Quelles façons de faire baisser la tolérance aux opiacés?

Publié par ,
16433 vues, 9 réponses
Leaf homme
Psycho sénior
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Yup, chers amis droguomanes,

Pour ceux qui ne m'ont jamais lu, alors voilà , je tape de l'héro, sub et autres opiacés depuis 6 ans, me suis retrouvé avec une énorme dépendance aux speedballs IV à  un certain point, les choses sont allées un peu trop loin, j'ai donc du changer d'environnement, faire un sevrage et tralala.

Je me suis depuis remis à  la came de façon "saine" (lire le fil "Qui d'autre est réellement heureux d'être héroïnomane?" pour plus de détails et de baston/soap opera façon psychoactif ^^), c'est à  dire en alternant période de conso à  2g/jour pendant 3-5 jours et sevrage/abstinence de quelques jours, généralement 4-5, plus si possible.

Me trouvant récemment sans trop trop de thunes, j'ai décidé d'éviter, et donc n'ai tapé que 2g ces deux dernières semaines, et c'était il y a sept jours. Par contre, j'ai trouvé 8mg subutex dans ma piaule, et pour le fun, me suis fait 2-3mg en taquet (avec filtre toupie évidemment), ne m'attendant pas à  un truc extra mais agréable néanmoins. Et en fait, je me sens TROOOOOOOP BIEEEEEEEEN (évidemment pas de flash, mais un bien-être opiacé, une chaleur super), on dirait mes premières fois avec le sub à  18 piges, quand je préférais même le sub à  l'héro (bizarre, hein), quand le sub me faisait me sentir capable de tout faire, invincible et relax à  la fois, énergique, motivé, clair et fort et souriant!

Alors, je savais que ma tolérance baisserait, mais alors aussi vite et à  ce point???! Ca me parait incroyable, et génial, car il y a pas si longtemps que ça ma tolérance était vraiment trop élevée.

Voilà  donc mes questions: Qu'est-ce qui a bien pu faire descendre ma tolérance aussi rapidement?
Y a-t-il des moyens connus et vérifiés de baisser la tolérance de manière plus prononcé et plus vite?
Et étant donné que (dîtes-moi si je me trompe) la tolérance est justement ce qui crée les symptômes de sevrage; SI l'on trouvait un moyen, médicament, de garder la tolérance à  un niveau minimum, ne serait-il pas ainsi plus facile d'éviter une dépendance/accoutumance physique (attention je ne parle pas de la dépendance psychologique)?

Et PLEEEAAAASE ne m'emmerdez pas à  coups de "le fait que tu veuilles baisser ta tolérance montre clairement ton envie d'effacer l'ancien toi, suite à  un stress post-traumatique blablabla" ou de "espèce de connard c'est impossible de pas tomber accro a l'héro t'y connais rien ta gueule meurs enfoiré" - si l'envie est trop forte je créerai un fil spécial insultes où on pourra tous se défouler et se traiter de merdes.

Gros bisous et si jamais vous avez un peu de meu-ka en trop, n'hésitez pas à  me l'envoyer! En échange ma photo dédicacée.

Hors ligne

 

avatar
cobalt homme
ancien subuTox sous methadone
Inscrit le 06 Feb 2014
210 messages
salut
la tolérance et la dépendance aux opiacées sont deux chose bien différente et qui n ont rien a voir

“C’est dur d’échouer, mais c’est pire de n’avoir jamais essayé de réussir.”
Theodore Roosevelt
Ce qui fut,fut Ce qui est,est Ce qui sera,sera

Hors ligne

 

Leaf homme
Psycho sénior
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Ah bon? Ah merde, pourtant on m'avait dit que plus la tolérance est élevée plus le manque est sévère, genre de corrélation... Donc je voyais une possibilité là . Enfin.

Hors ligne

 

avatar
Ricoson homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 28 Jun 2012
1820 messages
La tolérance, c'est de la biologie pure. La biologie du cerveau essaie de limiter l'afflux des signaux, qu'elle considère trop important. C'est pourquoi il faux envoyer alors plus de molécules, et inversement quand on sèvre.

La dépendance, JE dirai que c'est biologique pour le coté manque physique, mais quand le manque physique commence a s'atténuer, le manque psychologique prends le relais.
Bien entendu, c'est la biologie qui fait fonctionner le cognitif, mais la tolérance n'a alors plus beaucoup d'impact dessus. On pourrait être toujours en manque avec une tolérance nominale ou presque.

D’où tout les conseils de RDR en la matière....pour éviter les "bavures".
https://www.psychoactif.org/forum/viewtopic.php?id=4157

Rico

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne

 

Leaf homme
Psycho sénior
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Oui, mais regarde, il est quand même carrément plus dur de décrocher d'une conso de 4g/jour que d'une dépendance moins d'1g/jour.
Si on avait moyen de garder une tolérance minimale, même si on se retrouvait en manque, les symptômes seraient nettement moins hard qu'avec une grosse conso, nan?

Hors ligne

 

avatar
Ricoson homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 28 Jun 2012
1820 messages
Plus HARD, oui, naturellement. Mais cela ne change rien a la dépendance.

Dommage que mon acolyte Ziggy soit absent en ce moment.

Lui, il avait une technique qu'il a utilisé assez souvent, soit, faire baisser sa tolérance drastiquement, en prenant de la substitution au minima du minima, et, au bout d'une dizaine de jours, pouvaient retrouver les sensations oubliés. Tout était calculé pour, mais, cela ne changeait rien a sa dépendance.
Quand il avait atteint son but planifié, soit une tolérance plus acceptable, il retournait avec délectation dans l'aboutissement de cet effort.
Les souffrances qu'il avaient accepté précédaient dans ce cas le plaisir qu'il en attendait en récompense.

Mais bon, JE parle a sa place, et il aurait surement une interprétation un petit peu différente, mais nous en avons parlé de "vive voix" tous les deux....et il ne m'en voudrait pas.

Rico@Son

Soyons réalistes, exigeons l'impossible !!

La majorité des imbéciles reste invincible et satisfaite en toute circonstance. La terreur provoquée par leur tyrannie se dissipe simplement par leur divertissement et leur inconséquence.

Hors ligne

 

avatar
cobalt homme
ancien subuTox sous methadone
Inscrit le 06 Feb 2014
210 messages
la tolérance c est ce que tu peut encaisser si tu colle 1/4 g de came a quelqu’un qui prend pas de came il fait une od alors qu un habituer va tolérer bien plus et il aura donc une plus grande tolérance
alors que la dépendance que tu prenne 1g ou 4g par jours pendant 1 mois tous les jours tu peut faire ce que tu veut la tu devient dépendant comme tout le monde

“C’est dur d’échouer, mais c’est pire de n’avoir jamais essayé de réussir.”
Theodore Roosevelt
Ce qui fut,fut Ce qui est,est Ce qui sera,sera

Hors ligne

 

Leaf homme
Psycho sénior
Inscrit le 31 May 2014
844 messages
Oui voilà  Ricoson c'est de quoi je voulais parler, tu vois, pour éviter d'en arriver à  des quantités de cames ridiculement énormes (et donc une perte financière toute aussi gigantesque) que j'essayais de trouver des moyens de faire en sorte que la tolérance reste au minimum, parce qu'il y a dépendance et dépendance, moi je préfère celle où je prends un minimum mon pieds et je veux que ça reste comme ça. Mais c'est pas forcément évident de garder le contrôle.

edit: ok oui je saisis, la dépendance est toujours là , d'accord. Mais s'il y avait moyen de garder une tolérance assez basse, de une, ce serait beaucoup plus facile à  gérer, et de deux, plus facile à  d'en décrocher (physiquement parlant, les symptômes du manque étant moindres qu'avec une conso hors de contrôle)

Dernière modification par Jeef (05 juillet 2014 à  23:25)

Hors ligne

 

Mammon Tobin homme
Modéranimateur à  la retraite
Inscrit le 07 Sep 2007
5581 messages
Yo Jeep, j'en ai parlé plusieurs fois ici, dont une fois récemment (genre 2 semaines) mais vu que t'es anglophone, je invite à  rechercher la méthode du DXM quotidien (à  toute petite dose, même pas psychoactive)...
Je l'utilisais quand j'étais encore un "chipper" (je prenais des zopis très régulièrement sans être accro, physiquement j'entends, pendant 6 ans avant de devenir accro physiquement y'a 2 ans), pendant 1 semaine je prenais rien sauf 2 gélules d'Ergix par jour. Et !paf ça fait des chocapic!

Y'a tout plein de science derrière, mais j'ai oublié j'ai du faire ça y'a genre 6/7 ans big_smile Donc va bluelighter un peu...

Mammon

Dernière modification par Mammon (06 juillet 2014 à  00:39)

Hors ligne

 

avatar
cobalt homme
ancien subuTox sous methadone
Inscrit le 06 Feb 2014
210 messages
il sera tres compliquer de faire ce que tu veut faire vu que ton corps en demandera toujours plus et suivant ce que tu a comme came des fois tu va en avoir de la tres bonne ou il te 1g par jours et le lendemain tu aura une tres moyen et la il te faudra 3g pour pas etre en manque après tu peut prendre tout le temps 1g par jours mais tu sera obligatoirement en manque a un moment ou l autre et tu trouvera autre chose pour compensé car comme pour tout le monde etre en manque si tu a la possibilité de pas l etre va etre dur de résister a partir de la il et tres compliquer de diminuer ca tolérance et donc dépendance

“C’est dur d’échouer, mais c’est pire de n’avoir jamais essayé de réussir.”
Theodore Roosevelt
Ce qui fut,fut Ce qui est,est Ce qui sera,sera

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Faire baisser sa tolérance
par Kalika2023, dernier post 26 septembre 2023 par Kalika2023
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Rotation des opioïdes pour baisser la tolérance
par Fat_Bob, dernier post 08 avril 2020 par Zénon
  7
logo Psychoactif
[ Forum ] Expériences - Doute sur la tolérance au Opiacés
par Baba68, dernier post 13 mars 2019 par Junon
  11

Pied de page des forums