Réduire en douceur manque conso occasionnelle (codé/dxm/kratom) / PsychoACTIF

Réduire en douceur manque conso occasionnelle (codé/dxm/kratom)

Publié par ,
1123 vues, 14 réponses
cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut tout le monde,

j'ouvre ce fil parce que vos retours d'expérience sont toujours super utiles, même sur un thème comme celui-là, déjà rabâché sous différentes formes sur le forum.

Avant tout, pour poser le décor : j'ai une conso d'opiacés occasionnelle mais régulière depuis environ 7 ans.
Pour résumer, les dernières deux ans je consomme en moyenne 2 fois par semaine (came, sken, op principalement).
Ces derniers temps, après une conso de tout les 3j, j'ai enchainé 15 jours puis fait une pause de came/sken d'un mois (avec quelques prises de codé/op/sub/rach).

Là j'ai renchainé 15j de conso de came assez bonne.

Je voudrais refaire une petite pause. Je ne parle pas de sevrage parce que je n'envisage pas un arrêt sur le long terme, je ne pense pas au TSO parce que j'aimerais bien dans l'idéal garder un rythme occasionnel. En toute honnêteté, je ne sais pas si ça va être faisable, mais autant tenter...

Ça fait cinq jours que je n'ai plus de bonne came. J'étais à environ 0.5g par jour par sniff. Moins sur les deux derniers jours.

J+0=dernière trace de came, puis 200mg de dxm+imovane
J+1=45mg de codé+trace came moyenne+alcool (frissons, transpiration, humeur dans les chaussettes, parano et angoisse, irritabilité+++) --> prazepam
J+2=10g de pavots en rachacha (réveil par la chiasse et frissons, transpiration, tension musculaire, éternuements, nez qui coule, puis défoncée, mais irritation ++)
J+3=40mg de codé + 20mg de dxm + 1bonne trace de came+alcool (quelques frissons, plutôt bien, mais imovane pour dormir)
J+4=4.5g de kratom, pas de chiasse, pas de frisson, pas trop d'irritation (étonnée, d'ailleurs)

et demain est un autre jour, j'hésite entre kratom ou codéine+dxm (j'ai trouvé de quoi faire, malgré les doses rationnées)...ou rien ??? ou une tisane de pavot (mais difficile à doser et pas envie d'être trop défoncée).

quelles sont vos expérimentations pour descendre en douceur sur des petites consos ?

Vous préférez la codéine ou le kratom pour calmer les quelques effets de manque ?

Normalement je vais avoir assez de codé pour faire un 60mg/55/45/35/30/25/20/15/10/0 (reparti en deux fois par jour) + un peu de dxm pour potentialiser et être à 0 dans 8jours (exactement quand il y a une teuf de prévu et de la défonce à la clé).

Jusqu'à là j'avais toujours utilisé la codé (Habituellement je démarre plutôt à 90 ou 80mg de codé...sur 15j.), mais le problème c'est que j'en ai plus assez...d'où l'idée de mélanger au dxm (ou opter pour le kratom).

De ce que j'ai lu ce n'est pas bon d'enchainer le dxm, même si c'est des petites doses juste pour booster la codé et réduire les effets de manque...vous avez déjà essayé ? À éviter avec du speed/coke, c'est ça ?

Je préfère quand même l'effet de la codé au kratom, mais j'étais surprise aujourd'hui que ça a si bien marché avec une dose si petite (c'est l'afterglow de dxm ?).

Les benzo je les laisse contre l'angoisse et/ou pour dormir et/ou avec Zdrug, de toute façon ça ne marche pas contre le manque wink

Bref voilà, sinon j'ai aussi de l'imodium, du spasfon, du donormil, du magnésium, des douches...ce qui peut toujours aider smile

Pour l'instant, finalement, j'en chie pas trop (sauf le matin), mais je verrai comment ça évolue.

Voilà voilà, déjà tout ça ça aide à faire le point, si jamais vous avez des retours, ça serait un plus...

Cimer !

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut,

du coup, juste pour mettre à jour...

J+5=50mg de codé+10mg dxm+3.5g de kratom fatigue bâillements ++ chaire de poule dans l'aprèm, puis 20mg codé, alcool et doxilamyne --> dodo vers deux heures du mat'
J+6=réveil très mauvaise humeur, pour l'instant 40mg codé, quelques frissons, irritabilité, leger mal au ventre

Voilà voilà

bonne journée

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Bon voilà, 40mg de codé ce n'était clairement pas suffisant...moral à zéro, fatigue, frissons, mal au ventre...pas si pire mais...du coup j'ai rajouté encore 20mg plus,  un xanax et surtout, une bonne dose d'alcool...c triste au fond parce que je ne kiffe pas l'alcool à la base et je déteste la gueule de bois...mais là j'arrive à m'y faire et c'est un peu le seul moyen de finir mes soirées sans virer au suicidaire !!
Je suis bourrée du coup, c'est pas glorieux, mais c'est comme ça..
Si seulement j'étais sûre de trouver un médecin qui veut bien me prescrire de la codé pour un sevrage en douceur je serais partante...j'ai rdv vendredi dans un centre, je vais voir, mais je suis sceptique...le sub est bien trop fort pour moi, même 1 ou 2mg en trace ça me défonce...alors que je ne voudrais pas être defoncee, juste pas en chien ! Mais c'est un bref moment, ça va passer...puis dans 7 jours je vais choper du sken, ça me motive.

Bref voila, je voudrais parler à ma psy elle est en congé, mes potes ne sont pas assez objectifs...je rumine malgré tout, j'ai encore un fond de pochon et une boulette mais je m'empêche d'y toucher avant une semaine. (Bon en vrai je cogite pas mal sur de problèmes extra drogues, mais tout est tellement lié)

Je ne sais pas si c'est me faire du mal pour un bien ou tout simplement me faire du mal.

J'ai l'impression d'être à un tournant de ma conso. Si je continue je vais être accro physiquement, si j'arrive à faire une pause je pourrais continuer insouciamment en occasionnel, enfin tant que je ne trouve pas de plus en plus d'occasion.

J'ai refusé de l'op, c'était déjà pas mal...je vais continuer à la codé et kratom, j'ai l'impression que le dxm même à des doses réduites altère mes perceptions d'une façon pas si agreable...

Bon voilà je suis claquée

Bonne nuit si vous dormez, moi je bois

A +

Dernière modification par cependant (18 août 2020 à  13:22)

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
888 messages

si j'arrive à faire une pause je pourrais continuer insouciamment en occasionnel, enfin tant que je ne trouve pas de plus en plus d'occasion.

Cette douce illusion, ce doux fantasme. J'ai le même. Ton cerveau va physiologiquement trouver de plus en plus d'occasions... Tout simplement parce que tu va avoir à chaque prise de plus en plus d'isoformes de la protéine DeltaFosB qui provoque une sensation de malaise. A chaque prise tu creuse un peu plus ton trou. Et ces protéines mettent très longtemps avant d'être détruites, de l'ordre de mois. C'est déprimant, mais faut le savoir et peut être que ça te motivera a un arrêt plus total smile Courage !

(la plupart des dopes provoquent ce mécanisme)

Cf : https://en.wikipedia.org/wiki/FOSB#Role_in_addiction

/forum/uploads/images/1597/fosbsvg.png

/forum/uploads/images/1597/fosb_accumulationsvg.png

Dernière modification par guygeorges (17 août 2020 à  08:55)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

krakra 
Nouveau Psycho
France
721
Inscrit le 10 Oct 2016
194 messages
A faire des pauses et des consommations ponctuelles mais régulieres tu finit sur un sevrage permanent
faut prendre plaisir à être en chien sinon c’est de la torture
moi je fait la même avec la nicotine, quand ton bourreau c’est toi même on rentre dans l’automasochyste

Hors ligne

 

Lolla 
Nouveau Psycho
France
1110
Inscrit le 29 Nov 2017
138 messages
Blogs

cependant a écrit

...le sub est bien trop fort pour moi, même 1 ou 2mg en trace ça me défonce...alors que je ne voudrais pas être defoncee, juste pas en chien ! Mais c'est un bref moment, ça va passer

Salut,
Je comprends que le 1 ou 2mg de sub soient trop fort pour toi mais il existe aussi du 0,4mg, comme c'est un tout petit dosage tu pourrais peut être le supporter en attendant tes prods, juste pour pas être en chien.


"Since I was born I started to decay
Now nothing ever ever goes my way"

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut,

merci à tous pour vos réponses.

Alors, pour mettre à jour la situation
J+7=40mg de codé, 3.5g de kratom. Sport++ : physiquement assez bien (malgré la gueule de bois), un peu de difficulté à dormir, de la fatigue (tu m'étonnes)+prazepam+doxylamine le soir
J+8=À part la transpiration, le reste a l'air de rentrer petit à petit dans l'ordre. Je vais essayer de me tenir à 30mg de codé + 4/3 g de kratom. Moral mieux smile


guygeorges a écrit

[A chaque prise tu creuse un peu plus ton trou. Et ces protéines mettent très longtemps avant d'être détruites, de l'ordre de mois. C'est déprimant, mais faut le savoir et peut être que ça te motivera a un arrêt plus total smile Courage !

Merci pour les explications scientifiques. J'ai toujours eu l'impression que pour que je m'en sorte le mieux il faut que je consomme le moins souvent possible.
Par contre, même avec toutes les explications expérimentales du monde, je ne me voit absolument pas arrêter définitivement ma conso, je ne peux pas concevoir d'y renoncer pour l'instant.

krakra a écrit

A faire des pauses et des consommations ponctuelles mais régulieres tu finit sur un sevrage permanent
faut prendre plaisir à être en chien sinon c’est de la torture
moi je fait la même avec la nicotine, quand ton bourreau c’est toi même on rentre dans l’automasochyste

Oui et non j'aurais envie de dire...à lire mon blog, t'as parfaitement raison, mais concrètement, j'ai l'impression que ce rythme, malgré ses difficultés, m'est bien plus supportable qu'un arrêt définitif et, finalement, des pauses permettent d'apprecier vraiment beaucoup les extras. Et il faut considèrer aussi que là où j'en suis, mon manque reste leger et finalement relativement supportable (au moins assez pour que je ne fourre pas mon nez dans le fond de pochon que je garde de téco -- même si j'avais envie de me suicider, mais ça ce n'est pas que le manque, c'est ma cervelle tordue).
En tout cas, oui c'est un peu des montagnes russes...on a droit d'aimer wink (juste ça fatigue)

Je pense que le plus raisonnable serait pour moi d'eviter dans le futur les enchainements de conso sur deux semaines. Si j'y arrive pas, eh bah, je verrai à ce moment là.

Lolla a écrit

Salut,
Je comprends que le 1 ou 2mg de sub soient trop fort pour toi mais il existe aussi du 0,4mg, comme c'est un tout petit dosage tu pourrais peut être le supporter en attendant tes prods, juste pour pas être en chien.

Merci Lolla, c'est vrai, je n'avais même pas pensé que le sub existe en 0.4mg...après il faut trouver le bon médecin, parce que justement jusqu'à là ils étaient réticents vu l'accroche physique limitée. C'est vrai que je ne veux pas "attendre les prods", j'ai l'illusion de vouloir espacer les prises pour maitriser la conso...de toute façon on verra bien si j'y arrive pas...mais c'est clair que je préfererais bien un TSO dicontin à pouvoir choisir.

Merci à tous en tout cas, là ça va mieux, c'est cool !

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
888 messages

Merci pour les explications scientifiques. J'ai toujours eu l'impression que pour que je m'en sorte le mieux il faut que je consomme le moins souvent possible.
Par contre, même avec toutes les explications expérimentales du monde, je ne me voit absolument pas arrêter définitivement ma conso, je ne peux pas concevoir d'y renoncer pour l'instant.

Le savoir c'est le pouvoir, mais cette citation marche mal dans le cadre de l'addiction. Pour la réduction des risques biensûr c'est crutial, mais de savoir que je cultive un mal-être à long terme à cause de la génération de DeltaFosB m'as jamais empêché de taper quoi que ce soit. Bon courage smile


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs

guygeorges a écrit

Merci pour les explications scientifiques. J'ai toujours eu l'impression que pour que je m'en sorte le mieux il faut que je consomme le moins souvent possible.
Par contre, même avec toutes les explications expérimentales du monde, je ne me voit absolument pas arrêter définitivement ma conso, je ne peux pas concevoir d'y renoncer pour l'instant.

Le savoir c'est le pouvoir, mais cette citation marche mal dans le cadre de l'addiction. Pour la réduction des risques biensûr c'est crutial, mais de savoir que je cultive un mal-être à long terme à cause de la génération de DeltaFosB m'as jamais empêché de taper quoi que ce soit. Bon courage smile

Ouii...d'autant plus que moi j'ai bien l'impression que je n'allais pas du tout mieux, même quand je ne consommais pas (ou beaucoup moins, ou autre chose).

Au contraire, c'est à un moment les consos qui m'ont permis de lutter contre le mal-être...au moins sur des courtes périodes !
Après, c'est clair que toute ma vie de jeune et adulte ça c'est faite là dedans
Du coup, je n'idéalise pas du tout la vie sans prod comme moment de bien être, ça doit jouer aussi sur ma motive à ne pas arrêter wink

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut,

J+9=40mg de codé, tranquille, physiquement ça va (sauf gueule de bois..encore et très peu dormi)+ un peu de kratom, humeur instable

mais voilà je reviens à la normale (certes avec 2 codoliprane, mais bon j'ai toujours un peu fait ça...il me faudrait encore du temps pour reduire, mais j'ai bien trop envie de consommer ce week-end (et c'est paradoxalment ce qui me fait ne pas en avoir envie maintenaint !). Je reduirais après  wink
entre temps, au moins, j'ai baissé la tolérance un peu, c'est cool.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Fille arc-en-ciel
1500
Inscrit le 10 Oct 2017
935 messages
Blogs
Salut,

Je me permets de répondre rapidement sans pouvoir vraiment t'aider Cependant, désolée...

guygeorges a écrit

Le savoir c'est le pouvoir, mais cette citation marche mal dans le cadre de l'addiction. Pour la réduction des risques biensûr c'est crutial, mais de savoir que je cultive un mal-être à long terme à cause de la génération de DeltaFosB m'as jamais empêché de taper quoi que ce soit. Bon courage smile

Je ne connaissais pas DfosB et ça m'a interpellée, j'ai fait quelques recherches et je trouve le sujet super intéressant mais, je ne trouve pas de source spécifiant que l'accumulation de DfosB soit source de mal-être?
Pas mal d'antidépresseurs semblent l'augmenter par exemple, et sur la page wikipedia que tu cites ils parlent d'une uprégulation des récepteurs kappa, menant au contraire à une baisse de l'avertion pour le stimulus concerné et une sensibilisation à la récompense...

Pourrais-tu me donner la source expliquant le rôle de DfosB dans ce mal-être que tu décris, et/ou l'expliquer plus en détails?

Dernière modification par Morning Glory (30 août 2020 à  17:31)

Hors ligne

 

hyrda 
Psycho junior
Quebec
500
Inscrit le 31 Oct 2018
226 messages
Blogs
salut guygeorges
quand j'ai vu ton visuel je n'ai vraiment rien compris c'est vrai que je suis vraiment mais vraiment novice dans le domaine est ce que c'est possible d'expliquer avec des mots bien simple Hyrda du Québec
merci

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs
Salut,

je ne sais pas répondre à la place de

guygeorges a écrit

c'est des explications bien trop précises...moi ce que j'y comprends et expérimente, c'est que plus je persiste dans la conso, plus ça s'ancre en moi et c'est difficile de gérer les choses sans.

En effet, pour tenir à jour le fil, j'ai sans blague, encore fait n'imp !

Après mon dernière post, j'ai consommé 100mg de sken en deux jours (+came, speed, coke et crack), puis 0.15 d'op pendant 5 jours (+alcool), puis environ 0.3 d'op par jour pendant 15j (+alcool/kéta/speed), puis 0.5 de came (+crack).

Depuis (aujourd'hui J+5, après la came), je suis entre 70mg et 40mg de codéine et 4g de kratom. J'ai fait du sport adonf, mal dormi, j'ai quelques frissons, mal au bide et je transpire, mais globalement ce n'est pas si pire. Off course, ça pourrait être mieux...

À suivre

Hors ligne

 

guygeorges 
Psycho sénior
5531
Inscrit le 12 Mar 2015
888 messages
L'intro de cette étude l'explique bien :

The longevity of some of the behavioral abnormalities that characterize drug addiction has suggested that regulation of neural gene expression may be involved in the process by which drugs of abuse cause a state of addiction. Increasing evidence suggests that the transcription factor ?FosB represents one mechanism by which drugs of abuse produce relatively stable changes in the brain that contribute to the addiction phenotype. ?FosB, a member of the Fos family of transcription factors, accumulates within a subset of neurons of the nucleus accumbens and dorsal striatum (brain regions important for addiction) after repeated administration of many kinds of drugs of abuse. Similar accumulation of ?FosB occurs after compulsive running, which suggests that ?FosB may accumulate in response to many types of compulsive behaviors. Importantly, ?FosB persists in neurons for relatively long periods of time because of its extraordinary stability. Therefore, ?FosB represents a molecular mechanism that could initiate and then sustain changes in gene expression that persist long after drug exposure ceases. Studies in inducible transgenic mice that overexpress either ?FosB or a dominant negative inhibitor of the protein provide direct evidence that ?FosB causes increased sensitivity to the behavioral effects of drugs of abuse and, possibly, increased drug seeking behavior. This work supports the view that ?FosB functions as a type of sustained “molecular switch” that gradually converts acute drug responses into relatively stable adaptations that contribute to the long-term neural and behavioral plasticity that underlies addiction.

En mot simple, c'est une molécule que ton corps va produire à chaque prise et qui est extrêmement stable dans le temps. Et au fil du temps et des prises, plus sa quantité augmente plus elle va remodeller ton cerveau en mode "accroc" de façon durable. Jchui claqué je peux pas mieux faire, mais j'avais fait un post là dessus sur le forum y'a quelques années faudrait que je le retrouve.

Dernière modification par guygeorges (15 septembre 2020 à  19:46)


Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4000
Inscrit le 25 Mar 2018
863 messages
Blogs

guygeorges a écrit

En mot simple, c'est une molécule que ton corps va produire à chaque prise et qui est extrêmement stable dans le temps. Et au fil du temps et des prises, plus sa quantité augmente plus elle va remodeller ton cerveau en mode "accroc" de façon durable..

Merci pour la vulgarisation..après de ce que je comprends c'est quand même des études sur des souris et non pas des humains...et moi par exemple, je ne remarque pas une augmentation "d'un comportement compulsif"... J'aurais le remède au manque dans la poche, juste je ne veux pas l'utiliser.

C'est sûrement me faire du mal de ne pas vouloir me défoncer la gueule...mais je vais encore attendre. Manque ou pas manque, ça me rappelle juste mes phases d'angoisse generalisée, moments que j'ai passé sans aucune conso d'opi (" juste" du cannabis), mais que j'ai réussi à dépasser grâces aux opiacés...

Je me souviens encore le regard perplexe d'un pote sous sub qu'en me voyant juste avant une crise d'angoisse, avec de crampes au bide, les muscles en béton, les poils herisses, les yeux larmoyants, le nez coulant m'a demandé "mais tu es en manque ? Pourtant tu ne tape pas de came...??"

Mais c'était une autre époque pour moi...d'une façon ou d'une autre j'ai dépassé ça et les obscurs moments que je vous évite ici...alors maintenant devoir payer un état quelque peu simblable mais presque en moins pire pour m'être mis bien avant je m'en fous. Ça passera et puis au pire je gobe un benzo...et puis au pire dans quelques temps je me paye une session de bien être opiacé. Ça ira mieux.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 3jCommentaire de Syam (81 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 9jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 3jCommentaire de Junon (22 réponses)
     Forum 
    Hallucination - Hallus/illusions sous MDMA
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Peau Lac dans [MDMA/Ecstasy...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Tout stopper après 7 ans d'abus
    Il y a 15mnNouvelle discussion de Peau Lac dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Expériences - [Trip-Report] Mon premier trip sous MDMA
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Peau Lac dans [MDMA/Ecstasy...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Culture - Box S***G** white lightning
    Il y a 2hCommentaire de LordMF dans [Psilocybe - Champigno...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Après combien de temps retrouve ton un sommeil normal ?
    Il y a 3hCommentaire de Marco 68 dans [Decro - Sevrages... e...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Subutex prescrit pour problèmes d'humeur ?
    Il y a 3hCommentaire de Marco 68 dans [Buprénorphine (Subute...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Vaporiser - Mighty + Dmt
    Il y a 3hNouvelle discussion de Régular Psyché dans [DMT, changa et ayahua...]
     Forum 
    Culture - Temperature au dessus de 25° pendant 2-3h
    Il y a 4hCommentaire de Psyllusion dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Papillon
    Il y a 2hCommentaire de Adalana dans le blog de Dragonflyy
    (3 commentaires)
     Blog 
    Tiraillée
    Il y a 2hCommentaire de Adalana dans le blog de Adalana
    (6 commentaires)
     Blog 
    Vivre
    Il y a 7h
    2
    Commentaire de Hassipee dans le blog de kris68
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 02:25
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    MementoMori, Wohak, Alouqa, diphylleia nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation 2020
    par GrosDodoZepam, le 26 Nov 2020
    Bonsoir à toute l'équipe et à ses membres ! C'est avec un grand plaisir que je rejoins cette belle communauté, qui s'est avérée précieuse et très utile concernant mes consommations. En effet, lorsque j'ai expérimenté mes premières soirées sous l'emprise d'un quelconque produit, ou lorsq...[Lire la suite]
     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ta réponse , rapide efficace ;) dans [forum] demie du valium avec la cocaine
    (Il y a 9h)
    +1! Zaz dans [commentaire de blog] Arrêter l'IV de C et tout le reste aussi!
    (Il y a 9h)
    Bien joué ! Fil dans [forum] Recette
    (Il y a 10h)
    Si seulement les mentalités pouvait changer... Mais tu as raison mon ami / Yoran dans [blog] Vivre
    (Il y a 13h)

    Pied de page des forums