L'hydroxychloroquine ne previent pas le COVID. Une étude randomisée / PsychoACTIF

L'hydroxychloroquine ne previent pas le COVID. Une étude randomisée

Publié par ,
15729 vues, 358 réponses
Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
L'effet cliquet dans ce débat thérapeutique :

https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucc … oult-veran

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
On a en effet l'impression de combats d'ayatollas.
Ceci dit la Médecine fondée sur les preuves a tout de même permis d'éliminer pas mal de traitements inutiles ou nocifs. Il ne faut donc pas jeter le bébé avec l'eau du bain.
Je pense qu'une solution pourrait être de permettre la prescription de  chloroquine (ou d'autres médicaments selectionnés) par les médecins ou les équipes qui y croient mais dans le cadre d'une inscription centralisée de tous les cas permettant par la suite des traitements statistiques ou améliorant le signalement des effets secondaires.
Le modèle est la vaccination pour laquelle les médecins signalent à la CPAM les éligibilités comme les actes de vaccination en s'identifiant par l'application e-cps et le malade par son numéro INSEE.
La prescription pourrait s'accompagner de renseignements permettant de mieux cerner les risques (mais la secu les possède aussi) et il faudrait aussi inscrire un max de malades "témoins" (sans prescription de chloroquine ou autre).
Si ça avait été fait dès le début on saurait maintenant si la chloroquine, la colchicine, les antidepresseurs ou bien d'autres ont un effet therapeutique.
Mais, rassurons nous,  la CNIL est là pour veiller à ce que ce ne soit pas le cas ! Beaucoup d'entre nous mourront donc mais dans l'anonymat et la confidentialité ! demon1demon1demon1

Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Je partage, simplement, je ne pense pas que la CNIL soit responsable des freins pour soigner les patients.
Restez chez vous avec du paracétamol, ce n'est pas à mon avis la responsabilité de la CNIL.
En Italie, les médecins ont le choix depuis décembre.
Ici, impossible d'obtenir une ATU... A part le remdesivir pas efficace, toxique et mutagéne mais pourtant survendu par l'ANSM, tout les reste est freiné tant que moins d'enjeux financiers.

Merci de ton intervention et bonne journée.

Dernière modification par Mister No (11 février 2021 à  10:35)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Bonjour, Je n'ai pas dit que la CNIL freinait les soins des patients mais qu'elle est responsable du fait que l'immense masse de données médicales informatiques (hospitalieres, pharmaceutiques , de la secu, administratives etc..) soit inutilisable pour analyser la maladie et ce qui pourrait s'y opposer, faute de passerelles entre elles.
Elle met donc en priorité la confidentialité sur l'efficacité thérapeutique mais a t elle demandé aux citoyens s'ils étaient d'accord ? Personnellement  je mettrais la priorité inverse.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Merci, je comprends mieux.

Je suis d'accord, même si la CNIL n'a pas à porter l'interdiction d'études et de données utilisables sur l'HCQ depuis le lancet gate.

Bonne journée.

Dernière modification par Mister No (11 février 2021 à  12:22)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
En fait ce qui me rend furieux c'est qu'à l'heure actuelle il est difficile de se prononcer sur l'efficacité ou non de la chloroquine. Les anti et les pros ont chacun leurs arguments et il est difficile (du moins pour moi) de faire un choix.
Mais je pense que c'est lié en partie à un "sabotage" collectif par les différentes parties en présence, pour des raisons d'interet économique peut etre mais aussi d'ego etc... (tel qu'illustré par l'image du cliquet). Après un an et avec les moyens dont on dispose on devrait pouvoir avoir un avis consensuel et motivé !
Mais si je n'ai pas d'avis sur la chloroquine j'en ai un sur la méthode ,c'est que l'interdiction est le meilleur moyen de ne jamais savoir.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Le temps est relatif.
Pour les vaccins, c'est allé super vite.
Pour les études sur des traitements possibles en particulier avec des molécules anciennes, c'est soit peu de soutien, souvent des universitaires et autres chercheurs indépendants de l'industrie pharma, soit c'est interdit essentiellement en Europe d'ailleurs.
La science est en retrait du système, sous contrainte politique et absorbée par une logique de développement qui écarte des choix judicieux de tester ce que l'on connaît bien déjà.

l'interdiction est le meilleur moyen de ne jamais savoir

Ça me met en rogne aussi.

Jamais savoir ?

Je ne pense pas, énormément de pays utilisent le combo ou autres, donc on saura tôt ou tard avec ou sans méthodologistes.

Perso, j'ai le sentiment que l'asso en début de maladie et un suivi adapté fait chuter de manière significative le risque de développer une forme grave de la maladie et que d'autres vieilles molécules pourraient aussi bien faire le taf.

Mais le système vit en proposant seulement de nouvelles solutions, pas les anciennes qui pour moi semblent échapper au patrimoine de l'humanité.

L'aspirine à la rescousse ?

Dernière modification par Mister No (11 février 2021 à  23:41)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Dernier avatar.

https://www.ladepeche.fr/2021/02/11/hui … 367740.php

Depuis quelques jours, un protocole sanitaire circule sur internet. Sur ce document, des tableaux détaillent un "protocole" mentionnant notamment sophrologie, zinc, vitamine C, homéopathie, vitamine D, ivermectine, ou encore hydroxycholoroquine afin de se protéger ou se soigner du Covid-19. Cette "proposition thérapeutique pour soigner la Covid-19 en phase précoce" émane de la "Coordination Santé Libre", qui assure représenter 30 000 médecins selon nos confrères de 20 Minutes.
PUBLICITÉ

À titre d'exemple, pour les asymptomatiques ou symptomatiques légers, le protocole recommande ainsi le recours aux compléments alimentaires (vitamines C et D, zinc) et aux médecines parallèles (phyto-aromathérapie, homéopathie, acupuncture), le tout associé à la prise d’ivermectine (un antiparasitaire) ou d’azithromycine (un antibiotique).

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (12 février 2021 à  09:09)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
600
Inscrit le 27 Jul 2017
466 messages

Mister No a écrit

L'aspirine à la rescousse ?

https://youtu.be/DOxIwi0sGI4

l'aspirine se trouve déjà dans le protocole
ici
https://pbs.twimg.com/media/EtGHs5MXIAE … =4096x4096

et évidemment , à cause de son pouvoir anti inflammatoire elle est contre indiquée avec les HBP (risque important d'hemorragie) donc on ne peut pas utiliser les deux en même temps


quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages

l'aspirine se trouve déjà dans le protocole
ici

Là je veux bien que l'on parle d'une certaine forme de beauté de la science à travers l'art de la médecine car il aura fallu apprendre face à la nouveauté.
Mais ne risque t'on pas de voir débarquer des méthologistes s'émouvoir de ce protocole de réa pratiqué sans études préalables en double aveugle et randomisées avec l'aspirine ? thinking pasdebol

Je pense à ceux qui il y a peu pouvaient s'émouvoir de la coopération internationale, trouvaient belle cette mise au point si rapide d'un vaccin pour le bien de l'humanité.

/forum/uploads/images/1613/et8ps1kxaamgc5a.jpg


Je pense qu'ils ont un peu cru au conte de fée des labos sur l'efficacité des vaccins. Ces même labos condamnés à payer des milliards pour des fausses études.
Ils ont menti par omission et même certains scientifiques ont nié l'existence de variants... Ne pratiquant pas de génomes eux même. Ils n'ont pas cherché, ils n'ont pas trouvé, go le vaccin.

La presse les médias ont decridibilisé ceux qui avaient compris que la vax en l'état actuel des connaissances ne réglerait pas le problème.

La coopération internationale à parfois lieu, grâce aux universitaires et à quelques indépendants rarissimes ou sans trop de budget pour de la recherche aux standards de big pharma.

Mais franchement, croire qu'il y a eu une coopération internationale des labos pour la mise au point de chaque vaccin montre que les médias savent nous laver le cerveau.
De la beauté de la propagande. pasdebol

Je ne fais le procès de personne, j'ai pu changer d'avis plusieurs fois en ce qui concerne les mesures dites sanitaires par exemple ou au cours de cette année sur de nombreux points.
Je pense et pensais très sincèrement que le vaccin serait au moins efficace sur les premiers variants, j'avais espoir qu'ils le soient avec les suivants, à priori, c'est un échec qui grandit chaque fois qu'apparaît un variant qui remplace un disparu avec cette adaptation sur spike.

Dernière modification par Mister No (13 février 2021 à  09:14)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
600
Inscrit le 27 Jul 2017
466 messages
Aie ! Je me suis fait avoir en publiant un lien de protocole dans mon post précédent alors qu'il est depuis fortement contesté sur la toile par le conseil de l'ordre des médecins entre autre

https://www.midilibre.fr/2021/02/12/cor … 368934.php

ce protocole serait un fake et non un protocole officiel
je ne me suis pas méfié ce lien trainait dans ma bal depuis 8 jours, envoyé par un pharmacien complotiste

autre lien

https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/huile … 7900001341

Dernière modification par psychic (13 février 2021 à  15:15)


quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
10002
Inscrit le 18 Sep 2018
4188 messages
Blogs
Quels sont les médicaments utilisés lors d'une PEC covid aigue en france selon vous?

Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Bonjour, je pense en effet que le protocole n’est pas validé scientifiquement mais je constate encore une anomalie procedurale. Les competences scientifiques des conseillers ne devraient pas les autoriser à donner un avis « motivé » sur ce protocole. Tout au plus devraient ils pointer sur l’absence de validation scientifique et sur une bibliographie extensive de valeur scientifique sur les solutions proposées.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Rick
Modérateur
10002
Inscrit le 18 Sep 2018
4188 messages
Blogs

prescripteur a écrit

En fait ce qui me rend furieux c'est qu'à l'heure actuelle il est difficile de se prononcer sur l'efficacité ou non de la chloroquine

https://www.nature.com/articles/s41598-020-77748-x

A systematic review and meta-analysis on chloroquine and hydroxychloroquine as monotherapy or combined with azithromycin in COVID-19 treatmen

publié le 17 décembre sur nature

au cas où tu l'aurais raté smile  j'ai été surpris par certains résultats

Dernière modification par Rick (13 février 2021 à  15:33)


Contacter ou analyser un échantillon de drogue (gratuitement et anonymement)? envoyez un mail à l'équipe : modos@pscychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Merci de signaler l'article qui soutient ce que je pense y compris

Despite the scarcity of published data of good quality, the effectiveness and safety of either HCQ alone or in combination with AZM in treating COVID-19 cannot be assured. Future high-quality RCTs need to be carried out.

Personnellement je serais plutot HCQsceptique mais, comme l'article le souligne, le débat reste ouvert. Ce que je regrette car j'aimerais bien plus de certitudes.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (13 février 2021 à  17:34)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Une nouvelle étude qui conclut pour faire court :

Les personnes âgées devraient être les seules à bénéficier des nouveaux vaccins et que l'on devrait d'abord les évaluer au long cours sur le modèle animal avant de les proposer aux enfants et aux adultes en dessous de 65 ans...

https://www.mdpi.com/2076-393X/9/1/36/pdf

C'est d'autant plus pertinent qu'un véritable fiasco vaccinal semble se profiler.

Personnellement je serais plutot HCQsceptique

Si l'HCQ avec azi montre du potentiel en début d'infection, cela ne montrerait pas que tu as manqué de recul mais peut être manqué de la possibilité d'en prendre à travers un acharnement médiatique, une condamnation systématique.

Si aucun potentiel n'était démontré, j'assumerai totalement le fait d'avoir changer d'avis entre autres sur le confinement et le vaccin. Voire même un peu de paranoïa vis à vis de ceux qui nous gouvernent. fume_une_joint

En attendant, le fait qu'aucun traitement ne fonctionne officiellement a permis de dérouler le tapis rouge à la commercialisation officielle du premier vaccin. C'est aussi ce qui me fait dire que l'utilité de l'asso aura été victime d'une cabale médiatique.

Le pire c'est que les vaccins ont été produits et probablement mis au point à un moment où les labos se rendaient compte de leur probable inutilité future.

Pasteur à renoncé après avoir annoncé un vaccin pour fin 2021, les chinois ont parié sur des vaccins moins facile à produire mais à priori plus efficaces.

Dernière modification par Mister No (15 février 2021 à  20:36)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Snap2 
Psychopstick
Suisse
3810
Inscrit le 19 Nov 2017
810 messages

Mister No a écrit

C'est d'autant plus pertinent qu'un véritable fiasco vaccinal semble se profiler.

[...]

Le pire c'est que les vaccins ont été produits et probablement mis au point à un moment où les labos se rendaient compte de leur probable inutilité future.

Pffffrrr
https://www.bbc.co.uk/news/amp/health-56069460

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
600
Inscrit le 27 Jul 2017
466 messages
ivermectine , le bilan de "prescrire"

https://www.prescrire.org/fr/203/1845/6 … -19%20(1).

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages

Pffffrrr

Je n'ai jamais dit que les vaccins ciblant spike n'étaient pas efficace à minima sur la population globale et sur les souches virales avant variation.

Maintenant, avec ou sans vaccin, la courbe épidémiologie est censée retomber vite, avoir une forme d'hyperbole, ce qui a été le cas, mais ne l'est plus.

Même si la courbe de ces dernières semaines n'a plus du tout la même forme et montre la concomitance de variants en circulation, j'espère que la nature lui a prévu une fin, même inexpliquée, je prends.

En revanche, le temps nous dira si ce vaccin est efficace sur les variants qui s'installent et les autres peut être à venir. Je reste persuadé que les mesures de confinement ne peuvent pas vraiment freiner l'épidémie.

De toute manière, quand le vaccin ciblant Spike est efficace sur la population globale, à ce jour nous n'avons aucune certitude de sa capacité à protéger les plus de 65 ans. Le système immunitaire humain réagit moins bien aux différents types de vaccin au fur et à mesure que les tranches d'âges des vaccinés augmentent.
Et encore quand les plus de 65 supportent la réaction vaccinale qui envoie parfois  les soignants dans la fleur de l'âge malades à la maison en arrêt de travail.
Sans compter qu'un vaccin nouveau peut avoir des conséquence fâcheuses, comme mettre en circulation une souche vaccinale.
C'est arrivé avec les nouveaux vaccins polio oú une pseudo urgence à conduit au recours de la nouveauté pour une maladie qui ne montrait pas de signe de son retour ou laissant peser un péril contre l'humanité.
Le principe de précaution aura servi de censure pour les vieilles molécules, pas pour prévenir des risques face à la nouveauté.
Comment ne pas parler de fiasco quand on sait maintenant que nous n'avons pas la même maladie et le même virus au fur et à mesure des semaines qui passent... Et que ces infos sont publiques depuis au moins le début de l'été dernier par l'IHU et quelques autres rendant publiques leurs résultats.
Les labos savaient que leur vaccin en cours serait juste une rustine.
A l'heure actuelle, seule la stratégie vaccinale chinoise semble cohérente.
Reste qu'en l'état actuel des connaissances, rien ne dit si ce type de vaccin sera annuel, bisannuel, voire trimestriel avec des contraintes de production et de vaccination rapide au moins de la population à risque.
Dernier point, ce type de vaccin un peu similaire à celui de la grippe se conçoit sur la spéculation de souches à cibler, avec le risque d'erreur et de mettre au point à chaque fois que nécessaire un vaccin qui ne sera pas forcément adapté aux souches en circulation.
Beaucoup d'incertitudes, mais même avec les vaccins les plus adaptés à la situation comme les vaccins chinois, rien n'est garanti en terme d'efficacité.
Je pense que si Pasteur a renoncé l'annonce de la mise au point d'un vaccin pour fin 2021, c'est que techniquement, c'est mal barré.
J'ai toujours espoir que de mutation en mutation nous chopions des variants voués à disparaître sans mortalité comme le font habituellement les coronavirus.
Il me tarde  également que les études à venir ou justes publiées nous permettent le retour à une vie plus normale, un peu comme avant.
Malheureusement, nous savons déjà qu'aucun vaccin ne fera disparaître les covids.
La chance serait qu'en se reproduisant, les erreurs de copie du virus en fasse un virus qui ne déclenche plus autant de formes graves chez les anciens en particulier.
La chance serait que l'on remette en route des études avec pour commencer les vieilles molécules bien connues.
Mais avec ou sans études, le temps passant, la loi des grands nombre donnera tôt ou tard des certitudes sur fond de consensus.

Dernière modification par Mister No (16 février 2021 à  20:54)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages

ivermectine , le bilan de "prescrire"

En même temps l'OMS qui botte en touche et décide de décider... dans 4 semaines.

J'ai le sentiment que tant que pas de traitement décrété au moins un peu efficace par des fact checkers, nous n'en saurons pas plus, et tapis rouge pour les nouveaux  vaccins.
Et surtout pas tout de suite même si certaines études laissent penser à de nombreux spécialistes dont ceux de l'OMS que ça mériterait à minima de pousser des études. Ce serait bien, en attendant, de laisser faire les médecins comme au Japon ou ailleurs à condition qu'ils utilisent des vielles molécules dont la toxicité est connue et archie connue.

