Chemsex : quid du sexologue ? / PsychoACTIF

Chemsex : quid du sexologue ?

Publié par ,
2776 vues, 18 réponses
Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
2410
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs
/forum/uploads/images/1574/capture-pa.jpg



Crack, injections de cocaïne et de 3MMC, plugs d’hexen, occasionnellement morphine et héroïne…  J’ai commencé à explorer l’univers, parfois féérique, parfois glacial, du chemsex.
Alors je précise que je ne couche pas avec tous ceux avec qui je me drogue ! Et personne ne s’est jamais plaint de mon attitude, à ma connaissance. Je crois être toujours respectueux. (Ma meilleure pote lesbienne, répondant à une célèbre, fanatique et chelou mysandre parisienne qui, sous mon nez,  la prenait à part pour la mettre en garde: «  t'inquiète, c’est le mec le plus safe que je connaisse ».)
D’ailleurs… « coucher » est un mot pauvre, et même terriblement inexact, pour décrire ce qui se passe de mieux, quand l’âme, l’esprit et le corps sont à l’unisson dans la débauche et l’amitié. Ce qui n’a pas de nom connu. On peut « coucher » sans même se toucher, rien qu’avec les mots, les yeux, mais je sais que vous saviez cela .
J’ai une sorte de vision sacrée du chemsex. Même ce que l’on appelle communément « partouze », pour moi, doit être une liturgie. Un moment fondateur. Une communion. Evidemment ce n’est pas facile de trouver des débauchés romantiques. Donc pour moi c‘est rare, deux fois par an peut être ? Tout ce qui m’arrive de beau est d‘ailleurs rare, deux fois par an ! c’est le bon rythme.
Je mets ce poste dans la partie chemsex. Pourquoi ? 
Sur PA, on ne parle pas beaucoup du chemsex. Et pourtant...  à force de fréquenter des groupes de paroles de ceux qui veulent s’en sortir... je sais que le chemsex peut être une addiction aussi forte que les autres. Et que je ne suis pas seul.

Alors je me lance … 

Je ne veux pas me droguer seul, c’est essentiel pour moi. Un point de doctrine, un garde-fou. Un élément de ma RDR personnelle. Je suis moins en danger dans une salle de shoot improvisée et clandestine que seul dans ma chambre.

Voici mon témoignage récent.
Où en suis-je en cette deuxième moitié de 2019? Une seule fois j’ai fait une super belle session d’anthologie à la fin de cet été, un grand chelem, avec mon binôme. En revanche, par trois fois j’ai fait des sessions incontrôlées cet automne avec des stim, en solo. Voilà, un contre trois. Le compte n’y est pas.

J’en parle à mes deux potes intimes. Ces deux là m’appliquent aussitôt un traitement de choc. A leur demande, je vais en CSAPA tous les quinze jours, je consulte aussi un sexologue tous les mois. 
Je ne connais pas tout encore du chemsex, je l’ai dit à l’addicto. Je lui ai dit chercher de npuveaux partenaires masculins car ça me semble plus facile à trouver que des femmes. Alors l’addicto m’a vivement déconseillé les orgies gays compte tenu de mon état d’esprit. C’est le royaume de la "non RDR", et d'le sentiment est absent. Pas pour moi. L’addicto m’a bien cerné. Un bel homme barbu et sympathique, il a l’air d ’apprécier mes histoires. Il me donne des lectures. Notamment la délicieuse anthologie de Cécile Guilbert « Ecrits stupéfiants ». Spoiler

Quid de l’apport de la sexologue ?

La mission de la sexologue : Je veux arrêter les stimulants pris en solo pour me masturber.  Car ces sessions me semblent m’appauvrir.
La première fois que j'zi vu la sexologue,  c’était cette semaine. Je veux d’abord tester son intelligence et sa compétence, est-ce un impostrice ? Elle me rassure sans le savoir, je lui fais confiance, elle est crédible, elle semble me comprendre. Elle publiera un petit texte de sexologie sur insta quelques heures après m’avoir vu, je ne peux m’empêcher de faire un lien entre ce texte et moi.  La sexologue est par ailleurs escorte et hyperactive (elle écrit, elle gère une association, elle est modèle, elle fait du BDSM tarifé, elle prépare un doctorat). Elle est crédible puisqu’elle a été usagère de drogue par le passé.

Avec l’addictologue du CSAPA, je parle essentiellement de mes consommations. Avec la sexologue, je vais raconter le contexte, mes angoisses, ma relation au sexe. Peu à peu, avec elle, des schémas se précisent.
Par moment je ressens une grande solitude. Mais c’est plutôt une sorte de phobie car si quelqu’un est entouré, c’est moi. Il n’y a rien de rationnel dans les phobies. Pour tromper ce sentiment de solitude, je tente de me mettre en lien avec mes binômes, je consomme comme si j’étais eux. Une sorte de séance de magie noire où par les produits je chercherais à évoquer la présence de ceux qui sont absents.
Quelle amertume après ces sessions pour rien. Leur bilan en effet c'est ... Rien . Je n’ai rien écrit. Miss M*** ne m’a pas photographié alors que j’ai son accord pour me portraiturer durant mes défonces. Et mes potes sont toujours absents. Mon cœur en a pris gros, c’est tout. Rien , donc.

La sexologue (une rousse élancée couverte de tatouages et de piercings, très BCBG par ailleurs, j’adore cette liberté et ces contrastes) : « si vous ne voulez plus de ces moments solitaires, analysez le pattern, et apprenez par cœur les raisons qui font que vos craintes sont infondées. Vos binômes ont leur vie d’UD aussi, et ils peuvent avoir besoin de débrancher la prise par moment. Vous n’êtes pas forcément rejeté ».
Oui… La drogue ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse c’est l’autre. C’est, toujours, de lire ses textes, souvent de rentrer dans son sourire, et, plus rarement, dans ses bras aussi. C’est, toujours, de pouvoir tout se dire, de partager nos secrets, nos chagrins, nos vies si différentes. La drogue n’est qu’un passage pour construire une relation.
Prendre seul de la drogue pour moi, c’est aller dans une impasse, il n’y a personne au bout du chemin.

Je me demande si certainEs consultent aussi un sexologue dans le contexte de prise de drogues. Ou suis-je un cas rare ?

Dernière modification par Bootspoppers (21 novembre 2019 à  22:55)

Reputation de ce post
 
Fiction ou Réalité? Faut préciser parce que c'est inquiétant ce que je lis....
 
Récit très intéressant et bien écrit - TheRealSlimShady

En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
2410
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs
(Message sans rapport avec le sujet)

Dernière modification par Bootspoppers (22 novembre 2019 à  08:03)


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
21934
Inscrit le 18 Sep 2018
3785 messages
Blogs
Salut !
Désolé il y a un type qui traine, tu sais celui qui a des centaines de comptes et qui troll..

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs

Bootspoppers a écrit

La mission de la sexologue : Je veux arrêter les stimulants pris en solo pour me masturber.  Car ces sessions me semblent m’appauvrir.
La première fois que j'zi vu la sexologue,  c’était cette semaine. Je veux d’abord tester son intelligence et sa compétence, est-ce un impostrice ? Elle me rassure sans le savoir, je lui fais confiance, elle est crédible, elle semble me comprendre. Elle publiera un petit texte de sexologie sur insta quelques heures après m’avoir vu, je ne peux m’empêcher de faire un lien entre ce texte et moi.  La sexologue est par ailleurs escorte et hyperactive (elle écrit, elle gère une association, elle est modèle, elle fait du BDSM tarifé, elle prépare un doctorat). Elle est crédible puisqu’elle a été usagère de drogue par le passé.

Heuuu....
Bon ne serait ce que sur ce point précis.... hum...

Je suis pas medecin, ni spé en sexologie / les methodes de travail.
Mais on est bien dans le cadre de la medecine, c'est un soignant qui va accompagner dans une relation patient - médecin.

Donc si ce que tu dis est vrai, je suis estomaquée : tt va à l'encontre du protocole, mm si ya besoin d'un quelqonque «transfert» ou quoi, le cadre et savoir poser des limites, c'est la putain de base.
Donc non, zéro professionnalisme, et base de travail complètement malsaine et faussée si tu veux mon avis...

C'est pas elle le sujet, d'où ça sort / comment elle en est venu a te dire quelle est ceci cela, escort, modèle le dimanche... C'est une farce serieux....

Franchement, ca me donne l'impression de qqun qui fantasme une seance avc une sexologue... ça sonne mauvais porno, pas du tout soin / accompagnement.

Un docteur qui parle de sa vie pdt le rdv, je vois pas en quoi ça t'avance...
Et mm c'est un contre sens médical : la meuf chercherait volontairement à te «teaser» a base de details sur sa sexualité perso pour t'aider a moins te masturber... ?


Un peu de serieux...
Si c'est en mode experience littéraire / divagations, ne fais pas passer ça pour des infos avérées, c pas cool / voir dangereux.

Enfin je te dis ça avec juste ma franchise et mes connaissances, impressions.
Mais je pense que si un pro lis ça il sera aussi choqué que moi.

Non attention, surtt que c'est une derive existante dans le milieu medical. Un soignant qui mêle therapie et sexualité (perso) c'est radiation direct, c'est dangereux certains on utilisé cet ascendance pr manipuler et abuser des patients.

Si cette sexologue existe, faut la signaler, c nimporte quoi.

Edit : ah zut, pas signé, mais c moi le pti jaune...
Non je comprends pas là serieux, c un canular?

Bon je monte un peu sur mes gd chevaux mais c que c'est vraiment de la désinformation dangereuse.
J'imagine qqun qui utilise ces infos comme repere / conseil pour entamer un suivi en sexologie, alors que c'est exactement l'inverse de ce qui doit etre fait et que ça constitue un des pires exemple de derives.

Donc NON NON NON, dans la relation de soin on recommande d'eviter d'avoir une relation perso, ca peut entraver / compliquer le suivi.
Mais dérives perso + sexuelles c'est mort pr un soignant!
Donc une sexologue qui a raté sa vocation de Sharon Stone et te lache ses activités illégales pendant le 1er rdv.... 
C'est de la mauvaise nuance de grey....

Serieux....


Et puis ahah, ça emoustille peut etre certains messieurs de se projeter dans Basic Instinct, mais les gynecos, kiné, psy, généralistes qui abusent de patient(e)s  et projettent leurs derives libidineuses sur une personne en demande de soin, ça n'a rien de glamour ni de sexy.

Un soignant a une forme d'ascendant, il est donc en pisition de supériorité.
Tout acte sexuel avc un patient peut donc etre «questionner» : ya t il eu abus de faiblaisse?

Dans le cas de ton post, mm si c'est toi qui demande les infos, la medecin doir refuser. Pour elle en premier (a mon avis, bcp de mec doivent s'imaginer des trucs si il ont UNE sexologue, donc elle doivent maitriser le rembarage de voyeurs...).


Non je suis embêtée par ce genre de post : entre les infos discutables, la mise en avant de tt ce qu'il ne faut pas faire, ....
Et niveau «honnêteté intellectuelle» aussi : franchement en faisant 1 sceance de sexologie, normalement les fantasmes laissent la place à une experience moins folklo, plus terre a terre mais realiste.

La je sais pas trop ce que je lis...
Si tu aimes les ecrits erotiques, ok. Mais presente les comme tel, stp, c hyper impt.

Parler de la sexualité, en prev par ex, c'est technique, on est pas du tt dans un delire famasme, l'erotisme n'a pas sa place.
Faut pas confondre tt ça.

Du coup parler de ces thèmes «sérieusement» pour la valeur informative, ca m'interresse.
Les disgressions erotiques et la fiction, bcp moins et ce n'est pas ce que je viens chercher ici.

Du coup precise un peu / contextualise, parce que là j'ai du mal a considerer ce que j'ai lu comme une expérience reelle que tu as vecue...

Dernière modification par Anonyme 218797 (22 novembre 2019 à  19:34)

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
2410
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

aune...
Non je comprends pas là serieux, c un canular?

Euh... c est sérieux.
Mais peut être c est moi qui manipule la thérapeute?
Pour l instant elle me fait du bien... a suivre.
On en reparlera !


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
Ben je sais pas moi aussi je capte pas, ou j'ai loupé des lignes...?

Mais donc c un vrai rdv et elle t'as révélé tt ça au premier rdv.
Moi ca me choque de fou, désolée..


Et pquoi :

Bootspoppers a écrit

Mais peut être c est moi qui manipule la thérapeute?

Justement j'explique que dans sa position c absolument interdit d'être dans ce type de rapport.
Elle instaure une ambiguïté d'elle meme avc un sujet qu'elle rencontre... Ca devrait t'alerter aussi?
Ou je suis la seul a trouver ca weird (avc le conseil de l'ordre...)????

Tu vois pas ce qui est problematique dans une telle prise en charge?!

Comme jte disais, mon conseil : fuit et signale là, c pas pro du tt.

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6910
Lieu: Détenue d'Etat en dystopie
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs

Bootspoppers a écrit

Mais peut être c est moi qui manipule la thérapeute?

C'est l'explication qui me semble la plus vraisemblable.

Mais peu importe : ce que j'avais retenu de l'école de Palo Alto c'était, entre autres, que justement, la solution c'est le problème, ou l'inverse plutôt, le problème c'est la solution.

Alors ça va peut-être marcher?


Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
uAttends je vais relire posement.

Mais 1)
Ya une diff entre échanger et dire a un nouveau patient que tu exerces illégalement la prostitution.
Bien sur qu'un psy qui t'apporte un retour, conseille, et au fil de la relation va peut etre lacher un peu de lui, bien sur c positif et je préfère.
Mais dire j'aime tel film ou sport, cest moins engageant que de donner son adresse, parler de son couple....
Il y a des nuances qui font tt la diff.
Moi ca me semble tomber sous le sens.... donc de voir qu'en fait c pas si evident que ça, c flippant. Au final les patients sont clairement pas armés pour déceler les pratiques borderline.
D'ou l'importance qu'il y ait des règles pr encadrer la pratique justement.


Et les guerres de chapelles, debats sur les diff ecoles / approches  en santé mentale, ça n'a rien a voir je trouve.

Dire au psy de pas seduire son patient, c une entrave a la medecine, imposer des dogmes pour toi?
Dire au sexologue (qui recoit qqun qui a un trouble avc la sexualité justement) que c'est pas pertinent de parler de sa vie sexuelle et tt ce qui a trait a ça dans sa vie, c'est si bizarre que ça???
Jai l'impression de vivre dans une autre dimension...
Qui lui dit que le patient n'est pas un pervers qui va fairee une obsession la dessus.
Ou au contraire que ça va reveiller des traumas qui peuvent fragiliser....
Bref, pr plein de raisons, c du bon sens...


2) sinon Boots y etait comme patient de ce que jai lu.
C'est son medecin qui lui a dit qu'elle se prostitue, pose comme modèle (tellement wtf, venant de nimporte quel medecin / spécialité)

En fait rien que le fait de reveler a un nouveau venu qu'elle se prostitue, pr moi c insensé ( d'où l'hypothèse de la fiction) .
Elle est stupide. Ou dangereuse. Ou les 2.
Non.

Ou en fait c'est moi qui suis biearrement foutue et crie au loup pour une attitude normale....?

Edit :

Et qui manipule qui, peut importe...
En tant que thérapeute tu es normalement armé / connais des outils pr «securiser» la relation.
Et parmis les bases il y a les regles que j'évoque. Donner ce genre d'info c se tirer une balle dans le pied, pr soi, la therapie et le patient.
Ya certaines infos «sensibles» qu'il est evident de ne pas donner. Ça va juste compliquer le travail et apporter par gd chose.
Ils savent qu'ils peuvent travailler avec des personnalités alambiquées / des gros egos / des gens qui pensent pouvoir manipuler ou en ont besoin (en mode controle freak).
Ils ont mm des exos, jeux de roles pour se preparer aux situations de conflits.... bref ils sont normalement en mesure de gérer...

Mais manipulée ou manipuleuse, elle doit savoir poser son cadre, c son job.

Dernière modification par Anonyme 218797 (22 novembre 2019 à  20:22)

Reputation de ce post
 
Moi je suis en accord avec toi. Randall
 
C'est une évidence! Elle est tout sauf pro.Aucune déontologie.Mas

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6910
Lieu: Détenue d'Etat en dystopie
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs
Marla, la profession de sexologue n'est pas réglementée, on ne peut pas lui appliquer le code de déontologie de la médecine ou celui de la psychologie...

Sexologue c'est comme marabout, une profession où tu cherches surtout à gagner et à fidéliser le client!

Après je pense que Boots sait ce qu'il fait.
Reputation de ce post
 
D'accord / Blast

Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
Ah ok, bon je comprends mieux alors... lol

Bon je retire alors, c ptet pas de la fiction.
La meuf qui racolle via son cabinet sexologue, c'est plus classe que le salon massage comme vitrine...
Bon ça me fait halluciner qd mm, mais soit.

Ben tu voulais des avis sur le professionnalisme et le serieux, je pense que mon avis etait clair! lol
Moi je fuyerai face a un tel melange des genres, mais si ça t'apporte et que t'as les moyens...

Qu'une spécialité «soin» touchant a la sexualité ne soit pas réglementé, c fout la merde je trouve..
.Donc niveau medecine il y a : gyneco/ obstétrique & urologie + psychiatrie ?

Ya pas de psychologues spécialisés par ex?

Et d'ailleurs sexologue c full freestyle la reglementation ou c'est médecine- mais- pas- tt- a-fait comme en psy ou c tt un bouzin entre les «apeutes» «ologues» «analystes»....?


Mais merci bcp Hilde, je tombe encore plus de ma chaise, là... surpris

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
2410
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

'est son medecin qui lui a dit qu'elle se prostitue, pose comme modèle (tellement wtf, venant de nimporte quel medecin / spécialité)

En fait rien que le fait de reveler a un nouveau venu qu'elle se prostitue, pr moi c insensé ( d'où l'hypothèse de la fiction) .
Elle est stupide. Ou dangereuse. Ou les 2.
Non.

J'ai toujours beaucoup de respect pour les analyses de Marla.
Donc il faut que je donne quelques précisions que je n'ai pas fournies. Cela permettra peut-être d'éclairer l'analyse.
Comment ai je connu cette sexologue ?
C'est mon hyper pote qui elle-même est escorte et qui me coache sur mes dérives solitaires qui m'a recommandé de s'adresser à cette personne.
J ai contacté cette personne sur Facebook en sachant pertinemment qu'elle était outée comme escorte.
Je baigne dans un milieu de prostitution et d'escorting,  je sais aussi les reconnaître.
Évidemment elle ne m'a pas parlé d'elle pendant la séance, j'ai juste donné des infos sur le contexte.
Maintenant j'avoue que ça me rassure d'avoir face à moi quelqu'un qui connaît très bien les univers que je fréquente.
Je précise d'ailleurs que je n'ai de relation tarifée ( je veux dire comme client, moi qui paye) avec personne.
Donc voilà quelques éléments de contexte qui permettront peut-être de nuancer le jugement severe par Marla.

Dernière modification par Bootspoppers (22 novembre 2019 à  20:41)


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
Oui déjà avec l'apport du background / contexte et le fait que CE NE SOIT PAS DE LA MÉDECINE (ce qui a orienté mon analyse. Mais bon, mm si c légal, je reste persuadée que ça pue la merde lol ) je trouve ça moins nébuleux!
Parce que j'ai relu plusieurs fois, je comprenais pas, pr moi ct fictionné quoi, ça parait tellement gros / cliché que bon...

A la base tu parles d'un 1er rdv avc une sexologue.
Au final c'est une connaissance que tu as connu «en tant» qu'escort (pas comme client  mais tu savais déjà qu'elle est TdS...) qui fait accessoirelent des consultations en sexologie.
Les infos sur elles tu ne les as pas eues dans le cadre de ton suivi. Et une fois tt mixé, ouais ça sonne bizarre voir borderline...
Perso j'aurai évité de meler soin et vie privée, là c l'inverse, limite ce qui a motivé ton choix.
L'approche est différente, apres tu traces le chemin qui te conviens.

Mais dans le cadre du forum, si on considère que ca peut etre repris comme sources d'infos / recherches sur ce thème, c impt de bien expliciter les choses.

J'ai pas envie / je valide pas de mettre en exemple sans «contrepoids» certain propos /-pratiques.
Histoire de vehiculer que ça, ca me semble pas etre une pratique ou une approche saine, normale, autorisée, qui debouche sur une reussite.

Comme tu presentes ça comme normal ou pas surprenant, je veux dire que moi, ça me ferait tiquer...

Bref, les pratiques hors cadre, risquées, les pentes glissantes, je veux pas les mettre en valeur ou les banaliser.
Apres c'est mon point de vue, hein, mais pr la trace que ca laisse aux autres, c impt de se positionner ....

Enfin pour moi l'exemple du rdv que tu cites (qui finalement n'est pas représentatif du rdv et du travail en lui mm, mais plus de ta relation glibale avc elle) c'est exactement le tuto DON'T pour une thérapie, le parfait contre exemple...
Voilà wink


EDIT :
Et je savais pas que ct une connaissance / amie, je voulais pas etre mechante ou blesser, hein.
Ya eu des noms d'oiseaux, mais je jugeait son taff, après j'ai pas et peux pas dire si elle est idiote ou pas, je suis un peu cash qd je m'exprime (+ stupéfaction).
Bref sans méchanceté, hein.
Mais niveau pro jpeux pas valider, quoi.

Dernière modification par Anonyme 218797 (22 novembre 2019 à  21:15)

Hors ligne

 

Hilde 
Adhérent PsychoACTIF
France
6910
Lieu: Détenue d'Etat en dystopie
Inscrit le 04 Feb 2019
973 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

Qu'une spécialité «soin» touchant a la sexualité ne soit pas réglementé, c fout la merde je trouve..
.Donc niveau medecine il y a : gyneco/ obstétrique & urologie + psychiatrie ?

Il me semble que certains médecins ont aussi une spécialité en sexologie (sachant que le titre de médecin n'est pas une garantie de la qualité de leur pratique de sexologue), ce qui pourrait répondre au besoin que tu évoques.

Quoiqu'il en soit tu prends un risque en allant consulter un sexologue : celui des motivations profondes de la personne qui pratique l'exercice de la sexologie.

https://www.allodocteurs.fr/sexo/consul … 10290.html

Dernière modification par Hilde (22 novembre 2019 à  22:15)


Faut pas chercher midi à quatorze heures.

Hors ligne

 

Bootspoppers 
Adhérent en congé longue durée de PA
France
2410
Lieu: Ile2F, Est, à l'W & Ailleurs
Inscrit le 02 Aug 2016
1633 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

Et je savais pas que ct une connaissance / amie, je voulais pas etre mechante ou blesser, hein.
Ya eu des noms d'oiseaux, mais je jugeait son taff, après j'ai pas et peux pas dire si elle est idiote ou pas, je suis un peu cash qd je m'exprime (+ stupéfaction).
Bref sans méchanceté, hein.
Mais niveau pro jpeux pas valider, quoi.

C'est pas du tout mon amie, c'est ma sexologue, je la paye pour cela.
Mes amiEs peuvent me donner des conseils , je les écoute toujours, mais le boulot de la sexologue est différent. Effectivement il doit y avoir une distance entre elle et moi.
Donc tu peux t'exprimer librement !


En congé longue durée de PA. cliquez pour adhérer à l'association!

Hors ligne

 

mistv084 
Banni
France
200
Inscrit le 21 Nov 2019
43 messages
Blogs

Anonyme 218797 a écrit

Ben je sais pas moi aussi je capte pas, ou j'ai loupé des lignes...?

Mais donc c un vrai rdv et elle t'as révélé tt ça au premier rdv.
Moi ca me choque de fou, désolée..


Et pquoi :

Bootspoppers a écrit

Mais peut être c est moi qui manipule la thérapeute?

Justement j'explique que dans sa position c absolument interdit d'être dans ce type de rapport.
Elle instaure une ambiguïté d'elle meme avc un sujet qu'elle rencontre... Ca devrait t'alerter aussi?
Ou je suis la seul a trouver ca weird (avc le conseil de l'ordre...)????

Tu vois pas ce qui est problematique dans une telle prise en charge?!

Comme jte disais, mon conseil : fuit et signale là, c pas pro du tt.

franchement jsuis du meme avis elle a l'air mais vraiment pas pro genre on dirait deux addict au sexe qui s'entraine l'un l'autre limite (attention je n'ai aucun mauvais jugement sur quelque addiction que ce soit au sexe ou au drogue etant donné que jsuis un drogué)

Hors ligne

 

mistv084 
Banni
France
200
Inscrit le 21 Nov 2019
43 messages
Blogs

Hilde a écrit

Anonyme 218797 a écrit

Qu'une spécialité «soin» touchant a la sexualité ne soit pas réglementé, c fout la merde je trouve..
.Donc niveau medecine il y a : gyneco/ obstétrique & urologie + psychiatrie ?

Il me semble que certains médecins ont aussi une spécialité en sexologie (sachant que le titre de médecin n'est pas une garantie de la qualité de leur pratique de sexologue), ce qui pourrait répondre au besoin que tu évoques.

Quoiqu'il en soit tu prends un risque en allant consulter un sexologue : celui des motivations profondes de la personne qui pratique l'exercice de la sexologie.

https://www.allodocteurs.fr/sexo/consul … 10290.html

alors la je ne peux qu'acquieser

Hors ligne

 

Anonyme 218797
Banni
4200
Inscrit le 25 Oct 2014
611 messages
Blogs
Si ça lui convient, ca lui convient, de tt façon il a l'air de savoir ce qu'il cherche.

On nous demandais notre avis, on le donne.

Après c'est vraiment pas notre domaine ce genre de problèmatique, donc bon... je vois pas trop ce qu'on peut apporter.
Comme pour les addictions, c'est tjrs mieux d'avoir une prise en charge pointue, donc en allant vers qque chose qui lui est plus adapté il aura de meilleures réponses.

Justement on peut pas bien repondre à ce genre de chose, autant qu'il en parle avec des gens concernés par le sujet ou au moons qui s'y connaissent.

Tout est question de contexte.

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
5100
Inscrit le 19 Sep 2015
4217 messages
Pour info à ceux qui souhaiteraient faire appel à un sexologue en évitant au mieux de tomber sur des charlatans ou pire, 2 liens : Le 1er indique des sexologues cliniciens regroupés en association et le 2eme des sexologues avant tout, médecins:

https://www.snsc.fr/people (à voir si ce lien est autorisé ici...)

http://www.snms.org/index.html

Amicalement

Dernière modification par Mascarpone (01 décembre 2019 à  09:10)

Reputation de ce post
 
Merci pour l’info

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Vivel 
Adhérent PsychoACTIF
Netherlands
6300
Inscrit le 15 Apr 2019
1352 messages
J'avais lu un pdf que tu avais mis boots et avec ton post j'en apprends plus sur quelque chose qui m'était totalement inconnue ! smile

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 8jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 2jCommentaire de Rasthay (12 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 9jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 3hCommentaire de derflex (442 réponses)
     Forum UP ! 
    Miansérine - Effet gueule de bois avec mianserine (Athymil)
    Il y a 24hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Culture - Aménagement pièce de culture
    Il y a 3mnNouvelle discussion de ZebiShroom dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Expériences - Mon pote veux prendre de l´adderall pour geeker
    Il y a 4mnCommentaire de Ocram dans [Speed-Amphétamines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Besoin d'aide pour identifier 2 cachets
    Il y a 6mnCommentaire de Sterling dans [Médicaments psychotro...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Toxicomanie ordinaire - Chaine youtube
    Il y a 9mn
    3
    Commentaire de Psilosophia dans [Opiacés et opioïdes...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Autopsie de georges Floyd
    Il y a 21mnCommentaire de Psilosophia dans [Actualités...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Culture - Cultiver de l'opium
    Il y a 42mnCommentaire de Sterling dans [Opium et rachacha...]
    (2 réponses)
     Forum 
    C’est quand même dommage qu’ils aient classé le Zolpidem sous stup...
    Il y a 45mnCommentaire de Sterling dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Comment sinjecter du stilnox
    Il y a 57mnCommentaire de Sterling dans [Conseils généraux de...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Business
    Il y a moins d'1mnNouveau blog de kris68 dans [No comment]
     Blog 
    Soirée deuxième jour
    Il y a 1hCommentaire de Pinguino Zorro dans le blog de VantaBlackCat
    (3 commentaires)
     Blog 
    Le Crack c'est la vie!
    Il y a 12h
    4
    Commentaire de Cheshire Cat dans le blog de whitejunkee
    (14 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 11:13
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Lise Ergique, SipinJuiceDoclulu nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Seal of quality Mister No dans [forum] Première fois LSD
    (Il y a 1j)
    Merci beaucoup, la phrase de fin est puissante :) dans [forum] Probleme bad trip LSD
    (Il y a 1j)
    Idem. Cusco dans [forum] Toxicomanie ordinaire - Chaine youtube
    (Il y a 1j)
    C'est triste mais beau ~MG dans [blog] amours et cames
    (Il y a 2j)
    Famille heureuse ! // Cub3000 dans [forum] Première fois LSD
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums