Sécurité routière & stupéfiants : Pour des tests de dépistage comportementaux / PsychoACTIF

Sécurité routière & stupéfiants : Pour des tests de dépistage comportementaux

Publié par ,
1194 vues, 6 réponses
PCP
Police Contre la Prohibition
France
1300
Date d'inscription: 21 Nov 2019
Messages: 4
Bonjour tous,

Je me permets de partager avec vous la dernière production de vos flics préférés. tongue
C'est une lettre ouverte que chacun et chacune peut reprendre à son compte en la copiant collant, et en l'adressant à un député.
Nous demandons :
- La mise en place de tests comportementaux et de réflexes en lieu, place et préalable du test salivaire,
- La réécriture de la loi, qui viserait la conduite "sous emprise" - et non "ayant fait usage" - de produits stupéfiants ou de toute autre substance psychoactive incompatible avec la conduite.
Bonne lecture !
(et faites gaffe sur la route...)

_____________________________



Sécurité routière & stupéfiants : Pour des tests de dépistage comportementaux
Lettre ouverte aux députés et au gouvernement


/forum/uploads/images/1581/route1.jpg


Sur la route, tout comportement susceptible d’exposer la sécurité d’autrui, des passagers de son véhicule, et de soi-même, constitue une infraction prévue par le Code de la route. Parmi ces infractions sévèrement punies : la consommation de substances psychoactives.

La première concernée est l’alcool. La loi prévoit une tolérance non nulle et mesurable, au-delà de laquelle le conducteur est réputé avoir conduit sous l'empire d'un état alcoolique, son état de conscience étant altéré et incompatible avec la conduite.

La formulation de la loi concernant les stupéfiants est très différente, puisqu’il s’agit de savoir si le conducteur a fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants, et non pas de déterminer s’il est sous emprise.

En France, les contrôles routiers peuvent se faire de façon inopinée, c'est-à-dire qu’il n’est nul besoin de constater une conduite dangereuse, ou d’apporter la preuve d’un comportement incompatible avec la conduite.

Le test salivaire, dispositif de détection des stupéfiants, pose un problème avéré avec le cannabis. Le THC, principe actif, et le THC-COOH, forme inerte de sa dégradation, ont une persistance dans le corps, bien au-delà des effets de l’ivresse cannabique.
A contrario de l’alcool dont les traces s’estompent à mesure que se dissipent ses effets.
L’imprégnation du cannabis comporte beaucoup de variables : elle est entre autres, fonction de la fréquence de l’usage, du métabolisme et de la corpulence de l’usager, elle peut même se manifester sous forme de cannabisme passif.

De nombreuses études attestent qu’il est impossible d’établir une corrélation entre le taux de THC et de ses métabolites dans les fluides corporels, et la capacité à conduire, et concluent à la non-validité de ces analyses d’imprégnation cannabique. [1]

Nous, policiers, estimons qu’il est nécessaire, pour qu’elles soient efficientes et intelligibles pour les contrevenants, que les lois que nous appliquons soient justes et équitables.
L’usage de stupéfiants est un délit, soit. Mais c’est en flagrant délit que la répression s’applique.
La conduite après usage de stupéfiants telle que définie par la loi n’a rien du flagrant délit quand un test salivaire ou sanguin a détecté un métabolite dégradé et inactif du cannabis. Et donc que le conducteur a pu consommer plusieurs jours ou semaines avant son interpellation, et sera injustement pénalisé.
Ce n’est ni plus ni moins qu’une extension abusive de la répression du délit d’usage, une sorte de court-circuit destiné à le sanctionner hors flagrance.

Nous sommes très attentifs à tout ce qui améliore la sécurité routière, et il ne s’agit pas là de nier le danger de la consommation de produits susceptibles d’altérer les fonctions motrices et cognitives d’un conducteur. Ni de prétendre que le cannabis n’est pas dangereux derrière un volant : il l’est.

Nous estimons que le test salivaire est inadapté, et qu’il convient de le remplacer, à l’instar de beaucoup de pays, par un test comportemental visant à déterminer tout à fait concrètement l’aptitude à conduire.

Un test comportemental consiste en une batterie de vérifications que l’agent interpellateur effectue en quelques minutes sur le lieu du contrôle en cochant ou non les cases d’une check-list. Cette liste recense des points tels que comportement, démarche, coordination des mouvements, observation du visage, élocution.
Si rien de particulier n’est relevé, le contrôle routier est terminé. Si le nombre de cases cochées matérialise un doute, un test salivaire est alors effectué.

Un tel test présente l’avantage de la cohérence : c’est bien l’altération de la capacité à conduire qui est recherchée.

Un autre atout d’un tel dispositif serait la possibilité d’identifier les conducteurs qui ont pris le volant sous l’effet de médicaments rendant la conduite dangereuse. Les Français sont nombreux à consommer des benzodiazépines, psychotropes dépresseurs incompatibles avec la conduite, et aucun test ne détecte ces molécules. Il faut qu’il y ait un accident grave et que les assurances s’en mêlent pour que des analyses attestent de leur présence.

Les tests comportementaux sont donc adaptés à toutes les substances compromettant la sécurité routière. Ils ne requièrent aucun matériel, juste l’attention des forces de l’ordre formées à cette pratique.

En Europe [2] [3], en Amérique du nord [4] [5], un grand nombre d’États ont adopté ces tests comportementaux, les estimant plus adaptés et fiables que les tests salivaires, qui en outre présentent un nombre de « faux positifs » non négligeable et très pénalisants.

Parce que l’efficacité et l’équité devraient présider à l’élaboration de la loi, et ne laisser place ni à l’arbitraire, ni au dogmatisme, la sécurité routière ne peut être le prétexte d’une politique de contrôle et de sanction des usagers de drogues quand la mise en danger d’autrui n’existe pas.

Le collectif Police Contre la Prohibition vous demande :

•    La mise en place de tests comportementaux et de réflexes en lieu, place et préalable du test salivaire,

•    La réécriture de la loi, qui viserait la conduite « sous emprise » - et non « ayant fait usage » - de produits stupéfiants ou de toute autre substance psychoactive incompatible avec la conduite.

Le collectif Police Contre la Prohibition
Paris, le 11 février 2020



Références :
(à consulter via le site : https://www.stoplaprohibition.fr/securi … ants-thc/)

[1] Michigan: Status of medical and recreational marihuana laws and driving per se limits
(étude la plus récente et complète ayant été faite à ce sujet)

[2] Europe: Legal approaches to drugs and driving - EMCDDA

[3] Belgique : Code de la route - check-list standardisée

[4] Québec : Épreuves de coordination des mouvements

[5] USA - SFST : Standardized Field Sobriety Tests

Article L235-1 Code de la route (stupéfiants)

Article L234-1 Code de la route (alcool)

Dernière modification par PCP (12 février 2020 à  23:04)

Reputation de ce post
 
Rafraîchissant ! Rick
 
oui! plotch
 
Merci du partage MrNo
 
Vive la PCP ! Despe
 
J'allais le faire ! Thanks Fil
 
Argumentation impeccable! Hilde

Hors ligne


plotchiplocth 
Adhérent PsychoACTIF
2800
Date d'inscription: 13 Mar 2019
Messages: 831
Blogs

PCP a écrit

La réécriture de la loi, qui viserait la conduite "sous emprise" - et non "ayant fait usage" - de produits stupéfiants ou de toute autre substance psychoactive incompatible avec la conduite

distinction essentielle

je connaissais pas les test de sobriété, pour ceux qui veulent ne savoir plus,
au québec, https://laws-lois.justice.gc.ca/fra/reg … age-1.html
et les vidéos qui suivent
aux USA - SFST : Standardized Field Sobriety Tests: https://www.nhtsa.gov/standardized-fiel … -downloads

Dernière modification par plotchiplocth (13 février 2020 à  07:00)


j'ai guéri de l'idée de guérir

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14400
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7357
Blogs
Merci de votre initiative.
Nous avions en 2016 envoyé cette lettre à de nombreux acteurs (avocats, syndicats (pour le probleme du travail) , journalistes, associations) et n'avons eu qu'une réponse d'un avocat spécialisé.

https://www.psychoactif.org/forum/uploa … 890866.pdf

Certains pays anglosaxons donnent un taux de cannabis, equivalant à l'alcoolémie, qui est un peu plus juste que la loi française actuelle.

https://madd.ca/pages/impaired-driving/ … d-driving/

Mais bien sûr les tests comportementaux restent indispensables et peuvent aussi depister des inaptitudes à conduire non liées à des psychotropes, donc concourir à la sécurité. Ce n'est donc pas de la faiblesse mais au contraire une exigence de sécurité plus élevée.

Surtout que le developpement actuel des jeux videos permettrait de faire des tests sur tablette beaucoup plus performants. Voire même des applis sur smartphone pour verifier par l'usager son aptitude à conduire.

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8501
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6449
Je pense également qu'il faudrait réévaluer la dangerosité du cannabis au volant dans un contexte dépassionné car les statistiques de la sécurité routière sont faussées par les conducteurs positifs alors qu'ils n'ont pas consommé avant de prendre le volant.
Les applis que tu évoques prescripteur me font penser que des gamers fumeurs ont d'excellents réflexes et une vigilence accrue.
Loin de moi l'idée de plaider que le cannabis ne représente aucun danger, mais personnellement, comme pour l'alcool en France, j'aurais tendance à privilégier un seuil de détection beaucoup plus haut qu'à l'heure actuelle,plus haut encore que les anglo-saxons et basé sur des métabolites actifs.
De toute manière la question des patients en France va se poser, ma conception de la solidarité passe aussi par la liberté de déplacement, dans certains coins sans bagnole, c'est vivre isolé.
J'imagine que certaines compagnies vont accepter de couvrir les patients avec des précautions au moment de la prescription.
Avec les médocs prescrits un médecin va vous demander d'être vigilent en particulier tant que vous n'avez pas de tolérance. Il faut qu'il en soit de même pour le cannabis.
Pour l'instant le dépistage de toutes les drogues à part l'alcool permet de réprimer les usagers alors qu'ils ne conduisent pas sous stups.
Pire, ceux qui gèrent avec civisme leur conso en fonction de leur besoin de conduite sont sanctionnés.
Je rappelle qu'un syndicat de police espagnol demandait le droit de pouvoir consommer du cannabis durant le service dans les années 80. Sans aller jusque là les policiers devraient aussi avoir le droit de fumer en dehors du service, car ils sont contrôlés quand ils utilisent leur arme par exemple, les usagers de la route devraient avoir le droit de conduire tant qu'ils n'ont pas consommé avant de prendre le volant.
Les tests comportementaux sur le bord de la route ne pourront pas balayer les demandes d'analyse pour délit de faciès tant que les critères de positivité ne sont pas revus.

Just say no prohibition !

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
14400
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7357
Blogs

Les applis que tu évoques prescripteur me font penser que des gamers fumeurs ont d'excellents réflexes et une vigilence accrue.

Et bien on pourra en conclure qu'ils sont aptes à conduire, à moins qu'on ne prouve un déficit non dépisté par les tests psycho-moteurs (somnolence par exemple).

Ce que tu dis des policiers rappelle que l'application dans le milieu du travail dans les postes à risque pourrait créer beaucoup d'injustice. Je rappelle que depuis quelques années l'entreprise peut mettre dans son règlement intérieur la possibilité d'un dépistage par l'encadrement dans ces postes à risque.
Je pense que sur ce sujet la Police rentre dans les catégories de poste à risque, comme les pompiers ou les gendarmes.(poste à risque pour eux ou pour autrui compte tenu des exigences de recours à la force).

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (13 février 2020 à  11:02)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Agartha 
Modérateur
France
7300
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 1330
Blogs

Mister No a écrit

Les applis que tu évoques prescripteur me font penser que des gamers fumeurs ont d'excellents réflexes et une vigilence accrue.

https://mopays.com/wp-content/uploads/2019/05/press-x-to-doubt-la-noire.jpg

étant moi-même un turbo gamer coolcoolcool (lol), et un gros fumeur, j'ai toujours trouvé que mon niveau était dix fois plus à chier si j'avais fumé jusqu'à 2-3h avant de jouer.
A un moment donné quand je jouais beaucoup à LoL y'a qq temps, j'étais arrivé dans le top ~1.2% en mode classé (p1-d4), et c'était juste trop incompatible avec le fait de fumer au moins 2h avant. J'étais juste trop nul, mes réflexes étaient grandement diminués, mon temps de réaction aussi, mon "skill" en prenait un coup.
C'est aussi valable pour presque n'importe quoi d'autre qui me demande de l'agilité et de la réflexion "rapide" ; 10fastfingers.com qui est un site de dactylo par exemple, c'est tout con mais le fait d'avoir fumé avant ça me rend nul à chier. Valable pour l'alcool, les benzos, la GBL... C'est plus (+) difficile d'avoir une bonne coordination "mécanique" (dans le sens "sans réfléchir") si je suis def

Et, côté jeux-vidéos, c'est le même diagnostique pour tous mes potes ; on devient sacrément nuls en terme de compétitivité quand on a fumé avant. On est toujours capables d'avoir des réflexes correctes - bien entendu -, mais on va plus galérer.

Ceci dit, et c'est là où je veux en venir, c'est que si j'ai fumé quelques heures avant, mettons 4 ou 5 heures pour compter large (vue ma tolérance), je serais quand même capable d'être bon. Disons, avoir un niveau suffisamment "normal", pas "inapte".
De la même manière, si j'ai conduit quelques heures après avoir fumé, là où un dépistage salivaire me rendrait positif et de ce fait "dangereux sur la route", un test moteur ne montrerait, à priori, aucun signe de manque de coordination. Je soutiens (encore) votre projet et vous remercie pour le travail que vous fournissez ! C'est très rafraîchissant^^

Dernière modification par Agartha (14 février 2020 à  03:09)


I don't need to know what's real or not no more

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
8501
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 6449
Je suis d'accord avec toi, mais on ne demande pas aux usagers de la route d'être des champions de formula one ou d'un FPS en competition, juste prendre le volant sans risque pour soi ou les autres, et que notre société accepte que certains aient de moins bons réflexes que d'autres ou doivent se montrer plus vigilants, que ce soient des personnes âgées ou des patients avec une prescription, des personnes avec une petite quantité d'alcool et pourquoi pas de cannabis.
En parlant de compétition sur du bitume IRL, j'ai vécu l'ambiance paddock, bin certains consomment juste avant les essais ou la course, ce qui ne me paraît pas les rendre moins compétitifs, pareil chez les gamers, de nombreux pros partent (partaient ?) en Hollande pas forcément pour le fromage.
Maintenant, un pilote sans tolérance, il ne prend pas le départ, il rentre chez lui. boulet
Mais bon, il est possible de gagner Roland Garros après un joint d'africaine qui défrise. rasta
Je provoque un peu mais je pense qu'il faut relativiser les dangers du cannabis en l'état actuel des connaissances qui reposent sur des statistiques biaisées. Le conducteur se sent souvent moins en confiance et devient hyper prudent, alors que l'alcool aurait tendance au contraire à faire prendre plus de risque dans un sentiment de plus grande confiance en soi.
Pour le cannabis, le risque de somnolence existe, la vision périphérique est diminuée, prendre la décision de doubler peut être plus difficile à traiter, mais par rapport à ce que notre société tolère...
Si on devait Interdire la conduite aux personnes sous tram, benzos, ou même des médocs sans potentiel drogue recré avec une ordo, les vieux, ceux qui sont nuls en jeux vidéo sans drogue, tu n'auras plus grand monde sur la route.

Cerise sur le space cake, on ne sait toujours pas si la baguette pavot est légale ou si cela revenait à prendre une dose de skénan à en croire un scientifique... (en fait positiver des test comme un usager de morphine, ce qui reviendrait à montrer la stupidité des tests actuels)

La encore on voit la stupidité engendrée par la recherche de simples traces.

J'aime le foie gras avec de la baguette pavot, cela fait de moi un criminel au volant ? boulet

J'attends des news de cette histoire où la baguette pavot est devenue le temps d'un article un ennemi de la république, presque un trafiquant afghan.

Le temps d'un article et de positiver des tests routiers, de faire sortir le loup du bois.

Bon, on connaît les positions d'Alvarez en matière de cannabis et sécurité routière, il deale de la peur... Normal, on reconnait la touche de l'académie nationale de lobbyisme me direz vous.

Le ridicule ne tue pas, d'ailleurs il n'est pas mort, il s'est juste encore tiré encore une balle dans le pied. boulet

Déconseiller de manger de la baguette pavot plutôt que d'avouer que le système de test est ridicule et dangereux pour tous finalement. demon1

On encourt un risque judiciaire en mangeant de la baguette pavot, quand on dit que de simples traces peuvent envoyer en prison... Et pas que les usagers de drogue,ce que ce scientifique fait mine de découvrir.

C'est lui qui a choqué la communauté médicale internationale dernièrement pour tenter de prouver que le cannabis est un grand danger pour la conduite.

Il a une posture plus politique que scientifique, j'en veux pour preuve cet écran de fumée qui en dit long sur le bonhomme et sa rigueur scientifique en matière de boulangerie.

Pas besoin d'avoir le bac pour comprendre que quelques graines de pavot peuvent positiver un test, donc il faut être de mauvaise foie en imaginant que des traces peuvent nuire à la sécurité routière.

Pris la main dans le sac, ridicule for ever. lol


http://www.leparisien.fr/societe/sante/ … 023494.php

Peut-on continuer à manger du pain aux graines de pavot ?

JEAN-CLAUDE ALVAREZ. Je conseille fortement de ne plus le faire jusqu'à nouvel ordre.
merci-1 boulet Les résultats de l'étude que nous avons menée au sein de notre laboratoire ont montré que la consommation d'un seul des sandwichs analysés équivaut à 4 mg de morphine. Ce qui correspond à un demi-comprimé de Skenan, le médicament que l'on donne aux malades qui souffrent d'un cancer ! Les produits que nous avons retrouvés sont réservés aux douleurs sévères, sans parler des risques d'accoutumance.

Alors M'sieur l'agent, la baguette pavot est prohibée ou cela concerne juste les automobilistes ou les postes à risque ?
Quoique avec la loi de 70 et nos tests routiers, même un piéton pourrait en théorie aller en prison pour consommation de stupéfiants... Pour avoir mangé de la baguette pavot. demon1 pasdebol

La honte... Aucune alerte sur le risque de trouver des noids de synthèse à la place de cannabis, mais une alerte sur la baguette pavot.
La présence inexpliquée de latex de pavot sur des graines de pavot, bin tiens, si un pharmacologue ne capte pas, c'est qu'il ment...

Il sera tondu lui aussi à la libération.

En attendant, l'ordre est tombé ou pas ?
C'est à mon avis le genre de truc que je tenterais d'enterrer à sa place, difficile à assumer. pasdebol

Nous en avons désormais la preuve, à moins que ce ne soient que des lots contaminés par des boulangers qui produisent de l'opium pour accrocher les clients, je ne vois que ça. mur

La baguette pavot est-elle dangereuse pour le business de la sécurité routière ?

Je crois que nous en avons la preuve. La stigmatisation crée des victimes innocentes et pas que des drogués ce qui mérite bien un écran de fumée sorti des fours des boulangers.

Dernière modification par Mister No (14 février 2020 à  11:19)


Just say no prohibition !

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » Sécurité routière & stupéfiants : Pour des tests de dépistage comportementaux

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Drogues au volant - Dépistage des stupéfiants au volant...
par Alain Will, dernier post 17 janvier 2015 à  09:44 par MicHAZE
  8
[ Forum ] Drogues au volant - Dépistage des stupéfiants et de l'alcool au volant
par Alain Will, dernier post 16 mars 2010 à  20:51 par Alain Will
  0
  14



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
    Il y a 3jCommentaire de Macama06 (5 réponses)
     Appel à témoignage 
    Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
    Il y a 3jCommentaire de LeChatNerveuxDepressif (1 réponse)
     Forum UP ! 
    Fluoxetine - Fluoxetine réduit les effets des drogues ? (cocaine, amphet, kétam...
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Vein Finder DIY - prototype Lampe IR pour repérage veines
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Quelques questions d'un policier vis à vis des drogues en général
    Il y a moins d'1mn
    25
    Commentaire de offset dans [Echanges entre profes...]
    (35 réponses)
     Forum 
    Lorazépam - Injecter mon Temesta
    Il y a 12mnCommentaire de NoRaisonToRun dans [Benzodiazépines...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Methoxetamine - Elle est revenue???
    Il y a 37mnCommentaire de marvin rouge dans [RC dissociatifs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Bad trip - Sensations désagréables sur la peau
    Il y a 38mnNouvelle discussion de Papayou dans [Salvia Divinorum...]
     Forum 
    Première injection - Votre première injection
    Il y a 48mn
    13
    Commentaire de Gribouille78 dans [Injection et réductio...]
    (259 réponses)
     Forum 
    Effets - Perchax aux tazs bourrés d'amphets
    Il y a 49mnCommentaire de Sham dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Medicament - Combien ce revend le skenan au marcher noir
    Il y a 59mnNouvelle discussion de Kawai-sexy666 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
     Forum 
    Vaporiser - Le cannabis pour guérir mon anxiété ?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de psychodi dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Le mal physique pour le bien mental
    Il y a 19h
    1
    Commentaire de subumetha255 dans le blog de drusky
    (4 commentaires)
     Blog 
    Descente en enfer avec la méthadone injectée
    Il y a 22hCommentaire de Grotaké dans le blog de micahmichien
    (19 commentaires)
     Blog 
    Chapitre 12 Éphémère
    Il y a 24hCommentaire de Rick dans le blog de Courtecuisse
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 16:55
     PsychoWIKI 
    Les vaporisateurs de cannabis
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    mools, jadecoco, juliecbd, subumetha255, kilko69 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MDPEP (Methylenedioxy-PV8)
    par ff4life, le 18 Feb 2020
    Yo les psychos, ça faisait un bail que j'avais pas contribué au forum, j'espère que tout le monde va bien ________________________________________________ J'ai très récemment eu l'occasion d'expérimenter la MD-PV8, également dénommée MD-PEP par les sites de vente en ligne, mais à tort, p...[Lire la suite]
     4-ACO-DMT: expérience de mort imminente
    par Psychotropeur, le 14 Jun 2019
    Bonjour a tous! J'ai décidé de vous partagé mon expérience avec la 4-ACO-DMT, qui fut mon plus grand voyage psychédélique. Tous a commencé avant hier. Je n'avais jamais consommer de grandes doses de psychédéliques, et je n'avais pas forcément prévu de le faire, étant TRES sensible a ces...[Lire la suite]
     Vous vous sentez à l'aise au CAARUD ?
    par HeroinIsMyLife, le 13 Feb 2020
    Moi parfois oui parfois non. Genre hier, j'y suis allé car une socio-esthéticienne vient nous faire des soins, et elle est très douce, agréable, et gentille. Ca me relaxe. Sauf que j'ai passé un aprèm pourri : non seulement je n'ai pas pu la voir, trop de monde (pas de bol c'est comme ça), ma...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] MDPEP (Methylenedioxy-PV8)
    (Il y a 2h)
    Très pertinent. Stelli dans [forum] Expérience de mort avec Taz
    (Il y a 2h)
    Merci pour les liens Fil, je suis dans le même cas que toi. Stelli dans [forum] Le cannabis pour guérir mon anxiété ?
    (Il y a 2h)
    Merci du retour. Nemesia. dans [forum] MDPEP (Methylenedioxy-PV8)
    (Il y a 8h)

    Pied de page des forums