brain zaps / PsychoACTIF

brain zaps

Publié par ,
52280 vues, 62 réponses
prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
A propos du syndrome serotoninergique j'ai été amené à  m'interresser aux brain zaps
C'est une notion floue allant d'une sensation passagère de vertiges et de flou à  des sensations de choc electrique dans le cerveau.
https://www.psychoactif.org/sujet/brain-zap
( en anglais http://theblondepharmacist.com/2007/11/ … in-shocks/  )

Ces symptomes ont surtout été décrits au moment du sevrage des antidepresseurs IRS mais aussi au cours du traitement ainsi qu'après des mois de consommation regulière de MDMA.

Ces signes semblent peu étudiés par la médecine et pourtant observés assez souvent par les usagers et patients. Du coup la cause et le détail précis sont lergement dans le flou. Avez vous un avis sur ce sujet ??
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Anonyme451Jd
off the grid
000
Inscrit le 26 Dec 2012
340 messages
Perso, je n'ai ressenti ça qu'a l'arrêt de la paroxétine...
Ca fait un drôle d'effet (sensation de "courant électrique dans la tête", c'est difficile de mieux le décrire), très désagréable.
J'ai pas mal lu sur le sujet, et j'aurai tendance à  penser que c'est lié à  la sérotonine, mais par quel mécanisme...???
Si tu trouve des pistes, je serai intéressé d'en savoir plus également...
En tous cas ça fait plaisir de voir un professionnel de santé se pencher sur ces questions (je pense aussi au phénomène des HPPD que tu as soulevé récemment) peu documentées (en particulier en France).

TV + ordi + smartphone + etc. la jeunesse passe la moitié de son temps éveillé le regard fixe devant un écran, le champs de vision réduit à  moins d'1 mètre !

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
Salut !
Comme je l'avais mentionné, j'en ai fait l’expérience pendant mes sevrages de Tramadol, et exceptionnellement lors de ma période de consommation, peut être en association avec d'autres médicaments, je ne pourrais pas l'affirmer ; c'était en tout cas bien plus marquant en période de sevrage.

La sensation , en soi, en plus d'une certaine douleur (c'est subjectif évidemment), c'est le sentiment qu'on te débranche et qu'on te rebranche un quart de secondes plus tard. J'avais envisagé un rapport avec la modification du seuil épileptogène de tramadol, mais j'ai eu tort. Ces brain zaps sont en effets, apparemment, spécifiques aux SSRI en général.

Concernant le mécanisme physiologique, je sèche. Des sources mentionnent la diminution (logique) des récepteurs sérotoninergiques dans le SNC. Vu la liste impressionnante des fonctions de la sérotonine en fonction des différents récepteurs, (là , je me base sur Récepteurs sérotoninergiques ) , il y aurait un certain nombre de pistes à  explorer.

Si ça peut aider, je dirais qu'à  peu près les deux tiers du temps, mes brain zaps survenaient lors de l'endormissement , 4-5 fois, avant de se calmer ... Plus de peur que de mal toutefois, c'est a priori sans danger réel (là  encore le "a priori sans danger" n'engage que moi ; mais je ne crois pas avoir lu de rapports de sequelles liées à  ces zaps.

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 21 Oct 2013
1322 messages
En cherchant un peu, j'ai pu trouver des hypothèses que je trouve intéressantes :

The zaps are a common symptom of SSRI withdrawal.

Brain zaps probably are related to a central nervous system symptom called Lhermitte's sign. See https://secure.wikim...hermitte's_sign

Lhermitte's sign is very low-level electrical signaling in the brain. It is a symptom that your nervous system has been destabilized by withdrawal. Like Lhermitte's, the zaps probably are a neurological hypersensitivity phenomenon. Many people who have the zaps say they are related to eye or head motion.

It is a cousin of epilepsy in that it is also abnormal electrical activity in the brain. Some people claim it can be treated with anti-seizure medications. Low-dose Lamictal (lamotrigine) may be a reasonable choice.

Lhermitte's is usually associated with electrical sensations in other places in the body but those who have bothered to look into the withdrawal zaps have called them a type of Lhermitte's.

Some people endure brain zaps for months; they tend to gradually decrease. I had them for 6 months in acute withdrawal and have not been troubled by them since. (My belief is they are not trivial and you should not put your brain through them if you can avoid it by slow tapering.)

----------
Abstract at http://www.ncbi.nlm....pubmed/12741444
Full text at http://www.mediafire...05lths70n67kcsm
Pharmacotherapy. 2003;23(5)
Shock-Like Sensations During Venlafaxine Withdrawal.
Roy R. Reeves, D.O., Ph.D., James E. Mack, Ph.D., John J. Beddingfield, M.D.

A prendre avec des pincettes bien sur, mais les sources données à  la fin du texte sont susceptibles de donner des pistes. Je suis évidemment dispo pour traduire le tout, si quelqu'un en ressent le besoin.

EDIT : La source de ma citation, excusez-moi : http://survivingantidepressants.org/ind … rain-zaps/

Dernière modification par YourLatestTrick (15 mars 2014 à  03:08)


Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

 

bazukero 
Psycho junior
000
Inscrit le 14 Nov 2012
244 messages
j ai vecu 10 ans en colombie ou je prenai les jour trankil 2g d hero a 80% en fix :jour plus une cinquantaine de pipes de bazuco (le crak local) apres environ 6 ans a ce rythme , souvent le soir en me couchant j avais de temps en temps comme des electrochoc ds le cerveau, ça durai une seconde et l'impretion qu'une decharge electrique traversait mon cerveau, et me faisait faire un bond d un metre au dessu du lit...
j imagine que c 'est ce que l on apel le brain zap, en tout cas c'est assez flippant...

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
ça y ressemble en effet. Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Kao
ça s'en va et ça revient
000
Inscrit le 12 Apr 2007
384 messages
Tiens, ça m'est arrivé une fois, cette sensation de décharge électrique dans le cerveau, un soir avant de m'endormir.

Quand j'en ai parlé à  mon psy, il m'a juste dit que le cerveau fonctionnant par mini décharges électriques, y avait rien de surprenant ni d'inquiétant (mais il est du genre à  toujours tout dédramatiser, ce qui pour une angoissée comme moi est plutôt rassurant).

"La valeur éthique d'une société se mesure à  la manière dont elle traite ses membres les plus vulnérables" (Roland Gori)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
Avais tu des AD à  cette époque , surtout si tu les avais diminué (ou sauté une dose) ça peut expliquer.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Kao
ça s'en va et ça revient
000
Inscrit le 12 Apr 2007
384 messages
Ben non, j'étais pas encore sous AD. J'alternais entre méthadone et héroïne, et du LSD de temps en temps... Et je souffrais de déréalisations fréquentes à  cette époque, aussi.


Mais maintenant que je suis sous AD, je saute fréquemment une dose (j'oublie de le prendre), et ça ne m'est jamais arrivé de nouveau... (au moins si ça m'arrive je saurai d'où ça vient)

"La valeur éthique d'une société se mesure à  la manière dont elle traite ses membres les plus vulnérables" (Roland Gori)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
La cause des brain zaps est liée à  la sérotonine, bien que les détails soient flous. Donc il est probable que cela avait à  voir avec le LSD. Il y a quelques témoignages la dessus mais c'est marginal.
http://www.rollitup.org/t/brain-zap-any … sd.837905/
Amicalement.

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

DJINS 
Banni
France
000
Inscrit le 15 Jan 2016
114 messages
Hello,

Voici mon témoignage sur les brainzaps. En 15 ans de consommation de MDMA/Exta, cela m'est arrivé qu'une seule fois suite à  un séjour en Espagne.

Avec un groupe d'amis nous avons pris des extas pendant 15 jours consécutifs (ne faite jamais cela, c'est tout sauf intelligent) et nous sommes sortis tous les soirs.
Le dernier jour, nous avions un train à  10 h du matin et je revenais juste de boite, j'avais oublié que je repartais. C'est dire l'état dans lequel je me trouvais.

Nous avons escaladé le grillage du camping pour ne pas payé (autre mauvais exemple) et sur le chemin j'ai commencé à  suer jusqu’à  être trempé et finalement je ne pouvais plus mettre un peid devant l'autre. On a  du rejoindre la gare en taxi.

En revenant chez moi j'ai commencé à  avoir des brainzaps. Cela arrivait aussi bien de nuit que de jours. Parfois cela me réveillait en pleine nuit et me mettait dans des angoisses atroces à  frissonner comme un malade.

C'est la seule foi ou je me suis vu pleurer et prier pour que ça s’arrête.

Cela a durer une dizaine de jours, ce qui est énorme au vu de la fréquence et de la difficulté à  supporter ce phénomène puis ça a disparu.

Par contre je n'ai pas pu fumer de shit pendant au mois 6 mois, car cela me remettait dans un état d'angoisse pré brainzap très inquiétant.

voilà  pour mon témoignage,

take care
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

« L'esprit, c'est comme un parachute. Ca marche mieux quand c'est ouvert. »

Hors ligne

 

ibaf653 
Nouveau membre
000
Inscrit le 27 Feb 2017
1 message
Hello,

Je me demande si ce que je vais décrire s'apparente au brain zap et vous remercie de vos retours d'experience.

Il y a bien longtemps.. :
16 ans , premières vacances entre amis, loin des parents au Portugal, nous décidons de tenter notre première experience au shit .
Divisé en deux groupes, nous achetons 2 barettes.. et roulons donc deux joints..
Respiration bien bloquée entre chaque tour pour faire 'comme il faut".

Mauvaise idée, au bout de qqs minutes, "je me reveille les gars", et toutes les deux secondes environ dirais-je, une baffe comme, un réveil avec remise des compteurs à  zero.
Je n'ai pas souvenir de décharge électrique mais ce fut très angoissant.
Puis rêves, halluinations, dodo.

Le shit est il connu pour entrainer des brain zaps ?
D'autres connaissent ils cette sensation de réveil ?

A+

Hors ligne

 

Ploping 
RuneScape
600
Inscrit le 13 Jun 2016
82 messages
Le brain-zap est lié à  la sérotonine, je ne pense pas que ce que tu as vécu avec du shit s'apparente de près ou de loin au brain-zap.

De mon coté, j'avais à  l'époque consommé jusqu'à  450mg environ en taz, à  la fin je ne ressentait plus les effets de l'md comme au début, j'étais en sueur complet, et j'étais speed et crispé de partout. 3 jours après la descente à  pointé le bout de son nez, j'ai alors pris du 5-htp.

En temps normal le 5-htp faisait ses effets, mais là  je les sentais x3, et tout les soir durant 5 jours, au moment de m'endormir, je sentais venir une décharge, qui commençait de la tête descendant jusqu'au pied. Ça me tétanisait, j'étais crispé durant la durée du brain-zap (environ 3-4 secondes) extrêmement intense, accompagné d'angoisse extreme.

Depuis se jour là , je n'ai plus consommé.

J'ai l'impression que les brain-zap que j'ai vécu son du au fait que j'ai fait le yoyo avec ma sérotonine.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

Boris Vian 
Artiste
000
Inscrit le 17 Feb 2016
74 messages
Blogs
Je serai assez intéressé de connaitre le mecanisme qui provoque les brains zap. Ils sont chez moi systématique si je suis sans AD (surtout avec la paroxetine) pendant plus de deux jours.
Mon syndrome de sevrage etant très violent, a chaque mouvement de tête j'ai des decharges dans le visage et surtout la mâchoire accompagné de vertige.

Corps, viande social consciente.

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
Je ne crois pas qu'il y ait un consensus sur des hypothèses causales. En °+ c'est encore très peu connu des médecins.

http://mentalhealthdaily.com/2014/11/29 … ensations/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3733524/


Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Garsduso 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 07 Mar 2017
117 messages
Blogs
Ça m est arrivé il y a quelques années, après des périodes de consommation de stim
La première fois j ai bien cru que quelque chose avait "pété" dans mon cerveau comme si un élastique cassait à  l intérieur de moi
En pleine nuit, au moment de m endormir le flippe total
Ces phénomènes cessent quand on ne consomme plus de produits qui l engendre

Hors ligne

 

high5 
ordinateur
France
000
Inscrit le 12 Oct 2016
96 messages
J'ai eu ces brain zaps lorsque j'ai arrêté d'un coup mon traitement de fluoxétine (je prenais 60mg par jour). Ça a duré 3-4 semaines puis c'est parti.

Hors ligne

 

PSYCHOCRACK
Caltex
France
200
Inscrit le 27 Dec 2013
2511 messages
jamais u de brain zap, senssation d'électricité dans la tète, mais certainne personne on raporté en avoir u en sevrage de catinones style MDPV, mais faut vraiment etre tres accro physiquement.
(en prenddre tout les jours depuis plusieurs mois ou semmaines

et effectivement c'est pas connue des psychiatres, ma psychiatre ne me croiyais pas quand j'en ais parler comme pour le syndrome sérotonoinergique.........sad vraiment c'est relou, j'ai l'impréssion de passer pour un con!)

Dernière modification par PSYCHOCRACK (11 mars 2017 à  09:05)


Maximised power-Better fuel economy-Smoother drive-Lower emissions-Reliable performance.

Hors ligne

 

mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
000
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Blogs
Pour ma part ça m'arrive souvent. Les premières fois c'était en sortant d’hôpital où l'on m'avait mis sous tranxène. Un week-end je suis partie en les oubliant et à  chaque pas je ressentait les ondes électriques traversé tout mon corps en partant du cerveau, j'ai été consulté en urgence un médecin généraliste qui a dû me prendre pour un accroc aux médocs et m'a prescrit le stricte minimum pour tenir le week-end.
J'en ai aussi eu quand je prenais des anti-dépresseurs, c'était d'ailleurs le signal qui m'indiquait que j'avais oublié de les prendre, une sorte de garde fou ces brain-zap.
Maintenant je ne prend plus d'AD, mais la semaine dernière, j'étais en rupture de stock de seresta et ce fût comme la première fois, plein de choc électrique dans le cerveau, et des chocs électriques à  chaque pas que je faisais, à  ceci se rajoutait des problèmes d'élocution. J'étais obligé de faire chaque mouvements lentement pour ne pas ressentir cette sensation hyper désagréable.

Maintenant je me suis acheté un semainier pour que ça ne m'arrive plus. En même temps cela me permet de savoir quand je dois prendre RDV avec mon médecin généraliste pour mon renouvellement d'ordonnance.

/forum/uploads/images/1489/1489226757.jpg

Hors ligne

 

Yog-Sothoth
Hackeur Vaillant
100
Inscrit le 18 Apr 2016
1029 messages
Blogs
J'y connais pas grand chose, mais je lis dans ce topic beaucoup de gens qui ont expérimenté des « décharges » pendant la nuit ou les phases d'endormissement (moi également d'ailleurs).

Est ce que vous connaissez les myoclonie d'endormissement ? Parce que ce genre d'affection est hyper courant, parfaitement bénin, et n'a à  priori rien à  voir avec la sérotonine.

Personellement, j'ai souvent des myoclonies d'endormissement, et j'en ai toujours eu, même avant de me mettre à  consommer des prods.

Il existe ici des tuto détaillé sur le DeepW. Je ne répond pas aux MP de ceux qui ne les ont pas lu.

ECC: C94BCD0576D57A0CA3794151ED410079F18D2ED8
RSA: 0A0279F87BDD585E90653DE8B6E90802FF520AFE

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
Je crois qu'il s'agit en effet de deux symptomes différents (les Brain Zaps et les myoclonies d'endormissement ou équivalents).
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

ornitorink 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 05 Aug 2015
91 messages
je vient d 'apprendre ce que j ai depuis 1 ans grace a votre decris, parfois j ai la tete qui vas exploser avec vertige violent, angoisse ,nausee, impression que je vais crever,sa dure quelque heure,a chaque fois que ca m' arrive j ai envie de tout jeter dans les chiottes, puis sa passe avec un morceau de neuroleptique (mais je suis pas sure que c est le bon remede) je pensait que c' etait lie a mon alimentation trop light....je pensait aussi que cela venait du shit, je crois qu' il est trop fort et provoque ces décharges....

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
Je ne pense pas que ce soit des brain zaps, qui sont plutot des sensations passagères "d'éléctricité dans le cerveau", parfois de flou ou de flottement.   Amicalement


http://www.psychonaut.com/reductions-de … ebral.html

http://www.psychonaut.com/reductions-de … ankan.html

Re: Syndrome séroto (by Saankan)

    Brain zaps, also known as "brain shocks," "brain shivers," or "head shocks" are a fairly common withdrawal symptom experienced during discontinuation (or reduction of dose) of SSRI and SNRI antidepressant drugs. The symptom is described as brief but repeated electric shock-like sensations in the brain and head. The effect is not only confined to withdrawal periods for all sufferers, but also are experienced while actually taking the prescribed medication (although less commonly), and have been known to continue for years after withdrawal from the associated medication.

Les Brain zaps, aussi connus en tant que "chocs de cerveau", "frissons de cerveau" ou "chocs de tête" sont un symptôme assez commun de "retrait" (Si quelqu'un sait comment traduire "withdrawal symptom" en jargon médical...) ressenti durant l'interruption (ou la réduction de la dose) d'un anti-dépresseur SSRI et SNRI. Le symptôme est décrit comme une sensation courte, mais répétée de choc électrique dans la tête et le cerveau. Les effets ont non seulement lieu durant les périodes d'interruption (et merde je capte pas bien la tournure de phrase "for all suffers" et je suis trop défoncé, débrouillez vous), mais sont aussi ressenties pendant la prise du médicament prescrit (néanmoins moins souvent), et ont été reconnu pour continuer des années après l'interruption du traitement associé.

http://wikidoc.org/index.php/Brain_zap


    Traduction très à  l'arrache, d'ailleurs très mauvaise aussi, mais ça aidera peut être les anglophobes (français quoi :p).


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

ornitorink 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 05 Aug 2015
91 messages
c vrai que ca ressemble a un buzz violent (pour decrire) comme si c etait une montee violente ,non de plaisir mais de "panique"
enfin c est encore les effet indesirable de ce qu' on prend.

Hors ligne

 

Psykedelik 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Aug 2016
12 messages
Bonsoir,
Je viens témoigner également sur ma dernière expérience avec les brainzaps. Cela remonte à  cet été, après avoir passer 4 jours de consommation de MDMA. Je n'ai pas manger grand chose et je n'ai dormi au total que 7/8h. La redescente ne c'est manifester que 2 jours après, redescente d'une dizaine de jours durant lesquels des sortes de décharges se faisaient ressentir au niveau des tempes. Durant pas plus d'un quart de seconde, vous avez l'impression d'être soulever brusquement tout en recevant une décharge dans le crâne. Parfois toutes les 10 secondes, surtout au moment de dormir !

Comme l'a dit DJINE plus haut, durant ces périodes de brainzaps, vous risquez d'être amenés à  en souffrir en fumant (la weed le provoque moins). Parfois même, il m'est arrivé de ne plus sentir les effets des joints, c'est frustrant puisqu'ils vous donnent mal au crâne et ne vous procure aucun effet !

C'est pour cela qu'il est conseillé de bien espacer ses prises et éviter les prises consecutives, de bien s'hydrater et se nourrir correctement pendant la redescente tout en respectant un cycle de sommeil normal.

Des redescentes comme celles-ci vous en ferez qu'une, à  raison que la première vous aura servi de leçon wink

Prenez soin de vous, amicalement.

Hors ligne

 

Eva Trip'Love 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 07 Apr 2017
1 message
Bonsoir .... Pour la p'tite histoire, je lis ce forum depuis belle lurette mais je ne m'inscris qu'aujourd'hui afin de vous faire part de mon expérience ....

Étant moi-même du milieu médical, j'ai posé des tas de questions concernant les BrainZaps à  des médecins généralistes (sont à  côté de la plaque), à  des psychiatres, neurologues et même anesthésistes que je côtoie régulièrement .... Ils ont très peu de bonnes réponses ....

Je m'explique :

Je vous passe mon passé de consommatrice car, même si j'avoue avoir touché à  tout, je n'ai jamais abusé .... Suite à  de gros soucis personnels, j'me suis retrouvée tellement déprimée qu'on m'a donné des AD (à  raison d'1/2 cp de Sipralexa le matin) ... Tout d'abord, je suis très "réceptive" car au bout de 5 min, j'ai ressenti l'effet (agitation, tremblements, serrage de mâchoire).   

Au début, tout allait plutôt bien, je me sentais mieux et même euphorique .... puis rapidement, tout a basculé .... et j'ai été prise d'idées noires suicidaires (heureusement, j'ai 1 volonté de fer et ma fille, mon Chéri m'a sauvé la vie .... * pleure * => désolée)

Je n'en ai pas pris longtemps, tout au + 3 ou 4 mois en diminuant doucement (de 1/2 cp à  des 1/4 puis 1 jour sur 2) .... Depuis, ma vie semble bousillée, ainsi que mon cerveau et je regrette d'en avoir pris .... D'ailleurs, si j'avais écouté les Médecins, ils m'en prescrivaient 1 nouveau chaque mois et plus fort pfffffffff .....

Pour vous décrire ce que je ressens .... depuis l'arrêt (ça va faire 2 ans que je me coltine ces décharges électriques dans la cervelle, parfois si violentes qu'elles irradient dans ma langue et jusqu'aux poignets .... parfois, je ressens comme des vagues qui me font perdre l'équilibre, ou bien, on dirait que mon cerveau ne gère plus le reste de mon corps et je me cogne partout maladroitement .... ça me rend très triste, cet état .... J'ai l'impression que c'est irréversible (tout ça pour qq mois de traitement de merde). En effet, ça concerne bien la Sérotonine, nos neurotransmetteurs ainsi que la chimie de notre cerveau sont déréglés et ça prend du temps .... C'est 1 peu comme 1 coupe-circuit et les signes avant-coureurs de l'épilepsie .... J'en ai au réveil, ou quand je commence à  m'endormir, quand je tourne les yeux ou la tête trop vite, ou lorsqu'il fait froid ou que je bois du gazeux ou du froid .... C'est très invalidant au quotidien et ça impacte sur bien d'autres choses .... Notre thermorégulation, notre transit (douleurs intestinales, estomac) et surtout une immense fatigue .... Parfois, ces BrainZaps m'empêchent de me lever du lit (alors imaginez ce que devient mon quotidien ? Appelez moi Frankenstein LoÔoL 1 peu d'humour ne fait pas de tort)

Concernant les professionnels de santé .... Ils n'en savent pas grand chose .... On m'a juste conseillé de prendre du Magnésium à  gogo (B6 et B12) .... évitez le 5HTP car c'est dangereux (avec certitude, je vous l'affirme !!) Vous risquez de faire des thrombus (AVC) car, au lieu que la sérotonine aille directement au cerveau comme elle devrait, elle s'agglutine dans notre sang (principalement nos plaquettes qui jouent 1 rôle essentiel dans notre coagulation sanguine ... tout ça parce que le complément est avalé et mal assimilé par notre système digestif) Alors mes amis, PRUDENCE avec le 5HTP, ça paraît anodin mais ce n'est pas si bon !! Privilégiez le poisson (vous assure ça marche ... pas longtemps), l'huile de krills, les bananes .....

Haaaaa oui, j'ai écrit à  la firme pharmaceutique de Bruxelles pour savoir s'ils étaient au courant et s'ils avaient 1 solution (malgré tout ce que je pense de nos chères firmes pharmaceutiques), voici ce qu'ils m'ont répondu :

"Nous avons lu votre mail attentivement dont vous parlez des BrainZaps dus aux traitement de Sipralexa. Dans la notice comme dans la littérature, ses phénomènes sont décrits chez quelques rares patients qui utilisaient ou arrêtaient le traitement avec un antidépresseur, comme le Sipralexa. Nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin ou psychiatre traitant. Il est le mieux placé pour vous aider. L’effet indésirable que vous décrivez est déclaré aux autorités, comme nous oblige la loi."   

Et ça va être de pire en pire .... car, avec les médocs tels que la Rilatine, apparemment, ça en crée aussi. Tout comme la fume, les champots et + que tout, le Tramadol (gros risque de syndrome séroto) qui donnent des BrainZaps ....

Voilà , j'espère ne pas vous avoir bourré le crâne ? Prenez soin de vous wink
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

Basquiat 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 May 2017
11 messages
Blogs
Sous deroxat ( paroxetine) je confirme avoir des brains zap si je loupe le traitement au bout d'une journée . J'ai pu mettre un nom sur ces vertiges électriques grâce à psychoactif.

J'avais néanmoins une question étant consommatrice habituellement de cocaine ( un gramme toutes les 4 semaines) j'ai commandé du speed pour des raisons financières sur le dw.
Je n'ai pas encore reçu le prod mais je voulais savoir si au niveau serotoninergique ce stimulant présentait des risques avec le deroxat?

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11200
Inscrit le 22 Feb 2008
8687 messages
Blogs
La cocaine est surtout dopaminergique mais elle a aussi un effet inhibiteur de la recapture de la serotonine.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coca%C3%A … acodynamie

Donc en effet c'est possible que l'association avec le Deroxat donne des effets secondaires, surtout chez quelqu'un deja relativement sensible.

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

SheepskinTearaway 
Banni
France
000
Inscrit le 27 Apr 2015
228 messages
Blogs
J'en ai à cause du Solian. Sacré m**** ce médoc.

"She opened her heart
To a tearaway, a sheepskin tearaway
All covered in scars
And full of Heroin." - Peter Doherty

Hors ligne

 

Snx 
Chat Sushi
Palau
000
Inscrit le 21 Aug 2017
140 messages
Blogs
J'ai expérimenté des périodes où je subissais plusieurs "brain zap" par jour. C'était il y a peu, pendant ma "reprise" du tramadol, vertige et oubli de l'action en cours, pendant 2 à 5 secondes. C'est très anxiogène comme sensation. Cela dit je n'ai jamais eu ça avec mes AD (je prenais 100mg de Sertraline-ISRS par jour).

Intriguant. thinking

Hors ligne

 

Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Analyse de drogue et cannabis : qu'en attendez vous ?
    Il y a 2jCommentaire de Mister No (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Connaissez vous l'annuaire sur la réduction des risques ?
    Il y a 1jCommentaire de rdradbzh (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    07 mai 2021Commentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Forum UP ! 
    Interaction & Mélange - 5-HTP et Psychédéliques
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    Il y a 40mn
    1
    Commentaire de Fidèle dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Cannabidiol - Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
    Il y a 42mn
    2
    Commentaire de Fidèle dans [Cannabis...]
    (71 réponses)
     Forum 
    Légalité - Interdiction en France vis à vis de l'Europe
    Il y a 1hCommentaire de indycaro dans [Kratom...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Nos champis contaminés ?
    Il y a 1hNouvelle discussion de Jennàrick dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Lithium - Syndrome de sevrage intense au Lithium
    Il y a 2hCommentaire de Desmocat dans [Médicaments psychotro...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Renseignements sur plusieurs produits dissos (O-Pce, 2-fdck, MXPr,...
    Il y a 2hCommentaire de Morning Glory dans [RC dissociatifs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bad trip - Que faire en cas d'overdose de MDMA?
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Psyborg dans [MDMA/Ecstasy...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Santé - Douleur poitrine réveil
    Il y a 3hCommentaire de Psyborg dans [Au coin du comptoir.....]
    (9 réponses)
     Blog 
    Trip report : 1400 mg de 3 MMC en plug, suivi de 1P LSD
    Il y a 3hCommentaire de Morning Glory dans le blog de Bootspoppers
    (6 commentaires)
     Blog 
    Déjà un pied dans la tombe
    Il y a 11h
    2
    Commentaire de Babasdu68 dans le blog de stlinjah
    (19 commentaires)
     Blog 
    600µg (LSD)
    Il y a 19hCommentaire de bloodi dans le blog de Bon Vivant
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 21:33
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Heiseinberg00, Supreme0riginal3eldia, Llau nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     L'armoise (Artemisia vulagaris) - Un substitut légal au cannabis ?
    par bakoumarx, le 22 Jun 2021
    Salut ! Pour commencer je sais pas si j'ai posté dans le bon forum n'hésitez pas à déplacer mon post si je me suis foiré. : l'usage récréatif de l'armoise est très peu documenté et peut donc s'avérer être dangereux voire fatal (en cas de surdosage). Je ne vous incite donc pas à la c...[Lire la suite]
     Retour sur 5F-MDMB-2201 après 2mois d'utilisation
    par Narvalsd, le 11 May 2021
    Bonjour, Je change de cannabinoïde de synthèse sous peu et je délaisse donc mon 5F-MDMB-2201 contre de l'ADB-Butinaca. J'en profite pour vous faire un retour sur le 5F, qui, sans être mon premier cannabinoïde, m'as surpris mais pas spécialement en bien. J'ai commencé à consommer des noïds...[Lire la suite]
     Pourquoi non à une rubrique “rencontres” ?
    par Mauddamier, le 09 Jun 2021
    Inscrite ici depuis plusieurs années, je venais chercher des conseils, je venais aussi me documenter, apprendre des choses. C’est un lieu unique et véritablement bien construit. Au fil du temps, j’ai apporté mes témoignages ici ou là… pour que l’on vienne ensuite me réconforter par m...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ses vraient. Psilo dans [forum] Programme d'Echange de Seringues en Bretagne
    (Il y a 2h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] L'armoise (Artemisia vulagaris) - Un substitut légal au cannabis ?
    (Il y a 6h)
    Yes dans [commentaire de blog] Sur la coke, sans plaisir!
    (Il y a 19h)
    Très intéressant le MAPS, de bons travaux dans [forum] Question à poser lors d'une session "perso"
    (Il y a 19h)
    Bravo dans [forum] Programme d'Echange de Seringues en Bretagne
    (Il y a 19h)

    Pied de page des forums