Qui peut me renseigner sur ces médocs??

Publié par ,
36117 vues, 65 réponses
kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Bonsoir a tous,

Mon conjoint est rentré mardi en cure de sevrage de benzo et il a le droit de passer tous ses week end a la maison,alors il est la depuis ce soir et c'est a moi de lui donner ses cachets : les connaissez vous? Et qu'en pensez vous?

- Tercian 25 en cachets (avant de rentrer en cure il en prenait en gouttes)
- Valium 10
- Buspar
- Depakote 500

Avant de rentrer en cure il prenait Seresta 50(et la plaquette y passait en 2 jours) du Tercian et sa metha normale...

La il dort depuis 3h de temps déjà  et impossible de le réveiller.Les infirmiers ont dit qu'il allait être crevés,c'est normal?

Ça me fait bizarre car j'ai l'impression qu'il est encore plus défoncé qu'avant...

Et ça va durer?

Merci pour vos infos car j'en ai vraiment besoin

Hors ligne

 

avatar
seba59
Banni
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Salut kilou412 et bienvenue,

Puisque tu connais les autres, je vais te parler du Depakote, c'est un anti-dépresseur plutôt prescrit en cas de trouble bipolaire (maniaco-dépression) et qui est assez toxique pour le foie, donc éviter les autres excès (alcool, héroine, etc.). Pour le Buspar, il s'agit aussi d'un anti-dépresseur et anxiolytique, les effets secondaires des deux médicaments incluent la nausée, fatigue et troubles de la digestion; il faut éviter de consommer du jus de pamplemousse, parce que cela potentialise les effets du Buspar.

Personnellement, je trouve que multiplier les médicaments pour +/- les mêmes indications (dépression et angoisse) c'est  multiplier les effets indésirables et les interactions possibles.

Bon week-end,

seba59

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
Inscrit le 15 Sep 2006
16690 messages
Le Tercian est un neuroleptique sédatif surtout utilisé pour sa puissante action anxiolytique. Il ne provoque ni accoutumance ni dépendance. Il est souvent utilisé pour accompagner les sevrages aux opiacés ou aux benzo.

Quant au valium, c'est un benzo ! Mais ils ont remplacé le seresta à  la demi-vie courte par le valium à  la demi-vie longue, je suppose pour qu'il n'est qu'à  le prendre qu'en une fois et arrete de faire le yoyo.

La buspar (buspirone) est un médicament utilisé pour traiter la nervosité et l'anxiété. Elle appartient à  la classe des anxiolytiques non benzodiazépiniques. Elle est dépourvue d'activité hypnotique, anticonvulsivante et myorelaxante, ce qui n'est pas le cas des benzodiazépines, mais conserve toutefois une faible action sédative. Il n'y a pas de dépendance et Après le début du traitement, l'efficacité n'intervient que deux à  trois semaines plus tard...Ca peut aider, moi j'ai toujours trouver que ca ne me faisais rien...

DEPAKOTE : Traitements des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium ???? Est ce que ton mec est bipolaire ?

J'ai l'impression que ce n'est pas tant le "sevrage" de benzo, mais plutot reduire la dose de benzo et apprendre à  la controler, ce que je trouve plus adpaté.

Hors ligne

 

avatar
Kevin
Psycho junior
Inscrit le 15 Apr 2012
472 messages

seba59 a écrit

Personnellement, je trouve que multiplier les médicaments pour +/- les mêmes indications (dépression et angoisse) c'est  multiplier les effets indésirables et les interactions possibles.

Je suis assez d'accord sur le principe. Cependant, ni le Depakote ni le Buspar ne sont des antidépresseurs.

Au final, on a donc : un anxiolytique (Valium), un autre anxiolytique (Buspar) et un neuroleptique à  composante anxiolytique (Tercian). Effectivement ça commence à  faire beaucoup. Mais je n'aime pas trop critiquer des prescriptions sans connaitre le contexte.

Je remarque, comme le disait Pierre, que la benzo à  demi-vie courte (Seresta) a été remplacée par une benzo à  demi-vie plus longue (Valium [dont on peut signaler au passage qu'un des métabolites est l'oxazépam, principe actif du Seresta]). C'est assez classique dans une optique de stabilisation.
Là  dessus sont rajoutées deux molécules non benzodiazépiniques ayant une activité anxiolytique, sans doute pour essayer de contrôler l'anxiété en minimisant le recours aux benzos.

Concernant le Depakote, c'est un thymorégulateur plutôt actif sur les phases maniaques. C'est vrai que c'est un peu plus inattendu (enfin, encore une fois, faudrait connaitre le contexte).

Si je devais formuler une hypothèse, ça serait la suivante : le psy a peut-être pensé déceler, chez ton conjoint, une tendance maniaque, qui aurait été plus ou moins contrôlée jusque là  par la prise chronique de benzos. Dans cette logique, la réduction des benzos pourrait révéler ou aggraver l'état maniaque, ce qui pourrait motiver une prescription de Depakote afin de prévenir cette "complication".
Mais il s'agit d'une simple hypothèse, je ne suis pas psy et je ne connais pas le "dossier"...

Sinon, il s'agit peut-être d'une utilisation hors-AMM mais je ne vois pas trop dans quel but.

Dernière modification par KevinC (05 avril 2013 à  22:59)

Hors ligne

 

avatar
nurse
Nouveau membre
Inscrit le 19 Jun 2012
41 messages

KevinC a écrit

Concernant le Depakote, c'est un thymorégulateur plutôt actif sur les phases maniaques. C'est vrai que c'est un peu plus inattendu (enfin, encore une fois, faudrait connaitre le contexte).

Si je devais formuler une hypothèse, ça serait la suivante : le psy a peut-être pensé déceler, chez ton conjoint, une tendance maniaque, qui aurait été plus ou moins contrôlée jusque là  par la prise chronique de benzos. Dans cette logique, la réduction des benzos pourrait révéler ou aggraver l'état maniaque, ce qui pourrait motiver une prescription de Depakote afin de prévenir cette "complication".
Mais il s'agit d'une simple hypothèse, je ne suis pas psy et je ne connais pas le "dossier"...

Sinon, il s'agit peut-être d'une utilisation hors-AMM mais je ne vois pas trop dans quel but.

Oui, effectivement le depakote est un normothymique mais il est aussi utilisé comme antiépileptique.  Lorsqu'on introduit un neuroleptique type tercian il est de plus en plus fréquent d'y associer un antiépileptique pour diminuer le risque de syndrome extrapyramidal qui est un des effets secondaires majeurs des neuroleptiques de 1ére génération...

Dernière modification par nurse (06 avril 2013 à  05:25)


J’ai retiré plus de choses des drogues que les drogues n'en m’ont retirées...Pourvu que ça dur!

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Merci beaucoup a vous pour vos réponses cela m'a déjà  bien éclairé et je vous en remercie.

Pour vous éclairer moi aussi en fait : mon conjoint faisait comme vous disiez le yoyo,et pour finir au lieu de ses 2 Seresta par jour et bien la plaquette y passait + les fioles de Tercian...et sans parler du Lorazépam kil trouvait au marché noir...

Et puis dans ses moments de bonne humeur et bien il baissait carrément d'un coup et ça lui a valu de faire des crises d'épilepsie très violentés (plusieurs fois épaules cassées à  cause de la chute).

Alors je sais juste que dans ces cachets il y a un antiépileptique alors je suppose que c'est le Depakote.

Par contre,il avait envie de fumer un joint..depuis hier soir j'entends ça et j'ai été claire....
Mais ai-je raison? S'il fume est cke ça peut gêner ou avoir des effets indésirable avec ce kil prend???

Bref je le vois tellement KO que je me dis qu'il a pas besoin d'un joint par dessus.

Et combien de temps il va être comme ça? Aussi naz de chez naz?

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Je rajoute qu'il doit prendre ces cachets le matin,le midi,a 19h et au coucher et a chaque prise il en a entre 3 et 6

Hors ligne

 

avatar
Snoop'
Modératrice à  la retraite
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
bonjour,
j'ai eu pendant longtemp un aussi lourd traitement (voir pire par moments), et pour te donner une reponse, je dirais "oui", ca va etre long, ou plutot te paraitre long, parce que ton conjoint apparement est tellement cachetonné qu'il dort beaucoup (c'est normal),
mais je ne suis pas non plus psy, et je ne connait pas non plus le contexte........
en bref, le seul conseil que je peux te donner, c'est de prendre bien soin de lui, il en aura besoin, les medocs, c'est traitre!

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Merci Snoopy pour ton com.

Tu précises que tu as eu un traitement lourd aussi et si c'est pas indiscret c'était pour un sevrage de benzo? Et tu penses qu'on peut s'en sortir véritablement ?

Merci

Hors ligne

 

avatar
seba59
Banni
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
Rebonjour kilou412,

En lisant tout autre chose, j'ai lu Prescripteur (un anesthésiste qui intervient parfois sur le forum) qui expliquait que le Buspar pouvait amener un syndrome sérotoninergique, ainsi que la métha (bien que en moindre mesure pour celle-ci), qui peut entraîner agitation et convulsions et, dans les cas extrêmes, la mort. Donc, il est peut-être utile de contacter son médecin pour vous informer à  ce sujet. Et l'histoire du jus de pamplemousse (blanc surtout) potentialisant les effets du Buspar, c'est pas une blague, c'est très sérieux!

Amicalement,

seba59

N.B. Si ils ne voient absolument pas ce dont tu parles, ne sois pas trop surprise. Un membre du forum s'est présenté aux urgences en pleine crise de convulsions et l'interne lui a dit sérieusement "Ce n'est pas possible, ce ne sont pas les mêmes récepteurs!". Un anesthésiste ou un neurologue sera plus à  même de diagnostiquer un syndrome sérotoninergique. roll

Dernière modification par seba59 (06 avril 2013 à  22:16)


"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Seba59 : le médecin lui a prescrit du Buspar en sachant kil était sous metha c'est qu'il pense que recommandé kan même ?
Les médecins qui suivent les patients en hospi sont quand même au courant des contre indications non?

Hors ligne

 

avatar
bighorsse
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
kilou
tu as l'impression que ton mec est encore plus défoncer qu'avant? ben oui tu ne rêves pas; l'accumulation de cachetons produit cet effet là ....le tout est que ce soit transitoire....

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

avatar
seba59
Banni
Inscrit le 21 Aug 2012
959 messages
@ kilou412 Rien que le nombre de psychotropes (4) fait qu'il est très très difficile de prévoir les interactions possibles... De plus, dans les études de médecine (6-7 ans), le cours concernant les antalgiques par exemple, ne dépasse pas 3 heures, idem pour la dépression. Ce qui fait que, si le médecin généraliste ne suit pas une formation continue, il se fait son information sur le tas ou par l'entremise des visiteurs médicaux (employés par les labos et très peu critiques, évidemment).

Maintenant, si il suit scrupuleusement la prescription de ce médecin, on croise les doigts pour que cela se passe sans problèmes.

seba59

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne

 

avatar
prescripteur
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11142 messages
Kilou,
J'ai pris des vacances un peu prolongées dont je reviens ce WE. Je vois ton mail et ses réponses, ce qui m'amène à  donner quelques précisions.
Le Depakote (Valproate) est d'abord un anti epileptique , qui a ensuite eu une AMM pour les troubles bipolaires (Le depakote en F'rance n'a que cette indication mais d'autres produits presque analogues ont une indication dans l'epilepsie = Depakine notamment). Il est assez souvent prescrit , hors AMM, pour les troubles du comportement impulsifs. Je ne sais pas, d'apres le forum, pourquoi içl est prescrit chez ton homme. Il ne previent pas, contrairement à  ce que dit Nurse le syndrome extra pyramidal du Tercian (on donne pour cela Artane ou Lepticur).
Le Buspar peut en effet donner un syndrome serotoninergique, mais l'association à  la Methadone n'est pas fortement contre indiquée, à  ma connaissance et il me parait assez peu probable que le Buspar tout seul puisse donner un Sd serotoninergique important. Par contre, Il fait partie en effet des produits qui peuvent etre fortement "boostés" par le pamplemousse, et là .....

De façon générale, tu ne dis pas les doses des differents produits, cela aiderait à  y voir plus clair.
Il me semble que les soignants de ton homme sont un peu "rapides". Peut etre est ce à  cause de sa conso excessive de Seresta ou de relations tendues de part et d'autre.
Je crois qu'il serait bon de recadrer la relation, en exprimant ton sentiment de peur et de recul devant un traitement qui le met dans un etat de zombie, et en essayent de rechercher un compromis. Les soignants ne sont pas toujours des imbéciles mais devant une situation conflictuelle ils ont tendance à  manier le gourdin (chimique). Mais si tu arrives à  rétablir un dialogue, ils peuvent souvent se révéler moins bêtes qu'on ne le pense (malheureusement, comme toujours il y a des exceptions).
Le problème est que, pour le moment c'est toi qui peut agir, selon ton ressenti,  mais, quand il se reveillera, ton homme sera t il totalement en phase ??  S'il te detruit tes initiatives, tu dois etre prudente.
Excuse moi d'etre un peu direct mais si je peux aider, pose des questions.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Voici les doses :
-Tercian25 (2 le matin,1 le midi,1 a 19h et 2 au coucher)

- Valium10 (2 le matin,1 le midi,2 a 19h et 1 au coucher)

- Buspar10 (1 le matin,1 le midi et 1 a 19h)

- Depakote500 (1 le matin et a 19h)

Mon conjoint rentrer à  la maison de vendredi soir a lundi matin a dormi tout le week...il se réveillait au moment des repas maxi 45min et se rendormait direct.

J'ai appelé l'hôpital ce matin et m'ont précisé que c'était pas normal ! Il aurait du être bien bien fatigué mais pas dormir non stop tout le week.

Ils vont envisager de lui baisser son traitement...Ils espérait aussi qu'il n'ai rien pris d'autre ds le week end..

Hors ligne

 

avatar
prescripteur
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11142 messages
Cela fait surtout Tercian 150 mg/j et Valium 60 mg qui sont des doses élevées, surtout qu'il semble que ce soit d'emblée (et pas par une augmentation progressive). Donc, il faut en effet les encourager dans la diminution des doses.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
nurse
Nouveau membre
Inscrit le 19 Jun 2012
41 messages
Mea culpa pour la fausse info sur la depakote et le syndrome exdrapyramidal... J'était si sur de moi mais je fais évidemment confiance à  "préscripteur" wink

J’ai retiré plus de choses des drogues que les drogues n'en m’ont retirées...Pourvu que ça dur!

Hors ligne

 

avatar
prescripteur
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11142 messages
C'est gentil mais il ne faut pas "evidemment faire confiance à  Prescripteur" mais seulement à  ce que tu peux constater, lire sur Internet avec un esprit critique etc..
Je peux me tromper et cela m'aide evidemment si on me le signale. Je rappelle que pour "la medecine fondée sur les preuves" l'opinion d'expert est dans la même catégorie que la brève de comptoir.
En l'espèce j'ai vérifié mes references et je n'ai pas trouvé (contrairement à  ce que certains t'on dit) de rôle protecteur de la depakote sur les syndromes extra pyramidaux mais au contraire l'existence de S extra pyramidaux créés par la depakote dans moins de 1% des cas.
Mais une recherche sur Internet n'est jamais exhaustive, donc la porte est ouverte à  toute correction.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (09 avril 2013 à  07:24)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
LLoigor
Modérateur
Inscrit le 08 Aug 2008
10035 messages
sérieux ils ont appelé un médoc : Dekapote 500 thinking

Вам не нужно делать ничего, кроме перевода подписи

Hors ligne

 

avatar
LLoigor
Modérateur
Inscrit le 08 Aug 2008
10035 messages
Ahhhhh lol

Quelque part ca me rassure d'avoir mal lu big_smile

Вам не нужно делать ничего, кроме перевода подписи

Hors ligne

 

PAI
.
Inscrit le 18 Mar 2007
1322 messages
Oui tu as raison, parce que sinon v'là  nom du médoc !!!    lol

Hors ligne

 

avatar
Snoop'
Modératrice à  la retraite
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
salut kilou,
pour te repondre, oui j'ai eu un traitement plus que lourd, pour non pas me sevrer des benzos, mais pour que j'arrete de penser a la coke (ce qui est ridicule, vu qu'il n'existe RIEN pour ler sevrage de coke)
j'ai depuis 2000 un traitement psy contenant tout et n'importe quoi, de l'anxoilitique en passant par les somniferes, les antipsychotiques et autres antidepresseurs.......j'en avait une trentaine a avaler chaque jour!
mais ca, (ca reponds a ta deuxieme question), c'etait avant, maintenant je ne prends plus qu'un prozac et mon sub le matin, et un valium et un loxapac le soir, donc OUI ON PEUT S'EN SORTIR!!!!
ne perds pas patience et ne baisses pas les bras, c'est long, c'est inquiettant de voir l'autre se transformer en zombie, mais ca ne dure qu'un temps, et apres, on a le plaisir de reapprendre a vivre "net", avec en plus une sensation de sagesse (je sais pas si c'est le bon terme) vis a vis du monde soit disant bien pensant qui nous entoure......

j'espere avoir repondu a tes questions, si tu en a d'autres, n'hesites pas!

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

nicoboul
Nouveau membre
Inscrit le 03 Apr 2013
8 messages
je trouve les déductions et les réponses données par rapport aux renseignements sur le nouveau traitement de cet personne par rapport aux benzos trés judicieux et très pros , mème si je trouve que les médecins y vont souvent à  taton faute de savoir où d' étre dans la peau du demandeur d 'aide .par contre étant un amoureux inconsidéré de l' héro et kiffant la coke à  son juste point; à  part le manque physique je m'efforce à  comprendre ceux qui ont un manque psychologique car si tu es assez fort pour pas te mettre une balle par déprime, le manque physique lui peut te tuer physiquement plus que mentalement . je galère depuis 15 ans ,je suis stabilisé je ne suis plus qu à  120 de métha , j ai une fille depuis peu et je sens que  que je perds la personne avec qui je vis car j ais toujours des comportements addicts : que se soit l 'alcool , les benzos ,je n ai plus touché de rabla depuis plus de 2 ans enfin bon je pense que nous sommes des gens très sensibles qui ont besoin de leurs parts de récompances dans nos neuro-transmetteurs beaucoup plus que les personnes sois disants normales qui n ont pas besoins de compensations pour se sentir biens.

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Merci Snoopy pour ton témoignage,cela me rassure...mais honnêtement cela fait 3 ans et demi que je suis avec mon conjoint et que j'ai tout vu avec lui,j'ai eu beaucoup d' espoir pendant ces 3 ans mais honnêtement la Jai perdu tt espoir depuis un moment...

Même en cure...je doute que ça fonctionne...

Pour moi ce n'est pas tant un manque physique mais un problème psychologique...et je pense que ça ne se réglera jamais car il est persuadé et ça depuis 3 ans et plus encore que la vie qu'il a aujourd'hui c'est la vie qu'il mérite pour ses fautes faites dans le passé...

Il tient souvent un discours positif mais dans les actes c'est tt le contraire ! Et une chose est sur c'est que l'homme fier et sur de lui connu y'a 10ans est devenu un homme ayant perdu tte estime de soi et aucune confiance en lui...

C'est ça qui est difficile à  gèrer : il ne s'aime pas

Hors ligne

 

avatar
Snoop'
Modératrice à  la retraite
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
salut kilou,

encore une fois, je te conseille de ne pas baisser les bras avec ton conjoint, et surtout, ne lui montre pas que tu doutes de lui et de sa reussite

je sais tres bien ce que c'est que de se sentir merdique, plus bas que terre, et de penser "apres tout ce que j'ai fait, je le merites", mais le temps l'aidera, et ton soutien indeffectible l'aidera encore plus! si tu baisses les bras, c'est game over!

tu dis que ton compagnon est fier, et bien c'est simple, fais en sorte de souligner chaque petite reussite et felicites le dans ces cas là , c'est peux etre cette fierté qui le sauvera, qui sait?

en attendant, prends soin de lui, mais aussi de toi, je sais que c'est pas facile non plus pour ceux qui "entourent" (quand il y en a)

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

avatar
Melanie85
Nouveau Psycho
Inscrit le 14 Mar 2013
186 messages
Salut kilou,

es tu certaine que ton conjoint ne souffre pas de manico dépression car je me rappel de tes anciens messages ou tu nous expliquais que ton conjoint pétait parfois de gros plomb sur toi.

Un caractère impulsif ou on jète notre traitement à  la poubelle comme ton conjoint le fais ressemble quand meme a un trouble de l'humeur

Et puis dans ses moments de bonne humeur et bien il baissait carrément d'un coup et ça lui a valu de faire des crises d'épilepsie très violentés (plusieurs fois épaules cassées à  cause de la chute).

De plus ,le  Depakote à  pu etre prescrit pour l'épilepsie et un trouble bipolaire.
A ta place ,j'irai  quand meme posé la question au médecin prescriteurs,bon après avec le secret professionnel ,c'est pas certains qu'il réponde  .

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Je suis d'accord avec toi Snoopy mais je l'ai tellement encouragé depuis plus de 3 ans,j'ai jamais baissé les bras,même quand sa famille a couper les ponts je suis restée,j'ai supporté beaucoup de choses mais j'ai toujours été battante .....

Mais voilà  au bout de 3 ans je constate que malgré mon soutien et bien pas d'avancement.Si juste ds son traitement metha qui maintenant est super bien géré par lui avec aucun dérapage...mais a part ça les benzo l'on foutu en l'air  !! Je le soutiens mais ça ne sert a rien : dérapage ds les benzo,au marché noir pour en avoir plus quelques fois,toujours pas de travail,pas de projets...et j'entends tjs de sa bouche "t'inquiètes jsui motivé on va s'en sortir"..tout ds la parole mais rien dans les actes !!

Il a décidé d'aller en cure car depuis 3 mois c'était une loque de chez loque défoncé ts les jours et a la maison c'était invivable !! Bref fait il une cure parckil en a envie rellement ou pour calmer le jeu chez nous?!!! Encore une fois je ne saurai jamais...

Pourquoi continuer à  soutenir quelqu'un qui au fond s'en fou et du coup vous pourri votre vie a vous ??

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Pour répondre a Melanie85 : les moments vécus avec mon conjoint lorsqu'il pétait les plombs c'était quand il était sous dosé en metha voir kil n'en avait plus du tout car il avait mal gérer...
Depuis qu'il a trouvé son rythme plus aucun souci de ce type

Hors ligne

 

avatar
Snoop'
Modératrice à  la retraite
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
kilou,
je ne pense pas qu'il s'en foute vraiment comme tu dis, sinon c'est juste une parade de sa part pour que tu le lache un peu peux etre?
perso, quand j'etais a fond dans les medocs, je faisais tout et n'importe quoi, avec mes cachetons, avec mon entourage, etc....... je me sentais tellement minable que je voulait qu'on me laisse seule, ce qui a fini par marcher, malheureusement!

ne joues pas son jeu, ne le laches pas, et essayes de le motiver a demander de l'aide coté psy, ca aide beaucoup, c'est long, c'est usant, mais ca vaux le coup, crois moi!

peace

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

kilou412
Psycho junior
Inscrit le 28 Sep 2011
252 messages
Oui c'est ça Snoopy il se sent minable et moins que rien.
Mais malgré tous les encouragements et les compliments qu'on peut lui faire...il n'a plus d'estime...

Il m'a souvent dit que les cachetons en excès lui permettaient juste de "se sentir confortable et de plus penser quelle merde il était"...

Dur de motiver quelqu'un comme ca

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Plein de médocs
par ketamille, dernier post 02 décembre 2019 par ketamille
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Trouvailles vieux médocs !
par Jacobson, dernier post 14 juillet 2016 par Jacobson
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Comment bien utilisé mes médocs
par lezin, dernier post 23 mai 2019 par Chêne
  6

Pied de page des forums