J'ai en ma possession une boite de Subutuex / PsychoACTIF

J'ai en ma possession une boite de Subutuex

(Discussion fermée par les modérateurs)
Publié par ,
2091 vues, 30 réponses
onfaitr 
Leanhead
France
004
Inscrit le 13 Nov 2017
42 messages
Bonjour ! smile

En me baladant dans la rue ce matin je tombe sur un vieil homme très désaxé qui me demande très troublement de l'aider a faire sa déclaration de CAF.

Je décide de l'aider et on se tourne vers un cybercafé a côté, il était vraiment pas clair ca se voyait qu'il était perdu donc heureusement que j'étais la fume_une_joint

Quand tout a coup, en se levant de la chaise du cybercafé, je vois qu'il a fait tomber une plaquette entière de 7 comprimés (et une autre de 3) de Subutex dosés a 8mg surpris

Mon instinct de tox opiomane m'a fait foncer dessus sans rien lui dire alors que ca pourrait être dangereux pour lui, mais en parlant il m'a fait comprendre qu'il allait tout le temps dans la même pharmacie depuis des années donc je me suis dit (peut-être a tort...) que ca valait le coup

Je suis suivi dans un Centre Médico Psychologique depuis 3 ans pour des soucis judiciaires liés a ma consommation de codéine, on me prescrit du Tranxene 60mg par jour et un Zopiclone le soir. (Je suis passé par beaucoup de combinaisons de benzos)

Et il n'y a pas très longtemps mon ancien psy est parti et la nouvelle veut absolument me foutre sous Subutex, ce que j'ai refusé catégoriquement a deux reprises...

...Et me voila maintenant en possession de ce fameux Subutex que je ne voulais pas dans un premier temps, mais qui m'intrigue quand même car j'ai beaucoup consommé de codéine pendant 2 ans et depuis 5 mois j'ai touché aucun opiacé drugs

Je m’apprêtais a segmenter le comprimé en 2 pour ma première prise, car j'ai quand même du tranxene, un petit reste de zopiclone et beaucoup de cannabis dans le sang girl_witch

Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'ici merci-1
Reputation de ce post
 
Ouais, et si c'était mon grand-père, espèce de petite m...
 
Tu n'as pas honte?
 
Heureusement que t’étais là pour le laisser en chien! Stelli
 
Putain les excuses pour le carotte !

r.e.p yamborghini, fredo santana et mac miller
(je suis sur wickr)

Hors ligne

 

onfaitr 
Leanhead
France
004
Inscrit le 13 Nov 2017
42 messages
Il l'a faite tomber, vu qu'il était complétement désaxé le monsieur il a pas du tout fait attention pasdebol

Et ma question est dans la balise du sujet, niveau dosage je sais pas du tout sur quoi me calquer j'ai beaucoup consommé de codéine pendant 2-3 ans et ma dernière prise d'opiacé date de 6 mois a peu près

Je consommais a peu près 300mg de codéine + 100-125mg de prométhazine quasi tout les jour pendant 2-3 ans (du lean = une bouteille d'euphon et 4-5 phenergan)

Parsemé de quelques prises d'oxycodone 40mg par ci par la

Donc ma question c'est quelle "posologie" a adopter, j'ai vu que il y avait pas mal de subutex avec des dosages en mg différents donc je voudrais pas me retrouver a faire une mort subite lol

r.e.p yamborghini, fredo santana et mac miller
(je suis sur wickr)

Hors ligne

 

cependant
Modo bougeotte
6800
Inscrit le 25 Mar 2018
2254 messages
Blogs

onfaitr a écrit

Il l'a faite tomber, vu qu'il était complétement désaxé le monsieur il a pas du tout fait attention

Salut,

super, tu l'aides pour les papiers mais tu lui piques son traitement (alors que des médecins t'en avaient proposé sad

T'aurais pu lui demander s'il pouvait t'en dépanner...

Bref, je sais que des réflexes compulsifs peuvent exister, mais bon franchement c'est vraiment pas cool je trouve (même s'il va toujours dans la même pharma, c'est galère de demander des chauvechements pour des ordos de stups...).

Pour le dosage, tiens-toi à ce que ton médecin voulait te proposer et cherche sur le forum, désolée, mais je n'ai pas envie de te filer plus la main que ça vu comment tu t'en es procuré, sorry sad

Hors ligne

 

kaneda 
speedball
1600
Inscrit le 04 Sep 2021
308 messages
Salut,

Parceque ça peut arriver à tous le monde d'être pas bien et de perdre ces affaires.

A ta place, je me depecherai de retrouver ce monsieur et je lui rendrai son traitement de subu.

Voilà pour mon aide...
Reputation de ce post
 
merci pour le bon sens et le respect de l'autre

Hors ligne

 

onfaitr 
Leanhead
France
004
Inscrit le 13 Nov 2017
42 messages
J’ai bien ressenti de la honte sur le moment qui as édulcoré le sentiment de bonheur quand je me suis retrouvé avec ca dans les mains thinking

Un peu comme si on me retirait mes tranxene qui sont aussi galère a récupérer vu que j’ai des 20mg et que c’est sur ordo sécurisée. J’ai connu cette galère plusieurs fois fume_une_joint

Je comprends votre ressenti vu que je ressens la même, mais je suis beaucoup trop avide de sensations opiacés surtout que j’ai rien consommé depuis 5-6 mois

Ouais j’ai été malhonnête… Et je vais pas épiloguer sur ça.

On m’a rien proposé comme dosage on m’a juste proposé un traitement a la buprénorphine que j’ai refusé, je suis « bien » avec mes tranxene et mon zopiclone même si je préfèrerais re-consommer du lean comme avant

Bref, je me retrouve donc avec des sub que je veux expérimenter car d’une on me l'a proposé et de deux car je veux voir comment je me sens sous bupré, si ca peut m’empêcher de me démonter le crâne aux benzos ou si ca peut juste me « défoncer » doucement de temps en temps

Donc je me retrouve toujours dans le questionnement vis a vis du dosage que je devrais adopter pour les premières prises vu que j’ai lu beaucoup de choses mais tellement qu’au final toutes les connaissances que je pensais avoir accumulées se contredisent au fur et a mesure…

r.e.p yamborghini, fredo santana et mac miller
(je suis sur wickr)

Hors ligne

 

Anonyme4101
Invité
Tu connais la galère pour la délivrance de médicaments classés stup'.
Moi aussi d'ailleurs. ( bupré+tranxène)
l'homme qui t'a aidé, il fait comment a la pharma pour qu'on lui redonne de la bupré?

Si on t'en a proposé par le passé, fallait accepter c'est tout.

Ça ne donne pas envie de t'aider dans ta démarche.

En passant, on ne peut pas t'indiquer de dosage, c'est hors-charte.
 

cependant
Modo bougeotte
6800
Inscrit le 25 Mar 2018
2254 messages
Blogs

onfaitr a écrit

si ca peut m’empêcher de me démonter le crâne aux benzos ou si ca peut juste me « défoncer » doucement de temps en temps

Salut,

si tu as un traitement de benzo depuis un moment, le corps s'y habitue et une dépendance s'installe. Il est dangereux (voire mortel dans certains cas) d'arrêter brutalement un traitement de benzos.
Le sub est un traitement de substutition aux opiacés, non pas aux benzo, du coup ça peut peut être t'apporter une réponse à tes besoins de défonce, mais non pas remplacer une benzo.

La défonce du sub pour moi en occasionnelle n'est pas si « douce » (t'entends quoi par là ?), une surdose peut être assez desagreable (nausées violentes, vomissements, etc).
Ma ROA pour une conso récréative occasionnelle est le sniff, non pas en sublinguale.

C'est un opioide fort, du coup une conso régulière risque bien de causer une dépendance physique (selon les gens, leur metabolisme et leur rapport avec les prods), mais sans respecter le conseil Rdr d'espacer les prises (d'au moins 15j et jamais 2 j de suite), une conso quotidienne ça va finir par provoquer une dépendance physique...

Cherche les tableaux d'équivalences d'opiacés pour avoir une idée du dosage.

Mais pareil, comme je disais pas envie de te filer la main plus que ça.

Et si jamais tu retrouves le mec pour lui refiler, ça ne serait pas de trop...(le sub ça peut se choper au black si t'as vraiment envie d'essayer).

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs
Désolée d'en rajouter mais songe à l'image stéréotypée que tu as donnée des usagers de psychotropes là, merci pour nous... Et surtout tu te rends compte de l'horreur du sevrage qu'il allait surement vivre à cause de ce geste? Profiter d'un handicap ou de la désorientation de quelqu'un pour le voler, c'est... :x Enfin maintenant que c'est fait, tires-en au moins des leçons pour l'avenir s'il te plait. C'est aussi en faisant des erreurs qu'on apprend...

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
4100
Inscrit le 06 Nov 2006
1811 messages
Je ne comprends pas que tu viennes t’en « vanter » ici... Un geste compulsif admettons, mais pourquoi venir le claironner ici si ta question c’est la posologie?
Je ne vais enfoncer des portes ouvertes, mais franchement, il risque certainement de se retrouver en manque par ta faute, et toi tu nous sors tranquillement « heureusement que j’étais là ». T’es sûr de ça? Et peu importe son état, ça n’excuse rien, bien au contraire, tu as profité de sa situation de faiblesse, c’est pire. Pour quelqu’un qui ne voulait pas de Sub... T’aurais peut-être mieux fait d’accepter l’ordo...

En ce qui concerne ta question, peu importe combien tu prenais avant. C’était avant. Tu as arrêté depuis longtemps, tu es comme naïf aux opis. Tu risques l’overdose si tu reprends le même dosage que tu prenais avant ton sevrage. Donc RdR de base, tu commences petit, tu attends suffisamment longtemps pour que ça fasse pleinement effet, et si besoin tu augmentes par paliers progressifs jusqu’à l’effet souhaité. En additionnant l’ensemble de tes prises tu auras ton dosage « de confort ». Bref, en résumé, vas-y mollo. Et ça n’engage que moi, mais si j’étais dans une situation similaire avec des craving compulsifs incontrôlables et la possibilité d’avoir accès à un substitut pour les soulager et me stabiliser, y’a pas photo, j’accepterais le Sub... Mieux vaut ça que faire des conneries comme tu as pu faire...

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

LeDoc86 
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro
France
1741
Inscrit le 08 Jul 2020
691 messages
Blogs
Persuader que si tu lui avait rendu il ten aurait gentiment dépanner !
ces pas très cool tout cela ca se voit que tu na jamais eu de crises de manques o sub ou metha  , tu part sur une bonne attention (car peux de gens aurait fais cela prendre le temps dans un cyber..... ) et la tu casse tout en lui volant cela !!
mec retrouve le et tu lui en dois une !!
il est jammais trop tard pour bien faire ou rattraper cela !!

Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

onfaitr 
Leanhead
France
004
Inscrit le 13 Nov 2017
42 messages

Morning Glory a écrit

Désolée d'en rajouter mais l'image que tu donnes des usagers de psychotropes quoi. Merci. Tu t'es pas posé la question de l'horreur du sevrage qu'il allait surement vivre à cause de ce geste? Profiter d'un handicap ou de la désorientation de quelqu'un pour le voler, c'est... :x Enfin maintenant que c'est fait, tires-en au moins des leçons pour l'avenir s'il te plait.

Bah écoutes c’est une réalité quoi…

Après c’est sûr que si c’était a refaire je le referais pas

cependant a écrit

onfaitr a écrit

si ca peut m’empêcher de me démonter le crâne aux benzos ou si ca peut juste me « défoncer » doucement de temps en temps

Salut,

si tu as un traitement de benzo depuis un moment, le corps s'y habitue et une dépendance s'installe. Il est dangereux (voire mortel dans certains cas) d'arrêter brutalement un traitement de benzos.
Le sub est un traitement de substutition aux opiacés, non pas aux benzo, du coup ça peut peut être t'apporter une réponse à tes besoins de défonce, mais non pas remplacer une benzo.

La défonce du sub pour moi en occasionnelle n'est pas si « douce » (t'entends quoi par là ?), une surdose peut être assez desagreable (nausées violentes, vomissements, etc).
Ma ROA pour une conso récréative occasionnelle est le sniff, non pas en sublinguale.

C'est un opioide fort, du coup une conso régulière risque bien de causer une dépendance physique (selon les gens, leur metabolisme et leur rapport avec les prods), mais sans respecter le conseil Rdr d'espacer les prises (d'au moins 15j et jamais 2 j de suite), une conso quotidienne ça va finir par provoquer une dépendance physique...

Cherche les tableaux d'équivalences d'opiacés pour avoir une idée du dosage.

Mais pareil, comme je disais pas envie de te filer la main plus que ça.

Et si jamais tu retrouves le mec pour lui refiler, ça ne serait pas de trop...(le sub ça peut se choper au black si t'as vraiment envie d'essayer).

Je compte pas arrêter les benzos comme ca du jour au lendemain surtout a mes dosages, je suis conscient de ce que tu dis.

L’idée c’est que le subutex pourrait peut-être  palier le manque psychologique que j’ai de la défonce des opiacés en me défoncant un peu avec une ou deux fois par semaine si ca me convient

Ou a l’inverse me rendre compte que je trouve ca naze et je sais a qui les filer dans ce cas la

Et le tableau d’équivalence je m’en sers depuis longtemps mais ca m’aide pas trop pour ce genre de molécules particulièrement particulière cool


r.e.p yamborghini, fredo santana et mac miller
(je suis sur wickr)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs

Bah écoutes c’est une réalité quoi…

Clairement pas pour moi. Qui te dit que ton comportement est celui d'une majorité?... Je cotoie des UDs une à trois fois par semaine. Certains en grande précarité (SDF,...) Il m'arrivait de laisser mon sac à main et téléphone porte-feuilles dans la salle de convivialité: jamais volés. En presque un an, jamais. Rien. Nada. Mais par ton geste, par la force des chose compte tenu de la stigmatisation et des préjugés auxquels nous faisons face, ton acte stigmatise un peu plus tous les usagers aux yeux des gens qui sauront ce qu'il s'est passé. Et ce genre de rumeur, ça court très vite... Ton geste n'a pas seulement mis ce pauvre homme dans la merde, il stigmatise un peu plus tous les usagers de psychotropes qui eux ne volent pas, car la plupart des gens ne savent pas faire la part des choses et vont hypergénéraliser ("j'ai vu un UD voler, faites gaffe, la plupart doit aussi faire ça"... FAUX).

Après c’est sûr que si c’était a refaire je le referais pas

Nice smile


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

LeDoc86 
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro
France
1741
Inscrit le 08 Jul 2020
691 messages
Blogs

trolalol a écrit

onfaitr a écrit

Bah écoutes c’est une réalité quoi…

Ce mec cherche le baton pour se faire battre.
Fais-gaffe, IRL tu l'aurais déjà trouvé; et plus particulièrement auprès  du public auquel MG fait référence.

A bon entendeur,

Ne pas voler celui qui te donne du pain  ces généraliste mais veridic, si tu rattrape pas le karma te le fera payer...

onfaitr a écrit

Morning Glory a écrit

Désolée d'en rajouter mais l'image que tu donnes des usagers de psychotropes quoi. Merci. Tu t'es pas posé la question de l'horreur du sevrage qu'il allait surement vivre à cause de ce geste? Profiter d'un handicap ou de la désorientation de quelqu'un pour le voler, c'est... :x Enfin maintenant que c'est fait, tires-en au moins des leçons pour l'avenir s'il te plait.

Bah écoutes c’est une réalité quoi…

Après c’est sûr que si c’était a refaire je le referais pas

cependant a écrit


Salut,

si tu as un traitement de benzo depuis un moment, le corps s'y habitue et une dépendance s'installe. Il est dangereux (voire mortel dans certains cas) d'arrêter brutalement un traitement de benzos.
Le sub est un traitement de substutition aux opiacés, non pas aux benzo, du coup ça peut peut être t'apporter une réponse à tes besoins de défonce, mais non pas remplacer une benzo.

La défonce du sub pour moi en occasionnelle n'est pas si « douce » (t'entends quoi par là ?), une surdose peut être assez desagreable (nausées violentes, vomissements, etc).
Ma ROA pour une conso récréative occasionnelle est le sniff, non pas en sublinguale.

C'est un opioide fort, du coup une conso régulière risque bien de causer une dépendance physique (selon les gens, leur metabolisme et leur rapport avec les prods), mais sans respecter le conseil Rdr d'espacer les prises (d'au moins 15j et jamais 2 j de suite), une conso quotidienne ça va finir par provoquer une dépendance physique...

Cherche les tableaux d'équivalences d'opiacés pour avoir une idée du dosage.

Mais pareil, comme je disais pas envie de te filer la main plus que ça.

Et si jamais tu retrouves le mec pour lui refiler, ça ne serait pas de trop...(le sub ça peut se choper au black si t'as vraiment envie d'essayer).

Je compte pas arrêter les benzos comme ca du jour au lendemain surtout a mes dosages, je suis conscient de ce que tu dis.

L’idée c’est que le subutex pourrait peut-être  palier le manque psychologique que j’ai de la défonce des opiacés en me défoncant un peu avec une ou deux fois par semaine si ca me convient

Ou a l’inverse me rendre compte que je trouve ca naze et je sais a qui les filer dans ce cas la

Et le tableau d’équivalence je m’en sers depuis longtemps mais ca m’aide pas trop pour ce genre de molécules particulièrement particulière cool

Sa ces ton affaire je vais en caarrud 2 foi par semaine
Et pareil j'ai souvent oublier des trucs et personne m'a jammais voler ; y'a droguer vicieu voleurs et comme partout y'a des des cons... et des (ex) droguer qui essaye de s'en sortir comme pour ma part.
Après ces vrai que certains produits induit un si gros craving et manques que tu perd le nord... drapeau-blancdrapeau-blanc
À savoir que 10a12 mg de morphine sulfate est équivalent en général à 0.4-0.3. Mg de bupré

Bien à toi

On fais tous des erreurs. Il faut en tirer des leçons. Ça fonctionne pour tout drogue-peacedrogue-peacesnort


Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs

LeDoc86 a écrit

y'a droguer vicieu voleurs et comme partout y'a des des cons... et des (ex) droguer qui essaye de s'en sortir comme pour ma part.

Ouaiii enfin y a aussi énormément d'usagers (cf nos caaruds par exemple) qui n'essaient pas d'arrêter leur conso, qui la continuent et qui ne volent ni ne me mentent pour autant.

Il y a des cons partout c'est vrai, UDs ou pas UDs. D'accord là dessus.

Mais en tant qu'UD qui poursuis ma conso je ne suis pas plus vicieuse que toi qui essaye d'arrêter.


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Zopi7.5
Psycho junior
France
1053
Inscrit le 09 Aug 2019
312 messages
Moi je pense et resterai persuader que l’addiction est un grand pas vers la manipulation et le mensonge.

Et je trouve ça personnellement tellement triste ( pour l’avoir vécu  ) d’avoir a parfois manipuler des médecins en leurs faisais s’abattre pitié sur nous alors que eux nous croit sauf que nous on veut juste notre came.

Ou d’être dans un mensonge constant avec sa famille, car on n’as peur de leurs réactions etc…

C’est tellement une réalité que l’addiction entraine de la crainte de l’autre, du jugement.

Mais bon je reste de même persuader que si il y a consommation très récurrente de produits c’est qu’il y a des problèmes sous-jacent, je vois pas si nous somme heureux dans notre vie pourquoi on devrai prendre de la came souvent ?

Je dis pas que de temps en temps ça Nice, mais clairement une prise régulière ça évoque un certain inconfort à l’état natif de la personne, il est clairement anormal qu’une personne qui se shoot et je ne sais qu’elle drogue dise que tout va bien dans sa vie.

Si tout va bien dans sa vie pourquoi se rajouter une addiction sur le dos ?
Reputation de ce post
 
j ai fait le plein de clichés et de représentations avec cette lecture

La piraterie n’est jamais finie

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs

Ou d’être dans un mensonge constant avec sa famille, car on n’as peur de leurs réactions etc…

C’est tellement une réalité que l’addiction entraine de la crainte de l’autre, du jugement.

Mais NON tu prends le problème à l'envers, ce n'est pas l'addiction qui entraine ça, bon sang, c'est la stigmatisation ambiante et la prohibition!!! Les gens qui fument de la cigarette ne se cachent pas parce que c'est socialement relativement bien accepté. Les autres se cachent comme les LGBT il y a quelques dizaines d'années ou encore aujourd'hui dans les pays tels que la russie! En russie si on te demande si t'es gay vaut mieux répondre non que ce soit vrai ou pas. Pourtant ce n'est pas le fait d'être gay qui rend menteur!! Mais celui de se faire lyncher si on s'assume gay.
Quelqu'un de dépressif ne le cachera plus comme il l'aurait fait avant car les gens comprennent sa problématique. Ce n'est malheureusement pas encore le cas de l'addiction mais les mécanismes sont les mêmes: sociaux!


Mais bon je reste de même persuader que si il y a consommation très récurrente de produits c’est qu’il y a des problèmes sous-jacent, je vois pas si nous somme heureux dans notre vie pourquoi on devrai prendre de la came souvent ?

Je dis pas que de temps en temps ça Nice, mais clairement une prise régulière ça évoque un certain inconfort à l’état natif de la personne, il est clairement anormal qu’une personne qui se shoot et je ne sais qu’elle drogue dise que tout va bien dans sa vie.

Si tout va bien dans sa vie pourquoi se rajouter une addiction sur le dos ?

D'accord pour l'addiction. Mais le simple usage ba c'est comme l'alcool de temps en temps. Je connais des gens qui se shootent occasionnellement et pour qui tout va très bien dans leur vie. Et ils ne font pas que le dire, ça se voit. Vraiment.

Reputation de ce post
 
+1
 
analyse partagée. mais sera-t-elle entendue?

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
4100
Inscrit le 06 Nov 2006
1811 messages
Faudrait arrêter de prendre l’addiction comme excuse à vos travers. 15ans d’addiction et je n’ai jamais fait de mal personne sous ce prétexte. Assumez vos actes bordel! À vous écouter c’est toujours le produit qui est responsable de tout! Mais curieusement nous ne sommes pas tous comme ça, drogue ou pas, addiction ou pas. Vous avez fait des choix, assumez-les.
Reputation de ce post
 
Merci

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

Zopi7.5
Psycho junior
France
1053
Inscrit le 09 Aug 2019
312 messages

Stelli a écrit

Faudrait arrêter de prendre l’addiction comme excuse à vos travers. 15ans d’addiction et je n’ai jamais fait de mal personne sous ce prétexte. Assumez vos actes bordel! À vous écouter c’est toujours le produit qui est responsable de tout! Mais curieusement nous ne sommes pas tous comme ça, drogue ou pas, addiction ou pas. Vous avez fait des choix, assumez-les.

15 ans d’addiction et t’a jamais forcé/menti pour avoir un prod ? Si c’est pas le cas chapeau.


La piraterie n’est jamais finie

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs
Ba je sais pas ça me parait pas si incroyable. Après bien sur une addiction ajoute un besoin à ceux qu'on a déjà de base (manger, boire...), et quelqu'un qui n'a pas de quoi manger aura peut-être plus de risques de piquer un sachet de biscuits dans un supermarché qu'un riche oui. Mais c'est pas une fatalité, tous les pauvres ne sont pas des voleurs loin s'en faut! Tout comme du coup, les usagers et abuseurs de drogues n'en sont pas non plus!
Faut faire attention de ne pas faire de généralités, dire qu'être pauvre (ou même rebeu' putain, celle là aussi elle a la vie dure de stigmatisation) est un grand pas vers la manipulation et le vol ça (me) choque, quoi. Ba dire la même chose des "toxs" ça devrait choquer tout autant. On est déjà bien assez stigmatisés comme ça!

Et je connais ton parcours, et je compatis t'en as sacrément bavé, bravo de t'en être sorti vu ce que ça te faisait sur toi. Mais tout le monde ne réagit vraiment pas pareil quoi, vraiment pas.

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

LeDoc86 
RdR en milieux Festifs & CbdIstepro
France
1741
Inscrit le 08 Jul 2020
691 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

LeDoc86 a écrit

y'a droguer vicieu voleurs et comme partout y'a des des cons... et des (ex) droguer qui essaye de s'en sortir comme pour ma part.

Ouaiii enfin y a aussi énormément d'usagers (cf nos caaruds par exemple) qui n'essaient pas d'arrêter leur conso, qui la continuent et qui ne volent ni ne me mentent pour autant.

Il y a des cons partout c'est vrai, UDs ou pas UDs. D'accord là dessus.

Mais en tant qu'UD qui poursuis ma conso je ne suis pas plus vicieuse que toi qui essaye d'arrêter.

je n'ai jamais insinuer que tu était vicieuse wink !
je parle en generale wink chez les UD comme chez les abstinents a savoir que je consomme un peu de coc mais j'essay de men sortir de meme ! ces imagé , au final toi aussi je suis sur que tu essai ou tu ten sort !

bises et bonne journée bien a vous tous

Reputation de ce post
 
Oki donc tu appelles aussi à ne pas généraliser on se comprend MG ~

Le monde tolère mal les carences de ceux qui ont dû grandir avant l'âge
smak Musi-calement

Hors ligne

 

HeroinIsMyLife 
Psycho junior
France
220
Inscrit le 18 Mar 2018
334 messages
Blogs
Bonjour à tous,

Je ne vais pas condamner le geste de l'auteur ou pas. Ce n'est pas vraiment à moi de juger.

Cependant, comme la conversation dérive vers ce que font les usagers pour se procurer leur produit et, par conséquent, l'image qu'ils renvoient, j'en profite pour participer à la conversation :

Il m'est arrivé à moi, personnellement, quand j'étais un jeune consommateur, de m'être fait un ami addict à l'héroïne aussi à l'HP. Il s'était totalement lié à moi. On était très proches - du moins à l'HP. Puis en partant de l'HP, il me demande si je n'ai pas un peu d'argent pour un "plan beuh". Je lui dis que mon argent est chez moi. Finalement il m'a manipulé pour avoir les clés de mon appartement : il a volé mon téléphone, fait exprès de faire porter le chapeau à un autre, et puis comme je croyais qu'il avait retrouvé mon téléphone, j'ai fini par lui donner les clefs de mon appart... il a volé mon argent, ma guitare, et bien d'autres choses. Comme j'étais pauvre je l'avais mauvaise. J'ai été déposé une plainte. Mais elle n'a pas été pris en compte, puisqu'il était non-solvable et avait déjà de la prison avec sursis...

Tout le monde m'a dit "tu devrais lui casser la gueule ! C'est un connard !". Sauf que moi en réalité, alors que je commençais à devenir accro aux opiacés et bien... j'avais surtout de la peine pour lui - mélangé à de la colère certes, mais pas de la haine. Il est revenu ensuite chez moi sonner à l'interphone, et n'a pas arrêté de s'excuser. Quand j'ai appelé sa mère, elle n'a pas arrêté de dire "il est gentil, mais vous comprenez, c'est à cause de cette foutue drogue...".

J'en avais parlé à un accompagnateur du CAARUD. Il me l'a dit clairement : la drogue ça change des gens... et c'est vrai. Est-ce la prohibition ? Je ne sais pas, c'est un long débat. Reste que si vous avez côtoyé des consommateurs de ce genre de produits, vous devez avoir connu tout comme moi des gens très sympa dès qu'on est tranquillement en train de discuter avec eux puis, soudainement, quand il s'agit de produit - même du Valium ! - les mecs deviennent, sans qu'on sache pourquoi, des monstres ! Ou du moins, on dirait qu'ils sont, pendant un temps, possédés par le Diable...

En réalité, une forte addiction, ou même une addiction moyenne à des drogues dures comme l'héroïne, la coke... ça peut vite faire faire n'importe quoi. Certains s'en sortent très bien et sont et ont toujours été "honnêtes" - d'autres seraient prêt, pour caricaturer, à découper leur mère en morceaux et vendre tous les bouts sur eBay pour se payer leur dose. Parce que le manque est terrible... hmm

Même moi j'ai fait quelques petites conneries. Donc je pense pas que faire la morale soit très bien... stigmatiser non plus comme vous dites. Il faut essayer de comprendre.

Cependant ce qu'a fait l'auteur n'est pas en effet très sympa, sachant qu'il n'est pas vraiment accro aux opiacés puisqu'il a arrêté il n'y a pas longtemps. Mais je peux comprendre que sur le coup il n'ait pas réfléchit et ai réagi de manière compulsive. Au moins il le saura à l'avenir, ce que ça peut amener comme comportements les opiacés et le milieu des opiacés.

Bien sûr que ça varie d'une personne à une autre. Mais certains sont enclin à des comportements néfastes... regardez Doherty qui a cambriolé son meilleur ami Carl Barât (le deuxième chanteur des Libertines). C'est comme ça. Moi-même j'ai pas toujours été un ange comme je l'ai déjà dit. Puis même, je vais sortir un cliché, mais regardez la délinquance à Porte de la Chapelle - qui est une réalité, même Hugo TSR en parle : que voulez-vous ? Quand on est en gros craving de crack/cocaïne, on est parfois près à faire n'importe quoi - surtout si on a des problèmes psys ! Bref, c'est un mélange de tout...

Voilà je voulais juste rebondir là-dessus. Maintenant, comme me l'a dit une dame à la phamarcie, il y a beaucoup de profils d'usagers. Certains s'en sortent très bien sur le plan éthique ; puis pour d'autres, ils leur arrivent de faire dans le malhonnête... je n'ai pas la réponse, mais c'est une réalité - une réalité à nuancer mais ç'en est une.

Bonne journée à tous. smile

PS : Ca vaut aussi pour les cigarettes et l'alcool, qui pourtant sont dans un cadre légal - surtout les cigarettes j'ai remarqué... je me suis fait voler, soutirer des clopes un nombre incalculable de fois lorsque j'étais fumeur.

Dernière modification par HeroinIsMyLife (07 décembre 2021 à  12:58)


"the difference between Art and Life is that Art is more bearable".

Hors ligne

 

trolalol 
Psycho junior
1100
Inscrit le 20 Aug 2020
296 messages

Zopi7.5 a écrit

Je dis pas que de temps en temps ça Nice, mais clairement une prise régulière ça évoque un certain inconfort à l’état natif de la personne, il est clairement anormal qu’une personne qui se shoot et je ne sais qu’elle drogue dise que tout va bien dans sa vie.

Si tout va bien dans sa vie pourquoi se rajouter une addiction sur le dos ?

Oui mais justement, si tout ne va pas bien, pourquoi s'interdire a priori de consommer? C'est la notion de normalité/anomalie qui fait problème ici je trouve.
Un problème au départ, peut être, mais quid d'éventuels cas où une consommation apporterait sinon une "solution" véritable, du moins un confort de vie indéniable que rien d'autre ne semble parvenir à apporter, au moins dans certains cas et sur un certain laps de temps? Quoi qu'il en soit ici le produit ne saurait être considéré comme la cause du problème (ce qui est déjà pas mal en un sens), et même si la "solution" qu'il prétend apporter peut sembler bancale ou insuffisante, surtout de l'extérieur, encore une fois je ne vois pas - 1°/ au nom de quoi inverser les choses et faire comme si la consommation était la cause du problème, et non pas (un ersatz de) solution, et 2°/ poser a priori qu'il est impossible ou inadmissible de considérer une telle solution comme acceptable, quoi qu'en dise de son côté le principal intéressé d'une part et quelles que soient les conditions objectives de conso de l'autre (accessibilité du produit, toxicité réelle à terme de celui-ci, etc.).
Non, être un drogué heureux ne me semble pas impossible.


אין מזל לישראל

Hors ligne

 

Stelli 
Modératrice - Dinosaure de PA
France
4100
Inscrit le 06 Nov 2006
1811 messages
Moi je reste persuadée que ça peut empirer certains traits, mais pas transformer quelqu’un. Si tu manipules pour de la drogue, tu es un manipulateur, addict ou pas. Vous vous rendez compte de la portée de ce que vous dites ? Vous vous rendez compte que vous justifiez les discours les plus abjects en vous appropriant des stéréotypes qui ne sont là que pour justifier l’injustifiable?
Peu importe ce que vous avez fait ou subi, tout attribuer au produit ou à l’addiction c’est ne pas assumer sa part de responsabilité. Vous n’êtes donc que des pantins manipulés par un diable-produit?? Et le libre arbitre? Un addict n’aurait plus aucun libre arbitre ??? Il ne serait guidé QUE par son addiction ?
C’est oublier que l’addiction c’est la rencontre entre un produit à un moment donné, et une personne (avec son parcours, son histoire, ses problématiques...) dans un certain contexte, un environnement, social, familial, professionnel, économique, politique...... les facteurs peuvent être nombreux, et à un moment donné, car ce qui est valable à ce moment-là ne l’est pas toujours à un autre moment de sa vie. Le produit n’est pas seul à rentrer en compte.
J’ai fait des conneries, évidemment, personne n’est parfait, mais jamais je n’ai mis ça sur le dos du produit. C’est moi qui ai fait des choix douteux, qui ai agi. Le prod ne m’a pas mis le flingue sur la tempe ni modifié ma personnalité! Elle a bon dos l’addiction. « C’est pas moi c’est l’addiction, j’y suis pour rien! La drogue c’est le maaaaL incarné! »
Je trouve ça trop facile. Comme si les non addicts étaient parfaits, ne volaient jamais, ne manipulaient jamais... On a tous nos travers. On se cherche tous des excuses pour rendre les choses acceptables.
Trop de d’écart entre nos valeurs et nos actes -> dissonance cognitive -> il faut à tout prix rétablir l’équilibre psychique -> explications et excuses foireuses auxquelles on s’accroche pour éviter d’affronter l’insupportable réalité : on n’est pas une personne si « bien » que ça..... Alors on enrobe le tout dans des justifications variées : comme on peut justifier un genocide par les caractéristiques supposées du peuple en question, on justifie nos vols/manipulations par l’addiction.
Sauf que tout ceci nous dessert. Pendant des années, et encore maintenant, les psy et par extension les médecins et soignants en général partaient du principe que le tox était manipulateur, et ça entraînait en conséquence une mauvaise prise en charge, de la douleur par exemple... Le tox ne pouvait pas avoir réellement mal, il voulait forcément se défoncer!

De la même façon peu de personnes assument d’avoir choisi de commencer les prods, surtout les drogues que certains définissent comme « dures ». « C’est untel qui m’a foutu dedans », « c’est la faute de mon ex » bref, jamais celle du protagoniste. Or, il existe très peu de cas réels d’intoxication forcée (réseaux de trafic d’êtres humains le plus souvent), dans la majorité des cas le consommateur n’a été qu’incité et en aucun cas forcé. Il a accepté, personne ne lui a foutu la pompe dans le bras de force par exemple...

Pourquoi est-ce si difficile d’admettre qu’on a pu faire des choix parfois contestables, parfois regrettés? On a tous le droit à l’erreur, se chercher des excuses ne sert à rien et ne diminue en rien le mal qu’on peut faire (dans le cas du vol, de la manipulation etc).

Tout ça participe à l’image déplorable qu’a le grand public des consommateurs, alors que la grande majorité, addict ou pas, vit normalement et passe totalement inaperçue.

On peut consommer des drogues type héroïne ou cocaïne sans forcément en pâtir, comme on boirait quelques verres d’alcool (particulièrement addictif et délétère en css d’abus, et néanmoins légal et socialement acceptable comparé à l’héroïne pour ne citer qu’elle) en soirée, ni plus ni moins. Tous ceux qui boivent un verre de temps en temps seraient forcément malheureux, au fond du caniveau et manipulateurs? Non? Alors pourquoi serait-ce le cas avec n’importe quel autre produit psychoactif, légal ou pas? Que dire de ces milliers de personnes qui prennent des benzodiazepines sur prescription... si ce n’est pas s’ajouter une addiction sur le dos ça... Pour le coup ça accroche bien les BZD, et pourtant nous sommes le pays le plus gros consommateur... Les patients sous BZD depuis des années (et donc forcément accrochés physiquement) seraient-ils tous des manipulateurs? Ça ne tient pas. Mais c’est légal alors c’est « normal », dans le sens « dans la norme ». Le fait est que de nombreuses personnes ont un usage des substances psychoactives comme une automédication, elles apportent un confort là où toutes les autres stratégies ont échoué... En quoi serait-ce mal? Ces personnes, si elles sont addictes sont-elles forcément de mauvaises personnes? Ça ne tient pas. Le produit ne fait pas la personnalité, pas plus que l’addiction. Légal ou pas.


Je suis addict, consommatrice, insérée socialement et maman. Et je suis même une bonne maman. Pas parfaite, mais « suffisamment bonne » pour reprendre un concept bien connu en psychologie du développement. Et je refuse d’être associée aux actes d’une frange de la population qui n’assume pas ce qu’elle fait et se déresponsabilise sous prétexte d’addiction...

Dernière modification par Stelli (08 décembre 2021 à  23:29)

Reputation de ce post
 
Exactement. Il faut réfléchir plus loin que ce que les apparences donnent à voir
 
tout à fait d'accord
 
Yes! Bien dit! ~ Subohm

« J’ai l’honneur de te décerner le titre de bienfaitrice des camés! Bravo! » (trolalol)

Hors ligne

 

AnonLect 
Psycho junior
4900
Inscrit le 26 Jun 2019
393 messages
Salut,

Je vais pas revenir sur tout, juste très rapidement : tout ce sue tu dis la ça s'applique aussi bien à des UD qu'à des non-UD ... il y a bien plus de gens qui manipulent les autres pour d'autres motivations que la drogue que l'inverse...

Juste 1 exemple mais il y en a une infinité : les brouteurs par exemple.
C'est particulierement cruel, les mecs sont capables de simuler une histoire d'amour pendant des mois pour soutirer un maximum de fric à leur victime, des miliers, voir dizaines de miliers d'euros....

Une fois qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient, c'est tchao bye bye, alors même que leur victime croyait vraiment à une histoire d'amour profonde et sincère etc.  ....
gerbe

Et pourtant c'est pour la plupart pas des UD.

Donc oui, il y a des manipulateurs chez les UD, entre autre pour se procurer leur drogue...
Mais + que dans la population normale ? Sûr ? Moi pas tant que ça wink

drogue-peace

Dernière modification par filousky (08 décembre 2021 à  15:05)

Reputation de ce post
 
Yep on est d'accord! MG ~
 
Du bon usage des exemples dans un raisonnement :) Trolalol

Hors ligne

 

Zopi7.5
Psycho junior
France
1053
Inscrit le 09 Aug 2019
312 messages
1/ je n’ai jamais dis qu’on devais se priver de consommer, mais plutôt être raisonnable quand on n’abuse des bonne choses ça finis souvent par être néfaste (ne venez pas dire que s’injecter de la coke ou ce que vous voulez à longueur de journée, ou fumer clope/joint, boire de l’alcool de manière récurrente n’est pas néfaste pour la santé)

2/ Il y a trop de regard sur le court terme comme c’est normal après tout, tu va profiter de se moment de kiffe avec la came, mais après une fois l’addiction sur le dos, divers problème de santé pouvant arriver, je pense vraaaaaaiment que c’est pas la meilleure de solution de profiter d’un luxe éphémère qui risque de te faire perdre des années de vie en pouvant potentiellement te détruire.
Le problème généralement quand on n’est lancé dans les drogues ( je parle bien de toute les drogues) c’est qu’on va se faire kiffer au périls de sa santé hors de ce que je sache la santé c’est plutôt précieux ?
Tu regarde un de mes postes j’ai un pote, il faisais tout nickel, box/filtre et tout il a fini au urgence dans le coma à cause d’un fixe de coke.
Pense tu rellement qu’il est heureux maintenant d’être biplegique et qu’il ne regrette pas son geste ? Bha si totalement, mais bon comme un vieux sage disais on se rend compte de la valeur des choses qu’une fois qu’on les as perdus.
Lui aussi pensais ouais ça arrive qu’au autre Bha finalement ça lui ai tomber dessus.

Pour avoir été morphinomanes pendant 3 ans ayant été hospitalisé en HP un bout de temps en ayant eu des passage suicidaire, des crises sévères de manque, et maintenant m’étant totalement sevrer, je trouve ça personnellement triste que manliberté quand je fut  addict se résumais à un groupe d’atome.

Mais bon après chacun est libre de ce qu’il veut, j’ai choisis de me sevrer car se plaisir éphémère me faisais kiffer mais me détruisais à petit feu la santé, tandis que d’autre vont préférer kiffer au détriment de leurs santé.

Donc pour moi oui tu sera heureux sur le court terme mais sur le long terme non.
Reputation de ce post
 
Se droguer ne rime pas toujours avec se détruire. Stop généralités. Stelli

La piraterie n’est jamais finie

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs

Zopi7.5 a écrit

La conversation dévie, là. Quoi que ça révèle bien le discours sous-jacent qu'il y a depuis le début sur ce thread et sur d'autres: "la drogue, c'est mal". "ca fait faire des mauvaises choses", "ca vous change quelqu'un", "ca va vous tuer à tous les coups"...

Mais pour revenir à ce que tu dis, ça c'est de la responsabilité de chacun de faire comme il le souhaite, ou comme il le peut, droit de jouir de son propre corps tu sais, les droits humains fondamentaux? Déjà tout le monde ne veut pas forcément d'une vie sage sans vague et longue, j'en fais pas spécialement partie.
Et puis surtout les drogues ne vont pas forcément ruiner ta santé, elles comportent des risques c'est pas pareil! Je suis désolée pour ton ami. Mais tu dirais pas ça à quelqu'un qui s'est crashé en basejump par exemple "tu regrettes pas ton geste?". Non ça c'est bien vu, c'est stylé, on va le plaindre le pauvre il a pas eu de chance, ou raté une manip' ba oui en effet, mais c'est pas la faute intrinsèque du basejump, et pas spécialement sa faute à lui non plus. Il a le droit d'en faire, et il aurait très bien pu vivre une longue vie sans handicap en en faisant. Mais prendre des risques en se droguant oula non là c'est pas acceptable et c'est même normal de se "crasher" avec.
Ba non. C'est à ça que sert la réduction des risques et les connaissances. C'est ton harnais à ta voile, ton parachute de secours. Et c'est parce qu'on en donne pas assez aux gens qu'il y en a autant qui se viandent. Mais oui des fois le parachute de secours peut aussi s'emmêler, c'est comme ça... Mais c'est pas plus "problématique", "mal", ou pire "normal" que se viander dans un sport 'extrême'.

Dernière modification par Morning Glory (07 décembre 2021 à  14:33)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2400
Inscrit le 08 Aug 2008
10008 messages
Pouahh les clichés/préjugés dans ce thread son hallucinant.

Perso aucune drogue ne m'a poussé a faire quelque chose que j'aurais pas fait sans.

J'assume parfaitement d'avoir commencé les drogues et les drogues dites "dures" et ce malgré les avertissement. Ca m'a apporté du bon et du mauvais mais comme beaucoup de choix dans la vie.

Zopi7.5 a écrit

il est clairement anormal qu’une personne qui se shoot et je ne sais qu’elle drogue dise que tout va bien dans sa vie.

Si tout va bien dans sa vie pourquoi se rajouter une addiction sur le dos ?

Scoop j'ai commencé l'IV y a quelques mois au moment ou justement ma vie allait vraiment mieux (comme quoi).

Et aujourd'hui tout va bien je mene la vie que je veux wink

J'ai une baraque, un taf, deux véhicules, des animaux, des potes, et je me drogue de temps en temps bref y a pire non ?

Et je rencontre fréquemment d'autres personnes plus ou moins dans mon cas, ils sont heureux du moins ni plus ni moins que des non consommateurs.

Y a juste la vie qui fait qu'il y a des hauts et des bas.

Mais tout remettre sur le dos des consommations (et bien souvent des consommateurs) c'est une des choses sur laquelle nous ne sommes pas d'accord et qui ne fait pas partie de la politique de PA.

My 2 cents

Dernière modification par LLoigor (07 décembre 2021 à  17:26)


Вам не нужно делать ничего, кроме перевода подписи

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
200
Inscrit le 27 Jul 2017
482 messages

Zopi7.5 a écrit

Et je trouve ça personnellement tellement triste ( pour l’avoir vécu  ) d’avoir a parfois manipuler des médecins en leurs faisais s’abattre pitié sur nous alors que eux nous croit sauf que nous on veut juste notre came.

Bsr, en tant que pharmacien je peux vous dire qu'on ne se laisse pas manipuler mais on fait semblant de vous croire.
Ne prenez pas les médecins et les pharmaciens pour des perdreaux de l'année.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Modératrice
10800
Inscrit le 10 Oct 2017
3574 messages
Blogs

psychic a écrit

Bsr, en tant que pharmacien je peux vous dire qu'on ne se laisse pas manipuler mais on fait semblant de vous croire.
Ne prenez pas les médecins et les pharmaciens pour des perdreaux de l'année.

Voilà, c'est exactement ça que ça donne, la manipulation et les mensonges... Bonjour l'alliance thérapeutique.
Et derrière c'est tous les UDs, même ceux qui ne manipulent pas qui en pâtissent, à cause de ces fichues généralités.



Merci pour ton témoignage LLoigor


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
6200
Inscrit le 14 Dec 2008
10890 messages
Blogs

Stelli a écrit

Faudrait arrêter de prendre l’addiction comme excuse à vos travers. 15ans d’addiction et je n’ai jamais fait de mal personne sous ce prétexte. Assumez vos actes bordel! À vous écouter c’est toujours le produit qui est responsable de tout! Mais curieusement nous ne sommes pas tous comme ça, drogue ou pas, addiction ou pas. Vous avez fait des choix, assumez-les.

Je cite Stelli parce que je suis d'accord à 100% et suis aussi écœuré de lire un ramassis de clichés à la suite d'un post qui sent vraiment mauvais.
Pareil que Lloigor, j'ai consommé des drogues dites dures depuis mes 20 ans et j'en ai 67. Pendant ces 47 ans, jamais mes consommations ne m'ont amené à commettre un geste aussi méprisable que de piquer le TSO d'un autre.

Amicalement et solidairement avec le reste de l'équipe.

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ


Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
26 juin 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Mise à jour de Tails
Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Effets - Un champi après 5 mois ?
Il y a 19hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Couleur etrange 5-Mapb - besoin d'avis
Il y a moins d'1mnCommentaire de Psilosophia dans [Cathinones et RC stim...]
(1 réponse)
 Forum 
Prozac...
Il y a 10mnCommentaire de SillyCone dans [MDMA/Ecstasy...]
(2 réponses)
 Forum 
Stockage & conservation - Fourchette de durée de conservation MDMA ?
Il y a 33mnCommentaire de SillyCone dans [MDMA/Ecstasy...]
(4 réponses)
 Forum 
Micro-dosage - Microdosage de champignons hallucinogènes : retour d'expérience
Il y a 36mn
13
Commentaire de Thérapapi dans [Psilocybe - Champigno...]
(134 réponses)
 Forum 
Dosage - Première fois MDMA en cristaux
Il y a 41mnCommentaire de LishaA dans [MDMA/Ecstasy...]
(8 réponses)
 Forum 
Message privé - Personnes toxique sur psychoactif
Il y a 51mn
1
Commentaire de prescripteur dans [Utilisation du site P...]
(14 réponses)
 Forum 
Pagoclone
Il y a 51mnCommentaire de cker79 dans [Benzodiazépines...]
(2 réponses)
 Forum 
Addiction - Échanges autour des pratiques IRL
Il y a 1hCommentaire de prescripteur dans [Cathinones et RC stim...]
(2 réponses)
 Blog 
Le 8 août, j 16
Il y a 41mnNouveau blog de Thérapapi dans [Expérimental]
 Blog 
Le cachet miraculeux
Il y a 4hCommentaire de Kanekilife dans le blog de Kanekilife
(1 commentaires)
 Blog 
Ketamine and cocaine IV
Il y a 14hCommentaire de Psilosophia dans le blog de Bosko187
(1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 11:49
 PsychoWIKI 
The Idea Handle Involving To Venture Tai Ku789
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
Hazema nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première expérience 2CC, 30mg : le psychédélique saveur opium
par Wolfyy, le 01 Aug 2022
Substance : 2CC. Cobaye : Homme, 60kg, la vingtaine. Contexte : En soirée, seul dans mon appart. Expérience : Cliquer sur mon profil, produits testés en bio (une 30taine) TRIP REPORT 2CC N°1 - 28/07/2022 30mg Oral Après m'être décidé à me lancer dans la catégorie des 2C-X, je me suis tou...[Lire la suite]
 2CB-FLY : l'école du lâcher-prise
par Cub3000, le 30 Jul 2022
Je suis un homme de 47 ans, 1,84m pour environ 95kg. J'ai testé hier pour la première fois le 2cb-fly, en compagnie d'un ami qui était déjà familier de la substance et l'apprécie beaucoup, et de mon chéri qui n'en a pas pris mais a assisté à notre trip. Le mindset était bon à part un pe...[Lire la suite]
 Histoire d'un détournement d'une pipette de tercian
par cependant, le 27 Jul 2022
Il y a quelques années, j'avais des problèmes de crises d'angoisses récurrentes et une insomnie rebelle. À l'époque, je ne prenais des opiacés qu'irrégulièrement. C'était des douces parenthèses apaisées dans une mer noire d'encre. Mon psychiatre, persuadé que mes problèmes découlaien...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Colporter de l'intox, c'est le contraire du RDR ! / SC dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 2h)
Merci pour ta patience. Psilo dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 2h)
Toujours très pertinent, merci ❤️/Agartha dans [forum] Passage des douanes
(Il y a 3h)
Parle de ce que tu comprends s'il te plait. g-rusalem dans [forum] MDMA Consommation et dangers
(Il y a 10h)
"Ni pour le covid" <3 dans [forum] RdR sur l'extraction de DMT (Cyb's salt tek)
(Il y a 11h)

Pied de page des forums