ORGASME aux urgences / PsychoACTIF

ORGASME aux urgences

Publié par ,
1226 vues, 9 réponses
Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
700
Date d'inscription: 06 Dec 2017
Messages: 96
Blogs
Partie 1

Modification de l'être
Comment ne pas être cliché, tant cette phase est commune,
Moi, mon pote et son salon,
1 gramme de dxm écrasé au mortier s’étale sur la table basse à  coté de quelques têtes.
Il est temps de s'éclater.
Passé les quelques heures de rêve éveillé,
L'heure du cannabis a sonné,
Le temps du bang de trop est arrivé.

Transition
Mon cœur commence à  battre bien plus fort,
Mes sensations exacerbées font monter l'angoisse.
La machine s'emballe.
Je m'empresse de sortir dans la rue pour prendre l'air.
La peur de mourir est si forte que je suis obligé d'appeler moi même le 15.
Je demande de l'aide à  un passant pour ne pas rester seul.
Il fait mine de ne pas m'entendre, me prenant pour un fou... J'insiste, il finit alors par venir me voir.
Une chaleur extrême envahie l’intérieur de mon ventre, je sens que je vais m'évanouir.
Je n'arrive plus à  tenir debout, je m'allonge par terre à  l'angle de la rue,
En attendant désespérément une ambulance pour pouvoir lâcher prise.

Besoin d'écoute
Les pompiers sont enfin là ,
Ils me posent pleins de questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre, par raison ou parano, je ne sais plus.
Ils décident finalement de m’emmener à  l’hôpital.
Un jeune pompier me tient compagnie dans la cabine.
Comme si inconsciemment je voulais aller sur un terrain fragile, je lui pose la question : "t'as une copine ?"
Il me raconte sa vie, égoïstement j’attends avec impatience qu'il me pose la même question : "et toi ?"
Je lui avoue que j'ai eu une relation de 5 ans et qu'elle m'a quitté il y a 1 an.
Je me mets à  pleurer toutes les larmes de mon corps...
Vous savez ce que c'est les sentiments exacerbés lors de certaines consos...

La mort
On parle de tout et de rien, je rigole, je ris, je pleure...
Mais j'ai de plus en plus de mal à  rester éveillé, mon cœur bat toujours plus fort, j'ai très chaud, j'ai beaucoup de mal à  respirer, ma vision tangue de plus en plus....
Je sens que je vais partir... Je résiste, je ne veux pas mourir putain, la vie est bien trop précieuse en fait putain et là  je lui demande :
"Est-ce que je vais mourir ?" Je fais marche arrière et lui précise que finalement je préfère qu'il ne réponde pas...
-SILENCE-
Il ne me répond rien à  ce propos et change de sujet...
-BOOM-
D'un seul coup, mon cerveau, mon état d'esprit, ma vision, ma conscience, sombrent dans le néant.
Je vois la mort, je vois ce néant envahir une partie de mon cerveau, ça ressemble étrangement à  l'infini de l'espace...
L'environnement réel n'existe plus, n'a plus d'importance pour moi...
Je comprend la préciosité de la vie, je regrette.
J'accepte ma fin... Avec tristesse mais dans la paix...
Je fais mes adieux, je pardonne.

Orgasme
Après une éternité, nous voilà  arrivé.
Je descend de l'ambulance, un peu rassuré en voyant l’hôpital et je dis à  mon compagnon de route : "en fait c'est possible que je ne meurs pas"
Il me répond : "Oui c'est ça, tu peux mourir comme tu peux ne pas mourir !" (je vous laisse juger de la compétence du gars surtout sur le plan psychologique)
L'angoisse de la mort se calme d'un coup, mon cœur retrouve un rythme normal.
Je comprend alors que je vais vivre !
C'est l'ORGASME ! J'ai transcendé la vie, j'ai vu la mort mais je suis vivant. Je n'ai plus de barrière.
J'ai évacué le monstre qui était en moi.
Je ressens un bonheur infini, je ressens la vie comme elle devrait être, j'ai une empathie extrême pour le monde qui m'entoure.
Je saute de joie, je vais vivre putain !
Je bondis sur une des infirmières pour lui faire un gros câlin et la remercier.
"Je vous aime putain, c'est pas un amour sexuel, c'est un amour platonique"
J'étais tellement perché, tellement fou... Mais je ne m'en rendais pas compte, c'était comme un rêve éveillé, je pouvais exprimer mon amour sans peur !
Je suis ému, très ému, parce que j'ai l'impression d'être devenu un moi bien meilleur, d'avoir franchi un cap énorme, que je n'aurais jamais pu passer sans ça.







Partie 2

Je redescends petit à petit les marches de l'escalier de la perche.
Palier après palier, je retrouve ma lucidité.
Je prends conscience de la folie enthousiasmée dans laquelle j'étais.
Je suis encore à l’hôpital, dans la salle d'attente des urgences, et je revois la scène :
Moi, il y a quelques minutes, entrain de bondir, de sauter de joies, partout, dans un espèce d'élan empathique suprême, voulant partager mon amour infini avec tous les êtres humains environnants.

J'ai honte, j'ai très honte, j'ai envie de me cacher.
Je me dis que ce n'est pas un comportement à avoir en publique.
Je me juge, rétrospectivement.
Je pense même que les autres doivent me trouver vraiment bizarre.
C'est le début du yoyo émotionnel.

Là, des infirmiers viennent me chercher, me conduisent dans une salle et m'installe sur un brancard, avec pleins d'appareils qui ne me semblent pas très hospitaliers.
Je leur confie, pris de reconnaissance soudaine : "vous faites un métier magnifique"
Une infirmière commence à coller des électrodes sur mon torse à présent nu, et une autre me prépare une perfusion.
Très sérieux mais d'une naïveté pathétique, je lui demande si c'est de la morphine qu'il y a dans la poche.
Comme si je me sentais obligé de dire à la terre entière : j'aime la drogue putain !
Dépité de mon comportement, elle me remet instantanément à ma place en m'expliquant que j'en ai pas assez pris pour ça.
Elle pensait sûrement qu'il n'y avait pas de problème.
Pourtant j'avais peur, j'étais angoissé, à nouveau, je sentais mon cœur s'emballer.
En réalité, je ne contrôlais plus rien et ça me terrifiait.

Après avoir analysé mon système cardiaque, le médecin me certifie que tout va bien, que tout est en ordre.
Je suis, un temps, rassuré.
Mais aussitôt le médecin parti, les battements s'intensifient et la douleur ressurgit.

Finalement, voulant me garder en observation, ils me couchent sur un lit, me laissent là, dans le bloque opératoire vide, lumière au plafond éteinte, mais avec les écrans et les bips des machines environnantes allumées, faute de place dans les chambrés.
J'avais l'impression que ma souffrance n'avait pas du tout été prise en compte.
J'étais censé dormir en attendant le lendemain mais impossible !
N'ayant aucune information sur la suite des événements, mon esprit, nourri par l'inconscient collectif, sombre dans un tourment interrogatif :


Mais qu'est-ce qu'il vont faire de moi ?
Que va t-il se passer pour moi ?
Quand vais-je sortir d'ici ?
Pourquoi sont-ils si méprisants à mon égard ?
Est-ce que je suis entrain de devenir schizophrène ?
Vont-ils m'enfermer dans un hôpital psychiatrique ?


J’étais paniqué.
J'avais beau me rassurer pour quelques secondes, ces questions revenaient toujours à la charge, plus puissante et effrayante, et me plonger plus profondément dans la psychose.
C'était une véritable torture.
Cette boucle infernale a duré toute la nuit.

Le lendemain, au levé du soleil, une infirmière passe.
J'avais l'impression d'avoir un super pouvoir, de pouvoir ressentir ce que les autres ressentaient...
Je lui adresse alors la parole :

-Vous avez l'air fâchée ?
-Non, je suis juste fatigué...


Comme un enfant qui a l'air de regretter une bêtise devant sa mère.

Après la visite du psy, le corps médical m'informe que je vais bientôt pouvoir sortir, d'ici quelques minutes, le temps de régler quelques papiers administratifs.

Je sors de l’hôpital, non pas en me disant que tout est bien qui finit bien, mais traumatisé !
J'ai l'impression que jamais je ne m'en remettrais, j'ai l'impression d'avoir perdu une partie de moi même.

Dernière modification par Conscience (31 octobre 2018 à  02:13)

Reputation de ce post
 
wahou sacret recit l amis (leodric)

https://27tentatives.tumblr.com/
Mes éclairs de lucidité au chocolat sous stupéfiant

Hors ligne


Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
700
Date d'inscription: 06 Dec 2017
Messages: 96
Blogs
Rassurez-vous, c'était il y a 3 ans ^^

Je vais très bien maintenant (enfin plus ou moins remarque haha)

Entre temps, il y a eu bien d'autres péripéties !

Mais je tenais à me "débarrasser" de cette histoire, pour de bon...

drogue-peace



(la 1ere partie a été écrite juste apres le trip, il y a 3 ans donc, et la 2eme ce soir ^^)

(oui, mon niveau de maturité et de confiance en moi n'étaient pas très élevé ahah drapeau-blanc)

Dernière modification par Conscience (31 octobre 2018 à  01:57)


https://27tentatives.tumblr.com/
Mes éclairs de lucidité au chocolat sous stupéfiant

Hors ligne


Panda <(?)> Cruel 
Banni
000
Date d'inscription: 30 Oct 2018
Messages: 15
Je me rend pas trop compte des dosages que t'as pris, je me rappel jamais, mais si le trip à eu l'air assez intense il y a eu des bons moments, bon c'est relatif dans la mesure où t'étais en hosto, c'est pas le cadre idéal, mais bon dans la mesure ou t'as paniqué c'est justifié.

Il me répond : "Oui c'est ça, tu peux mourir comme tu peux ne pas mourir !" (je vous laisse juger de la compétence du gars surtout sur le plan psychologique)

Difficile à jugé sans savoir dans quelle façon tu l'as prit. Autant c'est le genre de remarque qui peut te faire flipper ou te rassurer, mais s'il t'avais dit avec un sourire crispé , tout sauf rassurant : " Tout vas bien monsieur, vous allez pas mourir ! Regardez-moi ! Ne vous endormez pas ! Écoutez-moi ! Regardez-moi !" tout en tapant un sprint en poussant ton brancard dans les couloirs... Là, soit il y aurait pas d'équivoque, soit l'ambulancier devrait pas s'amuser à faire flipper les patients, peut-être inconsciemment.

Sinon l'aspect entactogène que tu décrit m'étonne pas plus que ça parce que bien qu'étant un disso, je trouve le DXM assez psychédélique (comme la salvia, mais c'est un autre débat), et il m'est arrivé de me sentir comme sous MD avec un psyché.

Je me sens pigeonné, je m'attendais à ce que tu ai au moins un orgasme dans ton lit d'hôpital du genre rêve humide. Tiens d'ailleurs est-ce qu'il y a une trace des prods dans les sécrétions génitales ? Au même titre que le sang/urine/salive/cheveux etc ?

Merci pour le TR Conscience, et non, la première partie est aussi bien écrite que la deuxième, c'est surtout la mise en page qui diffère d'entre les 2 je trouve smile

Merde, j'espère que j'ai pas fait mon ambulancier ambivalent ^^

Dernière modification par Panda <(?)> Cruel (31 octobre 2018 à  03:18)

Hors ligne


hilluw 
Nouveau Psycho
Belgique
300
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 62
Personnellement, quand je rentre en plateau 3, j'ai un besoin de parlé qui ressort.
Sinon très bon TR et intéressant !

Hors ligne


similana 
Psycho junior
Suisse
2200
Date d'inscription: 08 Sep 2014
Messages: 286

Jolie petite histoire ! Ces quelques soirées qui se terminent péniblement à l'hôpital deviennent jolies avec le recul.

Le dernier bang, que celui ou celle qui n'a pas vécu ces moments de solitude à se repentir de l'avoir fumé te jette la première tête big_smile

Orgasme aux urgences...Si un jour tu te retrouves aux soins intensifs, n'oublie pas de nous raconter hein!


Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne


Panda <(?)> Cruel 
Banni
000
Date d'inscription: 30 Oct 2018
Messages: 15

similana a écrit

Le dernier bang, que celui ou celle qui n'a pas vécu ces moments de solitude à se repentir de l'avoir fumé te jette la première tête big_smile

J'ai rien compris... Le bang de trop sur le trip à partir en bad ?

Cool on peut jeter des têtes ! Mais du coup faut que je la jète sur Conscience ? Et je prend la tête de qui ? Tu pense qu'il/elle sera ok pour la détacher tout(e) seul(e) ? J'aime pas trop le contact physique, déjà que je doit récupérer la tête ça va quoi !.. Faut pas me prendre pour un con neutral

similana a écrit

Orgasme aux urgences...Si un jour tu te retrouves aux soins intensifs, n'oublie pas de nous raconter hein!

C'est ce que dirait Morty après s'être fait faire l'amoral... ^^

Dernière modification par Panda <(?)> Cruel (31 octobre 2018 à  12:01)

Hors ligne


Bootspoppers 
Clown savant
France
3600
Lieu: ile2france, Est, ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 989
Blogs
Tableau de compatibilité des drogues :
Association DXM et cannabis, pas bon.
De facon generale le dxm est assez puissant (c est pour moi LA drogue) pour mal supporter dautres produits en même temps. Moi aussi j'ai fini aux urgences avec un combi DXM et 1PLSD.
drogue-peace

Je cherche photographes ou modèles intéressé e s par un projet sur : yoga/tantrisme/addictions/RDR. Mail ou mp please!

Hors ligne


similana 
Psycho junior
Suisse
2200
Date d'inscription: 08 Sep 2014
Messages: 286

Panda <(?)> Cruel a écrit

similana a écrit

Le dernier bang, que celui ou celle qui n'a pas vécu ces moments de solitude à se repentir de l'avoir fumé te jette la première tête big_smile

J'ai rien compris... Le bang de trop sur le trip à partir en bad ?

Je faisais allusion à ces journées-soirées où tu consommes un produit, voir plusieurs, éventuellement de l'alcool pour avaler le tout ou pour la soif, et que ça se passe super bien.

Et quand tes pensées se tamisent, tu fumes encore un peu, un peu, un peu, et que ça monte d'un coup. Le bide, la tête et tout ce qui t'entoure se mettent à tourner, mais pas forcément à la même vitesse ou dans le même sens. C'est à ce moment précis que tu regrettes le dernier joint, le bang dans cette histoire.

Y'a les fois où ça changerait rien au bad trip, et y'a les fois où tu sais que la dernière portion de THC est la goutte qui fait déborder le vase.



Et lancer la première tête (weed) était un clin d'oeil à Jésus et sa parabole de la première pierre. Jésus dont les potes ont prit la peine de nous relater ses TR : l'impression de marcher sur l'eau, multiplier les poissons, entendre des voix et j'en passe (ça c'était pour la partie mystique du récit).

J'ai répondu avec un humour décalé à cette jolie petite histoire racontée comme si  Conscience l'avait vécue hier, mais exempte de séquelles de l'angoisse du moment. Cela mérite d'être souligné.
J'ai une anecdote similaire hormis le produit, quelqu'un qui n'est pas moi a eu la bonne idée de préparer du lsd-mdma, mal équilibré. Mais ça fait moins que trois ans...


Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne


Panda <(?)> Cruel 
Banni
000
Date d'inscription: 30 Oct 2018
Messages: 15

similana a écrit

Je faisais allusion à ces journées-soirées où tu consommes un produit, voir plusieurs, éventuellement de l'alcool pour avaler le tout ou pour la soif, et que ça se passe super bien.

Et quand tes pensées se tamisent, tu fumes encore un peu, un peu, un peu, et que ça monte d'un coup. Le bide, la tête et tout ce qui t'entoure se mettent à tourner, mais pas forcément à la même vitesse ou dans le même sens. C'est à ce moment précis que tu regrettes le dernier joint, le bang dans cette histoire.

Y'a les fois où ça changerait rien au bad trip, et y'a les fois où tu sais que la dernière portion de THC est la goutte qui fait déborder le vase.

Alors j'ai jamais combiné le cannabis au dxm, par contre pour avoir fumer sous psychés, et à part redonner un petit coup de jus au trip, ça m'a jamais fait partir en bad, déjà le temps de rouler le joint, de le fumer... Par contre la douille ouais c'est un bon gros coup de jus, mais même avec, j'ai jamais vraiment trop angoissé.

similana a écrit

Et lancer la première tête (weed) était un clin d'oeil à Jésus et sa parabole de la première pierre. Jésus dont les potes ont prit la peine de nous relater ses TR : l'impression de marcher sur l'eau, multiplier les poissons, entendre des voix et j'en passe (ça c'était pour la partie mystique du récit).

Ca me disait quelque chose aussi... mouais je connais pas les textes sacré (j'ai des restes du bardo thodol, des vestiges de cathé, c'est tout) mais du mysticisme... mouais en partie j'imagine oui. De la mythologie ? Bien sûr. Et de la philo ambigüe comme toutes les autre de ce que j'en sais.

similana a écrit

J'ai répondu avec un humour décalé à cette jolie petite histoire racontée comme si  Conscience l'avait vécue hier, mais exempte de séquelles de l'angoisse du moment. Cela mérite d'être souligné.
J'ai une anecdote similaire hormis le produit, quelqu'un qui n'est pas moi a eu la bonne idée de préparer du lsd-mdma, mal équilibré. Mais ça fait moins que trois ans...

Tu fais bien de le souligner, de même que je mérite de le faire en m'exposant à toi exempt de rire parce que ça m'est passé au dessus de la tête, et je suis sûre que tu visais le front, aouch ^^'

J'ai pas compris non plus ton histoire de 3 ans comme je le devais je crois. Ça remonte à trois ans ? Il présente des séquelles depuis trois ans ?

La conversation va êêêtre compliquée... hmm tongue

Hors ligne


Conscience 
Je suis une boucle étrange
France
700
Date d'inscription: 06 Dec 2017
Messages: 96
Blogs

Bootspoppers a écrit

Tableau de compatibilité des drogues :
Association DXM et cannabis, pas bon.
De facon generale le dxm est assez puissant (c est pour moi LA drogue) pour mal supporter dautres produits en même temps. Moi aussi j'ai fini aux urgences avec un combi DXM et 1PLSD.
drogue-peace

c'est ce que je croyais après ce trip

mais 1 an plus tard, ca m'a pas empêché de mélanger codé et dxm

c'est pas RDR, je recommande pas !

mais en vrai, je kiffais...


https://27tentatives.tumblr.com/
Mes éclairs de lucidité au chocolat sous stupéfiant

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Expériences - ORGASME à  l'hosto - Partie 1
par BornToDie, dernier post 15 novembre 2015 à  21:30 par BornToDie
  4
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Besoin de conseil sur une prise de codéine
    Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Une cocaïne au goût poivrée.
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Sniffer - Héroïne après une soirée
    Il y a 1mnCommentaire de Sufenta dans [Heroïne...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dépistage - Dépistage THC urine
    Il y a 13mnCommentaire de leo-1200 dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Rubrique à  Brac 2011 (2010, 11, 12...)
    Il y a 26mn
    69
    Commentaire de Mister No dans [Au coin du comptoir.....]
    (770 réponses)
     Forum 
    Effets - Juste pour rire
    Il y a 36mnCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Être RDR pour les festivals de plusieurs jours
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Shala dans [MDMA/Ecstasy...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Brintellix 5mg mise en place
    Il y a 5hCommentaire de EmmaMerlin dans [Antidepresseurs...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Comment doser la Salvia en extrait ?
    Il y a 6hCommentaire de Catoblépas dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Tramadol, qu'en pensez-vous ?
    Il y a 7hCommentaire de Reapper dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de EmmaMerlin dans le blog de EmmaMerlin
    (8 commentaires)
     Blog 
    Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    Il y a 16h
    3
    Commentaire de GinGon dans le blog de SillyCone
    (9 commentaires)
     Blog 
    Au sources de la musique psychédélique
    Il y a 16hNouveau blog de Sarcastrophe dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 08:15
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Crownorbital, bohbohboh, Pacho nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    par Valiummy, le 20 Feb 2019
    Salut ! Pour ma part, j'ai testé 2X des psylos à des doses d'environ 50-60 champis. La première fois a été rude psychologiquement, très fort mindfuck au point où je me perdais tellement dans ma tête que je voulais juste en finir avec cet enfer quitte à courir à poil dans la rue. Cependant...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par neo, le 18 Feb 2019
    Hello. Petit message apres avoir essayé l orobupré. Alors heureusement qu PA existe ;) car sinon j aurais pris mes 10mg d orobupré d un coup, sauf qu en effet la biodisponibilité n est pas la meme. J ai pris 8mg, et franchement je l ai senti (je le sens encore) passé. Etant un poil anxieu ya p...[Lire la suite]
     Trip report à L'amanite Tue mouche
    par Mrafton, le 15 Feb 2019
    Ceci est un trip repport sur un champignon la mama comme je l’appelle. C'était à un charmant festival de stooner qui se nomme Up in smoke. Le premier jour ,je rencontre des gens bien sympathiques ,vers la fin de la première nuit je rencontre un punk que je nommerai Jack pour son bien .Jack je l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça doit pas être facile, tiens le coup ! dans [forum] Comment je suis en train d'arreter le crack
    (Il y a 8mn)
    Merci pour synthétiser mon long post ^^ /coach dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 9h)
    Tellement juste et Smooth comme conseils.ocram dans [forum] Pas de descente
    (Il y a 9h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    (Il y a 10h)
    Bravo, bravo, bravo ! dans [forum] Généralités sur le sevrage
    (Il y a 15h)

    Pied de page des forums