Gérer la descente de MD / PsychoACTIF

Gérer la descente de MD

Publié par ,
68882 vues, 90 réponses
Jail25 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 16 Feb 2020
7 messages
Blogs
Bonsoir bonsoir,
alors j'avoue n'avoir lu que très brièvement les réponse qui ont déjà été soumise mais je ne pense pas que ce soit très connu donc je pose ça ici et vous en faites ce que vous voulez.

sachant que la Md vide ton potentielle sérotonine il faut juste chercher un moyen de recharger les batteries, donc il faut regarder du coté des précurseurs de la sérotonine;
On à une première solution plus simple :

La sérotonine ne se trouve pas en tant que telle dans les aliments. Néanmoins, pour la synthétiser, l’être humain a besoin d’un acide aminé qui est présent dans l’alimentation : le tryptophane. Les aliments riches en tryptophanes sont le riz complet, les produits laitiers, le chocolat, les amandes et les noix, la viande de dinde, le poisson gras mais aussi les œufs ou le soja, on peut aussi boire du thé noir pour favorisé l'absorption du tryptophane



aprés il y a la seconde solution :

Le précurseur direct de la sérotonine est le L-5-HydroxyTryptoPhane (L-5-HTP)
il suffit donc de se procuré en parapharmacie un complément 5-HTP à base de plante, personellement j'utilise le Somniphase en cure, il d'autre vertu pour apaisé le sommeil sans somnolence ni accoutumance donc c'est plutôt cool par contre le prix pique, 13€ pour une cure de 1 mois


auto - portrait :       

Hors ligne

 

Jeune_réveur 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 12 Jan 2020
10 messages
J'ai pas grand chose a rajouter sur tout se qui a été dis mais j'ai un petit truc qui m'a "sauvé" de la douleur a la mâchoire c'est tout con mais juste tu utilises le bout de tes doigts tu les plaques contre tes joues jusqu'à sentir tes dents a travers ta peau puis tu montes tes doigts jusqu'à atteindre les muscles puis tu masses en appuyant et tu cherches le/les points qui te font mal et tu masse c'est tout con mais ça m'as aider pendant des douleurs de mâchoires plus tôt forte.
Il m'est également arriver de ne pas avoir de redescente réel, lors d'une de mes prises ( j'étais mal avant de trip mais pas trop j'étais en peu décourager de tout ) et j'ai eu un énorme trip qui m'a permis de m'accepter comme je suis etc enfin bref et se trip j'ai eu une redescente limite agréable j'ai trip très très fort pendant je dirais 4h ( début du trip vers 22h30 et début de la redescente vers 2h et encore j'aurais pu trip plus longtemps mais j'ai tiré sur un joint qui m'as dénaturé les effets et qui m'as donner la sensation d'atterrir sur terre je me suis vraiment senti retomber sur terre  ) et le lendemain j'étais juste comme défoncé et un peu triste mais très satisfait de cette expérience la semaine après la prise c'est passé sans problémes juste mal a la mâchoire ( pas encore découvert la " technique" ) j'étais lunatique et c'est tout mais j'ai eu une sorte d'éveil une refonte de ma façon de penser ( et j'ai découvert une passion pour la photo ) après avoir consommé et cette " éveil " a duré pendant 2-3 mois.

Dernière modification par Jeune_réveur (04 mars 2020 à  19:51)

Hors ligne

 

Heos 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 12 Mar 2020
20 messages
Hello,

En vrai moi c'est con mais je me fou dans lit avec netflix puis je m'endors.

Je pense que le mieux c'est d'être dans un endroit où l'ont se sent bien. Boire un peux d'eau, se metrre au calme. Eviter toute source de stress ou bruit.


Limite prendre une douche chaude pour se fatiguer, et SURTOUT pas un de  bain ! Ti es fou oh, tu vas faire glou glou après.

Voilà mon petit conseil.

Des Bisous & Des Câlins
L'homme du ballon rouge

Des Bisous & Des Câlins
Le Mec au Ballon Rouge
TDAH - THQI - Drugs Addict

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
Hello, Hello,

je suis nouvelle sur ce forum. Je suis intervenante au sein d'une association RDR "Nuit-Blanche" à Genève.

Je voulais intervenir et vous proposer quelques outils concernant la gestion des descentes de MDMA.

La consommation d'autres substances psychoactives notamment les dépresseurs, benzodiazépines favorisent une état de détente qui dissipe l'état de mal-être à court-terme. Toutefois, ils peuvent occasionner assez rapidement un effet de tolérance, obligeant l'augmentation des dosages pour ressentir les mêmes effets. Par ailleurs, les effets secondaires à court-terme et à long-terme sont les effets dépresseurs qui sont au devant de la scène associés à des états confusionnels et anxiogènes. C'est en effet, des les effets paradoxaux connus, qui se manifestent à court-terme ou à plus long-terme lorsqu'une dépendance s'installe.

Concernant les associations à risque, le cannabis et le MDMA peuvent induire des états anxieux, de la paranoïa ainsi que l'exacerbation de troubles de la mémoire et la concentration. Les cannabinoïdes déployant des effets dépresseurs peuvent prolonger les effets dépressogènes induit par la descente de MDMA. Bien sûr les éléments que je relève sous contrôle et surveillance médicales peuvent être évités mais un nbs importants de facteurs sont pris en compte (type de médicaments, mesures des paramètres vitaux etc..)

Un autre effet de l'automédication (dépresseurs, benzodiazépines, cannabinoïde) est l'impossibilité pour l'individu de vivre l'émotion pénible et donc de l'auto-réguler. L'expression et la manifestation d'une émotion pénible permet une auto-régulation de celle-ci. Au fond, en évitant l'émotion on se connecte plus à soi, on se vit comme détaché de soi-même et surtout nous n'écoutons plus ce que notre corps nous transmet comme signal.

Est-ce l'uns de vous a déjà vécu l'unes des expériences que je cite?

Et un très bon confinement

Hors ligne

 

TripBeta 
Nouveau Psycho
France
300
Inscrit le 11 Mar 2020
122 messages
Salut,

Moi personnellement quand je prend de la MD à la fin du trip j'ai généralement une sale descente puis le soir je prend du Risperdal et le lendemain j'ai plus rien, merci les antipsychotique smile

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
mais tu prend le Risperdal uniquement lorsque tu consommes?

Hors ligne

 

OmnipotentChao 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 16 Apr 2020
5 messages
Perso je gère plutot bien les redescentes, souvent je reste avec mes pot-es et ma meuf, a fumer des joints et boire quelques bières comme ça mon cerveau croit que c'est toujours la fete et oublie un peu la déprime.Enfaite j'ai un peu l'impression que la redescente fait partie du trip, je suis toujours assez exité et mon cerveau fonctionne assez vite,c'est vrai j'ai pas mal de chance de le vivre comme ca
...

Hors ligne

 

Heos 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 12 Mar 2020
20 messages
Hello,

Cela peut paraitre bizarre mais moi j'essaye de faire en sorte que la descente commence une fois que j'ai la possibilité de dormir, je vais tout simplement me coucher, et je ne la sent presque pas voir pas du tout enfaite. J'attends juste de m'endormir.

Voilà :3

Des Bisous & Des Câlins
Le Mec au Ballon Rouge
TDAH - THQI - Drugs Addict

Hors ligne

 

Mrafton 
Nouveau Psycho
000
Inscrit le 27 Dec 2018
71 messages
Alors question justement j'ai jamais eu de mauvaise descente de MD j'étais moins heureux qu'avent mais toujours content , est ce normal? autres question les à partir de combien de mg ca commence à devenir problématique alors mon j'ai une soiré en févier, donc je me suis armé , il m'avait dit 280 , le taz complet , nous on avait prévu d'en prendre 1 d'un coups , (on avait fait des test avent) bien et franchement c’était la plus grosse claque de bonheur pure de toute ma vie je compare ca à "jouir de bonheur" ca ma un peux traumatisé de ce dire qu'on peux atteindre se stade d’ecstase intense . ca ma sembler meme plus fort que 280 , après physiquement on grincait des dent mais d'une force et les yeux qui artait en arriére avec des bouffé de chaleur c'était magique . Donc est ce que c'est un dosage a risque ? et puis aussi un ami comme c'était sa premiére fois il a prit une moitié puis une autre , mais son corps a mal réagis , il avait ces muscles contracté , du mal a bougé et quelque petite hallucinations. Ca peut arriver ? si oui pourquoi? car nous ca nous est jamais arrivé sur ce merci bien ^^

Hors ligne

 

BellaAmanda 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 18 Oct 2016
6 messages
Bonjour à toutes et à tous !

