27 jours en néonat... / PsychoACTIF

Sevrage du nourrisson - 27 jours en néonat...


#1 17 mars 2012 à  15:52

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

27 jours en néonat...

Alors avant toute chose, mesdames, ne faites pas comme moi, n'attendez pas trop avant de partir pour la mater.
J'avais tellement pas envie de m'entendre dire que ce n'était pas encore le moment, que je pouvais retourner chez moi..., que j'ai trop attendu du coup !
A une demie heure près, j'accouchais dans mon salon !
Faut dire que je m'attendais à  pire comme douleur. Je dois être assez résistante au mal car le travail s'est fait chez moi, et je n'étais pas en train de hurler comme on en voit des fois.
Seulement, à  un moment, ça a commencé à  pousser, et là  je me suis dit « merde, ça y est, pourquoi j'ai autant attendu», et après « p'tain, pas là , pas tout de suite, pas comme ça! »
De là , on a sauté dans la voiture (enfin, "sauté" n'est pas exactement le mot..) et on a foncé direction l'hôpital à  18km.
Pendant le trajet, c'était horrible, je ne pouvais pas m'empêcher de pousser. Je ne disais rien à  mon homme qui roulait déjà  assez vite, mais je commençais à  sentir la tête et à  flipper sévère !
Ouf ! L'hôpital ! Mon homme se gare juste devant l'entrée.
Je sors de la caisse et là , splash ! je perds les eaux. Une femme hospitalisée fumait sa clope devant l'hosto, et en me voyant, elle nous dit « c'est au 2ème !!». Il était 6h58.
J'arrive difficilement à  me trainer jusqu'aux ascenseurs, on arrive enfin au 2ème, et en sortant, je n'arrivais plus à  avancer, ça poussait à  nouveau.
Là  je dit à  mon copain « jpeux plus avancer, vas chercher de l'aide ».
Il revient 1 min après avec du monde. Une des sages-femmes me dit, confiante, que le brancart arrive mais je lui réponds que je sens déjà  la tête.
Là , gros flip pour elle, elle me dit « Allongez vous par terre !! »
La suite, vous la devinez, « poussez madame » etc.., et arrivée de bébé à  7h15 dans le hall du 2ème étage, à  côté de la machine à  café!
On était presque arrivé à  la salle d'accouchement pourtant !

Après les examens d'usage, ma fille et moi avons été montées dans une chambre, en mater.
Le premier jour, tout s'est bien passé, la petite récupérait tranquillement de son arrivée plutôt mouvementée, et moi avec, pendant que la famille passait nous rendre visite.
Mon séjour avait été préparé grâce à  l'infirmière périnatale de mon CSAPA qui forme régulièrement les sages femmes des hôpitaux de la ville.
La gentillesse, l'attention et la compréhension étaient là , pas de souci. Tout comme la discrétion vis à  vis de la famille. Rien à  redire.

Le soir venu, je trouvais que ma puce était un peu irritable et qu'elle voulait sans cesse téter.
J'en ai parlé à  la sage femme au moment du Finnegan, mais il n'y avait pas vraiment d'autres signes significatifs. Elle m'a dit de ne pas paniquer, qu'on verrait au moment du prochain contrôle, et que pour le moment, je devais me reposer et récupérer de mon accouchement.
Malheureusement, je n'ai pu dormir qu'une heure à  tout casser car ma puce a pleuré quasiment toute la nuit.
Je lui donnais le sein, je la berçais, je retentais le sein, je la reberçais, mais rien à  faire pour la calmer complètement. Je n'avais pas encore de lait, juste du colostrum, mais vu qu'elle avait énormément besoin de téter (le syndrome pointait déjà  le bout de son nez), ça ne lui suffisait pas et elle s'énervait sur le sein (seins qu'elle m'a explosé en deux jours à  peu près)   Elle a fini par dormir un peu vers 7h du mat, et encore, c'était pas ce que je pourrai appeler un sommeil réparateur.

A 9h, la sage femme est passée pour le Finnegan, et là , la note est montée à  8. Je lui ai parlé de la nuit difficile qu'on venait de passer, et lui ai dit que j'observais de plus en plus de trémulations et d'éternuements chez ma fille, en plus de l'irritabilité. Elle m'a dit d'attendre encore le prochain Finnegan, et qu'elle allait faire venir une collègue de néonat pour voir ce qu'il en était.
Elle ont vraiment été très attentives avec moi en mater, aussi bien sages femmes qu'infirmières.
Moi, dans ma tête, c'était déjà  plié, j'avais pas réussi à  protéger ma fille du syndrome de sevrage. J'ai senti une culpabilité gigantesque m'envahir, et j'ai commencé à  flipper, en me disant qu'on allait être séparées pendant un bon moment.

L'après midi, l'interne de néonat est montée nous voir. Entre temps, il y avait eu un autre Finnegan à  9, et une fièvre à  38°5.
L'interne a commencé à  examiner ma fille, et l'a trouvé direct très tendue: impossible de lui plier les jambes ! La fièvre était toujours là , les trémulations et les éternuements aussi.
Puis vint le moment de la pesée : 2k185kg, alors que la veille, elle faisait 2,550kg. C'est le poids qu'elle aurait dû perdre en 3-4 jours .
L'interne s'est tournée vers moi et m'a dit ce que je redoutais tant d'entendre : néonat de suite. J'ai essayé de ne pas pleurer mais les larmes coulaient toutes seules.
Elles se sont mises à  couler deux fois plus quand elle m'a annoncé qu'il n'y avait plus de place disponible en chambre kangourou (chambre mère- enfant) et que ma puce allait être mise en chambre seule en attendant.
Moi je devais rester en mater car je devais être sous surveillance médicale quelques jours, et je ne dépendais pas du même service que ma fille.

On a donc accompagné notre fille en néonat avec le papa. L'interne nous a expliqué comment ça allait se passer et nous a rassuré sur le fait qu'on pouvait venir à  n'importe quelle heure du jour et de la nuit, mais bon, c'est pas pareil.
Et quand le boss du service est passé et qu'il nous a dit de nous attendre à  ce que notre fille passe 1 mois dans le service, j'ai craqué. Avec la fatigue, tout ça, j'en pouvais plus.
Je culpabilisais pour ma fille, mais aussi pour mon copain, qui souffrait énormément de cette situation, lui qui n'a pas du tout le même parcours que moi.
Comme ma fille, il n'avait pas mérité de vivre ça.

Donc, me voilà  à  faire des allers retours entre le 3ème et le 6ème étage, toutes les trois heures, pour la tétée, et aussi pour surveiller qu'on ne faisait pas n'importe quoi avec ma fille.
Je remontais juste pour manger, faire des siestes d'une heure (et encore..) et me laver.
Mon copain, lui, rentrait à  la maison manger, dormir et s'occuper du chien, et revenait dès le lendemain midi jusqu'au lendemain soir. Un rythme d'enfer !!

Le premier soir sans ma fille, j'ai pleuré. Je suis remontée après la tétée de 20h, et quand je suis arrivée dans ma chambre, le berceau était vide, mon ami venait de rentrer, et je me suis retrouvée seule, entendant les pleurs de bébés venant des autres chambres. Je vous avoue que ça a été assez difficile.
Le lendemain matin, quand les sages femmes se sont rendues compte qu'elles avaient oublié d'enlever le berceau, elles se sont senties trop mal et se sont confondues en excuses, en venant me voir une par une.
Je ne leur en voulais pas, les pauvres, elles étaient tellement débordées et surtout si gentilles avec moi depuis le début! J'étais l'invitée de marque, limite !

Ensuite, je suis descendue voir ma puce pour la tétée, et en arrivant dans sa chambre, je l'ai trouvé dans un lit chauffant.
Moi qui n'y connaissait rien, j'ai cru que c'était une couveuse, et comme aucune infirmière n était là  pour m'expliquer que c'était à  cause de la fièvre, j'ai paniqué, pleuré, culpabilisé, jusqu'à  ce qu'une puéricultrice vienne me voir pour me rassurer.
Ma puce avait fait un pic de température à  39°5, c'était pour ça, rien de « grave ».
Là , je lui ai demandé de me prévenir sur mon portable si je n'étais pas présente, car ça faisait un choc en arrivant.
-"Oui oui" qu'elle me dit !
Après le repas du midi, je suis redescendue, et là , une perf ! En plus de tous ces fils qui la reliait au scop, ça commençait à  faire beaucoup. Et toujours sans m'avertir !
Rebelote, j'ai paniqué, je me suis dit que si elle avait une perf, c'était que son état s'était beaucoup dégradé. En fait, c'était simplement pour l'hydrater plus rapidement.
Mais pareil, j'aurai bien aimé que l'on me prévienne, que je ne vois pas ça en descendant, sans savoir à  quoi m'attendre!
Certaines infirmières prenaient le temps de nous rassurer, mais d'autres se fichaient éperdument de notre ressenti (elles étaient moins nombreuses, je vous rassure)

Ce cirque 3ème / 6ème  n'était vraiment pas simple à  gérer.
Sans compter que chaque tétée était une véritable épreuve, car avec le besoin de succion permanent de ma puce, plus son énervement, j'avais les seins dans un état !
J'ai donc dû me résoudre à  arrêter l'allaitement, car cela devenait trop douloureux.
Si seulement on m'avait parlé des tétons en silicone à  appliquer sur le bout des seins quand ils sont trop abîmés !
Une femme qui s'occupait de l'information sur l'allaitement était passée me voir le jour de mon accouchement, pour me dire que dans mon cas, avec la métha et le cannabis, il valait mieux que je n'allaite pas. Je ne me rappelle plus si c'était une infirmière ou une puer, faudrait que je demande au CSAPA, qui a repris ça avec elle du coup, car la politique de l'hôpital n'est plus aussi catégorique à  ce sujet.
Cette dame suivait sa politique à  elle, son avis à  elle, alors qu'elle n'y connaissait quedal !
Manque de bol pour moi, j'ai accouché au moment d'un week end suivi d'un pont, et je ne voulais pas déranger l'infirmière de mon centre métha pendant ses jours de repos. Du coup, en attendant qu'elle puisse venir me voir, je me suis faite avoir par cette connasse d'infirmière ou je ne sais quoi , qui a laissé le truc se faire, jusqu'à  ce que je sois dans l'incapacité physique d'allaiter.

Les filles, les bienfaits naturels de notre lait doivent être pris en compte. Oui, le cannabis passe dans le lait maternel, c'est pas terrible ! Mais il y a tellement d'avantages, tant sur le plan santé que sur le plan relationnel, que ça vaut le coup d'allaiter un bébé en syndrome de sevrage.
Après, faut éviter de fumer 10 pets par jour. Et ne pas fumer avant la tétée, mais plutôt juste après.

Ma fille en néonat, mon abandon de l'allaitement, ça commençait à  peser sur mes ptits nerfs déjà  mis à  rude épreuve. J'étais littéralement crevée, mais je n'arrivais pas à  me poser pour dormir.

J'ai passé une autre nuit (difficile, comme la première) sans ma puce avant d'être transférée en chambre kangourou.
Là , trop bien ! Franchement, ça c'est un combat à  mener :plus de chambres kangourou dans les services de néonatologie français !!
J'avais ma chambre, avec, à  côté, séparée par une porte que je laissais ouverte quand je le souhaitais, la chambre de ma fille. Les puéricultrices pouvaient venir s'en occuper sans forcément me déranger.
C'était toujours les sages femmes de la mater qui venaient faire mes soins mais dans le service néonat.

Là , j'ai pu commencer à  me reposer un peu plus, ma fille était là , juste à  côté de moi, et mon ami et moi étions plus tranquilles pour nous en occuper. Il pouvait même prendre un lit accompagnant dans ma chambre, comme ça la famille pouvait enfin être réunie ( manquait le chien, mais bon..).
Le hic, c'est que je faisais un peu plus attention aux infirmières, et j'avais du mal à  supporter les 3-4 poufiasses qui me regardaient de travers.
D'autres n'osaient pas me parler, alors j'engageais la conversation un petit peu. Et certaines se sont considérablement améliorées quand je leur ai expliqué que je n'avais pas pris d'héro mais de la métha, et uniquement de la métha, pendant ma grossesse.
Le fait que l'infirmière qui me suivait passe souvent me voir a aidé pas mal aussi. Voir que j'étais sérieusement suivie, que je faisais ce qu'il fallait pour me sortir de la came, et que le CSAPA était confiant, ça les a rassurées.
Mais y avait toujours ce noyau dur qui ne pouvait pas s'empêcher de me faire sentir que j'étais la mère indigne du service.
Ouai, bah la mère indigne, elle était la seule à  être 24h/24 avec sa fille !!!!
Je voyais les autres enfants, seuls dans leurs couveuses ou leurs lits chauffants, en pleurs la plupart du temps, à  attendre que quelqu'un vienne s'occuper d'eux.
Je serai bien allée en consoler certains quand la mienne dormait, mais c'était interdit.

Quand mes 12 jours  d'hospitalisation ont touché à  leur fin, j'étais pas bien du tout. Je me demandais comment ça allait se passer maintenant que je n'étais plus en chambre Kangourou.
En réalité, ça n'a pas changé grand chose. J'ai demandé un lit d'accompagnant, et j'ai passé 14 jours avec ma puce dans une chambre de 9m2 . Fallait de l'organisation pour un si petit espace !
Mais au moins, j'étais avec ma fille. Y avait pas moyen que je la laisse toute seule la nuit. Les infirmières étaient déjà  débordées avec tous les autres enfants dont les parents n'étaient jamais là , et elles étaient obligées de les laisser pleurer, pas le choix.
Seulement, les enfants en syndrome de sevrage ont besoin d'un nursing bien spécifique, et il ne faut surtout pas les laisser pleurer comme ça !
J'avais bien compris que ça en saoulait certaines quand ma fille était mal et que je mettais du temps à  la calmer (elle a de la voix la ptite !), donc c'était hors de question que je la laisse seule plus d'un quart d'heure.

Par contre, les infirmières qui nous aimaient bien venaient chercher la puce quand elles avaient du temps, pour l'emmener avec elles dans la salle des infirmières, afin que je puisse aller prendre l'air, fumer une clope, prendre un café.
Elles me disaient « Allez prendre l'air un peu. Vous n'avez pas encore mangé aujourd'hui ? Allez y, on s'en occupe, allez souffler un peu, on vous appelle sur votre portable si y a un souci. »
Ah, Nicole, Armelle, merci d'avoir pris soin de nous deux comme ça, et d'avoir tout fait pour me déculpabiliser.
Ces deux femmes, j'en garderai un excellent souvenir !! Ainsi que beaucoup d'autres car il ne faut pas voir le mal partout non plus ; à  part 4 poufiasses et une connasse d'interne, le reste du personnel s'occupait de ma fille, et pas de ma façon de vivre !
Un soir, Nicole, qui voyait que je n'avais pas le moral, est venue dans notre chambre me dire que mon ami et moi étions de très bons parents, attentionnés, et que peu de mères supporteraient de rester 24h sur 24 comme ça dans un si petit espace, sans aucune intimité, et pendant presque un mois. Quand elle m'a dit qu'elle ne doutait pas que je serai une bonne maman, j'ai éclaté en sanglots dans ses bras. Ca faisait trop plaisir à  entendre.
Dès que je voyais qu'elles étaient de service ces deux infirmières, je savais que j'allai pouvoir prendre un peu de temps pour moi dans la journée, en étant sûre qu'on s'occuperait de ma fille.

Alors j'allais rejoindre « le gang des fauteuils » comme on les appelait avec une autre maman de néonat. A force de se croiser, tous, au coin fumeur, on a commencé à  discuter, on a fait connaissance, et on a finit par se soutenir les uns et les autres. Je pense à  un couple en particulier, qui me demandait toujours comment allait la petite, alors que la leur était dans un état dramatique (cancer, décédée quatre jours avant Noël). J'ai vraiment rencontré des gens exceptionnels, qui m'ont aidé à  passer ce mois à  l'hôpital.

Pendant ces 27 jours, j'ai fait contre mauvaise fortune bon coeur comme disait ma grand mère, et j'ai pris un maximum de conseils et de renseignements auprès des infirmières, histoire que tout ça ait servi à  quelque chose de positif.
Pour les soins, le bain, l'alimentation, je me débrouillais seule presque. Les infirmières me laissaient un maximum d'autonomie, afin que je sois « opérationnelle » à  la sortie, et rassurée sur mes capacités à  bien m'occuper de ma fille.

Un week end, j'ai eu la chance d'avoir comme puer une femme qui avait fait son mémoire sur « le traitement des enfants en syndrome de sevrage ».
D'ailleurs, heureusement qu'elle était là  ce week end là , car en l'absence du chef de service, l'interne de garde (vous savez, la connasse dont je parlais plus haut) avait décidé de descendre l'Oramorph alors que ça faisait seulement 24h qu'on avait baissé d'un palier.
Du coup, ma puce n'était pas bien du tout, et après 2 finnegan à  9, ils ont voulu revoir le dosage. La procédure veut que normalement, on remonte, voire double la dose !
Mais la puer leur a expliqué que c'était la descente trop rapide qui avait entraîné ces résultats, et qu'il fallait simplement reprendre la dose de la veille et respecter les délais.
Ouf, heureusement qu'elle était là  cette infirmière !! Sinon, on repartait pour 0.32mg d'oramorph alors qu'on était descendu à  0.16, et qu'il ne restait que quelques jours de traitement!
Elle aurait mieux fait de bosser le sujet cette interne, au lieu de me regarder de travers à  chaque fois qu'elle me croisait dans les couloirs, quand je me baladais avec ma fille en écharpe. CONNASSE, tiens !!

Je ne vous cache pas que ça n'a pas été facile tous les jours, mais si vous attérissez en néonat un jour, ne perdez pas votre temps à  culpabiliser, et à  vous demander ce que l'on peut bien penser de vous.
Ca ne sert à  rien et ça bouffe de l'énergie !
Vous êtes là , pas le choix, alors profitez en pour apprendre un max de chose sur les soins, le bain, tout ça…
Je me dis que si j'avais passé seulement 4-5 jours en mater comme la plupart des femmes, j'aurais été un peu dépassée en rentrant à  la maison les premiers jours.
Alors que là , je n'ai pas paniquée à  l'idée de rentrer, je me sentais prête, et capable d'assurer toute seule pour la suite.

Ce qui me fait plaisir, c'est de savoir que les choses évoluent dans le bon sens en néonat.
Durant mon séjour, le service a eu l'occasion d'en apprendre encore un peu plus sur les mères sous substitution.
Et quand l'infirmière de mon CSAPA y est retournée plus tard, les puericultrices ont demandé de nos nouvelles et dit qu'elles gardaient un très bon souvenir de notre passage.
Petit à  petit, ça avance !
Je suis contente que le séjour de ma fille ait contribué à  faire bouger les choses un peu. On n'aura pas enduré cette épreuve pour rien.

Maintenant, tout ça est derrière nous. Ma fille va bien (et moi aussi).
Au moment où j'écris ces lignes, je l'entends qui gazouille à  côté de son père.
La néonat, elle ne s'en rappelle même pas.

Reste juste à  savoir quand et comment j'aborderai le sujet avec elle…...

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#2 17 mars 2012 à  16:48

david 99 
clown triste...
000
Date d'inscription: 09 Feb 2011
Messages: 81

Re: 27 jours en néonat...

Merci...salutsupermerci-1


"L'Homme souffre si.profondément, qu'il a dü inventer le rire." F.Nietzsche

Hors ligne

#3 17 mars 2012 à  19:49

pierre 
Administrateur
7600
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 11091
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: 27 jours en néonat...

Merci Shaolin, c'est vraiment excellent !
Je le met dans le best of et ailleurs.
Pierre


Blog sur LeMonde.fr : Un monde cent drogues

Hors ligne

#4 17 mars 2012 à  20:59

mtd62
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 19 Oct 2011
Messages: 92

Re: 27 jours en néonat...

coucou

super recit je viens de pleurer comme une madeleine toute seul devant mon pc trop d'émotion pour mon petit coeur smile
l'accouchement a coté de la machine a café ! et sans péridural toute mes félicitations!!
c'est ton premier bébé?
en tout cas plein de bonheur smile

Hors ligne

#5 18 mars 2012 à  06:23

Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
200
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs
Site web
fb  twt 

Re: 27 jours en néonat...

Excellent Shaolin merci-1


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

#6 18 mars 2012 à  07:50

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Merci à  tous!
Je suis contente que ça vous plaise.
Depuis le temps que je vous promettais de poster un résumé tongue
J'espère que ce n'est pas trop long, j'ai essayé de mettre l'essentiel, mais 27 jours, ça en fait des choses à  raconter!

Mtd: oui, c'est mon premier enfant, et c'est vrai que je m'attendais à  pire comme douleur.
J'étais pas fière quand j'ai compris que c'était trop tard pour la péridurale, mais en fait, ça a été tout seul (petit bébé faut dire..). Je suis même ravie d'avoir tout "senti" en quelque sorte.
Peut être même que si je fais un autre enfant, je ne demanderai pas de péridurale, car je l'appréhendais tout autant que l'accouchement celle là .
Y a encore des accidents (rares je sais) avec la péri, alors je suis contente d'avoir pu faire sans.

Souad, si tu passes par là , donnes des nouvelles salut Je sais que tu devais accoucher le 29 février, et n'ayant toujours pas de nouvelles, je m'inquiète un peu, j'espère que tu n'as pas été obligée de passer par la case néonat toi aussi, et que ton silence est dû à  ton petit bout qui te comble de bonheur. Des bises

Des bises à  tous d'ailleurs, et merci pour vos com's wink


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#7 18 mars 2012 à  09:11

filousky 
Modérateur
France
9200
Lieu: Là -bas là -bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 7387
Blogs
Site web
fb

Re: 27 jours en néonat...

Tu m'as épaté Shaolin ! Ton récit se lit comme on boit du petit lait et devrait être intégré à  toutes les études médicales.
Tu as réussi à  passer entre les goutes de l'ignorance et du préjugé sans te mouiller. Bravo !
J'ajoute que j'ai "vécu" ton histoire comme si c'était la mienne (en tant que papa).


Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

#8 19 mars 2012 à  10:56

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Merci beaucoup Filou, ton commentaire va droit à  mon ptit coeur, déjà  très ému avec tous ces com's smile
J'ai mis un smiley, mais faudrait plutôt un ptit bonhomme qui rougit, et un autre avec une petite larmichette d'émotion.

Merci à  tous, sincèrement salut


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#9 19 mars 2012 à  18:53

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
300
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8483
Blogs

Re: 27 jours en néonat...

super texte qui se lit très bien; on y ressent bien ce que tu as vécu : on voit que l'évolution dans la prise en charge des addictions mère enfant est encore trop liée aux personnes; il devrait y avoir des programmes qui permettent à  tous professionnels d'agir de façon scientifique et non pas en fonction de leur propre prise de position !


l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

#10 19 mars 2012 à  20:45

mtd62
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 19 Oct 2011
Messages: 92

Re: 27 jours en néonat...

personelment j'aurais pas pus faire sans péridurale 12h en salle de travail franchement j'étais a bout lol quand l'anesthesiste est arrivé j'étais la plus heureuse des femmes:)
combien pesé ta fille a la naissance?
et maintenant elle fait combien?
en tout cas tres jolie raçit et plein de bonheur

Hors ligne

#11 19 mars 2012 à  21:04

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Le travail ne s'est pas fait tout seul non plus wink
Il s'est juste fait dans mon salon. J'avais des sacrées contractions quand même!
J'ai douillé toute la journée du dimanche et toute la nuit.
Seulement, les contractions n'étaient pas assez régulières comme ils expliquaient sur le papier que j'avais reçu sur "quand partir pour la mater?" alors j'ai trop attendu, me disant que ça devait faire plus mal que ça, et de façon plus rapprochée roll

Heureusement que ma fille ne pesait pas 4kg tongue
Elle faisait 2.550kg à  la naissance, et là , à  bientôt 5 mois, elle pèse 6.5kg à  peu près.
On est loin de la crevette de néonat! Et tant mieux!!
Hier, elle a goûté à  la compote de pommes maison pour la première fois smile C'était aussi la première fois qu'elle mangeait avec une cuillère super
Elle a kiffé! Et moi qu'est ce que je kiffe d'être maman smile


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#12 24 mars 2012 à  08:47

mikykeupon 
Modérateur rangothérapeute
France
8500
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 8708
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: 27 jours en néonat...

Shao, je ne sais pas comment tu as tenu 27 jours dans un service où globalement tant que tu ne geulais pas tout allait de travers, perso j'aurais signé une décharge et continué le suivie avec l'infirmière du CSAPA directement. Il ne faut pas hésiter à  aller contre l'avis du médecin quand tu es sûre que tu peux gérer de ton coté, et apparement c'etait le cas avec ton infirmière du CSAPA.

Mais toutes mes félicitations pour cette épreuve que vous avez traversé tous les 3 wink


Si on ne peut plus rire des trucs sérieux, de quoi va-t-on rire ? (Coluche)
Ferme ta gueule, t'auras moins froid aux dents !

Hors ligne

#13 24 mars 2012 à  13:52

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Tu sais Miky, dans l'ensemble, ça s'est plutôt bien passé, par rapport à  d'autres mamans.
Il a fallu recadrer deux ou trois fois les choses, mais sur 3 équipes, une la matin, une l'après midi et une la nuit, c'est compréhensible.

Et puis ce que je prenais au début pour un rejet des "toxicos" était en réalité un simple malaise dû à  ma présence (enfin y en avait qui ne m'aimaient pas, MOI LA TOX, mais très minoritaires comme je vous le disais plus haut)
On n'était que deux mamans à  être toujours là , ou presque. Et un jour, une puéricultrice m'a expliqué qu'ils n'avaient pas l'habitude que les parents soient là  en permanence.
Ils s'occupent des enfants avant tout, et c'est vrai que le relationnel avec les parents n'est pas du tout le même qu'en mater.

A vous de vous imposez les filles!!!! wink


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#14 24 mars 2012 à  23:43

mtd62
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 19 Oct 2011
Messages: 92

Re: 27 jours en néonat...

j'ai fait une semaine en néonat unité kangourou au 1mois de ma fille dus a une bronchiolite et dans toute l'unité j'étais la seule maman a rester jour et nuit avec ma fille
et c'est vraix que l'équipe médical avais plein de bébé a gerer , limite ils étaient ennuyé que je sois la et que j'ai des visites........

Hors ligne

#15 26 mars 2012 à  16:58

lanoiraude 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 26 Mar 2012
Messages: 3

Re: 27 jours en néonat...

je suis très touchée par ce message, j'ai moi-même écris mon expérience dans le post "avez-vous osé en parler aux sages femmes", où j'explique les problèmes de jugement du personnel médical. Il faut vraiment que les choses évoluent car les mères n'ont besoin de personne pour culpabiliser! Shaolin, je te félicite pour ton courage, et je suis sûre moi aussi que tu seras une excellente mère. Dans mon post, je pose moi aussi le question " comment en parler à  mon enfant". peut-être faudrait-il faire un sujet à  part dédié à  cette question.mon fils a 11 ans, et je pense qu'il va falloir que je lui parle...mais comment lui expliquer ça?

Hors ligne

#16 29 mars 2012 à  13:49

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Salut lanoiraude.

Honte à  moi, je viens juste de voir ton message. Merci beaucoup merci-1
J'ai également lu ton post. Merci pour ce témoignage.

Pour ce qui est d'en parler aux enfants, je pense qu'il n'y pas de mode d'emploi malheureusement.
Ca dépendera de tellement de facteurs autre que l'âge, comme la maturité, la relation mère-enfant avant l'annonce, etc...
Ton fils a 11 ans je crois, t'as bien le temps d'aborder le sujet avec lui, surtout si tout va bien.
Mais je comprends que tu ais envie d'être honnête avec lui. Moi non plus, je ne ne veux rien cacher à  ma fille.
Si jamais les mauvaises langues passent avant toi, tu expliqueras à  ton fils que tu voulais juste attendre le bon moment pour lui en parler, que c'est ça le rôle d'une maman, faire en sorte de préserver ses enfants tant que possible. Il comprendra...

Mais t'as raison, on va ouvrir une discussion là  dessus, comme ça on pourra approfondir le sujet wink

A bientôt


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#17 04 avril 2012 à  22:54

lovestreet
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 30 Jul 2011
Messages: 70

Re: 27 jours en néonat...

Meme calvaire que toi,j'avais poste d'ailleurs dans "sevrage pour une grossesse...." c'est vrai que c pas évident.
Ta puce n'as pas eue de Largactil??
J'ai eue le meme soucis avec l'allaitement et ca m'a deprimer alors que la sage femme m'avait donner le feu vert me le conseillant même!!
Bref,le service de neonat pour des mamans dans notre situation laisse a désirer tu es juger de suite,tu n'obtiens pas de réponses,si un jour je suis de nouveau enceinte sur ca ne sera sans rien je voudrais revivre ce calvaire


Turn in Turn on Drop out
T.LEARY

Hors ligne

#18 05 avril 2012 à  09:18

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Je ne dirai pas que j'ai vécu un calvaire non plus, contrairement à  d'autres.
Mais c'est vrai que c'est un long moment à  passer hmm

Ma fille était sous Oramorph (0.32mg au départ). Le boss du service m'a bien fait rire quand il m'a dit que c'était un petit sevrage. 27 jours, petit sevrage??? Bah heureusement qu'il n'était pas gros!!

lovestreet a écrit

Bref,le service de neonat pour des mamans dans notre situation laisse a désirer tu es juger de suite,tu n'obtiens pas de réponses

En fait, c'est pour tous les parents que la néonat laisse à  désirer.
Attention, ne pas confondre, comme je l'ai fait au départ avec tout le personnel, le "rejet des tox" avec un certain malaise vis à  vis des parents.
Pour avoir discuté avec deux autres mamans qui étaient en chambre kangourou, je me suis rendue compte que le médecin ne parlait à  aucun parent, car pas habitué à  les avoir "dans les pattes".
C'est un service qui s'occupent avant tout des enfants, et les parents sont rarement là  en permanence, voire rarement là  tout court sad (je l'ai malheureusement constaté pendant ce "ptit séjour"). Alors ils n'ont pas l'habitude de discuter.
Ce n'est pas comme en mater où l'équipe s'occupe autant de la mère que du petit.

Moi je suis allée le chercher au départ le boss!! Je devais sans cesse lui demander ce qui se passait pour ma puce sinon il enchaînait sur d'autres enfants sans rien me dire surpris
Mais au bout de quelques jours, il a compris que ça irait plus vite pour lui s'il m'expliquait les choses direct. J'avais plus besoin de demander.
Et quand je le croisais dans les couloirs, il me saluait toujours avec un sourire.

Enfin bref.. Comme je le disais, ne prêtez pas attention aux regards des autres. Je sais bien que ce n'est pas facile, mais ça bouffe tellement d'énergie qui pourrait vous servir pour l'enfant.
Et puis je le répète, la néonat laisse à  désirer pour tous les parents sad

Ce serait sympa que tu nous résumes un peu plus précisément les choses Lovestreet, si ça ne te saoule pas bien sûr wink


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#19 15 avril 2012 à  23:18

lovestreet
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 30 Jul 2011
Messages: 70

Re: 27 jours en néonat...

Non bien sur Shaolin je vais faire un ptit resumé ;-)

Ma fille a était voulu,je veux dire par la que c'était planifié je voulais un enfant.
J'avais du mal a tomber enceinte j'avais arreter ma pilule depuis 1an au moins et comme je n'ai plus de regles depuis 8 ans (là  c'est revenue ya 2 mois) c'etait pas evident.Bref je suis enceinte heureusee et tout,j'ai passé ma 1ere echo ds un labo pour confirmer et RDV avec une sage femme a l'hopital et je lui ai tout dis enfin presque juste parler de mon traitement qui était de 30mg a l'epoque (par la suite j'ai doublé en cours de grossesse)
Je consommais encore pas beaucoup,et pas de coke mais j'ai consommée quasiment toute ma grossesse,je compensais en ayant une super alimentation bcp de fruits légumes yahourt cereales je prenais de la levure de biere ts les jours.Ma fille est arrivée a terme elle etait prevue le 21 elle est née le 17 mai 2006.Je suis arrivée a l'hopital a 9h45 j'avais eue les 1eres contractions vers 6h30,arrivée en maternité j'avais des supers contractions ds les reins,moi qui ne voulait pas de peridurale,je supplie la sage femme,qui me reponds"on doit vous faire une prise de sang pour voir si c'est ok"bon j'ai pas trop compris c'etait convenue comme ça,et il faut attendre 1h pour les resultats et la on pourra vous la poser,je bloc grave j'ai jamais entendu ça!!!!
J'accouche dons sans peri car 1h ap moncol était a 7,ma fille arrive a 11h43 nickel,le premier examen,elle le passe haut la main,je la mets au sein car la sage femme qui m'avait suivie m'avait dit ok et meme conseiller,1h apres tjrs en salle d'accouchement le pediatre en chef vient me voir et se jette bientot sur moi"Mais quest ce que vous faites,vous etes malade ca va pas??" et moi "ben koi??"
Il m'explique qu'en 1972 un bebe est mort ici car sa  mere etait une drogué et allaiter le bb,ouais.....
dégouté j'arrete et on m'amene dans ma chambre et me donne un 1er biberon,la le fameux pediatre me dit que ma puce va bien pour l'instant pas de nenat pour elle.
Ouf je suis soulagé et surtout trop contente,le lendemain on fait le 1er test de finnigan est la aussi nickel,mais moi parano inquiete angoissé je commence a la regarder la toucher surveiller la moindre chose anormal,je disais au papa,"t'as vu,elle eternue c'est pas normal" ou bien elle baille elle boit pas beaucouyp.Les sages femmes me rassurent en me disant que tous les bebes font ca et que non ya pas de soucis,d'ailleurs je vais sortir le lundi,ma fille est née 1 mercredi.
Et le dimanche l'angoisse monte et j'appelle la SF et lui dit que ma fille a son coeur qui bat vite qu'elle eternue bcp,je veux un examen,mon ex lui me dit non elle a rien tu te tapes des films et laa SF va dans son sens en me disant que parce que je sais que j'ai pris de la meta et que je connais le risque que je m'angoisse comme ca,alors que selon elle ma puce est en bonne santé,bref le pediatre arrive et hop le score passe a 8 soudainement...
il m'explique la neonat et tout je m'effondre il me demande de faire 1prise de sang ok pas de soucis depuis la naissance je n'ai rien pris,d'ailleurs durant mon sejour a l'hopital je ne prendrais rien,mon ex oui
Me voila en chambre mere enfant ma puce avec un fil relié a son petit pied,c'était horrible et puis la famille aussi,ma mere était au courant donc ca aller mais mes beaux parents bof et autres non alors on invente une jaunisse et un enervement de lilou.
On est le 23 quand ma puce est monté et le 28 "a ma demande" face a mon stress on lui donne du largactil des gouttes avec une odeur horrible,au lieu de 3g 3fois/jour elle en as 1g 2fois/jour cela pdt 3jours.
Les jours passent on arrive le 3juin et le pediatre en chef vient me voir et me dit qu'il ne peut autoriser la sortie de ma fille car il a peur kon lui fait du mal,je ne sais pas quoi dire,je pleure a chaudes larmes et il me conseille de rentrer et de venir la voir quand je veux l'apres midi bien sur je refuse,alors il rajoute que la CMU ne prendra pas en charge plus longtemps tanpis je paierai et mon ex me ramenera des sandwiches mais c'est mort je pars pas d'ici sans ma fille,il demande une prise de sang du papa et la on a du faire un cinema,car bien sur lui aurait plus que posituf alors obn fait style que lui est ok pas de soucis et que moi je refuse car je ne vois pas ce qu'il vient faire la dedans^^ ben c'est kan meme le pere madame,"oui mais on vit pas ensemble on a chancun notre appart alors non je ne veux pas qu'il la fasse apres vousdemanderez une analyse a ma mere aussi??"
La prise de sang tombe a l'eau et je recois la visite de la PMI avec qui je signe un contrat et m'engage a faire des analyses d'urines frequentes "tous les jours si vous voulez mais je rentre avec ma fille"
On est sortie le 6 juin j'en pouvais pls d'avoir passé tout ce temps ds une chambre d'hopital avec pour seule sortir la zone fumeur a l'etage 6 et la zone fumeur dehors en bas a l'accueil.Alors comme j'ai dit dans un autre post je suis sure que je n'aurais pas "paniquée" comme ca je serais sortie bien avant le BDI,mon toubib ils ont hallucinés que ma fille est un traitement 11jours ap sa naissance.Ca depend du corps de la maman et je dirais meme de la chance car j'ai des connaissances qui sont sortis au bout de 4jours alors que sincerement ils etait 100fois pire que moi,a dormir a laisser le bb a la nurserie ts les soirs a devoir meme etre obliger de taxer des pyjamas a la maternité!!?? et ils n'ont pas eu autant de probleme.
J'ai quand meme eue du soutien par des SF ou puericultrices qui se demandaient meme pourquoi j'eatais encore la car ma puce allait bien et d'autres qui vous disent "et bien vous n'aurez pas fait de conneries de mal a votre bebe ca ne serait pas arrivés ya des femmes qui ne peuvent pas avoir d'enfants c'est honteux et d'autres encore qui sont mal a l'aise et ne vous regardent pas ne vous parlent bref vous n'existaient pas....

Dernière modification par lovestreet (15 avril 2012 à  23:19)


Turn in Turn on Drop out
T.LEARY

Hors ligne

#20 17 avril 2012 à  12:38

Souad
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Jan 2012
Messages: 7

Re: 27 jours en néonat...

Big up à  toutes les mamans, à  Shaolin en particulier !!

Mon petit prince est à  mes cotés, né le 1er mars.
Je n'ai pas le temps d'appronfondir aujourd'hui mais j'ouvrirais un post très prochainement pour vous expliquer mes 12jours de maternité.
En tous les cas, etre mère est la plus belle chose qu'il me soit arrivé, mon fils m'a rendue complètement accro, aucune drogue n'est comparable à  celle là  !!

Hors ligne

#21 17 avril 2012 à  12:56

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Merci Lovestreet pour ton témoignage.

Et Souad, que je suis soulagée d'avoir de tes news.
Félicitations à  toi et ton homme et des papouilles au ptit loup.
Biz smile


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#22 20 avril 2012 à  18:18

Naxalythe 
Psycho sénior
000
Lieu: Haute-Savoie
Date d'inscription: 07 Sep 2011
Messages: 620

Re: 27 jours en néonat...

bravo félicitations Souad!!

et bienvenue à  bébé!

bon courage pour la suite!


Plus tu pédales moins fort et moins tu avances plus vite.

Hors ligne

#23 15 octobre 2012 à  22:57

meï2
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 08 Nov 2010
Messages: 59

Re: 27 jours en néonat...

magnifique Shaolin!;..
j'ai adoré ton récit. et tu as de quoi etre  fière de toi, tu sembles avoi pris totu ça avec une grande force! (mais a t on le choix ds ces cas la..)

une chose me tracasse c'est sur la politique d'allaitement de l'HS. car je eux, a tout prix, pouvoi allaiter ce enfant comme mes deux derniers, et ça la bupré ne doit pas pouvoir m'en empecher normallement, en totu a c'est ce qui m'avait éét dit a l'envol..alors, est ce que quelqu'un , disons ds une equipe eu informée si j'accouche un mauvais jour, peut m'empecher d'allaiter mon enfant si je susi sous bupré?
comment prévoir ce cas la, prevenir que non,je veux allaiter?bref...pardon mais je fais une fixette al dessus.je ne sais pas comment je reagirai soi quelqu'un m'empeche d'allaiter après la naissance par ex, sous pretexte que je suis substituée...grmff..

en totu cas, super, et vous avez éét courageuses toutes les 2 !!merci-1
j'espère avoir autant de force ds quelques mois..wink

Hors ligne

#24 16 octobre 2012 à  23:52

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Merci beaucoup merci-1

Pour l'allaitement, ne t'inquiète pas, personne ne peut t'empêcher d'allaiter ton enfant à  cause du sub
D'ailleurs, les différentes études réalisées à  ce sujet ont montré qu'il était recommandé de le faire pour  de multiples raisons. 
De toute façon, notre amie commune a fait le nécessaire pour rectifier le tir wink
Parles en à  la gynéco, elle marquera dans le dossier que tu souhaites allaiter. Mon amie, qui a accouché récemment et qui est sous sub comme toi, allaite. Même hosto, même équipe, et pas de soucis.

Entre le CSAPA et l'équipe de l'hosto, tu seras bien suivie super
Et si jamais une mauvaise langue essaie de t'en dissuader l'air de rien, tu l'envoies bouler en lui disant que c'est déjà  vu avec l'équipe au complet!

A bientôt


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#25 17 octobre 2012 à  13:58

meï2
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 08 Nov 2010
Messages: 59

Re: 27 jours en néonat...

un grand merci Shaolin!..je me sens mieux..merci-1

Hors ligne

#26 08 décembre 2012 à  03:09

Bijou56 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2012
Messages: 18

Re: 27 jours en néonat...

C'est très émouvant. J'ai pleurer deux fois en lisant se qu'il t étais arrivé. Et pourtant, je pleure pas facilement. Tu es la première à  me faire cet effet depuis que je lis ce forum. C'est à  dire depuis deux jours non-stop.

Hors ligne

#27 08 décembre 2012 à  19:59

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Merci beaucoup Bijou, ça me touche smile
A vrai dire, je ne pensais pas que cela intéresserait grand monde , alors un grand merci à  tous pour vos com's, publics ou privés wink


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

#28 08 décembre 2012 à  23:18

Bijou56 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 06 Dec 2012
Messages: 18

Re: 27 jours en néonat...

Si si vraiment très émouvant et en plus interessant.

Je ne suis pas maman et ne le serai probablement jamais tel que c'est parti du coup ce genre de témoignage me touche beaucoup.

Merci à  toi.

Hors ligne

#29 25 octobre 2014 à  04:00

medea 
Nouveau membre
Belgique
000
Date d'inscription: 26 Feb 2014
Messages: 38

Re: 27 jours en néonat...

Je vis un cauchemard en ce moment avec une histoire très similaire à  ce que j'ai pu lire sur ton recit. Le sevrage de mon fils, la néonatale, la culpabilité,etc...
Une semaine et je suis déjà  au bout du rouleau !
Puis-je te demander comment tu as justifié un mois en néonatale au près de la famille la plus intollérante ?
Ils connaissent mon passé et se doutent que c'est en rapport avec ma vie de toxico. On me regarde de travers...
Aurais-tu une suggestion à  me faire sur ce qu'il faut dire pour qu'ils arrêtent de poser 1000 questions?     
Merci d'avance.

Dernière modification par medea (25 octobre 2014 à  04:03)

Reputation de ce post
 
bonne question, je me la posa aussi 'Nrock

"La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas".
   Charles Baudelaire

Hors ligne

#30 25 octobre 2014 à  10:17

Shaolin 
Modératrice
France
1700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 2722
Site web

Re: 27 jours en néonat...

Salut Médéa.

Je suis vraiment désolée que vous ayez à  traverser cette épreuve sad Je ne souhaite ça à  aucune maman.

En as tu parlé avec l'équipe de néonat? Ils ont peut être une excuse valable à  te proposer?
Je me rappelle que le service où j'étais était très discret avec la famille, ils rangeaient les feuilles de soin avec le nom des médocs, ils faisaient attention de ne rien dire devant elle. J'espère que c'est pareil pour toi.

Ma famille était au courant, donc de ce côté là  pas de soucis.
Mais ma belle famille, non. Et ça n'a pas été simple de justifier tout ça roll
Les premiers jours, on leur a dit que notre fille était déshydratée suite à  une forte fièvre,  et que l'hosto préférait surveiller ça.
Ensuite, avec les conseils de l'infirmière de mon csapa et l'accord de la néonat,  on leur a dit que notre puce avait un problème pour assimiler le fer, et qu'elle avait besoin d'un traitement pour l'aider à  le fixer.

On a pas dû être très convaincants parce que ma belle mère a appelé la néonat dans notre dos, en donnant un faux nom pour pas que l'équipe fasse le lien avec le nom de famille de notre fille.
Elle voulait des informations sur l'état de santé de notre puce et savoir pourquoi elle était hospitalisée dans le service eek
Heureusement, ils ne donnent pas ce genre d'information sans l'accord des parents, et encore moins par téléphone!
Ils sont venus nous le dire tout de suite dans notre chambre, et nous ont donné le nom qu'on leur avait donné: c'était le nom de jeune fille de ma belle mère....
J'ai eu des envies de meurtre!

Si ta famille est au courant pour ton passé,  ils doivent savoir que tu es en traitement, non?
Car dans ces cas là ,  tu leur dis franchement que c'est ton traitement qui nécessite un suivi de ton fils.
Tu n'as pas à  culpabiliser d'être en traitement médical, traitement qui t'a permis de redémarrer une nouvelle vie.
Je sais que c'est dur, mais il faut que tu foutes ta culpabilité au placard,  t'as rien à  te reprocher. Et ne laisse personne te dire le contraire.
Si la famille vient en néonat pour te prendre la tête,  tu les vires!!! T'as autre chose à  gérer en ce moment que la connerie des gens, souvent ignorants en plus.
T'as besoin d'être au calme, ton fils aussi, et les sources de stress doivent être évitées au maximum.

Ton fils a un traitement pour le syndrome de sevrage,  ou alors il est juste sous surveillance pour le moment?

En tout cas, tiens bon, tout ça ne sera rapidement qu'un mauvais souvenir (pour toi car ton fils ne s'en rappellera pas)

Amicalement.
Shao


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

En ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
11
[ Forum ] Grossesse et TSO - Grossesse sous bupré et syndrome de sevrage du nourrisson par Flotox23
5881 23 janvier 2016 à  14:07
par Shaolin
9
[ Forum ] Sevrage méthadone et grossesse par psychogirl
5593 29 juillet 2011 à  16:19
par mikykeupon
40
[ Forum ] Sevrage pour une grossesse.... par meï2  [ 1 2 ]
13795 18 juillet 2011 à  23:48
par Las Vegas PaRano
    [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Dossier du mois : le plug ou administration de drogue par voie rectale
01 novembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Drogues en 2017 : quelles tendances ?
Il y a 15hCommentaire de Neyt (7 réponses)
[ Forum ]
Sniffer - Coke et antibiotiques
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de Cmy dans [Cocaïne-Crack...](2 réponses)
[ Forum ]
Sévère toux sèche après sevrage Héroine
Il y a 30mnCommentaire de Camelia_00X dans [Decro - Sevrages... e...](2 réponses)
[ Forum ]
Droguézeureux - Une petite image pour tous
Il y a 43mnCommentaire de UDilisateur dans [Au coin du comptoir.....](1 réponse)
[ Forum ]
Première fois - Couper un sucre de lsd
Il y a 1hCommentaire de Loriabra dans [LSD 25...](9 réponses)
[ Forum ]
Sniffer - Maîtriser sa conso : illusoire ?
Il y a 1hCommentaire de WilWorde dans [Cocaïne-Crack...](2 réponses)
[ Forum ]
Dosage - Dosage Infusion de psilo
Il y a 1hCommentaire de sphax dans [Psilocybe - Champigno...](6 réponses)
[ Forum ]
Une journée aux urgences du jamais vu pour moi
Il y a 2h
1
Commentaire de no punish dans [Au coin du comptoir.....](17 réponses)
[ Forum ]
Effets - Kétamine et dépression
Il y a 2hCommentaire de funhouse dans [Kétamine et PCP...](17 réponses)
[ Blog ]
Merci risperdal, terminé codeine?
Il y a 2hCommentaire de MIAOU44 dans le blog de MIAOU44 (13 commentaires)
[ Blog ]
Vide-tiroir :p
Il y a 5hCommentaire de La lie dans le blog de Jacobson (17 commentaires)
[ Blog ]
Taille des cachets.
Il y a 5hCommentaire de Neyt dans le blog de Baiala (1 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Etes-vous dépendant au tabac ?
Dernier quizzZ à 02:39
  [ PsychoWIKI ]
Pregabaline (Lyrica), effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Tracking sur internet
[ Nouveaux membres ]
AlienRose, Gobbly, Miraculix, jack, Vandalou, Martien, Jimmyletox, vladimirsmoker, Liketrip, GreenMan nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Vous fumez du cannabis (herbe, shit...), avez vous déja essayé la vaporisation ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Risperidone à usage récréatif
par Gaeshea, le 24 Nov 2017
Perso je ne vois absolument pas d'intérêt récréatif au Risperdal. J'ai pris ce médicament pendant deux ans (mon psychiatre de l'époque me l'avait prescrit pour ma dépression) et c'était UN PUTAIN DE CAUCHEMAR. Ce truc à tellements d'effets secondaires improbables, j'y touche même pas ave...[Lire la suite]
 Retour de LSD 6mois plus tard du à une weed spécial
par GreenMan, le 23 Nov 2017
Salut à tous je suis nouveau sur le forum et me suis déja présenter mais voila mon premier topic: J'aimerais faire part d'une expérience intéressante selon moi: Avant tout sachez que je suis un bon fumeur de weed que j'ai déjà fait beaucoup de gros excès en voulant toujours aller plus loi...[Lire la suite]
 1p ou Lsd25
par Cobe, le 22 Nov 2017
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

2 soirs de suite du MDMA =/= esprit RDR /coach dans [forum] Première "Mauvaise" Expérience : C'est Normal ?
(Il y a 3h)
Rien à rajouter parfait suf dans [forum] Coke et antibiotiques
(Il y a 4h)
J'approuve SWB dans [forum] Toxicophobie mon amour
(Il y a 6h)
Exactement, mais c’est malheureusement ds la nature humaine suf dans [forum] Toxicophobie mon amour
(Il y a 6h)
Tu as tout compris à l'envers. Réfléchis à tes propos. Boris Vian dans [forum] Toxicophobie mon amour
(Il y a 7h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0