Médecine du travail pour licenciement pour inaptitude - parler de la c sur le lieu de travail ?

Publié par ,
2152 vues, 1 réponses
IsadoraD femme
Borderline et brodeuse de lignes
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 07 Jul 2017
129 messages
Blogs
Bonjour à tous,

J'ai rdv mercredi a la médecine de travail pour échanger sur la possibilité de quitter mon travail en faisant un licenciement pour inaptitude.
Je pensais demander une rupture conventionnelle et c'est l'assistante sociale de la cpam qui m'a parlé de cette possibilité qui est plutôt a mon entourage. Elle souligne aussi que mon départ serait du au lieu de travail et a mon poste qui n'est pas adapte à mes difficultés et qui me met en danger, empire mes troubles psy.

Mais j'avoue ne pas savoir à quel point je dois dire la vérité.
J'aimerai donc avoir vos avis et d'éventuelles informations sur le sujet si vous en avez !

Je vous fait un petit résumé de la situation pour que vous compreniez mieux :
Souffrances et difficultés psy depuis l'enfance
Mais surtout a partir de la fin de l'adolescence et début de l'âge adulte avec troubles alimentaires anorexie et boulimie
Puis alcool après les études supérieures et très vite consommations sur les lieux de travail
Malgré tout j'y arrive et je tiens bon

2016 début de conso de cocaïne
2017 problèmes a deux boulots différents car grosses alcoolisations au boulot (dont un en tant que secrétaire médicale !!!)
Diagnostic trouble borderline

2018-2020
Rétablissement
Début d'un nouveau boulot qui me plaît en cdi
1 an sans conso de coke
Puis reprise pour la première fois sur le lieu de travail avec un collègue

Après le 1er confinement, rechute
C'est de pire en pire
Difficultés au travail car je m'investis trop et je ne me limite pas, qui donne lieu a un burn out
Je fais embaucher 3 amis à moi dont une de mes meilleures amies.
Elle prend de la distance avec moi mai 2021 car mes crises et conso l'affecter trop
Pour moi c est très difficile de la voir tous les jours au boulot et je me sens abandonnée
Mon état continue de se dégrader

Un collègue m'offre de la c sur le lieu de travail presque tous les jours en me persuadant qu'il va m'apprendre a consommer raisonnablement.

Soirées dans le cadre du boulot dans lesquelles beaucoup d'alcool

Pas de cadre , beaucoup de libertés y compris de la part du patron

Depuis septembre 2021 je suis en arrêt de travail
J'ai compris que mon trouves borderline et mon TDAH récemment diagnostique n'était pas compatible avec cet endroit et ne me protégeait pas des conso excessives

Mais dois je dire tout ça au médecin du travail et parler de la c ?
Je ne voudrai pas non plus que le lieu ou mes collègues aient des pb ...
Ni que ça me retombe dessus, bien que je peux justifier le fait d'être en soin et suivi 3 fois par semaine en hôpital de jour après 2 hospitalisation cette année.

J'attends vos avis
Merci d'avance !

Tout ce qui monte redescend.
Sauf Laïka.

Hors ligne

 

AnonLect homme
Psycho sénior
champi vert16champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 26 Jun 2019
551 messages
Salut,

Pourquoi ne pas également demander une rupture conventionnelle à ton patron ? Surtout si tu penses qu'il y a des chances que cela soit accepté.
Tu ne risques à priori rien à en faire la demande à ton boss ; il accepte où il refuse, mais cela n'a pas de conséquence.

Et dans les deux cas tu percevra au minimum les mêmes indemnités (sauf éventuellement si dans la convention collective une autre indemnité plus avantageuse est prévue pour l'un ou l'autre mode de rupture).

L'inaptitude entraîne deux contraintes supplémentaires : - selon la taille de ton entreprise, la procédure peut être longue, car il y a une obligation de reclassement ; sauf si le médecin du travail inscrit que tu es "inapte à tous postes dans l'entreprise" ;
- pendant le premier mois suivant la déclaration d'inaptitude, le versement du salaire est suspendu.

Maintenant, que dire au médecin ? Il faut surtout que tu lui explique en quoi tu ne peux continuer de travailler dans cette entreprise pour des raisons de santé (mentale en l'espèce si je comprend bien).

Tu n'es pas obligée de parler de C si tu peux faire sans ; tu peux aussi en parler AMHA, car le médecin est tenu au secret médical. Mais en effet, si tu lui depeint le portrait d'une boîte pleine de cockés au bord du burn out et tout cela avec l'aval du patron ... Ça risque d'attirer une vigilance de sa part sur ton entreprise et l'état de santé des salariés y travaillant.

Et dans le cas d'un AT, pourrait éventuellement servir à mettre en cause la responsabilité personnelle de l'employeur, quelque chose comme cela.

Mais à mon avis ça s'arrête là ... Puis il est tenu au secret médical, cela ne devrait à priori pas pouvoir te porter préjudice personnellement en tout cas.

Il y aura par exemple jamais marqué sur l'avis d'inaptitude la raison médicale exacte de cette inaptitude.

En espérant avoir pu un peu te renseigner, et quoique tu décides, bon courage dans tes démarches.

drogue-peace

Dernière modification par AnonLect (14 août 2022 à  10:51)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Drogues et travail
  •  » Médecine du travail pour licenciement pour inaptitude - parler de la c sur le lieu de travail ?

Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Médecine du travail - Test urinaire medecine du travail
par aldran423536, dernier post 29 septembre 2022 par aldran423536
  2
logo Psychoactif
[ Forum ] TSO et travail - Tso et medecine du travail
par babaji, dernier post 12 décembre 2015 par babaji
  8
logo Psychoactif
[ Forum ] Médecine du travail - Médecine au travail & produits psychoactifs
par Ricoson, dernier post 23 septembre 2014 par Syringo
  5
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums