PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : anaya

Cannabis » Positif au THC au CSAPA pour délivrance méthadone? » 25 avril 2022 à  09:46

Anaya
Replies: 13

Aller au message

[quote=Anagram]En ce moment je vais chercher ma méthadone à la pharmacie, mais j'ai quand même des rdv au CSAPA.
Ils me font passer régulièrement des test dépistage stup.[/quote]
Bonjour Anagram,

Je ne comprends pas pourquoi tu dois te faire dépister ?

Cannabis » Anecdote drôle » 23 avril 2022 à  09:00

Anaya
Replies: 2

Aller au message

Voilà, je suppose que d’autres ont dû vivre une fois dans leur vie une mauvaise expérience avec un dealer/ une marchandise ?

Cannabis » Anecdote drôle » 23 avril 2022 à  01:07

Anaya
Replies: 2

Aller au message

C’était il y a de cela bien longtemps… j’habitais en banlieue d’une grande ville et avais mes habitudes chez Momo, dans une cité.

J’avais appris qu’il s’était fait arrêter par les flics et je connaissais personne d’autre, sauf que je commençais à devenir dépendante.

Donc je décide d’aller quand même dans le quartier en espérant trouver un autre dealer. Je poirotte 15 min….

Un jeune passe, revient…

Plus personne….

30 min….

Il réapparaît et me dit « t’inquiète t’inquiète j’arrive »

45 min après je commence à froisser mon billet dans ma main tellement je m’impatiente. J’hésite à partir mais…

Le voilà ! Avec une belle barrette dans la main en plus. La transaction se passe tranquillement, je suis soulagée.

J’arrive chez moi, prête à me rouler un gros pét. :smoke: Je sors le morceau précieusement glissé dans mon portefeuille….

J’ouvre l’emballage et la….

UN CARAMBAR !!!
Vous auriez vu ma tête, :o ascenseur émotionnel.

:censored:

La c’est plutôt inoffensif et j’ai juste perdu de …

Cannabis » Mon addiction au shit et comment j'ai arrêté » 23 avril 2022 à  00:49

Anaya
Replies: 3

Aller au message

Bonsoir,

Je trouve que tu as fait un net progrès d’après ce que tu dis, je vois que tu arrêtes petit à petit en compensant un produit par un autre, le sport t’aide à te réguler au niveau de l’alcool….

Je me rappelle aussi de la paranoïa, quand tu sors de chez toi, que tu rentres dans un lieu public et qui te pousse à toujours marcher le dos courbé, baisser la tête dans une tension constante.

Une fois j’ai même entendu des voix, je vivais dans un appart en mezzanine à l’époque et j’avais l’impression que mes collègues étaient en bas en train de me critiquer.

Dès que je fumais un joint j’arrivais plus à articuler, gros ralentissement cognitif et même plus de plaisir au final, c’est ce qui m’avait aidée à arrêter, + ne pas en racheter.

Je t’envoie plein d’ondes positives

Culture drogues » Recherche d’une définition  » 05 avril 2022 à  22:14

Anaya
Replies: 2

Aller au message

Bonjour tout le monde

Comment vous définiriez RDR ?

Merci
Bises:)

Répression - Victimes de la guerre à  la drogue » Permis de conduire et alcool, drogues, médicaments » 05 avril 2022 à  22:03

Anaya
Replies: 13

Aller au message

Bonjour,

En fait j’ai du mal à voir comment ils vont mettre ces mesures en application.
Examen médical obligatoire et contraint pour tout le monde tous les 6 mois ?
Abrogation des lois sur le secret professionnel ?
Menace de suspendre le permis automatiquement si on ne s’y soumet pas, comme pour les tests covid avec le travail ?
Notre vie gouvernée et enserrée dans les dispositifs médicaux avec pour conséquences d’élargir la fissure entre les « drogués » et ceux qui ne le sont pas….

Car sans permis, bien souvent, pas de boulot. Exclusion de fait.

Macron n’a RIEN COMPRIS !

:mur:

Decro - Sevrages... et après ? » Les centre de cure d'addictologie les plus réputée » 03 avril 2022 à  02:38

Anaya
Replies: 14

Aller au message

[quote=Pb74]https://www.calme.fr/[/quote]
Coucou,

Celui que je te conseille et que je connais, correspond au lien ci dessus donné par Pascal.
Cette cure se situe près de Grasse dans un petit village tranquille. Tu es en chambre double, tu vois un médecin-addicto à l’entrée qui te prescrit ou non des médocs pour le sevrage, comme le valium, préconisé pour l’arrêt de l’alcool. Selon ton état de santé tu es mis sous perfusion pour te réhydrater (vitamines et compléments, la première semaine).Il y a des tisanes à volonté tout au long de la journée.
La cure est basée sur la thérapie de groupe animée par des psychologues diplômés, et tu peux facilement créer du lien avec d’autres personnes qui te soutiennent et qui viennent de partout.
Il y a aussi de la relaxation, de la somatotherapie avec un travail sur le corps, la respiration, le souffle. Des infirmiers donnent des cours sur le thème des traumatismes, l’anxiété…ce qui permet d’en apprendre plus sur ton fonctionnement.
A l’époque le por …

Decro - Sevrages... et après ? » Partage guide sur la stigmatisation » 01 avril 2022 à  14:58

Anaya
Replies: 8

Aller au message

[quote=trolalol][quote=Anaya]Oui, effectivement je ne l’avais pas vu sous cet angle, merci pour cette perspective critique ! Au moins il a le mérite d’exister parce qu’en France il n’y a absolument rien de ce type, c’est le[b] vide intersidéral.[/b]

D’ailleurs il me semblerait pertinent qu’un tel guide soit construit par les personnes concernées elles même qui devraient participer activement aux politiques publiques en matière de santé. Je suis pour l’intervention d’usagers experts dans les instituts de formation, rémunérés de surcroît.

Toi par exemple t’es pas d’accord avec ce guide mais as-tu d’autres propositions ?

En fait ce que tu soulignes révèles avant tout le « rien » derrière ce genre de catégories qui ne sauraient refléter la complexité du vécu d’une personne.

Si ma publication lance un débat, tant mieux, vive les conflits philosophiques !!:punk2:[/quote]
Heureux de voir que tu as bien pris mon propos! Je craignais qu'il soit pris pour une attaque, ce qu'il n'est pas le m …

Decro - Sevrages... et après ? » Partage guide sur la stigmatisation » 01 avril 2022 à  00:21

Anaya
Replies: 8

Aller au message

Oui, effectivement je ne l’avais pas vu sous cet angle, merci pour cette perspective critique ! Au moins il a le mérite d’exister parce qu’en France il n’y a absolument rien de ce type, c’est le[b] vide intersidéral.[/b]

D’ailleurs il me semblerait pertinent qu’un tel guide soit construit par les personnes concernées elles même qui devraient participer activement aux politiques publiques en matière de santé. Je suis pour l’intervention d’usagers experts dans les instituts de formation, rémunérés de surcroît.

Toi par exemple t’es pas d’accord avec ce guide mais as-tu d’autres propositions ?

En fait ce que tu soulignes révèles avant tout le « rien » derrière ce genre de catégories qui ne sauraient refléter la complexité du vécu d’une personne.

Si ma publication lance un débat, tant mieux, vive les conflits philosophiques !!:punk2:

Decro - Sevrages... et après ? » Partage guide sur la stigmatisation » 30 mars 2022 à  22:14

Anaya
Replies: 8

Aller au message

Bonjour tout le monde,

Dans mes recherches personnelles j’ai trouvé un guide très très bien fait avec un lexique sur les termes stigmatisants, fait au Canada. Il explique pq c’est préférable d’utiliser tel ou tel terme. Je l’ai publié dans ce forum car je considère qu’on ne peut aider l’autre en le stigmatisant…

J’espère qu’il vous sera utile, comme il l’est pour moi,

Bises

[url=https://www.psychoactif.org/forum/uploads/documents/164/guilding-rinciples-fra.pdf]guilding-rinciples-fra.pdf[/url]

Cannabis thérapeutique » Essai Cbd vape usage unique » 29 mars 2022 à  18:37

Anaya
Replies: 2

Aller au message

Salut James,

Oui merci pour cette réponse. J’ai vu que ça me rendait légèrement plus sociable aussi. C’est vrai, tu as raison pour le plastoc, mais bon, je ne culpabilise pas. Un de plus, un de moins… je vais leur suggérer de faire une poubelle pour le recyclage des vapes usagées tiens:o

J’aimerai un petit retour d’expé notamment sur l’anxiété ?

À bientôt

Cannabis thérapeutique » Essai Cbd vape usage unique » 25 mars 2022 à  23:48

Anaya
Replies: 2

Aller au message

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui j’ai choisi de me lancer et de découvrir le CBD, pas pour un effet récréatif mais en complément avec mon AD pour me détendre le soir.
J’ai d’abord cherché des échantillons, car je voulais vérifier que le produit me convienne avant de l’acheter, ce qui me parait on ne peut plus logique.
Je n’en ai pas trouvé à - de 5 euros ce qui me semble absurde pour un échantillon sensé être gratuit.
Je cherchais des goutes sublinguales et c’est plutôt cher: 27€ la fiole. Ça fait quand même un budget d’une 100 aines d’euros par mois…
Dans une première boutique j’ai pu sentir l’odeur de l’OGK et l’amnésia en fleurs et pollens, elles sont quasi similaires à la weed que j’avais l’habitude de fumer il a quelques années. Ça donne envie… sauf que j’ai décidé que je ne roulais pas de joint, cette pratique se rapproche trop de mes anciennes routines de consommatrice de prods illégaux.
Je prends un fly et je vais voir ailleurs, ou j’achète une vapoteuse à usage unique avec …

Paroles de femmes » Quand la mode stigmatise et exploite les UDs et sex workers » 18 mars 2022 à  12:06

Anaya
Replies: 44

Aller au message

La série de photos s’appelle « downtown divas »;

Paroles de femmes » Quand la mode stigmatise et exploite les UDs et sex workers » 18 mars 2022 à  02:44

Anaya
Replies: 44

Aller au message

Même s’il s’agit d’un ancien post, il me semble nécessaire de le déterrer ne serait-ce que pour montrer jusqu’où vont les médias pour, sous couvert de « dénoncer », se servir du corps comme d’un objet à sensation pour se faire un coup de pub. L’argent gagné par ces jeunes connards avec cette série de photos est-il allé aux centres de soin ? Ça m’étonnerait

Chemsex, Slam, Sexe et drogues » Le Sexe Et La Drogue Pour Une Femme » 15 mars 2022 à  15:46

Anaya
Replies: 21

Aller au message

[quote=zizitaupe_meilleure_bande]Ah oui si c’est une vraie dépression que tu tapes la (et pas juste une baisse de morale passagère) ça peut baisser le libido. Tu dis pas si tu prends des SSRI, ce qui peut rendre l’orgasme très difficile à atteindre pour certains. Sinon tu dis que tu prends des benzos et que tu bois, deux choses qui peuvent baisser le libido.[/quote]
Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’avais zappé cette info importante, il est indiqué sur la notice que des problèmes au niveau de l’orgasme peuvent survenir !

Quand j’ai commencé le mien, ça m’a retardé l’orgasme alors qu’avant j’étais, si je peux m’exprimer ainsi… un avion de chasse !

Au début j’étais déroutée j’avais le sentiment de perdre ma sensibilité au niveau du clito, puis je me suis aperçue qu’en continuant, détendue et dans l’instant présent, un peu comme à la relaxation tu te concentres sur ton ressenti corporel, ça vient !! Et c’est même plus fort.

Au final je suis contente car ça a régulé la frénésie o …

Chemsex, Slam, Sexe et drogues » Le Sexe Et La Drogue Pour Une Femme » 14 mars 2022 à  23:12

Anaya
Replies: 21

Aller au message

Coucou,

Peut-être que tu cherches à tout prix à avoir les mêmes sensations qu’avec ton ex que tu sembles encore considérer comme un idéal en matière de sexe (si je me trompe n’hésite pas à me le dire)?

Une partie de toi reste « fermée » à clé dans une chambre avec ton ex, tu n’arrives pas à la laisser sortir…. Tu te prives inconsciemment d’une jouissance qui lui reste réservée…?

Je ne crois pas qu’une drogue soit la solution, le risque serait d’en avoir toujours besoin pour jouir si associé à cela. A toi de voir si tu es prête à le prendre !

Tu pèses la balance, satisfaction à court terme/ risque de dépendance….

Sinon tu pourrais essayer de nouvelles choses, te laisser porter par l’imprévu… sans « chercher à » atteindre l’orgasme

Bises

Nootropiques ou nootropes » Mauvaise expérience  » 04 mars 2022 à  01:50

Anaya
Replies: 22

Aller au message

Psilosophia, même si en substance tu as raison, penses-tu que ton message est passé ?

Il me semble que si tu es inscrit sur psycho actif, tu adhères à minima a une approche non culpabilisante, je me trompe ?

Fais une minute, ce petit exercice de te mettre à la place de l’autre. On souffle… et hop ! Penses-tu que parler de manière si virulente peut provoquer une prise de conscience ?

Une personne qui demande de l’aide ne va pas toujours le formuler comme ça, et tu es le mieux placé pour le savoir puisque tu es toi même consommateur. D’ailleurs ce discours a-t-il été efficace pour toi ? Je serai curieuse de connaître ton expérience.

Responsabiliser, oui, mais de là à brutaliser…

Paroles de femmes » Mon rapport à la sexualité  » 02 mars 2022 à  01:13

Anaya
Replies: 35

Aller au message

[quote=krakra]Salut,
tu avais une addiction à l'orgasme et ou c'était un besoin de séduction et ou un besoin de s’avilir ?
tu a réussis à rompre cette addiction grâce à une rencontre ou un autre déclic?
Il est vrai que pour trouver du porno respectueux des femmes il faut bien chercher
Merci pour le témoignage[/quote]
Coucou,

Oui j’avais une addiction à l’orgasme. En fait c’était toujours au moins 5-6 par rapport et parfois plusieurs partenaires et rapports dans la même journée. Mon compagnon actuel au début de notre relation était complètement épuisé par ce mode de fonctionnement. C’était des réveils la nuit, des demandes avec insistance pendant la journée avec très peu d’autres sujets de conversation que le sexe.
A l’époque je voulais que ce soit brutal, après on reprends, encore, encore, jamais fatiguée, mais ensuite plus d’énergie pour rien.

Alors oui, j’attends les remarques sarcastiques du style « oh non le pauvre quelle victime, il est avec une folle de cul !!»; eh bien je v …

Paroles de femmes » Mon rapport à la sexualité  » 02 mars 2022 à  00:09

Anaya
Replies: 35

Aller au message

Ce serait vivre dans une petite bulle rose bonbons que d’affirmer qu’il n’y en n’a pas. Alors oui, bien sûr, cela dépends du contexte dans lequel tu te positionnes, lequel influence forcément ton système de représentations.

J’ai constaté ce paradoxe entre des images extrêmement sexualisantes dans les médias (si c’est à ça que tu fais référence, on est d’accord sur ce point) et un malaise constant à évoquer le sujet en milieu professionnel. Après c’est pareil, ça dépends quel milieu.

Par exemple des assos sont spécialisées sur ces questions là donc plus ouvertes sur les questions de la sexualité en général,sont des mines d’infos en matière de prévention etc

Il subsiste des attitudes culpabilisantes envers les femmes qui osent montrer leur corps et un amalgame trop vite fait avec les représentations données des femmes dans les médias (ex. La télé, clips etc).

[quote=Psilosophia][quote=Anaya]26 février 2022 à  00:19
Je publie ce post car je souhaite que la sexualité des femmes ne soi …

Paroles de femmes » Mon rapport à la sexualité  » 01 mars 2022 à  19:41

Anaya
Replies: 35

Aller au message

Ce qui m’étonne (a moitié) c’est que tu le banalises, mais ça a à voir je pense avec la manière dont la société considère les hommes: impératifs de performance, dictature des canons de beauté, priorité aux apparences par rapport aux qualités humaines… pour un homme le désir sexuel c’est synonyme de virilité.

Le porno est une magnifique illustration de tout cela, et ça doit être encore plus culpabilisant pour toi, qui n’est pas un pur beau gosse (oui, comme 90% des gens en somme). Quand on connaît la manière dont les actrices sont traitées, ça me coupe clairement l’envie. Peut être existera-t-il bientôt un label de non maltraitance, comme pour les animaux ? (Haha)
Sans doute faut-il préférer le porno féministe mais bon, je ne suis personne pour te faire la morale et te forcer à quoi que ce soit.

Concernant le travail du sexe, pour moi il devrait être reconnu pour que les personnes puissent être protégées par un cadre d’exercice. Je pense aussi aux femmes et hommes en situation de hand …

Paroles de femmes » Mon rapport à la sexualité  » 25 février 2022 à  23:19

Anaya
Replies: 35

Aller au message

Je publie ce post car je souhaite que la sexualité des femmes ne soit plus un tabou. Je suis heureuse de pouvoir le faire sous couvert d’anonymat.
Les femmes qui ont une sexualité active voire très active sont souvent considérées comme « débridées », « filles de petite vertu », « s****e », « p********e », « sale, qui ne se respecte pas », bref, préjugés en tous genres. Il est vrai que cela relève de la vie privée, mais bon, pour moi c’est un peu comme les violences conjugales, invisibles tant qu’elles n’étaient pas médiatisées. Alors que la sexualité masculine…

Peut être que d’autres se retrouveront dans mes propos… dans ce cas j’espère que vous partagerez avec moi vos expériences dans ce domaine.

Il y a quelques années, mon comportement sexuel était à la limite de l’addiction. J’étais comme addict à l’orgasme, il me fallait ma dose, au moins 5-6 dans la même session. Après j’étais bien, vraiment apaisée, comme liquéfiée. J’ai vraiment multiplié les partenaires, jusqu’à suivre quelqu …

Chemsex, Slam, Sexe et drogues » Addictions comportementales  » 21 février 2022 à  02:01

Anaya
Replies: 1

Aller au message

Bonjour tout le monde,

J’aimerai aborder le sujet des addictions sans produit, par exemple à la douleur physique (bdsm…) ou les sexualités addictives.

Quand peut-on dire que l’on est dépendant ? L’avez vous vécu ? J’ai bien conscience qu’il s’agit là de questions compliquées, voire même intrusives.

Je pense qu’il est réducteur de catégoriser la diversité des sexualités sous le terme addiction, et stigmatiser n’est absolument pas mon intention.

J’aimerai avoir divers points de vue car il n’y a pas beaucoup d’écrits à ce sujet.

Merci

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Est-ce normal ou devrais-je m'inquiéter ? » 08 février 2022 à  22:55

Anaya
Replies: 2

Aller au message

Bonsoir

Si tu viens de commencer ton traitement, je te conseille d’attendre quelques jours pour voir s’ils se dissipent, sinon d’aller voir ton médecin le traitement peut être inadapté.

En espérant avoir pu t’aider

Cocaïne-Crack » L'enfer du sevrage du crack, besoin de lumieres » 07 février 2022 à  21:39

Anaya
Replies: 15

Aller au message

Bonjour,

D’abord je te souhaite beaucoup de courage et de force, et il t’en a fallu pour prendre une telle décision. Tu sembles être dans la période la plus difficile, celle des premières semaines voire mois après l’arrêt.

Comme dit meumeuh, c’est peut être le fait de te poser un interdit draconien qui rend les choses si compliquées ?

Antidepresseurs » Sérotonine et antidépresseur » 07 février 2022 à  15:06

Anaya
Replies: 14

Aller au message

Je pense que oui, il faut que ton cerveau se réadapte et réapprenne à fonctionner tout seul.
Je suis toujours sous AD, j’ai commencé mon traitement il y a quelques mois. Avant je refusais net de prendre des médocs, que je considérais comme des drogues. C’est en me lançant que je me suis rendu compte que c’était un réel appui. En effet je trainais une dépression depuis pas mal d’années et j’étais tellement habituée à cette manière de fonctionner, pour moi c’était une norme. Les professionnels de santé et notamment les psys m’ont aidée à prendre conscience de cette réalité.
Pour répondre plus précisément à ta question, quand je fais du sport sous AD, je ressens moins ce sentiment de découragement face à la difficulté, je me canalise mieux dans le sens de l’effort physique. Sinon je m’arrête sans cesse, je me limite moi même avec des pensées négatives du style « j’y arriverai jamais » etc. Et je m’écoute mieux, je m’arrête si je suis trop fatiguée sans me dire que je suis nulle et donc d …

Tramadol » Sur-dosage de tramadol et alcool sans effet secondaires sauf memoire » 07 février 2022 à  03:16

Anaya
Replies: 7

Aller au message

C’est pareil, a l’époque la MDMA couplée a l’alcool inhibait complètement mon esprit critique. Le soir du nouvel an, je me suis barrée avec un mec que je connaissais a peine jusqu’à saint Étienne, sans vraiment prendre en considération les dangers auxquels je m’exposais.
Par exemple tu ne vois pas forcément si le mec met une capote ou pas, et c’est la porte ouverte aux rapports non consentis. Si c’est une nana tu prends aussi des risques, herpes, hiv… franchement avec les prods je m’en foutais, c’était priorité au plaisir. Heureusement j’ai rien choppé.
Le problème c’est le lendemain, ça doit être déroutant d’avoir autant de trous noirs…t’as pas l’impression que ton libre arbitre s’envole avec le tramadol ?
Ça m’est arrivé de draguer des gens, prendre des numéros, donner mon Facebook… n’importe quoi ! Ensuite je reçois des insultes genre « petasse tu m’as chauffé pour rien »…
Cette envie parfois d’aller toujours plus loin, en vouloir toujours plus…à un moment donné t’as plus le contrô …

Antidepresseurs » Sérotonine et antidépresseur » 07 février 2022 à  01:52

Anaya
Replies: 14

Aller au message

Je ne dis pas que le footing est une solution à tout, et je ne peux pas répondre à ta place, anticiper sur les effets que ça produira etc. C’est à toi même d’en faire l’expérience. J’ai commencé à courir pendant le premier confinement, petit à petit augmente le temps…maintenant je fais un peu de muscu, c’est un peu dur de se motiver au début, je me suis vraiment obligée à le faire. Malgré la clope j’ai pas mal d’endurance.
En tout cas, et je ne dis pas que pour toi ce sera la même chose car chacun est différent, je ressent un réel bien être après une séance de sport, c’est mon corps en quelque sorte qui me le demande.
Sinon pourquoi pas essayer des activités que tu n’as jamais osé faire pour telle ou telle raison ?
Ma psychiatre m’a dit que l’effet était très lié à ce qu’il se passe dans ta tête, aux projections et représentations que tu peux avoir etc.
Si tu vis le traitement comme un poison, autant l’arrêter c’est sur, même si je pense que le faire brusquement n’est pas la meilleure …

Antidepresseurs » Sérotonine et antidépresseur » 07 février 2022 à  00:28

Anaya
Replies: 14

Aller au message

Je pense qu’il faut chercher les moyens d’augmenter naturellement la sérotonine dans ton cerveau pour faciliter l’arrêt : sport, activités plaisir, cuisine, etc etc

Antidepresseurs » Sérotonine et antidépresseur » 07 février 2022 à  00:25

Anaya
Replies: 14

Aller au message

[quote=Kainry94]Bonjour à tous,

Je m'interroge sur ma capacité à récupérer après mon arrêt brutal de mon traitement antidépresseur pris depuis plus de 2 ans. J'ai essayer de l'arrêter je les repris plusieurs fois parce que c'était très dur les symptômes de sevrage mais là je l'ai arrêter définitivement.

J'ai lu ça :

En effet, les neurones sérotoninergiques ont adapté la sensibilité de leur récepteurs à une concentration élevée de sérotonine, qui est soudainement réduite à l'arrêt de l'antidépresseur. L'incidence de cet effet indésirable dépend de la demi-vie d'élimination du médicament et de sa posologie.

Donc, les neurones se transmettent des substances chimiques. Par quel mécanisme ?

C’est très simple : il y a un neurone qui émet la sérotonine, un autre qui reçoit cette sérotonine.

Là où il y a une petite subtilité – c’est que le neurone qui émet de la sérotonine, en récupère une petite partie après coup.

C’est ce que l’on l’appelle la recapture de la sérotonine émise.

Si vou …

Remonter

Pied de page des forums