S.O.S sevrage héroine / PsychoACTIF

S.O.S sevrage héroine

Publié par ,
10876 vues, 17 réponses
farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
Bonjour,

voilà  ca fait un peu moins d'un an que je consomme environs 1,5 gramme d'héroine (en trace) par jours et je voudrais savoir si vous pensez que c'est possible d'arréter sans traitement mais en réduisant un peu chaque jour? merci d'avance pour vos réponses... Biz

Hors ligne


synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 1705
ben oui tout est possible c'est sure. Mais bon on est tous different face a la douleur et a l accoutumance etc... Sachant qu il est quasi impossible de mourrir du manque d heroine (meme si il y a moyen de bien souffrir), je ne te dirais pas que c impossible mais bon, c dur quoi...

Apres si tu lis le forum tu sais que le manque a la metha est pire que celui a l heroine donc tu souffriras moins en arretant en diminiant la came, mais bon le probleme est que les cames etant differement dosées il est dur de diminuer regulierement, tu n as presque aucun controle la dessus.. Parce que si tu diminue tes traces mais que la came est 2x meilleurs, ça sert a rien tu vois ce que ej veuc dire...

Donc rien ne te coute d essayer, moi j ai essayé plus d une fois avant de me mettre sous metha, au debut ça marchait, mais plus tard le manque etait si fort quen je me retrouvais a partir en hollande au bout de 48h de manque, 600km tro malade pour conduire, c'etait tro dangereux..

Du coup j ai commencé le traitement car je me sentais obligé d etre controlé un minimum par un centre.. Si tu juges que tu peux gerer seul alors evites de t embarquer dans un traitement methadone, garde ça comme dernier recours.. Je pensais arreter en 1 ou 2ans maxi, ça fait 6ans.. et loin d etre fini.

D autres te diront surement l inversepese les pour et contres.

Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
merci bocou pour ta réponse précise et rapide, je consomme de la came d'espagne et c'est toujours (a peu prés) la même...
De toute façon tu as raison, va bien falloir que j'arrête et qui ne tente rien à  rien ...
merci encore ...
Jte souhaite vraiment de réussir parce qu'on vaut tous bien mieux que cette merde ...
Biz

Hors ligne


357magnum
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 06 Aug 2009
Messages: 641

farfa a écrit

Bonjour,

voilà  ca fait un peu moins d'un an que je consomme environs 1,5 gramme d'héroine (en trace) par jours et je voudrais savoir si vous pensez que c'est possible d'arréter sans traitement mais en réduisant un peu chaque jour? merci d'avance pour vos réponses... Biz

C'est tout a fait possible , mais le problème , et ça n'a été que comme ça avec moi : c'est le manque psychologique ... Et qui selon moi est pire que le manque physique . Le truc , c'est si tu peux changer tes fréquentations , voir déménager avant de commencer ton sevrage ; tu n'aura pas ce problème . Moi j'ai déménagé , mais sous traitement parce que je ne veux plus souffrir du manque .
Je te dis merde ... Et bienvenu Farfa .


Tout ce qui provoque une montée , doit redescendre . Human trafic

Hors ligne


synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 1705

farfa a écrit

Jte souhaite vraiment de réussir parce qu'on vaut tous bien mieux que cette merde ...
Biz

Ouais je sais pas, de toutes façons il vaux mieux etre heureux et camé que sobre et deprimé, comme je te dis pese les pours et les contres..

Comme je te dis tentes le coup tu seras fixé, au pire tu passeras un sales moment.. Sachant que si tu fais pareil sous metha se sera 2 ou 3 fois pire..

Comme dis magnum, arreter vite fait c'est possible mais ce qui est dur c'est que en 1semaine ou 2 tu auras apres ça les mêmes potes; la meme vie, le meme taf, ceux que tu as frequenté si longtemps dans ta vie de camé... Et sans came, tout cela va te paraitre fade, insipide presque  sans consistance...

Le plus dur ne sera pas d arreter (1an et demi de conso c'est pas la mer a boire) mais se sera de t y tenir apres si tu ne changes pas totalement d environnement..

E tout cas je te souhaite bonne chance, t as l air d etre gavé de courir apres l hero, donc rappel toi en et fait ce que tu peux pour etre plus fort que tout ça..

Dernière modification par synchro (17 décembre 2009 à  12:48)


Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
merci beaucoup pour vos petits mots qui me réchauffent mon ptit coeur! et ca fais du bien!

je comprendrai jamais comment de la poudre peut arriver a transformer la vie des gens comme ca...

Je sais ki faut que je me batte pour etre + forte qu'elle mais evidemment c'est bien simple à  dire qu'à  faire..

Enfin, je me dis qu'on va quand meme passer notre vie a taper cette merde... je dis ca pour moi mais aussi pour tous ceux qui sont concernés.. On a tous quelque chose entre les mains qui peut nous rendre heureux alors pourquoi on gache tout avec ca ... C'est trop injuste ...

J e souhaite à  chacun d'entre vous beaucoup de courage et j'espère sincerement de tout mon petit coeur qu'on va y arriver...

Merci encore pour vos réponses..

Biz

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7098
Plusieurs messages ont été consacrés à  ce thème.
Rapidement =
Techniquement il eqst assez facile de se sevrer de l'heroine avec 15 jours envirion de Subutex ou Methadone à  doses rapidement degressives. J'ai quelque part dans les messages une proposition de protocole complet. j'essaier de le retrouver.

Psychologiquement, certains sont prets à  arreter et à  s'y tenir, d'autres non et chez eux le sevrage constitue une epreuve inutile.

Donc je pense que le mieux est d'en discuter avec un soignant (generaliste ou CSST) d'autant que le Sub ou la Methadone sont mieux utilisés s'ils sont prescrits (gratuité, absence de risque judiciaire, dosages etc..)
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7098
Voici le protocole que j'avais proposé
Amicalement

Essai de protocole de sevrage ambulatoire de l´heroine par l´utilisation de la Buprenorphine ou de la Méthadone





Plan



Qui peut en beneficier ??



Comment explorer la demande ??



Modalités pratiques du sevrage ??



Risques, incidents ??



Suivi apres sevrage ??





Qui peut en beneficier ??



Une precision importante= il s´agit bien du sevrage de l´Heroine chez une personne dépendante de ce produit. Ceci exclut donc (du present protocole) les personnes prenant un Traitement de Substitution aux Opiacés (TSO), seul ou associé à  une consommation d´heroine, qui relevent d´une prise en charge différente.

Nb= La consommation d´heroine seule correspond le plus souvent à  trois typologies =

les usagers « jeunes » = avec une consommation d´heroine relativement récente (quelques mois à  2 ans). Le plus souvent le questionnement sur le sevrage se situe dans une alternative sevrage/ debut d´un TSO, face à  une « impasse » de la consommation d´heroine (d´origine financiere, judiciaire ou psychologique). Le TSO est souvent vu comme un « piege » au long cours et les personnes cherchent une alternative. Toutefois ce n´est pas la preuve d´une veritable motivation pour le sevrage, cela peut refleter simplement un rejet a priori du TSO.
Les usagers plus âgés ayant une consommation pure d´heroine, mais des experiences anterieures de TSO. Souvent il s´agit de personnes ayant fait un sevrage du TSO et presentant une rechute. La demande de sevrage correspond à  un désir de mettre fin rapidement à  la rechute. Dans ce cas le demandeur est plus averti des enjeux et des risques du sevrage et de la rechute.
Tous les autres cas…..


Les questions que l´on peut se poser sont =





Le demandeur est il bien consommateur ?? Bien qu´il soit assez improbable qu´une personne voulant une « ordonnance » se presente avec une demande de sevrage, c´est une eventualité qu´il faut savoir éliminer, surtout en rapport avec les risques de la prescription initiale des TSO chez le patient non toxicomane (même en courte durée). Un test urinaire, de confirmation,  peut etre indiqué dans certains cas mais ne doit pas etre systématique.


Le demandeur est il vraiment dépendant ?? Certains consommateurs ne sont pas dépendants et peuvent arreter  leur consommation sans aucun symptome physique (l´exploration des antecedents le met en évidence). Dans ce cas, le protocole de sevrage est inutile. Toutefois l´exploration de la motivation et le suivi peuvent s´inspirer de ce protocole.


Le demandeur veut il vraiment se sevrer ?? C´est le point le plus important. Beaucoup de demandes de sevrage resultent d´un « ras le bol » ponctuel mais l´analyse des motivations fait apparaître une demande mal motivée (notamment antecedents d´echecs antérieurs dans la même situation, non preparation de la situation « sans drogue », impossibilité « de se voir sans drogue »).  Toutefois l´existence d´experiences anterieures de sevrage suivi de rechute n´est pas necessairement négative. Elle permet d´explorer les motivations, les risques, les ecueils et, en général, une meilleure prise de conscience des enjeux.


Le demandeur veut il LIBREMENT se sevrer ?? Evidemment beaucoup de demandes de sevrage sont faites « sous pression » (sociale, familiale, judiciaire) . Il importe donc d´explorer la vraie demande de la personne et de pouvoir l´aider à  trouver une alternative (TSO le plus souvent) si elle n´est pas reellement demandeuse. Toutefois l´existence de pressions n´est pas necessairement une contre indication absolue au sevrage. Le plus souvent le demandeur est dans l´ambiguité par rapport à  ces pressions et il est important de travailler sur ce point (qui n´exige pas toujours d´ailleurs la levée de l´ambiguité).


Le demandeur veut il se sevrer MAINTENANT ?? Un demandeur peut etre volontaire « en général » mais  penser que c´est pas possible maintenant. Un suivi  peut donc etre entrepris à  la recherche du  bon moment.


Comment explorer la demande ??



Les éléments indispensables à  explorer sont



Un interrogatoire médical minimal (affections medicales et chirurgicales, antecedents de traitements, antecedents d´allergies et d´incompatibilités avec les traitements)
Un bilan des prises de psychotropes (au sens large) , y compris drogues « légales », en insistant sur les prises dans les derniers jours.
Une exploration détaillée des essais et periodes de sevrage, s´il yen a eu, même si elles n´ont pas pu etre menées à  bien  (notamment pourquoi elles avaient été tentées, qu´est ce qui avait marché ou pas marché, comment etait ressentie la periode de sevrage total= angoisse, manque ou au contraire impression de mieux etre, comment est survenue la rechute et eventuellement pourquoi etc..)
Une exploration détaillée de la motivation (pourquoi ? pourquoi maintenant ? est ce librement ? correspond  elle à  une evolution longue et progressive ou au contraire à  un revirement brutal ? quels en sont les facteurs importants ? s´il y en a plusieurs les prioriser ? etc..
On peut notamment explorer (selon la technique de l´entretien motivationnel)
- les avantages du non changement
- les risques du non changement
- les risques du changement
-les avantages du changement
En distinguant bien dans le changement ce qui releve du moment du changement (le sevrage) et ce qui releve de l´etat apres changement (etre sevré)
Enfin en explorant l´avis sur le moment du changement (maintenant ? plus tard ? un jour ?)
Une exploration détaillée de ce que peut etre la vie une fois sevrée (en developpant autour des risques et des avantages du changement vus + haut), notamment comment peut s´organiser la vie sans produit, comment le demandeur peut il la percevoir etc.. ?? On peut envisager que l´essai de sevrage soit repoussé dans l´attente de changements indispensables ou de la mise en place d´alternatives au produit (post cure par exemple).
Une exploration de la possibilité d´echec du sevrage. Que faire alors ?  = s´engager dans un TSO ? revenir au statu quo anterieur ?
Une exploration des elements de choix de la methode (hospitalier, ambulatoire) notamment experiences prealables du demandeur, elements socio professionnels imposant des contraintes, couverture sociale etc..


Les elements de la decision sont



Le maintien de la demande par le demandeur apres exploration de tous ces elements
La faisabilité générale (pharmacien, pas de contraintes sociales ou de travail, ).
Le choix du sevrage ambulatoire vs hospitalier = etant donné le peu de recul sur le sujet, s´il est possible d´affirmer la faisabilité du sevrage ambulatoire (littérature médicale, témoignages) il est impossible de définir les cas où il doit etre préféré. On peut proposer qu´il soit mis en œuvre quand=
-le demandeur refuse tout autre mode de sevrage mais persiste à  souhaiter un sevrage
- des contraintes sociales, professionnelles ou familiales rendent le sevrage hospitalier impossible ou difficile
- le demandeur a une experience personnelle de la methode et la demande specifiquement.




Modalités pratiques du sevrage



Il est difficile de définir des protocoles precis, toutefois =

Il semble que le changement d´opiacés facilite en general le sevrage (buprenorphine à  la place de méthadone et vice versa, buprenorphine à  la place de l´heroine). Si ce n´était pas le cas, le sevrage d´heroine pourraitv se faire « simplement » en diminuant l´Heroine. L´observation montre que cette technique est rarement efficace.
La Buprenorphine et la Methadone ont été utilisées. Un consensus semble s´etre établi pour favoriser la Buprenorphine en premiere ligne. La Methadone serait reservée aux demandeurs qui ne souhaitent pas de Buprenorphine (notamment détournement d´usage non contrôlable)..
Quand la prise de Buprenorphine est inferieure à  15 jours, il s´agit d´un sevrage de l´Heroine aidé par la Buprenorphine (donc sans sevrage de la Buprenorphine). Au-delà  il y a deux sevrages,  de l´Héroine,  puis de la Buprenorphine. Les temps de sevrage complet sont alors plus longs. Toutefois des personnes motivées parviennent le plus souvent à  ce sevrage complet en 3 à  6 mois environ.
La dose initiale de Buprenorphine est difficile à  évaluer puisqu´elle doit dans un temps tres court permettre l´induction ET le sevrage. La dose initiale ne doit pas evidemment entrainer un risque d´overdose mais doit etre suffisante pour calmer les symptomes de manque.Un suivi quotidien est donc souhaitable.
De ce fait il parait peu adapté de pratiquer ce protocole quand la dose initiale de Buprenorphine doit depasser 8 mg. Une diminution prelable de la consommation d´Heroine peut alors etre mise en place. Toutefois des consommations fortes d´Heroine (5 g/jour) sont en pratique compatibles avec des doses initiales de Buprenorphine de 8mg et moins, du moins chez certains patients (importance de la connaissance des antecedents, même de sevrages non reussis).
La possibilité d´un echec doit etre prévue ainsi que ses consequences (poursuite par un TSO ou non, notamment).
La Buprenorphine ne doit pas etre donnée sur une « imprégnation »  opiacée, au risque de declencher une crise de manque (effet antagoniste). S´il y a eu prise d´Heroine quelques heures avant, on doit attendre des signes de manque pour donner la Buprenorphine. En général 12 heures apres la derniere prise d´heroine sont largement suffisantes (nb= avec la Methadone il faut environ 72 h).
La Suboxone pourrait presenter un interet specifique en prevenant un usage detourné de la Buprenorphine.
Toute autre médication associée doit etre examinée avec attention. Le risque de prise d´alcool doit etre évalué.(ainsi que d´autres produits)




On peut donc proposer le schéma suivant comme point de départ, mais à  ne pas hésiter  à  adapter au cas par cas,



Premier jour

Apres une periode suffisante d´arret de l´Heroine (6 à  12 h) donner une dose « de sécurité de premier jour » de Buprenorphine ou de Méthadone.

Pour la Buprenorphine ont peut l´evaluer à  8mg le premier jour en deux prises au moins (une premiere prise de 4 mg au maximum doit etre suivie d´une periode d´observation de 2 heures au moins , eventuellement par le patient lui-même).

Pour la Méthadone 40 mg le premier jour en deux prises au moins (une premiere prise de 20 à  30 mg suivi d´une periode d´observation).



La prescription d´antalgiques de niveau I (paracetamol) et eventuellement d´autres traitements symptomatiques (Spasfon) sera systematique sauf contre indications.



Deuxieme jour et suivants

Si les signes de manque ne sont pas suffisamment calmés, augmentation de la dose comme dans les inductions de TSO (généralement 12mg de Buprenorphine et 50 mg (60 mg ?)  de Méthadone au maximum ).  Le maximum devrait etre atteint en 3 jours au maximum , suivis d´une diminution rapide. Si celle-ci n´est pas possible, il faut envisager la « conversion » en induction de TSO, eventuellement suivie d´un sevrage semi rapide (ou semi lent).



Si les signes sont « tout juste » calmés , poursuivre les doses du jour , diminution des que possible . Si celle-ci n´est pas possible, il faut envisager la « conversion » en induction de TSO, eventuellement suivie d´un sevrage semi rapide (ou semi lent).



S´il n´existe pas de signe de manque insupportable (selon la mesure du demandeur, pas selon l´avis du soignant ) , une premiere diminution peut etre amorcée. Le but est un arret de la Buprenorphine ou de la Methadone en 10 jours environ. D´importantes variations individuelles dans l´aptitude à  diminuer les doses  sont constatées.

Si le traitement dépasse 15 jours, le sevrage total est souvent repoussé à  quelques semaines, voire quelques mois.



En cas de sevrage retardé la « méthode chinoise » peut etre utilisée (Avec la Methadone dilution progressive d´un flacon initial).



Sevrage total

Il peut etre accompagné d´une prescription « facilitatrice » de psychotropes mais le risque de création d´une autre accoutumance doit etre serieusement gardé en mémoire. Notamment la prescription de Benzodiazepine, si elle est necessaire,  sera strictement limitée dans le temps. A signaler que l´utilisation de l´Atarax a été décrite dans le sevrage amubulatoire des opiacés selon des modalités proches (300 mg le premier jour puis diminution en 5 jours). Ce pourrait donc etre une prescription logique, en attendant des essais specifiques.



Le plus important est qu´il soit accompagné d´un soutien psychologique et social approprié. C´est une periode difficile qui doit etre accompagnée.

Il est important aussi d´explorer les facteurs de risque de rechute rapide (restes de produit à  la maison, frequentation de dealers) et de prendre les mesures preventives necessaires.

Enfin il est important de considerer tous les problemes de santé associés. Il arrive souvent que l´arret des opiacés « révèle » des problèmes dentaires jusque là  anesthesiés, ou des symptomes d´une hépatite connue mais négligée.  Il est preferable que leur prise en charge ait été prévue et programmée.



Risques et Incidents



Bien qu´en principe les doses initiales soient plutot inferieures aux doses habituelles d´induction de TSO on sait que le risque d´overdose est plus de 10 fois plus fort  à  l´initiation du traitement que par la suite. Les precautions habituelles pour l´induction des TSO sont donc à  reprendre totalement.



Le risque de « desequilibre » menant à  une baisse de la vigilance doit etre évalué et des mesures prises, notamment chez les conducteurs et les metiers à  risque.

Ce « desequilibre » peut etre lié à  une sur dose relative de produit mais aussi à  une insommnie ou une irritabilité en cas de signes de manque mal contrôlés. Il peut aussi etre lié à  la prise « anarchique » de produit en cas d´echec du sevrage.(le patient n´ayant pas l´experience des associations de produits qu´il manipule)



En cas de rechute (surtout si elles ne sont pas immédiates) la dose doit etre soigneusement « titrée » pour éviter les overdoses. L´utilisation de doses « standard » de la periode de consommation est la cause principale des overdoses. Le patient devra donc en etre soigneusement prévenu.



Suivi apres sevrage



En principe ce suivi devrait etre prolongé. L´expérience montre qu´il est souvent écourté par les patients eux même.

Ce point devrait donc faire l´objet d´un protocole à  part.

En attendant, on peut recommander l´une et/ou l´autre des solutions suivantes=

Un suivi ambulatoire medico psycho social , au moins proposé.
Des activités de type Narcotiques Anonymes ou équivalents (auto support)
Un suivi de reinsertion socio professionnel
Un sejour  en post cure, communauté thérapeutique ou equivalent
Une hospitalisation pour prise en charge de problemes somatiques.
Quand ce n´est pas trop destabilisant une redéfinition imortante des habitudes sociales (notamment evitement des dealers et de certains « amis »).


On peut proposer des recherches sur

Les groupes de prevention de la rechute avec animateur professionnel  (les NA ont deja été cités mais relevent plutot de l´auto support))
La mise en place de techniques de promotion de la santé (donc en principe non specifiques à  la toxicomanie)
 
 



Méthadone :

􀁹 dose initiale : 10 à  40 mg/j ;

􀁹 paliers d´augmentation 5 à  10 mg maximum par paliers de 1 à  3 jours, en fonction de la clinique, sans jamais excéder par semaine 50 % de la dose initiale ;

􀁹 prise quotidienne unique orale.



BHD :

􀁹 dose initiale : 4 mg à  8 mg/j au vu des pratiques professionnelles (doses supérieures à  celles de l´AMM, qui justifient d´être validées par des études cliniques spécifiques) ;

􀁹 respecter un délai de 24 heures après la dernière prise d´opiacé pour éviter le syndrome de manque dû aux propriétés antagonistes de la buprénorphine ;

􀁹 paliers d´augmentation de 1 à  2 mg par paliers de 1 à  3 jours, en fonction de la clinique, jusqu´à  la dose optimale

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


357magnum
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 06 Aug 2009
Messages: 641

farfa a écrit

Enfin, je me dis qu'on va quand meme passer notre vie a taper cette merde... je dis ca pour moi mais aussi pour tous ceux qui sont concernés.. On a tous quelque chose entre les mains qui peut nous rendre heureux alors pourquoi on gache tout avec ca ... C'est trop injuste .

OK mais il y'a une question donc tu te dois y trouver une réponse : es tu capable de vivre sans opiacé ? Si non , vivre sous traitement buprenorphine ou méthadone n'est pas dramatique ... smile .
Enfin , soit sûre de ta réponse si tu veux le faire a la dure .

Dernière modification par 357magnum (17 décembre 2009 à  14:06)


Tout ce qui provoque une montée , doit redescendre . Human trafic

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
merci beaucoup pour ce protocole qui est particulièrement intéressant, je vous remercie car c'est très important de pouvoir en discuter avec des personnes qui savent (malheureusement) ce que c'est concrétement, qui ne juge pas et qui sont sincère, ce forum est très utile et fait du bien au moral..
je pense que pour l'instant je vais essa yer de diminuer mes consommation en passant par exemple, de dix traces à  huit le premier jour, de huit à  six le second ou troisième jour...
Je ne sais pas si c'est la bonne solution, peut être quecela prendra + de temps...
Je sais pas trop ce que vous en pensez mais je vais essayer...
Encore merci à  tous pour vos réponses...
Biz

Dernière modification par farfa (17 décembre 2009 à  14:31)

Hors ligne


synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 1705
ouais voila essaye de faire un stock d avance pour tapper toujours la meme came, et diminue comme tu dis.. pour finir par genre 1trace matin et soir.. apres si ça marche pas comme ça reflechis pour un traitement de substitution..

Si tu te mets e traitement soit sur que tu ne peux vraiment pas faire autrement sinon tu risquerais de regretter.. D apres moi..

Essayes surtout de t occuper si tu peux, autrement qu en achetant vendant et consommant de l hero, car garantir sa conso du lendemain est un taf a plein temps quand on est a fond dedans..

Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
j'ai des fioles de metha chez moi et je peux te dire que quand je les regarde j'ai tout sauf envie de les prendre...
Comme tu dis finir par une trace matin et soir se serait super d'ailleur c'est l'objectif que je vais me fixer et je vais tout faire pour y arriver...

Hors ligne


synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 1705
apres le probleme de la metha c sur le long termes... si t as quelques fioles tu peux te faire ton protocole pour baisser en 15 jours, et se sera plus stable qu avec de la came..
la merde avec la metha c que tu as une laisse dans le derriere, et que ça accroche deux fois plus que l hero... MAis si tu peux passer outre ces deux inconveniants tu peux tenter... Enfin n ecoute pas que moi, prends tout ce qu on te dis et tranche en fonction de toi

Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
je pense que ca pourrait etre bien de créer un topic 'sevrage' sur le forum pour créer une sorte de groupe avec les gens qui commencerait leur sevrage et qui pourrait en parler ensemble,par exemple, dire ce qu'il ressentent au moment présent, ce qu'ils font,se motiver les uns les autres...Peut etre que ca peut aider de savoir qu'en meme temps que soi il ya d'autres personnes qui sont en train de se sevrer et cela pourrait permettre de se sentir moins seul(e)...
Qu'est que vous en pensez?
Merci à  vous tous pour vos précieux conseils..
Biz

Hors ligne


synchro
anarchaotique
000
Lieu: cyberie astrale
Date d'inscription: 15 Apr 2009
Messages: 1705
ben j crois c le but de la section sevrage mais pour ce que tu dis faudrait que tout le monde aerrete en meme temps.. LMais il y a des sujet sur des gens qui aretent et qui racontent au jour le jour.. comme toi tu peux raconter comment tu vas faire et ton evolution, d ailleurs on aime bien avoir des news des gens dans ton cas par exemple, ou des forumers en general car certains s ouvrent tellement qu on a l impression de les connaitre comme dans la realité..

Je ne sais pas où je vais. Oh ça, je ne l'ai jamais bien su.
Mais si jamais je le savais, je crois bien que je n'irais plus... roll
(La Rue Ketanou.)
Intel dual ou extrem kore

Hors ligne


farfa
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 17 Dec 2009
Messages: 7
je vais faire un petit tour complet du forum...
Merci pour tout
bonne aprem
biz

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Bienvenue sur le forum farfa, et bonne lecture wink

Tu trouvera effectivement des témoignages de sevrage dans cette rubrique...

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


357magnum
Psycho sénior
000
Date d'inscription: 06 Aug 2009
Messages: 641

farfa a écrit

j'ai des fioles de metha chez moi et je peux te dire que quand je les regarde j'ai tout sauf envie de les prendre...
Comme tu dis finir par une trace matin et soir se serait super d'ailleur c'est l'objectif que je vais me fixer et je vais tout faire pour y arriver...

Ha oui , fait gaffe avec la metha , si tu arrives a faire conso d'une trace matin midi et soir , tu peux faire un sevrage a la dure qui serai + mou smile . Mais faut savoir que la metha accroche en a peine une semaine , et se décroche + dure x 3 que la came ... A la rigeur , une petite cuillère quand tu as besoin d'avoir la pêche !


Tout ce qui provoque une montée , doit redescendre . Human trafic

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Sevrage héroïne
par Nani, dernier post 12 janvier 2014 à  18:24 par Marinette
  2
[ Forum ] Sevrage héroïne
par Poulpe34, dernier post 04 mars 2016 à  09:42 par prescripteur
  4
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Sevrage a l hero
par GALOPIN, dernier post 12 avril 2013 à  11:30 par psychoniac
  2
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
  [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
12352 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
10381 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Atelier Psychoactif le 5 octobre sur la RDR et les psychédéliques
    03 octobre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    Il y a 2jCommentaire de Bootspoppers (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 2jCommentaire de Elflo (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    Il y a 6jCommentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Cherche tutoriel simple pour reconnaitre les graines de HBW des f...
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets - Acuité visuelle et LSD
    Il y a 33mnCommentaire de Rick dans [LSD 25...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Vaporiser - Quelles herbes pour vaporiser le shit
    Il y a 39mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Expériences - [TR] Très bon trip au truffes Utopia
    Il y a 41mn
    1
    Commentaire de Psychoulah dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Ketamine et Zoloft (ISRS)
    Il y a 51mnNouvelle discussion de ZoZoShred dans [Kétamine et PCP...]
     Forum 
    J'ai testé pour la première l'ecstasy
    Il y a 52mnCommentaire de Synergie dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Craving - Cette fois c'est la bonne! J'arrete!!!
    Il y a 53mn
    4
    Commentaire de JenCore dans [Cocaïne-Crack...]
    (50 réponses)
     Forum 
    Hexen oral
    Il y a 2hCommentaire de Ocram dans [Cathinones et RC stim...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Subutex, sniff et intérêt d’OroBupré
    Il y a 2hNouvelle discussion de Zazou2A dans [Buprénorphine (Subute...]
     Blog 
    Phénix
    Il y a 4hCommentaire de Isoretemple dans le blog de Psychotropeur
    (6 commentaires)
     Blog 
    Souvenirs II
    Il y a 5hCommentaire de Isoretemple dans le blog de janis
    (9 commentaires)
     Blog 
    Psychique War
    Il y a 11hNouveau blog de Cris dans [Opinion]
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    LSD, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    LachemoilagrappeCaro, psychotix, Mortythetraveler, Elflo nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Dpt
    par PaRaLLeL, le 08 Nov 2019
    J'avais commencé à faire des retours sur cette magnifique molécule, mais c'était perdu dans un fil de discussion sur les RC. Je me permet donc un petit copier/collé suivi de mes aventures avec celle-ci par la suite. 70mg dans le cululu. Montée en 10 minutes. Le produit me met directement en...[Lire la suite]
     TSO et douleur et anesthésie
    par prescripteur, le 31 Oct 2019
    Bonjour, un article sur l'hyperalgesie induite par les opiacés. J'ai traduit le résumé et le chapitre sur la thérapeutique (avec l'aide de Google translate). Il faut préciser que les recepteurs NMDA sont un type de recepteurs au glutamate (et à la glycine) qui est activé par un produit pharma...[Lire la suite]
     Le proto à haute dose
    par Psyborg, le 29 Jun 2019
    Bonjour, J'ai beaucoup hésité a ecrire cela. Il y a 1 an et demi j'ai pris du NO2 a haute dose pendant 3 mois environ. Je prenais environ une cinquantaine de cartouches pour siphon à chantilly par jour. ( par RDR du tout, à ne pas reproduire). Bref je ne vais pas parler des effets, c'est assez...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Dates du dernier post à regarder avant de poster ! Fil dans [forum] Le retour de la weed qui coupe !
    (Il y a 41mn)
    RDR, quand tu nous tiens... dans [forum] Un médoc sans ordonnance pour "planer" ?
    (Il y a 3h)
    Ta réponse est pile dans le mille. fil dans [forum] Il Faut Y Croire !
    (Il y a 5h)
    J'ai trop kiffé te lire... dans [forum] Quelles sont les valeurs les plus importante a vos yeux ?
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums