PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de CrappyJunky » un sevrage cannabique codéïné » 12 mai 2017 à  09:03

bonjour

je partage largement l'avis de jean C. Moi même ayant été gros consommateur de presque 20 ans au quotidien, j'ai fais un break de 3 mois en juin dernier pour revenir à  une consommation raisonnable ensuite (faire des pauses d'au moins 10 jours tous les 15 jours)

Aujourd'hui mon chat est malade il lui reste peu de temps à  vivre, il a le cancer. L'impression que ça me fait est la même que pendant mon arrêt, un deuil est à  faire, je ressens la même tristesse dans les 2 cas. J'ai fais le deuil d'un consommation régulière, comme je vais faire le deuil de mon chat, c'est un travail à  faire sur soi.

Peu-être que comme mon sevrage est derrière moi, je n'en garde que le positif, mais dans le fond ça a été très dur, insomnies, angoisses, déprimes, transpirations excessives etc toute ma vie était tournée autour du cannabis, arrêté c'est comme perdre un de ces membres, c'est comme renier ce qu'on a été.

Au final c'est l'optimisme qui doit prendre le contrôle de l'esprit, il s'agit bien d'un conditionnement de l'esprit. On sait que le corps ne réclame pas de cannabis, on le sent bien quand on arrête, ce sont les habitudes solidement ancrées qui sont difficiles à  battre. Comme ne plus pouvoir caresser son chat.

Quand j'explique que la clé est de ne pas en faire un combat, je m'exprime sans doutes mal. Je veux dire par là  qu'il faut occuper son esprit à  autre chose et ne pas ruminer ses pensées autour du cannabis, ne pas compter les jours etc. Le temps fait son travail.

Je ne connais pas la dépendance à  l'héroïne, mais je ne doute pas que ça puisse être aussi difficile d'arrêter la weed que l'héro, passé le cap physique, c'est toujours un travail mental à  faire. Bref je ne minimise pas les difficultés de crappyjunky loin de là  et je lui réitère mes plus sincères encouragements de réussite... …

Le blog de CrappyJunky » un sevrage cannabique codéïné » 11 mai 2017 à  14:28

salut

après 1 semaine tu auras fait le plus dur, après 15 jours tu sera revenu dans un état physique normal. Après commence la partie psychologique, le courage ou la volonté n'ont pas bcp d'importance, comme jean c explique c'est surtout se faire une raison qui compte, il ne faut pas voir ça comme un combat à  mener, faut pas dramatiser non plus. C'est dur mais ce n'est pas la mort, courage à  toi !

Le blog de mikykeupon » Comment je remonte » 15 mars 2017 à  23:09

salut mikykeupon

Je bois une infusion de tilleul à  ta santé là  ^^

Si je pouvais je te dépannerais en beu avec plaisir, pour faire dodo c'est quand même le top

Le blog de mikykeupon » Comment je remonte » 27 février 2017 à  14:37

Bonjour mikykeupon,

Je t'avoue que ce qui t'arrive m'étonne, en te lisant j'imagine quelqu'un de bien dans ses baskets, tu me donnes l'impression d'être une personne stable, intelligente et empathique. J'aime bien te lire à  vrai dire, tu es un pilier de ce forum...

Je suis désolé de ce qui t'arrive, personne n'est à  l'abris d'une chute et ton témoignage est là  pour le rappeler... Je te souhaite de retrouver de la stabilité...

Le blog de inconnue » hallucination et remblement suite a la consomation de 3mmc » 15 février 2017 à  13:41

salut

je ne connais pas la 3mmc, mais avec la méphédrone c'est le produit qui m'a donné les hallucinations les plus intenses de ma vie. J'avais consommé 1 gramme dans la soirée puis j'étais aller dormir, je me suis réveillé quelques heures plus tard, j'ai fumé un douille de shit et là  j'ai eu un festival d'hallus incroyables...

Fais gaffe à  toi, c'est surement pas très sain d'en arriver là ...

Le blog de CoachMigui » Histoire de spiritualité » 10 janvier 2017 à  15:02

Bonjour les amis :D

Déjà  je voudrais m'excuser si je vous ai offensé, manifestement c'est le cas, certainement je me suis mal exprimé. J'ai du à  mon insu exprimer de l'arrogance et de la supériorité, mais ce n'étais sincèrement pas mon intention.

Vous me reprochez, si je comprend bien, de ne pas douter, il serait donc obligatoire de douter ? Je voudrais vous dire que ma certitude n'engage que moi, vous n'avez pas à  vous sentir agressé parce que j'affirme être certain de la vérité exclusive du christianisme. Si vous n'êtes pas d'accord, ça s'arrête là .

Le nouveau testament explique de long en large que jésus est la seule vérité. Je crois que la bible est la parole de Dieu, encore une fois c'est ma croyance, je ne vous l'impose pas.

"Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" Jean 14;6.
"Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C'est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle" Jean 5:20.
"Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils." Jean 1:9

Des verset bibliques qui affirment le caractère exclusif de la croyance en christ sont légions dans la bible, ce sont les fondamentaux du christianisme. Le dogme chrétien est exclusif lui même pour qui croit que la bible est la parole de Dieu, mais rien n'est pas imposé. La nuance a son importance.

Je ne suis pas dans une démarche égocentrique, je suis dans une démarche d'appréhender ce qui est vrai en christ. Et peu importe les événements je ne serais pas dans la concession, je resterai intransigeant. Si vous estimez dans votre libre arbitre que j'ai tort, je respecte celà  profondément.

Je suis dans une démarche de témoignage, si vous n'êtes pas d'accord avec moi je ne m'en offusquerai pas, je ne vais pas avoir de la haine pour vous ou de l'amertume. De la même manière si quelqu'un affirme qu'il croit que telle ou telle croyance est exclusive, je ne m'en offusquerai pas, les propos n'engagent que ceux qui les tiennent. Dans ce cas nous aurons simplement des point de vues divergents et c'est très bien ainsi, cette personne ne sera pas mon ennemi.

Il serait préférable sur ce genre de sujet de ne pas être dans la réaction, mais d'accepter ce que chacun exprime sans vouloir le sermonner ou lui faire la morale.

Allez bien à  vous et je m'excuse encore si je vous ai blessé ... …

Le blog de CoachMigui » Histoire de spiritualité » 09 janvier 2017 à  20:53

lol tu es agressif. Bon écoute, c'est pas parce que ma vérité est non négociable que je t'impose quoi que ce soit. Jésus est le seul chemin pour un chrétien, ce n'est pas moi qui l'invente, c'est la profession de foi chrétienne. Ma croyance est que Dieu a fait les hommes libres, je n'ai pas la prétention de corriger les autres. Tu as du mal avec le fait que je sois certain de quelque chose ? Je ne sais pas trop ou tu veux en venir en fait, encore une fois je ne débat pas, j'expose. Je ne professe pas contre une religion ou une autre foi, je professe ma foi. C'est certainement une forme d'intégrisme, si tu veux et dans ce cas je l'assume. Mais en aucun cas j'impose à  quelqu'un de penser quelque chose, je ne fais qu'exprimer ce que moi je ressens. Je n'ai pas apostrophé quelqu'un pour lui signaler qu'il faisait erreur et que moi je savais mieux que lui, je n'ai fait que témoigner ce que je ressentais moi. C'est à  prendre ou à  laisser, ce n'est pas mon problème ce que pensent les autres.

edit; c'est vrai que j'ai cité ton nom, alors tu vas me dire que je t'ai apostrophé, bon je m'en excuse je n'aurais pas du te citer et je n'aurais pas du parler au nom de amaranthe sur ce cas précis. J'ai bien conscience que je suis imparfait, c'est ce que je n'arrête pas de dire. Ce n'est pas de la fausse modéstie, du genre je dis blanc pour qu'on pense noir. Et certainement j'ai un égo et là  je pense, je crois, que c'est la nature humaine et s'en remettre à  Dieu c'est faire éclater son égo. Mais tu dois accepter que ma foi est non négociable(enfin tu dois, non tu ne dois rien, tu fais ce que tu veux :D).

Ps: j'ai lu ton lien en diagonales, ça ne m'intéresse pas plus que ça. Pour moi c'est un mélange de new age et d'occultisme indigeste …

Le blog de CoachMigui » Histoire de spiritualité » 09 janvier 2017 à  18:13

bonjour

"Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il n'a pas encore connu comme il faut connaître. Mais si quelqu'un aime Dieu, celui-là  est connu de lui. -

Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes." 1 Corinthiens 8

Dieu n'est pas égal à  dieu. L'homme est fait à  l'image de Dieu et dans le christianisme Dieu est unique, nous sommes des enfants de Dieu, ce qui est différent de dire que nous sommes égaux à  lui ... Christ est le fils de Dieu, il est homme et en lui nous sommes ces frères, nous sommes donc en christ les fils de Dieu.

Je lis vos commentaires avec intérêts, pour ce qui est des plantes et de leurs utilisations, mon avis est partagé. Je ne serais pas aussi catégorique que amaranthe, en effet, ces plantes font parties de la création de Dieu. Si il les a créés ce n'est pas par hasard, je ne pense pas que "tripper" soit mal en soi, c'est ce qu'on en fait qui peut causer problème. Si on se soumet aux esprits malin dans un espace mystique surnaturel, on fait je pense une faute. On peut juste tripper et être contemplatif, ce n'est pas un mal je pense.

En tant que chrétien, j'ai moi même sous l'effet des champignons renforcé la contemplation que je pouvais avoir pour la nature, l'impression de pouvoir toucher des doigts l'architecture vitale qui régit la matière, les lois de la vie. Mais je ne pense pas (j'en suis sur) qu'on puisse accéder à  Dieu par ce biais, c'est un outil donné parmis d'autres pour l'homme. Les plantes soignent le corps et l'esprit, c'est la création divine. Je pense que rien n'est là  par hasard, mais je pense aussi que rien n'est indispensable si ce n'est d'être pardonné par la grâce. La nature profonde humaine est quelque chose qui reste flou dans la christianisme, que sommes-nous vraiment ? des anges déchus ? des dieux déchus ? des créations imparfaites ? Je ne pense pas que la réponse nous soit donnée, peut-être n'avons-nous pas la capacité d'appréhender ce qui est vrai dans notre espace-temps. Dieu est à  craindre, il est l'alpha et l'oméga, il dépasse ce à  quoi nous sommes disposés à  penser, en celà  je reste tout à  fait humble d'apporter une définition de l'homme. Le concept de foi est justement d'accepter notre statut faible, corrompu, imparfait et de se laisser guider par supérieur à  soi.

Pour ma part je ne fais pas l'apologie du catholicisme qui à  mon avis commet bcp d'erreurs. Le clergé est anti chrétien, le nouveau testament ne hiérarchise pas les hommes mais les places sur un même pied d'égalité. La prière aux saints est anti chrétienne, en effet il est interdit de communiquer avec les morts, même si la possibilité existe dans une démarche occulte. Marie n'est pas une humaine différente d'une autre, elle n'a pas de caractère divin. La transsubstantiation est un concept qui dirait que nous sommes des cannibals, en effet on mangerait physiquement le corps du christ dans l'eucharistie, ce qui est à  mon sens complètement tordu. Enfin bref tout çà  pour dire, qu'être chrétien à  mon sens, ce n'est pas suivre une religion, c'est avoir une relation personnelle avec Dieu par le fils. Je ne suis d'aucune religion, l'Eglise du christ, c'est son corps, c'est l'ensemble des chrétiens sincères, cathos, protestants, orthodoxes, sans paroisses qui vivent la foi au quotidien.

Pour ce qui est des apocryphes, c'est vrai qu'on ne sait pas ce que jésus a fait dans le début de sa vie, toutes sortes d'hypothèses sont émises comme citées plus haut. Il aurait voyagé en inde, aurait été enseigné par les esseniens etc je ne sais pas donc je n'ai pas d'avis là  dessus. Ma conviction profonde est qu'il n'a pas été enseigné par l'homme, il est un courant nouveau mais ce n'est pas impossible qu'il ait voyagé en orient etc. C'est Dieu qui lui a insufflé ce qu'il devait faire et pas les hommes ou les pensées anciennes.

Quand syam reproche à  amaranthe d'avoir des certitudes, je pense qu'il ne comprend pas qu'un chrétien ne peut qu'être certain. Ce n'est pas de l'arrogance, il n'y a plus de place au doute quand le saint-esprit guide l'âme, ce n'est qu'évidence. Je ne pourrais pas dire que "jésus fils de Dieu" est une hypothèse et que chacun pourrait trouver sa vérité. Jésus est le seul chemin, pour un chrétien il n'y a pas débats, tous les autres se trompent. Il ne faut pas le prendre comme une réaction de supériorité, c'est juste que c'est un fait immuable aussi certain que 1+1=2. Chacun peut y croire ou ne pas y croire.

Pour ce qui est de Judas crucifié a la place de Jésus, je n'avais jamais entendu ça, qu'elle serait la signification de celà  ? Dans le mouvement gnostique, judas aurait fait un marché avec Jésus. Jésus lui aurait demandé de le livrer aux romains. Le mouvement gnostique invite à  pratiquer ce que le christianisme appelle l'occultisme. Ce sont deux visions opposées. Dans l'histoire chrétienne classique, judas trahit jésus et se suicide de honte. …

Le blog de CoachMigui » Histoire de spiritualité » 06 janvier 2017 à  00:56

bonsoir la file

bonsoir amaranthe, ton message me réchauffe le coeur, c'est rare de lire ça. Formidable témoignage que voilà , qui pour ma part à  toute sa place ici. La guérison de l'âme est ce qu'il y a de plus important de mon point de vue. Bien sur chacun est libre de ne pas y croire ou le contraire. Tu sembles vraiment touchée par la grâce, on ne parle pas de religion ici, c'est supérieur à  ce concept humain. Le simple message est que Dieu s'est fait homme par son fils dans une version humaine parfaite pour prendre sur lui nos fautes. Le simple fait d'y croire et d'accepter le fait que nous sommes des versions corrompues de l'humain ouvre le champ des possibles à  l'infini. La vie n'est pas plus magique ni moins stressante après, la vie est ce qu'elle est et ça je l'accepte, l'existence physique n'est qu'une étincelle. Ont peut souffrir de milles malheurs et être profondément serein dans la grâce, comme ont peut jouir de milles plaisirs et être profondément abattu dans le matérialisme. Tout n'est ni noir ni blanc, tout se croise et s'entrecroise, mais reste la vérité, celle du chemin éternel.

A++ …

Le blog de Fenouil » Un séjour en hp » 12 novembre 2016 à  09:46

salut merci pour vos témoignages

ça fait peur

Les psychiatres ont l'air d'inventer des maladies et des malades, ces gens ont trop de pouvoirs ...

Moi ce qui me choque c'est qu'ils peuvent diagnostiquer tout et n'importe quoi, mais dans le fond ils ne savent pas comment marche le cerveau, c'est en fonction de l'humeur du psy, les gens ont trop confiance en leur sois disant connaissances. Comme toutes ces personnes qui dès qu'ils ont un peu peur, on dit qu'ils ont de l'anxiété généralisée, quand ils sont timides, ils sont phobiques sociaux. Mais tout ça n'est diagnostiqué par aucun test médical sérieux, sois disant que c'est chimique et que ça doit être corrigé par la chimie.

Perso je n'ai pas eu bcp de contacts avec eux, mais à  un moment de ma vie j'ai vu 4 médecins sur une courte période, et j'ai eu 4 prescriptions différentes, citalopram, buproprion, propanolol et paroxétine. Aucune logique là  dedans, j'ai bien compris que la psychiatrie était plus une fumisterie qu'une science. J'aurais jamais confiance à  tout ça, sauf peu-être le jour ou il y aura des tests diagnostics basés sur la biologie et pas sur les témoignages et l'allure des personnes. …

Remonter

Pied de page des forums