Quelques petites expériences avec la MDMA, qui, au fur et à mesure qu'elles s'accumulaient, m'ont porté dans une consommation plus raisonnable pour gérer la descente.

Raisonnable ne veut pas direz moins "drôle" car la peur de revivre des descentes douloureuses m'a fait psychoté au point de trop intellectualiser les effets du produits avant / pendant / après.

Avant même de prendre le prod (on parle même de la veille ou l'avant veille !) je pensais à cette satanée descente.

Il est bon de rappeler que chaque descente est différente et que même si leur tronc commun est un état "dépressif", celui-ci est plus ou moins intense et plus ou moins surmontable.

Lors de mes premières prises je ne me souciais pas du tout de la descente, au point de ne pas l’appréhender (je ne savais pas que ça existait).

Puis, la petite claque badou qui arrivait quand il était tard le lendemain, que le soleil se levait ou qu'il ne restait vraiment plus grand monde autour de moi.

Un état de dépression s'installait et s'accentuait pendant des heures / jours suivants la prise et bien évidement après que les effets du produits se soient dissipés.

J'avais organisé tout un rituel pour subir le moins possible cette descente (car inévitable mais contrôlable).

Pour info je suis mesure 1m66 pour 55 kilos, j'ai la 30aine, je suis plutôt tolérante à l'alcool et à la MDMA (j'ai du en prendre une vingtaine de fois jamais plus de 1 fois par mois mais il  m'en arrivé de faire deux jours de suite).

Pour faire court voici ce que je fais après ma dernière prise :
- J'évite de trop boire d'alcool (même tout le long d'un trip)
- Je bois de l'eau sans abuser (pour éviter les allers-retour pipi quand je suis dans mon lit et ainsi ne pas perturber un état de quiétude recherché big_smile).
- Je mange un petit peu pendant le retour au calme.
- Je me détends sur "il faut que je dorme absolument" et si je me mets au lit je respire profondément et longtemps. J'essaie de chasser la boucle "j'ai pris - je vais pas y arriver - j'ai pris - ça va pas le faire ..."

Après le premier réveil post prise :
- J'essaie de positiver et me rappelle que si ça ne va pas c'est à cause du prod. C'est une question de temps pour que le corps l'évacue alors : de l'eau ! (ou des jus frais smile).
- Le sport et le sexe pour relancer le bien être naturel (et transpirer donc évacuer).
- Je mange léger et en petite quantité, surtout fruit et légume pour les nutriments que ça apporte. Important de se faire plaisir aussi !
- Je me concentre sur des activités que j’apprécie et que je maitrise comme pour "flatter mon égo" et faire un retour à la pensée positive.

Généralement ça marche plutôt bien. L'idéal étant d'être en vacances au soleil, dans un grand endroit calme et posé, avec des ami(e)s et pas d'obligations pouvant générer une angoisse quelconque.

Le fait de s'occuper des autres m'aide aussi beaucoup ^^

C'est sûr qu'appréhender la descente ça casse un peu le délire de la MD mais les premières prises de découvertes insouciantes et supercavitantes ne se retrouveront presque jamais (c'est le principe de la première impression hahaha) alors ... chacun sa méthode !

smak

Dernière modification par BellaAmanda (01 septembre 2020 à  11:38)

Hors ligne

 

Renaud9266 
Banni
France
000
Inscrit le 03 Sep 2020
9 messages
Ben

pierre a écrit

Bonjour,

Après les fêtes, c'est souvent les descentes....et les descentes de MD peuvent être parfois dures... en témoigne les nombreuses discussions sur ce sujet sur Psychoactif.

Alors nous lançons un appel à témoignage sur comment faites vous pour anticiper / gérer / accompagner vos descentes de MD ?

Moi depuis que je prends la
Mdma dans sa forme cristaux/poudre la descente passe niquel. Un peu de fatigue mais sinon ça va. Avec les taz j’ai eu des descentes plus rides car coupées souvent aux amphétamines et autres produits

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
L’un de vous a déjà essayé le yoga pour traiter la descente ?

Hors ligne

 

UDilisateur 
Conducteur de vaisseau spatial
300
Inscrit le 15 Dec 2016
186 messages
Au risque de répéter ce qui a été surement dit :

Avoir une bonne hygiène de vie : surtout bien manger et dormir

Et être entouré de bonnes personnes : ensemble on est plus fort !!

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
Biensur mais a long terme les changements biologiques induits par le produit ne peuvent pas être compensé uniquement par le sommeil car la toxicité du mdma attaquant la sérotonine ne peut revenir à un taux normal seulement s’il y a des pauses suffisamment longues entre chaque prise
Reputation de ce post
 
Tellement d'accord.

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2800
Inscrit le 06 Jan 2019
348 messages

L’un de vous a déjà essayé le yoga pour traiter la descente ?

Non pour le Yoga mais je médite toujours un peu le lendemain (méditation pleine conscience pendant 30mn).
Je suis encore sur un petit nuage le lendemain et il est beaucoup plus facile de s'abandonner à la médiation dans cet état, c'est juste "jouissif" de se sentir vivant, à l'écoute de tous ses sens, apaisé, en harmonie avec tout ce qui nous entoure.
Mais j'ai une conso très occasionnelle, (2-3 fois par an max avec des pauses de 5 ans des fois) et je ne dépasse jamais les 200mg par soirée.
Je n'ai jamais vraiment ressenti de descentes et j'adore les lendemains smile
Je précise aussi que j'ai tjrs prodé en teuf, c'est à dire que je danse comme un fou pendant 7-8 heures, je n'ai jamais prit du mdma dans mon canapé. Peut-être que la fatigue physique aide aussi ... Je ne sais pas ...

Dernière modification par Yopski (04 septembre 2020 à  11:46)


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
Ah la méditation c’est très apaisant je te rejoins ça te permet vraiment d’être dans l’acceptation de ton état et donc de diminuer leur impact ! C’est assez fou car pour n’importe quel état dépressif et anxieux, la méditation ou le yoga permet de ne plus lutter contre, d‘accepter et ensuite l’état désagréable se dissipe. Par contre, par expérience, lorsque j’avais des moments de déprime assez intenses, sans produits, je me souviens que mon état s’était détérioré car en prenant conscience de son corps, ses sensations et pensées désagréables, mon anxiété s’exacerbaient. J’ai ensuite suivi un cours de méditation. En posant la question aux professeur c’est ce qu’ils m’ont confirmé. Donc je pense qu’au fond si c’est difficile de prendre conscience de certaines choses à un moment donné, peut-être qu’il vaut mieux éviter. Je pense justement au descentes intenses. C’est pour cela que je posais des questions notamment.




du coup c’est ce que tu ressens ?

Hors ligne

 

stephyweedy 
Adhérent PsychoACTIF
France
801
Inscrit le 13 May 2015
88 messages
Blogs
salut,
Quand j'ai commencé à prendre des taz,on ne se posait meme pas la question sur la descente,on associait des prods aux effets complètement opposés,renforcés par certaines croyances urbaines,qui pour le coup étaient plus dangereuses que constructives...
Pas RDR du tout et à ne pas reproduire à la maison,...,on a eu de la chance.
Aujourd'hui,c'est différent,déjà si je ne connais pas le vendeur,je m'arrange toujours pour tester ou faire tester le prod,histoire d'en connaitre approximativement sa composition,les réactifs t'indiquent la présence de telle ou telle molécule sans t'en donner le dosage...
Ou ils ne réagissent pas avec d'autres produits de coupe qui peuvent eux aussi avoir un pouvoir psychoactif,voire inconnu...
  Prendre de la MDMA en cristaux ou en poudre peut être une solution,mais le testing est une très bonne façon de se rassurer en ayant une idée de la composition des prods que tu t’apprêtes à ingérer.
Mes premières descentes,je n'y ai meme pas fait attention,plus préoccupé à exploiter le prod "à fond",toujours à rechercher une "technique" pour ressentir les sentiments et sensations apportés par cette première montée que justement tu ne ressentiras plus  aussi intensément mais différemment :
C'était donc ça la descente, Quand tu montes,ou tu grimpes(dans mon cas au sens propre comme au figuré),tu arrives toujours à ce sentiment de plénitude ou tu pourrais te comparer au roi du monde capable de déplacer la montagne sur laquelle tu viens d'atteindre son sommet,j'illustre ces instants magiques comme le plateau,ou j'en prends plein les yeux,plein la tète,et je  me sens Vivre avec ce V...
Je sais aussi que derriière ces "orgasmes" il y aura fatalement toujours cette descente...Quand je suis accroché à ma corde,j'essaye d'en profiter au maximum en regardant tout ce que je ne peux admirer d'en bas ...
Et en me balançant comme un gamin à cette corde toute fine qui supportera mon poids quoiqu'il arrive, et à extérioriser et jouer avec les éléments perçus comme dangereux mais une fois sécurisés devenus le plus beau terrain de jeux que je connaisse.
Ce topic ne t'aidera peut être pas à gérer ta descente comme tu l'entends ou le vois,mais je te donnes mon ressenti sur ces instants particuliers que j'imagerais comme ce calme après cette tempête qui vient de traverser ton psyché aidé par l'alchimie qui s'est produite dans ton cerveau avec la réaction de ces différents éléments chimiques et organiques qui t'offrent cette synergie parfaite.
Mais si tu veux un "trip killer" parce que cette "descente"  devient trop pénible,alors un benzo peut être une bonne solution,mais je te conseillerais plutôt un prod à demi vie courte comme du bromazépam (lexo) par exemple, et à ne pas mélanger avec l'alcool,ça peut devenir fatal.
Fais bien attention à toi,et dernier conseil ; si tu prends un prod pour la première fois,n'hésite pas à fractionner ta prise,(en coupant ta dose en deux ), les effets seront peut être un peu moins forts pour les néophytes mais déjà bien assé subtiles et forts pour te faire une idée de ces voyages.
Avant tes prises,une hygiene de vie saine et une alimentation équilibrée vont forcément t'aider pour ton trip,(oui,je globalise en considérant la montée,le plateau et la descente comme un  trip dans son intégralité).
Je sais que j'ai encore débordé et partis un peu en HS , mais je pensais important de donner mon ressenti ici en essayant de répondre à cette question simple et concrète qui me pousse vers une infinité de réponses pour les adapter à toutes et tous qui sont les singularités de cette collectivité perçue comme telle aujourd'hui.
smak

Dernière modification par stephyweedy (04 septembre 2020 à  11:49)

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2800
Inscrit le 06 Jan 2019
348 messages

du coup c’est ce que tu ressens ?

Si tu parles de mon anxiété qui s'exacerbe, pas du tout mais alors du tout smile Je suis juste zen, tranquille, apaisé, mon cerveau fonctionne au ralenti je suis juste peace and love smile
Je n'ai pas d'états désagréable suite à une prise de MD, ça ne m'est jamais arrivé, soit j'ai du bol, soit le dosage et la fréquence de ma conso ne me permet pas d'avoir des descentes désagréables ... J'en sais vraiment rien en fait smile


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5631
Inscrit le 12 Mar 2015
888 messages

Nuit [label=/sujet/blanche a écrit

blanche[/label] Anouk]Ah la méditation c’est très apaisant je te rejoins ça te permet vraiment d’être dans l’acceptation de ton état et donc de diminuer leur impact ! C’est assez fou car pour n’importe quel état dépressif et anxieux, la méditation ou le yoga permet de ne plus lutter contre, d‘accepter et ensuite l’état désagréable se dissipe. Par contre, par expérience, lorsque j’avais des moments de déprime assez intenses, sans produits, je me souviens que mon état s’était détérioré car en prenant conscience de son corps, ses sensations et pensées désagréables, mon anxiété s’exacerbaient. J’ai ensuite suivi un cours de méditation. En posant la question aux professeur c’est ce qu’ils m’ont confirmé. Donc je pense qu’au fond si c’est difficile de prendre conscience de certaines choses à un moment donné, peut-être qu’il vaut mieux éviter. Je pense justement au descentes intenses. C’est pour cela que je posais des questions notamment.

du coup c’est ce que tu ressens ?

Pour compléter un peu la réponse niveau méditation, j'ai lu le très bon "trauma sensitive mindfulness" et si je dois distiller le truc en une phrase, je dirai que si tu te fait happer par ton émotion négative pendant la méditation sans avoir plus perception de ta respiration, du moment présent, des sons qui t'entourent, là c'est pas constructif. Mais si tu arrive a observer les sensations et émotions négatives tout en gardant en conscience ton environnement, des parties de ton corps avec des sensations neutres ou plaisantes, alors là ça travaille de façon constructive.


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
Oui je te rejoins tout à fait sur la question. Je pense juste aux personnes qui font usage du produit pour gérer des états émotionnels très désagréables et qui en temps normal n’y parviennent pas , et ainsi  subitement en raison et, des effets secondaires Biologiques qui suivent la prise de produits (déprime) et, Des émotions négatives qui reviennent ont un bas trip encore plus intense. Pour ceux à qui cela arrive, c’est éventuellement déconseillé de faire de la méditation aux risque que les émotions Négatives s’intensifient et n’engendrent des comportements plus à risque.
En même temps, quand le Mdma est utilisée de façon thérapeutique, il permet aussi de percevoir la situation négative que l’on vit autrement et donc diminuer les états dépressifs ou autres qui précèdent la prise

Dernière modification par Nuit blanche Anouk (05 septembre 2020 à  12:46)

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages

Yopski a écrit

du coup c’est ce que tu ressens ?

Si tu parles de mon anxiété qui s'exacerbe, pas du tout mais alors du tout smile Je suis juste zen, tranquille, apaisé, mon cerveau fonctionne au ralenti je suis juste peace and love smile
Je n'ai pas d'états désagréable suite à une prise de MD, ça ne m'est jamais arrivé, soit j'ai du bol, soit le dosage et la fréquence de ma conso ne me permet pas d'avoir des descentes désagréables ... J'en sais vraiment rien en fait smile

Ah je ne savais pas mais tant mieux !!!! Le dosage même minime est sensé faire cela mais peu être que dans ton cerveau c’est différent !

En tout cas je trouve l’idée de faire de la méditation le lendemain très sain ! Et me demande comment cette idée t’es venue ?

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2800
Inscrit le 06 Jan 2019
348 messages
Je médite déjà presque tous les jours depuis 2008, et j'ai remarqué que la médiation est beaucoup plus intense et facile suite à une prise de mdma (lsd et champi aussi).
Je ne manque donc jamais de méditer le lendemain d'une prise de ces produits car c'est beaucoup plus profond et j'ai vraiment l'impression de progresser 10x plus vite d'un point de vue méditatif ...
Reputation de ce post
 
Très intéressant, Guy

Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages
Très intéressant ton expérience ! C’est vrai que sur certains points les effets de la méditation et du mdma se rejoignent , utilisé de ce point de vue il permet une certaine ouverture ! Du coup tu n’as jms eu de descentes de md?

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2800
Inscrit le 06 Jan 2019
348 messages
Non jamais de descente, mais je prends du mdma depuis 27 ans soit 15 ans avant d'avoir connu la méditation, je ne pense donc pas que ce soit lié wink

Dernière modification par Yopski (07 septembre 2020 à  23:10)


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

Nuit blanche Anouk 
Nouveau membre
Suisse
200
Inscrit le 26 Nov 2019
41 messages

Yopski a écrit

Non jamais de descente, mais je prends du mdma depuis 27 ans soit 15 ans avant d'avoir connu la méditation, je ne pense donc pas que ce soit lié wink

Non je ne disais pas que c’était lié mais que les effets de la méditation peuvent ressembler à ceux de la prise de md

Hors ligne

 

Marloo
Banni
000
Inscrit le 08 Sep 2020
9 messages

Hors ligne

 

Babyroussa 
Banni
France
110
Inscrit le 20 Apr 2020
7 messages
J’ai pour info alors que je prends du MD depuis 20 ans de temps en temps (pas plus de deux trois fois par an) une descente monumentale de trois jours à en chier récemment.

En général ce genre de descente est liée à une sur dose, ce qui a été mon cas.
Bourré j’ai acheté du MD et j’ai pris pas loin de 500 mg dans la nuit en prenant 10 mg en snif régulièrement.

Pour info une amie m’a donné une dose de micro dosage de truffes magiques et cela m’a calmé instantanément en a peu près une heure.

Plus d’infos ici :

Malheureusement, les effets de la MDMA ne durent pas et laissent place à un phénomène de "descente" particulièrement difficile pendant 1 à 2 heures avec des effets indésirables qui peuvent être présents jusqu'à 48 heures. Le consommateur ressent alors une augmentation de sa fréquence cardiaque (tachycardie), et de la tension artérielle avec des palpitations, des bouffées de chaleur et une forte transpiration. Une sensation d'angoisse l'envahit, il se sent incapable de communiquer, très fatigué, a mal à la tête et se sent nauséeux. Le risque principal est la déshydratation, c'est pourquoi il est important de bien s'hydrater en buvant de l'eau régulièrement. Certains consommateurs utilisent d'autres substances comme l'alcool, l'héroïne ou les benzodiazépines pour les aider à surmonter ces effets, augmentant les risques pour la santé.

Dernière modification par Babyroussa (08 septembre 2020 à  11:10)

Hors ligne

 

Acka_nombi23
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 08 Sep 2020
6 messages
Bonjour

Pour une redescente plus apaisé l'utilisation de cbd fumée ou en tisane détend bien au niveau musculaire et adoucie les pensées ( à mon avis) .

De même qu'une petite cure de fer de vitamine et de magnésium aide pour une récupération .

Enfin ne pas rester seul sans trop s'entourer peu aider voir des ami,e,s proches par exemple.

Voili voilou smile

Hors ligne

 

Yopski 
♫♪ Devant le mur ♪♫
France
2800
Inscrit le 06 Jan 2019
348 messages

Nuit [label=/sujet/blanche a écrit

blanche[/label] Anouk]Non je ne disais pas que c’était lié mais que les effets de la méditation peuvent ressembler à ceux de la prise de md

En ce qui me concerne, pas vraiment. La md excite lors de la prise alors que la médiation apaise ...
c'est juste que je trouve que méditer le lendemain d'une prise de MD est beaucoup plus facile et profond, c'est aussi le cas avec les champi ou lsd en ce qui me concerne, je ne sais pas trop car je suis le seul à méditer dans mon groupe d'ami.


Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être adapté à une société malade

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5631
Inscrit le 12 Mar 2015
888 messages

c'est juste que je trouve que méditer le lendemain d'une prise de MD est beaucoup plus facile et profond, c'est aussi le cas avec les champi ou lsd en ce qui me concerne, je ne sais pas trop car je suis le seul à méditer dans mon groupe d'ami.

Je trouve la même chose pour une méditation après une prise de champignons. De plus, méditer sous psychédéliques pendant l'effet pourrai booster sa pratique quotidienne. Ce sujet est développé en détail par Myron Stolaroff dans 2 articles qu'il a écrit (https://erowid.org/culture/characters/s … ron.shtml) et que je vous recommande fortement pour tous ceux intéressés par l'interplay entre méditation et psychédélique (combo qui peut être positif pour les 2 pratiques, meilleure expérience psychédélique et meilleure méditation quotidienne).


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 6hCommentaire de Syam (81 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 7jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 5hCommentaire de Junon (22 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Témoignage du combo Ghb/coke
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Electrum quelques clarifications please
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Manci dans [Anonymat et sécurité...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Culture - Quatre champignons sortis, mais ça s'est arrêté là :'(
    Il y a 5mnCommentaire de nouichen dans [Psilocybe - Champigno...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Les fameux chien renifleur...
    Il y a 6mn
    2
    Commentaire de marvin rouge dans [Cannabis...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Injecter - Prépartion IV
    Il y a 14mnCommentaire de Zazou2A dans [Research Chemicals (R...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Drogue info - Codeine + xanax + cannabis
    Il y a 21mnCommentaire de filousky dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Actualité - Quel tarif
    Il y a 24mnCommentaire de marvin rouge dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage coûte que coûte
    Il y a 1h
    3
    Commentaire de LolaLou dans [Heroïne...]
    (42 réponses)
     Forum 
    Comment shooter quand réseau veineux HS
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Injection et réductio...]
    (9 réponses)
     Blog 
    La meuf qui fait un peu n'imp.
    Il y a 18mnCommentaire de marvin rouge dans le blog de cependant
    (2 commentaires)
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Psyborg dans le blog de Psyborg
    (69 commentaires)
     Blog 
    [Video] Une Semaine dans l'Obscurité et le Silence, méditation
    Il y a 17h
    1
    Commentaire de TripSitterFR dans le blog de Ledayuum
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 17:34
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    diphylleia, Dragonflyy, dustypig, GrosDodoZepam nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    je ne l'aurais pas mieux dit dans [forum] Sevrage coûte que coûte
    (Il y a 2h)
    Exactement. Meme expérience. Marco dans [forum] Retour libido après arrêt subutex ?
    (Il y a 3h)
    J'aimerai avoir cette force de caractère que tu expirmes si bien. force à toi dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 3h)
    Texte très complet (Prescripteur) dans [forum] Comment shooter quand réseau veineux HS
    (Il y a 7h)
    Formulation parfaite ! Nemesia dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums