Passage à la Méthadone, envie de tout arrêter / PsychoACTIF

Passage à la Méthadone, envie de tout arrêter

Publié par ,
671 vues, 25 réponses
Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages
Bonsoir..,

Je viens me confier et demander de l'aide ici, sans la crainte d'être jugé.
J'ai 21 ans, j'ai toujours depuis mes 18 ans pris des benzo tout ça.
Mais il y'a un ans, j'ai mis le nez dans loxycodone.
Aujourd'hui je suis esclave de cette molécule. J'ai l'impression que ma vie ne redeviendra jamais normal. Que je ne serais plus jamais heureux.
Que je ne passerais plus un bon moment, heureux avec ma fiancée, sans oxycodone (qui elle ne touche à rien, et m'encourage dans toute mes démarche pour m'en sortir)

Demain, plein d'espoir j'ai rendez vous au Caarud.. Après un échec en tso bupré, un échec a la dur qui a tenue 1 mois.. Je vais demander à essayer la Méthadone.

J'ai besoin d'aide..  comment ça va se passer ? Je vais devoir uriner et ensuite ? Comment ça se passe ? Je l'aurais le jours même ? Je vais souffrir d un manque atroce..? Je vous en prie dites moi comment cela va se passez..

En vous souhaitant une bonne soirée..

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
2360
Inscrit le 15 Apr 2019
293 messages
Blogs
Salut l'ami,

J'espère tout d'abord que tout vas pour le mieux. Pour te rassurer, il est évident que personne ne te jugeras ici.

Tu fais le meilleur choix possible. Les opioïdes ne sont pas toxiques pour le corps et le système nerveux et ne provoquent aucun dommages si les règles de RDR sont bien respectés. En revanche, les opioïdes forts (morphine, oxycodone, diamorphine, héroïne) sont fortement susceptible de provoquer une forte dépendance physique et psychique.

Si la Buprénorphine peut se montrer efficace en première intention, ce n'est pas le cas pour tout les patients. En France, on utilise la méthadone en cas d'échec de la buprénorphine.

La méthadone à l'avantage de te soulager entièrement des symptômes de sevrage physique puisqu'il se comporte comme un agoniste pur et complet des récepteurs opioïdergiques µ. Donnée à des doses thérapeutiques, la Méthadone n'entraîne pas d'euphorie marquée. En revanche, il a l'avantage de diminuer la tolérance en étant un antagoniste des récepteurs glutamatergiques NMDA et d'exercer un effet antidépresseur en étant inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline.

La demi-vie de la méthadone est environ de 24h pour les patients tolérants aux opioïdes et 55h pour les naïfs.

Je te conseille fortement de suivre ces indications :

- Ton médecin est la pour toi. Fait lui part de tes craintes, de tes peurs, etc.

- En cas d'échec d'un dosage de méthadone, ne prends pas d'autre médicament ni ne double les doses. La méthadone est un produit fortement actif et augmenter les doses peut entraîner un surdosage. A savoir que le surdosage à la Méthadone est complexe à traiter parce qu'il nécessite des perfusions continues de naloxone pendant 24 à 48h.

- Ne consomme aucun dépresseurs et ce sous aucun pretexte. Les dépresseurs comprennent : opioïdes (Ex : codéine, tramadol, morphine, oxycodone, fentanyl, etc.); benzodiazépines (Ex : bromazépam, lorazépam, etc.), z-drugs (zopiclone, zaleplon, zolpidem), ALCOOL, des barbituriques, de la kétamine, THC, etc...

- Ne consomme pas de buprénorphine sous l'effet de la méthadone. Son caractère d'agoniste partiel du µ peut entraîner un syndrome de sevrage immédiat.

- Ne consomme pas de stimulants. Cela peut entraîner des dysfonctionnement respiratoire sévère. Les stimulants comprennent : amphétamines (speed, meth, MD, etc.), phényléthylamines substituées (cathinones, benzofuranes, RC), cocaïne, méthylphénidate, éphédrine, pseudoéphédrine, etc...

Prendre de la méthadone c'est aussi le temps de faire du tri sur pas mal de points. Tu peux arrêter de fumer si c'est le cas, notamment par des substituts nicotiniques.

En tout cas bonne chance l'ami, fait très attention à toi et tu nous reparles de tout ça bientôt,

PS : Si en plus tu as ta fiancée qui t'aide dans ta démarche, c'est une chance phénoménale. Beaucoup ne l'ont pas, foutue société...

Az

Dernière modification par Azerbarit (03 mai 2021 à  21:51)

Reputation de ce post
 
Merci..

La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages
S'il vous plaît.., cette merde va me tuer..

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Azerbarit a écrit

Salut l'ami,

J'espère tout d'abord que tout vas pour le mieux. Pour te rassurer, il est évident que personne ne te jugeras ici.

Tu fais le meilleur choix possible. Les opioïdes ne sont pas toxiques pour le corps et le système nerveux et ne provoquent aucun dommages si les règles de RDR sont bien respectés. En revanche, les opioïdes forts (morphine, oxycodone, diamorphine, héroïne) sont fortement susceptible de provoquer une forte
Si la Buprénorphine peut se montrer efficace en première intention, ce n'est pas le cas pour tout les patients. En France, on utilise la méthadone en cas d'échec de la buprénorphine.

La méthadone à l'avantage de te soulager entièrement des symptômes de sevrage physique puisqu'il se comporte comme un agoniste pur et complet des récepteurs opioïdergiques µ. Donnée à des doses thérapeutiques, la Méthadone n'entraîne pas d'euphorie marquée. En revanche, il a l'avantage de diminuer la tolérance en étant un antagoniste des récepteurs glutamatergiques NMDA et d'exercer un effet antidépresseur en étant inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline.

La demi-vie de la méthadone est environ de 24h pour les patients tolérants aux opioïdes et 55h pour les naïfs.

Je te conseille fortement de suivre ces indications :

- Ton médecin est la pour toi. Fait lui part de tes craintes, de tes peurs, etc.

- En cas d'échec d'un dosage de méthadone, ne prends pas d'autre médicament ni ne double les doses. La méthadone est un produit fortement actif et augmenter les doses peut entraîner un surdosage. A savoir que le surdosage à la Méthadone est complexe à traiter parce qu'il nécessite des perfusions continues de naloxone pendant 24 à 48h.

- Ne consomme aucun dépresseurs et ce sous aucun pretexte. Les dépresseurs comprennent : opioïdes (Ex : codéine, tramadol, morphine, oxycodone, fentanyl, etc.); benzodiazépines (Ex : bromazépam, lorazépam, etc.), z-drugs (zopiclone, zaleplon, zolpidem), ALCOOL, des barbituriques, de la kétamine, THC, etc...

- Ne consomme pas de buprénorphine sous l'effet de la méthadone. Son caractère d'agoniste partiel du µ peut entraîner un syndrome de sevrage immédiat.

- Ne consomme pas de stimulants. Cela peut entraîner des dysfonctionnement respiratoire sévère. Les stimulants comprennent : amphétamines (speed, meth, MD, etc.), phényléthylamines substituées (cathinones, benzofuranes, RC), cocaïne, méthylphénidate, éphédrine, pseudoéphédrine, etc...

Prendre de la méthadone c'est aussi le temps de faire du tri sur pas mal de points. Tu peux arrêter de fumer si c'est le cas, notamment par des substituts nicotiniques.

En tout cas bonne chance l'ami, fait très attention à toi et tu nous reparles de tout ça bientôt,

PS : Si en plus tu as ta fiancée qui t'aide dans ta démarche, c'est une chance phénoménale. Beaucoup ne l'ont pas, foutue société...

Az

Merci beaucoup.. J'ai vraiment besoin de retrouver une vie normale..  Je ne consomme plus aucune autres drogues, mise à part des benzo de temps à autre. j'ai même arrêter la cigarette, oui j'ai de la chance ma fiancée est formidable.. Je vais m'en sortir ! Je reve de me marier, d'avoir un vrai travail, arrêter l'intérim, avoir des enfants..Je vous donnerai des nouvelles de temps à autres

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8565 messages
Blogs
Bonjour, un point important avec la Methadone est qu'en cas de changement de dosage la stabilisation demande de 5 à 7 jours. C'est pourquoi il faut augmenter doucement (si besoin) et attendre plusieurs jours avant de reaugmenter  (toujours si besoin). Sauf au debut où on augmente jusqu'à une dose d'equilibre mais là encore il faut attendre plusieurs jours pour voir l'effet reel.
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (03 mai 2021 à  22:59)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6900
Inscrit le 28 Sep 2014
2509 messages
Je comprend ta douleur meme si je ne connais pas tous les détails de ta situation mais on ne peut pas dire que l'oxycodone est de la merde !
C'est un opiacé , avec ses avantages et inconvénients, c'est  sur   mais ce n'est qu'une molécule et tout dépend ce que l'on en fait !

Elle est tres addictive , certes , comme tout opiacés , c'est pour cela qu'il faut que les gens soient informés mais on ne peut pas non plus diaboliser ces molécules qui aident des gens à supporter la douleur alors que rien d'autre ne pourrait les aider de la meme façon et encore moins devrait on criminaliser ses usagers contrairement aux lois en vigueur qui font de ces usagers des criminels souvent plus durement sanctionnés par la loi que les auteurs de violences et de préjudices envers autrui !

Concernant la methadone , il y a un temps d'adaptation en effet , en fonction du dosage dont tu vas avoir besoin et comme il semble que tu ne donnes pas beaucoup de détails sur ta conso d'oxy , difficile de t'en dire plus .

Peux tu expliquer dans quel cadre tu as consommé de l'oxy , quelles quantités , depuis combien de temps , avec quelle augmentation des doses au fil du temps , t'a t'il été prescrit contre la douleur ou l'a tu utilisé en tant que drogue récréative sans passer par un médecin...etc  ?

Car ça change pas mal la situation et le rapport que l'on a à la molécule !

Dernière modification par Acid Test (04 mai 2021 à  00:03)

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Acid Test a écrit

Je comprend ta douleur meme si je ne connais pas tous les détails de ta situation mais on ne peut pas dire que l'oxycodone est de la merde !
C'est un opiacé , avec ses avantages et inconvénients, c'est  sur   mais ce n'est qu'une molécule et tout dépend ce que l'on en fait !

Elle est tres addictive , certes , comme tout opiacés , c'est pour cela qu'il faut que les gens soient informés mais on ne peut pas non plus diaboliser ces molécules qui aident des gens à supporter la douleur alors que rien d'autre ne pourrait les aider de la meme façon et encore moins devrait on criminaliser ses usagers contrairement aux lois en vigueur qui font de ces usagers des criminels souvent plus durement sanctionnés par la loi que les auteurs de violences et de préjudices envers autrui !

Concernant la methadone , il y a un temps d'adaptation en effet , en fonction du dosage dont tu vas avoir besoin et comme il semble que tu ne donnes pas beaucoup de détails sur ta conso d'oxy , difficile de t'en dire plus .

Peux tu expliquer dans quel cadre tu as consommé de l'oxy , quelles quantités , depuis combien de temps , avec quelle augmentation des doses au fil du temps , t'a t'il été prescrit contre la douleur ou l'a tu utilisé en tant que drogue récréative sans passer par un médecin...etc  ?

Car ça change pas mal la situation et le rapport que l'on a à la molécule !

Salut lami, Quand je dis cette merde cest plus la situation, loxycodone seul il ne m'a pas fais de mal, c'est ce que j'en ai fais qui m'a fais ça.
J'en ai pris pour des douleurs car je ne supportait pas le skenan, et quand j'ai vu que ça soulagai mes douleurs psychique aussi, je suis tomber dedans. ça fais depuis octobre que je suis dedans, la je suis entre 300 et 400mg par jours en plusieurs prises. Malgré toute ma volonté je ne réussie pas à freiner.. pas plus de 20mg.. Il n'a plus d'effets euphorisant, du moins très faible..
Quand je prend ma dose je suis juste "normal"
J'ai perdu le contrôle a la perte de mon emplois dû au confinement, je n'en me suis pas remis. la claqué étais trop rude pour moi car a côté les conflits familial n'ont pas aider.
Le terrain étais bien formé pour laisser place a l'addiction bien énerver que j'ai.
J'en avais plus il y'a quelques jours, j'en ai pas pris pendant 48 heures, j'ai souffert, énormément et à ce moment je me suis dis que je ne pourrais jamais récupérer une vie normal, je n'apprécie plus rien sans oxycodone. Sauf le sport, mais malheureusement pour la même raison qui m'a jeter dans les bras de la dépendance impossible de faire quoi que ce soit à cause de ce virus..
Je place tellement d'espoir en la Méthadone et la thérapie psycologique..

Dernière modification par Para-sanpai (04 mai 2021 à  10:36)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
Je connais bien la situation où tout dérape lors de la prise de morphinique, prescrit ou pas c'est le meme mecanisme.

La methadone permet au contraire de l'oxycodone de ne pas avoir tout au long de la journée des hauts et des bas marqués par une grosse euphorie puis quelques heures après le manque qui refait surface. Avec la metha on est bien toute la journée, une fois la dose de confort atteinte il n'y a plus d'envie de consommer et surtout on est bien dans son corps et dans sa tête.

Et ne plus passer son temps à penser à l'oxy, à trouver comment s'en procurér, à penser à la prochaine prise ect, c'est un confort de l'esprit tellement grand. Tu peux alors à nouveau te concentrer sur les choses importantes de la vie, ton couple, ta vie professionnelle, ect...

Je sais bien que quand tout part en cacahuète avec les opiacés, notre vie sentimentale, pro, et même notre vie quotidienne sont les premières impactés, parce que ça ne va plus tout simplement.

L'initiation se fait à un dosage de 30mg, parfois 40 ou alors 10mg de plus est laissé pour la fin de journée si nécessaire. Cette dose permet déjà de supprimer les symptômes de manque en général, par contre comme il faut attendre autour de 5 jours pour que le taux dans le corps soit stabilisé et à son taux optimal, il se peut que tu sois un peu inconfortable pendant cette periode, en début de matinée avant la nouvelle prise par ex.
Mais ensuite la dose sera augmentée progressivement jusqu'à ce que tu te sentes bien sur 24h.

Donc tu ne vas pas souffrir d'un manque atroce !  Peut être que tu peux ressentir un petit inconfort au début, le temps de trouver ta dose de confort, mais la methadone est un opiacé très efficace, totalement different de la bupré, pas besoin d'attendre d'être completement en manque, petit effet opiacé qui se fait sentir.

En plus la methadone a un effet antidépresseur qui me fait beaucoup de bien pour ma part. Avec la methadone tu devrais retrouver gout à la vie, j'étais dans le même état d'esprit avant, et depuis que  je prends la metha je croque la vie à pleine dents, j'ai la forme, le morale malgré des ennuies de santé bien présent.

Dernière modification par Biscuit (04 mai 2021 à  10:50)

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Biscuit a écrit

Je connais bien la situation où tout dérape lors de la prise de morphinique, prescrit ou pas c'est le meme mecanisme.

La methadone permet au contraire de l'oxycodone de ne pas avoir tout au long de la journée des hauts et des bas marqués par une grosse euphorie puis quelques heures après le manque qui refait surface. Avec la metha on est bien toute la journée, une fois la dose de confort atteinte il n'y a plus d'envie de consommer et surtout on est bien dans son corps et dans sa tête.

Et ne plus passer son temps à penser à l'oxy, à trouver comment s'en procurér, à penser à la prochaine prise ect, c'est un confort de l'esprit tellement grand. Tu peux alors à nouveau te concentrer sur les choses importantes de la vie, ton couple, ta vie professionnelle, ect...

Je sais bien que quand tout part en cacahuète avec les opiacés, notre vie sentimentale, pro, et même notre vie quotidienne sont les premières impactés, parce que ça ne va plus tout simplement.

L'initiation se fait à un dosage de 30mg, parfois 40 ou alors 10mg de plus est laissé pour la fin de journée si nécessaire. Cette dose permet déjà de supprimer les symptômes de manque en général, par contre comme il faut attendre autour de 5 jours pour que le taux dans le corps soit stabilisé et à son taux optimal, il se peut que tu sois un peu inconfortable pendant cette periode, en début de matinée avant la nouvelle prise par ex.
Mais ensuite la dose sera augmentée progressivement jusqu'à ce que tu te sentes bien sur 24h.

Donc tu ne vas pas souffrir d'un manque atroce !  Peut être que tu peux ressentir un petit inconfort au début, le temps de trouver ta dose de confort, mais la methadone est un opiacé très efficace, totalement different de la bupré, pas besoin d'attendre d'être completement en manque, petit effet opiacé qui se fait sentir.

En plus la methadone a un effet antidépresseur qui me fait beaucoup de bien pour ma part. Avec la methadone tu devrais retrouver gout à la vie, j'étais dans le même état d'esprit avant, et depuis que  je prends la metha je croque la vie à pleine dents, j'ai la forme, le morale malgré des ennuies de santé bien présent.

Tu as tout dit, exactement ce a quoi je pensais..
Je pense à loxycodone 24h sur 24.. a comment je vais En choper, quel médecin je vais entourlouper, quel pharmacie je vais avoir..  toujours la question "et si il ne me le donne pas..?"
En tout cas merci d'avoir pris le temps de me répondre et je vois très bien que tu as vécu ce que je vis et ton retour à l'air très positif..
J'ai une peur quand même, c'est l'overdose de méthadone.. il y'a un risque au début ?
Mes prises sont toujours orales, LP croquer transformer en LI.. Et je peux prendre jusqu'à 260 mg en une prise unique avec du pamplemousse blanc..

Dernière modification par Para-sanpai (04 mai 2021 à  11:12)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
Si tu respectes les doses prescrites au début de ton traitement il n'y a pas de risque, à partir du moment où tu soit sincères avec ton médecin sur les quantités que tu consommes. C'est pour eviter les risques de surdosages que l'augmentation des doses se fait progressivement.

Hors ligne

 

cependant
sans remède
3600
Inscrit le 25 Mar 2018
1062 messages
Blogs
Salut,

Avant tout du courage pour l'auteur du post dans l'espoir que le nouveau traitement puisse te convenir !

Par contre j'ai une question :

Azerbarit a écrit

la Méthadone n'entraîne pas d'euphorie marquée. En revanche, il a l'avantage de diminuer la tolérance

J'avais plutot l'impression que la metha augmentait la tolérance aux opis ?

Hors ligne

 

Azerbarit 
Psycho junior
France
2360
Inscrit le 15 Apr 2019
293 messages
Blogs

cependant a écrit

Salut,

Avant tout du courage pour l'auteur du post dans l'espoir que le nouveau traitement puisse te convenir !

Par contre j'ai une question :

Azerbarit a écrit

la Méthadone n'entraîne pas d'euphorie marquée. En revanche, il a l'avantage de diminuer la tolérance

J'avais plutot l'impression que la metha augmentait la tolérance aux opis ?

On a longtemps supposé ça, mais étant donné que la méthadone est un antagoniste NMDA et qu'il est facile de diminuer les dosages avec elle, on penche vers l'inverse.

Dernière modification par Azerbarit (04 mai 2021 à  14:58)


La société se détruit en cherchant son plaisir dans la déchéance

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8565 messages
Blogs
Bonjour, en tous cas dans l'immense majorité des cas la Methadone ne demande pas d'augmentation reguliere et au contraire les doses tendent à diminuer progressivement (mais lentement je parle de mois ou d'années).
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages
Voilà je sort de mon rendez vous, et de la pharmacie avec deux fioles de 40mg de méthadone. Je commence le traitement demain dès les premiers signes de manque. Ce soir c'est ma dernière danse avec loxycodone.
Je prend ça comme un nouveau départ, et la fin d'un chapitre de ma vie.
J'ai peur d'une surdose malgré tout. Après combien d'heure puis je etre sur de pouvoir prendre la Méthadone de manière sur, après ma dernière consommation d oxycodone ?

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
Très bien que tu commences ton traitement demain, avec 40mg tu devrais commencer le traitement en étant plutôt bien en tout cas tu ne devrais pas souffrir du manque, même si la dose de metha est propre à chaque personne.

Avec ta tolérance, pas enormissime mais bien présente quand même tu ne risques rien avec 40mg de methadone
Il n'y a pas vraiment de délais moi j'ai commencé la première prise 2-3h après ma dernière prise de fentanyl sans aucun problème. Mon médecin ne m'avait pas demandé de venir en manque.

Une dernière prise ce soir demain matin ça sera bon surtout si cest du LI que tu prends (4-6h), même en lp 12h plus tard ça sera largement bon.

Ne panique pas quand tu auras pris ta première fiole après 45min tu commenceras à ressentir quelque chose et ça ira doucement ensuite sur 2 bonnes heures pour ressentir bien bien le medicament. Après ça tu verras que tu ne risques pas grand chose.

Lors d'une initiation le risque se trouve après 5 jours environ, en cas de surdosage (une augmentation trop rapide, un ttt commencé trop haut par ex.) La methadone est stockée dans les tissus adipeux et ensuite elle est libérée petit à petit, en cas d'excès apres environ 5 jours il peut y avoir un relarguage excessif qui entraîne une surdose.

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Biscuit a écrit

Très bien que tu commences ton traitement demain, avec 40mg tu devrais commencer le traitement en étant plutôt bien en tout cas tu ne devrais pas souffrir du manque, même si la dose de metha est propre à chaque personne.

Avec ta tolérance, pas enormissime mais bien présente quand même tu ne risques rien avec 40mg de methadone
Il n'y a pas vraiment de délais moi j'ai commencé la première prise 2-3h après ma dernière prise de fentanyl sans aucun problème. Mon médecin ne m'avait pas demandé de venir en manque.

Une dernière prise ce soir demain matin ça sera bon surtout si cest du LI que tu prends (4-6h), même en lp 12h plus tard ça sera largement bon.

Ne panique pas quand tu auras pris ta première fiole après 45min tu commenceras à ressentir quelque chose et ça ira doucement ensuite sur 2 bonnes heures pour ressentir bien bien le medicament. Après ça tu verras que tu ne risques pas grand chose.

Lors d'une initiation le risque se trouve après 5 jours environ, en cas de surdosage (une augmentation trop rapide, un ttt commencé trop haut par ex.) La methadone est stockée dans les tissus adipeux et ensuite elle est libérée petit à petit, en cas d'excès apres environ 5 jours il peut y avoir un relarguage excessif qui entraîne une surdose.

Excuse moi mon ami, je n'ai pas très bien compris ton dernier paragraphe et à vrai dire il m'inquiète un peu, comment éviter une surdose de cette manière ? Je vais respecter scrupuleusement mon ordonnance, mais j'ai le besoin d'être rassure pour entreprendre mon sevrage en toute confiance et quiétude..
Donc demain matin, je prend ma prise correctement 40mg, et ensuite.. la seconde exactement 24h plus tard c'est ça ? Je suis un peu un anxieux de la vie vis a vis du risque de surdose des 5 jours..
Je te remercie, de prendre le temps de correspondre avec moi et de m'apporter tout ce soutiens, j'ai vraiment la volonté de m'en sortir et d'être heureux. J'espère ne pas trop t'importuner

Dernière modification par Para-sanpai (04 mai 2021 à  18:00)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
En prenant la dose que ton médecin t'a prescrit tout simplement ! À ce dosage là il n'y aura pas de problème. C'est quelque chose qui peut arriver si la dose est trop importante, une initiation à 80mg par exemple (c'est arbitraire et à titre d'exemple ce que je dis) chez les personnes qui ont une masse grasse importante (plus il y en a plus il peut s'en stocker forcement).

Département de medecine generale de Paris Diderot dit :

Molécule lipophile : risque d’accumulation dans les tissus adipeux et de relargage massif à distance pouvant exposer à un risque de détresse respiratoire et de sédation, en cas d’augmentation trop rapide des doses

Tu vois qu'en suivant ton traitement correctement tu ne t'exposes pas à ce genre de risque.

Oui 24h apres, si possible à heure fixe, aprèssi tu te lèves un petit peu plus tard c'est pas grave tu prends en te levant, mais à heure fixe c'est le mieux.

Je te donne ce site qui contient plein d'info, en particulier l'accumulation sur les 5 premiers jours "le steady state" que tu comprennes un peu mieux ce qu'il va se passer pendant ce temps !

https://www.rvh-synergie.org/prises-en- … iacee.html

Hors ligne

 

guygeorges 
PsychoHead
6932
Inscrit le 12 Mar 2015
1091 messages
Blogs

On a longtemps supposé ça, mais étant donné que la méthadone est un antagoniste NMDA et qu'il est facile de diminuer les dosages avec elle, on penche vers l'inverse.

C'est pas exactement ça. La méthadone a une action conjuguée ago MOR/ antago NMDA. Quand tu fais ce genre de combo avec 2 molécules, par exemple de la codéine et du DXM, y'a potentialisation et prévention de la tolérance à l'opiacé. Mais c'est quelque chose qui est très tributaire du dosage de codéine, du dosage de DXM, de la fréquence des prises...

Dans le cas de la méthadone, elle a une certaine affinité pour les récepteurs MOR et une autre pour les récepteurs NMDA. Cette affinité change pas, donc c'est toujours le même ratio d'antagonisme NMDA pour agonisme opiacé. Et ce ratio, n'est pas suffisant pour annuler la tolérance aux effets opiacés (sur le récepteur MOR) de se produire. Les UDs sous méthadone en parle très bien, quand tu prend de la méta, pour sentir un autre opiacé faut y aller comme un bourrin => la méthadone provoque une forte tolérance au MOR.

Je sais pas si on peut dire qu'il est facile de diminuer des dosages de méthadone d'ailleurs. Pas l'impression que c'est plus facile en regardant les discussions ici. Mais en tout cas effectivement cet effet NMDA pourrai avoir des vertues, peut être au niveau du craving, un effet antidépresseur, qui rend cette molécule très intéressante pour stabiliser une consommation d'opiacé sur le long terme.

Peut-être qu'à terme, l'utilisation d'une multi-thérapie qui puisse permettre d'optimiser l'intensité de l'action antagoniste sur les récepteurs NMDA (conjointement à un agoniste MOR) pourra rendre le traitement des dépendances aux opiacés plus efficace, plus rapide, avec moins de douleurs.

Dernière modification par guygeorges (04 mai 2021 à  18:55)

Reputation de ce post
 
merci pour tes précisions

Du nectar idéal sitôt qu’elle a goûté,
La nature répugne à la réalité :
Dans le sein du possible en songe elle s’élance;
Le réel est étroit, le possible est immense

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Biscuit a écrit

En prenant la dose que ton médecin t'a prescrit tout simplement ! À ce dosage là il n'y aura pas de problème. C'est quelque chose qui peut arriver si la dose est trop importante, une initiation à 80mg par exemple (c'est arbitraire et à titre d'exemple ce que je dis) chez les personnes qui ont une masse grasse importante (plus il y en a plus il peut s'en stocker forcement).

Département de medecine generale de Paris Diderot dit :

Molécule lipophile : risque d’accumulation dans les tissus adipeux et de relargage massif à distance pouvant exposer à un risque de détresse respiratoire et de sédation, en cas d’augmentation trop rapide des doses

Tu vois qu'en suivant ton traitement correctement tu ne t'exposes pas à ce genre de risque.

Oui 24h apres, si possible à heure fixe, aprèssi tu te lèves un petit peu plus tard c'est pas grave tu prends en te levant, mais à heure fixe c'est le mieux.

Je te donne ce site qui contient plein d'info, en particulier l'accumulation sur les 5 premiers jours "le steady state" que tu comprennes un peu mieux ce qu'il va se passer pendant ce temps !

https://www.rvh-synergie.org/prises-en- … iacee.html

J'ai tout lu.. cependant j'ai peur.. 
J'ai une trouille bleu de l'overdose, d'une crise de manque aiguë, que ça fonctionne pas
Sinon je me réveille très tôt le matin, donc cela devrais me permettre de le prendre a des horaires très fixe
Je suis désespéré je commence à douté..

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8565 messages
Blogs
NON, si tu prends la Methadone aux doses indiquées il n'y a pas de risque d'OD !
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
Et prescripteur l'a dit lui aussi, et il s'y connait puisqu'il a exercé en csapa, donc la methadone il connait, et tu ne risques rien !!

Et tu ne peux pas avoir de crise de manque, la methadone ça fonctionne, c'est même bien plus puissant que l'oxycodone.

Donc stop le stress inutile demain tu commences ton traitement et tu verras que ca fonctionne bien, tu vas ressentir les effets opiacés de la methadone et c'est tout. Tu ne risques rien à cette dose avec ta dépendance et la tolérance associé ! 

Et tu peux croire Prescripteur, il est du métier !

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages
Je vous remercie, je suis rassuré.
Je vous donne des nouvelles demain, c'est vraiment une porte de sortie pour moi.
Bonne soirée

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
4710
Inscrit le 22 Jun 2020
663 messages
Tu as commencé ton traitement ? Comment ça se passe pour toi ?

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

Biscuit a écrit

Tu as commencé ton traitement ? Comment ça se passe pour toi ?

Salut merci de demander des nouvelles j'ai attendu un peu avant d'en donner histoire de bien avoir une vue d'ensemble.. 

La méthadone ma couper de tout manque physique pendant 5 petites heures a 40mg, augmentation à 60mg puis dans deux jours si besoin a 80mg ect..
Le hic, ce soir j'ai craqué le craving étais trop fort, le côté psycologique est atteint gravement par l'addiction, j'ai repris de loxy et 160mg per os..

J'ai besoin de parler de ma relation a loxycodone; c'est complexe, c'est pas juste oxy pour se droguer, content ( Bien que je ne critique pas les gens dans ce cas! )
loxycodone est apparu dans un moment de grande faiblesse et d'idée noire
Je pense que sans loxy je ne serais plus en vie, c'est même sur que dis je
Je suis reconnaissant de la molécule.. comme si c'était une personne qui m'avais sauver et à qui je dois une dette.. Je personnalise presque loxycodone.. ça doit tellement vous paraître stupide.. mais c'est les mots que je réussie à sortir sur ça
Je pense que dire adieu à loxy va être trop difficile dans ce contexte.. une psychothérapie va être nécessaire je pense.. voir une hospit

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
10800
Inscrit le 22 Feb 2008
8565 messages
Blogs
Attention quand même à l'ajout Methadone Oxycodone, c'est puissant !
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Para-sanpai 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 23 May 2019
69 messages

prescripteur a écrit

Attention quand même à l'ajout Methadone Oxycodone, c'est puissant !
Amicalement

Je suis rester très vigilant vis à vis du dosage de loxy ! effectivement je connais les risques, pour le dosage j'ai tâtonner de 40 en 40 jusqu'au dosage final

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 4jCommentaire de Toxic banana (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 7jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 4jCommentaire de Quayza (41 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Trip report 3.5g de psylocibin
    Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    HASH filtré x3 Banana skittelz
    Il y a moins d'1mnCommentaire de mirabelle dans [Cannabis...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Descente - S’occuper sous c
    Il y a 14mnNouvelle discussion de pcocaine90 dans [Cocaïne-Crack...]
     Forum 
    Shit qui fait vomir ? Shit au medocs ?
    Il y a 1hCommentaire de Twimdz420 dans [Cannabis...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Effets - Aucun effet lors de plusieurs tentative de plug anal...
    Il y a 2hCommentaire de Zazou2A dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Avis sur 4f-mph
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de L'invisible dans [Cathinones et RC stim...]
    (44 réponses)
     Forum 
    Livraison - Des retards sur vos livraison venant des pays bas ?
    Il y a 2hCommentaire de L'invisible dans [Research Chemicals (R...]
    (38 réponses)
     Forum 
    Neurchi de Psychoactif
    Il y a 3h
    208
    Commentaire de Lise-Ergique dans [Au coin du comptoir.....]
    (319 réponses)
     Forum 
    Descente - S’endormir
    Il y a 3hCommentaire de pcocaine90 dans [Cocaïne-Crack...]
    (5 réponses)
     Blog 
    L'idée du siècle : débuter une conso de shoot d'héro pluriquotidienne
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Hilde dans le blog de L'Apoticaire
    (44 commentaires)
     Blog 
    Narco tourisme dans le croissant d'or
    Il y a 6h
    1
    Commentaire de Acid Test dans le blog de Heroin is my wife
    (34 commentaires)
     Blog 
    Qu'est ce que j'écris là ?
    Il y a 11hCommentaire de Morning Glory dans le blog de ness75i
    (7 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 00:53
     PsychoWIKI 
    Codéine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Jef, Bdo.noid11 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Infos intéressantes ! TripSitter dans [forum] Cigarette annule effet du Xanax ?
    (Il y a 4h)
    Ça alors. Rigolo. >JFD dans [forum] Coke dosage ext
    (Il y a 5h)
    J'aime ~MG dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 6h)
    du bon sens ... Marcher une riche idée . / spud dans [forum] Début d'addiction au valium
    (Il y a 7h)
    C'est violent. Contente que tu t'en sois sorti ~MG dans [forum] Mon histoire d'addiction a la morphine
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums