TR : Tramadol + alcool / PsychoACTIF

TR : Tramadol + alcool

Publié par ,
26783 vues, 2 réponses
Mélatonine2 
Lucide, j'hallucine
France
000
Inscrit le 18 Oct 2016
766 messages
Blogs
Pourquoi ce TR


Quel est l'intérêt de rédiger un trip report sur le Tramadol sachant que l'on ne peut absolument pas parler de trip avec les opiacés ?

J'ai remarqué qu'il était difficile d'avoir une idée claire des effets du Tramadol malgré le psychowiki. En effet, s'il est écrit "euphorie" dans le psychowiki sur le Tramadol, il sera également écrit "euphorie" à propos du cannabis, de l'alcool ou de la codéine. Il semble donc difficile pour le novice de cerner la différence.

Ce TR apportera des conseils en réduction des risques, notamment à l'usage de ceux ayant tendance à mélanger les psychotropes.

Remarques :

- Les effets varient selon le métabolisme de chacun. Là où j'ai pu consommer de l'alcool, certains seront susceptibles de se rendre malade ou à l'hôpital (appréciez le zeugma).

- Ce post est relativement long. Vous pouvez sauter les parties qui ne vous intéressent pas en utilisant les titres en gras comme points de repère.

- LP signifie "libération progressive. LI signifie libération immédiate.

- Au vu de ma faible expérience avec ce psychotrope, n'hésitez pas à compléter avec vos connaissances. Mes quelques expérimentations ne saurait donner une vue exhaustive de ce produit.


Mes premières expériences avec le tramadol


1. 50 mg LI : disparition des courbatures dans le dos. Effet antidépresseur léger : amélioration de l'humeur. Stimulation comparable à celle du thé. Probablement une part d'effet placebo.

2. 200mg LP en plusieurs morceaux, puis 100mg LP croqués avec les dents 1h30 plus tard. Légère montée caractérisée par une chaleur au visage et sur les épaules. Le sens du toucher est amélioré ce qui s'associe bien avec une bonne inhalation de poppers. Aucune modification de la conscience à signaler.


Dosage


300mg LP réduits en poudre fine + 100mg LI réduits en poudre fine avalés d'un seul coup avec de l'Ice tea à 21h.

Par la suite : environ 2 demi d'Heineken, 3 shot de vodka, un verre 1 tiers whisky 2 tiers coca.
Tout cela réparti entre 0h et 5h. (Environ une consommation par heure).


Montée


Vers 22h, une heure après avoir tapé mes 400mg, je commence à sentir une modification de la chimie de mon cerveau. Je ne saurais pas qualifier cette sensation, je la comparerais à un pétillement, tel un cachet effervescent dans de l'eau fraîche.

Je ressens l'envie de m'allonger et m'éloigne de mes amis. Dans une pièce dans la pénombre, je m'étends sur le dos dans un canapé confortable. Je suis très rapidement plongé dans mes pensées, le plafond est plein de phosphènes et une légère chaleur se fait sentir sur la peau de mes joues. Le bruit de la musique et le brouhaha de la fête résonnent agréablement dans mes oreilles.


Plateau - seulement Tramadol


Il est 23h passé, je suis totalement déshinibé. Contrairement à l'alcool qui déshinibe et diminue la lucidité, je suis là très conscient. Paradoxalement, le fait d'être lucide augmente le risque d'aller trop loin dans la déshinibition puisque l'on est en état de se maîtriser. En effet, avec l'alcool lorsque je suis moins lucide, j'augmente ma vigilance pour ne pas agir comme un dévergondé. Je remarque que fumer du tabac est particulièrement agréable.

Si le tramadol ne me rends pas spécialement loquace, il me permets de "danser" (tout est relatif) alors que je n'aime pas trop ça habituellement. Voilà qui est amusant mais sans plus. Il manque quelques chose. Il manque la chaleur et l'euphorie de la codéine. Il manque la lourdeur d'un joint ou la stimulation de l'alcool. Bref, les effets sont aussi agréables qu'incomplets.

Quant à la fameuse stimulation du tramadol due à son action sur la sérotonine, elle apparaît très paradoxale. À la fois, je sens une clarté mentale et en même temps je n'ai pas très envie de parler. À la fois, la motricité est stimulée et en même temps j'ai envie de m'allonger et de rêvasser en me laissant porter par la musique. De ce fait, je n'ai pas spécialement de discussion, je me contente d'errer au rythme de la musique dans la maison, glissant quelques remarques par-ci par-là avant d'aller fumer une énième cigarette.


Suite du plateau - avec alcool


Vers minuit, je commence à me lasser. Je m'attendais à avoir les effets de la codéine prolongés dans le temps, auxquels s'ajoute une stimulation. En réalité, les effets , bien qu'effectivement opiacés, sont particuliers au tramadol.

Je décide de boire très lentement une bière. Régulièrement, je bois une ou deux gorgées d'une Heineken. Peu à peu, je sens une très bonne potentialisation des effets. Je suis plus euphorique et l'effet très léger de l'alcool s'associe correctement à l'effet opiacé du tramadol. Je commence à sentir cette bouffée de chaleur interne que j'attendais tant. Je comprends également ceux qui comparent parfois l'effet sur la sérotonine à un mini effet MDMA : j'aime tout le monde, j'ai envie de faire des câlins à tout le monde. Cependant, je suis toujours plus down que high.

Je continue la soirée ainsi : je bois un peu de bière pendant deux heures, puis je passe à un peu de whisky coca. Ma vapoteuse est également très agréable à fumer. J'alterne entre des moments de détente dans la pénombre, allongé sur un canapé et des moments plus actifs avec tout le monde. Vers 3h, je commence à boire des shots.

Après 2 shots, je suis vraiment très très bien, l'action de l'alcool est de plus en plus prononcée et se trouve bientôt indissociable du tramadol pour former un drôle de mélange : je suis ivre exactement comme dans les bande dessinée, style capitaine Haddock. Tout d'abord, j'ai le hoquet pendant une dizaine de minutes et je bégaye comme si j'imitais quelqu'un qui avait bu. Je suis bien plus agité et je commence à avoir des mini poussées de pseudo agressivité : lorsque je me retrouve seul je marmonne tout seul en ronchonnant et lorsque je me cogne contre un meuble je marmonne des insultes tout seul. J'ai l'air assez con en fait. Je prends un dernier shot. Là, je me dis que c'est une mauvaise idée car le mélange Tramadol - Alcool commence à être plutôt mauvais pour moi même si je ne m'en rends pas compte. Je recrache le shot que je viens de prendre dans l'herbe. Puis, je vais me poser en attendant d'être un peu moins agité.

Vers 5h30 je vais me coucher et me réveille vers 9h. Mon sommeil a été entrecoupé de micro-réveils et de rêves étranges dont je n'ai aucun souvenir.


Descente


Là, je suis impressionné. Je n'ai aucune gueule de bois, aucune fatigue et je suis super high. La durée d'action du tramadol est dingue, cela fait 11h que j'ai tapé et je suis encore fond. Je me regarde dans un miroir, mes pupilles sont rétractées, mes yeux sont très rouges et brillants. Cela fait un regard que je trouve fascinant.
Je remarque que la veille, j'ai plus ressenti l'effet down, opiacé et que maintenant c'est l'action sur la sérotonine qui se fait réellement sentir avec une excellente stimulation, bien meilleure que le café.

Je reste dans cet état jusqu'à 11h/12h. Vers 13h, je commence à être très très fatigué et j'ai mal au ventre. J'ai l'impression que mon estomac est super acide et que j'ai cent fois trop mangé. Je vais faire la sieste jusqu'à 18h. J'ai mal au ventre jusqu'au coucher mais c'est très supportable. Je ne sais toujours pas si c'était dû au tramadol ou au mélange alcool + sucre, malbouffe + tramadol.


Rdr

- Commencez toujours par faire un test allergique avec 50mg de Tramadol.

- Pour votre première fois, ne dépassez pas 200mg. Attendez au moins une heure et demi avant de redrop.

- Prévoyez une bassine, certains vomissent sous opiacés ou ont des nausées.

- Certaines drogues s'associent bien aux opiacés : le poppers, le proto, le cannabis, a priori l'éther. Certains apprécient le café, d'autres non.
Vérifiez que votre santé permets de consommer ces drogues, que ce soit seul ou en association.

- Ne consommez pas d'autres downers : ni benzodiazépine, ni ghb, ni alcool...

- Demander conseil ou regarder le tableau des interactions avant de mélanger le tramadol à une autre drogues.

- Si vous souhaitez consommer de l'alcool en même temps que le tramadol, c'est possible mais qu'à certains conditions.

1. Ayez déjà expérimenté le tramadol et l'alcool séparément avant.

2. Ne buvez pas d'alcool avant la prise de tramadol.

3. Attendez 2/3h que le tramadol soit bien monté. Connaissez-vous, si vous êtes déjà très bien à quoi sert-il de potentialiser une molécule déjà puissante ?

4. Buvez peu, doucement et des alcools doux comme de la bière. Cela va potentialiser le Tramadol. Si vous buvez un peu trop, au mieux vous serez vraiment très défoncé et ce n'est pas ouf, au pire vous irez à l'hôpital.

5. Ne dépassez pas 400mg de Tramadol : risque de convulsions.

Dernière modification par Mélatonine2 (17 avril 2018 à  17:08)


Léodagan : Et à quoi ils ressemblaient ces champignons ?
Perceval : Ah oui, vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif tout tacheté !
Karadoc : Non vraiment, ils étaient beaux.

Hors ligne

 

Terson 
Cyclopropamine designer
France
200
Inscrit le 25 Jul 2014
504 messages
Blogs
Salut,

En combinant Tramadol et Alcool, il se passe une Trans-Esterification in vivo du Tramadol en O-Ethyl-Tramadol.

Je sais avec certitude que modifier l'ester du Tramadol ou de la Venlafaxine induit un changement dans l'interaction avec les cathécholamines. Cette propriété est exploité dans le cas de l'anti-dépresseur expérimental "Ansofaxine".

Un groupement ethyle diminue aussi l'activité opioide.

Bref tout ça pour dire que l'O-Ethyl-Tramadol est peut-être plus puissant pour augmenter la Serotonine , la Noradrénaline ou la Dopamine par apport au Tramadol.

Hors ligne

 

Mélatonine2 
Lucide, j'hallucine
France
000
Inscrit le 18 Oct 2016
766 messages
Blogs
Merci pour l'info ! Je trouve ça super intéressant d'avoir des connaissances en chimie pour mieux comprendre ce qu'il se passe lorsque l'on consomme un psychotrope.

En plus les infos sur le O-Ethyl-Tramadol sont la plupart du temps en anglais.

En tout cas ton hypothèse tient la route car je me suis senti très bien stimulé après avoir bu.

Jsp si je retenterais le mélange au delà d'une petite bière parce que j'ai quand même senti sur la fin que c'était joué avec le feu

Dernière modification par Mélatonine2 (17 avril 2018 à  17:13)


Léodagan : Et à quoi ils ressemblaient ces champignons ?
Perceval : Ah oui, vous auriez vu ces couleurs... Rouge vif tout tacheté !
Karadoc : Non vraiment, ils étaient beaux.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en lig...
    Il y a 3hCommentaire de NEOFIT75 (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    Il y a 4jCommentaire de jegthegui (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    12 juillet 2020Commentaire de Mith (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Extraction - Questions sur l'extraction que j'ais effectuer.
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Méditation et communion avec l'univers, vos avis ?
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Seringue - Quelle(s) seringue(s) utilisez vous et pourquoi ?
    Il y a moins d'1mn
    4
    Commentaire de Punkette dans [Injection et réductio...]
    (85 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Contamination ou mycélium
    Il y a 24mnCommentaire de coka-truc dans [Psilocybe - Champigno...]
    (9 réponses)
     Forum 
    En sevrage seule de valium (diazepam). et très très difficile..bes...
    Il y a 27mnCommentaire de stopangoisse dans [Médicaments psychotro...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Identification - Identification champignon
    Il y a 28mnCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Heroin en espagne
    Il y a 28mnCommentaire de Acid Test dans [Heroïne...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Market - Deepweb: vos markets favoris SEPTEMBRE 2019 à mars 2020
    Il y a 33mn
    32
    Commentaire de subumetha255 dans [Anonymat et sécurité...]
    (973 réponses)
     Forum 
    Première fois - Mon premier achat d'ecstasy! et il est déjà méga dosé!
    Il y a 46mnCommentaire de hilluw dans [MDMA/Ecstasy...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Craving - Le craving c'est dur
    Il y a 2hCommentaire de L'astronaute dans [Cocaïne-Crack...]
    (71 réponses)
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 4 août 2020
    Il y a 2hCommentaire de prescripteur dans le blog de filousky
    (1 commentaires)
     Blog 
    La cocaine a bonne geule pourtant
    Il y a 3hCommentaire de arlonne dans le blog de arlonne
    (2 commentaires)
     Blog 
    Vol au dessous d’un nid d’hirondelles.
    Il y a 8hNouveau blog de ismael77 dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 18:16
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    DrFantastic, Euseibus, Floky, Mr Bean nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ?
    par guygeorges, le 29 Jul 2020
    Pour moi, le deep web ça a permis de m'émanciper (presque) totalement des RCs et des drogues de rues crades. Je peux consommer mes produits de choix, avec une qualité qui est toujours supérieure à celle que j'ai dans la rue (avec une ou 2 exceptions toujours bien-sur, 1 ou 2 lettres non reçues...[Lire la suite]
     Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    par psychodi, le 28 Jul 2020
    salut je vais tenter de faire concis : le forum, que je fréquente maintenant depuis plusieurs années, est une véritable bouffée d'ouverture pour moi sachant que je bosse dans le petit monde de l'addictocratie depuis 20 ans et que j'ai trouvé sur le forum des marques personnelles, des positions...[Lire la suite]
     Arreter Crack/Freebase
    par LLoigor, le 26 Jul 2020
    Y a 17ans j'étais accro au crack et a l'hero, et dans ma vie c'était le manque de crack qui me causaient le plus de mal. (Pour la came je sniffé du sub). Puis j'ai était dans un caarud et en discutant avec l'addicto on a tenté un truc un peu expérimental : me passer directement a gros dosage...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Alcool + depakote = combo toxicité neurologique et foie ! Stylez dans [forum] Depakote: temoignage après 8 mois de traitement
    (Il y a 2h)
    Thanks pour ce retour si complet! ~MG dans [forum] Depakote: temoignage après 8 mois de traitement
    (Il y a 6h)
    Make drugs great again - Number613 dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 10h)
    Le doute est dissipé, merci ! dans [forum] Boire 4 bière tous les soirs
    (Il y a 1j)
    Très bon tableau, merci ! Guy dans [forum] Votre benzo préférée...
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums