LSD : TR et témoignages sur la première fois / PsychoACTIF

LSD : TR et témoignages sur la première fois

Publié par ,
97078 vues, 139 réponses
Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2510
Inscrit le 06 Jan 2019
557 messages
Salut Sas' smile

Le LSD est vraiment loin d'un effet de l'xtc. Il est à mon sens et je viens de le découvrir (j'ai 48 ans), beaucoup plus puissant que la mdma ...
Comme te le dit Janis, il faut vraiment commencer petit à mon avis et bien maitriser son côté émotionnel, 1/4 de carton maximum et pas de redrop avant 2h minimum ...

C'est se passage qui me fait un peu peur pour toi avec le LSD :

Sas' a écrit

Paniquant plutôt facilement, j'ai fait une mini-crise durant la montée : en effet, ça faisait des mois qu'on parlait d'en prendre, mes sitters m'ont fait énormément de prévention et m'ont prévenu de tous les risques possibles. Malheureusement pour moi, c'est quelque chose qui me stress énormément. Si, par exemple, on me dit que je risque de vomir, je vais avoir envie de vomir etc...

Tu dois être bien dans tes baskets et sereine à mon avis pour prendre du L. La mdma se gère plutôt bien, d'après mon expérience, mais avec le LSD, il faut vraiment faire attention, c'est bien plus puissant et ça enmène beaucoup plus loin que la mdma ...
J'aurais tendance à te dire qu'essayer dans un champ n'est pas une si mauvaise idée, il faut que tu t'y sentes bien, que tu prévoies au moins 6-7h devant toi pour le trip au cas où ... Et rien à faire de spécial le soir smile
Dernier conseil, ne lutte pas contre l'effet du L, il faut accepter son effet, je viens de l'apprendre sur un gros trip fait récemment et dont tu peux lire le résumé un peu plus haut sur ce fil de discussion. (d'ailleurs merci Janis wink ).
Perso, je n'aurais pas aimé commencer le LSD en teuf ou en festoche, car c'est assez déstabilisant quand tu ne connais pas les effets.
Mais ce n'est que mon avis perso, hein wink

Bonne soirée et bon trip wink


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

Cub3000 
Adhérent PsychoACTIF
3000
Inscrit le 06 Feb 2019
432 messages
Blogs

Sas' a écrit

Bonjour !

Je suis nouvelle sur le site, c'est mon premier poste. Je me suis inscrite sur ce site afin d'avoir des réponses plus précise concernant le LSD. Je souhaiterais en prendre pour la première fois cet été. Les témoignages déjà postés m'ont déjà beaucoup aidé.

Je suis âgée de 22 ans, je mesure 1m62 pour 46kg (probabilité que d'ici là j'ai pris deux trois kilogrammes en plus).

J'ai pris pour la première fois de la drogue l'été dernier, de l’ecstasy durant une soirée techno à Paris. Paniquant plutôt facilement, j'ai fait une mini-crise durant la montée : en effet, ça faisait des mois qu'on parlait d'en prendre, mes sitters m'ont fait énormément de prévention et m'ont prévenu de tous les risques possibles. Malheureusement pour moi, c'est quelque chose qui me stress énormément. Si, par exemple, on me dit que je risque de vomir, je vais avoir envie de vomir etc... Je fais donc une crise de panique (car je sens mon corps fourmilier, mon corps s’accélérer) etc. que mes sitters arrivent à gérer. Plusieurs personnes me regardent avec des grands yeux quand ils apprennent que je suis dans cet état avec un quart de taz (je parle très, très vite) et je tremble de tout mon corps). J'ai malgré tout kiffer sans ressentir tous les effets (ayant niqué mon montée bien sûr). Je retente une seconde fois et c'est la révélation : je monte très loin, je suis en extase pure. J'ai des envies de toucher les gens, mes amies (sans pour autant que se soit sexuel) et plus que ça un BESOIN qu'on me tienne la main : en bref, je refuse catégoriquement qu'on me laisse seule. Je rajoute également que je n'ai jamais fait de mauvaise descente sous taz, au contraire, j'apprécie la fin de soirée et le reste des petites sensations du taz.

Vous l'aurez compris, je peux réagir de manière très excessive à la drogue et j'adore ça. Une fois que j'accepte de ne plus tout contrôler, je prends un pied immense. Je suis devenue un peu obséder psychologiquement avec l'ecstasy (sans en abusé, j'en prends tout les 1 mois et demi environ). Après des témoignages très négatifs sur le LSD (notamment une copine qui est restée pendant 3 jours dans son monde, voir ses pires peurs, paniques), je me suis renseignée sur ce site et je suis très emballée par cette drogue.

Je souhaiterais donc, si cela ne vous dérange pas, des conseils sur la quantité que je dois prendre aux vus de ma réaction intense/risque de panique ?/mon poids. De plus étant aux Emirats depuis quelques mois, je n'ai pas pris de drogue depuis près de quatre mois.

Je voudrais également des conseils sur comment gérer la panique, j'ai lu qu'il fallait "lâcher prise" mais j'ai du mal à saisir tout à fait le concept. Même si je compte acheté de toute façon du benzos pour me rassurer et couper tout risque de bad trip.

Pour mon set, j'envisageais dans un premier temps une soirée techno, notamment une Possession à Paris ou un Jeudi OK (si ils ouvrent bien évidemment). Je m'y sens très à l'aise sous taz et je n'ai pas de mauvaise expérience, mais je crains que sous LSD ce ne soit pas exactement la même chose. Habitant avec ma mère, j'envisage désormais de me rendre dans un champ avec deux copines de confiance (qui ont testé les taz avec moi mais n'ont jamais pris de LSD et ne veulent pas tester).

Je suis désolée pour le poste plutôt long, où je ne parle pas de ma première expérience sous L, en plus.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout !

Salut, les copains ont déjà pas mal répondu à tes questions, j'ai juste envie d'insister sur deux ou trois point :

L'effet du LSD est vraiment très différent de celui de la MDMA. Il y a quelques points communs, mais si je devais comparer, je dirais que la MDMA c'est un voyage "avec filet", le plus souvent plutôt confortable et pas très compliqué à gérer, alors que le LSD, c'est le grand saut dans l'infini. Et l'infini ressemblera à ton contexte du moment, puissance 10 000.

Donc assure-toi de choisir un moment où tu te sens bien, où tu n'as pas de prises de tête sérieuses dans ta vie, assure-toi d'être avec des personnes en qui tu as vraiment confiance et avec qui tu te sens à l'aise, et choisis plutôt un espace familier et rassurant pour ton trip. Pour une première fois je privilégierais clairement soit un espace dans la nature, en extérieur (mais prévoyez de l'eau, des fruits, ce genre de chose...), soit un intérieur confortable et familier, appartement ou autre...

Une première au LSD en teuf, ça peut très bien se passer comme ça peut virer compliqué très vite...Et vu que tu nous expliques que tu réagis déjà très fort à de petites quantités de MDMA, je pense que pour le LSD il vaudrait mieux éviter un lieu avec trop de stimulation, trop de monde, trop de son, trop de lights...

Enfin évidemment comme ça a déjà été dit dans le fil : commence vraiment en low-dose, un quart de trip et attends bien deux ou même mieux trois heures avant éventuellement d'en reprendre. Ça permet de se familiariser avec le produit, d'être sûr qu'il est pleinement monté, et aussi de voir comment on y réagit, on est pas tous égaux face à l'acide, certains tiennent très bien de forts dosages, pour d'autres une toute petite quantité suffit pour partir loin...moi par exemple je suis dans la seconde catégorie wink

Idéalement, il faudrait pouvoir connaître le dosage que tu vas prendre, et tester le produit avec un test réactif (comme le réactif Ehrlich, dispo facilement sur le net) pour t'assurer que ton buvard contient bien du LSD ou au pire une molécule très proche. Comme l'a dit Janis, les research chemicals analogues du type 1p-LSD ou 1cp-LSD ont pour avantage d'être vendu avec des dosages annoncés fiables et d'être pharmaceutiquement hyper-propres. Pour une première, j'aurais tendance à conseiller le 1cp-LSD, qui me semble avoir un côté très euphorique et un peu moins introspectif que le LSD (mais c'est peut-être simplement une question de contexte...je ne me prononce pas sur ce point).

La clef de l'expérience me semble résider dans le choix d'un contexte safe et le lâcher-prise...

Take care, have fun,

Peace.


...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

Dalvos 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 20 Dec 2019
15 messages
LSD. Je ne suis pas ici mais la bas.
                 

Pour autant vous dire que je recherche la dissolution de l'ego depuis mon  initiation dans le monde du psychédélique, je peux des lors confirmer aujourd'hui que je ne suis pas encore près. Le trip que j'ai vécu hier soir fut des plus spécial sous acide, j'ai comme le sentiment d'avoir vécu une demi dissolution de l'égo pour autant que je n'aie que  dropper un demi carton. Buddha.... Encore toi mais merveilleux que tu sois la. En employant des thermes biblique je resumerais cette soirée acidifié ( évangiles, significations de bonnes nouvelle). Un moment monstrueusement somptueux, diaboliquement magnifique.... Je ne serais placer le thermes exact. Mystique pour ma part est adapté. Encore une soirée télévision s'annonçant poisseuses voué a l'ennuie.... Déjà un tête  l'idée de pondre un énième Tr dans la prévision de me foutre un tamps sous la langue. Un Tr pour moi et qui le voudras... J'ai de la visite de prévu donc attend avant de prendre mon envol. Celle ci faites, j'ingurgites  la substance semi synthétique prodige et révélatrice , aspirateur d'esprit et clés des portes prise dans de bonnes conditions. 20 min plus tard les premiers effets ce font sentir. Je suis au chiotte entrain de pisser une tasse. Un rouleau de papier toilettes qui n'en n'est plus un, un accessoire banal au  thermes de réalité général mais ses formes distordu et l'intensification de sa couleur m'obnubile. Je sors en total conscience que j'ai bel et bien décollé aux pays d'Albert Hoffmann. Je rejoint mon salon afin de m'allongé sur mon canapé. J'ai froid donc m'habille de mon manteaux et pour x raison rajuste ma capuche. Les sensations sont indescriptibles, mes pensées défilent tellement vite que je n'en n'ai de souvenir. Mes yeux ce pose sur la toile habité par un farfadet et ce dernier grimpe sans jamais atteindre le sommet des psylos maintenant rose fluo. Je suis perdu dans le bon sens du thermes, pris par une euphorie et un bien être proche de la MDMA, je commence a faire des va et viens dans mon salon sans justification comme en recherche d'un mystères dissimulé dans mon  appartement. La toile mystique est a present prise par d'innombrable couleurs pour ce transformer en quatre dimension. J'allume une clope, observe la fumée  qui peu a peu ce metarmorphose en un vert émeraude. Le visuel est indigent mêlé entre le cartoon et l'univers mystique tel que je l'ai toujours imaginé. Des jets de lumières naissent traversant  la pièce sans que je ne puisse totalement les admirer, cette prouesse visuel est bien trop rapide même si le temps de cette réalité est tombé à zéro. Malgré que le film en diffusion soit captivant mon état d'esprit le considéré médiocre, m'as donné a ce présent perpétuellement changeant fait partie de l'ordre des priorité. Perché.... Je ne comprend pas la signification exact  du voyage mais peut importe. Après plusieurs fous rires mes pensées ce tourne vers l'amour, je peut et réussi pour la première fois  lors d'une expérience a la vie mystique  à oublié mon ex sur laquelle mon coeur restait envoûté. Je me débarrasse désormais de mon manteau, le froid agréable soit il m'as abandonné pour des transpiration délicieuses. Je jette un coup d'œil à la fenêtres. Le ciel est magnifique, parsemé d'étoiles éclatantes enjolivant le claire de lune qui éclaire la rue ayant pris une toute autre ampleur, elle bien plus que magique, autant que les constellation et les étoiles filantes déferlent a travers l'espace. C'est ainsi que je m'assis sur mon îlot maintenant poli, les miettes de pain qui y sont disposé sont en parfaite coordination luisant tel des l'or émietter ainsi que la boite de café complètement distordu ce déplacent légèrement a sa guise. Mes yeux ce pose sur le parquet qui n'est est plus un. Brillant de mille éclat les forme va et viennes, ces trait infinie déborde d'énergie, c'est a présent un lac bombé de couleur s'amplifiant, mes yeux sont  absorbé par celui comme si je me trouvait au beau milieu de sable mouvant, il est à présent semblable a une marée montante et remonte jusqu'à mes cheville, tel qui est je ne peux détourner mon regard de ce miracle créé par la divinité, par le grand tout, ce sol tomber du ciel  qui jusqu'à présent  ne m'avait jamais attirer, digne des mondes ou William Blake ce pavanaient, des univers bâtit d'or massif décoré pour multiple rubis n'existant dans le notre, le parquet de cet instant semblable a des siècle est des plus envoûtant, si j'étais seul je m'y serais allonger afin de flotter sur ce derniers espérant que les scintillement qu'il expose rejoigne mon êtres intérieur mais je ne suis pas seul ici, du moins dans mon logement et ne veut pas passez pour un illuminé si mon colocataire venait a débarqué. Dans le même appartement, le même monde mais en aucun cas la même réalités. Je retourne m'asseoir, le clic clac en face de moi me gène, je le détourne un peu. Mes rideaux virevoltent, ces rayures verticales bleu et blanche ce transforment en une mer multicolore s'intensifiant seconde après seconde. Par la suite je décide de lancer un peu de musique sur YouTube que je stoppe rapidement faute d'absence d'écouteur et d'une qualité sonore désagréable ne s'associant pas a la beauté de l'expérience. Cette montée est rude. Je ferme les yeux, c'est ainsi que les visons apparaissent, diverse formes ayant toute sortes de couleurs qui s'assemblent de manière kalieosocopique, ensuite apparut un rond de carton semblable a des buvards sur lesquels sont dessinés des cerfs argenté, ils tournent jusqu'à ce multipliés, des tazs superman font leurs apparitions et ce mettent a danser. Je ne pourrait déterminer combien de temps j'ai gardé les paupières closes. Il est 22h et j'ai l'impression que mon épopée a débuté 10 heures auparavant. Le farfadet fait des siennes quand je suis de profil a ce derniers il prend l'aspect de smeagol du seigneur des anneaux et tentent de s'évader de la toile, c'est un reposant mes yeux sur lui qu'il revient gentiment a sa place. Je me lève de nouveau pour allez vider ma vessie, mon corridor est dans une demi obscurité ce qui offre un visuel totalement distordu, la lumière et les couleurs ce confondent et sont perturber par multiples jets de lumières, dans les WC c'est la tawa! Le rouleau de papier toilette relèvent toujours de la création du tout puissant quel qu'il soit il. Une fois revenue je ne peux m'empêcher d'être absorber par la teinture... Mais... Elle a beau être magnifique, ce que je préfère en réalité général dans mon appartement m'ennuie. C'est ainsi que je contemple un tableaux contenant trois photos maritimes.... Elles sont des plus belles, les vagues déferlent, j'y porte énormément d'attention puis observe la tempêtes, j'en suis fou et je n'arrive a penser a autres choses. L'ecumes déferlent en continue, j'ai parfois l'impression que cette dernière va quitter le cadre comme dans l'oeuvre cinématographique l'Odyssée du passeur d'oror. C'est envoutant, autant que les panières de fruits peintes au dessus de mon placard qui forment nombreuses vagues. Après une agréable observation je retourne m'asseoir. Je regarde la télé, mon esprit est dans le néant, tel si mon existence avait cesser, un vide remplie car je sais inconsiament que j'existe. Je regarde les experts et me plaints! Ras le bol des films de Noël, marre de voir des elfes! Mais oui... J'ai pris de l'acide... La série actuelle n'as aucun lien avec Santa Claus..... Je ne sais plus trop ce qui sait passez entre temps. C'est alors que le trip me donne un coup de pression. J'ai des flashs, une impression lors de cette soirée de m'être documenté sur divers sujets glauques, une longue inspiration pour expirer profondément avant que sa parte en couilles. Je ne sait plus ni pourquoi ni comment, pourtant la réponse est simple, les portes s'ouvre et certain souvenir remonte a l'esprit. Après quelques minutes je retrouve mon calme et continue de voyager a travers la lumière. Quelque temps après je me pose une question..... Pourquoi écrire un Tr? Tout le monde s'en fou et ne comprend ma passion pour le psychédélique. Boum je cojite a nouveau.... Pris dans la boucle infinie je reprend mon activités de méditation afin d'aimer mon trip.... Hoffman, Aldous, Blake, Tymotee Leary eux me comprendrait, cela me rassure. J'ai la net impression qu'une partie de moi est entrain de mourir, car je ne sait plus pourquoi je trip, sans pour autant avoir l'impression de fondre. Peu a peu je me calme et retrouve sérénité. Je pense de nouveau et réalise que je ne suis plus en admiration du parquet bondé d'énergie sintianllante. Je suis allonger, existant dans l'inexistence, en vain il n'y a rien a apprendre, rien a comprendre pendant cette partie ou le moi être intérieur est complètement perdu. Rien n'est, et la découverte est mystérieuses en admettant que dans ce néant le mystère existe ..... C'est obligatoire car comme as écrit Huxley dans son essaie Les portes de la perception, l'homme cherchera toujours la compréhension. Je reviens a moi grâce a une réponse simple, l.s.d 25 voilà la  réponse a la clé du questionnement de mon égarement, si je ne me rapproche pas de la lumière au dessus de cette frontière, je risque par égard de tomber  dans les abysses de mon subconscient, trip psychotique, crise skizo, ces deux thermes m'effraie, j'aurais de loin tel Aldous êtres tourné vers ( grâce et transfiguration).Je les oublie par la force mental tout en m'a tardant sur le mur blanc ondulant et sa peinture coulante allant et venant  sans jamais effleurer le parquet mystique. Tout est trop beau, trop carré, illuminé, après tout comme les croyant l'on dit s'il l'on voyait le divin en face, le faucheuse nous saisirait, cette beauté dans sa nudités la plus total  est effrayante mais je la prend du bon côté et la savoure au mieux, ce que je voit n'est qu'une partie du reflet de Dieu, de l'énergie de la création... Je repense a l'amour, il est de toute façon incompréhensible, indomptable. On ne peut cesser de le construire, le visité, jamais il ne pourrait être compris a la perfection tel ce type de voyage. Je suis désormais sur un reportage criminel. Je perçoit les enquêteur de manière si l'on puis dire normal, et chaque meurtrier ténébreux, emplie de mal être et d'un point de vue visuel ces derniers prennent un aspect démoniaque. Me demandant si mes portes était en cours d'ouverture  je zappe de chaine et retourne vers un programme plus joyeux. Je ne sais trop quoi faire. Je laisse libre cour a mon imagination, pour mon roman actuelle je débauche de nouvel idée. Je réfléchie sur mes rêves lucide et essaie d'en faire un rapprochement par rapport au psychédélique. C'est ainsi que je continue a tripper, quelque temps plus tard, épuisés sans pouvoir sombrer dans le sommeil je  gobe un valium 10. A 7h du matin je suis réveiller par mon colocataire qui s'excuse aussitôt. C'est pas grave avais je répondu. Ma soirée et partie de la nuit on été des plus colorer. J'ai quasiment touché l'arc en ciel smile. ......... Après midi, redrop...... Je reste éveillé une heure ou deux a regarder les connerie télévisée du matin pour replonger aux pays des rêves. Vers midi je me lève, légèrement fatigué accompagné d'un petit mal de ventre rien de bien méchant. Dehors c'est la tempête et je ne sais que faire de ma journée. Passons a l'essentiel. Je bouffe la dernière moitié tout en sachant que le voyage ne sera pas si intense. Je me tape du beau visuel, j'observe la tempête, regarde des séries.... Je décide d'aller faire les courses. Le magasin est magnifique. Tout est luisant, attirant, je me demande si les gens savent que je suis encore quelque peu ailleurs. Je penses que si j'étais complément désorienté je me serai mis torse poil dehors afin de profité de la force des élément. Quelques que heure sous acide et j'en est un peu marre et fini par clore ce trip par 3 valium. Conclusion:  Je suis pleinement satisfait, cela faisait longtemps que je n'avais voyager si intensément, j'ai pu retrouvé une féérie semblable avec celle de la psylocibine et mon moral ainsi que ma créativité son décupler, je suis plus déterminer que jamais a vivre dans le bonheur. Je penses bientôt faire une petite commande de de pierre philosophale, je me tâte a commander la variété Duthch dragon \ sclerotes \ ainsi que des happys caps, qui vivra verra, sur ce chers camarades du cosmos je vous souhaite une agréable continuation et une avalanche de bien êtres au delà du monde invisible, celui des révélation, et de la redécouverte du monde ainsi que vous même. Par Hoffman et St Aldous que la brise lysergique vous emporte vers le bien et que la torche péruvienne vous offre un meilleur lendemain.
                                                                                                   
Drôle de vérité { On m'as dit de revenir sur terre, mais je suis déjà trop loin}.

Hors ligne

 

gribou 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 May 2020
17 messages
Bah moi si t'essaye de me mettre un truc dans la bouche je te savate:smak:

Hors ligne

 

gribou 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 15 May 2020
17 messages
J'étais Machin, avec un grand H, mon pote m'a dit "goutte", du coup confiance. mais il ressemblait à un dealer de merde,

Hors ligne

 

Bobouze 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 19 May 2020
12 messages
Salut a tous et merci pour tout ces témoignages.

Ça m'a permit d'en apprendre un peu plus sur cette substance et je pense bientôt sauter le pas pour ma première aventure !

Hors ligne

 

Surlacorde 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Nov 2019
23 messages
Merci Cub3000 pour ton commentaire.
Il me rassure.

Nous avons été impatient en effet...
On va réessayer mais en moindre dose.

Hors ligne

 

Pommecanelle 
Daronne stimulée.
France
410
Inscrit le 27 Aug 2020
162 messages
Je regrette de ne pas avoir connu ce forum au moment où j'ai pris mon premier (et unique) carton de LSD. 1-PLSD pour être plus précise. Elle date un peu mais du coup voici ma (mauvaise) experience.
Je pose le contexte, en week-end chez des amis, moi qui ne fume pas cherche un moyen de délirer un peu. Ils me proposent donc e tester le 1-PLSD, sachant qu eux ont l habitude d'en consommer et qu'on s'engage à ne pas aller en extérieur car je n'ai vraiment pas l habitude des hallucinogènes, je me dis pourquoi pas..
Ils me font un rapide debrief, que ça va durer environ 10h, que j'aurai surtout des distortion de couleur, qu'il n'y a pas de descente avec le LSD, pas d overdose possible non plus et que eux e tout façon ils gèrent si il y a un soucis.
Bon ok jusqu'ici tout va bien, par contre ils me suggèrent fortement de prendre le carton entier, vu que le dosage est soi disant connu et que je risque d'être frustrée si je ne prend que la moitié, que eux vont décoller et moi je risque d'être en décalage et me faire chier.
Bref je me laisse convaincre et le prend entier direct.
GROSSE ERREUR !
Très sincèrement la montée c'était loin d'être une simple distortion ou accentuation de couleur ! D'ailleurs je ne saurais même pas décrire précisément les premiers moments, je crois avoir eu deux bonnes heures ou je n'ai plus rien compris, je sais juste qu'eux étaient sur la terrasse et moi à l intérieur, incapable de communiquer, essayant de remettre les choses en place (au lieu de me laisser aller comme on me l'a expliqué après ?.
Finalement au bout d'un moment le bordel se calme un peu, j'arrive à délirer avec mes amis, même à rire en m imaginant creuser un tunnel pour aller jusqu'aux toilettes, des trucs du genre. Je ne sais pas combien de temps à duré cet état a peu près sympa, mais au bout d'un moment tout à basculé.
Un simple truc.
J'ai vu mon pote se lever et se faire chauffer un truc à la cuisine, alors que moi j'étais allongée sur le sol en train de tanguer. Et là je sais pas mon cerveau a eu un coup de panique, genre pourquoi lui il fait des choses normales alors que moi je suis à peine capable d'aligner deux pensées correctes ? Et à partir de la impossible de me détendre, la peur de ne jamais revenir à la normale était plus forte que tout, ils avaient beau m expliquer qu'ils étaient aussi defoncé que moi mais que juste ils avaient l habitude et savaient le gérer, je n'en demordais pas, j'étais persuadée que j'allais jamais redescendre, je voulais appeler ma mère pour qu'elle me sorte de cet enfer, enfin j'ai vraiment vécu des instants horrible, qui ont duré très très longtemps d'ailleurs, je leur ai pourri tout leur trip à eux aussi vu qu'ils ont passé 3h à essayer de me rassurer sous toutes les formes.. Je leur demandais de raconter des anecdotes d histoires qu'on avait vécu ensemble, une sorte de façon de me raccrocher à quelques chose de réel, je sais pas pour quoi ça m apaisait un tout petit peu..
Bref cet état a duré jusqu'à ce que je parvienne enfin à m endormir, angoissée et persuadée que j'allais être perché à vie. D'ailleurs la première chose que j'ai faite au réveil c'est d attraper mon portable pour m assurer que ma vision était revenue normale, j'étais tellement soulagée..
Voilà..
On a beau me dire que maintenant que mon cerveau sait que je vais finir par redescendre je le vivrai beaucoup mieux, je n'ai pas forcément envie de réitérer l expérience, même si j'envie ceux qui vivent de super voyages avec ça. Bien que maintenant que j'ai appris sur ce forum que les benzo peuvent casser le trip c'est un peu rassurant..

Dernière modification par Pommecanelle (13 septembre 2020 à  15:22)

Hors ligne

 

marcel23 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 10 Nov 2020
13 messages
Bonsoir,
le LSD est une drogue à part je pense.
Il faut être bien entouré et dans un bon état d'esprit pour consommer, surtout pour les débutants.
Le lien social pendant la prise est très important. C'est que je trouve formidable dans ce produit. Sous LSD on est à nu, tel un enfant. On se déconstruit et on se retrouve tel quel on est à l'origine. On deviens innocent, et ouvert à l'échange surtout durant les premières prises. Je sais pas si je suis assez clair.
En étant bien entouré, ça passe crème.
Dans mon cas perso , j'ai des amis de 20 ans, à la vie à la mort, alors qu'on ne se connaissait pas avant qu'on se la colle ensemble.
Je trouve ça beau.
Aussi, bien que je l'ai fait trop souvent, prendre du LSD solo, c'est pas super, surtout pour un débutant.


Il est aussi à noter que certaines personnes aguerris peuvent s'amuser à vous jouer de vilain tours parce que ça les fait marrer dans leur perche. J'en ai fait parti un temps, car j’étais jeune, je gérait mieux que mes potes du même age et je voulais bien me faire bien voir des "cadres" qui jouaient ce jeu là,
mais je le regrette amèrement.

Je les ai combattu par la suite, parce que je trouvais que c'etait dégueulasse de profiter d'autrui qui ne peut pas se défendre comme ça, à le faire monter en pression jusqu'à bad trip et lui dire de manger de l'herbe pour qu'il redescende par exemple.
Des comportements de gros bâtards.
Si certains sont sur forums, j'en doute, il se reconnaitront.
Auquel cas, je leur file mon adresse en PM, y'a pas de soucis , Marseille on est tjs là.

Une grosse pensée pour tatie ninja et mon vieux nono, RIP


Par contre, j'aimerai savoir si il y a du bon LSD en 2020, simple curioisité ?

Hors ligne

 

ethanol 
Psycho junior
France
1300
Inscrit le 03 Apr 2020
428 messages
Blogs

marcel23 a écrit

Par contre, j'aimerai savoir si il y a du bon LSD en 2020, simple curioisité ?

Du bon ? Ça n'a pas de goût haha ...
Bref je sort , blague a part.

De mes lectures sur ce forum , j'ai l'impression que le LSD 25 ne se trouve pu ou en tout cas ce serait extrêmement rare . 
Perso je n'est jamais commander sur le dw du " LSD 25" et j'en ai encore moins envie au vue de tout ce qu'on peux mettre sur un bout de papier .
Pour moi le mieux est de rester sur des valeurs sur tel que le 1p-lsd où on est a peux près sur du dosage et de la qualité .

Hors ligne

 

marcel23 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 10 Nov 2020
13 messages
Je me doute.. Le dernier buvard que j'ai pris (à mon insu grr) était en 2007 ou 2008.

J’avais arrêté d'en prendre depuis 3 ans parce que c'etait très souvent de la carotte ou de la merde depuis 2002 , avec soit aucun effet, soit des effets bizarroïdes avec effets secondaires physiques, douleurs aux reins principalement, et ce 75% des prises à la fin. ça m'a soulé du coup et je suis parti sur les champis.

Mais ce putain de dernier trip que j'ai pris était vraiment à l’ancienne, les potes revenaient des pays-bas avec des chapeliers ou des Alice si je me souviens bien.
Sur le coup j’étais vner qu'il m’avaient mis 2 carton dans ma canette. Je déteste le mélange bourré + LSD.
Du coup ça a pas raté, on avait charclé une bouteille de pastis , on était à la bière, et eux au LSD. Je mixais trankilou acid tribe pour accompagner leur trip.

Et petit à petit , j'avais cette vielle hallu que je mixais les engrenages d'une montre, et puis la tenture devant les platine commence à vibrer avec les basses. Je me suis retourné, je les vois avec le smile jusqu'au oreilles, je leur dit: vous m'avez baisé, je vais vous défoncer, mdr.
le truc, c'est que je tanguait de ouf , je suis sorti sur la terrasse, je me suis retrouvé au sol avec spasme vomitif pendant 30 mins ou quoi, je gueulait: attendez que la montée passe et je vais vous défoncer bande de tepu! mdr.
Mon pote à pris les platines du temps et au bout d'une demi-heure qui m'a semblé durer 100 ans, je me suis relevé pour aller en "découdre", j’étais vner encore.

Mais, c’est difficilement explicable, je me suis retrouvé moi-même tout à coup, du moins un version de moi-même que j'avais oublié depuis toutes ces années. Et une version que je kiffait, masse de souvenir perdus sont remontés et je suis aller leur faire un bisou finalement, pour remercier de m'avoir fait redécouvrir le vrai moi qui sommeillait en moi.
On a mixé toute la nuit, 4 fadas complémentent tripaille. On est revenu sur nos vieux délires, on en a créé de nouveaux paradigmes et paradoxes, tantot mort de rire, tantôt très sérieux et tendus, l’ascenseur émotionnel pendant 8h, bref on a kiffé l'instant et la life.
Un des meilleurs trip de ma vie au final.

Dsl pour le HS, le 1p-lsd, que je ne connaissais pas, il va falloir que je teste pour mon anniv, histoire de pas mourir con. wink

Hors ligne

 

Champifan 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 14 Sep 2021
20 messages
Bonjour,

J'ai pris du LSD pour la première fois. Rien de vraiment prémédité, j'ai eu l'opportunité lors d'une soirée, et étant particulièrement positif ce soir-là, je me suis dit pourquoi pas, on a pris un quart chacun. On se connaît, du coup, pas de soucis de confiance ou d'inquiétudes.

L'ambiance était calme et posée, aussi, après un grand verre d'eau (et l'impatience d'attendre les premiers effets), je me suis calé dans le canap en parlant de tout et de rien avec mes potes. On a un peu joué aux cartes.

Les premiers effets sont assez subtils (si je passe un possible effet sur l'humeur peut-être dû à l'excitation). C'est simplement la lumière qui semble un peu danser ou éclairer des zones qui normalement devraient rester dans la pénombre. En fait, je me rends compte que peu à peu, j'ai l'impression de m'enfoncer en moi-même, comme si j'étais mon propre centre de gravité, une sorte de disque d'accrétion plutôt sympa et franchement agréable avec qui discuter.

Je me désintéresse totalement peu à peu de tout le reste et je me focalise sur moi-même entièrement, comme à l'observation de mes propres pensées. La sensation est plutôt cool je dois dire. J'ai dû mal à dire quand, et comment, mais je trouve que peu à peu, j'ai l'impression d'être connecté à mon cerveau et de pouvoir lui parler. Je lui demande comment il va, il me répond que ça va franchement bien. J'ai les yeux fermés, mais pourtant je vois comme si mes neurones s'activent et qu'ils ont des interactions entre eux. En fait, je me sens vraiment hyperconnecté à moi-même.

C'est bizarre à décrire au début, mais je suis tellement bien connecté à mon cerveau et je me sens tellement bien que j'ai l'impression qu'en fait, je me dissous en moi-même et en mes propres pensées. Avec le recul, ça peut paraître inquiétant, mais en fait, c'était vraiment une bonne sensation, j'étais calme, tout était parfaitement sous contrôle. Du coup, je me suis dit : ben vas-y, méditons.

Du coup, je crois qu'à un moment je me suis mis en position pour méditer et je suis parti tellement loin qu'à un moment je sais plus si je suis conscient de ce que je suis ou si je suis conscient du fait que je suis inconscient, mais que je médite tout en étant à la fois présent et absent. J'avoue que je pourrais pas trop décrire ce qui s'est passé à ce moment parce que j'ai pas les mots pour le décrire. C'est vraiment comme si j'étais à la fois toutes mes pensées et aucune d'entre elles, du coup, j'ai l'impression qu'être moi, ou ne pas être moi, au fond, c'est pareil, et que c'est pas grave d'être moi ou quelque chose d'autre. Après tout, pourquoi se prendre la tête à vouloir être quelqu'un quand on est ? C'est un peu comme s'accepter soi-même alors même qu'au fond on est indifférent soi.

Je crois qu'à un moment les potes se demandent ce que je fais (parce que eux étaient dans un autre délire apparemment), mais que comme je respire, c'est que ça doit aller. Mais ça ressemble plus à un souvenir reconstruit parce qu'ils me l'ont dit après.

J'ai perdu toute notion du temps et de l'espace en fait, je suis, tout simplement, et ce que cela signifie m'apparaît sans importance, en fait, la seule chose qui importe c'est que rien n'importe puisque c'est juste être posé là dans une sorte de flux temporel sans importance.

Puis, peu à peu, je redeviens à proprement parler conscient, d'abord d'une douleur à la jambe, parce que j'ai dû rester un peu trop longtemps dans une position pas forcément super confortable, puis vraiment de moi-même. C'était cool, et je suis un peu triste que ce soit terminé, parce qu'au fond, j'avais encore beaucoup de choses à explorer dans le champ de ma propre conscience.

Voilà, je pense qu'il y aurait également à préciser que j'ai vaguement eu l'impression d'être à côté de quelqu'un d'autre de présent alors qu'on était juste 4 dans la pièce, mais je mets définitivement cela sur le compte du LSD, même si j'avoue avoir été tenté par une envie de me laisser aller à un mysticisme d'opportunité, car après tout, sur le moment, c'était très tentant d'aller parler avec cette personne, mais j'ai eu la flemme, parce que j'étais trop occupé à parler avec moi-même.

Je suis curieux de savoir si une expérience similaire est arrivée à d'autres.

Merci de m'avoir lu, restez positifs et soyez prudents !
Reputation de ce post
 
Parler à son cerveau ça doit être Nice

Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?
Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères,
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !

Hors ligne

 

Magi 
Nouveau membre
Belgique
300
Inscrit le 16 Sep 2021
47 messages

Slycooper a écrit

Background et Set :

Je n'aurai rien appris à  personne avec ce texte, mais j'avais de un besoin d'en parler exhaustivement quelque part et, qui sait, quelqu'un y trouvera p'tet une histoire qui ressemble à  la sienne.[/i]

Bonjour slycooper

Et bien détrompe toi, tu m as appris des choses à moi, et j'ai trouvé ton texte super intéressant. Et j ai le double de ton âge.
Comme je l'ai déjà dis ici, j ai grandi la dedans, tout mon environnement n était que consommateur de toutes sortes. Moi je n ai jamais osé l LSD, un truc qui m a toujours fait très peur mais j ai connu et vu beaucoup de gens en prendre. Je retrouve beaucoup de similitudes avec leurs récits mais jamais aussi bien expliqué que toi.
J ai malheureusement d autres exemples qui ne sont pas aussi positifs. Je ne les raconte pas car je ne voudrais pas casser l ambiance par contre si tu veux savoir je l expliquerai avec plaisir.
J ai toujours tendance à vouloir dire à tout le monde de ne pas continuer, quand tu parles d envie de recommencer, tout mon être à envie de crier " surtout ne fait pas ça, reste loin de tout ça"
Mais je peux comprendre.
Sois prudent, bonne soirée.


Tout le monde pense que je suis hypocondriaque, ça me rend malade

A+

Hors ligne

 

NaturaSana 
Nouveau membre
France
110
Inscrit le 16 Jan 2021
17 messages
Bon, malgré le fait que le dernier post remonte un peu, je me permets !
S'il faut déplacer le message ou le virer, go !

En plus, c'est juste pour dire à quel point je suis content car à 20 jours de ma 1°... enfin !
Je me retiens de lire tout ce qu'ily a au dessus, tro proche maintenant, et je ne voudrais pas m'auto-influencer... mais dès mon retour, je compte bien épurer ce flis.

Donc le CR, ce sera pour fin octobre, quand j'aurai synthétisé l'expérience... ou pas ;-)

À plus...

« Pour être d'accord avec le troupeau, il n'y a pas besoin de cerveau, une moelle épinière suffit ! »
Didier Raoult

Hors ligne

 

BleuAzur 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Oct 2021
2 messages
Blogs
bonjour je voudrais poser quelques questions
cette semaine je vais tester du lsd 25 pour la première fois dosé a 100µ
je compte prendre 1/4 et redrop avec encore 1/4
mais je voudrais savoir si fumer des joints et boire de l'alcool pendant le trip risque de me faire baddé

Hors ligne

 

zizitaupe_meilleure_bande 
Nouveau Psycho
France
1500
Inscrit le 15 Jul 2021
130 messages
Blogs

BleuAzur a écrit

bonjour je voudrais poser quelques questions
cette semaine je vais tester du lsd 25 pour la première fois dosé a 100µ
je compte prendre 1/4 et redrop avec encore 1/4
mais je voudrais savoir si fumer des joints et boire de l'alcool pendant le trip risque de me faire baddé

Avec 1/4 tu sentiras peu, voir rien, et si tu prends puis reprends (redrop), les effets de la deuxieme prise sont diminués, car le corps s'habitue vite (sous deux heures) a la molecule, et chaque prise apres n'aura que tres peu d'effets.

Dans mon experience, j'ai vu les gens prendre 50ug (directe en une prise) la premiere fois et bien sentir des effets, sans que ca soit trop fort ni trop faible.

Je te deconseille de boire et de fumer, au moins la premiere fois, histoire de pouvoir jouir pleinement de la molecule et connaitre ses effets.  Je te conseille de soigner le set and setting, posé, tranquille, sans stresse dans la vie, dans la nature ou posé dans un endroit calme et pas dans une fete/bar avec des inconnus, avec quelqu'un de sobre a tes cotés, avec benzo si possible pour descendre d'un bad...

Hors ligne

 

BleuAzur 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 23 Oct 2021
2 messages
Blogs

zizitaupe_meilleure_bande a écrit

BleuAzur a écrit

bonjour je voudrais poser quelques questions
cette semaine je vais tester du lsd 25 pour la première fois dosé a 100µ
je compte prendre 1/4 et redrop avec encore 1/4
mais je voudrais savoir si fumer des joints et boire de l'alcool pendant le trip risque de me faire baddé

Avec 1/4 tu sentiras peu, voir rien, et si tu prends puis reprends (redrop), les effets de la deuxieme prise sont diminués, car le corps s'habitue vite (sous deux heures) a la molecule, et chaque prise apres n'aura que tres peu d'effets.

Dans mon experience, j'ai vu les gens prendre 50ug (directe en une prise) la premiere fois et bien sentir des effets, sans que ca soit trop fort ni trop faible.

Je te deconseille de boire et de fumer, au moins la premiere fois, histoire de pouvoir jouir pleinement de la molecule et connaitre ses effets.  Je te conseille de soigner le set and setting, posé, tranquille, sans stresse dans la vie, dans la nature ou posé dans un endroit calme et pas dans une fete/bar avec des inconnus, avec quelqu'un de sobre a tes cotés, avec benzo si possible pour descendre d'un bad...

merci beaucoup pour ta réponse dernerie question le sitter censé etre sobre peut fumer/boire si ca reste raisonnable ?

Hors ligne

 

zizitaupe_meilleure_bande 
Nouveau Psycho
France
1500
Inscrit le 15 Jul 2021
130 messages
Blogs

BleuAzur a écrit

le sitter censé etre sobre peut fumer/boire si ca reste raisonnable ?

Je ne saurais pas dire. Plus le tripsitteur a ses capacités mieux c’est. Moi même la beuh me rends incapable d’avoir un jugement normal, donc j’éviterais, mais d’autres personnes sont moins sensibles que moi.

Hors ligne

 

Listo 
Nouveau membre
000
Inscrit le 03 Nov 2021
26 messages

BleuAzur a écrit

zizitaupe_meilleure_bande a écrit

Avec 1/4 tu sentiras peu, voir rien, et si tu prends puis reprends (redrop), les effets de la deuxieme prise sont diminués, car le corps s'habitue vite (sous deux heures) a la molecule, et chaque prise apres n'aura que tres peu d'effets.

Dans mon experience, j'ai vu les gens prendre 50ug (directe en une prise) la premiere fois et bien sentir des effets, sans que ca soit trop fort ni trop faible.

Je te deconseille de boire et de fumer, au moins la premiere fois, histoire de pouvoir jouir pleinement de la molecule et connaitre ses effets.  Je te conseille de soigner le set and setting, posé, tranquille, sans stresse dans la vie, dans la nature ou posé dans un endroit calme et pas dans une fete/bar avec des inconnus, avec quelqu'un de sobre a tes cotés, avec benzo si possible pour descendre d'un bad...

merci beaucoup pour ta réponse dernerie question le sitter censé etre sobre peut fumer/boire si ca reste raisonnable ?

Si tu sais que ton buvard est à 100mcg (faut avoir les bons contacts pour connaitre le dosage des buvards), c’est peut-être pas RdR pour certains mais pour moi ça l’est, je prendrais les 100mcg en entier pour un premier trip (surtout si t’as un trip sitter - encore faut-il que le sitter ait de l’expérience). 50mcg c’est sympa mais ça te donne pas le vrai aperçu de la puissance d’un psychédélique. 1/4 de buvard c’est pas loin d’être inutile à mon avis. Et 75mcg je le déconseille fortement, tu commences à tripper mais t’es en « semi trip », pour une première fois mieux vaut soit 50mcg pour un trip « facile » ou 100mcg pour commencer à voir la vraie expérience LSD.

Pour le sitter le plus important c’est qu’il comprenne la vibe dans laquelle tu es, je ferais plus confiance à un sitter qui prend 100mcg avec toi et qui connait bien le produit qu’à un inconnu qui ne comprendra rien à ce que tu es en train de vivre. Du coup la question de boire/fumer me parait pas vraiment importante, sauf si le sitter n’y connait rien.

Dernière modification par Listo (03 novembre 2021 à  07:23)

Hors ligne

 

nutmaster96 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Nov 2021
1 message
Salut tout le monde!

Un topic sur les premieres prises de LSD, parfait pour un premier post ^^
Je vais vous partagez ma premiere fois qui doit etre asser peut commune:

Deja pour le contexte; j'ai 20ans et un weekend de Juillet moi et mon meilleur ami décidons de se faire une soirée sur le jeu video Apex Legends qui est un jeu de tir a la premiere personne, "Battle Royal" comme Fortnite, chez moi. Il va donc nous falloir de quoi boire et fumer evidemment big_smile

Apres avoir récupérer notre drogue au supermarché locale, nous allons acheté de la weed a une connaissance qui savére prendre du LSD occasionellement.
Par chance il se trouve que notre ami en posséde c'est alors naturellement qu'on lui propose de s'en débarasser moyenant finance.

Plein d'alcool, de weed et avec meme un extra on est pret a geeker toute la nuit.
On a prit en meme temps 1 carton imbibé d'une seule goutte chacun vers 19h, on se mets donc a enchainer les top 1 dab bien sur tout en fumant et buvant comme d'habitude
La monté a prit longtemps, plus d'une heure. Mais, petit a petit je commancais à me sentir mou dans les jambes et les bras, comme ivre mais tres agréable. Je sentais aussi ma chaleur corporelle comme réconfortante, accentué. Mon pote au contraire semblé sentir tres peut de chose d'apres ses dires, il se sentait juste "défoncé mais normal" (moi je dirais qu'il s'en rendait pas compte pour le moment, mais il avait l'air bien different haha)

(Je vais utiliser beaucoup de termes de Apex legends pour décrire la monté donc euh ba jouer y!)

Toujours emballé par cette sorte d'ivresse du LSD nous continuons a enchainer les parties, et, insouciant, on joue avec le frere de mon meilleur pote alors qu'on ne lui a pas dit qu'on avait prit du L. lol

Je ne peux pas dire depuis combien de temps on jouer mais, pendant une partie sur Olympus, une ville utopique flotant dans les nuages, nous atterissons a "Hammond Labs" et lors d'un combat, je me concentre et la ça y est c'est partie; l'impression que le jeu deviens different.
Je regarde mon mozambique(arme) en bas a droite de mon ecran pendant que je le recharge et la comme l'impression que le temps ralentit et les dimensions n'existe plus.
Le sol semblé faire tout mon ecran alors que mon arme etait maintenant en haut a droite de mon ecran!!

Je venais d'atterir dans un monde non euclydien en un claquement de doigt.
Je regarde autour de moi dans le jeu et les dimensions etaient differentes, le plafond et le sol etait proches mais les murs etaient plus espacés. Mais si je me raproché d'un mur il me semblé anormalement gigantesque lol. On sors de Hammond labs et on est entouré de verdure, et la veritablement une scene surréaliste, tout semble féerique avec un filtre bleu et des flares flotant de partout. Reellement un effet magique et je repete féerique.
Absolument bluffant. Quand je regarde hors de mon ecran rien, juste mon lustre est éblouissent mais pas de déformation, rien. Et la, dans mon écran, Shangri La qui semble m'aspiré.
Je me rappele de mon meilleur pote m'interpellant "Putain elle est sacrément verte l'herbe" s'en suivant un fou rire incontrolable.

A partir de ce moment j'ai l'impression que le temps varie a chaque fois que je me concentre, mes déplacement semble aussi rapide que d'habitude mais les animations semble extrémement lente par exemple recharger semble prendre 30sec), pendant les echanges de tirs le temps sembler au moins 2 fois plus lent mais seulement lorsque je doit réagir vite a quelque chose ou que je me concentre, me donnant littéralement l'impression de pouvoir ralentir le temps lors de mes combat.

Comme mes capacité a jouer n'etait pas du tout affecté négativement j'ai réellement eu l'impression d'avoir un super pouvoir sur les autres me permettant de gagner beaucoup de combats. C'etait vraiment euphorique.
On a continué de jouer pas mal de temps en discutant et en echainant fou rire sur fou rire.
Les effets ont complétement disparu vers 4h 5h du matin.

Je ne garde pas beaucoup de souvenir de mes trips mais ça, ça s'oublie pas.
Je me rappel pas vraiment de la descente mais tout c'est bien passé, malgré nos comportement suspect on c'est pas fait cramé par le frere de mon pote lol

Voila j'espere que vous apprecierez mon temoignage autant que j'ai aimé le partager drogue-peace

Where is my mind?

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » LSD : TR et témoignages sur la première fois

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 2jCommentaire de Dans un coin d'ombre (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    24 novembre 2021Commentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    23 novembre 2021Commentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum UP ! 
    Micro-dosage - De combien espacer ses cures
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Culture - Lumière obligatoire pour un kit à champottes ?
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - Retrouver le premier effet
    Il y a 2hCommentaire de Wolfyy dans [MDMA/Ecstasy...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Dosage & posologie - J'ai en ma possession une boite de Subutuex
    Il y a 2hCommentaire de LeDoc86 dans [Buprénorphine (Subute...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Je me suis défoncé avec mon Sub...
    Il y a 2h
    4
    Commentaire de HeroinIsMyLife dans [Buprénorphine (Subute...]
    (120 réponses)
     Forum 
    Reprendre du poids sous buprénorphine
    Il y a 2hCommentaire de Dans un coin d'ombre dans [Buprénorphine (Subute...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Prendre de la morphine un lendemain de methadone ?
    Il y a 2hCommentaire de LeDoc86 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Accoutumance Codeine /dihydrocodeine 1. fois par semaine ?
    Il y a 3hCommentaire de guérir dans [Codéine et dihydrocod...]
    (21 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Kit Contaminé ou simplement blessé ?
    Il y a 3hNouvelle discussion de Thai dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Expériences - Skenan oral , ma premiere fois
    Il y a 4hCommentaire de guérir dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (14 réponses)
     Blog 
    Cure sevrage
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de Marie.13 dans le blog de Papaseul
    (49 commentaires)
     Blog 
    Ce soir à 19h, regardez le débat en direct sur la prohibition !
    Il y a 12hCommentaire de filousky dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant au tabac ?
    Dernier quizzZ à 02:01
     PsychoWIKI 
    Tramadol, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Voie oral info ?
    par MecRandom, le 03 Dec 2021
    Yop, Merci de ton message ! Je vais faire un petit retour maintenant que j’ai repris pleinement mes esprits mdrr. Donc voilà que hier matin je m’enfile à 9h20 220 mg d’un shit de rue acheter en septembre. Je ne l’avais pas fini parce que à fumer je le trouvais bof bof (et j’arrête...[Lire la suite]
     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Joli TR ! / SC dans [forum] TR 4 aco met
    (Il y a 26mn)
    Bravo pour ton questionnement. Guerir dans [forum] être parent et usager des drogues
    (Il y a 4h)
    Merci pour la contrib détaillée dans [forum] Etude spray anti DrugWipe
    (Il y a 7h)
    Heureusement que t’étais là pour le laisser en chien! Stelli dans [forum] J'ai en ma possession une boite de Subutuex
    (Il y a 7h)
    Ben oui et c'est pourtant connu que c'est le pire... Le bang, un outil RDR lol dans [forum] Plusieurs question débutant bang svp !
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums