Mon plus gros trip / PsychoACTIF

Mon plus gros trip

Publié par ,
631 vues, 1 réponses
#psylocybe
benito444 
Nouveau membre
Canada
000
Inscrit le 04 Sep 2021
1 message
Salut tout le monde j'ai 22 ans depuis peu, fumeur de cannabis régulier depuis environ 4 ans et relativement noob pour ce qui est des drogues dites plus 'dures' (exta/md 3-5 fois sur les 2 dernieres années, pareil pour les  champis). J'ai commencé à squatter psychoactif au moment de mes premieres prises, lu énormément de retours d'éxpériences/discussions en tout genres et toujours eu envie de relater mes épopées pour peu qu'elles en vaillent la peine. Bref ducoup me voila pour raconter mon dernier trip de champis datant d'il y'a  6 jours .

Set n' setting: weekend camping en nature (bord de lac + forêt) avec un très bon pote (A) et un pote de ce dernier (F) que j'avais déja rencontré une fois auparavant. Ca faisait longtemps qu'on planifiait ce petit voyage, et même en ayant pas d'attentes précises quant au trip je sentais que celui-ci serait spécial. Il faut préciser que j'ai arrêté le cannabis 2-3 semaines avant (après un abus prolongé durant toute l'année) et que les champis étaient un reste de ce que mon pote avait (si javais su j'aurai insisté pour en avoir +, car je voulais un 'vrai trip' mais tant mieux au final car j'aurai sûrement pas assumé +).

Au delà de ça je n'étais pas dans ma forme optimale durant les semaines/mois précédant le trip (tout la situation covid etc à eu raison de moi, je suis + cynique qu'avant au quotidien, les problématiques sociales et la ville me saoulent, j'ai envie de voyager, de vivre des choses). C'est pour ca que j'ai arrêté la weed car ça n'aidait pas.

Le weekend au global m'a fait beaucoup de bien, un gros bol d'air, puis vient la prise de champis qu'on avait réservé pour la derniere soirée. On les prend vers 7h (juste A et moi, F conduisait le lendemain et n'a que fumé dla weed). A me réserve la plus grosse dose, n'ayant pas forcément un très bon souvenir de sa dernière prise.je ne suis pas exactement au courant de la dose administrée mais surement pas + de 2g, (en sachant que le + que jai fait était 2.5). Il était aux alentours de 7h.

Je sens les effets monter doucement, tout en faisant du kendama (bilboquet japonais) pour occuper l'appréhension. Je suis quelqu'un d'assez sensible en général et mes perceptions s'aiguisent rapidement; en 20-30 minutes les couleurs deviennent plus vives et changent un peu de teinte, comme un filtre qui vient s'ajouter doucement sur ma vision. L'atmosphère est paisible et je regarde nos voisins de camping jouer autour du feu en famille, je suis heureux d'être la. La montée de A est plus calamiteuse, il stresse un peu et nous dis qu'il commence à partir dans ses pensées, mais se remet vite dans le bon. On écoute de la musique pdt une petite h et l'ambiance est bonne, jusqu'a ce qu'on se décide d'aller faire un tour au bord du lac, A et moi.

Sur le chemin les effets se font carrément sentir et on trippe bien, jusqu'a ce que j'ai une sorte de déclic qui change un peu la nature de mon trip; ça devient très mental tandis que d'habitude avec les shrooms c'est justement tout l'inverse (je suis juste en contemplation et me dit que penser/parler ne sert pas a grand chose). La on arrive au lac, c'est magnifique mais je suis juste dans ma tête devant la vue à me dire que je n'arrive pas à apprécier les choses, du style 'a quoi bon vivre comme ça toute une vie?' Je ne suis pas en extase devant les hallucinations malgré que tout soit très cartoonesque et que les perspectives/textures beuguent, ce sentiment de déréalisation couplé à des pensées sombres mais peu constructives commence a me faire bader. J'en fait part à A (qui lui vit sa meilleure vie) et on décide alors de rentrer au camp. (la balade a du durer 20minutes à tout péter).

Une fois arrivé je suis directement attiré par le feu et m'assieds juste devant, toujours assailli par ce sentiment dark. La va se passer la meilleure phase que j'ai jamais eu avec les champis, que je ne sais pas totalement expliquer. La vision + chaleur du feu m'appaise totalement. Je précise qu'il pleuvinait aussi ce soir la. Je met ma tête dans mes mains et vit une synésthésie  intense entre la pluie, chaleur + vision du feu, mes pensées et moi qui me masse la tête. Je voyais le cycle de la vie à travers ces buches qui passaient de solides à cendres via le feu, et ai une sorte de sentiment ultime d'appréciation de tout dans ses imperfections, une grande paix et surtout.. je me dis à moi même que je m'aime. C'était un moment d'une grande poésie. Comme si toutes les tergiversions mentales que je venais de traverser étaient résolues en l'amour. Je ne sais pas combien de temps cette phase  a duré mais c'était très intense et mystique, j'ai pensé à énormément de choses, comme si du savoir m'étais transmis. Je suis propulsé hors de ma phase par la pluie qui devient très forte d'un coup, et on décide de se mettre à l'abris dans la voiture. Les autres sont bonne ambiance mais je suis encore fasciné par ce que je viens de vivre et communique peu. je ne pense qu'a retourner auprès du feu ce que je finis par faire mais mis à part  la chaleur réconfortante je n'arrive pas à me re-projeter dans la phase davant. je suis un peu déçu et décide d'aller marcher tout seul, profitant des visuels. Je précise qu'a ce moment la, et c'est assez habituel avec les champignons, je me pense totalement sobre alors qu'en réalité je suis éclaté mdr ca me fait toujours rire ça à chaque prise c'est pareil.

Je reviens au camp et les autres s'étaient inquiétés pour moi (je leur ait pas dit que je partais) ducoup je mexcuse et moi qui avait sauté mon tour pour le joint d'avant la je décide de fumer. Sauf que je ne pense pas normalement et donc prend ça a la légere, limite c'est comme de loxygene pour moi a ce moment. La weed fait repartir mon trip et ses effets mentaux me font réaliser que je suis complétement défoncé; j'ai des points blancs partout dans mon champ de vision, et les couleurs vives impregnent ma rétine en laissant des trainées en flash.  je suis trempé et le feu m'a même cramé un bout de fesse sans que je men rende compte ptdr.

A ce moment il est 11h- minuit, F décide d'aller se coucher et il reste plus que A et moi mais on est tout les 2 tellement def qu'on a du mal a communiquer, surtout que lui boit + que moi. C'est là que le set and setting me fait un peu défaut: j'aurai bien aimé faire une activité mais jme sentais un peu bloqué par le fait qu'on pouvait pas faire de bruit dans le camping,  que A etait sur le point de se coucher alors que moi je sentais que ca allait encore prendre longtemps. J'aurai été chaud faire une balade mais comme ca tout seul dans la foret la nuit ca me faisais un peu flipper (si javais pas fumé je l'aurai fait je pense).  Jpense ne jamais avoir été aussi défoncé qu'a ce moment, jsuis en incomprehension totale, ma tête est un peu en mode caisse de résonance, limite mes oreilles sifflaientt. Je phase sur un point blanc sur la veste d'A, pensant que cest un pixel qui bug dans ma vision. Il s'avere que cest juste un détail de sa veste, mais il me répond avec une blague qui a ce moment me fait vriller; il me dit qu'il est un agent de la matrice blababla.. même si un côté de moi sait que cest une blague, de l'autre je deviens parano total et je le sens malveillant, cetait vraiment pas le bon truc a dire à une personne dans mon état.

jarrive a me calmer et on décide de se brosser les dents/se changer pour dormir. La grosse phase de fous rires avec A, on a aucun pouvoir exécutif, on doit constamment se rappeller ce quon allait faire, et je fais les même mouvements des dizaines de fois. Se changer est une vraie épreuve, A m'apprend à mettre une chaussette car je galère trop, c'est tres comique.

On rentre dans la tente et on chill un peu avant de dodo mais je me sens  enfermé; la pluie bat tres fort sur la toile de la tente, c'est pas le meilleur endroit pour trip sur mes visuels et je suis trop def pour vrmt connecter/m'amuser avec les autres. Les autres se couchent et ça me force un peu à me confronter au côté mental de ma défonce; s'en suit une phase d'introspection: moi qui pensait être une personne plutôt libérée, le trip me fait réaliser à quel point je suis encore empreint d'une infinités de constructions sociales, d'égo et de peurs. C'était pas la partie la plus plaisante et vu que  ca faisait 7-8h que le trip était enclanché je commence un peu à flipper d'avoir pété un truc dans mon crâne (jai beau avoir lu plein de trips report, mais je pense que ces pensées sont inévitables quand tu atteint un nouveau stade personnel de défonce, la peur de l'inconnu en somme) donc la je me pose avec de la musique en attendant de redescendre. ca prend encore 1-2 heures, entre temps il s'était arrété de pleuvoir et je sors une derneire fois me balader , torse nu avec ma couverture et ma ptite clope, éprouvé mais content du voyage que je venais de vivre. Je retourne dans la tente et je m'endors, vers 4h.

Donc voila au final comme souvent avec les shrooms mon compte rendu est ni positif ni négatif, juste une éxpérience puissante avec des hauts et des bas. Cette fois m'a surpris car il y avait des phases très mentales tandis que d'habitude cest purement contemplatif. Je suis fasciné de comment cette drogue permet de pacourir le spectre des émotions rapidement (limite ressentir des émotions opposées en même temps), ce qui montre le côté illusoire de ces dernieres; comme des filtres qu'il ne faut pas voir avec fatalisme, et que l'on peut modeler en changeant de perspective. Ce trip m'a donné matière à réflexion et j'en suis tres content. Apres coup suis juste un peu décu de pas avoir + profité sur la fin de mon trip, je pense m'être mis des barrieres à ce moment car je n'avais jamais été aussi défoncé, et que le set n' setting était pas optimal (+ la weed a du me frapper paticulierement fort car j'ai plus de tolérance suite a mon arrêt.) 

Merci de m'avoir lu smile

Dernière modification par benito444 (04 septembre 2021 à  23:59)

Hors ligne

 

supermario64 
Psycho sénior
1200
Inscrit le 19 Dec 2020
566 messages
Blogs
Merci pour ton TR et ton écriture soignée, ça fait plaisir à lire,

Je te rejoins totalement sur ta conclusion, tout comme toi j'ai pu avoir des trips full visuel mais pratiquement ou pas du tout psychique tout comme ça pouvait être des trips très très psychiques et ou bien un peu des deux, 50/50.

C'est étonnant oui comment chaque trip et unique et similaire à la fois, c'est un peu étrange à décrire mais c'est mon ressenti, on ne sait jamais trop exactement à quoi s'attendre sous psychédélique. C'est ce qui fait la force et aussi le défaut (le risque) d'un trip sous psychédélique.

Pour sonder l'enfer ou s'envoler angéliquement,
Il suffit de prendre une pincée de psychédélique

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Gros Trip Report + Bad Trip ? + Questions
par Drazelior, dernier post 18 décembre 2019 à  00:50 par Drazelior
  2
[ Forum ] Expériences - TR: Plus gros trip de ma vie, bouleversements
par Clarck12, dernier post 27 janvier 2020 à  16:18 par Clarck12
  3
[ Forum ] Dosage - Gros trip à faible dosage
par Hoffman, dernier post 20 février 2020 à  13:20 par Hoffman
  0

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Les résultats de l’enquête sur la communauté Psychoactif en 2021
25 mars 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Problème transaction btc
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Craving - Tourner en rond…..
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de Fraise-Pamplemousse dans [Cocaïne-Crack...]
(18 réponses)
 Forum 
Matériel de consommation - Remplacer phenergan dans de la lean
Il y a 47mnNouvelle discussion de 2niro dans [Codéine et dihydrocod...]
 Forum 
Interaction & Mélange - Codéine + Antidépresseurs
Il y a 1hNouvelle discussion de Kirarimomo dans [Codéine et dihydrocod...]
 Forum 
Fumer - Tutoriel utilisation pipe droite Terpan
Il y a 2hCommentaire de Cabaretvert dans [Cocaïne-Crack...]
(12 réponses)
 Forum 
Baser - Avoir plus de renseignements svp
Il y a 2hNouvelle discussion de Djopekenio26 dans [Cocaïne-Crack...]
 Forum 
Usage plus simple des patchs de fentanyl.
Il y a 3hCommentaire de g-rusalem dans [Fentanyl et dérivés...]
(3 réponses)
 Forum 
Oxazépam - Crise d angoisse seresta
Il y a 4hCommentaire de g-rusalem dans [Benzodiazépines...]
(16 réponses)
 Forum 
Tout savoir sur la cocaine
Il y a 4h
1
Commentaire de Fraise-Pamplemousse dans [Cocaïne-Crack...]
(7 réponses)
 Blog 
*Le camégoïste
Il y a 2h
2
Commentaire de BREIZH AR PEOC'H dans le blog de BREIZH AR PEOC'H
(45 commentaires)
 Blog 
[Video] Mode Moine Psychédélique
Il y a 3hCommentaire de g-rusalem dans le blog de Ledayuum
(1 commentaires)
 Blog 
Juste envie de partager.
Il y a 22h
32
Commentaire de meumeuh dans le blog de Papaseul
(362 commentaires)
 
  QuizzZ 
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 03:21
 PsychoWIKI 
PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
KingBlobTheSeventh, projeccao, romg69170, Zigou32 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
 Test 2map (ap237)
par Unposcaille, le 03 May 2022
Bonjour à tous, Malgré tous les messages avertissant de la toxicité et de la corrosivité du 2map, j'ai décidé de tester car c'était le seul opioide disponible sur les sites que je connais qui ne soit pas un dérivé du fentanyl. Les messages sur la dose à prendre sans tolérance sur reddit...[Lire la suite]
 Comment gérez vous votre dépendance ?
par Jérimadeth, le 14 Apr 2022
Mes dépendances sont bien installées, alors pourquoi les déloger ? L'homme naît dépendant (nourrisson), il meurt dépendant (vieillard). Entre les deux, on dépend aussi (de l'argent, des autres, de la bouffe, etc.), j'ai décidé d'être libre d'être dépendant. Savoir faire avec, c'est ma li...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

C est un isr pas un isrs. Ocram dans [forum] Prise de truffes = Tolérance au 4-HO-MET ?
(Il y a 7h)
Pas de SS avec un combo isrs et Mdma. Ocram dans [forum] avoir des effets avec la md sous antidépresseurs
(Il y a 15h)
les insultes c'est carton rouge - MM dans [forum] crise d angoisse seresta
(Il y a 1j)
Voir plus bas. Mais tu as pas l'air bien la. Hesite pas à MP pour en parler. dans [forum] crise d angoisse seresta
(Il y a 1j)
Complètement faux dans [forum] Pouvez-vous m'aider à identifier ?
(Il y a 2j)

Pied de page des forums