le  prix  Nobel  de  physiologie  ou de médecine en 2015. À  ce  jour,  le  Pr  Omura  a  mis  en lumière  plus  de  cinq  cents  composés organiques, ce  qui  a  permis  de  développer  de  nouveaux  médicaments.  Le prix  Nobel  lui  a  été  attribué  (son  corécipiendaire  est  William  C.  Campbell, ancien  chercheur  à  l’Institut  Merck pour  la  recherche  thérapeutique)  pour la  découverte  ainsi  que  la  culture  de l’avermectine,  et  sa  transformation en  médicament  antiparasitaire, l’ivermectine.  L’avermectine  est  une molécule  produite  par  des  microorganismes,  que  le  Pr  Omura  est parvenu à  isoler  dans  un  échantillon  de terre.  Le  médicament  qui  en  découle est  remarquablement  efficace,  et  ce même  à  petite  dose.  Il  contribue grandement  à  accroître  la  production alimentaire  lorsqu’il  est  utilisé  comme antiparasite sur le bétail. L’ivermectine  s’est  avéré  être  un traitement  performant  pour  soigner des  maladies  humaines  telles  que l’onchocercose  (communément appelée «  cécité  des  rivières  »)  causée  par  des nématodes,  et  la  filariose  lymphatique  (communément  appelée «  éléphantiasis  »),  des  maladies auparavant  très  répandues,  notamment en  Afrique  et  en  Amérique  latine.  et  de  l’Institut  Kitasato,  l’ivermectine  est aujourd’hui  distribuée  à  400  millions de  personnes  par  an. Ce  traitement  a permis  d’éradiquer  les  maladies susmentionnées  dans  certains  pays.  Il est  aussi  utilisé  contre  la  strongyloïdose et  la  gale.  En  outre,  il  semblerait qu’il  empêche  le  développement  de certains  virus  tels  que  le  VIH  et  la dengue.  Des  expériences  in  vitro  ont démontré  que  l’ivermectine  inhibe  la fonction  des  substances  qui  véhiculent le  virus  jusqu’au  noyau  des  cellules du  parasite  et  sont  à  l’origine  de  la multiplication  virale.  Cette  dernière découverte  suggère  que  la  molécule pourrait  avoir  un  effet  similaire  sur  le nouveau  coronavirus  en  circulation. Comment  le  Japon  a-t-il  réalisé d’aussi  grandes  avancées  dans  le domaine  des  maladies  infectieuses  ? Selon  le  Pr  Omura, « l’esprit  altruiste » de  son  pays  en  est  l’une  des  raisons. «  Les  Japonais  sont  naturellement enclins  à  venir  en aide  à  autrui. Le  Japon a  été  exposé  à  plusieurs  reprises  à  des catastrophes  naturelles, notamment aux séismes  et  aux  typhons,  et  je  pense  que ceux  qui  ont  survécu  à  de  telles  épreuves ont  compris  l’importance  de  coopérer les uns avec les autres. »

https://www.nikkei.com/article/DGXZQOFB … 1A1000000/

Il faut que la politique de la terreur cesse et surtout qu'on redonne la main aux médecins et plus aux politiques.


« La crainte engendrée par le Covid-19 semble en relation inverse de sa létalité »

Chiffres à l’appui, le démographe Hervé Le Bras examine les conséquences de l’épidémie sur les statistiques de mortalité et d’espérance de vie. Ses calculs nuancent la gravité de l’épidémie.

Tribune. En 2020, le nombre des décès a augmenté de 7,3 % en France. Les personnes les plus âgées ont été particulièrement frappées par l’épidémie de Covid-19. Selon l’Insee, au cours de la deuxième vague, la mortalité a augmenté de 19 % entre septembre 2020 et janvier 2021, pour celles qui sont âgées de plus de 75 ans.

Selon Santé publique France, le site officiel du ministère, de la mi-mars 2020 à la mi-janvier 2021, 59 % des personnes décédées pour cause de Covid-19 étaient âgées de plus de 80 ans alors que cette classe d’âge ne représente que 6 % de la population totale. Ces données ont pesé dans les décisions prises par le gouvernement pour combattre l’épidémie.

Ces chiffres ne prennent cependant de la valeur que lorsqu’on les compare à d’autres données. Prenons par exemple ce pourcentage de 59 % et comparons-le à celui de la mortalité habituelle. Cela est possible grâce à la répartition des décès par âge publiée par l’Insee. En 2018, dernière année disponible, 61 % d’entre eux provenaient de personnes de plus de 80 ans, soit, à 2 % près, la proportion des personnes âgées parmi les décédés du Covid-19 qui vient d’être citée. Le Covid-19 ne discrimine donc pas plus les personnes âgées que ne le font les causes habituelles de mortalité en son absence.

Causes culturelles
On peut penser que ce constat contre-intuitif résulte des mesures prises par le gouvernement pour protéger les personnes âgées. Pour le vérifier, il faudrait comparer la situation française réelle à un groupe contrôle où aucune mesure n’aurait été prise, mais cela est impossible car aucune partie du territoire national n’a été dispensée de ces mesures.

https://www.lemonde.fr/idees/article/20 … _3232.html

Si quelqu'un a accès à l'intégralité de l'article, merci d'avance.
Pour moi, il devient de plus en plus évident que nous avons été terrorisé par les médias et les politiques dans le but de nous rendre plus malléables pour le business plan.

Dernière modification par Mister No (17 février 2021 à  20:21)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

TripSitterFR
.
1600
Inscrit le 05 Sep 2020
151 messages

Mister No a écrit

Que dire du remdesivir alors ?

Je ne lui prédisais pas un grand avenir, il a eu l'extra ball. mur

En parlant de traitements, il n'y aurait pas que les élevages de visons qui auraient servi de trampoline  mutagène.

Un preprint sort aujourd'hui.

L'étude de montrerait que le remdesivir, en plus de sa grande toxicité et le fait que ce soit un mutagene ait joué un rôle dans la création puis la sélection de mutants résistants.
Le tout sur des sujets immunideprimés.
Les conditions idéales pour créer non plus des mutants mais des variants par sélection.

https://academic.oup.com/jid/article/223/1/23/5934826

https://www.medrxiv.org/content/10.1101 … 21249554v1

Le Remdésivir favorise apparemment une mutation qui rend le virus 2 fois plus contagieux*. Ce médicament a été très vite homologué par l'agence sanitaire européenne, alors que les preuves d'efficacité étaient encore très minces :
http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2020 … urope-avis

L'INSERM a arrêté récemment un essai sur cette molécule faute de preuves de son efficacité (l'OMS avait aussi émis des doutes depuis plus longtemps et même déconseillé son utilisation !)...ça n'empêche que l'Europe à dépensé 63 millions d’euros en juillet pour 180 000 doses et encore plus en octobre en achetant 500 000 doses supplémentaires, et Gilead à empoché plus de 900 millions d'euros dans le monde (à 390 dollars la dose, soit 2 340 dollars le traitement, recommandé en six doses) !

C'est pas le genre de données qui vont augmenter la confiance envers les labos / politiciens...  fume_une_joint

* https://www.pourquoidocteur.fr/Articles … nefficaces

Sinon, si quelqu'un s'y connaît, ça m'intéresse d'avoir un avis sur le péché originel antigénique et les vaccins :

Wikipédia a écrit

Entre les infections primaires et secondaires, ou après une vaccination, un virus (tout particulièrement les virus à ARN tel que le virus du Sida, de la grippe ou les coronavirus qui mutent très facilement et souvent), peut subir une dérive antigénique, lors de laquelle les protéines de surface virales (les épitopes) sont altérées (par mutation naturelle dues à de mauvaises copies de l’ARN ou dues à des recombinaisons génétiques entre virus plus ou moins proches).

Cette dérive antigénique permet au virus d'échapper au système immunitaire. Lorsque cela se produit, le virus modifié réactive préférentiellement les cellules B de mémoire à haute affinité précédemment activées et stimule la production d'anticorps. Cependant, les anticorps produits par ces cellules B se lient généralement de manière inefficace aux épitopes modifiés. De plus, ces anticorps inhibent l'activation de cellules B naïves (d’affinité plus élevée qui auraient pu sans cela produire des anticorps plus efficaces contre le deuxième virus). Cela conduit à une réponse immunitaire moins efficace, et à des maladies récurrentes, difficiles à contrôler.

Pour les virus concernés, l’effet du « péché originel antigénique » a des implications importantes pour le développement des vaccins.

Par exemple, dans le cas de la dengue pour laquelle existent 4 sérotypes, quand un individu a établi une réponse immunitaire contre un sérotype du virus de la dengue, il est peu probable que la vaccination contre un second sérotype soit efficace chez ce même individu. Le vaccin doit être tétravalent, c'est-à-dire que la première dose de vaccin doit induire des réponses immunitaires équilibrées contre les quatre sérotypes du virus. En 2015, une nouvelle classe d'anticorps neutralisants très puissants a été découverte, qui est efficace contre les quatre sérotypes viraux, ce qui laisse espérer le développement d'un vaccin universel contre la dengue.

Dans le cas de la grippe dont le virus dominant dans un hémisphère change tous les ans, la spécificité et la qualité de la réponse immunitaire face de nouvelles souches de grippe sont souvent diminuées chez les individus qui sont immunisés à plusieurs reprises (par vaccination ou infections récurrentes).

Cependant, l'impact du « péché originel antigénique » sur la protection immunitaire n’est pas clairement établi, et semble différer pour chaque vaccin, et pour chaque agent infectieux, mais aussi selon l'emplacement géographique et l’âge de la personne. Ainsi, a-t-on constaté une moindre réponse en anticorps induite par le vaccin contre la grippe pandémique à H1N1 de 2009 chez les personnes qui avaient antérieurement été vaccinées contre le virus saisonnier A / Brisbane / 59/2007 (H1N1) dans les trois mois précédents.

https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9ch … C3%A9nique

Quelles sont les implications pour les personnes qui auraient fait les 2 premières injections, et qui devraient refaire une nouvelle injection "mise à jour" par rapport aux nouveaux variants ?

Dernière modification par TripSitterFR (18 février 2021 à  02:10)

Reputation de ce post
 
Merci de l'info Mr No

"Nul n'est prophète en son pays"

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Je découvre.
Merci du partage.
C'est finalement sur le papier pas forcément très safe de jouer l'apprenti sorcier en vaccinant contre certains types de virus... Dont le ou plutôt les Covid.
Effrayant en fait. drugs

Un phénomène similaire de « péché originel antigénique » a été décrit dans les cellules T cytotoxiques (CTL)[15].

Il a été démontré que lors d'une deuxième infection par une souche différente de virus de la dengue, les LTC « préfèrent » libérer des cytokines plutôt que provoquer la lyse cellulaire. Une production excessive de cytokines (tempête de cytokine) augmente la perméabilité vasculaire et aggrave les dommages aux cellules endothéliales[16].

Plusieurs groupes et laboratoires ont tenté de concevoir des vaccins contre le VIH et l’hépatite C sur la base de l'induction de la réponse des lymphocytes T cytotoxiques (LTC). La découverte que la réponse LTC peut être « biaisée » par le « péché originel antigénique » peut aider à expliquer l'efficacité limitée de ces vaccins (d’autres explications, complémentaires sont la mauvaise qualité antagonique du candidat vaccin ou la facilitation de l'infection par des anticorps lors de la maladie). Les virus comme le VIH sont extrêmement variables (ils subissent fréquemment des mutations) ; en raison du « péché originel antigénique », l'infection par le VIH induite par des virus qui expriment des épitopes légèrement différents (que ceux d'un vaccin viral) ne serait pas contrôlée par le vaccin. En fait, avec ce type de virus, le vaccin peut parfois aggraver l'infection en "piégeant" la réponse immunitaire dans la première réponse qu'il a faite, inefficace contre un nouveau variant du même virus[5].

Si j'ai bien compris, l'orage de cytokine pourrait être une réaction induite par le fail de notre système immunitaire à cause d'un mutant qui réinfecte ou qui contamine après la vaccination contre un mutant ou des mutants précédents.
Safe, vous avez dit safe ? roll

Pour en revenir sur l'HCQ et l'impasse pour trancher, une méta analyse paraît avoir écarté les études directement financées par Gilead mais...

Concerning Big Data, this is a new problem. In some Big data studies, data acquisition is directly financed by Gilead, the pharmaceutical industry with a conflict of interest against HCQ (23,24). In another Big data study reporting a beneficial effect of remdesivir and a deleterious effect of HCQ, a direct conflict of interest is declared by several authors (25).

Conclusions
In therapeutic trials on COVID-19, the major biases predicting the conclusions are not methodology nor data analysis, but conflict of interest and absence of medical expertise. The herein proposed criteria should help reviewers to avoid a new scandal of retracted articles and  to improve the honesty and medical quality of future clinical therapeutic studies.

https://t.co/2YLgcuhhmh?amp=1

Dernière modification par Mister No (18 février 2021 à  22:49)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

TripSitterFR
.
1600
Inscrit le 05 Sep 2020
151 messages

Mister No a écrit

Pour moi, il devient de plus en plus évident que nous avons été terrorisé par les médias et les politiques dans le but de nous rendre plus malléables pour le business plan.

Business plan de ce type ?

Qui a vraiment eu la main sur la gestion de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France ? Certains domaines de la stratégie vaccinale mise en place par le gouvernement ont été confiés au cabinet de conseil américain McKinsey, ainsi qu'à plusieurs autres cabinets (Accenture...) selon les révélations faites par Le Canard Enchaîné et le site Politico (en anglais) début janvier.

Ces prestations extérieures s'éleveraient à 2 millions d'euros par mois pour McKinsey selon Le Point, et 1,2 million d'euros pour Accenture, d'après Mediapart.

La première rencontre entre Emmanuel Macron et McKinsey remonte à 2007...

...durant les travaux de cette commission chargée de formuler des propositions pour "libérer" la croissance française. Parmi eux, se trouvent Eric Labaye et Pierre Nanterme, respectivement patrons de McKinsey France et d'Accenture, détaille le quotidien. Emmanuel Macron fait aussi la rencontre de Karim Tadjeddine, alors chef des consultants de McKinsey.

Avec ce dernier, Emmanuel Macron – qui a entre-temps intégré la banque d'affaires Rothschild & Cie – intègre en 2010 le conseil d'administration du think tank En temps réel. Ils y rencontrent Thierry Cazenave, avec lequel ils collaboreront quelques années plus tard sur son livre L'Etat en mode start-up.

Aujourd'hui, Emmanuel Macron est chef de l'Etat. Il a créé après son élection, en novembre 2017, une direction interministérielle à la transformation publique (DITP) et placé à sa tête un certain Thierry Cazenave, qui supervise toutes les missions commandées aux cabinets de conseil privés, comme McKinsey. Quant à Karim Tadjeddine, il est justement chargé de ces missions pour l'Etat au sein du cabinet américain. Un "entre-soi qui dérange", écrit Le Monde. Selon le journal, la DITP, qui dispose d'un budget global de 100 millions d'euros sur le quinquennat, a pour l'instant dépensé 30,2 millions pour les seules prestations de consultants privés.

Le Monde raconte que le 23 décembre lors d'une visioconférence organisée par Olivier Véran avec les directeurs d'hôpitaux choisis pour lancer le plan de vaccination, Maël de Calan, élu du Finistère embauché en 2018 par McKinsey, détaille la stratégie logistique retenue et dresse un état des lieux de la vaccination chez les voisins européens. Une présence qui étonne, alors que "pour le H1N1, en 2010, nous n'avons pas eu besoin d'autres compétences, on a tout géré en interne", remarque une personne haut placée au sein du ministère de la Santé.

"Au moins deux associés et sept consultants de McKinsey travaillent sur la campagne de vaccination", avance l'article...

"D'une manière générale, le recours à des cabinets de conseil ne me choque pas trop", observe Véronique Louwagie auprès de Politico. Mais "la fréquence me gêne, l'accélération (de ces derniers mois) aussi". Elle ajoute : "La question aujourd'hui est de savoir : est-ce qu'il est normal qu'une administration comme celle de la santé ne soit plus en capacité d'assurer un certain nombre de missions ?"

McKinsey intervient aussi auprès du ministère des Armées, qui échappe au contrôle de la DITP et dispose de sa propre enveloppe de 87 millions d'euros pour acheter des conseils, assure le quotidien. Le cabinet conseille le ministère sur sa transformation.

https://www.francetvinfo.fr/sante/malad … 91131.html


McKinsey travaillait déjà sur la campagne du futur président en 2016 :

En avril 2016, il crée En marche. Au cours de l'été, des groupes de travail sont déjà sur pied. Une dizaine de salariés de McKinsey réfléchissent à des propositions sur l'économie ou les grands dossiers régaliens, raconte Le Monde. Dans le même temps, Emmanuel Macron organise une "grande marche" en France pour recueillir les doléances des Français. Un ex de McKinsey, Guillaume Liegey, est chargé de collecter et de traiter les data. McKinsey a ensuite mis en forme le rapport. La candidature officielle d'Emmanuel Macron à la présidentielle sera annoncée le 16 novembre 2016.

Les salariés de McKinsey sont-ils intervenus sur le temps libre ou à titre bénévole ? La société n'a pas répondu au Monde. Aucune trace ne figure, en tout cas, dans les factures du candidat Macron déposées à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques.

Une fois Emmanuel Macron élu en 2017, de jeunes consultants de McKinsey rejoignent le pouvoir : directeur adjoint du cabinet du secrétaire d'Etat au Numérique, chef du "pôle projets" de la République en Marche, directeur général de la République en Marche. Éric Labaye, le dirigeant de McKinsey qu'Emmanuel Macron avait rencontré en 2007, a été nommé président de Polytechnique par Emmanuel Macron en août 2018. De son côté, l'ancien patron des Jeunes avec Macron, Martin Bohmert, a rejoint le cabinet McKinsey en 2020.

Les appels d'offres centralisés

Avant l'élection d'Emmanuel Macron, chaque ministère passait ses appels d'offres de son côté. Les règles ont changé depuis 2017. Emmanuel Macron lance sa réforme de l'Etat et créé une direction interministérielle à la transformation publique (DITP). Son rôle : superviser toutes les missions commandées par l'Etat aux cabinets privés afin d'empêcher toute position dominante d'un cabinet de conseil. C'est dans ce cadre que le marché de la logistique du plan de vaccination a été attribué.

https://www.ladepeche.fr/2021/02/05/qui … 355298.php


On apprend par ailleurs, que ce "fameux" cabinet américain serait impliqué dans la crise des opioïdes outre atlantique :

La procureure de l'Etat de New York, Letitia James, a révélé ce jeudi que le prestigieux cabinet de conseil en stratégie a signé un accord pour solder les poursuites engagées par 49 Etats américains l'accusant d'avoir contribué à la mortelle crise des opioïdes aux Etats-Unis. McKinsey a accepté de verser 573 millions de dollars.

https://www.lesechos.fr/industrie-servi … ns-1287508

Dernière modification par TripSitterFR (19 février 2021 à  01:09)


"Nul n'est prophète en son pays"

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages
Merci encore, je découvre aussi sans que cela ne m'étonne vraiment.
Normal qu'ils choisissent les meilleurs y compris pour négocier dans les catégories pertes et profits.
Ambiance thank you for smocking!
C'est juste tristement banal.

Dernière modification par Mister No (19 février 2021 à  20:04)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Snap2 
Psychopstick
Suisse
3810
Inscrit le 19 Nov 2017
810 messages
Effectivement et ça n'a pas grand-chose à voir avec le COVID, c'est juste de l'abus des pouvoirs politiques mais ça ne change rien à l'efficacité vaccinale.
Reputation de ce post
 
+1

Hors ligne

 

TripSitterFR
.
1600
Inscrit le 05 Sep 2020
151 messages
Et des conflits d'intérêt.
A voir dans quelques mois...si ça finit pas en flop comme le remdesivir (pour le vaccin d'Astrazeneca, c'est bien parti pour avec les variants).

"Nul n'est prophète en son pays"

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Dernier avatar du Pr Raoult

https://amomama.fr/251583-didier-raoult … eront.html

ça me fait penser à un livre que je viens de lire et que je recommande chaudement .

https://usbeketrica.com/fr/comment-deve … isionniste


Respectivement professeur de psychologie à l’université de Pennsylvanie et journaliste-conférencier, Philip Tetlock et Dan Gardner font preuve d’une certaine autodérision et d’une humilité à toute épreuve à propos de ceux qu’ils qualifient de « super prévisionnistes ». Certes, plusieurs ratés gigantesques en matière d’anticipation expliquent logiquement la très grande défiance du grand public vis à vis des experts les plus médiatiques. Mais les auteurs rappellent que les attentats du 11 septembre 2001, événement extraordinaire, n’étaient pas pour autant imprévisibles : trois ans plus tôt, un complot visant à faire s’écraser un avion sur la Tour Eiffel avait été déjoué, et une opération similaire avait également été envisagée à Londres en 1999. Des signaux faibles pointaient. Sans compter l’absence de communication entre FBI et CIA (magistralement relatée dans la mini-série The looming Tower).

En somme, pour qui sait où regarder, les événements les plus imprévisibles sont décelables. Et leur livre nous montre qu’une certaine catégorie, « les super prévisionnistes », se trompent moins que les autres. Forts en maths, très curieux et très investis dans l’actualité, ces experts du futur ne sont pas pour autant les wunderkinder que la presse présente très souvent. Les auteurs insistent sur le côté un peu racoleur des « super experts » parlant 6 langues, diplômés de Harvard et avec un PHD en science dure. En réalité, parmi les profils de celles et ceux qui se montrent habiles dans l’exercice de la prédiction, on trouve certes des gens dotés de diplômes du supérieur, mais rien de très supérieur à la moyenne. En revanche, les « super prévisionnistes » ont quelque chose en plus : la curiosité. Ils lisent beaucoup d’opinions divergentes des leurs, de titres politiquement opposés à leurs convictions. Bibliquement simple, diablement efficace et suffisant pour sortir du lot des prévisionnistes, qui souvent se gourent.

L'auteur constate que sur les centaines d'experts qui interviennent dans le débat public, il est rarissime qu'on teste la validité de leurs predictions passées. Lui l'a fait pendant 20 ans avec des milliers d'experts et a pu constater qu'ils ne faisaient pas mieux que du 50/50% pour des questions binaires. Il a proposé l'image du chimpanze armé de flechettes qui fait un peu mieux que les experts mais le regrette maintenant (l'image lui semble trop simpliste).
Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de vrais experts mais ils sont en général moins "médiatiques" et les medias n'aiment pas ça.

Autre point de vue, qui montre que nos sociétés occidentales ont tendance à se comporter de façon cartésienne, alors que les société orientales analysent le probleme de façon plus globale , ce qui expliquerait leur meilleure reussite (notamment tout le monde se demande pourquoi  le COVID regresse en Inde).

https://www.linkedin.com/pulse/leadersh … 4698272768

Comme l'OMS l'a suggéré:

     «Si vous devez avoir raison (nb= tout comprendre) avant d'agir, vous ne gagnerez jamais. La perfection est l'ennemi du bien en matière de gestion des urgences. La vitesse l'emporte sur la perfection. Le problème actuellement, c'est que tout le monde a peur de se tromper.

En résumé, la Chine a traité cela comme un défi chaotique puis est passée à un défi complexe. Les pays asiatiques apprenant de la Chine se sont lancés dans un défi complexe. Les pays européens et anglo-saxons ont traité cela comme un défi compliqué. Mon avis est que nous verrons les résultats en fonction de nos modèles mentaux.

Nous devons changer nos modèles mentaux, travailler avec moins d'informations et bouger sans toutes les informations.

Un système compliqué est un système "compliqué" mais décomposable en éléments plus simples (méthode de Descartes)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_ … C3%A9thode

Descartes se prépare donc à remettre en question tous les concepts qu'il connaît, afin que rien de fantaisiste ne vienne polluer sa pensée, au profit de la raison inconditionnelle ; pour ce faire, il s'impose quatre préceptes :

    Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit ne l'aura clairement et distinctement assimilée préalablement.
    Diviser chacune des difficultés afin de mieux les examiner et les résoudre.
    Établir un ordre de pensées, en commençant par les objets les plus simples jusqu'aux plus complexes et divers, et ainsi de les retenir toutes et en ordre.
    Passer toutes les choses en revue afin de ne rien omettre.

Descartes l'appliqua d'abord à l'arithmétique avant de l'appliquer à la philosophie.

Un système  complexe est un problème qui n'est pas décomposable en éléments simples. Il doit être traité comme un tout.
La plupart des êtres vivants sont des systèmes complexes. Si vous êtes attaqués par un chien méchant, la connaissance fine de l'anatomie du chien ne vous servira à rien. Pour se proteger du chien il faut gerer la situation comme un tout (chien, environnement, autres personnes présentes etc..).
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (22 février 2021 à  11:02)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
12500
Inscrit le 22 Feb 2008
8346 messages
Blogs
Un exemple de différence complexe, compliqué

https://www.lemonde.fr/idees/article/20 … _3232.html

Nous en sommes encore à examiner si l'utilisation des fichiers informatiques est possible, sur quels points elle doit porter ... et attendre une directive de la CNIL qui viendra probablement avant la fin de l'année (2021 ?), quand ces deux pays ont juste fait. En corrigeant les erreurs de début mais en faisant. Et en utilisant moins de PV et plus d'information.

https://epicenter.wcfia.harvard.edu/blo … o-covid-19

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (22 février 2021 à  20:18)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
8930
Inscrit le 04 Aug 2014
7547 messages

ça ne change rien à l'efficacité vaccinale

Que l'on ne connaît toujours pas, il faudra attendre pour tirer des conclusions.

Pour que les vaccins soient efficaces, il doivent protéger :
- les plus anciens, ce qui donne un sens à cette-
   vaccination en urgence
- des mutants en circulation et ou à venir

Ensuite on pourra débattre de l'efficacité.
Gardons sous le coude les annonces des labos et les chiffres donnés sur une phase 3 en population globale.
On verra ensuite... Ou pas comme le vaccin Astra zeneca jugé inefficace en Afrique du Sud.
La plupart des vaccins ont tout misé sur Spike.
Pasteur qui abandonne la course alors qu'il annonçait un vaccin fin 2021.

Imaginez le scandale si d'ici quelques mois voire quelques semaines, les vaccinés chopent un mutant.

Pire encore, après un vaccin, l'arrivée d'un mutant perturbe le système immunitaire qui induit un orage de cytokine.

Ce n'est pas de la science fiction, le phénomène est connu pour les virus à ARN, comme zika, le Covid, la dengue et d'autres.

Par contre penser que le ou les vaccins allaient éradiquer le virus est de la science fiction et surtout une magnifique story telling.

Nous en sommes encore à examiner si l'utilisation des fichiers informatiques est possible, sur quels points elle doit porter ...

Au delà des fichiers, nous n'avons pas encore trouvé le moyen d'isoler physiquement les malades qui font tourne à la maison.
Maintenant qu'on a des tests et des masques, il faut isoler.
Pas isoler à l'aveugle avec un confinement ou un couvre feu.
Ce n'est pas un souci de molécule ou d'efficacité vaccinale dont il est question.
Isoler les malades paraît être la mesure incontestable. C'est ce qui pour moi à permis à certains pays de briser réellement les chaînes de contamination et d'avoir un impact sur la mortalité. Japon et Corée n'ont pas abandonné leurs malades.
A la maison avec du paracétamol, c'est ce qui est responsable à mon avis de la mortalité particulièrement élevée de la France.

Dernière modification par Mister No (22 février 2021 à  20:55)

Reputation de ce post
 
Manque de recul, c'est clair !

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Actualités
  •  » L'hydroxychloroquine ne previent pas le COVID. Une étude randomisée

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Salle de shoot à Lyon cherche usagers
    04 févier 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    En cas de légalisation , seriez-vous favorable à l'autoproduction...
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Abracabrantesque (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    En cas de légalisation, où auriez vous envie d'acheter votre cann...
    Il y a 3hCommentaire de plotchiplocth (68 réponses)
     Appel à témoignage 
    Pensez-vous que la répression de la consommation de cannabis perm...
    Il y a 1jCommentaire de frankie (46 réponses)
     Forum UP ! 
    Market - Invictus market
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Drogue info - Combinaison psilocybine et IMAO
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Actualité - En cas de légalisation , seriez-vous favorable à l'autoproduction...
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de Abracabrantesque dans [Cannabis...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Opinions - Les drogues qui vous ont fait du mal
    Il y a 40mn
    4
    Commentaire de nmdar dans [Au coin du comptoir.....]
    (53 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 42mn
    265
    Commentaire de marvin rouge dans [Conseils généraux de...]
    (1844 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Antidepresseur+speed
    Il y a 55mnCommentaire de gloire123 dans [Speed-Amphétamines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Seresta dose
    Il y a 57mnCommentaire de Alexandre dans [Benzodiazépines...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Première fois - Effets étranges & suspects
    Il y a 1hCommentaire de Psychoco92 dans [Heroïne...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Histoire de la prohibition des drogues, et histoire de l'addictologie
    Il y a 2hCommentaire de prescripteur dans [Répression - Victimes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Effets - Quel effets avez vous et avec quel doses ? Pour situer les microns
    Il y a 2hCommentaire de Morning Glory dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Le droit à la dignité - Dé-stigmatisation
    Il y a 3hCommentaire de Morning Glory dans le blog de IsadoraD
    (1 commentaires)
     Blog 
    3mmc
    Il y a 8hNouveau blog de Poune666 dans [Trip Report]
     Blog 
    Street Hassle
    Il y a 22hCommentaire de pierre dans le blog de Newcombe66
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
    Dernier quizzZ à 16:49
     PsychoWIKI 
    LSA (Hawaiian Baby Woodrose, Morning Glory), effets, risques, tém ...
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    laFeuille, midou099, Kraig05, LilCaterpillar, ubikmagic, Angecorrompu nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     En cas de légalisation , seriez-vous favorable à l'autoproduction et pourquoi ?
    par plotchiplocth, le 26 Feb 2021
    Nécessité de l'autoproduction: -pour l'autonomie, -pour le contrôle qualitatif direct que ca offre: pesticides engrais et hormones deviennent alors un choix, a chacun de voir en étant correctement informé -pour l'adaptation par le choix de la variété aux besoins et envies specifiques -pour p...[Lire la suite]
     Presque trois ans sur PA, merci à cette communauté
    par Q-rieux, le 23 Feb 2021
    Salut tout le monde, C'est une excellente démarche Sixteensix ! J'en profite pour tous vous remercier à mon tour ! C'est vrai que lorsque l'on a la tête dans le guidon, on en oubli presque les bonnes manières :) Merci à tous de contribuer à la pérennité ce sublime forum ! Déjà 2 ans que...[Lire la suite]
     LSZ : Un excellent stimulant / dissociatif, expérience qui ne me correspondait pas.
    par supermario64, le 25 Feb 2021
    Prod: LSZ dosage: 75 microgramme substance : LSZ Heure de prise 13h Drop: Il fait un temps radieux, ciel bleu, température agréable, il est 13h et je drop une moitié de buvard de LSZ, ayant lu que celui ci est potentiellement assez stimulant je me dis que je vais tenté de faire un tour à v...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] En cas de légalisation , seriez-vous favorable à l'autoproduction et pourquoi ?
    (Il y a 3h)
    Merci Stelli pour ces paroles. dans [forum] Les drogues qui vous ont fait du mal
    (Il y a 4h)
    Kokopeli o/ Mais ils sont dans l'illégalité techniquement donc... ~MG dans [forum] En cas de légalisation , seriez-vous favorable à l'autoproduction et pourquoi ?
    (Il y a 6h)
    Désolé si j'ai mal interprété...merci pour tes précisions. TS dans [forum] Les drogues qui vous ont fait du mal
    (Il y a 12h)
    Merci ! dans [forum] Meth en sniff
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums