un ami.consomme de la Coke, Je souhaiterais comprendre / PsychoACTIF

un ami.consomme de la Coke, Je souhaiterais comprendre

Publié par ,
1312 vues, 22 réponses
Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Bonjour,

Un de mes amis m'a appris qu'il consommait de la cocaine.
Je ne fume pas, ne boit pas et n'ai jamais essayé de drogues.
Quand j'entends parler de cocaine, "drogue dure", mon imaginaire s'emballe.

J'ai rediscuté avec mon ami pour savoir si c'était occasionnel ou plus régulier. Il a tellement changé de versions en quelques minutes que je suis en train de me poser plein de questions.

Peut-être pourrez-vous y répondre...

Est-il possible de ne consommer qu'une à deux fois par an ?
Je ne comprends pas bien le concept de "descente". Est-ce que c'est la même chose que d'être en manque ?
Dans quel état êtes-vous en descente : irritables, de mauvaise humeur, épuisés ?

Et avec votre entourage, mentez-vous, le cachez-vous ?

Merci d'avance...

Dernière modification par meumeuh (19 août 2022 à  23:28)

Hors ligne

 

Coink 
Psychonaute
France
000
Inscrit le 27 Jul 2020
6 messages
Salut, en ce qui concerne la cocaïne je ne suis pas client de la substance donc je ne peut que te renvoyer au psychowiki : https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … 9moignages

Pour ce qui est de la descente le principe est simple, quand tu vas faire un tour dans les nuages il y a bien un moment ou il faut atterrir.

Quand tu ingères un produit certains neurotransmetteurs vont être surproduits ce qui déclenche nombre de réactions physiologiques agréable. malheureusement cette surproduction a une limite dans le temps et le nombre de neurotransmetteurs va diminuer jusqu'à retrouver sa valeur habituelle. Donc si le décollage est cool l'atterrissage lui est difficile et mouvementé. (bien évidemment je simplifie et fais des raccourcis c'est pourquoi je t'invite à flâner sur ce site plus qu'utile pour beaucoup d'entre nous)

Personnellement je vis bien mes descentes car la plupart du temps je m'endors mais en regardant les différent TR et témoignages sur le psycho-wiki tu verras que chacun réagi déferrement. l'irritabilité, la fatigue et les mauvaises humeurs font parfois partie du package hmm

Je ne suis qu'un simple contemplateur.

Hors ligne

 

le mécanologue fou 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Jul 2022
21 messages

Hermine a écrit

Bonjour,

J'ai rediscuté avec mon ami pour savoir si c'était occasionnel ou plus régulier. Il a tellement changé de versions en quelques minutes que je suis en train de me poser plein de questions.
Peut-être pourrez-vous y répondre...



Et avec votre entourage, mentez-vous, le cachez-vous ?

Merci d'avance...

Salut.

Je vais te dire comment je pense marcher peut être cela t aidera à te faire une idée moins stéréotypées que ce que tu peut avoir si tu as juste les image d enquete d action et les article BFM WC.

Sur quel point à t-il changer de Version ? Genre une fois par ans à 1 fois par mois?

Perso quand je cherche à dissimulés ce genre de chose mais que j en parle avec mon cercle d ami proche et je sort forcément plusieurs histoire ( je suis un très mauvais menteur.) je minimise énormément ma conso surtout en ce moment mais je sais qu'il se doute  de quelque chose pcq je me renferme un peut à la maison et bouge peu. (Sa peut être un signe )  .

Après il peut très bien en prendre 2 fois l année . L important c est que si il t en parle écoute sans le juger .

Après pour la redescente avec la coc c est tout à chacun y a qui stress parce que y en à plus d autre qui dorme et d autre encore fond leur vie normal. Sa dépend de la quantité de la tolérance et de la addiction en tout cas il est certain de ressentir une fatigue qui peut entraîner les effet Habituelle impatience  irritabilité douleur etc ( enfin sa les femmes connaisse bien drapeau-blanc )

Bonne journee


L argent est la pire des addictions car personne ne t aidera à t en sortir.

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2900
Inscrit le 25 Jan 2019
3990 messages
Blogs
Bonjour,

Y a autant de façon de gérer la consommation de cocaine que de consommateur de cocaine.

Des gens qui ne consomment qu’une à deux fois dans l’année ça existe, c est même assez courant je dois dire. Donc on est loin d une consommation problématique.

Perso je ne consomme pas de cocaine car je trouve que c est vraiment un produit inintéressant, mais j’en ai goûté plusieurs fois.

Mon entourage sait, en grande partie,  que je consomme, je suis un grand garçon, je n’ai de compte à rendre à personnes, me cacher me mettrais dans une position de victime et ça je le supporte pas. Évidement je vais pas le crier sur tout les toits.

Je comprend totalement que tu flippes si c est un monde que tu connais pas, et pour plein de raisons tes craintes sont justifiées.

Essaies de discuter avec lui sans qu il se sente totalement en interrogatoire.

Si tu as d autres questions hésites pas.

Ocram

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci Coink !

J'ai beaucoup lu ces derniers jours.
Chacun, ses expériences effectivement.
La façon dont la cocaine agit sur le comportement, la psychologie d'un individu reste pour moi très abstraite.

Par exemple, j'ai lu que pendant la consommation, la personne se sentait très en confiance, avec un super égo. Est-ce que cet effet perdure après ?
Mon ami ne se remet pas en question, et rejette quasi systématiquement la faute sur les autres.
Son discours vis à vis de la cocaine est plutôt banalisant : ce n'est pas dangereux, je gère, ce n'est pas grave, etc. Ok...mais c'est le produit qui lui fait dire ça ou se comporter comme ça, ou son caractère de base ?
Mon interrogation porte sur : jusqu'à quel point la cocaine impacte la psyché en fait ?
Pour moi, c'est très abstrait. Je n'ai pas lu encore de témoignages là-dessus.
J'ai bien lu que des conjoints ne se comportaient pas bien (odieux, méprisants, insultants). Est-ce systématique dès que l'on consomme cette drogue ?

Dernière modification par Hermine (17 août 2022 à  17:21)

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2900
Inscrit le 25 Jan 2019
3990 messages
Blogs
Re,

Le truc c’eSt que tu ne peux rien faire à sa place. Si il te dit qu’il gère et ben… t’es obligé de le croire sur parole.

Y a deux possibilités ( je simplifie mais bon ) ou il gère effectivement et du coup fin de l histoire tout va bien, ou alors il est en train de se foutre dedans et il est dans le déni pour le moment. Mais si il est dans le déni malheureusement tu vas pas pouvoir faire grand chose pour lui, il va juste se braquer et te percevoir à terme plus du tout comme une éventuelle personne aidante mais juste comme quelqu un qui le juge.

La drogue c est marrant jusqu au moment où c est plus drôle du tout.

Ocram

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci le Mécanologue fou et Ocram !

@Mécanologue fou :
Sa version a changé de "je ne consomme rien" à "je consomme une fois par an", puis finalement deux fois. Puis "j'ai consommé le samedi précédent" à "j'ai consommé le vendredi pour me reposer le samedi et dimanche" et puis j'ai eu , "j'ai consommé le vendredi parce qu'il y avait un reste et j'ai fait la fête le samedi et le dimanche"...
Pourquoi ne pas dire directement les choses ?
Je me dis que le reste datait de pas longtemps. Et puis trois jours de fête...avec de la cocaine juste le vendredi soir, mouais...
On est sur un peu plus qu'une ou deux fois par an, non ? :-D

Pourquoi est-ce que tu minimises ta consommation ? ça inquiéterait trop ton entourage alors que tu as le sentiment de gérer et que tout va bien ?

@Ocram :
Je m'interroge juste...quand c'est incohérent, je me dis naturellement qu'il y a quelque chose de cacher derrière, surtout quand c'est une drogue dure...

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Re Ocram,

Je ne souhaite pas l'aider. Chacun ses expériences. Je veux juste cerner un peu l'expérience. S'il gère, il gère.
Si un jour, il veut être aidé, il demandera.

Dernière modification par Hermine (17 août 2022 à  17:18)

Hors ligne

 

Magmyre
Maître de la Brume
000
Inscrit le 30 Jun 2022
46 messages
Salut,
tout d'abord,  c'est vraiment cool de ta part d'avoir fait les démarches pour venir t'informer ici ! Surtout si apparemment ton ami t'as un peu menti sur sa consommation.

La façon dont la cocaine agit sur le comportement, la psychologie d'un individu reste pour moi très abstraite.

Tu sais, on aura beau t'expliquer le plus clairement les choses, c'est exactement comme si tu devais décrire le goût/la sensation du sel sur ta langue a quelqu'un. Même avec les mots les plus précis, bah tu te fais qu'une vague idée de ce que la personne ressent réellement.
Dans tous mes cas, bravo a toi, j'espère que le forum a pu répondre a tes questions !


Mélange l'eau bénite, le sang de chèvre

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2900
Inscrit le 25 Jan 2019
3990 messages
Blogs
Re,

Tu sais la distinction entre drogue dure est drogues douces est assez imparfaite.

C’est surtout l’utilisation que l’on en fait qui va déterminer si on en a une utilisation dure ou douce… (presque peu importe le produit ) quelle frequence, quelle quantité etc.

Pour le reste je rejoins les précédentes réponses, c est difficile à dire, mais oui la cocaine booste souvent fort l’ego, ça enlève la fatigue , ça apporte de l euphorie et on va pas se le cacher ça rend pas mal de gens assez con voir agressif en soirées, surtout si il y a de l’alcool par dessus.

Ocram

Hors ligne

 

CaptainCrox' 
"I am an idiot"
2300
Inscrit le 23 May 2022
157 messages
Blogs
En lisant ton témoignage, j'ai le sentiment que malgré des semi-verités, il commence à s'ouvrir. Pour beaucoup, la peur d'être jugé ou rejeté peut pousser à ne pas être honnête. Selon la réaction que tu as face à lui, il se sentira plus ou moins en confiance.

Pour nombre de substances, la descente est la période où les effets recherchés s'effritent avant de disparaître. C'est généralement vers la fin de descente que l'on réalise ce que l'on a fait ou pour adoucir la descente et ses effets secondaires, on reconsomme, que ce soit la même substance dans l'ordre de prolonger la session ou une autre, pout atténuer un malaise quelconque. Dans le cas de la c qui a tendance à provoquer des insomnies, il y a pas mal de témoignages de membres qui prennent des depresseurs à la fin.

Ta question sur l'impact mental est compliquée. Tout dépend de la fréquence d'utilisation, du rapport de la personne à la substance... il y a l'impact immédiat, celui de la descente et l'impact (selon les personnes) à l'arrêt plutôt dû au fait qu'il n'y a plus d'effet pouvant causer de l'anxiété, dépression ou chez certains l'inverse (propre à chaque personne et produit).

C'est dur de donner une réponse unique.

“Never be cruel. Never be cowardly. Remember, hate is always foolish and love is always wise. Always try to be nice, but never fail to be kind.” DW

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci Magmyre !

Tu as entièrement raison. Il faudrait que j'essaie pour comprendre. Et mon expérience ne concernerait que moi.
J'ai beaucoup voyagé. Quand quelqu'un me demande un avis sur un pays traversé, je dis pareil : vas-y, tu verras par toi-même.

@Ocram,

Tu as bien raison sur la distinction dure/douce.
J'ai lu une étude, peut-être canadienne, qui indiquait que même une seule prise de cocaine avait des répercussions sur le comportement plusieurs semaines après.

De ce que j'ai compris aussi, c'est que la dépendance est psychologique, pas physique donc j'en conclus que le produit s'élimine du corps très rapidement. La difficulté pour le consommateur, c'est la gestion du manque. Peut-être que c'est ça que l'on appelle "craving". ça crée une envie irrépressible...
Mon ami aime la fête, boire un peu dans l'excès...je ne sais pas où il en est mais s'il gère cette envie, il est fort ! :-D

Merci à vous tous d'en parler !

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci CaptainCrox !

Peut-être qu'il a envie de se confier un peu. Parce que c'est une composante de sa vie ? Je finirai par lui demander...
J'ai lu que des personnes consommaient depuis de nombreuses années. Je suis impressionnée. Est-ce que le corps suit ? Je me doute que ça dépend de chacun...

Pour la descente, je suppose que sa durée est en fonction d'un individu aussi. J'ai lu que les effets en l'ingérant par le nez duraient 30 min. Mais ça veut dire qu'après on boit pour atténuer la descente ou que l'on en reprend, comme on voit dans les films ?
Du coup dans une soirée, on prend plusieurs rails systématiquement ?

Si ça dure que 30 min d'euphorie, ça ne fait pas beaucoup, non ? Mais si on reprend plusieurs rails pendant une soirée, on évite quand même la dépendance psychologique ?
Pour moi, si on en reprend, la glissade commence (comme pour la cigarette)...

Hors ligne

 

Ocram 
PsychoAddict
Suisse
2900
Inscrit le 25 Jan 2019
3990 messages
Blogs
Re,

Une soirée coke généralement ça est plusieurs traits qui sont consommé, ça va énormément varié d’une personne à l’autre ainsi que sa tolérance. Mais l’intérêt de la coke réside en partie dans les montées que l’on a envie d’expérimenté à plusieurs reprises pendant la soirée.

Concernant l’étude canadienne qui mettrait en lumière que le comportement est encore altéré quelques semaine après une prise ça me semble être une large connerie.

Ocram

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
@Ocram,

Je me suis trompée. Ce n'est pas après une seule prise mais après un usage régulier et que l'on décide d'arrêter.
"L’état de manque et les symptômes psychiatriques peuvent persister même si la personne cesse de prendre cette drogue."

https://www.camh.ca/fr/info-sante/index … la-cocaine

Merci pour les précisions de la soirée "coke".
Ensuite vient la descente, qu'on gère comme on peut...d'où d'autres substances pour s'endormir, ou se calmer. Et ensuite on se repose. Sauf qu'après le repos, il peut y avoir l'appel à nouveau (et ça va dépendre de chacun, j'ai bien compris).

Et j'ai compris que même après avoir dormi, on n'est pas forcément en grande forme...ça peut être encore un peu la descente.

Hors ligne

 

CaptainCrox' 
"I am an idiot"
2300
Inscrit le 23 May 2022
157 messages
Blogs
Les produits consommés ont une demi-vie définies. Selon le mode d'administration, la biodisponibilité de la substance change. Ce sont des valeurs fixes (plus ou moins), il y a également la tolérance de la personne qui va influer sur la durée des effets. Pour un utilisateur régulier, il va soit monter les doses pour ressentir les effets voulus ou à l'inverse pour quelqu’un de modéré, il va laisser un temps de pause plus ou moins long pour faire baisser sa tolérance et reconsommer à des doses "normales".

La durée peut être courte et frustrante. A chaque descente, il y a une envie de retrouver l'état de la première prise. Chose difficile à la longue où l'on peut se retrouver à consommer non plus seulement pour les effets mais pour éviter un état de manque psy ou physique.

“Never be cruel. Never be cowardly. Remember, hate is always foolish and love is always wise. Always try to be nice, but never fail to be kind.” DW

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
@CaptainCrox'

Super informatif !

merci-1

Hors ligne

 

meumeuh
Modérateur
5300
Inscrit le 21 Nov 2017
3805 messages
Blogs

Hermine a écrit

Je me suis trompée. Ce n'est pas après une seule prise mais après un usage régulier et que l'on décide d'arrêter.
"L’état de manque et les symptômes psychiatriques peuvent persister même si la personne cesse de prendre cette drogue."

Salut,

Il n'y a aucun état de manque physique ( comme pour l'héroïne) avec la coke mais plus psychologique c'est à dire des cravings entre chaque session et plus de la fatigue après un arrêt.

Enfin c'est surtout sur mon vécu. Et chacun reagi différemment.

D'ailleurs je sais pas si tu as vraiment saisi que drogues dures et douces  cela ne veut  rien dire.

C'est l'usage que l'on va en faire qui sera dur ou doux.

Ainsi une personne qui va fumer de la résine de cannabis en douille ( bang ) du matin au soir, est de mon point de vue plus délétère pour sa santé, vie sociale .... ( en gardant à l'esprit que nous ne sommes pas tous égaux) que si cette personne ne ferait que taper de la coke 1 ou 2 fois  tous les 6 mois par ex.


Amicalement,

MM

Dernière modification par meumeuh (20 août 2022 à  06:50)


KeepCalm&SmokeCrack
Effets indésirables,
inattendus? ⤵️
AnalyseTonProd avec PA.org et Sintes

Hors ligne

 

oim 
Banni
France
000
Inscrit le 20 Aug 2022
2 messages

Hermine a écrit

Merci Coink !

J'ai beaucoup lu ces derniers jours.
Chacun, ses expériences effectivement.
La façon dont la cocaine agit sur le comportement, la psychologie d'un individu reste pour moi très abstraite.

Par exemple, j'ai lu que pendant la consommation, la personne se sentait très en confiance, avec un super égo. Est-ce que cet effet perdure après ?
Mon ami ne se remet pas en question, et rejette quasi systématiquement la faute sur les autres.
Son discours vis à vis de la cocaine est plutôt banalisant : ce n'est pas dangereux, je gère, ce n'est pas grave, etc. Ok...mais c'est le produit qui lui fait dire ça ou se comporter comme ça, ou son caractère de base ?
Mon interrogation porte sur : jusqu'à quel point la cocaine impacte la psyché en fait ?
Pour moi, c'est très abstrait. Je n'ai pas lu encore de témoignages là-dessus.
J'ai bien lu que des conjoints ne se comportaient pas bien (odieux, méprisants, insultants). Est-ce systématique dès que l'on consomme cette drogue ?

salut a toi sans fierte je consomme de la coke depuis pff 95 un an d hero et des extas ou du speed a l epoque la en ce moment je deconne je la refume j av arretter je tapais par ci par la et que bedo weed et coke et metha mon probleme?j aime sa trop c est abuser bref pour ton pote deja le lendemain si ta pris deux g t es pas speed et machin sa rend depressif apres chaque drogue a des effects differents sur chaque personnne apres ya qd meme des symptomes que bcp ressente le juge pas surtous et essaye de savoir ce quil la amener a sa apres un a deux fois par an le mec est pas dedans apres dit toi que ya que lui qui peut decider d arretter defoncer tous ont a dit demain c est bon mais le lendemain ba t es tous seul qvec toi meme et tu va repecho apres perso je suis pharmaco resistant c la merde je suis monter a 260MG PAR jour de metha le doc ma demander si je voulais mourir...laisse arriver la rentree le soul pas avec des tonnes de questions mais protege toi mentalement c mon conseil la coke sa rend barge sur la duree...

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci meumeuh et oim !

J'entends bien que dure/douce, c'est une question d'usage.

Le jugement revient à plusieurs reprise. Je comprends bien que pour le consommateur, il peut y avoir une pression sociale. Sincèrement, je n'ai pas d'avis.
Je n'ai rien à dire à mon ami sur sa consommation. C'est son choix, son expérience.

Ce qui me fait penser, que certains consommateurs suivent une thérapie, voient un psy ou addictologue. Du point de vue de quelqu'un qui a une autre approche des relations sociales, je suggère d'intégrer l'ethnologue (peut-être est-ce déjà fait) au suivi. Et peut-être créer l'ethnologie thérapeutique.
Le consommateur a besoin de bienveillance en premier lieu et d'être accepté comme il est.

Bonne journée à tous...

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
2900
Inscrit le 04 Aug 2014
8114 messages

J'entends bien que dure/douce, c'est une question d'usage.

Le facteur temps aussi.
Perso, je n'aime pas la cocaïne ni les stims en général, mais cela n'a pas toujours été le cas.
Je ne consomme plus du tout de stimulants, mais très rarement des opiacés et là encore, l'usage que j'en ai est bien plus doux que le tabac ou le cannabis voire les deux mélangés.
Le facteur temps peut aussi modifier les goûts, les consos, la manière de consommer.


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Tantine 
Nouveau membre
Belgique
200
Inscrit le 03 Sep 2022
7 messages
Bonjour Hermine,

Tu sais, je me reconnais parfaitement quand tu dis que ton ami ne te dit pas tout et qu’après il avoue finalement les choses petit à petit.

Je suis pareil et c’est tout simplement la honte. On a peur d’être jugé par les autres. Et il ne faut pas prendre ça personnellement.

Ma technique c’est de commencer par parler de la MD ou exta car c’est plus accepté de consommer ça. Quand je vois que la personne s’y connaît, je me permets d’aller plus loin (coke, cathinones..)

Je me suis dévoilée comme ça petit à petit auprès de quelques amis et au final ils savent tout. Et eux aussi me cachaient des détails!

Le pire pour moi c’est que c’est ainsi que j’ai découvert qu’une amie de longue date se droguait aussi alors que je ne l’aurais jamais pensé !

J’ai une vie tout à fait normal mais malheureusement se droguer c’est mal vu donc on se cache.

Hors ligne

 

Hermine 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Aug 2022
10 messages
Merci Mister No !

Merci Tantine !
Et bonjour...
Merci pour ton message.
Mon ami a encore changé sa version. Bon...je ne demande rien pourtant.
Je me dis que si un jour, il a envie de tout expliquer clairement, il le fera.

Bonne soirée...

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Besoin d'aide pour comprendre (cocaïne)
par malomakeja, dernier post 28 décembre 2012 à  16:10 par Mammon Tobin
  9
[ Forum ] Couple - Comment lui faire comprendre ?
par Hypnos-bleu, dernier post 05 décembre 2019 à  07:53 par prescripteur
  9
[ Forum ] Addiction - Comment faire comprendre à  mon ex de soigner son addiction?
par MiAnge-MiDémon, dernier post 23 avril 2016 à  18:25 par Caïn
  26
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
10168 personnes ont déja passé ce quizzz !

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Appel à témoignage 
Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de subst...
Il y a 3jCommentaire de Faust08 (12 réponses)
 Appel à témoignage 
Avez vous deja subi une "obligation de soin" pour les drogues ?
Il y a 10jCommentaire de VickNarobi (22 réponses)
 Forum UP ! 
Adb butinaca
Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Première fois - Acheter ecstasy car j'ai fait un rêve
Il y a 11mnNouvelle discussion de bogosse93113 dans [MDMA/Ecstasy...]
 Forum 
Sniffer - Envie de tester la coke
Il y a 18mn
1
Commentaire de LeCorbeau_G dans [Cocaïne-Crack...]
(23 réponses)
 Forum 
La Mdma Peut crée de l’ Épilepsie ?
Il y a 25mnCommentaire de Para de papel dans [MDMA/Ecstasy...]
(1 réponse)
 Forum 
Consommer champignons frais
Il y a 33mnCommentaire de Para de papel dans [Psilocybe - Champigno...]
(3 réponses)
 Forum 
Peganum Harmala Ou rue de Syrie
Il y a 54mnCommentaire de Para de papel dans [Enthéogènes...]
(1 réponse)
 Forum 
Expériences - Je souhaite acheter de la MDMA (ou bien un dérivé synthétique proc...
Il y a 1hCommentaire de Hazema dans [MDMA/Ecstasy...]
(1 réponse)
 Forum 
Calmer les effets de la meth
Il y a 2hCommentaire de Garsduso dans [Crystal meth (méthamp...]
(1 réponse)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Peur de ne plus être "comme avant"
Il y a 5hCommentaire de Bhjfgeop dans [Codéine et dihydrocod...]
(1 réponse)
 Blog 
La libertad
Il y a 7hCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
PhotoACTIF
Il y a 7h
9
Commentaire de Kanekilife dans le blog de meumeuh
(127 commentaires)
 Blog 
Est ce que vous recevez ça a la pharmacie ?
Il y a 7hCommentaire de Kanekilife dans le blog de hyrda
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 03:24
 PsychoWIKI 
Comment pratiquer le plug à moindre risque
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
MilleSalades, Pachtoul, Unmecnormaldebanlieue, ZepekMany nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Faust08, le 29 Sep 2022
Coucou, Témoignage venant tout droit de Belgique (env 40 min de la frontière). Je suis à la recherche de TSO (typique ou atypique) depuis fin 2019 et cherche vraiment à stabiliser ma conso depuis debut 2021. En Belgique les CSAPA n'existent pas, ce sont les hôpitaux ,les ASBL et bien plus sou...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par cependant, le 28 Sep 2022
Salut, moi par contre je peux témoigner de quelques difficultés (difficulté accès, refus de prescription et refus de soin)...même si pour l'instant ça se passe plutôt bien ! Ça vient peut-être du fait que j'étais partie sur un TSO non officiel aussi, mais ça se révèle être un avantage...[Lire la suite]
 Avez vous des problèmes de médecin pour votre traitement de substitution ?
par Fastofle, le 22 Sep 2022
Salut Pierre, je bosse dans une structure alliant un CSAPA et un CAARUD. Nous sommes dans les Hauts de France. Nous rencontrons ces derniers temps des difficulté d'orientation vers les généralistes du secteur pour la délivrance de traitement de substitution. Il y a plusieurs facteurs. - Dépa...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Très juste ! dans [forum] Mon rapport à la sexualité
(Il y a 7h)
Ca me rend parano... dans [forum] Envie de tester la coke
(Il y a 11h)
Hors sujet du forum dans [forum] Variole du singe
(Il y a 13h)
Merci pour l’article, qui rajoute des molécules suspectes à la fin! Zztop dans [forum] Dysfonctionnement sexuel lié aux anti dépresseurs et aux autres molécules
(Il y a 15h)
Good news ! Bon courage pr la suite ! G-rusalem dans [forum] Juste 2 mois de gbl 24/7 mais ultra dépendant physique
(Il y a 16h)

Pied de page des forums