2016 à  21:48)

Hors ligne


pierre
Administrateur
11700
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13800
Blogs
Nous sommes preneurs de toutes les expériences ici, de personne jeune comme moins jeune. De la tienne aussi.

Mais nous ne voulons pas de moralisation, pas de "ne faite pas comme moi". Il y a des personnes ici qui vivent tres bien avec la coke, avec l'héro ou avec l'alcool. Il ne faut pas généraliser et faire d'une mauvaise expérience (ou d'une bonne) une généralité.

Pour info, il y a un sondage en page d'accueil, qui  montre que plus de 80% des répondants (sur 500) gère tant bien que mal leur consommation de drogue. Un preuve, si il en fallait encore une, qu'on peut gérer la consommation de drogues.
Reputation de ce post
 
Exactement, diaboliser un produit est complètement inutile ( pour ma pars )

Hors ligne


Acid Test 
PsychoHead
110
Date d'inscription: 28 Sep 2014
Messages: 1723
Le crack ou la c en fix sont tres proches mais Perso je preferais le fix car il y a unplus gros flash encore , si ce n'est que c'est encore plus dangereux que le crack !
En effet , cntrrairement à  la dope qui n'a pas un effet aussi néfaste sur l'esprit , que la coke prise de cette maniere , la c en fix tout comme le crack à  haute dose , rendent fou !
Completement schyzophrénique et paranoiaque et c'est quelque chose à  quoi il faut faire attention car on ne s'en rend pas forcément compte au début !
Alors ça ne va pas vous rendre fou en une ou deux sessions bien sur surtout si vous les espacez mais si vous devenez consommateur régulier , ça va forcément finir par vous toucher d'une maniere ou d'une autre assez rapidement , si comme certains vous avez un comportement excessif ( ce qui peur facilement devenir le cas avec cette drogue ) !
Je trouve que c'est une drogue qui est beaucoup plus dangereuse que la dope à  cause de ça , sans parler des risques d'OD qui sont tres important lorsque l'on prend la c de cette maniere  et des risques cardio-vasculaires et cérébraux !

À ceux qui veulent tout de meme essayer , je vous conseille de faire tres attention car ça grille vraiment le cerveau , surtout à  haute dose  et d'une drogue qui est au départ festive et plutot quelque chose de sociable , on peut  vite finir par s'isoler pour consommer seul et courrir apres le flash en permanence !
Comme l'effet est tres court, on a tendance à  en reprendre de plus en plus et à  rapprocher énormément les prises et il n'est pas rare de passer des journées entieres à  ne faire plus que ça , sans se rendre compte que l'on risque l'OD à  chaque instant  !
Quand on fix la c ou qu'on la base , il n'est pas rare d'arriver assez rapidement à  10 à  20 shoots par jour et de faire des sessions de plusieurs jours sans dormir , avec le risque non négligeable de se retrouver à  inspecter la moquette à  la recherche du moindre petit caillou qui peut trainer !
On se bousille les veines car apres le premier ou le second fix , on a tendance à  avoir de plus en plus de mal à  réussir ses shoots et on se troue littéralement la peau dans tous les sens, ça peut devenir gore tres rapidement !
Il n'est pas rare de voir des trainées de sang / giclées un peu partout dans la pièce , meme si on n'est pas quelqu'un de trash à  la base ; ça rend trash quand meme !
C'est un véritable enfer et le fix de dope à  coté , c'est presque bénin par rapport à  ce que ça peut nous amener à  faire lorsqu'on est à  fond dedans !
Avec le risque de se mettre à  shooter la moindre chose blanche que l'on va trouver sur'la moquette , tellement le craving est fort et l'envie d'avoir un autre flash vous tenaille !
Sans vouloir juger, c'est une substance  extremement addictive ( certains diront "démoniaque ", ce qui peut en effet s'appliquer à  celle ci dans un sens ou meme plusieurs !)  et on peut rapidement tomber beaucoup plus bas que quand on shoot la dope !
Le craving est plus important qu'avec celle ci et l'emprise psychologique est vraiment tres forte !

Je trouve que l'on peut  rapidement tomber  tres bas avec cette substance lorsqu'on la prend ainsi et de maniere réguliere ,car c'est beaucoup plus fort que quand on la sniff !
Il y a des gens et beaucoup de gens , pour qui il vaudrait mieux qu'ils ne touchent jamais à  la c de cette maniere !
Souvent quand les prohibitionniste parlent de drogue, ils ont tendance à  exagérer et dire qu'il  suffit d'une seule prise pour vous rendre accro mais si il y a bien une substance pour laquelle ça peut s'avérer , je dirais que c'est bien pour le crack et encore plus la coke en fix !
Je veux dire par là  que certains vont tres vite adorer le flash et avoir beaucoup de mal à  ne pas y revenir assez rapidement !
Ce n'est pas un mystere , on a pu voir dans Paris à  une certaine époque ,le comportement des " crackers " dans certains quartiers et il est clair que ça fait peur !
Shooter la,coke, c'est un peu comme claquer des  doigts etse retrouver d'un coup en train de parler avec dieu !
Je n'ai jamais essayé la metamphetamine ( une seule fois fumée mais pas assez pour la sentir vraiment ) mais il est possible que le flash de celle ci soit aussi violent que celui de la coke !
Le probleme de la coke , surtout de cette maniere,c'est qu'on en veut vraiment toujours plus et que l'effet dure vraimznt tres peu de temps  !
Dans un sens, ça dure moins longtemps que de,la sniffer, car le flash  est tellement intense , qu'on a l'impression que l'effet ne dure que le temps du flash , alors qu'en fait il dure plus longtemps mais le flash est si intense, que des qu'il s'arrete,on a l'impression que l'effet s'arrete totalement et on va se mettre à  courir éperduement derriere ce flash pendant des heures , jusqu'à  ce qu'il n'y ait plus rien à  prendre !
Et là  , en genérale, on a vraiment envie d'aller en rechercher et certains parfois peuvent etre  pret à  faire n'importe quoi  où presque , pour aller en chercher tellement on a envie d'en avoir plus !
Surtout qu'il est bien connu que le meilleur est toujours le premier de la session ou éventuellement le,second si on n'en a pris qu'un tout petit mais sinon on n'arrive jamais à  atteindre le high du premier ou second fix lors d'une session car la tolérance est quasi instantanée !
Ce n'est pas pour rien que l'on appelle ça " sucer la queue du diable " lorsque l'on fume le caillou !
Sans parler du fait que les conséquences  sur le corps sont vraiment mauvaises , pour ne pas dire dramatique meme , assez rapidement !
Pas pour avoir essayé une fois ou deux a priori ( bien que dans certains cas ça peut etre dangereux tres vite , notamment piur des gens ayant des déficiences  du systeme cardiovasculaire , y compris au niveau cérébrale !) mais pour les consommateurs réguliers , ça détruit bien plus rapidement que la dope par exemple , jedirais meme que c'est sans comparaison !
Il y a eu une recrudescence de ruptures d'anévrismes meme chez les  jeunes , avec cette substance , car vu que c'est vaso constricteur et que ça accelere le rythme cardiaque , c'est tres fatiguant pour le corps et peut générer tout un tas de problemes cardio vasculaires et cérébraux !

Je ne tiens pas à  etre trop alarmiste vis à  vis de,cette substance mais ce sont des infos de première main car j'ai moi meme beaucoup abusé de cette substance sous toutes ses formes durant les 90's et je n'ai fini par arreter totalement ,qu'à  cause des problemes de santé que ça a généré chez moi , bien que j'ai continuer à  en prendre pendant pas mal de temps, malgré les signes quémon corps m'envoyait !
Heureusement , j'ai pu arreter avant d'avoir des conseîquences irreversibles graves mais ce n'est pas évident pour tout le monde de le faire etil y a pas mal de gens qui sont tellement accros psychologiquement , que malgré ces signaux , ils n'arrivent pas à  arreter !
De plus , il faut savoir quelorsque l'on commence à  passer au caillou et au fix de c , il devient extremement difficile de revenir au sniff ensuite , surtout lorsqu'on la shoote !
Croyez moi , c'est vraiment ultra puissant et meme si ça ne dure que peu de temps , le,flash de ce truc accroche à  mort !
À savoir aussi que les OD en prenant la coke ainsi , sont loin d'etre une partie de rigolades et contrairement  aux OD de dope , où on ne ressent pas forcément quelque chose de désagréable  , là  ça l'est vraiment !
Ce,sont des convulsions extrement violentes et une tachycardie sévere ,qui peuvent mener à  une crise cardiaque !
Ça m'est arrivé une fois, j'avais plutot de la bonne ,voir tres bonne coke ,en générale ,à  certaines périodes , en directe de là  bas ( ramenée par des consommateurs ) et une fois j'ai du me taper 1 g en 4 shoots , en un peu plus d'une heure , peut etre deux je crois et au quatrieme fix , j'ai commencé à  convulser comme un malade pendant peut etre 5 minutes ,voir plus ( ça m'a paru interminable )  , avec le coeur à  donf et je ne pouvais rien faire , j'ai cru que j'allais crever et puis ça s'est calmé !

Il est tres difficile de se contrôler lorsque l'on est en pleine session et on a tendance à  en prendre jusqu'à  ce que l'on n'en ait plus !
Je crois me souvenir que je n'ai jamais vraiment  réussi à  contrôler mes sessions de fix de c ou de crack et tant que j'en avais , je continuais à  en prendre !
Contrairement à  la dope , je ne crois pas avoir  jamais connu qui que ce soit qui soit capable de contrôler sa conso lors d'une session , comme par  exemple de n'en prendre qu'un ou deux et d'arreter en en ayant encore à  porté de main ,c'est tres difficile !
La plupart des gens sont capables de faire des kilometres en pleine nuit ( ou bien pire !) , pour aller en chercher pour continuer la session lorsqu'ils ont commencé à  en prendre , alors que c'est de moins en moins agréable plus on en prend lors d'une session  et on n'arrive jamais à  retrouver le high du ou des deux premiers de la session .
Il faut attendre au moins un jour ou deux , voir plus , pour retrouver un bon kif apres une session ( l'idéale étant d'espacer bien plus évidemment , je dirais plutot de n'en faire quequelques unes dans vie , si on veut vraiment essayer )  !
Le mieux si vous en prenez , est d'en prendre seulement un ou deux par session et de ne pas en avoir  plus avec soi pour ne pas etre tenté d'en prendre plus !

Certains vont peut etre se dire que je dépeins un tableau extreme de la chose mais croyez moi , on peut tres vite en arriver à  ce stade et je sais de quoi je parle !
Et surtout , lorsqu'on n'a pas beaucoup d'argent , on y laisse tres rapidement beaucoup de thunes car c'est tres addictif psychologiquement !
Je n'ai jamais été amené à  commettre de crimes ou délits pour me payer ma dose car quand on arrete une session , il est tout de meme possible d'arriver à  se raisonner pour ne pas non plus faire n'importe quoi pour arriver à  en reprendre mais tout le monde n'a pas la meme résistance ou capacité à  resister à  faire des conneries pour contrôler sa conso ou se payer sa dose et il n'est pas rare de voir des gens dépendant à  cette substance , faire n'importe quoi pour en avoir malheureusement !
Le seul " avantage " si l'on peut dire , est qu'il n'y apas de dépendance physique et qu'une fois que le craving diminue , on peut arriver à  faire une pause jusqu'à  laprochaine session mais selon les gens , le craving et l'attitude vis à  vis de celui ci va varier et certains vont etre plus faibles que d'autres vis à  vis de ce produit !

En ce qui me concerne , je faisais des sessions de 1 à  2 jours en générale et une fois j'ai du m'enfermer pendant 3 ou 4 jours et shooter douze grammes , seul et à  moitié dans le nour la nuit ( à  la bougie car il n'y avait pas d'électricité dans l'endroit en question ) et j'arretais pendant plus ou moins longtemps mais autant il m'arrivait de faire des pauses de plusieurs semaines , autant j'ai eu une periode ou j'en prenais plusieurs fois par semaine pour ne pas dire presque tous les jours .
Heureusement ,mon corps fatiguait assez rapidement et au bout d'un moment , j'avais vraiment besoin de me calmer car mon coeur ne suivait plus !
C'est au niveau cardiaque surtout que je fatiguais le plus rapidement et dans un sens heureusement , car sinon j'aurais pu faire ça en permanence à  certains moments !
C'est d'ailleurs a, cause de problemes cardiaques que j'ai du arreter , car je sentais que mon coeur allait finir par lacher et c'est ça qui m'a poussé à  arreter , lorsque j'ai commencé à  avoir de grosses crises de tachy qui duraient en permanencenet j'ai du aller plusieurs fois à l'hopital mais ça nous pousse à  faire n'importe quoi niveau santé , vraiment et à  mettre sa vie en jeu beaucoup trop souvent !
J'ai fait partie de ces personnes vraiment excessives pendant une ( longue ) période et particulietement sur  une dizaines  d'années !
Je finissais pas,avoir des crises de tachycardie permanenentes et il y a eu un moment où j'aîdu faire un choix , sinon j'allais finir par,crever dans un futur proche !
J'ai arreté d'en prendre il y a 12 ans et je n'en n'ai jamais repris depuis !
Je pense que j'ai du avoir des séquelles et notamment le fait d'avoir des crises de tachy plus facilement ensuite meme sans en prendre mais à  cause de la cafeine qu'il y a dans la dope par exemple ou meme à  cause du cannabis ( que j'ai quand meme continué à  fumer pendant des années ensuite !) .
Autant ce n'est pas une substance qui rend accro physiquement , autant c'est une substance qui est loin d'etre bénigne et particulierement lorsqu'elle est prise en fix ou basée et ce , encore plus pour les personnes qui ont en effet tendance à  etre excessives !

J'admet qu'ily a des gens qui le controlent mieux que d'autres et qui n'ont pas une attitude aussi compulsives que d'autres vis à  vis du produit , tout comme certains resistent mieux physiquement que d'autres mais meme ces personnes là , si elles consomment régulierement , ne vont pas etre à  meme de controler completement leur conso .
J'ai vu des gens vendre une bonne partie de ce qu'ils avaient et qu'ils aimaient pour se payer leur dose, sans pour autant se retrouver à  la rue mais je suppose que ça aurait pu leur arriver, notamment si ils n'avaient eu personne pour veiller sur eux et les freiner ,ou qu'ils aient été dans des situations particulietement difficiles et célibataires , sans personne pour faire attention pour eux !
J'ai pu travailler à  une époque ,en prenant du crack mais j'avoue que ce n'était pas si facile et ça ne doitpas etre faisable dans tous les genres de boulot !
Mon craving était particulietement fort et je transpirais comme une bete mais un pote avec quî je bossais ,arrivait à  etre moins compulsif que moi et lui n'en reprenait pas aussi rapidement que moi ; il arrivait à  profiter de l'effet entre les flash , ce que je ne suis jamais vraiment arrivé à  faire , si ce n'est que lui s'aidait d'opiacés piur y arriver à  l'époque alors que moi non à  ce moment là  vu que j'avais fait une cure quelques années auparavant , notamment pour la came ( entre autre car c'était une polytoxicomanie mais j'étais surtout dépendant physiquement de la came et du shit ) et j'avais peur de retomber dedans alors que lui était sous subutex .
Je suppose qu'il aurait eu plus de mal à  controler ses prises comme moi,si il n'avait pas été sous opioides pour s'aider !

Et il n'est pas inutile de préciser que les descentes avec ça, sont un véritable enfer quîsemble ne jamais terminer , car ça met des heures à  descendre alors qu'on ne sent plus  l'effet de maniere agréable , surtout lorsque l'on n'utilise pas les opiacés pour gérer !
On ne sent plus rien si ce n'est le stress et on n'est incapable de s'endormir pendant des heures !
Il est clair encore unefois,  que c'est un peu plus facilement gérable avec des opiacés meme si ça ne change pas tout non plus mais c'est quand meme sans commune mesure , sinon ça peut devenir une véritable torture (j'ai vu la difference car au début je prénais de la came plus ou moins régulièrement au début  et à  un moment j'étais dépendant à  la dope en fix aussi ) .
Souvent je me suis dit que c'était du masochisme car je n'aimais vraiment que les flash en fait et le reste du temps n'était que descente pleine de stress et d'angoisse mais le flash est tellement bon qu'on y revient encore et encore !
J'avoue que quand j'ai du arreter, j'ai eu du mal psychologiquement et j'ai révé du flash pendant un bon bout de temps !

Ce qui a été difficile a aussi été de continuer a sortir sans rien prendre alors qu'une majorité des gens que je voyais continuaient à  en prendre ( en sniff ) en soirée et je n'y touchais plus alors j'avais l'impression d'avoir du mal à  m'intégrer dans l'ambiance quand tout le monde était défoncé alors que j'étais dans mon état normale mais ce sentiment n'est pas spécifique à  la coke et ça m'a fait ça avec toutes les drogues que j'ai arreté ( sauf plus récemment avec le shit ) , alors que les autres de mon groupe continuaient à  en prendre devant moi pendant les soirées !
Bien que ce piurquoi ça a été le plus difficile , a été pour l'acide car çaj'adorais vraiment ça ( et à  une époque j'en prenais tous les week ends  et meme plusieurs fois par semaines, jusqu'à  en prendre seul chez moi assez souvent,  pour faire mes mixes ) mais ça a aussi fini par me coller de la tachycardie vu comme j'avais abusé de tous ces  stimulants ( coke, mdma , LSD , cannabis  en permanence ) pendant des années !

J'ajouterais que sur le forum, il y a une personne qui arrive à  n'en prendre( en shoot ) qu'une fois de temps en temps , il se prend un gramme et se fait quelques shoots et n'en reprend pas pendant quelques temps mais c'est quelqu'un qui comme moi a passé la quarantaine , qui a une vie à  peu pres stable avec un enfant et qui a été dependant de differentes drogues pendant des années ( qui est actuellement sous methadone ) .
Il est donc possible de controler sa conso ( il n'est certainement pas le seul à  le gérer comme ça ) mais ce n'est pas forcément le cas pour tout le monde et à  n'importe quelle période de sa vie, il y en a oû c'est plus difficile qu'à  d'autres et surtout lorsque l'on est quelqu'un qui tendance à  etre excessif ( ce qui peut passer avec le temps ) .

Dernière modification par Acid Test (13 septembre 2016 à  00:58)

Hors ligne


toon77 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 31 Jul 2016
Messages: 150
j'ai vécu 4 ans aux Antilles et là  bas c'est un truc de ouf ..........alors oui oui et oui +1000 avec les problèmes psy que ça entraine...on developpe des trucs affolants à  la longue........je l'ai vu sur moi et surtout autour de moi.....faut voir l'impact dans les iles........

Et aussi +1000 pour les problèmes cardio vasculaire à  haute dose......je suis revenu ici en catastrophe car j'allais en crever là  bas........et bonjours les problèmes d'alcoolisme une fois revenu ici pour compenser.

c'est vraiment démoniaque surtout si on a un tempérament excessif.

tout ce qui ne tue pas rend plus fort.

Hors ligne


Acid Test 
PsychoHead
110
Date d'inscription: 28 Sep 2014
Messages: 1723
J'ai édité mon post précédant pour essayer d'etre le plus complet et de détailler le plus possible , tout en essayant  de ne pas  etre trop alarmiste mais il est difficile de ne pas l'etre du tout lorsque l'on connait bien le produit ( j'ai pris de la coke pendant 14 ans à peu pres ,dont beaucoup les 10 premieres années et j'ai commencé à  la shooter tres rapidement en fait ,au bout d'un anou deux , surtout à  partir du moment où j'ai commencé à  shooter la dope ) et que l'on sait quelles peuvent en etre les conséquences !
Désolé pour ceux qui n'aiment pas lire , car le post est long mais vu ma vie,je pourrais surement écrire un livre autour du sujet de la drogue ( apres, est ce que ça aurait vraimznt un interet , surtout que je ne suis pas le seul !) , vu qu'en plus une bonne partie s'est passée à  l'époque du tout début des Raves en France et notamment pendant toutes les années 90 oùj'y suis beaucoup allé !
les premieres années j'y allais fcilement 3 ou 4 fois par semaine, j'allais  quasiment à  toutes les soirées Rave qu'il y avait , vu que c'était une époque assez excitante comme tout nouveau mouvement , surtout celui ci qui sortait vraiment de l'ordinaire au début , comme a pu l'etre le début de la musique psychédélique ou du rock , meme si le rock était vraiment le premier gros mouvement de révolution de la jeunesse .
À coté de ça , j'ai connu quelqu'un qui avécu pendant des années en shootant la coke à  haute dose , qui en plus vivait dans une des iles des caraibes bien connue piur ça ( qui n'était plus tout jeune car il devait avoir la quarantaine ) et qui a fini par s'en sortir et il est toujours vivant à  ma connaissance , sachant que je ne crois pas qu'il ait eu d'accdent grave à  cause de ça à  l'époque meme si je suppose qu'il doit quand meme avoir certaines séquelles mais le moins qu'on puisse dire est qu'il avait le coeur solide !
Par contre, il se tapait de putains de crises de parano entre autres , lorsqu'il était à  donf, ce qui était le cas souvent vu qu'il en prenait tous les jours !
Il a du quitter l'ile car il a eu des problemes avec " le milieu " là  bas !

Dernière modification par Acid Test (12 septembre 2016 à  23:44)

Hors ligne


toon77 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 31 Jul 2016
Messages: 150
c'est dramatique ce qui se passe là  bas avec la coke et le crack........le rhum aussi d'ailleurs.

Quand je suis revenu ici et que j'ai raconté un peu comment ça se passait et ce que j'avais vécu les gens ne me croyaient pas........

J'y ai laissé un ancien collègue à  fond dans l'alcool et un très bon pote qui commençait à  avoir le coeur qui déconnait avec la coke........

Pour les cracké(e)s c'était tous une put*** de bande d'enc***** sans foi ni loi. Ce qui m'a sauvé là  bas c'est les années de défonce dure vécues ici.......du coup j'ai limité la casse et j'ai ramené ma ptite famille avant qu'il ne soit trop tard pour moi.........mais j'y ai laissé des plumes, et bien plus que ce que je pensais.....

Pendant plusieurs années l'envoutement et l'envie de retourner là  bas sont resté très fort........je réalisais pas l'impact psychologique....à  présent oui.

J'ai envie d'ouvrir un blog pour en parler mais j'ai peur que ça tourne au déballage.......du coup je préfère garder mes anecdotes et les servir pour appuyer un avis ou un post qui va en aider un ou une autre sur son propre topic.

tout ce qui ne tue pas rend plus fort.

Hors ligne


Lutindesrêves 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 10 Aug 2018
Messages: 45

ENVIDENREPRENDRE a écrit

Bonjour, je me présente j' ai 30 ans et je fais de la muculation depuis 14 ans, j' ai été alcoolique pendant 13 ans, cela fait 4 ans que je n' ai pas rebu une goutte d' alcool, le soucis c' est qu' après 6 mois d' arret j' ai commencé a aller en teuf.
Je suis reconnu bipolaire (maniacodepressif).
C' est la que j' ai commencé les premiers produits (je fumer déja du cannabis depuis 12 ans) j' ai essayer tout pour oublier mon manque d' alcool, taz, speed, kétamine, champignons, lsd ...etc.
Mais jusque la tous vas encore à  peu près bien, car pas toucher encore a l' hero et a la coke (enfin plutot le crack), jusqu' au jour ou après avoir fait la teuf pendant plusieurs jours et avoir tenu avec du speed et des cartons, j' ai eu une grosse grosse descente, on ma donc proposer de l' hero a sniffer car les benzo que j' utilise pour ma dépression ne suffisait pas.
Et puis ensuite j' allais plus en teuf pour m' amuser mais plutot pour aller a la recherche de l' hero, jusqu' au jour ou l' on ma proposer de la coke et on m' a expliquer comment la baser avec de l' ammo et la fumer (qu' est ce que je n' avais pas commencer la!!!!), au début jtrouvais ca plus cool que l' hero, mais bon quand j' avais terminer de fumer j'en prenais quand meme pour ne plus penser au crack.
Ca a durer pendant 2 ans ou je prenais au moins 2 fois par semaine du crack (1,5 g a chaque fois) et de l' hero (plus de 2 grammes) et quand j' avais pas d' hero je prenais du subutex jusqu' a 16 mg.
Pendant ces 2 ans j' ai arreter la muscu et j' ai perdu près de 20 kg.
Aujourd' hui j' ai repris c' est 20 kg car j' ai tous arreter il y a un peu plus d' un an a par le shit que j' ai arreter il y a 4 mois, biensur j' ai repris la muscu et le fait de faire du sport touche aux endorphines et a la dopamine un peu comme le fait le crack mais bon c' est pas aussi intense.
Pendant tous ces mois je ne pensais pas trop au crack et puis je fais 10/12 heures de muscu par semaine, ce qui ma permis aussi de baisser le subutex, de 16 mg je suis passer a 2 mg.
Je suis très fier de moi magrès la prise de medicament (car je suis bipolaire) antidepresseur, valium, tercian que j' ai reusssi a bien diminuer et mepronizine pour dormir.
Malheureusement (alors que depuis plus d' un an je ne pense plus trop au crack), depuis 2 semaines rien ne vas plus (peut etre parceque j' ai du ralentir un peu la muscu du a une blessure a l' epaule), je ne fais que penser a reprendre du crack, je me vois en train de préparer la coke (le rituel), je suis obsédé par la reprise de celui-ci comme si je venais d' en reprendre et que j' étais en descente.
Je comprends pas trop ce qui m' arrive je cherche des contacts et puis je renonce a en reprendre.
Que ce passe-il, ca allais tellement bien depuis un an, je ne pense plus qu' a ca, je n' ai gout a rien?
Et ca fait quasiment 2 semaines que ca me fait ca, mais bon j' ai pas encore cracker.
Ca vas à  peu près bien que quand j' ai finis ma seance de sport, mais sinon c' est l' enfer je reste dans mon lit a rien faire.
Combien de temps ca vas durer?
En vous remerciant par avance de pouvoir m' aider pour ne pas que je crack, je suis aussi avec vous.

Salut à toi l'ami , j'interviens à propos de ton récit que tu est venu nous raconté car je me retrouve totalement dans ce que tu dis , tellement que j'ai l'impression que c'était moi même qui avait écris ce message ( mis à part quelque petite différence sur notre âge et le fait que tu sois bipolaire, je ne suis pas bipolaire enfin je pense je n'ai jamais fait de diagnostic pour le savoir ) mais en tout force à toi et courage je te soutiens.
( bon après je me doute que depuis 2016 ta situation a du changé , en bien je l'espère pour toi en tout cas ) mais voilà je voulais juste te répondre car je me retrouve énormément dans ce que tu dis .

J'espère que ta situation va mieux , et si l'envie te prend de vouloir discuter sur ton parcours sur ce que tu à vécu et ce que tu es devenu au jour d'aujourd'hui je suis la , et sa serais avec plaisir d'échanger avec toi .

J'espère que tu verra mon message si tu repasse sur le forum et que tu vois ce que je t'ai écris . Sur ce bonne soirée et courage .

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêter le crack
par crackers belin, dernier post 25 mars 2019 à  16:15 par blastfunk
  1
[ Forum ] J'essaye d'arrêter le crack...
par jOhhh, dernier post 04 février 2016 à  09:50 par jOhhh
  14
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sos besoin daide pour arrêter le crack :(
par Oceane2018, dernier post 13 juin 2018 à  13:30 par Oceane2018
  1
  [ PsychoWIKI ] Arrêter la méthadone
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 21hCommentaire de Sebdo (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Dépistage - Depistage urinaire SGT-263 et FUB-AMB
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Première fois - TR Salvia
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Drim dans [Salvia Divinorum...]
     Forum 
    Prendre le train avec du cannabis
    Il y a 4mnCommentaire de Super Bulot dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Culture - Demande avis sur culture de mexicains
    Il y a 27mnCommentaire de mec si calme33 dans [Psilocybe - Champigno...]
    (20 réponses)
     Forum 
    La consommation de drogues peu elle être saine ?
    Il y a 31mnCommentaire de Rick dans [Conseils généraux de...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Opinions - Effondrement de nos sociétés modernes ?
    Il y a 31mn
    1
    Commentaire de Hilde dans [Au coin du comptoir.....]
    (43 réponses)
     Forum 
    Quelqu'un serait reconnaître ces champis ?
    Il y a 52mnCommentaire de superXshadow dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Sevrage psychologique: comment faire face à l'ennuie
    Il y a 2hCommentaire de Dissociaman dans [Decro - Sevrages... e...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Clonazépam - Substiution lexomil par laroxyl
    Il y a 2hCommentaire de Chêne dans [Benzodiazépines...]
    (3 réponses)
     Blog 
    7ème ciel, bonjour!
    Il y a 11h
    1
    Commentaire de Ocram dans le blog de Arcalys
    (3 commentaires)
     Blog 
    Un extra d'héro sensuel
    Il y a 11hNouveau blog de Dextro dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Trip report - Deuxième fois sous LSD à 105ug
    Il y a 22h
    1
    Commentaire de eliath dans le blog de eliath
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    chmed, Sebdo, petero, Ice0lator, Cleminou nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    bon conseils de dosages. Fil dans [forum] Cherche recette avec peu de substance
    (Il y a 2h)
    Qu'ajouter de plus ? Bah rien. Vivel dans [forum] Codeine - Experience peu concluente
    (Il y a 6h)
    On est jugé constamment malheureusement, stéréotypes et préjugés.. dans [forum] codéine et subutex, comment faire?
    (Il y a 10h)
    Acid test badass! Ocram dans [blog] 7ème ciel, bonjour!
    (Il y a 14h)

    Pied de page des forums