MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion / PsychoACTIF

Expériences - MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion


#1 26 octobre 2015 à  15:10

pierre 
Administrateur
7500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 11086
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Mots-clés: [MDMA]

J'ai créé un discussion spécialement pour les TR et les expériences de la premiere fois à  la MD.

Ca permettra à  ceux qui veulent se lancer dans l'aventure d'avoir pas mal de témoignages de la 1ere fois sous la main, pour voir ce qu'il faut faire et ne faut pas faire.

Cette discussion vient compléter la grosse discussion sur les demandes de conseils pour la premiere fois.


Blog sur LeMonde.fr : Un monde cent drogues

Hors ligne

#2 26 octobre 2015 à  15:10

HeavenB 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 13 Sep 2015
Messages: 211
Blogs

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Bonjour à  tous, si je viens écrire ce TR aujourd'hui, c'est parce que je pense avoir très largement abuser de mon corps et de ses limites ces trois derniers jours.

Pour commencer, pour que vous ayez le contexte de la situation, j'y suis aller seul, avec une voiture, le samedi midi, la teuf à  durer jusqu'au dimanche soir et le dimanche soir, nous sommes parti en after jusqu'au lundi 12h00. Durant ces trois jours, je n'ai ni pu manger, ni pu dormir.

J'avais 0€ et ne comptais pas me prodder à  cette teuf, et quand je suis arriver, j'ai fais la rencontre de pleins de personnes formidables qui m'ont "engraisser" de drogues, tout était gratuit alors j'en est un peu profiter et ensuite c'est moi qui suit retourner les supplier...

Bref, je commence la soirée avec quelques lignes de cocaïne, continu sur pas mal de speed comme à  mon habitude, tout en fumant et buvant... Quelques heures après, je prend un carton, des champignons et de la kétamine, un trip mémorable mais que je ne décrierait pas car je le trouve pas apte à  en faire un TR.

Après ça tout ça encaisser, nous sommes le deuxième jours, toujours bourré d'amphétamines et ayant des hallucinations résiduelles, je me calme, je sens que mon coeur est chaud... chaud bouillant, j'ai l’impression que si je continu je vais finir à  la morgue!!!

Le soir arrive, on me propose des para de MDMA (0.15g), gratuitement, alors j'accepte (je n'en avais jamais pris)... Et là , commence le vrai trip report.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une petite heure après, j'étais dans la voiture avec plusieurs de mes nouveaux amis, on fumer un pétard tranquillement en parlant, et puis là , je sens une montée. Sauf que je n'étais absolument pas préparer à  la MDMA, je ne connaissais même pas la montée, et je commence à  sentir des fortes chaleurs, mon corps était bouillant et j'avais l’impression de faire 300°C, mon coeur se met à  palpiter, accélérer, faire des montagnes russes, et là  je me dis "merde, j'ai fais un pas de trop!" (je ne savais pas que ça faisais parti de la montée). Je relève la tête et dis au conducteur à  coter de moi "woaw mec, ta md elle me rend chaud bouillant hardcore", et là , en "bon farceur", il me dis "Ah, bah c'est normal tes en plein bad." (alors que moi je pensais que j'étais entrain de faire un arrêt cardiaque... Mais c'était faux bien évidemment, seulement une impression) et là , gros black out de ce moment de la montée, et d'un coup je me réveille, la montée terminée, avec bien 15-20 minutes totalement effacés, j'étais devant le son, je profitais à  fond, je suis retourner à  la voiture pour dire merci à  celui qui m'avais donner ça, c'était réellement un monde magique, pas autant que le LSD par exemple, mais ça avais son coter charmant, avec un très très bon ancrage dans le réel, l'amour, le bonheur intense...

J'arrive à  la voiture pour dire merci aux gens à  l'intérieur, mais tout de suite, j'ai envie de serrer tout le monde fort contre mes bras, avec ce geste et mes énormes points noirs à  la place des yeux, ils m'avaient tout de suite capter... Et ils l'ont pris avec énormément de sourire, de joie, de bonne-humeur, il m'ont réellement mis super bien, ils m'ont demander si j'aimais et j'ai répondu que j'adorais, alors le conducteur me donne ses lunettes de soleil, me dis d'aller au caisson, j'y vais et il me rejoins, il me fait une place devant le caisson, les mains agrippés (je tenais pas super droit avec tout ça dans le sang et la grosse fatigue, mais seul la md était "actives" à  ce moment).

Une fois cette étape fait, il me met ses lunettes de soleil, me chuchote "ferme les yeux" et repars à  la voiture. J'ai suivit son conseil, et là , le son était magique, il ne venais pas contre moi, il était en moi, je le comprenais, j'étais lui, j'ai eu une énorme dose d'énergie et j'ai pu taper du pied sans même contrôler mes mouvements devant le son... Mais c'était toujours harmonieux !

Vers 22h00, le soundsystem prend ses affaires et pars d'ici !!!! Mon dieu, je vais pleurer, ça faisait à  peine un petit quart-d'heure que j'étais devant le son... En fait, on ma dis plus tard que ça faisait déjà  4 heures, alors je fais le tour du site vite fait, et rencontre des gars qui installaient une mini-scène, trois-quatres caissons et tout ce qu'il faut pour mixxer... SUPER! La md était à  son maximum là , tout le monde avait un sourire jusqu'aux oreilles et était bien vaillant et attentionné envers les autres (il rester qu'une 15aine de personnes en tout, donc c'était super convivial).

Vers 22h30, je vais faire un câlin à  une inconnue (une envie... comme ça :')), elle avait le sourire et ça me mettait de bonne humeur... Finalement, elle était elle aussi sous MD, et on s'est très vite rapproché, d'ailleurs on va ce revoir ce week-end. J'ai fais des câlins à  plusieurs autres filles, puis je retourne au son, vois l'équipe du mec qui poser le son assis sur un canapé sur la mini-scène, je monte avec eux, leurs fait des câlins et les remercies de poser ce son merveilleux, je vais aussi faire un câlin à  celui qui mixer et ils ont compris que j'avais un bon délire, alors ils m'ont dis de rester avec eux sur la mini-scène et de profiter à  fond !!! Finalement, ce sont devenu des amis et tout ceux qui restaient m'ont connut d'office comme "le gars qui tape du pied sur la scène", tout était magique !!

Vers 00h00, nous partons pour un petit after dans une vieille maison abandonnée, un bon mur de son de 20kilo, pas mal en intérieur pour un after, on étais une vingtaine, donc toujours très convivial, je me remet directement dès qu'on arrive au son, je rencontre d'autres gens sous MD et un très bon ami à  moi, finalement je tape du pied toute la nuit jusqu'à  05h00 du matin. A 05h00, la MD n'as plus trop d'effets, alors je me met à  la recherche de MD gratuite en after de 20 personnes à  05h du matin (oui... oui...!) mais, par chance, j'ai trouver un para de 0.15g gratuit, je me l'enfile directement, me moque de ce qui peux arriver, de l'overdose de tout et de n'importe quoi, JE VEUX ENCORE DE LA MD (à  ce moment là  hein...).

Je me remet à  taper du pied jusqu'à  10h00 et à  10h00 je me calme, vraiment trop épuisé après autant de drogues et autant de temps sans dormir/manger.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je ne suis ABSOLUMENT PAS fier de cette soirée, j'ai bien cru que j'allais y rester plusieurs fois à  10h+ du dernier jours, à  cause de mon coeur qui n'arrivait plus à  suivre et me donner l'impression de faire des arrêts cardiaques de temps en temps... Maintenant je pense que je vais devoir aller m'allonger une semaine voir deux entière dans mon lit et ne plus en sortir pour encaisser les descentes de toutes ces drogues en même temps...

Bonne semaine à  tous, considérez moi comme mort mentalement jusqu'à  lundi prochain!
Cependant, je tente refaire l'expérience d'une teuf uniquement sous MD (mélangé à  rien d'autre) pour voir tout son potentiel!

Dernière modification par HeavenB (26 octobre 2015 à  15:14)


Ma passion ? Le LSDetente.
*fier de moi* J'ai trouvé un jeu de mot !

Hors ligne

#3 27 octobre 2015 à  10:14

HeavenB 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 13 Sep 2015
Messages: 211
Blogs

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

D'ailleurs, j'ai une petite question...
Sa fais maintenant presque 24h que j'ai rien pris, mais mes pupilles sont encore dilatées, j'ai encore une grosse motivation et je tape du pied seul dans ma chambre avec mon caisson depuis hier, les résidus d'effets partent au bout de combien de temps ?

------------------------------

EDIT : Une deuxième question aussi...

Vous pensez que c'est raisonnable de reprendre de la MD ce week-end ? En petite quantité (max 0.15g en deux jours) pour profiter un maximum du son ? C'est Halloween et j'ai un gros truc avec 120 kilos de son de prévu... Je veux vraiment en profiter un maximum !!

Bien sûr, toute la semaine je vais rester chez moi à  me reposer et après Halloween, j'aurais au minimum 2 mois avant de reprendre la MD.

Dernière modification par HeavenB (27 octobre 2015 à  20:31)


Ma passion ? Le LSDetente.
*fier de moi* J'ai trouvé un jeu de mot !

Hors ligne

#4 26 décembre 2016 à  01:31

Zibou 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 23 Dec 2016
Messages: 18

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Avant la Toussaint, j'ai fait ma première fois sous MDMA dans des conditions de rêve. Ne connaissant pas le forum à  l'époque, et pris d'un ennuis terrible je vous fait mon TR seulement aujourd'hui.

Arrivé en étude supérieur depuis cette année, je peux enfin vivre plus ou moins librement, aller à  des festivals sans demander à  papa maman, sortir voir un pote fumer un pet sans me dire "Oulah, j'suis trop foncdé, faut que j'évite mes parents, sinon y vont tout de suite le voir "

Pour ceux qui sont Normand, vous aurez surement entendu parler du Nordik Imapkt, un sacré festival auquel j'ai eu la chance de participer. Mon ami qu'on nommera J avait déjà  eu quelques expériences avec la MDMA, et il m'avait dit que c'était une occasion en or pour moi d'essayer.
De plus, étude supérieur est synonyme de boite au lettre personnel, et donc pour nous de deep web. Notre MD viens donc du deep, la qualité est au rendez vous

Il est 18h00 je rentre chez moi, j'étais le seul de mes amis a ne pas être en vacance a midi, le before se déroulait chez moi, trois de mes amis m'attendait à  la porte.

18h15 le before commence tranquillement, nos amis arrivent peu à  peu, tout le monde se met a boire, fumer, sauf J, moi un autre ami A et un derniers Jbis, nous comptions nous proder, on voulait éviter les mauvais mélange. On s'est limité au cannabis.

18h20 plusieurs pets tournaient, je me coule une D
C'était une sacrée D, j'étais affalé dans mon canapé, heureux de voir autant de gens s'amuser chez moi, on parlait de tout et rien, et on se mettait déjà  dans l'ambiance du festival, une playlist hardcore en fond
Pas mal de joint tournaient, un ami me demande si 2 personnes peuvent venir en plus, aucun soucis. Ils reviennent à  5. Bon les maths c'est pas toujours ça, c'est pas grave.


Vers 19h00 c'est le 4e joint de la soirée, ça commence à  faire en une heure, mais tout vas bien, dix minutes plus tard on commence a s'activer pour partir chez J qui habitait a mi-chemin là  ou on aurait poser nos affaires, je me tape une D-part.

Il doit être 21h30; un bon repas et quelques joints plus tard, on arrive au Nordik Imapkt séparé de nos amis qui n'avaient pas faim est qui étaient parti a plus tôt. Une fois sur place, J, moi et nos deux autres amis cherchont a retrouver nos autres amis. Quel idée dans un festival comme ça ... On commence donc à  kiffer le son sans vraiment se soucier des autres
Vers 23h00, Vandal fait le show une tuerie, je ne compte plus les joints, mais depuis 18h c'était bien le 10e qu'on se partageait

Minuit.
C'est l'heure de gober, Angerfist arrive bientôt, aucune nouvelle de Jbis et A, tant pis, on gobe avec J et on retourne dans la salle, l'ambiance est au rendez vous, un plaisir pour mes oreilles
Un bon quart d'heure plus tard, on croise A et Jbis, entrain de porter sur leurs bras un mec totalement mort, c'est l'incompréhension, J et moi allons les voir pour savoir ce qu'il se passe. Ils avaient gober il y a déjà  une bonne heure, et étaient déjà  à  fond, isl ramenaient juste un mec trop mort vers le poste de secoure
On repart avec eux, ils sont trop chaud et nous mettent vraiment dans l'ambiance, mais on les perd vite de vue ( va savoir pourquoi ). On se retrouve à  fumer un J en pleine montée, et la je me rend compte que la MD fait effet, je suis une pile électrique, je commence a avoir chaud, malgré que je sois en t-shirt, le pull attaché au niveau du bassin.

Vers minuit trente grosse panique. Une nausée. Violente. Je regarde J, il voit bien que ça va pas, j'arrivais même pas a parler, et respirais fort. Et j'avais sacrément chaud. On s'écarte histoire que je prenne un peu l'air, j'ai eu deux grosses nausées sur le trajet, je me voyais vomir, mais finalement nan, ça allait, j'arrivais toujours pas a parler, mais je sentais que je me ressaisissais. Je pense a prendre un chewing-gum, que je mâche machinalement sans m'en rendre compte jusqu'à  la fin du festival. C'est bon, j'ai pris l'air 5 minutes, je vais mieux, J et moi retournons donc dans la salle et là  c'est le feu. Je deviens une pile électrique, ma jambe tremble machinalement je peux pas l'arrêter, la musique est encore mieux que dans mes souvenir, les jeux de lumières sont géniaux, on se rapproche peu à  peu des barrières avec J. Sur notre chemin vers les barrières, je me rend compte que l'experience que J m'a fait découvrir est génial, j'ai envie de lui montrer, de le remercier, de tout mon coeur. Je lui cris "C'est trop bieeeeeeeeeen" j'étais un peu comme un enfant en extase devant lui et ce qu'il m'avait fait découvrir, ma jambe bouge toujours machinalement en rythme avec la musique, je bouge le bras, je m'éclate, c'est le feu j'ai de l'énergie a dépenser, et j'en dépense, je m'arrête pas de bouger. Une vrai pile électrique je vous dis. On essayait quand même de se rapprocher un maximum, il devait bientôt être l'heure d'Angerfist. Je crois, a vrai dire j'en sais rien, mais je suis J. Là  on croise un mec, on devait être dans le 10e rang plus ou moins, il nous demande un chewing-gum, lui aussi sous MD. J comprend, arrive à  lui parler, moi derrière trop dans mon delire je ne m'arrête pas de bouger. Ce mec me voit, regarde mes yeux, met ses deux mains sur ma tête pour bien que je le regarde, souris et me dit "Ahhhhhhhhh, toi t'es un bon". La il nous dit "Venez, je suis aux barrières avec un pote". Il devait être 2h00 plus ou moins, Angerfist arrive, on est aux barrières, face aux caissons, sous MD. Jusqu'a notre depart, je kiff, je kiff, je kiff, je bouge le bras, ma jambe tremble toujours machinalement au rythme de la musique, c'est l'éclate. Parfois au milieu de mouvement de bras frénétique, sans savoir pourquoi je fermais les yeux une seconde durant laquelle je perdais l'équilibre, et reculais d'un pas en me disant "Wooooooooooooooooooooh" puis repartais de plus belle. Ca à  du m'arriver 3-4 fois. Au bout de ce qui me parait 10 minutes, mais en réalité est 2heures et demi, c'est la fin, on retrouve A; Jbis; et on commence à  partir, là  ça va un peu mieux, je sens encore l'effet de la MD, mais je commence à  me calmer, on repart tranquillement chez J. On a même pas froid alors qu'on est en octobre, le chemin de retour se fait tranquillement, tous heureux d'avoir vécu ça.

Etant le seul autre ayant mon appartement, je ne reste pas trop chez J, les autres vont déjà  prendre leurs trains de 6h00 à  la gare, moi je rentre chez moi tranquillement, le sourire jusqu'au oreilles. Quels expérience. Une fois dans mon lit je m'affale, et le lendemain, me re-voilà  normal.
Durant une quinzaine de jour, j'avais vraiment envie de ré-essayer la MD, c'était. Woah. Le lendemain en écoutant un son aléatoire d'angerfist, je bougeais machinalement le pied, mais plus les jours passèrent, et mieux ça allait. Aujourd'hui je reprendrais de la MD avec plaisir, mais ce n'est plus le centre de mes pensées

Voilà  voilà , c'était ma première fois sous MD, j'ai surement du oublier des détails, ça commence a remonter tout de même !
Bonne fête à  vous !

Dernière modification par Zibou (26 décembre 2016 à  01:42)

Hors ligne

#5 26 décembre 2016 à  12:00

Shadow734 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 24 Dec 2016
Messages: 23

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Un TR sympathique a lire, la ya pas a dire, conditions parfaites! un bon before qui sent le canna, go taper du pied devant mr vandal et le grand angerfist, t'as vraiment ressentis le coté energie de la d, c'est cool, puis bien entendu le love devant le son qui t'emporte, enorme, de la bonne d dans de bonnes conditions sa donne ton tr mdr, sa me fait toujours plaisir voir le bonheur des gens, ensuite comme tu l'as dis aussi, ce n'est plus le centre de tes pensées et tant mieux, faut que sa reste occasionnel pour garder la magie du truc,
bref un BON tr, peut etre juste savoir le dosage  sa aurait était cool, bonne continuation l'ami!

Hors ligne

#6 14 avril 2017 à  20:57

Groschoko 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 14 Apr 2017
Messages: 5

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Salut,

Il y a quelques semaines j'ai pris des taz pour la première fois. Avant ça j'avais seulement fumé des joints, pris du poppers et du proto. l'expérience a été très particulière donc je vous la partage ici je pense que ça pourra en aider certains smile Et désolé pour la longueur, j'ai mit beaucoup de détails smile

Donc c'était à  une soirée psytrance en salle, j'étais avec mon meilleur pote qui connaissait pas non plus et un groupe de potes qui avaient la plupart déjà  consommés. On décide de tester, on achète un taz qui devait être dosé à  0.3 quelque chose comme ça, et comme un con je le prend entier, mon meilleur pote prend une moitié.

En attendant que ça monte on chill au fumoir, on kiffe le son, on découvre un univers qu'on savait pas qu'il existait et on kiffe de ouf... bref au bout d'une heure je sens que ça monte vraiment, je me sens super lent, je vois tout au ralenti... une fois que j'ai fini de monter je kiffe vraiment le son je danse je me sens au top.

Ensuite pendant deux/trois heures on danse, on s'embrasse, on se fait des câlins bref l'extase. J'ai les pupilles comme des trous noirs, j'ai pleins pleins de trucs qui me passent par la tête et il faut absolument que je les fasses partager, j'arrête pas de parler et je parle super super vite, tellement qu'on me dit de ralentir et répéter à  chaque fois, complètement l'inverse de d'habitude, normalement je parle peu.

On était arrivé dans la salle déjà  bien saouls et défoncés, je sens plus les effets de l'alcool donc on paie des tournées de jagerbomb, on continue de tirer sur des joints...
3h après le premier on décide d'en prendre un deuxième, un redbull cette fois donc dosé sûrement à  0.5... une très grosse connerie.

Une fois qu'il est monté je commence à  partir en couilles, j'ai des grosses hallucinations, comme si les gens se téléportaient de quelques centimetres toutes les secondes. Je crois que je faisais des micro-sommeils et que je rêvais un truc, puis je me réveillais et ça faisait un décalage entre mon rêve et la réalité.
Plus chelou, je vais au fumoir et devant la porte je vois un lapin grave mignon, je me dis faut que je le caresse, puis mes yeux se stabilisent et je vois que le lapin était un videur qui me regarde chelou, donc je trace ma route et je raconte à  mes potes qui me conseillent de me calmer et d'y aller molo.
Autre hallu, j'avais constamment l'impression que des gens parlaient alors qu'ils disaient rien, j'arrêtais pas de demander à  mes potes de répeter ce qu'ils venaient de dire et ils comprenaient pas de quoi je parlais...

Bref malgré ça j'ai grave kiffé ma soirée, on est parti en after à  6h (mais j'avais l'impression que ça avait duré 2h...), on a bu quelques bières j'étais encore salement perché, au bout d'une heure je décide de rentrer chez moi en vélo (pas eu de pb heureusement). Là  je m'endors 2h, je me réveille en sueurs et un peu dans le flou mais je vais bien. Ensuite la redescente commence, je suis pas de très bonne humeur, j'ai des tremblements, des spasmes mais à  part ça, ça va.

C'est là  que ça commence à  partir en couilles, le soir (c'était un samedi) je vais en vitesse chez ma copine parce qu'elle répondait plus aux messages et qu'elle souffre de dépression donc je prend peur, j'arrive chez elle et je la trouve avec les poignets en sang sur son lit, un rasoir posé à  côté... pas profond heureusement, je l'aide à  nettoyer désinfecter et faire des bandages, mais je suis en état de choc.
Je passe la nuit chez elle, le lendemain matin je rentre chez moi me doucher et chercher des affaires, mais une fois revenu c'était comme si j'étais toujours pas réveillé... Et là  je commence à  avoir un sale mal de tête, une grande grande fatigue, des tremblements... Donc je m'endors dans son lit, je me réveille quelques heures après encore plus mal... J'ai des migraines atroces qui me donnent envie de me taper la tête contre les murs... Je dors quelques heures, je me réveille, je bois des litres, je galère à  bouger, je me rendors et ça recommence... En 48h j'ai du dormir facile 40h...

En deux jours j'ai fais que dormir, pas mangé, juste énormément bu. Heureusement elle s'occupe de moi mais je m'en veux d'être un boulet etc. Le lundi je suis tjr au plus mal, je rentre chez moi pendant qu'elle est en cours. Le soir je m'inquiète trop donc je vais voir le médecin de garde.
Il m'explique que mon corps est épuisé, que c'est comme si je venais de courir un marathon, qu'il faut juste beaucoup boire pour éliminer ce qu'il reste dans les urines, et attendre que ça passe. Il me trouve une angine par dessus le marché et me prescrit du paracétamol, et heureusement me fait un arrêt pour la semaine...

Au bout de deux jours j'étais quasiment rétabli heureusement.

J'ai repris un taz deux semaines plus tard, en commençant par la moitié, sans boire d'alcool ni fumer, et moins dosé. J'avais encore quelques effets chelous mais pas de contrecoup juste une déprime un ou deux jours smile

Voilà  je voulais partager ça avec vous pour en aider certains, et si vous avez eu une expérience semblable racontez-la moi smile

Dernière modification par Groschoko (14 avril 2017 à  20:58)

Reputation de ce post
 
Merci pour ce retour d'expérience ( d'une conso pas RDR ;) ). Reck.

Hors ligne

#7 17 avril 2017 à  10:02

Ananas36 
Nouveau membre
Austria
100
Date d'inscription: 16 Apr 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Bonjour, je vais vous conter ma première fois sous MDMA.

Présentation : 18 ans,  1m75 pour 57Kg.
Face à  la drogue, j'ai consommé énormément de Cannabis entre l'âge de 15 à  17 ans, j'ai profité de mes capacités pour ne rien faire au lycée et j'ai arrêté quelques mois avant le bac quand se sont présentés mes concours ... ( pas très intéressant mais ça vous permet de vous replacer )
Par la proximité avec des étudiants en médecine, j'avais essayé le protoxyde d'azote 6/7 fois également, mais je ne considérais absolument pas ça comme une drogue.

Préambule :

L'idée nous vient avec un ami en se baladant sur le DeepWeb d'essayer un achat, nous voulions tester la fiabilité de cette méthode, on opte donc pour une livraison rapide et de petite quantité.

Après quelques recherches j’ai cru comprendre qu’une dose récréative correspondait à  1 à  1,5 fois notre poids en mg mais d’après d’autres expériences lues, j’ai cru comprendre que ce n’était pas très grave si cette dose était dépassée de peu.

Je reçois tout en début de matinée et fixe ma prise après mon déjeuner.
Pour cette première prise je suis chez moi, avec ma famille (eux ne sont pas au courant naturellement) et je préfère essayer une première fois en étant calme, posé et serein.

A deux reprises dans la matinée je coupe des petits bouts sur la pilule pour gouter, le gout est extrêmement chimique et désagréable mais pas non plus écœurant.

Avec ceux deux petits morceaux de coupés, après une heure je me sens engourdi mais rien de particulier mon esprit reste calme.

T=0

Avant de déjeuner je prévois de prendre un demi cachet soit une dose théorique de 110mg.
Je l’ai dans ma poche et je ne pense qu’à  le prendre. A la fin du repas (dessert) je ne résiste pas je le prends.
A peine le cachet prit, je souris bêtement je suis heureux. Je viens de le prendre alors j’arrive à  me contrôler.

Je tiens à  dire que ce passage était extrêmement perturbant en y repensant, j'étais à  table face à  toute ma famille et j'avais pris ça discrètement. Je ne me préocupait pas du tout des effets que ça allait m'apporter ni de quelle manière et à  quelle vitesse ils allaient se manifester. Je suis quelque peut candide parfois big_smile

T+20 :

Le repas est fini je suis sorti de table, je prends la deuxième moitié car je ne vois toujours rien, je suis normal, je me demande ce qu'il se passe.

T+40 :

A peine 30 minutes après la prise. Je sors fumer une clope. Il fait 15° je suis en t-shirt 
Une sensation de chaleur envahit mes jambes dans un premier temps. Je suis sur un transat, grand soleil, je commence à  me dire que la montée est plutôt agréable et j'ai vraiment hâte de voir la suite des choses.
Entre le moment ou j'allume et le moment ou je finis ma clope les effets ont déjà  mutés. Je suis raid mort, ce n'est plus une sensation de chaleur dans mes jambes, mais des frissons, pas le genre de frissons que l'on à  lorsque l'on a froid, mais des frissons je ne saurais comment décrire ... agréables.
Je ne suis pas rempli d'une sensation de béatitude cependant si vous voyez la sensation que l'on peut avoir parfois lorsque l'on se lève brusquement, l'impression que tout tombe, que votre poids est énorme, j'ai cette sensation là  en permanence depuis que j'ai fini ma cigarette et ça me donne envie de danser big_smile

T+50 :

Je suis rentré, je ne m'attendais pas du tout à  avoir ces effets qui manifestement sont bien loin de ceux du cannabis.
Mon premier réflexe est de mettre mon casque, de mettre de la musique, je ne suis pas trop adepte de tout ce qui est techno psytrance etc ... ( excusez moi pour la généralisation ) je suis plutôt à  écouter des sons posés. Je lance une musique, un bon vieux Kid Cudi, j'adorais écouter ça en fumant ma beuh,  mais c'est plus fort que moi je m'ennuie sur ces musiques, je recherche donc  une musique plus entraînante.

A ce moment, c'est indescriptible, j'ai un besoin irrépressible de sourire thinking
Je me demande à  quoi je ressemble, je vais me voir dans un miroir, dans un premier temps je vois ma tête d'urlu berlu tout plein sourire comme jamais, mais après ça je vois mes pupilles surpris surpris
Omagad me disais-je, on ne voyait quasiment plus que mes pupilles et j'explose de rire je ne sais pourquoi je suis tellement heureux (mais je reste discret et conscient que je suis entouré par ma famille donc j'essaye d'être le plus discret possible.
Après m'être observé et avoir rigolé un bon coup je commence à  faire des petits pas de dance, bizarrement cette situation de moi défoncé en train de danser me satisfait plus que tout.

T+70 :


Ne parvenant pas à  rester en place je décide de monter dans ma chambre. Je n’ai aucune vision du temps car il ne m’importe pas du tout. Cependant grâce au bon nombre de photos prises je peux me repérer facilement.
Une fois dans ma chambre, gros soulagement, je ne saurai expliqué pourquoi sans doute le fait de ne plus pouvoir être prit en flag --> Ce soulagement m'amène encore dans un autre niveau, surement la deuxième moitié qui se fait ressentir.
Je vois sur le clavier de mon téléphone des caractères illuminés, comme si toutes les lettres et chiffres étaient entourés d’une aura de lumière. ma vision est trouble, disons plutôt que trouble que je n'ai pas une grande attention envers ce que je vois.

Que dire des effets, je me suis en effet senti très proche des gens qui m’entouraient même si je ne devais pas leur apparaitre défoncé. J’écoutais de la musique avec passion, chaque fois qu’un titre défilait j’avais l’impression d’être en transe. Les pupilles extrêmement dilatées.

Un gros trip de deux heures dans ma chambre, des « giggs » : des envies de rire constamment et de bouger, surtout cette envie de rire, je me suis pas mal filmé pour me rappeler de cette première expérience, et effectivement sur toutes les vidéos/photos que j’ai je souris tel un être candide.
Je ressors fumer une clope vers 16H, je me sentais parfaitement bien jusque-là , et pour les deux dernières lattes de ma clope, j’ai envie de vomir…
Après avoir vomi l’effet à  presque disparu, plus rien à  ce niveau-là .

Après commence la descente, rien de choquant pour ma part à  part un froid inhabituel. Je me couvre.

22H, je reprends un cachet entier. J’ai eu trop envie de réexpérimenter la chose.
Je suis au téléphone juste après la prise. Je reste 1H au téléphone en étant sobre, je raccroche et tout le produit s’active petit à  petit.

Cette fois-ci rien d’exceptionnel j’ai les jambes engourdies, mon esprit plane un peu mais rien de particulier.
Je monte dans ma chambre vers 00H et je peine à  m’endormir cependant l’effet n’est pas désagréable, jambes engourdis, mon esprit plane un peu mais ce n'est pas du tout la même chose. Je ne retrouve juste pas l’effet perché que j’avais trouvé la première fois.

Côté effets négatifs, je n’ai pas grand-chose à  dire si ce n’est après la première prise un froid inhabituel. Le lendemain, une fatigue tenace, je n’arrête pas de bailler.
Sinon pour tout ce qui est lié à  la sérotonine etc … en lien également avec une dite dépression, rien pour ma part de particulier, si ce n’est effectivement 2/3 idées passagères dans mon cerveau me disant que ma vie est « nulle » mais cela passe vite merci-1

Par la suite je me suis renseigné sur la sérotonine et petite question aux habitués, j'ai déjà  mangé toutes les noix et bananes de ma maison, supposés aider à  la production de sérotonine, cependant j'ai également lu quelques articles sur le "5-HTP"
--> Est-ce encore vendu librement en pharmacie ?
--> En prenant la posologie conseillée par les fabricants de 5-HTP, après combien de temps pourrais-je expérimenter un deuxième Trip ? Quand même un mois ?

Reputation de ce post
 
Merci d'avoir partagé ton expérience ! Reck.

Hors ligne

#8 17 avril 2017 à  10:46

Recklinghausen 
Animateur PsychoACTIF
France
21810
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 4153

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Salut,

Oui, le 5- HTP est en vente libre.

Tu peux en trouver à  l'état naturel dans la plante : le griffonia.

Je t'engage néanmoins à  en discuter avec ton médecin, l'automédication n'est pas conseillé avec ce produit.

Je te conseille également de pratiquer un peu de sport, de ne pas hésiter à  sortir " prendre le soleil ", de consommer beaucoup de fruits et de légumes ( pas en boîtes, c'est pour les vitamines smile ) et de te renseigner sur la relaxation.

Enfin, si jamais tu connaîs une personne qui peut te masser, c'est un petit plus.

Tout ces petits trucs permettront à  ta serotonine de se refaire un stock et de ressentir moins longtemps la petite déprime liée à  la prise de MDMA.

Pour ce qui est de l'espacement entre chaque prise, il est nécessaire de laisser à  minima 6 semaines entre chaque.

Et j'aurais tendance à  penser que comme tu as un peu " abusé " par rapport à  la dose classique ( qui est communément de 100 mg ), un délai de deux mois serait safe en ce qui te concerne.

Si tu pouvais ne pas consommer seul la prochaine fois ( s'il y en a une ), c'est mieux.

Si le trip ne se passe pas de la meilleure des façons, cette personne ( dont tu as une grande confiance en elle ) te sera d'un grand secours.

Je te mets également en garde contre un éventuel syndrome serotoninergique... Il est dû à  une surconsommation d'ecstasy ( je me permets de te le faire remarquer car je trouve que t'as eu " la main lourde " pour une première fois ).

Prends soin de toi,


Reck.

PS : N'hésite pas à  consulter le psychowiki et le forum pour te renseigner au mieux sur la molécule,!


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

#9 17 avril 2017 à  13:15

the_seeker 
Nouveau Psycho
600
Date d'inscription: 02 Nov 2013
Messages: 62

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Comme dis précédemment, tu devrais attendre au moins 2 mois (ou plus !) entre les prises.
Je sais que ce n'est pas simple parfois, et que l'engouement du moment donne envie de reconsommer rapidement, mais si tu vas trop vite tu vas devoir augmenter rapidement la dose, pour un effet très émoussé, à  comparé de si tu espaces bien.

Bref, ce n'est pas qu'une question de santé (même si c'est très important), c'est aussi par rapport à  l'effet, plus tu espaces les prises, et plus tu vas pouvoir kiffer à  chaque fois...

Hors ligne

#10 17 avril 2017 à  15:59

Ananas36 
Nouveau membre
Austria
100
Date d'inscription: 16 Apr 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Merci pour vos réponses donc oui le 5-HTP je vais oublier je pense à  part ce cachet de MD je suis plutôt du genre à  choisir des trucs naturels.

J'ai pu lire tout un tas de trucs sur internet et je me suis mit à  manger tout plein de noix et de bananes le lendemain, et je me pose des questions, contrairement à  tout ce qu'on dit, je suis plus joyeux, plus gai que je le suis normalement thinking thinking

Il est vrai que j'ai peut être abusé sur la dose je ne savais pas trop vers quoi je m'orienter, disons que j'avais lu que 200mg c'était une dose forte et je voulais tester mes limites, après je pense pas en reprendre de ci-tôt s'il faut attendre 2 mois entre chaque prises.

Nouvelle question alors : j'ai fouillé un tas de forums le lendemain de ma prise, et voila, on trouve souvent un conseil d'espace de 1 mois à  3 mois. Sachant que j'ai trouvé cette réponse sur au moins une dizaine de topics.

J'ai étudié un site, il s'agit du premier lien lorsque l'on écrit "voici-votre-cerveau-sous-ecstasy-vraiment" sur un moteur de recherche c'est un site axé sur l'aspect scientifique et fonctionnel sur l’interaction entre cerveau et MDMA, mais je n'ai trouvé nul part une explication à  cette date d'1 à  3 mois si ce n'est le fait que la sérotonine se reproduit naturellement pendant cette période.

Alors voila ma question finalement fume_une_joint : Est-ce que quelqu'un pourrait m'indiquer la quantité de sérotonine dans le cerveau en fonction du temps après la prise d'un cachet de MDMA ?

Hors ligne

#11 17 avril 2017 à  16:20

CoachMigui 
Maître Reiki
Spain
1000
Date d'inscription: 23 Sep 2015
Messages: 182
Blogs

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Ah les plaisirs du début de la consommation ! A peine arrivé le lendemain de la prise on se met déjà  à  sortir le calendrier pour entourer d'une marque rouge le jour (ou soir) de la prochaine prise... "je n'ai pas eu de descente", "sur un forum j'ai vu qu'on pouvait attendre moins longtemps" , "mais finalement si c'est que la sérotonine j'ai pas eu de descente là  donc je dois être différent", puis après quelques temps "Ah mais bon une exception au début n'a jamais tué personnes" etc. etc.

Ce message n'a pas pour but de me moquer de toi mais plutôt de te mettre en garde, hier tu as déjà  eu une très grosse consommation du produit dont tu risques de sentir les conséquences plutôt dans 2 jours qu'aujourd'hui. C'était une expérience folle j'en suis sûr et tu l'as beaucoup apprécié, mais je pense qu'en a peine une prise le produit a déjà  pris une place très importante pour toi. Je te dis ça parce que je me retrouve, ainsi que pas mal d'autres personnes, dans ce que tu dis. Mais avec le MD il faut être préparé à  être frustré, car après la première fois les attentes sont énormes. Je vois en toi des signes d'une possible consommation compulsive dans le futur, et mon but n'est pas de te faire peur ou quoi que ce soit mais juste de te mettre au courant: Pour pouvoir garder au plus possible le plaisir des consommations de MD dans le temps, surtout à  si jeune, il faut savoir se détacher du produit et espacer les prises dans le temps pour qu'elles restent réservées au gros moment. Parce qu'à  trop l'aimer, il perd toute sa saveur !

Et sinon un dernier conseil: Essaie de prendre le cachet 2 ou 3h après avoir manger la prochaine fois, des fois en mangeant en même temps ça amoindris beaucoup les effets de l'ecsta ! Et du coup si tu le refais baisse la dose car si tu n'avais pas manger et que tu avais pris les 220mg de MDMA d'un coup avec ton poids ça aurait pu être très désagréable pour toi !

Dernière modification par CoachMigui (17 avril 2017 à  16:22)


En résolvant nos problèmes avec "œil pour œil, dent pour dent", on rend le monde aveugle et on fait exploser le marché de la soupe

Hors ligne

#12 17 avril 2017 à  18:10

Ananas36 
Nouveau membre
Austria
100
Date d'inscription: 16 Apr 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Ahah oui j'ai bien cru comprendre que j'avais légèrement abusé sur la dose.

Comme je l'indique dans mon TR, j'ai lu qu'une dose récréative correspondait de 1 à  1,5 fois notre poids en mg. Quelqu'un confirme ? Une demi pilule donc d'une dose théorique de 110mg car j'ai bien pu comprendre que la répartition d'une pilule à  une autre n'était pas forcément la même serait donc une dose acceptable ?



Et oui effectivement si quelque chose me démange actuellement c'est bien d'en reprendre une quoique le travail fait en sorte que je n'y pense qu'en fin de journée.

Niveau dépendance je m'explique, par rapport au Cannabis j'ai souvent fumé par périodes, non pas que je me considérais accro, je voyais ça comme une opportunité de profiter de la vie, et à  plusieurs reprises, du jour au lendemain, à  causes d’événements personnels j'ai arrêté ma consommation.
--> En clair je n'ai jamais vu d’intérêt à  arrêter mais quand je considérais que ma vie n’imposait d'arrêter je n'avais aucun problème à  le faire.
Comparé à  cette expérience avec le Cannabis, comment se passe la gestion de consommation de MDMA ?
Me connaissant si je me fixe une prise tous les 2/3 mois lors d'une soirée je pense que cela va devenir une sorte d'habitude mais y'a-t-il de grands risques encourus à  ce genre de conso très régulée ?

Hors ligne

#13 17 avril 2017 à  20:55

thai006 
Nouveau Psycho
Thailand
101
Date d'inscription: 25 Jan 2016
Messages: 114

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

merci pour ce report ,
perso sa me viendrais pas a l idée de prendre de la md étant seul ; justement  c'est mon garde fou ;toujours en soirée avec mes meilleur amies a 5 dans leur appartement  , de la bonne music , des bonne vibe smile

et essaye de prendre des cristaux quand même  ,le problème des pills, c est que tu c est pas vraiment  ce qu'il y'a dedans smile

je pense que si on a connu 1 soirée Mdma , je pense que  sa change la vie , perso j'adore la fête et si je pouvais je ferais la md tout les  week end  mais  voila sa reste une drogue quand meme super violente pour notre cerveau, depuis que j ai connu sa les soirée sans mdma ne sont pas pareil :à 

et fais gaff a tes prise  j"ai fais 1 er avril et la samedi soir  soirée md et la en descente  tu le sent que faut vraiment espacés ses prise smile

sinon enjoy et fais gaffe a toi )

Dernière modification par thai006 (17 avril 2017 à  20:57)

Hors ligne

#14 08 mai 2017 à  03:06

Dulvnir 
Nouveau membre
France
400
Lieu: Montauban
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Bonjour, ou bonsoir, ça dépend quand vous lirez ce post.

Ça fait quelque fois que je tourne sur le forum, pour me renseigner sur la mdma, voir comment les autres ont vécu leur première fois et les conseils qu'on a donner les plus expérimentés.

Je m'appel Paul, j'ai 22 ans et j'habite à  Montauban (à  40min de la belle ville de Toulouse). Je rentre du festival insane, qui pour le coup était vraiment insane smile. La deuxième fois où je prenais de la Mdma.

La première fois c'était il y'a deux ans (je vois que je m'étale un peu mais c'était tellement merveilleux que je veux prendre le temps de bien le raconter à  ceux et celles qui prendront le temps de lire mon post).

Le copain de ma soeur et son coloc qui sont très sympa et un peu plus âgés (la trentaine) m'ont proposé de découvrir une de leurs soirées. Bien sûr quand on me dit soirée je suis toujours partant !

Nous partions donc tous les 3 de l'appartement de ma soeur pour nous rendre chez des amis à  eux à  Lyon.

23h30, on arrive à  l'appartement de leur ami, une dizaine de personnes sont présentes, toutes très sympa et avec pas mal de vécu, mais aussi tous ayant la trentaine. Une joyeuse bande pour une soirée réussi. On me présente à  tout le monde et à  peine rentré je remarque que 4 personnes se font déjà  des rails de coke sur la table basse. Mon beau frère lui prépare des para de Mdma pour nous et pour se faire une petite marge à  la soirée (il a toujours eu l'esprit pratique).

00h00, tout le monde est prêt à  partir en boîte. Tout le monde prend sa dose, mon beau frère me propose un para (0,2) et il me dit de le mettre dans ma bouteille d'eau et de boire doucement le long de la soirée pour voir comment je réagissais (il est pas adorable ?!). Mais voyant tout le monde le gober directement, je fais pareil avant que mon beau frère ne me dise quoi que ce soit.
Il rigole et dis qu'il va devoir me surveiller ce soir pour le coup.

00h30, on arrive à  la boîte, "le petit salon" à  Lyon. C'était une soirée trans dans la première salle et reggae-dubstep dans la deuxième. À peine rentre je me tourne vers le groupe un peu déçu en leur disant "ça me fait pas vraiment d'effet ton para"... tout le monde dans le groupe sourient et ils me disent d'attendre un peu, et mon beau frère me paie un verre.

10 min plus tard, je commence à  ressentir des petits picotement à  la surface de la peau, comme si j'avais de l'eau gazeuse sur la peau, mais sur tout le corps. Le temps que je comprenne ce que c'était, j'étais au paradis. J'avais une folle envie d'aller danser dans le son de courir d'une salle à  l'autre pour essayer les différentes ambiance... et c'est donc ce que je fis !

Je suis heureux, simplement heureux et j'ai envie de le faire savoir à  chacun, mieux j'ai envie de le partager, de donner de l'amour.

Je sais que ça va sonner très niais pour le coup, mais j'ai adoré ça. Je prenais toutes les personnes que je croisais dans les bras et leur disais "de l'amour ! Rien que de l'amour"... et ça avec chaque personne que je croisais.

Le groupe c'était organisé pour qu'il y ai au moins une personne tout le temps avec moi au cas où je réagirai mal. Mais heureusement tout c'est bien passé ou presque... Après avoir dansé comme un fou 20 min dans chaque salle et dis à  pas mal de personne "De l'amour !", j'avais envie d'une cigarette et je retrouvais mon beau frère.

Il m'a regardé l'air amusé puis il m'a dit "finalement ça à  l'air de bien se passer pour toi tu t'en sors comme un chef"... il voyait que j'avais peur de leur faire honte à  la base et il voulait me rassurer, tout le monde était là  pour s'amuser et pas pour juger... et ça m'a vraiment touché. Un cercle vertueux à  base d'amour si on peut dire.

On rentre dans le fumoir et là , j'ai une illumination, une envie soudaine et irrésistible. Je demande aux 20 personnes présentes dans le fumoir de s'asseoir en cercle et de se donner la main. Mon beau frère mort de rire et plusieurs de ses amis me suivent et tous le monde fini par rejoindre le cercle.

Et là  tout fier de moi je dis assez fort "Vous faites maintenant partie du cercle de l'amour, dites tour à  tour comment vous vous appelez et ce que vous aimez dans la vie". Et tout le monde à  jouer le jeu...

Après 3 clopes et bien 30 min au fumoir, je commence un peu à  dépercher et je ne veux pas que la soirée s'arrête, je n'ai jamais été si amoureux de ma vie, mais c'était de tout le monde et je trouvais ça magnifique.

Je vois mon beau frère en train d'acheter un taz à  une fille, il avait écoulé tous ses para et il ne pensais pas en reprendre mais l'envie était visiblement plus forte ! Je le suis et achete un taz, mais sachant que c'était ma première fois il me donna seulement une moitié.

30 min après me voilà  reparti de plus belle, je vais danser contre le mur de son de la salle trans et je commence à  danser avec une fille... je n'arrive pas à  décroché mon regard d'elle et on se fixe en dansant. Je m'approche d'elle et lui dis tout naturellement "ça ma première fois à  la mdma, je te trouve vraiment magnifique, est ce que je peux t'embrasser ?". Elle me fait oui de la tête et elle m'embrasse, et franchement sous mdma ça m'a fait un effet fou, j'avais l'impression de ne faire qu'un avec elle.

Je ne la connaissait pas mais j'avais l'impression de tout pouvoir partager avec elle, un moment vraiment unique.

On se met un peu à  l'écart pour discuter et on va s'assoir dans de grand canapé ou je retrouvais mon beau frère... je m'assis à  côté de lui et je discutais avec la fille, qui avait de magnifiques tatouages sur les bras.

D'un coup mon beau frère se penche vers moi et il me dit "dis moi Paul... les tatouages sur les bras de la fille... ils bougent ?". Un peu surpris je lui répond non, et il se réinstalle tranquillement dans le canapé l'air de rien. Il était assez chargé ce soir là  et il était dans un étage bien à  lui !

Et là  je perd la fille des yeux, elle voulait qu'on retourne danser... je la cherche pendant 30 min mais impossible de la retrouver ! Et là  énorme surprise... c'est la fermeture, 8 heures du matin. Je pensais qu'il était 3h au grand maximum... le temps avait filé à  une vitesse !

On rentre à  pieds à  3, on marche pendant 15 min où je dis à  tout les passant "bonjour, je vous souhaite une agréable journée !" Un grand sourire au lèvre, j'aime encore tout le monde même si je suis redescendu.

On arrive à  l'appartement, on se prépare à  se mettre au lit mais je n'arrive pas à  arrêter de grincer des dents. On me donne un chewing-gum et quand ça c'est un peu calmé tout le monde va au lit. Je me réveil e à  16h en parfait état, un peu mou mais plein de bonhumeur !

J'avais peur de la redescende mais j'ai l'impression  de n'y être pas vraiment sensible, pas de baisse de moral ou autre, juste une petite fatigue !

Bilan, une soirée éphémère mais magnifique, un groupe d'ami qui a veillé sur moi et plein d'image inoubliables en tête ! Quand je vais les voir à  l'occasion  on m'appel souvent le maître du cercle de l'amour maintenant smile si vous voulez piquer le concepte je vous encourage vivement ! L'amour c'est beau, c'est gratuit et on ne le partage pas assez !

Merci d'avoir tout lu, si tu es arrivé jusqu'ici c'est que tu dois être soit très philanthrope soit très ennuyé mais ça m'a fait plaisir de raconter tout ça ! Si ça intéresse je raconterai volontiers ma deuxième fois encore plus belle à  l'insane hier smile bonne soirée / journée et plein d'amour pour toi, qui que tu sois et du fond du coeur ! (Désolé pour les fautes je ne me relis que très peu :3 )

Reputation de ce post
 
Une bien belle expérience. Merci de l'avoir partagée :) Reck.
 
Sympa , un bon tr comme on les aime
 
Super TR, c'est toujours sympa à  lire les premières expériences sous md :) - Kam
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

#15 08 mai 2017 à  19:50

NiffleurDuMal 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 1

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Vraiment cool comme première fois, tu m'a donné envie de lire la deuxième;)

Hors ligne

#16 09 mai 2017 à  01:29

Dulvnir 
Nouveau membre
France
400
Lieu: Montauban
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Merci ! C'était encore plus sympa à  vivre, quand j'aurai le temps je prendrai le temps de raconter ma deuxième expérience à  l'insane, de 18h à  6h du matin c'était assez riche en rebondissement smile

Hors ligne

#17 09 mai 2017 à  22:07

thai006 
Nouveau Psycho
Thailand
101
Date d'inscription: 25 Jan 2016
Messages: 114

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Dulvnir a écrit

Merci ! C'était encore plus sympa à  vivre, quand j'aurai le temps je prendrai le temps de raconter ma deuxième expérience à  l'insane, de 18h à  6h du matin c'était assez riche en rebondissement smile

5 prise en 1 ans et demi  je trouve sa tellement fabuleux
la j attent que une chose c es d’être ce  samedi soir pour recommencer <3

Dernière modification par thai006 (09 mai 2017 à  22:07)

Hors ligne

#18 10 mai 2017 à  00:14

CoachMigui 
Maître Reiki
Spain
1000
Date d'inscription: 23 Sep 2015
Messages: 182
Blogs

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Beau trip report et bien écrit smile . Ca me rappelle les émotions que j'ai eu les premières fois... Y a pas à  dire c'est vraiment incroyable et ton post peut paraître exagéré mais c'est vraiment comme ça qu'on se sent smile

Par contre, tu as un peu forcé sur la dose, c'est pas grave pour ces fois mais entre nous je te conseille de diminuer un peu et de ne plus trop dépasser la barre des 200mg (ou si tu le fais, faire une loongue pause après) parce que crois moi les effets diminue avec le temps, moi mes 6/7 premières fois je ne sentais aucune descente et la tolérance ne montait pas, mais avec le temps ça vient et la magie du produit se perd vraiment et tu peux rentrer dans une certaine phase "nostalgique", ce qui entraîne de la frustration car tu ne retrouves plus ces effets que tu avais pourtant vécu pas mal de fois même en espaçant ! Donc si tu aimes le produit, veille à  surveiller les doses et le timing entre les prises(6 semaines de pause minimum, 2/3 mois c'est encore mieux), et si tu le fais tu pourras continuer d'aimer le produit longtemps. Et n'oublie pas de partager l'amour même sans MDMA, j'imagine que tu es le genre de personne qui le fait mais il faut profiter de ce qu'on ressens à  ce moment pour l'ammener dans notre vie quotidienne je pense !

Bonne semaine et encore une fois bon trip report super


En résolvant nos problèmes avec "œil pour œil, dent pour dent", on rend le monde aveugle et on fait exploser le marché de la soupe

Hors ligne

#19 11 mai 2017 à  03:31

Dulvnir 
Nouveau membre
France
400
Lieu: Montauban
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

J'ai appris après la soirée que s'était considéré comme une grosse dose, mais étant de bonne constitution (1.87m pour 78 kilo) et assez tolérant en général (je me suis déjà  réveillé en salle d'opération quand je me faisait opérer à  cause d'une tolérance prononcée face aux anesthésiants hmm ) je me dis au final que c'est une dose correcte pour moi... smile

Et comme j'ai fais une pause de deux ans entre la première fois et ma dernière, je me dis que je ne risque pas vraiment d'en perdre les effets, si ?

C'est comme tout, plus j'aime quelque chose, plus j'attends pour pouvoir vraiment le savourer ! wink

Hors ligne

#20 11 mai 2017 à  03:34

CoachMigui 
Maître Reiki
Spain
1000
Date d'inscription: 23 Sep 2015
Messages: 182
Blogs

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

si tu fais des pauses de deux ans c'est très très bien et effectivement c'est pas forcément grave de prendre une dose aussi forte, tant que tu y vas progressivement et que tu n'oublies pas de bien t'hydrater ! Rien est sûr, mais je pense que si tu continues à  garder ça très occasionnel (une poignée de fois par année max) je pense que tu pourras garder le plaisir du produit un bon moment ! smile


En résolvant nos problèmes avec "œil pour œil, dent pour dent", on rend le monde aveugle et on fait exploser le marché de la soupe

Hors ligne

#21 11 mai 2017 à  04:05

Dulvnir 
Nouveau membre
France
400
Lieu: Montauban
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Bonne nouvelle alors ! smile

D'ailleurs toi qui a l'air d'en savoir long sur la MD, pourquoi tout le monde insiste autant sur le fait de s'hydrater ? La molécule t'empêche de ressentir la soif ? Ou bien ça concerne les reins ? l'évacuation de la molécule du système ? Ou bien juste pour combler ce qu'on aura perdu en transpirant lorsqu'on va danser comme un fou pendant 6h à  la suite ? tongue

Hors ligne

#22 11 mai 2017 à  09:59

pierre 
Administrateur
7500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 11086
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Voilà  une expérience réussie !
Le fait que tu es des personnes qui veillent sur toi parce que c'est ta première fois est aussi très RDR !


On s'hydrate avec le MD pour éviter un coup de chaud, qui peut très vite arriver si tu danses et sautes partout (ce n'est pas rare avec la mdma)


Blog sur LeMonde.fr : Un monde cent drogues

Hors ligne

#23 11 mai 2017 à  10:43

Bloodysoin 
Psycho junior
France
200
Date d'inscription: 28 Aug 2015
Messages: 347

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

merci pour ce partage d'expérience , ça coupe un peu beaucoup la soif aussi , donc tu peux oublier de boire manger et les réfléxes vitaux en général , se couvrir dans le froid ou ce genre de truc
Faut étre trééés vigilant avec tout ça
, d'ailleurs sans vouloir lansser de polémique la MD en hiver bon on ressent plus trop le froid quoi que ça dépend des moments un poto m'a dit que
"le corps se réchauffe sous M" un peu comme l'alcool , pasque aprés quelques soirées torses-nue la nuit   à  5-10 (ça c'est le top) j'ai remarqué , jamais attrapé de rhume ou quoique ce soit alors que j'en chope facile , mais c'est à  vérifier

Dernière modification par Bloodysoin (11 mai 2017 à  10:44)

Hors ligne

#24 11 mai 2017 à  12:37

Intervenant Nuit Blanche 
Psycho sénior
France
2201
Lieu: Proche Genève
Date d'inscription: 04 Mar 2014
Messages: 1206
Site web

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Dulvnir a écrit

pourquoi tout le monde insiste autant sur le fait de s'hydrater ? La molécule t'empêche de ressentir la soif ? Ou bien ça concerne les reins ? l'évacuation de la molécule du système ? Ou bien juste pour combler ce qu'on aura perdu en transpirant lorsqu'on va danser comme un fou pendant 6h à  la suite ? tongue

Salut Dulvnir,

Très belle 1ère expérience sympa à  lire et bon set and setting ! Comme quoi consommer avec des personnes connaissant la molécule et le bon set and setting est important

La Mdma déshydrate, comme l'alcool d'ailleurs, donc il est important de boire de l'eau, a raison d'environ 0,3l par heure. Du coup, évite vraiment Mdma + alcool

Je suis d'accord avec les propos de CoachMigui concernant la fréquence et la lune de miel. Après quelques prises, quelques mois ou années (ça dépend de chacun), les effets indésirables commencent a se faire ressentir (j'en ai consommé 6 ans), les effets sont plus autant "love" et les descentes deviennent difficiles.

Je lirais ton 2ème Tr avec plaisir

INB


Intervenant Nuit Blanche - Action de réduction des risques en milieu festif à  Genève - wwwnuit-blanche.ch

Travail photographique personnel : wwwregards-et-perceptions.com

Hors ligne

#25 12 mai 2017 à  06:36

Dulvnir 
Nouveau membre
France
400
Lieu: Montauban
Date d'inscription: 08 May 2017
Messages: 7

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Merci pour tout ces retours !

C'est vrai qu'être bien accompagné c'est toujours mieux, peu importe les soirées d'ailleurs smile
Et je garderai donc mon petit rythme de croisière pour en profiter un maximum, qui veut aller loin ménage sa monture wink

Quand j'aurai un moment je vous raconterai ma deuxième expérience sous MDMA smile !

Dernière modification par Dulvnir (12 mai 2017 à  16:52)

Hors ligne

#26 23 mai 2017 à  17:11

Kéké le doc 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 11 May 2017
Messages: 60

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

waouh a ouai t'as pris super cher XD par contre etant un consomateur de MD et taz je te conseille vraiment te faire une pause
ma premiere fois au taz etait magique vraiment c'etait un truc de dingue je voulais en reprendre apres mais les personne qui m'ont entouré m'ont bien expliqué les chose
la premiere fois c'est la premiere fois tu la revivra pas ou du moins pas avec la meme intensité
un conseil si tu veux te rapprocher le plus possible de l'intensité de la premiere fois attend 1 a 2 mois avant de retapper

tes prochaines fois ne seront que meilleures

Hors ligne

#27 25 mai 2017 à  20:37

Zboy 
Nouveau membre
Belgique
000
Date d'inscription: 25 May 2017
Messages: 4

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Bonjours à  tous, tous d'abords je suis nouveau ici mais  je vous suis depuis longtemps donc aujourd'hui je décide me lancer.. Alors voila tout à  commencer le 29 mars je trainais depuis 1 semaines avec un pote et un ce soir la j'avais 2p chez moi j'es jamais pris donc ce fut ma premiere lui avait deja consommé, nous sommes partit en ville et je vous avoue que la monté que jai eu avec 1 taz et un demi etait trop puissante mais jambe tremblais j'était hyper confiant heureux j'aimais tout le monde quoi bref super soirée lendemain je sens la descente j'ai envie de reprendre quelque jours passe je voie ma copine elle gere ma descente ( elle était consomatrice avant ) bien évidemment je ne lui disait rien tout ce passait pour le mieux avec c'etait une belle relation jusqua que tout commence à  partir en couilles.. quelque jours apres je remprends mais je n'est plus le même effet.. etant donné que je suis quelqun sans limite je veux toujours plus donc apres limite 1h je commence à  trembler et vouloir plus ( je pense que c'est psychologique ) en gros ce soir la j'ai trompé la copine et recus 5 sucons pris de la cc lendemain descente tt le monde me regarde jss eclaté, mais je prenais pas encore conscience.. les jours passe j'enchaine soirée apres soirée je gobe de plus en plus en melangeant alcool + cannabis et comme si ça ne suffit pas moi et mon pote arrivons à  en avoir à  8h du mat on gobe et on refume.. un soir ma copine est partit en ville etant donnée que je suis un gars tres jaloux jss partit mais ce soir la moi et mon pote avion eu 7 taz on les à  pris revendu a des non connaisseur un px plus chère, et moi sur un coup de de tete je suis partit la voir et elle à  cramé mes sucons mais malgré ça et tt ce quel à  appris elle est resté 1mois avec moi elle gerait mes descente etc ( elle est de nature assez faible ) mais j'ai quand mm continué à  lui mentir à  en prendre de plus en plus et la une nouvelle defonce est apparu quand je gobais je n'avais plus ce sentiments de bonheurs je voulais plus tjr plus et j'y arriverai sans argent car je suis sociable de nature et ouvert donc j'avais je voulais jamais que ça diminue je fumais enorment et prenais un tas d'autre crace mais je n'avais plus cette def la j'etais vicieux et neeveux sous ecsta et je cherchais les problemes, avec mes parents je suis devenu tres nerveux j'ai des sautes d'humeur instable emotionnelement à  l'ecole baisse de resultat desinteret complet j'ai 18 ans et je suis en dernière année j'ai eu quelque bad mais rien de plus mes descente ca va je les gere je ne prend rien pour compensé.. mais quand ma copine ma quitée j'ai encore agis comme un gamin et je les insulté et cette fille ma vraimment aimé je les aussi aimé mais le seule fautif c'est moi ce n'est pas la drogue et chaque jours je regrette ce que je lui ait fait mais il est trop tard pour demander pardon comme je les fait quand les gens ne me donne pas ce que je veux et l'ecsta à  empirée ça, j'ai descidee d'arrêtée tout ça car je me rend compte maintenant l'appelation du mot drogue  dur, et cela ma fait perdre des personnes importantes pour moi et je ne les récuperais plus, meme en ce momment je me sens mal je boie tout les jours avec mon pote c'est un peux une sortes de binome mais chaque jours je m'enfonce et je me rend compte que je m'enfonce mais j'ai peur de retomber dedans je ne sais pas ce qui me donne la force d'arrêté donc j'aimerai que vous me dites ce que vous en pensiez je vous remercies d'avance vous etes super et m'apporté pleins de reponses dans vos forums ! ?

Hors ligne

#28 25 mai 2017 à  21:13

Recklinghausen 
Animateur PsychoACTIF
France
21810
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 4153

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Salut,

Je pense tout d'abord que le terme " faible " n'est pas adapté au comportement d'une extrême empathie de ta petite copine.

Sinon, je pense que tu te fais happer par les substances psychotropes et que la pente que tu prends actuellement est savonneuse.

Dans un premier temps, en espérant que tu n'ais pas détruit tes connexions neuronales, il apparaît clair que tu as totalement vidé ton stock de serotonine par une consommation excessive de MDMA.

Tu risques de sentir une déprime assez prononcée pendant un laps de temps certain.

Et j'ai le sentiment que pour le moment, tu sembles essayer de compenser cet état de fait par une consommatio journalière d'alcool.

J'aurais tendance à  penser qu'il serait bien de changer de méthode.

Essaie de commencer par faire un peu de sport ( la marche est un bon commencement ) pour stimuler ton cerveau et fabriquer des endorphines naturelles.

Dans le même temps, apporte à  ton organisme de nombreuses vitamines en consommant beaucoup de fruits et légumes non transformés ( ils peuvent être secs ).

Je pense que tu es un peu jeune pour la relaxation et la méditation de pleine conscience mais si tu es motivé, tu peux néanmoins tenter cette voie.

Et si tu es encore avec ta chérie qui semble être une perle, je t'engage à  lui proposer des massages. Ils te feront le plus grand bien.

Ne consomme pas de MDMA pendant au moins trois mois, le temps que ton stock de serotonine soit à  nouveau opérationnel pour une libération en masse.

Essaie de mette un frein aux autres consommations de psychotrope pendant quelques semaines ( au moins deux ) pour retrouver un semblant d'équilibre.

Je me permets de te rappeler que l'ecstasy n'est pas une drogue de tous les jours ( si tant soit peu qu'il en existe une ) mais que la fréquence entre deux prises doit au moins être espacée de 6 semaines ( voir deux mois ).

Je te mets également en garde car si tu vends des stupéfiants et que les autorités venaient à  le savoir, tu risques de passer par la case prison après avoir croisé le Procureur du Roi.

Je t'engage à  trouver une autre façon de financer tes consommations ( après, il n'y a rien d'obligatoire, tu restes maître des choix qui dirigent ta vie ).

Prends soin de toi,


Reck.

Reputation de ce post
 
Aussi choqué par le mot "faible"...

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

#29 25 mai 2017 à  21:22

SLO 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 20 May 2017
Messages: 33

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Salut zboy,

Tu as l'air d'avoir vécu pas mal de choses ces derniers temps ...

Mais tu as l'air d'être conscient de pas mal de choses c'est un bon début !

En ce qui concerne ta consommation de taz, tu as stoppe du  coup ?

Te mettre à  boîre de l'alcool ne va rien arranger, au contraire c'est dommage de te faire du mal comme ça tu es jeune..

En ce qui concerne ta copine ce n'est jamais trop tard tu sais , si tu l'aimes ..

Apres à  toi de savoir ce que tu veux , mais tout ça à  l'air de re faire souffrir alors à  toi de te reprendre en main d'arrêter les conneries et de remettre ta vie sur les rails !!

Déjà  ton pote a l'air de faire les mêmes conneries que toi donc faudrait mettre un holà  !

Apres encore une fois cest à  toi de savoir ce que tu veux .. et de prendre les décisions en fonctions ..

Prends soin de toi ..

Hors ligne

#30 25 mai 2017 à  21:22

Zboy 
Nouveau membre
Belgique
000
Date d'inscription: 25 May 2017
Messages: 4

Re: MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion

Je te remercie de tes conseils et oui je suis tt le temps déprimé et defois jss heureux et 1 seconde apres en deprime, il n'y a que quand je sors que j'arr à  me liberer et pourtant je suis quelqun de beau sympas mais cela ma bousillé et je dois m'y prendre maintenant avant que je tombe dans le trou noir...

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
79
Épinglé 
[ Forum ] Première fois - MDMA/ecstasy, conseils pour la première fois, la grosse discussion par pierre  [ 1 2 3 ]
23525 Epinglé25 octobre 2017 à  00:18
par konnarsofienne
29
[ Forum ] Effets secondaires - MDMA, ma 1ère fois... et la suivante par Oliviia
22501 15 mars 2016 à  15:22
par Dys0n
15
[ Forum ] Première fois - MDMA : Ai-je foiré ma toute 1ère fois ? par Mellony
5072 04 juin 2015 à  13:45
par Horrorshow
    [ PsychoWIKI ] Ecstasy-MDMA, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Ecstasy-MDMA, la première fois
    [ QuizzZ ] Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ? 2486 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Dossier du mois : le plug ou administration de drogue par voie rectale
01 novembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Drogues en 2017 : quelles tendances ?
Il y a 4hCommentaire de Neyt (7 réponses)
[ Forum UP ! ]
Droguézeureux - Une petite image pour tous
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum UP ! ]
Expériences - Activiter / que faire sous lsd
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Culture - Stagnation de croissance à cause d'une température trop basse ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Teona Nacatl dans [Psilocybe - Champigno...](1 réponse)
[ Forum ]
Expériences - Première "Mauvaise" Expérience : C'est Normal ?
Il y a 3mnCommentaire de Agartha dans [MDMA/Ecstasy...](1 réponse)
[ Forum ]
Expériences - 4-Cl-PVP
Il y a 16mn
1
Commentaire de ff4life dans [Cathinones et stimula...](5 réponses)
[ Forum ]
Soirées de prévues, (concert, freeparties, festoches etc)
Il y a 19mn
6
Commentaire de La lie dans [Au coin du comptoir.....](148 réponses)
[ Forum ]
Dosage - Risperidone à usage récréatif
Il y a 23mn
1
Commentaire de Sufenta dans [Neuroleptiques...](6 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Bouffée de chaleur sous methadone
Il y a 49mnCommentaire de jack dans [Méthadone...](3 réponses)
[ Forum ]
Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
Il y a 2h
103
Commentaire de SpinHead dans [Conseils en réduction...](470 réponses)
[ Forum ]
Actualité - La buprenorphine disponible sous une nouvelle galénique : orobupré
Il y a 2h
2
Commentaire de pierre dans [Buprénorphine (Subute...](11 réponses)
[ Blog ]
Tout à la vape...
Il y a 3hCommentaire de psychodi dans le blog de psychodi (3 commentaires)
[ Blog ]
Vide-tiroir :p
Il y a 14hCommentaire de Jacobson dans le blog de Jacobson (15 commentaires)
[ Blog ]
Le Brouillon d'un monde qui l'est encore plus ....
Il y a 17hCommentaire de La lie dans le blog de La lie (10 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
Dernier quizzZ à 15:38
  [ PsychoWIKI ]
Pregabaline (Lyrica), effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Tracking sur internet
[ Nouveaux membres ]
jack, Vandalou, Martien, Jimmyletox, vladimirsmoker, Liketrip, GreenMan, Hoochie Coochie, Lucoke, Elyxir nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Vous fumez du cannabis (herbe, shit...), avez vous déja essayé la vaporisation ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Risperidone à usage récréatif
par Gaeshea, le 24 Nov 2017
Perso je ne vois absolument pas d'intérêt récréatif au Risperdal. J'ai pris ce médicament pendant deux ans (mon psychiatre de l'époque me l'avait prescrit pour ma dépression) et c'était UN PUTAIN DE CAUCHEMAR. Ce truc à tellements d'effets secondaires improbables, j'y touche même pas ave...[Lire la suite]
 Retour de LSD 6mois plus tard du à une weed spécial
par GreenMan, le 23 Nov 2017
Salut à tous je suis nouveau sur le forum et me suis déja présenter mais voila mon premier topic: J'aimerais faire part d'une expérience intéressante selon moi: Avant tout sachez que je suis un bon fumeur de weed que j'ai déjà fait beaucoup de gros excès en voulant toujours aller plus loi...[Lire la suite]
 1p ou Lsd25
par Cobe, le 22 Nov 2017
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Risperidone à usage récréatif
(Il y a 2h)
Tout à fait d'accord.. 3m culte et difficulté pour s'en passer dans [forum] Fin du 3MMC ??
(Il y a 5h)
Texte et photo bien choisis / Mélatonine dans [forum] Remettre du lien dans la communauté pour pouvoir en parler
(Il y a 6h)
on sent l'approche psychologique sérieuse emprunte de bienveillance dans [forum] Remettre du lien dans la communauté pour pouvoir en parler
(Il y a 13h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0