AD ou pas ? / PsychoACTIF

AD ou pas ?

Publié par ,
12502 vues, 16 réponses
majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Je suis un peu dépressive depuis maintenant quelques mois..
Du à  pleins de choses en autre une consommation récurante d'alcool que je maîtrise depuis 4 semaine plutôt bien..
Je prends 8 mg de subutex et j'arrive difficilement à  être stable avec mon traitement mais c'est pas pire non plus..Bref je fais un peu n'importe quoi et niveau mésestime tous ces comportements me font dégringoler dans la déprime ou la dépression vu que ça dur dans le temps...
Je prend aussi du Seresta50 pour m'apaiser le soir au couché  c'est la que les angoisses deviennent difficilement gérable et parfois un demi à  18h quand l'envie de boire ce fait trop forte..L'IDE qui me suit au csapa de ma ville à  évoqué d’éventuellement d'introduire un anti dépresseur dans le protocole de soin,je me demande si c'est judicieux avec la quantité de trucs que je prends déjà ,mais qui ne joue en rien sur mon moral je dirais plutôt que ça calme juste mes nerfs mais aucune avancé niveau bien-être moral..
Ma question donc est-ce qu'un anti dépresseur pourrait arranger mon état qui se dégrade de jours en jours ?
Je voudrais un suivi psy ce qui me paraît super important mais ils sont débordés et ne peuvent pas me recevoir  chez lz psy au csapa de ma ville..J'ai envie d'aller mieux mais j'ai conscience que le médocs sans chercher plus profondément c'est une solution à  court terme pour régler la forme et je pense que le problème majeur c'est le fond..
Peut-être que quelques témoignages sur les Ad pourrait m'aider à  y voir plus clair..

PS: j'en n'ai jamais prit.

Merci de m'avoir lu et de m'éclairer sur les bienfaits de AD..

salut

Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
000
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Je me pose souvent la question de continuer l'oxynorm en y ajoutant un IRS ou bien switcher vraiment vers la méthadone. Je n'arrive pas à  me lancer dans les AD pour crainte de la dépendance qui viendrait s'ajouter à  l'oxy...
Du coup je prend un tout petit peu de méthadone, ce qui m'a fais baisser la prise d'oxy. Franchement l'effet est assez posant, voir même tranquillisant.

A te lire Majama depuis que tu posts, je te vois glisser doucement dans le mal être lié à  la culpabilité et l'envie d'être clean, ce qui crée une image idéalisé de toi qui ne prend pas de produit et cours toute nue dans les herbes hautes.

Franchement avant de continuer toutes ces choses et d'ajouter encore un nouveau produit, pourquoi n'essayes tu pas enfin , au moins une semaine, la méthadone. Je sais bien que ce n'est pas ta question et que je te saoule avec ça à  chaque fois, mais je sens que cela te permettrais de te poser intérieurement, de te détourner certainement de l'appétence que tu as pour l'alcool et même, vue l'effet sédatif de la métha, de te faire arrêter le seresta. Je suis sûr que tu trouverais ton compte avec la méthadone. Vraiment vraiment.

Quand j'en prend, cela me fais souffler. Je me relâche et ça fait du bien. L'oxycodone ne me fais plus du tout d'effet agréable, même en augmentant les doses et je sens qu'un AD serait le bienvenue, sauf quand j'introduis la méthadone. Si elle ne me fait pas l'effet LSD, elle me pose sereinement et me donne même des envies de faire des choses, alors que depuis bientôt trois ans, c'est Nada ! Il y avait l'anniversaire de ma passion sportive à  1 km de chez moi, seulement 1 km, pendant cinq jours. Je n'y ai même pas mis les pieds... Mais putain c'est pas une vie ! Aucune envie, pas de stimulation, rien de rien, alors que dès que je retrouve un certains équilibre chimique, tout change.

Vraisemblablement, le subutex ne t'apporte plus rien de bon, puisque tu as tout les désavantages d'être dépendante à  un opiacé, sans avoir aucun plaisir, ni rien. La preuve en est de ton besoin de prendre de l'alcool, des BZD et maintenant l'idée de prendre un AD. Ou alors prend un AD et de la méthadone, et là , comme Ziggy le dit, cela fonctionne super bien quand tu trouves la bonne molécule. Cela te permet de ne pas prendre un haut dosage de méthadone, puisque l'IRS à  tendance à  potentialiser la métha.

Bon enfin à  toi de voir.

Sinon de ce que j'en ai lu des témoignages sur les AD, c'est que souvent la première semaine n'est pas très agréable, avant que cela ne se mette en place et le traitement est vraiment effectif au bout de six semaines.
Cela donne de la distance avec les idées noires et les troubles du comportement.

De toute façon tu ne souffres pas de quelque chose de très compliqué et qui demande des années de psychothérapie, c'est la même maladie que beaucoup de monde, la maladie du siècle, la culpabilité.
La culpabilité naît du décalage entre l'image que l'on a de soit dans la perfection, la sainteté (pas d'alcool, pas de drogue en général et jamais en colère) et l'image que l'on se fait de soi quand on consomme des produits critiqués par la société.
On se sent sale, mauvaise femme entrain de pourrir de l'intérieur, rongée par la mort.
Ce sont des foutaises !

Je suis capable par moment d'être totalement en dehors de la culpabilité, baignant dans le silence intérieur et dans ces moments (qui deviennent de plus en plus courant) je respire mieux physiquement et je ressens un soulagement paisible accompagnée d'une joie douce.

Franchement tout ces produits sont pris pour faire taire le bruit dans la tête. Le vacarme des jugements qui sont pires qu'une tumeur.
En ce moment quand je vois un jugement s'élever dans le mental, qui cherche le gîte et le couvert, je ne lui donne même pas une once d'attention, juste celle de reconnaître son vrai visage et je m'en détourne aussitôt. Avant il y avait toujours une autre pensée qui accompagné ce jugement, une pensée qui disait à  peu près ça : "ce jugement est vrai, accueil le car il est là  pour te montrer à  quel point tu es vilain et si tu n'y fais pas attention, il va t'arriver de gros problèmes".
En fait cette pensée veut dire que je suis un putain de mauvais garçon, que je suis coupable de tout et que je vais pourri en enfer pour l'éternité.

En réalité c'est tout le contraire, quand j'accepte le jugement, il me pourri la vie et me plonge en enfer, je me sens tout le temps préoccupé, je n'arrive plus à  me relaxer, je suis sur le qui-vive, en alerte pour être prêt à  réagir et cette tension permanente me fatigue et me déprime.

On se fait berner tout les jours par ce processus. Le conditionnement judéo nous a fais croire que nous étions vraiment de pêcheurs et que si nous ne nous flagellons pas, nous allons vivre l'enfer. Mais c'est de se flageller qui fait de notre vie un enfer !

Je te promets Majama que si tu pouvais être affranchie de la culpabilité, là  maintenant, tu te sentirais tellement en paix, que la déprime s'évaporerait comme neige au soleil. La déprime n'est pas installée, elle se renouvelle chaque jour avec notre aval. Nous lui offrons le gîte et le couvert chaque jour.

Réfléchis bien, essayes de faire un peu le vide pour ressentir ce qui pourrais être bon pour toi en ce moment, car nous avons les réponses dans la sagesse de l'écoute, mais pour entendre il est important d'avoir un minimum de silence.

Va faire lecture des posts sur la buprénorphine et tu verras le grand nombre de témoignages de gens qui se disent déprimés et qui finissent par passer à  la méthadone et qui, quelques temps plus tard, se sentent libérés.
Je n'invente rien, je ne fais que relater ce que racontent les consommateurs, va voir par toi même, la différence entre les posts sur la métha et les posts sur la bupré.
Il y a bien sûr aussi des posts très positifs sur le sub, of course, of course.

Dans tout les cas, sans que mon post fasse parole d'évangile selon Jean Robert Fatima, car je sais bien ne pas avoir la vérité, mais dans tout les cas, dans ma vie, c'est le constat que je fais depuis bien longtemps la culpabilité fait déprimer et fait consommer.

Je te souhaite vraiment de l'apaisement.

P.S : il est clair que peut-être qu'un AD va t'offrir un repos bien mérité, c'est possible et tout à  fait envisageable, car je vois bien que d'une minute à  l'autre avec certain produit, tu consommes et hop, les soucis s'envolent. Et de dire que ce n'est que les repousser, je trouve que c'est idiot, car lorsque l'on repense à  l'histoire du film : "La vie est belle" avec Roberto Benigni, cela peut nous démontrer tout autre chose.
Remember...Il est emprisonné avec son fils dans un camp de concentration à  qui il fait croire qu'ils sont dans un grand jeu pour gagner un char (je crois de souvenir). Du coup, pour le gamin, l'atroce réalité du camp de concentration est inexistante, il garde la joie et l'innocence et il trouve même ce lieu super agréable. A la fin, au bout de plusieurs années, ils sont libérés. L'enfant n'a pas souffert des problèmes, au contraire. Cela démontre bien, qu'il est possible d'ignorer une certaine forme de réalité et de s'accrocher à  un scénario plus agréable. Qu'est ce que cela change pour le camp de concentration ? Rien du tout. Par contre pour celui qui est enfermé dedans, cela change absolument tout !

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Cher Amarnath,

Tout ça résonne fort dans ma tête ..


Merci

wink

Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

Hazmat 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Jan 2015
9 messages
Bonsoir.

Pour commencer je suis amplement d'accord avec l'avis d'Amarnath, c'est pourquoi je ne vais pas le développer plus.

Je vais plus essayer de parler de l'anti-dépresseur lui même, en te racontant mes expériences avec ce dernier. Et j’espère que cela pourra t'aider à  peut-être franchir le pas, parce que oui je suis pour.

Mais évidement, il faut pas les voir comme étant ton sauveur pour te sortir de ton état dépressif, pour moi cela a plus été comme une béquille, ça me n'a pas empêché d'aller voir du côté des hallucinogènes, ni des autres drogues, mais ça ma permis d'être plus serein avec moi même, de enfin m'accepter comme je suis, de me libéré de mes envie noirs, mais en rien de continuer à  consommer certaine drogue. Et c'est la que je trouvais le point de vu d'Amarnath très intéressant, les anti-dépresseur vont te sortir de tout cette état de "confusion" en tous cas cela a été le cas pour moi, mais pour ta consommation, je pense qu'il faut que tu apprenne a déculpabiliser et à  te dire, voila je suis comme ça, c'est moi un point c'est tout, j'en ai pas honte, si tu adoptes cette réflexion, ça sera déjà  un pas énorme de gagner je pense.

Après j'ai crus comprendre que tu prenais du Seresta pour les  angoisses, je sais que certain anti-dépresseur peuvent aussi agir, sur l’anxiété, donc peut-être combiner les deux en un me parait être une bonne idée.

Et encore une fois je suis pas médecin, donc parle en avec ton psy avant de faire quoi que se soit. Ce que je viens de te raconter ne tien que pour mon cas et je n'ai pas le savoir absolu concernant les anti-dépresseur.

En espérant avoir pu t'aider,  bonne soiré

And the blood ran down my arm

Hors ligne

 

MAF 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 18 Apr 2013
63 messages
Salut,

Je vais juste te donner mon expérience perso.

Quand j'ai commencer la metha tout était tout beau, tout rose mais au bout d'un moment c'est la dépression qui est arrivé puis les crises d'angoisse (bien violente et tout le temps).

Le médecin du centre ma mis sous AD et anxiolytique. Probleme c'est que je ne trouvais pas de réconfort avec les AD donc je prenais des anxio a tout va et plus j'en prenais moins j’arrivai a calmer mes crises d'angoisse (ça me bouffer vraiment la vie)

Après de long mois le médecin ma dit que c'était important que je prenne les AD en traitement de fond.

A partir de la je les ai pris chaque jour et au bout de 2 ou 3 mois les crises d’angoisse on baissé d'intensité et je commencé à  me sentir mieux (rapport à  la dépression).   

J'ai fini par arrêter les anxio puis les AD plus tard.

Pour mon cas je pense que les AD mon vraiment aidé.

Je te souhaite bon courage.

A+

Hors ligne

 

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
000
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Salut M.A.F,

Si je peux me permettre Majama de squatter ton espace en posant une question à  MAF...

Au bout de combien de temps à  tu commencer à  faire des crises d'angoisses ? Tu n'en faisais pas avant la prise de méthadone ? Est ce que tu es toujours sous méthadone et si oui à  combien étais tu quand tu as eu tes crises et à  combien après quant tu as arrêté les AD/anxio ?
Quel AD as tu pris ?

Je te serai reconnaissant si tu pouvais me renseigner du mieux possible. Merci

Dernière modification par Amarnath (02 avril 2015 à  15:27)


Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

MAF 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 18 Apr 2013
63 messages
Salut Amarath!

Je vais essayer de te répondre de mon mieux.

Alors j'ai du commencer a faire des crises d'angoisse peut être 6 mois après le début de ma prise de metha et surtout 3 mois après avoir tout quitté pour m’installè en région parisienne et arrête tout les prods sauf le cannabis.

A ce moment la j’étais à  80mg de metha et j'ai arrété les AD quand j'ai arrête la metha au bout de 4-5 ans en diminuant, les anxio j'ai stoppé avant. La metha j'ai commencé à  baisser au bout de 3 ans il me semble.

Sinon niveau AD j’étais sous Seroplex à  20mg au plus haut.

J’espère que tu ma compris.

Si tu veux d'autres info n’hésite surtout pas.

A+

Hors ligne

 

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
000
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Merci de ta réponse.

Si je comprend bien, ce n'est pas la méthadone qui ta amené à  cela, mais plutôt l'arrêt des autres médicaments et le déménagement qui peut être anxiogène.

Le serpolet t'a t-il fait de l'effet dès le premier jour, ou il a fallut attendre plusieurs jours. Tu le cumulé avec la méthadone.
Donc aujourd'hui tu ne prends plus de méthadone, ni rien ?

Merci de prendre du temps, c'est sympa.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Salut smile

Déjà  un grand merci à  vous de m'éclairer c'est vraiment cool !!
Amarnath tu es ici chez toi wink ..
Je sais toujours pas trop ou quoi et comment faire..Je vois le psy et le doc bientôt donc j'vais en parler avec eux ...J'attends mon RDV avec le psy depuis longtemps et au csapa c'est un peu la zone,,,,du coup rencard début Mai... "mieux vaut tard que jamais" ..
On se pose un peu les mêmes questions Amarnath en fait et comme MAF je fais des crises d'angoisses voir parfois de panique en mode "bordel j'vais crever la maintenant tout de suite== >dans 5 minutes" .. ==> De plus en plus souvent !! hmm.
J'ai compris d'après ce que j'ai pu lire ici et ailleurs que les bienfaits des AD c'est pas immédiat qu'il faut quelques jours/semaines pour que ce soit optimum...
J'vais mieux depuis quelques jours sans trop comprendre pourquoi ...C'est cool ..Même si oui dans le fond je rêve encore parfois de courir nu pied dans l'herbe fraîche..
J'aspire à  un peu de calme psychique c'est peu-être une des solutions même si j'ai conscience que ça ne fera pas tout ..
Merci encore à  vous Maf,Hazmat,et Amarnath..

Ps : je crois comprendre en lisant aussi que Maf ne prend plus rien .. big_smile .. C'est porteur d'espoir ...Le marathon toute nue dans la savane un jour peut-être cher Amarnath ..wink

Bien à  vous tous que la vie vous soit douce ..

Dernière modification par majama (02 avril 2015 à  22:40)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
000
Inscrit le 09 Jul 2012
2280 messages
Blogs
salut majama,

je tenais a passer apporter mon petit grain de sel sur le sujet des AD.......

dans ce sujet, vous paraissez souvent confondre les crises d'angoisses, de panique, etc, avec les symptomes de la depression, la vraie,

la depression en elle meme ne vous fera jamais ressentir je vais crever tout de suite, panique panique, que puis je faire a part prendre des benzos ?  non, la depression, c'est plus compliqué que ca, plus profond, bien plus profond........etre en depression, c'est se sentir deja morte a l'interieur, c'est ne pas vouloir ni pouvoir se lever le matin, et quand on y arrive c'est un calvaire, on se leve en pleurs, on se douche en pleurs, et bien souvent sans traitement adapté, on passe ses journées en pleurs, a rester cloitrer chez soi, a eviter de voir la moindre personne, a rester couchée avec le desespoir qui t'emplie le coeur, sans parfois arriver a trouver le sommeil, alors qu'on ressens un epuisement total psychique, physique et mental, on est au fond du trou et on ne cherche meme plus la lumiere, on souhaite juste fermer les yeux et que ca s'arrete,

je dis ca en connaissance de cause, j'ai, parrallelement a mes consos de coke de 10 ans, été prise d'une grave depression de plus de 14 ans;

a ce jour, je ne prend en AD que du prozac (2 le matin), qui me donnent l'energie necessaire pour faire des journées completes et normales, sans pleurs ni quoi........, plus un benzo (seresta 3x par jour pour le stress), et un somnifere (noctamide 1 le soir), voyez l'effet, je suis correcte dans mes pompes la plupart du temps, le noctamide me fait dormir 3h max par nuit (la preuve, il est 03h12 du mat')

il est vrai que commencer un traitement de fond d'antidepresseur peut paraitre tres chiant, tres long, et peu productif au debut, car pour plusieurs de ces molecules, il faut compter de 3 semaines a 1 voire parfois 2 mois pour avoir un effet optimum, mais je reste persuadée que ca vaux le coup de prendre son mal en patience et de faire un peu confiance en nos prescripteurs (non, pas le notre de PA)

ce sont des molecules qui fonctionnent en combattant le veritable mal etre sur la durée, en prendre comme des benzos ne sert strictement a rien, si c'est pour en prendre seulement quand on est angoissé(e), d'une part, ce n'est pas (que) pour les angoisses, mais ca doit vraiment etre prit tous les jours, sans exception, pour un resultat qui porte vraiment ses fruits.......

voilà , en esperant ne pas vous avoir trop saoulé avec mon paragraphe un peu brouillon, je vous souhaite une bonne fin de nuit pour les insomniaques, et une pour celles et ceux ui sont dans les bras de Morphée, cet enfoiré, faites de beaux reves où majama courerai nue dans les hautes herbes lol

amicalement,

snoop'

ps: armanath, tu m'a bien fait marrer en confondant seroplex et serpolet, l'un etant un medoc AD, et l'autre une plante si je ne m'abuse; si tu en as d'autres des comme ca, vas y balances, j'ai eclaté de rire (promis c'etait pas mechament big_smile )

Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
9200
Inscrit le 22 Feb 2008
9708 messages
Blogs
C'est vrai qu'avec tous ces medocs l'effet des AD est relativement imprévisible.
Une des marques de la dépression est la stabilité dans le temps avec pendant une période de plusieurs semaines ou mois un même sentiment dépressif jour après jour.
C'est différent de ce qu'on appelle les "états dépressifs", notamment ceux du deuil mais aussi tous les équivalents deuil de la relation, de la famille , du produit (PAWS) qui sont caractérisés par des sentiments dépressifs variables d'un jour à  l'autre avec des "bons" et des "mauvais" jours. ces états dépressifs sont donc plus la conséquence des circonstances et dans ces cas les AD ne sont pas en général utiles. Mais c'est à  voir avec ton psychiatre.
Personnellement je pense que dans tous les cas une intervention "psychologique" psychotherapie mais aussi méditation peut etre utile. mais on estime que dans la "vraie" depression elle doit etre entrprise plutot au moment de la rémission apportée par les AD.
voir par exemple
http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_08 … p_dep.html

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (03 avril 2015 à  08:23)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Salut Snoop et prescripteur,

Effectivement Snoop ton message est très pertinent,j'suis pas si mal en point que tu peux le décrire quand tu abordes la dépression et c'est d'ailleurs pour ça que je me pose pleins de questions.
Je suis déprimée ça c'est sur j'ai des symptômes qui s'apparentent tout de même.J'ai plus gout à  grand chose,plus de loisirs,plus de sorties plus de sports et je vois pas grand monde parce que je n'en ai pas envie.. et ça depuis plus de six mois!! Je pleure parfois mais pas du matin au soir j'ai des moments de grâces ou j'arrive encore à  me concentrer me décentrer de ce mal-être..
Faut dire un truc hyper important c'est que j'ai mes enfants et du coup je suis obligée de m'accrocher pour ne pas sombrer à  tout va dans mes méandres..J'arrives aussi à  faire la part des choses quand je suis au taf..Ce qui me fait peur c'est que la dépression c'est insidieux et que j'ai cette impression de marcher sur un fil j'ai peur de basculer ..
L'infirmier du csapa un jour ou justement une crise de larme incontrôlable est arrivée lors d'un rendez vous a évoqué l'anti-dépresseur,j'y pense mais j'suis pas sur d'en avoir besoin,d'ou toutes ces interrogations..J'ai mi un coup de pression en leur disant qu'il fallait que je vois un psy ce qui me paraît beaucoup plus judicieux et indispensable que prendre un AD..Ils sont débordés mais vu que j'ai vraiment besoin de comprendre j'ai insisté et donc ils mon filé un RDV avec un psy d'un autre csapa dans une autre ville proche de la mienne début Mai.. La ou j'ai peur c'est que ça commence à  s'installer dans le temps et pour être honnête ça me bouffe toute mon énergie d'être centré sur moi et ce problème..Cela dit depuis quelques jours je vais un peu mieux,faut dire que j'ai tout balancé à  mes proches ils sont tombés des nus et m'apportent dorénavant du soutien je sors donc de cette phase ou je n'arrivais même plus a aller vers les autres.Je déteste dire aux gens que je suis mal censored !!! Du coup je vois plus personne et me ferme complètement sur moi et donc ça devient compliqué de fixer mon attention ailleurs,ce que je devrais plutôt faire pour aller mieux je sais..Finalement la roue tourne je vais un peu moins mal ..
Un grand merci à  vous 2 d'avoir prit un peu de temps pour éclairer ma lanterne ..
Je vous souhaite à  tous pleins de douces et bonnes choses..
Ps : Le serpolet c'est bien une plante,c'est du thym ma grand mère appelait ça comme ça.. C'est peut-être un Lapsus big_smile..
Une bise
A bientôt .. drogue-peace

Dernière modification par majama (03 avril 2015 à  09:45)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
000
Inscrit le 26 Jan 2014
1041 messages
Ahaha, j'ai vu que c'était écrit serpolet et en fait c'est le prédictif de mon ordi qui à  inscrit ce mot à  la place du bon. C'est d'ailleurs un expectorant et il y a aussi la Serpolette. Mon mac n'a pas besoin d'AD, mais je pense qu'il est un peu enrhumé en ce moment, alors il choisi sa médication. Si la prochaine fois, il écrit Sariette à  la place de Seroplex, je lui trouverai rapidement une copine !

Sinon effectivement Snoopy tu as plus que raison, les crises d'angoisses ne sont pas obligatoirement les symptômes d'une dépression.

Je surf aussi entre les deux, sans varient que ce soit une dépression ou des angoisses, mais je n'ai plus envie de faire ce que je fais, je reste ouvert et optimiste à  faire autre chose. J'ai envie de changement matériel, comme le métier et ce n'est pas évident. Je suis devant un choix de travail en ce moment, devenir patron ou continuer en tant qu'employé... Dans les deux cas, il y a du pour et du contre et la balance n'est pas des plus simple.

Je me dis qu'en changeant il sera plus simple pour moi de penser à  autre chose que la prochaine prise d'opiacé, alors que de rester pour une neuvième années dans la même boîte, ça commence à  sentir un peu le renfermé. En même temps vue les doses que je prend, je ne suis pas toujours au mieux de ma forme. Je n'ai toujours pas enclenché le cheminement vers la stabilité avec la méthadone, par crainte justement, qu'en fait, cela ne m'apporte pas la stabilité !

Parfois ce n'est pas facile de trouver le juste équilibre quand de nombreux éléments doivent être prit en compte et malheureusement, celui qui gâche le plus la réflexion, c'est l'aspect financier.

Je suis pour une société de partage, dans laquelle les gens pourraient oeuvrer dans le sens de ce pour quoi ils sont fait, en mettant de côté l'argent. Nous serions beaucoup plus productif, apaisé par l'enthousiasme d'un métier fait par amour, plutôt que par besoin. Ce n'est pas une société utopique, bien au contraire,. C'est celle dans laquelle nous vivons qui est utopique puisqu'elle démontre bien les déséquilibre permanent auxquels nous sommes soumis.

Bon là , il n'y pas de médicament pour savoir quoi faire.

Dans tout les cas je suis heureux Majama de savoir que tu vois du mieux se profiler et que si tout rentre dans l'ordre, tu n'auras peut-être pas besoin de plus de pilules.

Bonne journée tout le monde.

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

 

MAF 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 18 Apr 2013
63 messages
Salut,

Désolé Amarnath je n'ai pas eu le temps de te répondre plus tôt.

Oui je pense plus que c'est l’arrêt et le changement d'environnement qui m'ont mis dans le mal.
Je cumulé bien AD et metha.

D'ailleurs voila que je repense que les médecin avait voulu me mettre sous tercian pour les crise d'angoisse mais je n'en ai jamais pris j'ai continué les anxio à  grosse dose avant de reprendre les AD correctement.

Et non le seroplex ne ma pas fait effet immédiatement (c'est la raison pour la quelle je les prenne pas) il a fallu facile 2-3 mois pour que je me sente mieux.

Aujourd'hui j'ai tout arrête.

Hors ligne

 

écureuil rose 
Nouveau membre
000
Inscrit le 28 Nov 2014
7 messages
Bonjour

Mâle placée pour apporter des conseils... Mes seules attentes sont celles du facteur susceptible de nous livrer notre crack ou coke... Dépressive j ai protesté ne pas supporter les AD. En réalité les prendre.m obligerait à  supprimer les produits illégaux. .. Ce que j ai tenté c'est la sophrologie sans adhérer à  ces chemins thérapeutiques.  Cependant ça apporte du plus. Après je suis consciente que cette thérapie à  un coût. Quand vraiment on n en peut plus ... si c'est financable pourquoi ne pas.essayer ? Mais je comprends ces moments de souffrance psychiques qui montent crescendo avec la nuit.Bon ccourage

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Ouep,

j'y ai bien pensé déjà ...Comme tu dis ça a un coût..L'hypnose la sophrologie ...Ça me laisse curieuse,pensive...Je pense que je vais explorer cette piste quand j'en aurai les moyens,même si j'ai conscience que ça ne fera pas tout comme les AD d'ailleurs,mais je pense qu'effectivement ça peut-être très bénéfique..
Tout ça c'est un cheminement au quel on peut contribuer avec ce genre de cartes en mains...J'suis déjà  allée chez un acupuncteur... Ça m'a secoué grave !! ..surpris ..Dans le bon sens ..J'étais légère les jours suivant..Il faudrait être hyper constante dans ces démarches là  et c'est une qualité qui me manque...Dès que je me sent mieux j'ai tendance à  ne pas persévérer..En mode c'est bon c'est réglé j'vais mieux/bien..J'suis pleine cycles avec ou contre,je sais plus trop  hmm je me bat..
En espérant que tout vient à  point qui sait attendre et fait tout pour comprendre ... tongue
merci-1

drogue-peace

Dernière modification par majama (06 avril 2015 à  21:52)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
PFFF Nouveau plan d'attaque !!

Je réalise de plus en plus j'ai un gros problème qui fait que j'ai toutes ces fâcheuses tendances a m'embuer le cerveau que finalement mon problème enfin le plus gros c'est surement la dépression. !! j'ai relu tout le fil de discutions et le post de" Snoopy" puis ces longues semaines à  ne plus sortir à  me détacher des personnes que j'aime des activités qui me rendaient heureuse.Me couper doucement de ce doux monde qui fut le miens pour me retrouver seule avec cette boule au ventre face à  mes angoisses mon énergie déclinant de jours en jours pour finir à  rendent les choses les plus mécanique simple devenir d'une lourdeur insoupçonnable il y a de ça 10 mois...J'ai perdu du poids plus d'appétit !! Je dors très mal mais dés que j'en ai l'occasion j'suis épuisée tout le temps. Impossible de me concentrer et toujours happé par des idées très noires en relation bien souvent avec la mort !!
J'ai longtemps cru que c'était une phase d'introspection,que j'en avais besoin pour aller mieux !!Mais je crois que je me perds...La prise en charge est super compliqué au CSAPA ..J'ai prit un rdv avec mon médecin traitant envisage qu'il m'oriente chez un psychiatre..J'ai souvent mi mes problèmes sur le dos de mes consommations mais en prenant le problème dans l'autre sens il me parait plus probable d'enfin réussir a en voir le bout!
Je suis surement dépressive et je consomme pour l'oublier.Je pensais que c'était le fait de consommer qui me rendait dépressive..
J'ai réussi à  ne pas boire depuis plusieurs jours et j'ai aussi baissé mes Mg de subu..Je me sens pas plus mal  c'est juste que je me lève un peu en chien mais sur la journée ça change rien..Donc finalement un AD est surement nécessaire j'vais aller exposer ça au psychiatre et on verra bien ..
Bien à  vous tous les psychos..

Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Bupropion antidépresseur
par Joli minet, dernier post 08 janvier 2019 à  10:59 par smegma
  1
[ Forum ] Escitalopram - Antidepresseur escitalopram
par RickyFitts, dernier post 12 avril 2022 à  14:19 par Zefy
  1
[ Forum ] Sérotonine et antidépresseur
par Kainry94, dernier post 09 février 2022 à  21:02 par Kainry94
  14

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Arrêt & Sevrage - Petite demande d'aide pour un sevrage
12:37Discussion sans réponse depuis 24h
 Forum UP ! 
Mise à jour de Tails
Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Pagoclone
Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Gérer sa consommation - Alcool Ritaline et tdah
Il y a moins d'1mnCommentaire de Zèbrelle dans [Méthylphénidate (Rita...]
(2 réponses)
 Forum 
Attaques de panique et changement de personnalité avec prazepam et...
Il y a 1hCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
(2 réponses)
 Forum 
Combattre la douleur sous tso subutex.
Il y a 1hCommentaire de cker79 dans [Opiacés et opioïdes...]
(3 réponses)
 Forum 
Injecter - Help me je ne trouves plus de veines potable
Il y a 2hCommentaire de prescripteur dans [Cocaïne-Crack...]
(4 réponses)
 Forum 
Expériences - Passage des douanes
Il y a 2h
1
Commentaire de prescripteur dans [LSD 25...]
(3 réponses)
 Forum 
Conseils première fois (Salvia ou Psilocybe?)
Il y a 8hCommentaire de Cobe dans [Enthéogènes...]
(8 réponses)
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 1hCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 12hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 Blog 
Le protocole "RE" - Etude spectre large sur la NEP [Terminé]
Il y a 22h
3
Commentaire de prescripteur dans le blog de Serrah
(6 commentaires)
 
  QuizzZ 
Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
Dernier quizzZ à 09:16
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Toujours très pertinent, merci ❤️/Agartha dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 11mn)
Parle de ce que tu comprends s'il te plait. g-rusalem dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 7h)
"Ni pour le covid" <3 dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 9h)
Excellent dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 9h)
il n'y a plus de débat possible. le pb est que cette pô a quitté le domaine du r dans [forum] Comment gérez vous vôtre dépendance ?
(Il y a 11h)

Pied de page des forums