Ordonnance et contrôle routier / PsychoACTIF

Ordonnance et contrôle routier

Publié par ,
928 vues, 15 réponses
artag
Nouveau Psycho
700
Inscrit le 24 Jun 2021
113 messages
Salut,

Je me pose quelques questions, savoir si les cas que je vais présenter ici peuvent s'avérer problématiques avec la loi?

Imaginons que j'ai une ordonnance pour un médicament opiacé, la codéine dans cet exemple.
Cette ordonnance est rédigée comme suit:
"2 comprimés matin midi et soir si besoin, pendant une semaine"

Première question:
En cas de contrôle est-ce que la posologie est strictement à respecter?
Si au lieu de 6 comprimés j'en ai pris 12 la veille du contrôle par exemple, cela pose une problème vis à vis de la loi?
Car en cas de prise de sang les doses ne seront pas du tout les mêmes.

Deuxième question:
Au bout de 2 jours je ne ressens plus besoin de prendre le traitement, il me reste donc des comprimés de côté.
Si je prends ces comprimés des mois plus tard (donc au delà de la semaine indiquée sur l'ordonnance), est-ce que ça peut poser problème?

Merci salut

Un peu moins de moitié moins.

Hors ligne

 

marvin rouge 
PsychoHead
4811
Inscrit le 05 Jun 2012
1845 messages
Si tu n'a plus l'ordo, oui ça pose pb. Qd on prend des stup ou psychotrope, tjours avoir un double de l'ordo sur soi
Qd a la posologie, je pense qu'il sent foutent, du moment que ale double de l'ordo avc toi

The music was New, black, polished chrome, and came over the sun like liquid night
Acid orange!

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1900
Inscrit le 27 Nov 2017
628 messages

artag a écrit

Salut,

Je me pose quelques questions, savoir si les cas que je vais présenter ici peuvent s'avérer problématiques avec la loi?

Imaginons que j'ai une ordonnance pour un médicament opiacé, la codéine dans cet exemple.
Cette ordonnance est rédigée comme suit:
"2 comprimés matin midi et soir si besoin, pendant une semaine"

Première question:
En cas de contrôle est-ce que la posologie est strictement à respecter?
Si au lieu de 6 comprimés j'en ai pris 12 la veille du contrôle par exemple, cela pose une problème vis à vis de la loi?
Car en cas de prise de sang les doses ne seront pas du tout les mêmes.

Deuxième question:
Au bout de 2 jours je ne ressens plus besoin de prendre le traitement, il me reste donc des comprimés de côté.
Si je prends ces comprimés des mois plus tard (donc au delà de la semaine indiquée sur l'ordonnance), est-ce que ça peut poser problème?

Merci salut

Je vais me répéter,et écrire comme sur l’autre post.
Si tu te fais arrêter au volant, ordonnance ou non, ton véhicule est immobilisé et quelqu’un doit venir te chercher.
A moins de tomber sur des agents très zélés qui t’emmèneront direct aux urgences pour une prise de sang, généralement c’est test salivaire pour tester ce qu’il te reste dans le sang.
Tu devras attendre deux à trois semaines (donc bon courage pour bosser….) avant que les tests du labo ne reviennent et que la gendarmerie te convoque pour un nouvel interrogatoire.

Ton truc d’ordonnance, tout le monde s’en fiche. Aussi bien la police que les’labos.
Je te le dis, tu auras toujours toujours un dosage du produit consomme.
On s’en fout que tu aies l’ordonnance sur toi, que ce soit celle de la cousine de ta mamie, que tu l’aies laissée chez toi, qu’elle ait six mois, ou que ce soit écrit 2 matin midi et soir. Rien n’a d’importance si ce n’est ce que tu vas déclarer lorsque tu seras arrêté.
Tu dis la vérité, c’est tout.
Un procès verbal, c’est ton casier hein.
Il m’a fallut près d’un an pour qu’on conclut qu’aucune charge ne serait retenue contre moi, que l’affaire était classée. Pourtant tu vois j’avais mon ordonnance, ils ont appelé le médecin prescripteur, j’ai dis la vérité, et je n’avais consommé « que » 90.

Donc tu te fais un trip à 300, ou le double comme tu m’as dis, ça ne passera pas c’est évident.
Le labo est super précis, aussi bien niveau test salivaire que la prise de sang.
A 300mg, difficile de plaider l’usage thérapeutique.

D’où te viennent les médocs…. Ça reste à mon sens le cadet de tes soucis. Tu prétendras en avoir de côté depuis l’arrêt de la vente libre. De toute façon, la conduite sous stupéfiants est un délit.
A partir de là, je ne sais pas ce que tu cherches à contourner. C’est la loi.
Et même quand c’est un médicament qui t’est prescrit, tu es quand même bien bien embêté.

Peut-être que tu peux te renseigner sur des auto test opiacés ? Peut-être que ça existe sur le net, et je te souhaite que ça soit fiable. Pour que tu saches à peu près comment tu élimines ta codéine.
Je ne peux pas te renseigner là dessus. On connaît la demi vie. Mais avec une prise de 300 ou plus, à mon avis, même après plusieurs jours c’est encore présent dans ton organisme.

Ordonnance ou non, si le labo détermine que ce n’est PAS un usage thérapeutique… ta nouvelle convocation à la gendarmerie va être tendue

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
700
Inscrit le 24 Jun 2021
113 messages

marvin rouge a écrit

Si tu n'a plus l'ordo, oui ça pose pb. Qd on prend des stup ou psychotrope, tjours avoir un double de l'ordo sur soi
Qd a la posologie, je pense qu'il sent foutent, du moment que ale double de l'ordo avc toi

Merci de ta réponse, tu as déjà eu un contrôle ou  connais un cas concret pour aller dans ce sens?



Mauddamier a écrit

Ton truc d’ordonnance, tout le monde s’en fiche. Aussi bien la police que les’labos.
Je te le dis, tu auras toujours toujours un dosage du produit consomme.
On s’en fout que tu aies l’ordonnance sur toi, que ce soit celle de la cousine de ta mamie, que tu l’aies laissée chez toi, qu’elle ait six mois, ou que ce soit écrit 2 matin midi et soir. Rien n’a d’importance si ce n’est ce que tu vas déclarer lorsque tu seras arrêté.
Tu dis la vérité, c’est tout.
Un procès verbal, c’est ton casier hein.

Merci pour ta réponse.

Que ce soit clair d'entrée : je ne cherche pas à gruger ou quoi.
Je veux justement tout faire dans les règles, c'est entre autre pour cela que je ne consomme que sur ordonnance.
Ma question principale vient sur le dépassement de la posologie.

Si je me fais contrôler je ne compte pas cacher quoi que ce soit, ça serait parfaitement débile.


Mauddamier a écrit

Il m’a fallut près d’un an pour qu’on conclut qu’aucune charge ne serait retenue contre moi, que l’affaire était classée. Pourtant tu vois j’avais mon ordonnance, ils ont appelé le médecin prescripteur, j’ai dis la vérité, et je n’avais consommé « que » 90.

Donc tu te fais un trip à 300, ou le double comme tu m’as dis, ça ne passera pas c’est évident.
Le labo est super précis, aussi bien niveau test salivaire que la prise de sang.
A 300mg, difficile de plaider l’usage thérapeutique.

D’où te viennent les médocs…. Ça reste à mon sens le cadet de tes soucis. Tu prétendras en avoir de côté depuis l’arrêt de la vente libre. De toute façon, la conduite sous stupéfiants est un délit.
A partir de là, je ne sais pas ce que tu cherches à contourner. C’est la loi.
Et même quand c’est un médicament qui t’est prescrit, tu es quand même bien bien embêté.

Peut-être que tu peux te renseigner sur des auto test opiacés ? Peut-être que ça existe sur le net, et je te souhaite que ça soit fiable. Pour que tu saches à peu près comment tu élimines ta codéine.
Je ne peux pas te renseigner là dessus. On connaît la demi vie. Mais avec une prise de 300 ou plus, à mon avis, même après plusieurs jours c’est encore présent dans ton organisme.

Ordonnance ou non, si le labo détermine que ce n’est PAS un usage thérapeutique… ta nouvelle convocation à la gendarmerie va être tendue

Donc d'après ton intervention à 90mg c'est immobilisation immédiate du véhicule?

Sachant que j'ai déjà eu une ordonnance à 180mg par jour, ça m'étonne car dans ce cas il devrait être bien clair de ne pas avoir le droit de conduire tout court.

Dernière modification par artag (27 septembre 2021 à  19:06)


Un peu moins de moitié moins.

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1900
Inscrit le 27 Nov 2017
628 messages

artag a écrit

marvin rouge a écrit

Si tu n'a plus l'ordo, oui ça pose pb. Qd on prend des stup ou psychotrope, tjours avoir un double de l'ordo sur soi
Qd a la posologie, je pense qu'il sent foutent, du moment que ale double de l'ordo avc toi

Merci de ta réponse, tu as déjà eu un contrôle ou  connais un cas concret pour aller dans ce sens?



Mauddamier a écrit

Ton truc d’ordonnance, tout le monde s’en fiche. Aussi bien la police que les’labos.
Je te le dis, tu auras toujours toujours un dosage du produit consomme.
On s’en fout que tu aies l’ordonnance sur toi, que ce soit celle de la cousine de ta mamie, que tu l’aies laissée chez toi, qu’elle ait six mois, ou que ce soit écrit 2 matin midi et soir. Rien n’a d’importance si ce n’est ce que tu vas déclarer lorsque tu seras arrêté.
Tu dis la vérité, c’est tout.
Un procès verbal, c’est ton casier hein.

Merci pour ta réponse.

Que ce soit clair d'entrée : je ne cherche pas à gruger ou quoi.
Je veux justement tout faire dans les règles, c'est entre autre pour cela que je ne consomme que sur ordonnance.
Ma question principale vient sur le dépassement de la posologie.

Si je me fais contrôler je ne compte pas cacher quoi que ce soit, ça serait parfaitement débile.


Mauddamier a écrit

Il m’a fallut près d’un an pour qu’on conclut qu’aucune charge ne serait retenue contre moi, que l’affaire était classée. Pourtant tu vois j’avais mon ordonnance, ils ont appelé le médecin prescripteur, j’ai dis la vérité, et je n’avais consommé « que » 90.

Donc tu te fais un trip à 300, ou le double comme tu m’as dis, ça ne passera pas c’est évident.
Le labo est super précis, aussi bien niveau test salivaire que la prise de sang.
A 300mg, difficile de plaider l’usage thérapeutique.

D’où te viennent les médocs…. Ça reste à mon sens le cadet de tes soucis. Tu prétendras en avoir de côté depuis l’arrêt de la vente libre. De toute façon, la conduite sous stupéfiants est un délit.
A partir de là, je ne sais pas ce que tu cherches à contourner. C’est la loi.
Et même quand c’est un médicament qui t’est prescrit, tu es quand même bien bien embêté.

Peut-être que tu peux te renseigner sur des auto test opiacés ? Peut-être que ça existe sur le net, et je te souhaite que ça soit fiable. Pour que tu saches à peu près comment tu élimines ta codéine.
Je ne peux pas te renseigner là dessus. On connaît la demi vie. Mais avec une prise de 300 ou plus, à mon avis, même après plusieurs jours c’est encore présent dans ton organisme.

Ordonnance ou non, si le labo détermine que ce n’est PAS un usage thérapeutique… ta nouvelle convocation à la gendarmerie va être tendue

Donc d'après ton intervention à 90mg c'est immobilisation immédiate du véhicule?

Sachant que j'ai déjà eu une ordonnance à 180mg par jour, ça m'étonne car dans ce cas il devrait être bien clair de ne pas avoir le droit de conduire tout court.

Le policier ou gendarme qui te contrôle ne peut pas faire un dosage précis. Juste il te donne une brosse, c’est un test salivaire. Qui revient positif opiacé.
Après ça, on va te demander ce que tu as pris, quand, quel dosage. Et ça sera noté sur ton tube qui part au labo !!! Donc il ne faut pas mentir.
Mais si tu es positif opiacé, que tu aies pris ton cachet de 30 ou que tu aies fait la veille une session à 300, c’est du pareil au même.
Les flics n’ont pas à te croire. Ordo ou non. Usage thérapeutique ou non, sur le moment, ils font leur boulot. Retrait du permis et véhicule immobilisé oui.

Une fois on a envoyé mon échantillon au labo, j’ai attendu trois semaines sans permis, que la gendarmerie m’appelle.
Seconde fois, je suis tombée vraiment sur des flics plein de préjugés « vous savez on en connaît qui ont des traitements de substitution et en profitent pour taper à côté »
Direction les urgences, en plein covid… autant dire que le personnel soignant avait mieux a faire que ma petite prise de sang.
On est venue me chercher à l’hôpital, le lendemain j’avais mes résultats.
Jamais je n’ai menti. Jamais je n’avais au dessus… disons maximum 120mg en 24h. Je prends grand max 4 comprîmes par jour.

Hors ligne

 

Stelli 
Animatrice - Dinosaure de PA
France
4900
Inscrit le 06 Nov 2006
1396 messages

Mauddamier a écrit

Mais t’avais fait une connerie? Parce que arrêter quelqu’un sur un contrôle routier et aller jusqu’au retrait de permis pour un truc sur ordo qui n’interdit pas la conduite ça me semble un peu gros...
Si t’avais commis une infraction là ok... M’enfin... j’ai du mal à croire que ce type de traitement concerne tout le monde... #stigmatisation


« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » Trolalo

En ligne

 

artag
Nouveau Psycho
700
Inscrit le 24 Jun 2021
113 messages
@Stelli: Pareil je suis assez surpris de ce qui lui est arrivé.

Un des but d'une ordonnance c'est de pouvoir justifier qu'on est en droit de posséder et de prendre un médicament, c'est pour ça que c'est nominatif d'ailleurs.

Un peu moins de moitié moins.

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6010
Inscrit le 22 Jun 2020
837 messages
Pour la codéine en théorie avec ordonnance ça ne pose pas de problème, par contre les opiacés de palier 3 c'est différent.

En théorie quand on prend de la morphine, de l'oxycodone, ou du fentanyl, sur prescription medicale bien sûr, on a pas le droit de conduire comme ça. Si il y a un accident le patient et le médecin risquent d'être mis en causes et d'avoir des problèmes. C'est mon médecin de la douleur qui me l'avais appris après un certain temps, elle n'était même pas au courant de base...

Il faut pour pouvoir conduire en toute légalité passer un test psychotechnique pour s'assurer que les réflexes sont suffisament préservés et que la personne a bien les capacités pour pouvoir conduire.

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1900
Inscrit le 27 Nov 2017
628 messages
J’habite une station balnéaire. Chaque fois que l’on sort du village, ils sont toujours là et arrête tout le temps les voitures.
Ils font souffler dans le ballon, à croire qu’il n’y a que ça à faire des journées.
Et malheureusement lethylotest détecte les substances psycho actives.

Maintenant, je garde avec moi mes PV juste au cas où. Je ne cherche pas trop à la ramener, même si peut-être que je serais dans mon droit.
Soit je suis rentrée chez moi et j’ai attendu l’appel de la gendarmerie, soit on m’a carrément conduite dans un chu.

Sérieusement…. Des heures perdues. Comme si les mecs avaient trop la flemme de bosser.
Ça se voit, j’ai été arrêté quoi, à 15heures environ… ça a duré jusqu’à facile 19h le temps de faire la prise de sang et de rentrer chez moi.
On dirait qu’ils avaient la flemme de bosser les motards.

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5500
Inscrit le 21 Nov 2017
2703 messages
Blogs

Mauddamier a écrit

Si tu te fais arrêter au volant, ordonnance ou non, ton véhicule est immobilisé et quelqu’un doit venir te chercher.

Mais pas du tout,
Sous TSO buprenorphine puis méthadone,  j'ai eu plusieurs fois des contrôles et je n'ai jamais eu à laisser mon véhicule !

Même ça m'est arrivé de devoir aller au commissariat leur apporter l'ordonnance que je n'avais pas sur moi.

D'ailleurs sur les boîtes Il y a juste une notification d'avoir l'avis d'un professionnel de santénet d'être prudent  ,  mais pas une interdiction de conduire !

/forum/uploads/images/1632/screenshot_20210927-205027_gallery.jpg






Amicalement,

MM

Keep Calm & Smoke Cr∆ck

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1900
Inscrit le 27 Nov 2017
628 messages

Meumeuh a écrit

Mauddamier a écrit

Si tu te fais arrêter au volant, ordonnance ou non, ton véhicule est immobilisé et quelqu’un doit venir te chercher.

Mais pas du tout,
Sous TSO buprenorphine puis méthadone,  j'ai eu plusieurs fois des contrôles et je n'ai jamais eu à laisser mon véhicule !

Même ça m'est arrivé de devoir aller au commissariat leur apporter l'ordonnance que je n'avais pas sur moi.

D'ailleurs sur les boîtes Il y a juste une notification d'avoir l'avis d'un professionnel de santénet d'être prudent  ,  mais pas une interdiction de conduire !





Amicalement,

MM

Si vous étiez tombé sur mes motards, les derniers, le véhicule est immobilisé et le type est un capitaine de gendarmerie.
Soit il a eu l’intention de me faire peur, genre pour que j’avoue être une droguee… soit il disait la vérité. Mais en attendant au chu que l’on me fasse la prise de sang, il tenait vachement à s’expliquer, à se justifier auprès de emoi « vous comprenez, on ne peut pas vous croire sur parole. Certes vous avez l’ordonnance mais rien ne prouve que vous ne prenez pas autre chose, que vous respectez les doses ».

Et mon dieu… le discours immonde sur les gens qui ont ce putain de courage, la force de  se battre contre l’alcoolisme, et la le flic te dit qu’ils profitent d’avoir un traitement de substitution pour taper plein d’autres substances.

Bref, je garde mes procès verbaux avec moi maintenant, j’ai deux fois la preuve que je suis honnête, que je dis la vérité. Et qu’ils vont perdre leur temps.

Hors ligne

 

Meumeuh
~ Animateur PA ~
5500
Inscrit le 21 Nov 2017
2703 messages
Blogs

Mauddamier a écrit

Si vous étiez tombé sur mes motards, les derniers, le véhicule est immobilisé et le type est un capitaine de gendarmerie.
Soit il a eu l’intention de me faire peur, genre pour que j’avoue être une droguee… soit il disait la vérité. Mais en attendant au chu que l’on me fasse la prise de sang, il tenait vachement à s’expliquer, à se justifier auprès de emoi « vous comprenez, on ne peut pas vous croire sur parole.

Ben t'ai tomber sur des gros *bip* smile

Depuis 13ans de TSO aucun problème
J'ai même était, Chauffeur livreur il y a quelques années... !
Et je n'ai jamais eu de soucis avec mes traitements de substitution.. lors de contrôles avec les filcs ou gendarmes

PS: Je compatis en tout cas

Amicalement,

MM


Keep Calm & Smoke Cr∆ck

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
1900
Inscrit le 27 Nov 2017
628 messages

Meumeuh a écrit

Mauddamier a écrit

Si vous étiez tombé sur mes motards, les derniers, le véhicule est immobilisé et le type est un capitaine de gendarmerie.
Soit il a eu l’intention de me faire peur, genre pour que j’avoue être une droguee… soit il disait la vérité. Mais en attendant au chu que l’on me fasse la prise de sang, il tenait vachement à s’expliquer, à se justifier auprès de emoi « vous comprenez, on ne peut pas vous croire sur parole.

Ben t'ai tomber sur des gros *bip* smile

Depuis 13ans de TSO aucun problème
J'ai même était, Chauffeur livreur il y a quelques années... !
Et je n'ai jamais eu de soucis avec mes traitements de substitution.. lors de contrôles avec les filcs ou gendarmes

PS: Je compatis en tout cas

Amicalement,

MM

Je pense que ce petit trio avait la flemme de bosser en ce beau samedi après midi.
Maintenant, je serai moins crédule.
Après, j’avoue que je n’ai jamais exprimé la moindre peur, ils ne pouvaient pas me faire douter non plus puisque je sais très bien ce que je consomme.
Je disais la vérité.
Donc on me dit : on va a l’hospital / oui pas de soucis
Prise de sang / m’en fout

Maintenant je penserai à demander que l’on me laisse mon permis. Sans preuve que je suis hors la loi, apparemment ils ont abusé de ma naïveté et de ma petite tête blonde.

Cela étant, si on fait ce test salivaire, l’espèce de frottis de la bouche… il y a un dosage très très précis de ta conso.
Retrait de permis ou non, immobilisation du véhicule ou pas, si tu es positif, ils envoient ton prélèvement en labo à chaque fois non ?

Hors ligne

 

artag
Nouveau Psycho
700
Inscrit le 24 Jun 2021
113 messages

Biscuit a écrit

Pour la codéine en théorie avec ordonnance ça ne pose pas de problème, par contre les opiacés de palier 3 c'est différent.

Oui ça me semblait logique aussi, en fait j'aimerais savoir si on est en faute dans le cas ou on dépasse la posologie sur l'ordonnance?
En prenant par exemple 12 cachets au lieu de 6 par jour?

Ou si comme pense marvin rouge, que tant qu'on a une ordonnance ça ne va pas plus loin?

Et si du coup on conserve une boite de coté et qu'on l'utilise des mois plus tard, est-ce que l'ordonnance fonctionne toujours pour se couvrir?

Meumeuh a écrit

Mauddamier a écrit

Si tu te fais arrêter au volant, ordonnance ou non, ton véhicule est immobilisé et quelqu’un doit venir te chercher.

Mais pas du tout,
Sous TSO buprenorphine puis méthadone,  j'ai eu plusieurs fois des contrôles et je n'ai jamais eu à laisser mon véhicule !

Même ça m'est arrivé de devoir aller au commissariat leur apporter l'ordonnance que je n'avais pas sur moi.

D'ailleurs sur les boîtes Il y a juste une notification d'avoir l'avis d'un professionnel de santénet d'être prudent  ,  mais pas une interdiction de conduire !

Même questions qu'à Biscuit, tu as un avis ou des infos la dessus?


Merci à tous smile


Un peu moins de moitié moins.

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho sénior
France
6010
Inscrit le 22 Jun 2020
837 messages
Sue tu prennes 6 ou 12 cp tu seras positif aux opiacés de la même manière dans la mesire ou c'est un test qualitatif et non pas quantitatif.

Pour savoir combien de comprimés tu as pris il faudrait faire une prise sang puis doser spécifiquement la quantité de codéine, de ses metabolites present dans le sang ect ! C'est pas leur rôle au final !

Si tu as une ordo de 1 semaine par exemple qui date d'il y a 6mois, si celui qui la regarde fait attention à la date et tilt ça risque de passer moyen je pense, si c'est une ordonnance qui a un ou quelques mois ça devrait moins poser de soucis je pense.

Après justement on peut très bien se faire prescrire de la codéine pour des douleurs passagère, on en garde une partie puis x temps plus tard la douleur revient alors on reprend la codéine, c'est totalement cohérent et même habituel comme schéma je pense !

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11500
Inscrit le 22 Feb 2008
9010 messages
Blogs
Bonjour, je recopie le texte que j'ai fait sur un autre post. Je pense qu'en effet il faut l'ordonnance mais en principe il faudrait pouvoir prouver que le medecin a informé l'usager et autorisé la conduite. Dans notre Centre Methadone nous remettons un imprimé de ce type. Amicalement

Bonjour, en principe la conduite automobile sous medicament est gérée par les dispositions suivantes.

https://www.securite-routiere.gouv.fr/d … a-conduite


/forum/uploads/images/1632/capture-decran-du-2021-09-28-11-02-48.png


https://www.grea.ch/sites/default/files/article_6.pdf


https://www.visite-medicale-permis-cond … -vehicules


On remarquera que les TSO sont de niveau 2 c'est à dire pas d'interdiction de principe mais le medecin doit apprecier l'aptitude à la conduite et informer l'usager des risques.
Ce qu'il fait rarement mais c'est un tort. En fait, une ordonnance informant de la possibilité de conduite devrait etre donnée systematiquement. Nous le faisons dans notre centre methadone.
Les BZD, elles, interdisent de conduire, le medecin ne pouvant apprecier que la possibilite de reprendre la conduite après arret du medicament.
Toutefois j'avais interrogé l'ANSM sur les sanctions reellement applicables (ainsi qu'au medecin ou au pharmacien pour defaut dinformation) et elle m'avait dit que ce n'etait pas de leur ressort. L'ANSM publie la liste mais ne s'occupe pas des conséquences.
On est donc dans le flou total et notamment pour les BZD si les millions de français qui en prennent etaient vraiment interdits de conduite ça se saurait. Mais je pense qu'un jour il y aura un bouc emissaire et une jurisprudence.

Il existe par ailleurs une legislation concernant la conduite sous stupefiant qui n'est pas en phase avec les textes precedents , notamment sur les TSO, mais je pense qu'etant donné que les TSO sont cités dans ces textes, on peut plaider leur application contre le texte interdisant la conduite sous stupefiants. Idem pour les opiacés prescrits, s'ils ne sont pas "détournés".
C'est pourquoi un document écrit d'autorisation de conduite est à mon avis important.

Devant les injustices potentielles entrainées par ces textes, PA plaide depuis longtemps pour la mise en place de tests psychotechniques mesurant reellement l'aptitude à la conduite (nous pensons notamment à la mise en evidence de THC des jours après consommation) mais nous ne sommes pas vraiment écoutés.
La lettre que nous avons envoyé à differentes assos, syndicats etc..

sans-nom-1.pdf

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (28 septembre 2021 à  11:04)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    20 septembre 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    14 octobre 2021Commentaire de plotchiplocth (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 3jCommentaire de Dans un coin d'ombre (41 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    14 octobre 2021Commentaire de Snakeee (43 réponses)
     Forum UP ! 
    Prévention - Edex et 3mmc
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Trip report 2-CB
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Mon rapport au cannabis.. et vous ?
    Il y a 4mnCommentaire de Stelli dans [Cannabis...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Changer son rapport à l'alcool ?
    Il y a 47mn
    1
    Commentaire de Stelli dans [Alcool...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Alerte soumissions chimiques sur strasbourg Septembre à Novembre 2021
    Il y a 58mnNouvelle discussion de Rick dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
     Forum 
    Paracetamol - Trouver un Myorelaxant
    Il y a 3hCommentaire de J-Cat dans [Codéine et dihydrocod...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Actualité - La première américaine condamnée (4 ans) pour une fausse couche ca...
    Il y a 5hNouvelle discussion de Rick dans [Paroles de femmes...]
     Forum 
    Clorazépate - Petite pause pour truffes?
    Il y a 8hNouvelle discussion de Subohm dans [Benzodiazépines...]
     Forum 
    Fumer A PHP à la pipe
    Il y a 8hNouvelle discussion de Lighting dans [Research Chemicals (R...]
     Forum 
    Accoutumance Codeine /dihydrocodeine 1. fois par semaine ?
    Il y a 8hCommentaire de Rick dans [Codéine et dihydrocod...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    Il y a 9h
    2
    Commentaire de kaneda dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
    (19 commentaires)
     Blog 
    Hospitalisation de très longue durée
    Il y a 9h
    1
    Commentaire de Subohm dans le blog de Subohm
    (91 commentaires)
     Blog 
    Dois-je continuer ma métha en 2 prises ou en 1 fois ?
    Il y a 11hCommentaire de Rick dans le blog de ptite cotelette
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 02:03
     PsychoWIKI 
    Kanna (Sceletium tortuosum), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    PyschedFractals, Beta_orion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    par Lugaru, le 21 Oct 2021
    Bonjour, Je suis allé au Caarud et il m'ont ces kits. Alors j'ai pris de la 3 qui est bien soluble et j'ai mis tout dans mon nez en pressant un petit peu. On sent le goût enfin l'odeur et ça passe pas trop dans la gorge. C'est franchement cool et pratique. Mais après c'est comme la clope et la...[Lire la suite]
     La pathologie et les médicaments font peur?
    par Jérimadeth, le 09 Oct 2021
    Coucou ! Merci Subohm de lancer ce sujet (qui me concerne & me préoccupe aussi) ! Mon avis, ce n'est que mon avis (assez proche de celui de prescripteur, not. sur la psychiatrie); je suis ouvert aux opinions différentes/critiques. Et je ne suis pas expert en psychiatrie non plus mais UD et con...[Lire la suite]
     Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des autres drogues
    par pierre, le 15 Sep 2021
    Les associations Principes Actifs et PsychoACTIF, en lien avec l'équipe de recherche du SESSTIM, réalisent une enquête sur le cannabis comme méthode de substitution aux autres drogues. Certains consommateurs de drogues ont fait le choix d'utiliser le cannabis pour réduire leurs consommations,...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    tout est dit ^^ dans [forum] VaporGenie
    (Il y a 9h)
    j'ai arrêté de vouloir arrêter ! c'est un "sevrage" qui en vaut la peine ;) dans [forum] Changer son rapport à l'alcool ?
    (Il y a 10h)
    Not dumb, man! MG ~ dans [forum] La cigarette électronique, qu'en pensez-vous?
    (Il y a 10h)
    Merci pour tes précisions :) dans [forum] Sevrage questions sur l'unité d'alcool en france.
    (Il y a 11h)
    C'est grave cool dans [forum] Petite photo de cristaux de Mdma
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums