le nouveau test salivaire Dräger 5000 / PsychoACTIF

le nouveau test salivaire Dräger 5000

Publié par ,
45372 vues, 15 réponses
ji air
mutafukaz
200
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10 Jan 2010
Messages: 542
Salut les loustics!

Alors vous n'êtes pas sans savoir que depuis début décembre les modalité du dépistage salivaire a changé et un nouveau test adopté, il s'agit du Dräger 5000 et il risque bien de vous donner quelques sueurs froides.
/forum/uploads/images/1479/1479900840.jpg

ce nouveau matériel est en fait un kit portable permettant d'effectuer quasiment autant de tests que désiré et serait d'une grande précision.
80 000 de ces tests ont été distribués à  la Police et à  la Gendarmerie.
Désormais ces dépistages peuvent être réalisés sans aucune justification et il ne sera plus nécessaire de faire une prise de sang, en cas de positivité un deuxième échantillon salivaire sera prélevé pour être analysé.
Néanmoins vous pouvez réclamer une prise de sang (et je vous le recommande) mais ça sera à  vos frais.
Grace à  ça les forces de l'ordre vont économiser de l'argent et surtout du temps, temps qui sera mis à  profit pour effectuer toujours plus de tests.
Jusqu'à  présent il y'avait environ 120 000 tests/an (dont 30% positifs contre 11 millions de tests d'alcoolémie.
L'objectif etant de réduire considérablement cet écart il faut prévoir une augmentation sensible des dépistages et vu la sensibilité de la machine on peut s'attendre à  une avalanche de cas positifs.
Les seuils de détection restent les mêmes qu'avant, soit 1ng/ml de sang pour le THC, 50ng pour amphétamine et coke, 20 ng pour les opiacés. Pour comparaison c'est 2ng et 5ng pour le THC en UK et en Amerique du Nord, et pour les amphés la limite est carrément de 250ng en UK
Ces seuils de détections sont extrêmement bas et pas mal de conducteurs n'étant plus sous l'emprise de drogues sont quand même testés positifs. Pour exemple un fumeur chronique de cannabis peut être testé jusqu'à  3ng après 7 jours d'abstinence. L'étude européenne DRUID considère que 3.8ng est l'équivalent d'une alcoolémie à  0.5ml/L de sang et préconisait ce taux comme seuil de détection pour les test
En fait ces tests sont plus une extension de la guerre à  la drogue (et à  leurs usagers) qu'une rélle mesure de sécurité routière car quel intérêt pour la sécurité de punir des gens qui ne sont plus sous l'emprise d'une drogue? Quel intérêt pour la sécurité routière d'imposer une perquisition après un test positif comme c'est fréquemment le cas? C'est juste une répression déguisée de l'usage de drogues!
Et je vous parle même pas de cette autre injustice flagrante qui fait qu'une personne substituée (metha, subutex, sulfates de morph) est avec ces tests positive aux opiacés et donc considéreé coupable jusqu'a l'obtention des résultats plus précis du test en laboratoire. Ca veut dire garde à  vue et retrait de permis pendant 72h.
Pour toute ces raisons je pense qu'il faut combattre et dénoncer ces tests. Et si il y'a moyen de les gruger et bien c'est légitime.
Malheureusement cela semble difficile. Jusqu'à  présent certains préconisaientt un sévère bain de bouche avec de l'éludril ou de la listerine, en fait il semble qu'il faille utiliser du peroxyde d'hydrogène  ou eau oxygénée, mais alors oubliez pas de la diluer! Différentes recettes circulent sur le net mais aucune ne semble fiable à  100% et pas mal sont carrément bidons. La plupart des "cleaner" vendus à  prix d'or seraent à  base de peroxyde d'hydrogene. Un bain de bouche au Gavascon aurait démontré une certaine efficacité mais rien de confirmé, on parle aussi de bonbons altoids à  garder discrètement  en bouche jusque pendant le test... manger des aliments gras comme le nutella pourrait aider.... mouaih c'est un peu l'auberge espagnole toutes ces ruses de sioux.
Bon à  savoir, le fabriquant du Dräger 5000 recommande de ne pas fumer, ni manger ni boire 15 minutes avant le test
A confirmer, seul le cannabis inhalé serait détecté.
En l'attente de plus de précisions tout ce qu'on pourrait conseiller à  un usager de drogues c'est un soigneux bain de bouche à  base de péroxyde d'hydrogène, des listérines en strip à  consommer pendant le trajet, une conduite irréprochable histoire d'éviter un contrôle et....pas mal de chance.
Ou l'abstinence totale.
Si vous en savez plus à  ce sujet hésitez pas à  faire tourner
Et évidemment, NE CONDUISEZ PAS sous l'emprise des stupéfiants ou de l'alcool, c'est stupide et dangereux quelque soit le produit
Ce test est une pure machine à  exclure les usagers de drogues, ne nous laissons pas faire
Reputation de ce post
 
Merci pour les infos./JC
 
merci du partage Mr No
 
Merci pour les infos. Plutôt effrayant comme matos
 
Merci. Utile au possible
 
Merci pour les infos / Chêne

j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6096

une pure machine à  exclure les usagers de drogues

Il est bien là  le soucis, nous, on veut conduire quand on est pas défoncés et les lois et cette machine nous excluent tout le temps.


Just say no prohibition !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12200
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7099
Voici le descriptif
http://www.draeger.com/sites/assets/Pub … 560_fr.pdf

Pour la Methadone, le kit semble bien différencier la methadone des autres opiacés (et tous les kits ne la recherchent pas).
On ne peut que conseiller de garder sur soi l'ordonnance.

http://www.drogues-info-service.fr/Vos- … Dag2mduM8o

C'est encore un exemple où une "simple" modification des conditions d'application seule (sans changer la Loi) va probablement conduire à  une application pratique  de la Loi très différente dans l'esprit comme dans la forme (répression de tout usage de drogues).
Il serait donc bon que les pouvoirs publics précisent les conditions d'application de la Loi si elle ne veulent pas suivre l'exemple américain (10 fois plus de personnes en prison par million d'habitants, le + souvent pour usage simple de drogues).
Mais les pré-déclarations de campagne sont à  cet égard plutôt inquiétantes !!!
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
6141
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 4137
Ouep......Et pendant ce temps là , toujours rien au sujet des millions d'automobilistes qui conduisent sous l'emprise de benzo et d'anti dépresseurs....Tu m'étonnes, le jour où ils voudraient s'intéresser à  ceux là , jte dis pas la perte sèche pour l'état en matière de vente de carburant....Un bon quart des automobilistes (et jsuis gentil wink ) ne pourrait plus prendre le volant....

PS: Que mes propos ne soient pas mal interprétés!roll Je ne fais pas cette remarque car je suis pour la répréssion à  tout va, mais pour montrer l'absurdité de ces mesures et leur injustice totale en matière de prévention des accidents.

Dernière modification par Mascarpone (24 novembre 2016 à  11:09)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


ji air
mutafukaz
200
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10 Jan 2010
Messages: 542

prescripteur a écrit

Pour la Methadone, le kit semble bien différencier la methadone des autres opiacés (et tous les kits ne la recherchent pas).
On ne peut que conseiller de garder sur soi l'ordonnance.

http://www.drogues-info-service.fr/Vos- … #.WDag2mdu
Amicalement

je n'ai pas trouvé d'information précise à  ce sujet mais si c'est vrai que ce test différencie la méthadone des autres opiacés alors ça serait au moins une bonne nouvelle
car jusqu'à  présent les substitués étaient déclarés positifs aux opiacés et subissaient une garde à  vue, parfois une perquisition , une prise de sang , immobilisation du véhicule et un retrait de permis de 72h minimum alors qu'ils n'avaient commis aucune infraction. Et la présentation d'une ordonnance n'y changeait rien, il fallait attendre d'être innocenté par l'analyse en labo. Certains ont perdu leur travail à  cause de ça! (voir témoignages: https://www.psychoactif.org/forum/t1001 … html#divx)
Si ça c'est pas de la discrimination...


j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne


JC 
Adhérent PsychoACTIF
600
Date d'inscription: 11 Sep 2016
Messages: 1422

ji air a écrit

je n'ai pas trouvé d'information précise à  ce sujet mais si c'est vrai que ce test différencie la méthadone des autres opiacés alors ça serait au moins une bonne nouvelle car jusqu'à  présent les substitués étaient déclarés positifs aux opiacés

Pour m’être fais contrôlé une fois, je ne suis pas certain de ça. A l’époque, les tests réagissaient positif aux opiacés si vous aviez consommé des opiacés justement .., donc héroïne, morphine, opium et même codéine.
Tout ce qui est oxycodone, hydromorphone etc (les opioïdes quoi) je ne suis pas sûr donc dans le doute ..
Par contre, concernant la méthadone et le subutex, avec les anciens tests il n'y avait pas de problèmes, en tout cas pour moi le test s'était révélé négatif alors que j’étais bien sous méthadone

Pour en revenir au cannabis, ils nous cassent les couilles avec ça ..!! C'est complètement injustifié leur seuil de détection.
Je vais prendre mon exemple pour être concret .. 13 ans que j'ai le permis de conduire / 13 ans que je fume tout les jours et seulement un " accrochage " qui n’était pas lié a cette consommation.
Depuis un moment déjà  j’essaie d’être un minimum responsable en m'interdisant de fumer avant de conduire donc quant j'ai des choses à  faire en journée et que je dois prendre le volant je ne fume plus et m'autorise seulement un mégot le soir pour " décompresser ".

Il va se passer quoi là , maintenant ?? Sachant que je risque la même sanction en ayant fumé la veille au soir ? Bah je vais certainement me remettre à  fumer en journée puisque de toute façon ça ne pourra pas être pire ..!! Et je pense que beaucoup vont faire pareil (perdu pour perdu autant vivre comme on l'entend ..) et du coup, leur tests salivaire à  la con ne vont faire qu'augmenter le pourcentage d'accidents liés à  la consommation de cannabis ..

De toute façon, on en reparlera mais je suis quasiment sûr que d'ici deux ou trois ans, quant ils verront que c'est un échec total, qu'ils auront retiré le permis à  beaucoup trop de monde (des gens qui n'ont pas d'autres choix que de prendre leur voiture pour aller TRAVAILLER et VIVRE tout simplement) bah ils reviendront en arrière en instaurant un seuil de détection plus HAUT.

Mais en attendant tout ceux qui auront subi (y'a pas d'autres mots) ils l'auront dans l'os ..!!
Ca me fait un peu penser aux peines planchées que l'autre nabo avait instauré, quelques années plus tard ils n'ont pas eu d'autre choix que de revenir en arrière en voyant se remplir les prisons à  vue d’œil. Le problème c'est qu'entre temps beaucoup de gens auront trinqué pour RIEN.

Bref, ça m’énerve moi tout ça .. !! , je ne sais pas ce qu'il faudrait faire mais si quelque chose il y a à  faire, je suis de la partie .. smile


" Il est difficile de vivre sans l’opium après l’avoir connu parce qu' il est difficile, après avoir connu l’opium, de prendre la terre au sérieux "    JC ..

Hors ligne


ji air
mutafukaz
200
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10 Jan 2010
Messages: 542
effectivement , un des effets pervers de ces test est que positif pour positif pas mal d'usagers
se laissent aller à  consommer avant de conduire ou tout au moins fassent moins attention.
C'est vraiment flippant car si on prend le cas de quelqu'un qui se fume un peu de cana tous les soirs, comme d'autre prennent l'apéro ou un cacheton pour dormir et bien cette personne sera positive le lendemain, son seul moyen de pouvoir conduire sans risquer de se faire gauler aux tests serait d'être abstinent total et on sait combien cet objectif est illusoire

quand au fait d'être positif quand on est substitué, jusqu'à  ce jour c'était une réalité, confirmé par
drogue info service et par des témoignages sur psychoactif.
opioïdes ou opiacés t'étais positif aux "opiacé". Peut-être le test était-il moins sensible aux opioides, un gendarme expliquait que avec methadone en gélule il y'avait moins de positivité qu'avec la methadone en sirop.
J'ai moi même passé un test sans être positif aux opiacés alors que je suis à  la méthadone mais il faut prendre en compte le fait qu'il y'avait beaucoup de faux négatifs (et de faux positifs)
J'espère au moins que ce nouveau test saura faire la différence à  ce sujet parce que me retrouver en garde à  vue et sans permis 72h pour rien ça me foutrait vraiment la rage

moi aussi je suis super énervé pr tout ça et j'aimerai aussi pouvoir faire "quelque chose".
déjà  dénoncer haut et fort cet état de fait ...et chercher une parade

j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne


Tetris68 
Il était une fois l'héroïne...
France
100
Date d'inscription: 20 Mar 2016
Messages: 2343
Surtout que passer 72h dans les cellules pleines de merde du commissariat central c'est le genre de truc que t'oublies pas, surtout quand tu y vas pour rien et que certains te laissent en teurk par plaisir sadique.

L'héro c'est fabuleux mais quand t'arrêtes faut redécorer.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11500
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6096

et chercher une parade

A part le délit de fuite ou un fort rayonnement radioactif qui mettra off la machine mais aussi les véhicules et les portables, c'est mal barré. Les tests salivaires n'étaient pas si mal que ça finalement...


Just say no prohibition !

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11500
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 9134
Blogs

ji air a écrit

moi aussi je suis super énervé pr tout ça et j'aimerai aussi pouvoir faire "quelque chose".
déjà  dénoncer haut et fort cet état de fait ...et chercher une parade

Si tu associé le communiqué de Droit au Logement :

Loi Égalité et Citoyenneté  : les familles de trafiquants, mais aussi de consommateurs de stupéfiant, s’ils ont été condamnés,  pourront être expulsées sur décision de leur bailleur.

Ça donne des envies de recherche de parade comme tu le suggère si bien, mais je crois qu'on l'a dans le babe.
Je sais qu'il est déjà  quelque part mais ça résume ma pensée :


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


ji air
mutafukaz
200
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10 Jan 2010
Messages: 542
Maitre Le Dall est bien l'un des seuls (le seul?) à  s'indigner des tests salivaires tels qu'ils sont pratiqués.
Ci-joint un article qu'il a écrit à  ce sujet le 15/10/16 sur lci.fr

DROGUE - La question de la conduite après usage de stupéfiants est souvent absente du débat sur la dépénalisation du cannabis. Le gouvernement vient pourtant de muscler, cet été, le dispositif de lutte contre les stupéfiants au volant. Les explications de Me Jean-Baptiste le Dall.


La chose peut paraître surprenante, mais la législation sur les stupéfiants au volant n’est pas si ancienne que cela et ne remonte qu’à  2003 ! Sans aller jusqu’à  dire qu’un conducteur avec une pleine pharmacie dans les veines pouvait poursuivre tranquillement son chemin après un contrôle alors que celui qui avait bu une bière de trop se voyait retirer le permis, la justice manquait clairement d’un texte adapté. L’oubli a été corrigé dès 2003 avec un délit de conduite après usage de stupéfiants. Au départ, le texte a été appliqué avec discernement par les juridictions pénales, jusqu’à  ce que la Cour de cassation vienne rappeler que l’infraction prévue et réprimée par le Code de la route n’est pas un délit de conduite sous l’influence de produits stupéfiants mais celui de conduite après usage de produits stupéfiants. Et la nuance est de taille. Explications.

Cannabis : de simples traces suffisent pour être condamné

Pour le cannabis, il est parfaitement possible pour un laboratoire de retrouver des traces ou des métabolites du produit plusieurs jours après la consommation. Clairement le consommateur n’est plus, depuis bien longtemps, sous l’influence du THC, pour autant, en cas de contrôle routier, les analyses toxicologiques risquent de le conduire droit au tribunal correctionnel.


Pour le conducteur fumeur, plus ou moins occasionnel, la mésaventure risque fort de se traduire par une suspension provisoire immédiate du permis de conduire. Cette mesure administrative qui émane du préfet est prise sur la base de grilles faisant correspondre une infraction à  un nombre plus ou moins important de mois de suspension. En matière de stupéfiants au volant, la suspension provisoire est souvent de quatre ou six mois sans prise en compte des taux constatés sur le conducteur.

Pas de taux mais des sanctions parfois très lourdes

La grande différence entre l’alcool et les stupéfiants en matière de conduite, c’est qu’il n’existe pas de taux pour ces derniers. Un conducteur ayant bu quelques verres d’alcool pourra avoir un taux lui permettant de prendre le volant en toute légalité, un taux contraventionnel qui lui vaudra une amende forfaitaire de 135 euros, ou un taux délictuel qui entrainera privation de permis de conduire et passage par la case tribunal.


En matière de stupéfiants, et notamment de cannabis –car c’est le produit le plus consommé –rien de tout cela, d’infimes traces feront d’un conducteur lambda un délinquant. A la clé, suspension de permis de conduire, amende, retrait de six points sur le permis de conduire, inscription au casier judiciaire…. Les conséquences peuvent s’avérer bien lourdes pour un jeune automobiliste qui aura partagé un « joint » avec des amis lors d’une soirée deux jours avant de prendre le volant et de se faire contrôler…


La sévérité du dispositif législatif a souvent été dénoncée, mais il sera rappelé que contrairement à  l’alcool, les produits stupéfiants ne font l’objet d’aucune information sur le dosage de la substance consommée, que des effets secondaires peuvent survenir longtemps après la consommation et surtout que la consommation de produits stupéfiants, même du cannabis, demeure interdite en France.

Ce qui va changer : l'arrivée du prélèvement salivaire

Un décret publié au Journal officiel le 24 août 2016, dont les arrêtés d'applicaiton sont attendus d'ici à  la fin de l'année,  va permettre une plus grande efficacité sur le terrain. Au départ la lutte contre les stupéfiants au volant s’est avérée compliquée à  mettre en œuvre avec le recours obligatoire aux prélèvements sanguins tant au stade du dépistage qu’à  celui de l’analyse. On le comprend, immédiatement, un prélèvement de sang n’est pas une opération que l’on pratique à  l’arrière d’un fourgon de police ou sur le capot du véhicule du conducteur. Résultat : des allers et venues en perspective pour les forces de l’ordre et une perte de temps considérable.


Les choses avaient déjà  été simplifiées avec l’arrivée des kits de dépistage salivaires. Ce kit permet d’avoir une première indication qui sera confirmée ou non par un laboratoire. Jusqu’à  présent ce laboratoire travaillait sur un prélèvement sanguin. Tel ne sera plus le cas demain avec l’arrivée du prélèvement salivaire.

Une révision à  la baisse des droits des justiciables

Qu’il s’agisse de l’alcool ou des stupéfiants, le principe est celui d’un droit à  une nouvelle expertise. C’est le fameux droit au "second souffle" pour les contrôles d’alcoolémie opérés par éthylomètre. C’est la même chose pour les stupéfiants. Jusqu’à  présent la procédure était assez simple, le prélèvement sanguin opéré en cas dépistage positif était réparti dans deux flacons. Dans le cas où le conducteur sollicitait la contre-expertise, le second flacon était ressorti pour analyse.


Avec le prélèvement salivaire, le gouvernement donne moins de droits aux conducteurs contrôlés. La contre-expertise ne sera, à  l’avenir, possible que si le conducteur la demande immédiatement. Au lieu de prévoir directement un double prélèvement salivaire, le gouvernement a préféré ne prévoir qu’un unique prélèvement salivaire tout en proposant à  l’intéressé un prélèvement sanguin pour se préserver la possibilité de demander ultérieurement la contre-expertise. Ainsi ,lorsque les taux relevés par le laboratoire sur le prélèvement salivaire seront notifiés à  l’intéressé, il lui sera proposé une contre-expertise [b]mais uniquement s’il a demandé le prélèvement sanguin lors du contrôle.
(note de ji.air: réclamez la quoiqu'il arrive)


On imagine bien que peu de conducteurs solliciteront ce prélèvement sanguin, avec des agents qui leur expliqueront qu’une telle démarche est bien sûr possible mais qu’ils devront patienter des heures ou toute une nuit dans les couloirs d’un hôpital pour attendre qu’un médecin puisse les prendre en charge.


Le conducteur qui, de toute bonne foi, pensait que l’analyse ne révèlerait que d’infimes traces de cannabis et se verra notifier des résultats indiquant, par exemple,  une consommation importante de cocaïne, d’héroïne, de GHB et de la dernière drogue de synthèse à  la mode ne pourra plus demander une contre analyse.


Maître le Dall, docteur en droit et vice-président de l'Automobile club des avocats intervient sur son blog et sur lci.fr.

à  plus de 5000€ le kit Dräger 5000, c'est plus de 400 millions d'euros que l'état vient de dépenser pour nous faire la guerre, soyez sûr qu'il va vouloir rentrer dans ses frais en multipliant le nombre de tests.
Objectif affiché du gouvernement, multiplier par 100 le nombre ce ces dépistages scélérats soit 11 millions par an tout comme pour l'alccol. La probabilité de subir un dépistage stup sera donc la même que pour un alcootest
Reputation de ce post
 
Merci à  toi du partage et conseil, je garde en mémoire ! Nrock

j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne


Twentycents 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 01 Dec 2014
Messages: 41
Très intéressant...  d ailleurs en ce moment on a droit à  une campagne choc sur les dangers du cannabis au volant histoire de bien légitimer ces seuils de détection hyper bas et cette notion de conduite après consommation..

Par contre ji air quelle est ta source pour l achat des 5000 draeger 5000, je n ai rien trouvé sur le net.

Hors ligne


Twentycents 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 01 Dec 2014
Messages: 41
Très intéressant...  d ailleurs en ce moment on a droit à  une campagne choc sur les dangers du cannabis au volant histoire de bien légitimer ces seuils de détection hyper bas et cette notion de conduite après consommation..

Par contre ji air quelle est ta source pour l achat des 5000 draeger 5000, je n ai rien trouvé sur le net.

Hors ligne


ji air
mutafukaz
200
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10 Jan 2010
Messages: 542

Twentycents a écrit

Par contre ji air quelle est ta source pour l achat des 5000 draeger 5000, je n ai rien trouvé sur le net.

ce ne sont pas 5000 kit dräger 5000 qui ont été achetés mais 80 000
5000 c'est le prix approximatif en € de chaque kit
Ces chiffres je le ai trouvé dans un article de presse mais j'ai lu tant et tant de rapports, d'articles et autres statistiques que je ne ma rappelle plus précisément où.

précisions utiles:
-sachez que en cas de positivité les forces e l'ordre doivent vous notifier le taux précis de drogue. Les résultats sont notifiés, conformément à  l' article R.3354-14 du Code de la santé publique, par un Officier ou un Agent de police judiciaire, au conducteur.

-Le THC CCOH ne doit pas servir de base aux poursuites

Le conducteur peut demander une analyse de contrôle, immédiatement ou dans un délai de 5 jours.

Cette analyse de contrôle est prise en charge financièrement par le demandeur.

L'analyse de contrôle doit être effectuée par un autre laboratoire.

A réception, les résultats de cette analyse de contrôle seront notifiés au conducteur.

autre précision utile: selon l'ONISR, avec le drâger 5000 les amphétamines seront détectées jusqu'à  "plusieurs jours" après usage.  (donc le MDMA aussi)
Le seuil de détection des amphés est en France de 50 ng/ml contre 250 ng/ml au Royaume-Uni, un pays pourtant extrêmement répressif concernant les drogues au volant (les sanctions sont bien pires qu'en France) . Qu'est-ce qui justifie qu'on utilise des seuils cinq fois plus bas, j'aimerai bien le savoir. De même pour le cannabis leur seuil est de 2 ng/ml , soit 2 fois plus qu'en France.

Et surtout , comme le conseille Maître Le DAll,  en cas de positivité de réclamez un test sanguin
, c'est le seul test qui réellement fiable et incontestable et les flics vont être obligés d'accéder à  votre demande, la loi les y oblige.
Si tous les dépistés positifs le font , les forces de l'ordre seront super emmerdées car justement un des arguments clefs pour ce nouveau test est qu'il n'est plus nécessaire d'emmener les gens à  l'hosto pour une prise de sang (sauf si vous le demandez hé hé) et qu'ainsi les lardus auront plus de temps pour faire plus de dépistages. Ça mettra un petit peu à  mal leur nouvelle stratégie et c'est toujours ça.
Face à  ces tests injustes on se défend comme on peut


j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne


Teona Nacatl 
Psycho junior
France
1200
Date d'inscription: 24 Jul 2016
Messages: 308
Ce qui est très gênant dans cette pseudo-logique politicienne, c'est que l'intensification de ces tests rapportera peut-être un peu plus en terme d'amendes mais que ça plombera encore un peu plus l'économie. Sans permis, voire avec une peine de ferme pour récidive, c'est plutôt mal barré pour garder ou retrouver du boulot... Leur cher taux de consommation des ménages va encore prendre du plomb dans l'aile!

Sans compter le fait qu'en pratique, une fois testé positif, ça devient une véritable histoire d'amour entre les poulets et le malheureux usager: dès que le permis récupéré, ce sera test systématique au moindre contrôle... Et nouveau retrait si on a eu le malheur de poursuivre une consommation occasionnelle! On peut même atterrir en taule au troisième test positif.

J'ai bien des histoires de vies salement tordues par les conséquences de ces tests totalement inappropriés en terme de taux de détection; du mec qui perd son taff et qui, la rage, au ventre se lance dans le business intensif, à  celui qui, sans autre infraction que la conso de cannabis, se retrouve avec du ferme pour récidive alors que jusqu'alors il menait une vie tranquille de père de famille avec un travail. A la sortie, plus de taff et femme partie avec les mômes...

ça vaut ce que ça vaut mais ne pourrions-nous pas collecter ces histoires aberrantes ici et les présenter à  nos chers décideurs pour essayer de leur faire comprendre la réalité de ce qu'implique leur cécité bornée?

Les drogues ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Par contre le manque d'information l'est.

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1310
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1815
Blogs

ji air a écrit

prescripteur a écrit

Pour la Methadone, le kit semble bien différencier la methadone des autres opiacés (et tous les kits ne la recherchent pas).
On ne peut que conseiller de garder sur soi l'ordonnance.

http://www.drogues-info-service.fr/Vos- … #.WDag2mdu
Amicalement

je n'ai pas trouvé d'information précise à  ce sujet mais si c'est vrai que ce test différencie la méthadone des autres opiacés alors ça serait au moins une bonne nouvelle
car jusqu'à  présent les substitués étaient déclarés positifs aux opiacés et subissaient une garde à  vue, parfois une perquisition , une prise de sang , immobilisation du véhicule et un retrait de permis de 72h minimum alors qu'ils n'avaient commis aucune infraction. Et la présentation d'une ordonnance n'y changeait rien, il fallait attendre d'être innocenté par l'analyse en labo. Certains ont perdu leur travail à  cause de ça! (voir témoignages: https://www.psychoactif.org/forum/t1001 … html#divx)
Si ça c'est pas de la discrimination...

Je le sais ca m'était arrivé. 48H dans un trou a St Denis et oublie pour avoir un peu de substitution, je me souviens que le médecin était passé et ne m'avait pas jugé encore en manque donc niet. "J'assure pas votre confort, monsieur, je prends pas de risques, rien ne me prouve que vous ayez besoin" .... Mais je sais plus si j'étais à l'époque sous metha ou sous skenan. Une chose est sure, les pouvoirs publics ont un vrai soucis avec les conducteurs sous sulfate - dont il est impossible si le métabolite qu'on retrouve dans l'urine provient du médicament ou d'une prise de d'heroine - c'est l'aberation du systeme qui finalement met en contradiction deux molécules frangines.

As tu des résultats de l'usages de cette saloperie 3 ans apres ?

Je suis itinérant j'ai fait 120 000 km depuis 2 ans et demi, et quasiment été jamais contrôlé et encore moins testé... tant mieux.


Life on Mars ..........................................

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Nouveau test salivaire belgique
par zozoled, dernier post 01 juillet 2019 à  02:19 par Vivel
  1
[ Forum ] Contrôle routier - Nouveau test salivaire ketamine
par 44z00, dernier post 18 avril 2019 à  22:25 par Rick
  1
[ Forum ] Contrôle routier - Test salivaire
par accroc, dernier post 10 septembre 2010 à  17:40 par bighorsse
  20



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    Il y a 2jCommentaire de Bootspoppers (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 2jCommentaire de Elflo (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    Il y a 6jCommentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Sniffer - Subutex, sniff et intérêt d’OroBupré
    Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Trouble de l'attention... Traitement médical et rééducation cognitive
    Il y a 29mnCommentaire de krash dans [Culture drogues...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Actualité - Premier décès aux US possiblement lié à la vape d'après les autori...
    Il y a 47mn
    2
    Commentaire de Mister No dans [Tabac et cigarette el...]
    (105 réponses)
     Forum 
    2C-B - Questions 2C-B
    Il y a 50mnCommentaire de krash dans [RC Psychédéliques...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Opinions - Quelles sont les valeurs les plus importante a vos yeux ?
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Valraven dans [Au coin du comptoir.....]
    (31 réponses)
     Forum 
    Echange intellectuel sur votre jardin ethnobotanique
    Il y a 1hCommentaire de Heashka dans [Au coin du comptoir.....]
    (9 réponses)
     Forum 
    Cannabis légale 0,2℅thc
    Il y a 2hCommentaire de Rick dans [Répression - Victimes...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Cannabis contaminé???J'attend vos avis, j'ai pu constater qu'il y...
    Il y a 2hCommentaire de Rick dans [Cannabis...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE A FIN DÉCEMBRE 2019
    Il y a 2hCommentaire de SillyCone dans [Anonymat et sécurité...]
    (63 réponses)
     Blog 
    Prises de Prods, gestuelles et semantique
    Il y a moins d'1mn
    6
    Commentaire de Hilde dans le blog de Ocram
    (16 commentaires)
     Blog 
    Une mauvaise passe
    Il y a 27mnCommentaire de Cusco dans le blog de Escape
    (1 commentaires)
     Blog 
    TDAH => Cannabis => Syndrome Cannabinoïde => Méthylphénidate
    Il y a 2hCommentaire de Heashka dans le blog de Viko
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    LSD, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Valraven, Emma4778, LachemoilagrappeCaro nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Sevrage réussi
    par Emma4778, le 12 Nov 2019
    Bonjour, Nouvellement inscrite, je viens ici pour partager mon expérience. Il n'est pas évident de parler de ça autour de soi, mais je ressens tout de même le besoin de partager mon vécu du canna. Grosse fumeuse depuis un peu plus de 20 ans (j'ai commencé vers 18 ans), je fumais une bonne d...[Lire la suite]
     Dpt
    par PaRaLLeL, le 08 Nov 2019
    J'avais commencé à faire des retours sur cette magnifique molécule, mais c'était perdu dans un fil de discussion sur les RC. Je me permet donc un petit copier/collé suivi de mes aventures avec celle-ci par la suite. 70mg dans le cululu. Montée en 10 minutes. Le produit me met directement en...[Lire la suite]
     TSO et douleur et anesthésie
    par prescripteur, le 31 Oct 2019
    Bonjour, un article sur l'hyperalgesie induite par les opiacés. J'ai traduit le résumé et le chapitre sur la thérapeutique (avec l'aide de Google translate). Il faut préciser que les recepteurs NMDA sont un type de recepteurs au glutamate (et à la glycine) qui est activé par un produit pharma...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Impeccable, à lire. Cusco dans [forum] Educateur en CSAPA, Questions sur l'accompagnement de l'alcoolo-dépendance.
    (Il y a 42mn)
    Je trouve aussi que le sniff ça rapproche, un rituel assez intime - Morty dans [blog] Prises de Prods, gestuelles et semantique
    (Il y a 3h)
    Je l'ai pris euh lu ! en une seule trace - MM dans [blog] Prises de Prods, gestuelles et semantique
    (Il y a 4h)
    Ah, la voie nasale... Tout un poème ! Lena. dans [blog] Prises de Prods, gestuelles et semantique
    (Il y a 5h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Rick) dans [forum] Sevrage réussi
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums