Psychoactif
Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC? / PsychoACTIF


Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?

#1 
UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
16 août 2018 à  01:35
Salutations,


Voila j aurai aimé avoir des temoignages sur des utilisations, quotidiennes ou non sur des periodes diverses et leurs avis.

J aimerai connaitre

Frequences d utilisation

Dosages

Effets recreatifs

Effets indesirables



Merci d avance
Je pense que ca pourra aider des gens:D

La bise
UDilisateur

Hors ligne

 

#2 
leodric 
Une ombre dans la nuit ! France
16 août 2018 à  02:16
bonsoir,
Bon sa va être dur de tout de décrire vue le nombre différent de molécule que je consomme donc j englobe
Noid (Cannabinoids)donc la liste 5fakb48,fub amb,sgt,5f adb,am 2200 ect au moin une 12 ene alterner )

Fréquences d utilisation:1j sur 2 pendant 1 a 5 h depuis 1 ans et demi environ

Dosages:voila les recette https://www.psychoactif.org/blogs/Recet … html#b3442

Effets rectificatifs:effet similaire au cana en 100 plus fort mais c est totalement différent et sa dépend du noid ou combo utiliser

Effets indésirables: tachycardie,sueur,vertige,crise d angoisse,stresse,mal de tête,perte de conaissance ect  peu amener a l OD voir la mort en gros les détail son sur mon blog et sur le spycowiki

voila je te détail que sa j utilise aussi de la 3 mmc depuis 2 mois environ mais la flemme de détailler le spycowiki est la pour sa super
une mine d info a consulter avant tout expérimentation
https://www.psychoactif.org/psychowiki/ … sychoactif

bonne nuit amicalement

Dernière modification par leodric (16 août 2018 à  02:17)


La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne

 

#3 
geosadak 
Psycho junior France
03 octobre 2018 à  17:03
Utilisation de n-ethyl-hexedrone quotidiennement pendant 1 mois (3 ou 4g à peine) qui m'aura valu une belle frayeur... Dans un contexte à prendre en compte (sevrage d'alcool et de benzo, canicule). J'ai pissé du sang litéralement. 
Après examens c'est la vessie qui a pri, heureusement sans gravité. Je n'y toucherai plus jamais.

Les noids il faut s'en méfier, ça peut paraitre ultime pour un fumeur comme moi, une fois qu'on maitrise le dosage (quand on dépasse généralement ça laisse pas de bons souvenirs).
Utilisation quotidienne pendant 2 semaines, réitérée 3x.
Je confirme les dires de leodric mais pire, c'est très addictif. Etant un gros fumeur de cannabis je me suis retrouvé à ne plus en fumer... A ne plus y trouver d'intérêt. Les noids ont cet avantage d'être maitrisables dans le temps avec des effets énormes mais courts.

Sinon 3mmc également, rien de très particulier à dire sinon que les batchs varient énormément. Ca reste ce qu'il y a plus soft de mon côté.

Hors ligne

 

#4 
Porygon 
Adhérent PsychoACTIF France
05 octobre 2018 à  14:43
Ben en gros tu as les effets indésirable des classes de drogue auquel le rc appartient, genre si c'est un rc opi ben tu auras les effets négatif des opis, etc...

Y'a juste l'o-pce et l'o-pcm qui ont une action anti-biotique ce qui pose un soucis en cas d'utilisation régulière.

Sound System owner
Aussi modérateur de la chaîne twitch Marou_Dz
Vous pouvez me retrouver sur le twitch game aha

Hors ligne

 

#5 
sud 2 france 
problème traitement France
08 octobre 2018 à  03:30
@UDilisateur: TRES bon "sujet", ça fait à peu près 10 ans que les RC -cathinones et autres pyrovalérones comprises- font partie du "paysage".
Je pense que c'est assez pour avoir des retours sur des consommations à moyen terme soit quelques années : effets attendus, effets "trouvés": récréatifs, indésirables, éventuels problèmes physiques, psy, selon les fréquences d'usages, bref je pense que tout le monde aura compris.
En souhaitant que toutes celles et ceux qui en consomment jouent le jeu, de manière la + "neutre" (objective) possible.
Merci UDilisateur d'avoir initié cette discussion/recueil de témoignages/confessions/étude clinique et sociologique

Hors ligne

 

#6 
madg 
Nouveau Psycho
08 octobre 2018 à  10:41
Les substances que j'ai utilisé à "moyen terme" (plusieurs mois) :

- 4F-MPH : comme stim fonctionnel. Très difficile de bien doser, pour moi qui suis sensible aux stims 10mg c'est déjà fort.

J'ai utilisé en sniff, des petites doses du genre 3 mg le matin tôt, 3 mg à 11H, 3mg à 15H. Un jour sur deux / trois. Clairement, à cette dose, coup de fouet le matin, performance (dans le sens contraire de fatigue), concentration accrue.

Parfois des doses plus élevées (10/15 mg) pour chercher un peu d'effet récréatif. Dans ce cas effets secondaires+++ et stimulation pas forcément confortable.

Effets secondaires à court terme : tachycardie (surtout dans les doses élevées), "bougeotte"

Effets secondaires à moyen terme (qques mois) : à terme j'ai du accumuler de la fatigue physique. Douleurs articulaires, perte de poids aussi parce que je mangeais moins, et repli sur moi même, moins d'attention aux autres. Du coup j'ai arrêté. Pas vraiment de sensation d'addiction, mais parfois après une mauvaise nuit je me dis "si j'avais un ptit peu de 4F MPH ca serait bien"

- 1P-LSD : qques trips, bon là rien de spé à dire pr moi c'est pareil que le LSD. En microdose (8 à 12 ug tous les 3/4 jours) : effet intéressant de stimulation psychédélique légère. Effet positif sur l'humeur.

Effets secondaires à moyen terme : j'ai stop parce que ça commençait à avoir bcp d'impact sur ma vie. Ca a amplifié mon côté "touche à tout" dans mes passions, j'ai aussi démarré plein de choses sans les finir. L'effet "anti fatigue" finit par se payer aussi par des douleurs et un rebond de la fatigue. Les jours "sans microdose" étaient aussi plus difficiles à terme.

- 4-FMA : utilisé à titre récréatif... celui là a été le plus compliqué à gérer.

A court terme, descentes difficiles, tachycardie++, anxiété++ mais SURTOUT addiction++++

Les effets récréatifs bah ceux des amphetamines avec un côté sérotonine parfois bien marqué. Longue durée, longue descente, envie de redoser++, proche de la meth (c comme la meth avec un metabolisme plus lent donc moins de rush), assez dirty qd meme.

J'ai eu des craving de ouf des mois après avoir arrêté. Du genre je me réveillais, et pensait qu'à ça. Vraiment dur de me concentrer sur autre chose. Les cravings duraient plusieurs jours, même en faisant des activité très dopaminergiques ça partait pas. Ca a été une expérience difficile.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

#7 
Morning Glory 
Fille arc-en-ciel
09 octobre 2018 à  10:53
Madg, pendant combien de temps as-tu microdosé le 1P-LSD? (J'ai recommencé à microdoser du L aussi, ce que tu rapportes sur les effets secondaires m'intéresse).


Methoxphenidine (et quelques autre dissos):

Usage:
-Des trips au départ, des holes, une sensation de calme et de bien-être incroyables, l'impression de flotter ou de se fondre au matelas/canapé, expériences mystiques et existentielles, remontée de souvenirs avec une précision photographique, une fois même scindement de ma personnalité.
-Puis j'ai comprit qu'elle était très performante contre la déprime et les angoisses, et ai rapidement commencé à doser toutes les semaines, puis deux fois par semaines à cause de la tolérance. A faible dose j'ai retrouvé ma sensibilité d'enfant, me cachant presque les yeux devant les films lol, tout semblait si réaliste. Son côté à la fois sédatif et stimulant m'a même permit de la doser très faiblement lors de journées difficiles.

Effets secondaires sur quelques mois (croisés à un abus unique mais massif de 6-APB, qui n'a sans doute rien arrangé hein):
-Perte totale des effets désirés sans surprise, et à la fin effets carrément inverses à ceux recherchés (déprime, angoisses, mal-être).
-Baisse de synchronicité dans ma motricité fine. Ex: lorsque j'écris au clavier, je mélange à présent souvent des lettres, des mots etc, bien plus souvent qu'au par avant. Je dois du coup me corriger à chaque fois^^ Cet effet va en s'améliorant un peu depuis que j'ai arrêté ce produit.
-Dysmnésies rétrograde et antérograde: en gros, j'ai perdu plein de mes souvenirs de quand j'étais ado ou gamine, et ma mémoire est plus récalcitrante à retenir de nouvelles infos aujourd'hui qu'il y a un an.
-Déterioration des capacité cognitives (réflexion, logique, vivacité d'esprit) --Ex: mémoire visuelle quand même bien atteinte, je me souviens qu'avant je pouvais en fermant les yeux avoir une image assez fidèle de la scène devant moi, sans grosses difficultés. Aujourd'hui j'ai presque plus que du noir sous les yeux. Un peu flippant/frustrant. --Ex2: idem pour la mémoire de travail: j'ai plus de mal à retenir des choses dans un coin de ma tête pour m'en servir ensuite, comme pour le calcul mental par exemple. --Etc...
-Peut-être déterioration de l'attention, maiiis je suis moins sure de celle-là, j'ai plus de mal à comparer avant/après.

Bref, les drogues neurotoxiques ont un vrai coût.
(En plus j'ai découvert récemment que le GHB était lui aussi excitotoxique gloups, du coup je vais drastiquement baisser celui-là aussi, dommage^^)

Dernière modification par Morning Glory (09 octobre 2018 à  11:00)

Reputation de ce post
 
Merci pour toutes ces précisions

Hors ligne

 

#8 
madg 
Nouveau Psycho
09 octobre 2018 à  11:17
J'ai microdosé pendant plusieurs mois (6  ou 7 mois ou qque chose comme ça) le 1P. C'était intéressant mais je le ferai plus.

Hors ligne

 

Bonjour à tous,

Fumeur de cannabis, régulièrement en galère de fournisseur, j'ai compensé par le Spice puis re-canna, puis des bleds RC, de Shana..., plusieurs mois. Perte de poids, suee, vomissements... Un soir madame a dit stop, tu vas mourir. Arrêt sec sans trop de galère à part le sommeil.
Fumeur de clope, je suis passé à la vapote et arrêt de la clope sans difficulté. Là je découvre les c-liquide, 5F, au début du tout fait :
Des claques dès la première prise, j'ai adoré, puis les doses montent, ensuite je passe à la fabrication, des super trips mais aussi des bads, pertes de équilibre, futilité de la vie, une fois cécité temporaire (là j'ai flippé grave) 1h environ. État physique se dégrade, douleurs abdo, suées, tremblements... et surtout dépression.
Depuis 3 semaines je suis en tentative de decro avec mon médecin et ma femme, je craque un peu le soir souvent, je prends un petit hit pour dodo.
Je n'ai pas de séquelle physique à priori, analyse de sang nickel à 47 ans et cœur ok. J'ai repris du poids et les douleurs et genes sont passées mais je suis clairement en dépression, sous tercian et anti-depresseur, rdv xsapa et cmp dans 1 mois (et oui en France quand tu veux décrocher faut prévoir 1mois et demi à l'avance, je te jure où vit on...). Je pense pouvoir avoir un plan shit en gros volume et j espère ne plus me tourner vers ces produits ultra puissants mais que je ne maîtrise pas.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Hors ligne

 

Avec les rc j'ai commencé avec de la bk-2cb et ça ma plutôt déçu, les effets très superficiel, je sais pas si ça venais de la dose, du batch... Bref j'ai pas réitéré avec celle-là. J'aurais pu avoir un très bon trip à la dpt aussi mais j'ai foiré en divisant la dose en 2 par soucis de rdr. Mais j'ai pas trop exploré les rc psychés.

Puis ne connaissant pas les dissos j'ai testé la mxp en particulier, et d'autres, c'était juste époustouflant, un trip long à venir et à repartir, mais pouvant se révéler être bien intense par moments (totale dissociation, je sais pas si on peut parler de hole). Je faisais ça tranquille chez moi avec de la musique ou des films, un fois ou deux j'ai dessiné et écrit sous influence, j'étais "à moitié" en transe. Mais je sais pas j'ai du me lasser et avoir envie d'en découvrir d'autres. Puis je crois que la mxp est devenu interdite entre temps en plus... Je pourrais pas dire ce que ça a amené de bien ou de mal en moi, physiologiquement et psychologiquement parlant.

Du coup après j'ai essayé les stims, amphétaminés notamment, 3fma, et d'autres, 3mec entre autres je crois, hexen et puis d'autres substances bien merdiques avec des noms comme des slogans de coca-cola. Mais je suis resté sur les amphètes, au début pour booster ma créativité, ma motivation, mon focus, pour faire de la musique, du dessin, de l'écriture. Et au début je trouvais ça génial mais ça a pas vraiment duré, me plongeant plutôt dans un genre d'agitation passive, de léthargie excitée et de moments d'intense activité, le cerveau qui toupille vite mais moi en train de comater de plus en plus sans vraiment progresser sur mon taf. Enfin ça dépends des fois. Par exemple au début je prenais un gramme sur 24h et je faisais des tracks de 5-10min pendant ce temps en faisant rien d'autre, la qualité était pas dingue mais bon ; et là il y a quelques mois j'ai commencé une track que j'ai toujours pas finit car je peaufine sans cesse par ci par là quand je me bouge enfin, en progressant à pas de fourmi mais sans en voir le bout pour autant. Un moment ça a du contribué à me faire perdre du poids, puis j'en ai repris malgré un consommation plus fréquente. Par contre au niveau psychologique je pense que ça a pas mal accentué ma psychose, mais je pourrais pas en jurer.

J'essayerais bien les noids et les opias rc mais j'en connais aucun, je saurais pas par quoi commencer.

Dernière modification par Mugwumps Mafia (10 octobre 2018 à  17:22)

Reputation de ce post
 
Merci pour ton témoignage. Pierre

Le problème des apparences, c'est qu'elles sont superposées.

Hors ligne

 

#11 
leodric 
Une ombre dans la nuit ! France
10 octobre 2018 à  09:23

J'essayerais bien les noids et les opias rc mais j'en connais aucun, je saurais pas par quoi commencer

Pour les noid on peu t aider si tu est pret a tester en ecig tu a tout ici https://www.psychoactif.org/blogs/?bid=143822
Sinon tu peu acheter un cliquide que tu dilue dans un liquide classique ce qui est bien plus simple au debut
Enfin je dit sa je dit rien lol

Bonne matiner les amis

Amicalement


La vie est un jeux alors jouons !

Hors ligne

 

Merci bien leodric, je me suis jamais penché sur toute ses dilutions, sur la méthode "safe" pour consommer, plug/vapo, qui dans mon esprit étriqué est ce qu'il se fait de plus safe en matière de consommation, bien que je ne pratique pas. Quoique ça dépend peut-être des substances. Exemple avec les stims, je me vois pas les prendre en plug ou en vapo (si c'est possible) même si je sens bien des fois que mes parois nasales se font grignoter à petit feu. Il pourrait en aller de même pour mon cul si je bingeais en plug, c'est pas non plus une forteresse inviolable quand je vois plus ou moins ce que ça engendre au zen déjà.

Quelqu'un qui consommait pas mal de noids m'avait dit que c'était vachement vicieux, bien addictif et bien puissant, peut-être aussi bien délétère au niveau cérébral et psychologique, je sais plus trop ce qu'il m'avait dit mais il m'avait mit en garde. Ca m'intrigue en fait, et comme je me vois mal rouler un joint avec de la poudre au milieu du tabac, je regarderais tes liens merci smile

Le problème des apparences, c'est qu'elles sont superposées.

Hors ligne

 

#13 
UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
10 octobre 2018 à  19:53
Merci pour vos retours à tous. trompette

Ya quand même des effets secondaires assez flippant je trouve.

C est bien pour les futurs usagers qui serai tent? d en abuser régulièrement (sans aucun jugement bien entendu)

La bise, en espérant que le sujet s'?toffe. smile
UDilisateur

Dernière modification par UDilisateur (10 octobre 2018 à  19:54)

Hors ligne

 

#14 
Anonyme6408
Invité
13 octobre 2018 à  07:57
Salut,

J'ai passé quelques mois à consommer toutes sortes de stims quotidiennement ou presque.

À l'arrêt, j'ai eu pendant quelques mois :
- une vasoconstriction résiduelle
- des tachycardies occasionnelles, sans raison particulière
- des moments de paranoïa
- de grosses remontées bien speed quand je prenais du café, j'avais l'impression d'avoir tapé du 2-FA (pas chère la perche !)

Et je crois avoir tellement fantasmé à cause de la 3-MMC que ça m'a bien bousillé la libido hmm

Sinon les noïds ne m'ont pas particulièrement désensibilisé au cannabis. En revanche une fois j'ai tapé un très méchant bad (AB-FUBINACA) et pendant 4 mois si je tirais ne serait-ce qu'une fois sur un joint j'étais vraiment explosé, et sans cesse aux frontières du bad.
Reputation de ce post
 
Merci pour ce témoignage. Pierre
 

#15 
xorxe 
Nouveau Psycho France
15 octobre 2018 à  09:33
j'ai utilisé du eph quasi quotidiennement pendant un peut plus de 2-3 ans , pas mal de fois avec mpa .

je me croyait dans limitless haha , j'avais commencé pour mes études (pas un truc ouf en plus) ,eph me faisais penser a la réponse et le mpa me formulait un roman , a la bonne époque ....
mais bon ensuite je prenais en soirée  et ensuite tres souvent voir quotidiennement .

niveau soucis :
- syndome de raynaud (extrémité froide)
-cardio un peut comme asthmatique , monte vite et assez haut pendant l'éffort , long a redescendre (long dépend de l'individu mais pour moi plus de 2min c'est long)
- transpiration , de base je transpire pas mal mais la c'etait affreux
- a grosse dose , tachycardie (parfois le lendemain )

a savoir que maintenant ces substances me défonce et me donne envie de rien faire maintenant ... (cela dit je sais plus en acheter aussi )

Dernière modification par xorxe (15 octobre 2018 à  14:01)

Hors ligne

 

#16 
Anonyme6408
Invité
15 octobre 2018 à  15:10
Évite de parler de syndrome de raynaud quand il ne s'agit que d'une vasoconstriction, même sévère. C'est comme si quelqu'un qui prenait beaucoup de benzos parlait d'alzheimer pour désigner ses amnésies.

Maintenant que tu le signales, j'avais également pas mal de problèmes de sudation après l'arrêt des stimulants (remarque c'est peut-être pas plus mal parce qu'il y avait un paquet de toxines à évacuer...)
 

#17 
SafeManTrip 
La dépersonnalisation peu vous faire avancer France
17 octobre 2018 à  13:57
TR. de ma consommation R.C. passé (aujoud'hui abstinent sauf médication)

Produit concernées :
3MMC 3PFM 3FEA HEXEN
6-APB (Immitant la MDA )
1P-LSD
5F-ADB > Attention a ce dernier (Giga POTENT 5MG per 10ML de vapotte est deja énorme je suis aller jusqu'à 15MG et plus dosage inconnu mais j'ai eu tres peur en une seule latte (hallu, replier physiquement peur de mourir... smile
Etizolam (Officiel) (C'est un médicament commercialisé en inde et en italie très efficace pris ponctuellement et routinier pris journalier comme le xanax en 2 fois pires je pense vu sont perimètre d'effet)

Frequences d utilisation
Journalier pour les amphétamines le reste purement occasionnel


Dosages
Speed 1g par jour en sniff et un peu per os (3FPM qui pique le nez oblige)
Xanax jusqu'à 7MG etizolam jusqu'à 4MG

Effets recreatifs
Désinhibition extrême, perte de l'angoisse sociale, motivation a faire les choses (autre qu'informatique tout dépend (ex : programmation informatique = Pas motivé))
Bonne humeur

Effets indesirables
Perte de mémoire ou plutôt trou de mémoire sur le moment (on cherche ses mot )
je préfère dire plutot :
difficulter a relier certain neurones (scientifiquement) car concretement je ne sais pas si cette mémoire est réellement perdu ou bien difficile a aller chercher (je penche plus sur ce dernier)
Difficulté à se concentrer
Vous changez radicalement de peau (The Mask effet) (pour ma part)

Dernière modification par SafeManTrip (17 octobre 2018 à  14:01)


- Ce n'est pas la serpe qui fait le druide (en musique)
- Celui qui tire les ficelles n'as pas intérêt de prêter sa croix de bois   
... -SafeManTrip

Hors ligne

 

Merci pour ces feedbacks safemantrip.

Tu as acheté dans quel shop ces rc dis moi?

Juste donner les deux premières lettres du shop, charte oblige.

Moi mon shop commence par GR... shop hollandais.

Ai déjà testé la 3-MMC, 6-APB, 1p-lsd, eth-lad, 3-FEA. Tous m'ont fait effet mais atténués pat mon ad (paroxetine 0,40gr/jour depuis un an et demi)
qui est de la classe des ISRS malheureusement.

J'ai pas encore testé les benzo (sont dans un tiroir avec le reste des produits) j'ai du clonazalam et de l'etizolam.

Ai d'autres produits aussi dans mon tiroir mais pas encore testés non plus, comme le r.u.c.h et le dibuthylone (cristal)  4-mpd, 4-ho-met.
Reputation de ce post
 
Arrête de demander le nom des shops de RC !

Carpe Diem

Hors ligne

 

La consommation de RC à long terme était déjà connu à mes débuts dans les RC en 2011 avec le cas des consommateurs américains de "crystal Meth" comme ils appelaient cela, ce qui n'était que de la méthamphétamine sous forme cristal et non en poudre comme il nous est permis de choisir sur certains shop. Et cette année, 2011, sont parues et on été distribuées dans tous les Caarud, plusieurs plaquettes de photos de divers usagers de Meth. Américains pour la plupart, avec une photo avant, et une après quelques années. Ceux qui l'ont vue ne peuvent pas l'avoir oubliée tant la toxicité de cette molécule avait marquée leurs visages, certains semblaient avoir multiplier leur vieillissement par 100...
Et malgré avoir vu cela, ça ne m'a pas fait arrêter la MDPV METHylenedioxipirovalérone, que l'on trouvait dans tous les bon shop à une concentration de 92% (testée par la dispositif SINTES) et où 18 à 30mg suffisant à vous accrocher au plafond durant près de 16 heures....
Il serait alors très hypocrite de notre part d'oser dire que nous n'étions pas conscient de l'agression que faisait subir à notre corps lorsqu'en plus, pour rester dans la tradition, nous l'injection. Ressentant même jusqu'à une brûlure lors de cette dernière, alors que pourtant, rien ne partait à côté de la veine (il était impossible de taper à côté tant la douleur vous stoppait net).
Mais une fois injectée la première, tous nos repères et nos valeur de respect de soi-même s'envolaient et il arrivait parfois de s'oublier soi-même... Oublier de se nourrir, de boire, de dormir. Jusqu'à perdre plusieurs kilos car 5 grammes ça paraît peu, mais avec des prises qui même avec une accoutumances d'acharnés ne dépassaient pas les 50mg, ça vous fait au moins une centaine de prises qui durent, et qui durent. Parfois obligé de jeter la came au chiotte pour être certains d'arrêter tant le craving était inhumain sans une dose massive d'hypnotique.
Et une fois redescendu, rapport de voyage : Quel pieds ! Mais à quel prix (!?)
/forum/uploads/images/1541/2018-10-31-223500.jpg

/forum/uploads/images/1541/34618d82-35f6-4720-a411-e73edf9d4613.jpg

Dernière modification par MickeyMouse1er (06 novembre 2018 à  05:57)


The Sweetest Condition !!!
Carpe Diem

Hors ligne

 

#20 
UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
06 novembre 2018 à  20:59
On est pas inconscient des risques mykeymousse. Mais ici on peut regrouper des témoignages. big_smile

Dernière modification par UDilisateur (06 novembre 2018 à  21:00)

Hors ligne

 

#21 
Morning Glory 
Fille arc-en-ciel
07 novembre 2018 à  11:37

MickeyMouse1er a écrit

Et malgré avoir vu cela, ça ne m'a pas fait arrêter la MDPV METHylenedioxipirovalérone, que l'on trouvait dans tous les bon shop à une concentration de 92% (testée par la dispositif SINTES) et où 18 à 30mg suffisant à vous accrocher au plafond durant près de 16 heures....]

Je ne dis pas que le MDPV n'est pas dangereux à la santé (c'est même plutôt le contraire effectivement), mais je voulais préciser quand même que ce n'est pas parce qu'il y a le préfixe "meth" dans son nom que c'est forcément la même que la methamphétamine. En fait, on retrouve ce suffixe même dans la MDMA, et même le nom complet "methamphetamine" (METHylenedioxy-METHAMPHETAMINE). Pourtant la molécule, bien qu'effectivement toxique, est toute différente, ne cause pas les mêmes problèmes, et n'agit majoritairement pas sur les mêmes récepteurs. Bref, ce sont des drogues de la même famille ou presque, chimiquement très proches

https://psychonautwiki.org/w/thumb.php,qf=Methamphetamine.svg,awidth=245.pagespeed.ce.1xLGEfJbwJ.png Meth
https://psychonautwiki.org/w/xthumb.php,qf=MDMA.svg,awidth=245.pagespeed.ic.g6Eu6-Mm_e.png MDMA
https://psychonautwiki.org/w/thumb.php,qf=MDPV.svg,awidth=245.pagespeed.ce.wofCV1c8vd.pngMDPV

mais quand même différentes.


Quant aux images avant/après je ne sais jamais si elles sont fiables. Bon la tienne est assez humoristique j'ai l'impression lol, mais pour celles qui se prennent au sérieux, je sais pas trop quoi en penser. Je pense que ce sont effectivement des choses qui doivent pouvoir arriver mais ce sont des gens qui en abusent vraiment beaucoup et sur du long terme j'imagine?

Dernière modification par Morning Glory (07 novembre 2018 à  11:46)

Hors ligne

 

#22 
UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
13 novembre 2019 à  00:52
Hello!

Un petit up de ce topic pour savoir si ya de nouveaux témoignages.
smile

Ma petite contribution: deux semaines de 2-fdck tous les jours à raison de 100-200 mg par soir.
Je note une augmentation énorme de la tolérance au produit. Un toute petite trace (20-30mg) me collait le cul au début, et au bout de deux trois jours, faut vachement augmenter (X7-8)

Pas l impression de répercussions sur le physique et mental.

Je vais faire une bonne pause pour réduire la tolérance et prendre soin de mes reins qui je suppose doivent prendre cher (comme avec la )

La bise
UDilisateur smiley-gen013

Hors ligne

 

#23 
EvenFlow 
King Crimson France
25 mars 2020 à  15:16
Salut

Clonazolam et flualprazolam tous les jours pendant 1 mois, gros sevrage après seulement 4 semaines, j'ai eu besoin d'au moins 2 semaines pour revenir moi même c'était dur psychologiquement.

4-ho-met une prise par semaine pendant bien 2 mois et pas d'effet secondaires produit vachement propre a ce niveau là

1p-LSD pris chaque semaine sur d'assez longues périodes trop rien a signaler c'est propre aussi

Hors ligne

 

#24 
Tekosaure 
Jeune Psycho France
26 mars 2020 à  00:25
Bonjour à tous, pour ma part j'ai beaucoup abusé de 3-mmc depuis un an.

Au début c'était récréatif, mais le craving énorme, le faible prix et la quasi absence d'effets secondaires m'a petit à petit mené à une conso quotidienne (ça n'a pas prit plus d'un mois à partir de ma première prise). S'en est suivit une augmentation de ma tolérance aux stimulants et d'effets secondaires de plus en plus prononcés : sans 3-mmc et de manière plus générale sans stimulant (j'ai aussi pris de la 3-fma, du speed, de la 4-mmc, de la n-ethyl-hexedrone et d'autres stimulants pour retrouver les effets que je n'avais plus avec la 3-mmc) je n'étais capable de rien, fatigue extrême, aucune motivation et je dirais même aucune raison de vivre, grosse déprime, tachycardie qui a mis plusieurs semaines à partir, perte totale de la libido (j'ai mis plusieurs mois pour retrouver le plaisir de la masturbation et par extension une libido normale) et j'étais absolument incapable de résister à l'appel de la 3-mmc si bien qu'à chaque fois je recommandais au bout de 3 jours de sobriété.

J'ai essayé plusieurs fois sans succès d'arrêter, aujourd'hui ça fait 2 mois et demi que je suis sobre de toute substance grâce à l'Heroïne que j'ai utilisé comme substitut pendant un mois pour "oublier" la 3-mmc. Elle m'a permis de reposer mon corps, de retrouver le plaisir de dormir, la motivation qui me faisait défaut, et surtout d'arrêter la 3-mmc et de vaincre la dépression post-stimulation le temps de refaire mes réserves de neurotransmetteurs.

Comme ce n'est pas le genre d'effets que j'aime et recherche dans la drogue je n'ai eu aucun mal à arrêter malgré un sevrage qui a duré plusieurs jours mais ne m'a pas empêché d'aller travailler, et aujourd'hui je résiste encore à la tentation de la 3-mmc qui me manque par moments même si c'est beaucoup plus facile de tenir avec ce confinement qui empêche toutes livraisons.

Voilà pour mon témoignage, j'ai aussi consommé beaucoup d'autres RC mais de manière occasionnelle, donc sans réels effets secondaires utiles pour ce témoignage.

Merci de m'avoir lu, je vous souhaite une agréable soirée/journée smile

"Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu"

Hors ligne

 

#25 
UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
26 mars 2020 à  02:18

EvenFlow a écrit

Salut

Clonazolam et flualprazolam tous les jours pendant 1 mois, gros sevrage après seulement 4 semaines, j'ai eu besoin d'au moins 2 semaines pour revenir moi même c'était dur psychologiquement.

4-ho-met une prise par semaine pendant bien 2 mois et pas d'effet secondaires produit vachement propre a ce niveau là

1p-LSD pris chaque semaine sur d'assez longues périodes trop rien a signaler c'est propre aussi

Merci pour ton retour,
Pour ma part la même, mais sur une petite année.
J ai par contre jamais augmenté les doses (sauf extras) mais en effet, au réveil : anxiété, chaud froid, vertige quand je tourne la tête parfois....
Donc comme tout benzo....attention.

Mais pour arrêter, le mieux est de diminuer très progressivement. Ton corps et ton cerveau ça s adapter jusqu' à l' arrêt total, sans violence (car ça peut créer des crises d épilepsies par exemple l arrêt brutal...parfois la mort...)


Tekosaure a écrit

Bonjour à tous, pour ma part j'ai beaucoup abusé de 3-mmc depuis un an.

Au début c'était récréatif, mais le craving énorme, le faible prix et la quasi absence d'effets secondaires m'a petit à petit mené à une conso quotidienne (ça n'a pas prit plus d'un mois à partir de ma première prise). S'en est suivit une augmentation de ma tolérance aux stimulants et d'effets secondaires de plus en plus prononcés : sans 3-mmc et de manière plus générale sans stimulant (j'ai aussi pris de la 3-fma, du speed, de la 4-mmc, de la n-ethyl-hexedrone et d'autres stimulants pour retrouver les effets que je n'avais plus avec la 3-mmc) je n'étais capable de rien, fatigue extrême, aucune motivation et je dirais même aucune raison de vivre, grosse déprime, tachycardie qui a mis plusieurs semaines à partir, perte totale de la libido (j'ai mis plusieurs mois pour retrouver le plaisir de la masturbation et par extension une libido normale) et j'étais absolument incapable de résister à l'appel de la 3-mmc si bien qu'à chaque fois je recommandais au bout de 3 jours de sobriété.

J'ai essayé plusieurs fois sans succès d'arrêter, aujourd'hui ça fait 2 mois et demi que je suis sobre de toute substance grâce à l'Heroïne que j'ai utilisé comme substitut pendant un mois pour "oublier" la 3-mmc. Elle m'a permis de reposer mon corps, de retrouver le plaisir de dormir, la motivation qui me faisait défaut, et surtout d'arrêter la 3-mmc et de vaincre la dépression post-stimulation le temps de refaire mes réserves de neurotransmetteurs.

Comme ce n'est pas le genre d'effets que j'aime et recherche dans la drogue je n'ai eu aucun mal à arrêter malgré un sevrage qui a duré plusieurs jours mais ne m'a pas empêché d'aller travailler, et aujourd'hui je résiste encore à la tentation de la 3-mmc qui me manque par moments même si c'est beaucoup plus facile de tenir avec ce confinement qui empêche toutes livraisons.

Voilà pour mon témoignage, j'ai aussi consommé beaucoup d'autres RC mais de manière occasionnelle, donc sans réels effets secondaires utiles pour ce témoignage.

Merci de m'avoir lu, je vous souhaite une agréable soirée/journée smile

Courage à toi,

C est difficile ce craving, surtout quand c est associé à des habitudes, pratiques.....

Par contre remplacer une addiction par une autre, notamment avec l héroïne, c est risqué. Mais après on est tous différents. Et tant mieux si tu résistes à présent.


La bise

UDilisateur

Hors ligne

 

#26 
Tekosaure 
Jeune Psycho France
26 mars 2020 à  21:57

UDilisateur a écrit

Courage à toi,

C est difficile ce craving, surtout quand c est associé à des habitudes, pratiques.....

Par contre remplacer une addiction par une autre, notamment avec l héroïne, c est risqué. Mais après on est tous différents. Et tant mieux si tu résistes à présent.


La bise

UDilisateur

Merci, c'était effectivement un pari risqué qui ne réussira pas à tout le monde, mais j'avais déjà réussi à décrocher la 3-mmc grâce à l'hero, donc je savais que ce n'était pas le genre d'effets susceptibles de me rendre accro.

En fait j'avais besoin d'un produit qui puisse me permettre de continuer à me shooter et garder ce geste tout en ayant une défonce récréative le temps "d'oublier" la 3-mmc, mais utiliser un autre stimulant était hors de question car je voulais refaire baisser ma tolérance et j'avais besoin de reposer mon corps pour récupérer.

Encore une fois ça a marché pour moi mais je n'incite personne à faire pareil car le sevrage opiacé n'est pas franchement agréable et comme tu dis UDilisateur remplacer une addiction par une autre, voir s'en rajouter une c'est pas ouf.

Prenez soin de vous, bonne soirée big_smile


"Je n'ai pas peur de la mort, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu"

Hors ligne

 

Personnellement j’ai commencé les RC avec de la 3MMC voilà une dizaine d’années, puis la MDPV(!!!), foutue MDPV, mon Graal. Malheureusement elle n’est pas restée bien longtemps sur la place ; trop puissante pour la plupart des usagers à cette époque où les substances efficaces étaient perçues comme dangereuses alors que c’est la connerie humaine qui est dangereuse. Depuis que les laboratoires ont commencé à la substituer par de la MDPH ou autre saloperie, j’ai écumé les shops puis je me suis aventuré sur le deep web. Et même là on ne trouve plus cette molécule pour la simple raison qu’après son inscription au tableau des stupéfiants les laboratoires de Chine et d’Inde on cessées leur production. Mais on trouve sur le deep tellement mieux... des produits moins chimiques et disponibles avant qu’il ne soient retravaillés en passant de mains en mains pour arriver au coin d’une rue du quartier. C’est aussi bien car les catinones ont cette fâcheuse tendance à être très vasoconstricteur et à terme, ça fini par laisser des séquelles. Je suis donc revenu aux bons vieux produits d’antan, achetés directement chez le fabricant. Merci bitcoin

The Sweetest Condition !!!
Carpe Diem

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
Il y a moins d'1mn - SpaceWitch
38
Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
Il y a 1j - pierre
438
Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
Il y a 6h - Vapoteuse87
Forums
[ Alprazolam ]
Envie compulsive de repop du Xanax
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Overdose ]
Prenoxad, MAD, naloxone : photos
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Après le sevrage ]
Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser vo...
Il y a moins d'1mn - SpaceWitch dans [Decro - Sevrages... e...]
[ Bad trip & Crise de panique ]
Soucis de déréalisation avec le cannabis
Il y a 5mn - Régular Psyché dans [Cannabis...]
Kétamine et Isolation Sensorielle ?
[ Bad trip ]
Besoin d'aide pour futur trip
Il y a 17mn - Psykoz dans [LSD 25...]
81
Tutoriel Electrum et informations sur Bitcoin
 12, Il y a 18mn - subumetha255 dans [Anonymat et sécurité...]
842
Trombinoscope
 83, Il y a 23mn - Mister No dans [Au coin du comptoir.....]
SEXE et XANAX
Il y a 23mn - unkownGuy dans [Benzodiazépines...]
Je vous le promets mes enfants
Blogs
3
Expérimental
Recette chimique contre l’insomnie: dont do it at Home
Il y a 5mn - Commentaire de prescripteur dans le blog de Zazou2A
254
No comment
Juste envie de partager.
 12, Il y a 26mn - Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
0
Actualités
Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
Il y a 2h - Nouveau blog de Equipe de PsychoACTIF
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 3j - Zyklon46 dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Je plussoie. Randall
dans [forum] Essaye de trouver du cannabis en vain depuis 3 mois!, Il y a 9mn
Compote de combat. Yoshi
dans [forum] Trombinoscope, Il y a 10mn
Jolie ratagnette :-) Mr No
dans [forum] Trombinoscope, Il y a 38mn
T'inquiètes tu te débrouilles bien pas besoin d'un pro ^^ / Oaxaca-na
dans [forum] Trombinoscope, Il y a 1h
Soutien pour cet enfer MrNo
dans [forum] Essaye de trouver du cannabis en vain depuis 3 mois!, Il y a 2h
Nouveaux membres
Moonarch, PsyKo23, Bobbybob, Karioka nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS