La place des stéroïdes dans PA

Publié par ,
2215 vues, 15 réponses
avatar
Le_toxicophile homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2023
27 messages
Je me permets un topic un peu général sur la place des stéroïdes dans PA.
Faisant du sport et m’intéressant aux psychotropes, je me suis intéressé récemment – par curiosité – aux stéroïdes. Et j’ai découvert un monde. Notamment en tombant sur ce genre de forum : https://fr.thinksteroids.com (qui est une sorte de double obscur de PA wink ). Du coup, la question qui m’est immédiatement venue est : pourquoi n’y a-t-il pas de forum « Stéroïdes » dans PA (au point que je ne sais même pas dans quel forum poster ce message...) ?

Je vois deux raisons possibles (je fais les questions et les réponses, lol, mais c’est juste pour lancer la réflexion de manière un peu construite) :

1/ C’est une décision intentionnelle : les stéroïdes n’ont rien à faire sur PA, car ce ne sont pas des psychotropes. Ils n’agissent pas au niveau des neurotransmetteurs, mais au niveau des processus hormonaux. Cependant, cette raison me paraît un peu courte parce qu’elle rejoue une opposition classique entre le « corps » d’un côté et l’« esprit » de l’autre qui me semble tout à fait stérile : les stéroïdes agissent sur le corps, mais ils produisent en même temps des états de conscience particuliers (certaines personnes les utilisant apparemment aussi de manière récréative pour ressentir des effets d’apaisement et de fluidité mentale) ; par ailleurs toutes les drogues agissent sur la conscience, mais présentent également en même temps une réverbération physique. Bref, on ne peut pas dissocier les deux. Par ailleurs, si le principe d’action n’est pas le même, le type d’effets et le type de démarche accompagnant la consommation de ces produits trouvent une résonance forte avec celles des usagers de drogues : en termes de pratique (injection, réduction des effets négatifs d’un produit par l’usage d’autres produits, expérience de l’addiction, décuplement des facultés physiques et psychiques comme sous stims), il y a une communauté de problématiques assez forte.

2/ C’est une décision tacite : les choses se sont faites comme cela, implicitement. Par le chemin des choses, ces deux voies se sont séparées, car elles correspondent finalement à deux cultures différentes malgré toutes leurs similitudes. Et il suffit de se promener sur le forum MESO-Rx que je mentionnais plus haut pour le comprendre : la tonalité des messages est d’une agressivité tacite incroyable, le jugement est permanent et la bienveillance totalement absente ! C’est impressionnant (on sent la Roid rage pointer entre les lignes wink ) Ce serait donc moins une différence de pratique, qu’une différence d’état d’esprit.

Bref, je ne veux pas du tout faire la promotion des stéroïdes (ni de quoi que ce soit d’autre d’ailleurs) : en m’informant sur ce sujet, j’ai découvert combien ces pratiques étaient dangereuses (notamment d’un point de vue hépatique dans la prise de SAA oraux, mais également d’un point de vue psychique) et ne me font pas du tout envie wink Par contre, j’y ai découvert une culture empirique d’auto-support riche de connaissances pharmacologiques et métaboliques qui m’a interrogé sur l’absence de forum « Stéroïdes » sur PA. Vous avez des avis sur cette question ? A-t-on affaire véritablement à deux « cultures » irréconciliables ?

Dernière modification par Le_toxicophile (23 mars 2023 à  12:13)

Hors ligne

 

avatar
Locutus homme
Psycho junior
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2022
242 messages
Blogs
Salut, sujet très intéressant, je pense perso que les utilisateurs de stero ne se considère pas comme des PUD et comme tu la cité plus haut, ils ont rarement une tolérance envers ça, c'est clairement pas le même monde, même si effectivement les stéroïdes on aussi un effet sur l'humeur et la confiance en soi (testostérone). Je pencherais plutôt pour ton deuxième paragraphe ! Je me suis moi aussi pas mal intéressé au produit et a cette communauté, pour eux, leurs consommation est essentiellement fait pour une transformation physique et il ne relie jamais ça a une consommation de psychotrope, les produits ne font pas tout, il y a beaucoup de travail derrière a faire en salle, c'est pas une finalité mais plutôt une sorte d'outil, la vision qu'il en on est donc forcément différente (même si évidemment, c'est qu'une question de perception...)

Baroudeur de l'esprit

Hors ligne

 

avatar
Le_toxicophile homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2023
27 messages
Ah oui ! J'aime bien ta remarque qui éclaire pas mal de chose avec du recul : les adeptes de stéro ne se reconnaissent pas eux-mêmes comme PUD. ça expliquerait effectivement la disjonction entre ces pratiques (même si j'ai l'impression qu'elles sont des PUD qui s'ignorent wink )

Hors ligne

 

avatar
Locutus homme
Psycho junior
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2022
242 messages
Blogs

Le_toxicophile a écrit

Ah oui ! J'aime bien ta remarque qui éclaire pas mal de chose avec du recul : les adeptes de stéro ne se reconnaissent pas eux-mêmes comme PUD. ça expliquerait effectivement la disjonction entre ces pratiques (même si j'ai l'impression qu'elles sont des PUD qui s'ignorent wink )

Tu a tout a fait raison, se sont des PUD qui s'ignore, mais bon vu que dans leurs esprits la plupart assimile ça a de la vigueur et du travail ( c'est le cas pour beaucoup de psychotrope mais bon... Parfois ça vole pas très haut chez les go muscu...) et non de l'oisiveté, ils ne se considère pas comme tel. Quelques bodybuilder comme Rich Piana (rip) avait l'honnêteté de considérer ça au même niveau que les psychotropes (dépendance au bien être général que la testo provoque, libido décupler et surtout une dépendance a son image, la peur de se voir maigrir, de perdre du volume).


Baroudeur de l'esprit

Hors ligne

 

avatar
Le_toxicophile homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2023
27 messages
Je viens de voir qu'il existe un docu sur Rich Piana (individu qui a l'air effectivement hors norme) : https://www.imdb.com/title/tt9026262/
je vais le mater un de ces quatre wink

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Ex modo
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4371 messages
Blogs
Bonjour, en fait PA se dirige de plus en plus vers une action politique de dédiabolisation des usages et donc de déstigmatisation des PUDs. Nous resterons donc sur les drogues stigmatisées, voire illégales, pour nous concentrer sur cet objectif et ne pas diluer notre combat dans d'autres substances moins stigmatisées et donc stigmatisantes. Nous nous battons tous les jours pour ouvrir les yeux au monde que nous ne sommes ni malades ni criminels, et concentrons actuellement nos forces dessus.

Si un jour tout était légalisé et les personnes dépendantes comme simples usagères étaient traitées comme des êtres humains de façon systémique, cette question pourrait revenir sur la table :)

Espérant y avoir répondu en attendant! :)

Dernière modification par Morning Glory (23 mars 2023 à  17:25)


Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert71champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17238 messages
Blogs
C'est une question à laquelle nous n'avons pas pensé. Mais la réponse me semble tres clair aujourd'hui.

Si nous nous limitions à la réduction des risques sanitaires, alors effectivement, il n'y aurait pas de problème, nous pourrions intégrer les personnes sou stéroïds l

Mais notre but est d'abord de faire de la RDR psychosociale (c'est à dire de la lutte contre la stigmatisation des PUD et l'autostigmatisation), avec un outil que l'on appelle l'autosupport (éducation entre pairs).
Pour cela, il faut une proximité culturel, et il faut surtout une expérience partagée de la stigmatisation, de la condition de drogué, pour pouvoir la déconstruire. Ceux qui ne vivent pas dans leur chaire la stigmatisation, ne peuvent pas vraiment comprendre ce que cela implique, et surtout, ils ne peuvent pas la retourner pour en faire une capacité d'action : c'est cela notre travail sur Psychoactif. S'émanciper de la condition de drogué et aider les autres PUD à faire de meme.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Morning Glory)

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert57champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3163 messages
Blogs

pierre a écrit

Mais notre but est d'abord de faire de la RDR psychosociale (c'est à dire de la lutte contre la stigmatisation des PUD et l'autostigmatisation), avec un outil que l'on appelle l'autosupport (éducation entre pairs).
Pour cela, il faut une proximité culturel, et il faut surtout une expérience partagée de la stigmatisation, de la condition de drogué, pour pouvoir la déconstruire. Ceux qui ne vivent pas dans leur chaire la stigmatisation, ne peuvent pas vraiment comprendre ce que cela implique

Les gens qui prennent des stéroides sont sans doute parfois voir souvent + jugés et considérés comme des fous, voir fous dangereux, des gens dans l'autodestruction volontaire, mis à l'écart, accablés de remarques desagréables et souvent infondées ("tu vas avoir le dos plein de boutons" alors que ça arrive rarement ou en cas d'abus, "tu vas devenir une boule de nerf" pareil ça c'est les abus aussi, c'est aussi débile que de dire à quelqu'un qui veut se mettre aux stimulants "tu vas etre sur les nerfs tout le temps" et j'en passe et des meilleurs...)

Donc à partir du moment où ils se font (parfois très violemment et + intensément que pas mal d'usagers de drogues récréatives/thérapeutiques) juger, moquer, accabler, calomnier etc... Ils rentrent tout à fait dans les critères dont tu parles pour être "éligibles" à partager leur expérience sur Psychoactif.

Après la plupart ne doivent certainement pas crier sur tous les toits qu'ils en prennent, et donc ils ne subissent pas de remarques directement destinées à leur personne sur le sujet, c'est une chose.

Mais c'est pas pour autant qu'ils n'entendent pas tout et leur contraire sur les steroides de la part des gens qui diabolisent ça, et au même titre que les gens qui parlent pas de leur conso de drogue ouvertement subissent quand même les préjugés des gens à ce sujet quand ils écoutent les gens débiter des conneries dessus sans savoir de quoi ils parlent, bah les usagers de drogues stéroïdiennes aussi.

Si on a pas encore (je crois) eu de topic qui parlent de la stigmatisation des usagers de stéroides c'est aussi parce que c'est grave tabou les stéroïdes, les gens ont pas envie d'en parler ouvertement, et parfois même juste en anonyme sur le web ça en rebute certains je pense, et puis certains ont juste honte ou pas envie d'étaler leur conso.

Je pense que si on parlait un peu + ouvertement de stéroïdes (sur PA ou ailleurs, d'ailleurs je dis pas qu'une catégorie stéro est nécessaire, juste si par hasard quelqu'un vient parler de ça je pense que ça serait cool de l'entendre nous parler de trucs qu'on connait pas !)

Et puis les stero c'est pas que des trucs "physiques" (d'ailleurs oui on va pas epiloquer là dessus mais la séparation corps esprit c'est évidemment anecdotique) ça a des effets très similaires à si tu prenais des stimulants qui tapent sur l'adrénaline (amphet, synephrine, ephedrine, DMAA...) ça booste grave la confiance en soi, on se sent fort mentalement, on reflechit + vite, et parfois de manière "conceptuelle" sans non plus tripper, ça reste de la stim c'est pas du psyché non plus, et en fait tous les autres ou presque effets des stims : motivation, force physique, euphorie, libido augmentée, émotions décuplées : on vit tout à fond

Donc à partir du moment où ces produits produisent les effets que j'viens de citer et qu'ils sont souvent stigmatisés autant voir + que les autres UD ça devrait avoir sa place sur psychoactif si quelqu'un venait en parler non ?

Reputation de ce post
 
100% d'accord - Johan

J'adore c'que j'fais.

En ligne

 

avatar
Locutus homme
Psycho junior
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2022
242 messages
Blogs
Je suis d'accord avec l'apo, dans le milieu c'est un secret de polichinelle alors qu'absolument tout les IFBP pro en consomme (impossible de faire une compétition sans, vu les critères physiques demander), si tu a le malheur de te faire attraper tu deviens la lie du milieu et toute les portes se ferment pour toi, ya qu'à voir en interview, tout le monde dis qu'il n'en prend pas pour se couvrir dans la peur de tout perdre...

Les préparateurs physique on des supers connaissances sur le sujet d'ailleurs, ça pourrait être intéressant pour PA, même si comme je le disais plus haut, la plupart ne se considère pas comme PUD. Les risques sont plutôt rares comme dit l'apo, si ta cure et ta contre cure sont bien encadré les risques sont minime, les accidents arrive quand les gens gobe ça comme des bonbons.

Baroudeur de l'esprit

Hors ligne

 

avatar
Le_toxicophile homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2023
27 messages
Merci beaucoup à toutes et tous pour ces éléments de réflexion. Effectivement la stigmatisation me semblait également faire profondément partie de la vie des usagers de stéroïdes.
Mais ce qui est assez étonnant dans cette communauté, c'est que cette stigmatisation ne semble pas avoir donné lieu à l'émergence d'une communauté d'entraide fondée sur le non-jugement et la bienveillance : au contraire, les noobs se font massacrer sur les forums, les préjugés de toute sorte pleuvent et aucune solidarité ne semble parvenir à prendre forme. C'est comme si l'usager de stéroïde avait intériorisé les préjugés qui sont véhiculés sur lui et la honte qui y est associée.
Mais voyant ça d'un simple oeil extérieur, je serai effectivement moi aussi très intéressé de lire le point de vue de quelqu'un ayant traversé cette expérience et les liens qu'il ou elle peut tisser avec les pratiques d'autres produits psychoactifs.

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert71champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17238 messages
Blogs
Bonsoir,

pour faire de l'autosupport et il faut se reconnaitre comme PAIRS, il faut partager quelque chose, et sur Psychoactif c'est la condition de drogués. Qui n'a rien à voir avec les stéroids.

De la meme manière, Il y a des personnes (des pros) qui pensent que PA devrait s'ouvrir au jeu pathologique, sexe, travail...  Nous ne serons jamais une asso d'autosupport de workaholiques...  Meme si nous le voulions, nous n'avons pas grand chose à partager, et personne ne viendrait pour cela.

Et par ailleurs l'addiction est de moins en moins notre préoccupation, ou en tout cas, elle est de plus en plus mis à la critique, comme une pathologisation de la dépendance par le corps médical. cf https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 71#p620371
Reputation de ce post
 
Merci pour la clarification ! Locutus

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert57champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3163 messages
Blogs

pierre a écrit

Bonsoir,

pour faire de l'autosupport et il faut se reconnaitre comme PAIRS, il faut partager quelque chose, et sur Psychoactif c'est la condition de drogués. Qui n'a rien à voir avec les stéroids.

De la meme manière, Il y a des personnes (des pros) qui pensent que PA devrait s'ouvrir au jeu pathologique, sexe, travail...  Nous ne serons jamais une asso d'autosupport de workaholiques...  Meme si nous le voulions, nous n'avons pas grand chose à partager, et personne ne viendrait pour cela.

je comprends le point de vue, et pour les addictions au sexe/travail/etc je suis ok que on a d'autres priorités sur PA, mais pour les stéroïdes c'est des PRODUITS, genre t'en prends, et t'as un effet stimulant, après t'as une descente progressive, t'es euphorisé, stimulé, t'as confiance en toi, et ce grâce au produit que t'as ingeré/injecté, pourquoi ça n'aurait pas sa place sur PA ? C'est quand même autre chose que l'addiction au travail/sexe/jeu etc...

On a le cliché/l'image des "cures" de stéro, mais ça fait aussi effet immédiatement comme les autres drogues, selon les prods ça agit sur des récepteurs différents, mais certains libèrent indirectement de l'adré par exemple, l'augmentation du niveau de testostérone ça doit aussi obligatoirement booster le niveau d'autres neurotransmetteurs type dopa/seroto/adré/endorphines etc... Donc ça produit des effets euphorisants, confiance en soi, sensation d'invincibilité, stimulation comme les autres drogues quoi.

Et sur le forum on a eu plusieurs topics de gens ayant testé la prednisolone récréative, en reporant des effets stimulants.

La prednisolone qui est pas préééécisément un stéroïde, mais ça en a les effets, et c'est ce qui compte :

Le wikipédia de la prednisolone a écrit

C'est un composé artificiel, qui, comme les stéroïdes naturels issus des glandes corticosurrénales (glandes situées au-dessus des reins, d'où le nom des corticostéroïdes), se construit à partir du noyau androstane. Ce noyau originel le situe d'ailleurs dans la classe des stéroïdes.

Et des TR aux corticoïdes on en a eu d'autres, ok cortico et stero c'est pas la même, mais niveau effets psychoactifs et surtout psychotropes on est vraiment dans la même gamme d'effets.

Et quand à "la condition de drogué qui n'a rien à voir avec les stéroïdes", alors defois voir souvent oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, mais dans certains cas pas anecdotiques en terme de nombre, on s'en rapproche voir on surpasse les drogues classiques : pour avoir vu des témoignages écrits/vidéo et des reportages de gens usant des stéroïdes, je peux te jurer que pour un certain pourcentage des usagers de stéroïdes ils sont autant voir bien + dans une "condition de drogué" (quoi que ça puisse vouloir dire) que la personne moyenne consommatrice de cannabis, de stimulants, de crack, de skenan en shoot, de n'importe quoi... (quand t'y es accroché y a tous les éléments : addiction, euphorie à la montée, effet plateau et état "normal", puis descente, avec cravings, effets secondaires, culpabilité d'avoir consommé, jugements des pairs sur les consos "tu devrais arreter d'te charger tu vas crever/ressembler à un monstre/tomber malade" qui augmentent la culpabilité et parfois les consos, et vu que ça booste la confiance en soi comme jamais je te laisse deviner si oui ou non il y a une relation entre la culpabilité ressentie à cause des jugements des pairs et l'augmentation de la conso wink )

Bref c'est comme les autres drogues quoi.

Y a un reportage de VICE qui parle de ça (oui je sais, VICE... Mais ça a le mérite de présenter ça comme des produits pas forcément à bannir ou trop dangereux, et ça montre bien les aspects positifs et surtout les effets similaires à ceux recherchés dans les drogues récréatives plus classiques donc ça illustre bien mes propos) :

Genre dans ce reportage à certains moments tu te demandes si les types prennent pas juste une sorte de méga methamphétamine qui rend surboosté et hyperactif tellement ils sont dans leur trip avec les stéroïdes (oui ok y a pas que ça qui les "agite" y a surement souvent des pb de confiance en soi, des nevroses, etc... qui participent à modifier le comportement autrement que pas l'effet psychotrope de la substance en elle même).

Tu parles du fait que l'autosupport se fait entre pairs, bah moi j'me reconnais complétement dans certains témoignages de consos de stéroides, que ça soit en mettant ça en parallèle avec ma conso de stims,mon mindset général (les gens qui prennent des stéros c'est parfois pour se booster juste mentalement, "les stéros c'est pour les muscles" c'est du cliché, tu peux en prendre (certains + que d'autre évidemment) juste pour bosser + longtemps, ou fournir un effort intellectuel quelconque.

On autorise bien à parler de nootropics, les stéroïdes ont des applications similaires : selon ce qu'on cherche à faire avec ça sert à la fois à améliorer certaines fonctions du cerveau/corps et aussi pour y trouver des effets classiques de drogues récréatives : boost de l'humeur, rush stimulant, clareté mentale ou l'inverse...

Dernière modification par L'Apoticaire (23 mars 2023 à  22:55)


J'adore c'que j'fais.

En ligne

 

avatar
Agartha homme
Modérateur
France
champi vert12champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Oct 2016
2024 messages
Blogs

L\'Apoticaire a écrit

Les gens qui prennent des stéroides sont sans doute parfois voir souvent + jugés et considérés comme des fous, voir fous dangereux, des gens dans l'autodestruction volontaire, mis à l'écart, accablés de remarques desagréables et souvent infondées ("tu vas avoir le dos plein de boutons" alors que ça arrive rarement ou en cas d'abus, "tu vas devenir une boule de nerf" pareil ça c'est les abus aussi, c'est aussi débile que de dire à quelqu'un qui veut se mettre aux stimulants "tu vas etre sur les nerfs tout le temps" et j'en passe et des meilleurs...)

Donc à partir du moment où ils se font (parfois très violemment et + intensément que pas mal d'usagers de drogues récréatives/thérapeutiques) juger, moquer, accabler, calomnier etc... Ils rentrent tout à fait dans les critères dont tu parles pour être "éligibles" à partager leur expérience sur Psychoactif.

???????????????????????????????????????!!!!!!!!!!
wut???

je pense que tu te gourres grave là!
C'était peut-être le cas y'a quelques années, où oui, c'était taboo.

Mais y'a plusieurs choses à comprendre : déjà, dans le monde du body building, TOUT le monde, je dis bien TOUT le monde prend des stéroïdes ; tout le monde le sait, et oui, effectivement, ça a tendance à être tabou.

CEPENDANT!
Cependant, ça s'est clairement démocratisé et, c'est marrant que ce topic arrive parce que j'en parlais à l'assemblée générale de psychoactif, sur des sujets qui pourraient être intéressants, j'ai amené les usagers de stéroïdes.

Parce que les usagers de stéroïdes, ils ont AUCUN préjudice qui leur sont fait quant à leur usage!! en tout cas, pas du tout au niveau des PUD. 

quelques exemples pour étayer les propos au-dessus :



mec qui veut devenir le premier M. Olympia sans stéroïdes, se fait troller par tout le monde (plus ou moins à juste titre car impossible) -- la leçon à tirer?
"It's impossible, but that's what makes it a worthy challenge!"
C'est quelque chose de non-réalisable, d'être M. Olympia sans stéroïdes, c'est un fait.

Pensez à tous les gens connus que vous connaissez pour leur physique, Vin Diesel, Schwarzeneger etc etc... : ils sont tous sous stéroïdes!!
Les acteurs les plus connus qui font des transformations en moins de six mois aussi.
C'est leur choix, personne leur chie dessus pour ça. En fait, là où la communauté "go muscu" a un problème vis-à-vis de ça, c'est surtout qu'ils le cachent et font miroiter un corps "type" qui est en fait innateignable pour le commun des mortels, en restant "natty" (natty = naturel, sans stéroïdes, donc).

voir par ex:

Et c'est ce double-discours qui dérange, parce qu'en plus ces gens là vont de vendre des suppléments "brûleurs de graisse", "nouvelle créatine encore meilleure que la monohydrate" (alors que c'est la forme la plus étudiée et la + solide, en fait...), ils vont te vendre des shakers de protéines ultra chers avec des "nouvelles formules" truc de ouf (pensez G-fuel et toutes ces conneries), alors que c'est de la bite en barre.
Mais comme ils ont un physique de ouf, qu'ils cultivent exprès le malentendu sur l'usage de stéroïdes, alors on se dit "ben je vais boire sa boisson/bruleur de graisse/etc... et je serai pareil!"

Mais, en fait, quand on fait pas de muscu et qu'on n'est pas dans le domaine, on se rend pas compte qu'en fait c'est si prévalent les stéroïdes, et ça, même dans les gyms de ton quartier.
Si je vous dit qu'aucun ici n'aura jamais le physique de the rock sans s'injecter des stéroïdes, sérieux, combien y croient?
Pourtant, c'est la vérité, et the rock l'a déjà avoué qu'il en prenait/avait pris, d'ailleurs.


Là où je veux en venir l'Apo, c'est que quand tu penses que la situation est comparable, je vais te donner un contre-exemple :

A ton avis, combien de jeunes gens sont prêts à aller sur Tiktok, et faire des tiktoks où ils disent : "alors je prends telle drogue, telle drogue, et regarder ça me fait ca comme effet c'est trop bien!!" ?
Eh bien, zéro.

Combien de jeunes (mineurs pour certains), vont sur tiktok et se vantent de leurs gains en muscu parce qu'ils sont sous stéroïdes???

Plein!!

Voir par ex:

(super chaîne youtube au passage!)


Un autre exemple : Noel Deyzel.
C'est un body builder qui a percé de OUF (il était inconnu y'a deux ans même pas), parce que c'est l'un des PREMIERS "influenceurs" à dire ouvertement qu'il prend des stéroïdes, et que le physique qu'il a est inateignable en restant natty. Et il a percé en bolossant 1 par 1 les pseudos gouroux qui vendent des potions magiques pour être musclés alors que eux-mêmes prennent v'là les stéroïdes.

voir par ex: https://www.youtube.com/shorts/N2jqYIfumMI (c'est un youtube shorts donc peux pas mettre de lien direct ici)


Il y a d'ailleurs une mode des RC's pour les bodybuilders ; de nouvelles molécules peu/pas étudiées, faites spécialement pour contourner la loi, et c'est la course au premier qui trouver LE stéroïde avec le moins d'effets secondaires, le moins cher et le plus accessible.
Evidemment, sur tiktok par exemple, tu trouves des centaiiiiines de gens qui post à propos de X ou Y nouveau RC qui est kro bien et tout nouveau tout brillant, c'est assez marrant à voir. Pareil, y'a masse placements de produits à ce sujet.


Tout ça pour dire : l'usage de stéroïde se dé-tabouise grave, et, en fait, les gens en ont pour la plus part rien à foutre que tu prennes des stéroïdes, tant que tu restes CLAIR à ce propos, que tu cultives pas le mensonge que si, en fait, t'es complètement naturel et t'as juste une bonne génétique, d'où le physique hors-norme.
Les gens en ont juste rien à foutre, d'ailleurs dans les vidéos linkées ci-dessus pewdiepie en parle par exemple aussi en disant qu'il osef de ce que les gens font dans leur coin, tant que ça le touche pas.

Et c'est là où je trouve que le comparatif aux drogues est pertinent ; en fait, nous les méchants drojés, quand on prend x ou y drogues, on fait chier personne et on fait ça dans notre coin. Mais même avec ça, on est archi stigmatisés. Au point où dire que tu consommes, même de temps en temps, x ou y drogues, ça peut juste signer ton arrêt de mort dans certains pays, ça peut signer la mort de ta carrière pro ou sociale, etc etc...

Ce qui n'est pas le cas avec les usagers de stéroïde. Mais d'un côté, on stigmatise les PUD, de l'autre, on en à rien à foutre que les go muscu s'injectent des stéroïdes.
Pareil, j'ai JAMAIS vu personne dire "ewww tu t'injectes des stéroïdes!! tu te rends compte, t'utilises une AIGUILLE pour t'INJECTER!!!", y'a pas du tout cette culture du préjudice lié à la seringue. Non, là où y'a préjudice c'est parce que tu fais miroiter un physique pas accessible au commun des mortels en restant naturel. Et si t'es clair avec ton audience, que oui, t'es sous roïds, ben en fait ça passe crème. Voir le cas de Noel cité au-dessus qu'est devenu hyper populaire et remercié de briser ce tabou. Les gens s'en pètent qu'ils prennent des stéroïdes, tant qu'il est clair avec ses viewers.


On a le cliché/l'image des "cures" de stéro, mais ça fait aussi effet immédiatement comme les autres drogues, selon les prods ça agit sur des récepteurs différents, mais certains libèrent indirectement de l'adré par exemple, l'augmentation du niveau de testostérone ça doit aussi obligatoirement booster le niveau d'autres neurotransmetteurs type dopa/seroto/adré/endorphines etc... Donc ça produit des effets euphorisants, confiance en soi, sensation d'invincibilité, stimulation comme les autres drogues quoi.

La différence étant que les effets "droguesques" des stéroïdes, c'est un effet secondaire l'euphorie et tout, par rapport à l'effet primaire demandé : augmentation de la masse musculaire & testostérone.
Alors que les droj, ben, en règle générale, tu les prends spécifiquement pour les effets d'euphorie, en fait.

Donc je pense pas que ce soit le même but du tout, et la comparaison est bancale à ce niveau, imo.


"les stéros c'est pour les muscles" c'est du cliché, tu peux en prendre (certains + que d'autre évidemment) juste pour bosser + longtemps, ou fournir un effort intellectuel quelconque.

j'ai jamais vu ça de ma vie?
Ca fait que quelques mois que je m'intéresse au monde de la musculation, donc évidemment j'ai du passer à côté de beaucoup de choses.
Mais de ce que j'en vois, franchement j'ai jamais lu/vu quelqu'un prendre des stéroïdes pour autre chose que pour, en premier effet escompté, prendre de la masse musculaire.

Alors ouais tu dois avoir des pélos sur reddit qui en parlent, mais au même titre que t'as des pélos qui veulent prendre x ou y drogues pour être magiquement + intelligents quoi... genre les gars en prépa qui viennent demander s'ils vont pas tout d'un coup unlock un côté super studieux de leur cerveau après avoir pris de l'adderal mdr


Enfin franchement, de tout ce que j'ai ingurgité en contenu sur les stéroïdes, y'a pas une seule fois où je me suis dit "pauvres usagers de stéroïdes, ils sont grave placardés dans un coin avec une étiquette sur leur front indélébile", non, c'était plutôt "ben ils prennent des stéroïdes, c'est leur life ils font ce qu'ils veulent, le seul truc chiant c'est s'ils se mettent à faire des placements de produits pour des produits magiques pour se faire de la thune, ou faire miroiter un physique pas atteignable".

Pour moi, la comparaison est justement intéressante dans la différence entre la stigmatisation des PUDs et l'acceptation graduelle de l'usage des stéroïdes par les autres pairs (= les autres go muscu quoi).

Pourquoi une seringue remplie de stéroïdes est "moins pire" qu'une remplie d'héro?
Parce que l'héro, elle renvoie à la déchéance, à la perte de soi-même etc etc...
Les stéroïdes, ils te renvoient juste l'image d'un frigo de 120kgs de muscles. j'suis sûr que la plupart savent même pas qu'il faut s'injecter des stéroïdes pour que ça soit efficace au max mdr


bref longue discussion mais pour le coup je suis pas du tout d'accord dans le fond! Pour moi, y'a d'énormes différences de stigmatisation, et un usager de stéroïdes ne pourra juste JAMAIS relater les stigmatisations vécues par un PUD.
C'est pas pour faire la pleureuse "bouhouhou nous les drogués on est des pauvres victimes", très loin de là, c'est juste un constat factuel. Parler d'injection de stéroides, ça te démonétise pas ta vidéo youtube. Parler de fumer un joint ou de sniffer sa coke, si.
Dire qu'on s'injecte un peu de sauce pour mieux soulever la fonte, ça t'anéanti pas ta carrière professionnelle (je parle pas des body builders pro pour qui effectivement y'a ce fameux double discours comme disait le_toxicophile où tout le monde sait qu'ils en prenennt, mais si tu te fais griller t'es black list direct de tous les concours...), dire que tu t'es fixé un peu de sken parce que t'avais envie, si.

Dernière modification par Agartha (23 mars 2023 à  23:41)

Reputation de ce post
 
Ça mérite plusieurs champis ~

i wish i could talk to you again and again,
i wish i could stall it out but i can't from within,
but you're not real,
you're only made of moonlight

Hors ligne

 

avatar
Locutus homme
Psycho junior
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2022
242 messages
Blogs
Excellente synthèse du milieu actuel Agartha, dans mes postes je parlais du milieu pro qui est totalement différent au niveau de la vision des produits, chez les pro (IFBB), même dans les catégories de poids les plus minime (du style men's physique) tout le monde se charge, seul les dosages et les "morphotype" diffère entre les catégories (tout le monde n'a pas la génétique pour être Mr Olympia, la manière dont réagit le corps au produit est essentiel aussi) et je te rejoins sur le fait que personne dans le milieu prend ça pour la recherche des effets sur la psyché, on recherche purement la masse musculaire, au final tout les a côté ne sont que des effets secondaires, c'est pour ça que effectivement ça n'a pas ça place sur PA, la finalité est tout autre qu'une consommation de psychotrope. Le problème c'est que les produits reste tous illégaux et cette hypocrisie ambiante mais mal a l'aise tout les athlètes, ils ont tous un couperet près a tomber, parfois des têtes tombe juste pour l'exemple.

Il faudrait surtout arrêter de se voilé la face est assumé qu'à haut niveau, tout les sportifs se dope, et ce, dans tous les sports, mentions spéciales pour le rugby (la photo des all blacks dans les vestiaires torse poil parle d'elle même) et le cyclisme ( ils font des performances qui tuerez un humain normal).

Je partage ci dessous, la meilleure vidéo sur le culturisme, Culte ! C'est un préparateur qui parle de ces frasques avec son athlète, la manière dont il raconte son histoire est "original" lol

Dernière modification par Locutus (24 mars 2023 à  00:17)


Baroudeur de l'esprit

Hors ligne

 

avatar
Le_toxicophile homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2023
27 messages
Merci Agartha pour tout cet apport à la discussion !
Je comprends bien tes arguments et surtout l'argument central qui dit qu'affirmer sa conso de stéro sur TikTok ça passe (bien), alors qu'affirmer sa conso de drogue ça passe pas. Ce qui voudrait dire qu'il n'y a pas de stigmatisation comparable. Mais, c'est là que les choses me paraissent plus compliquées : quid du partage des expériences de psychédéliques (genre LSD) sur Tiktok qui fleurissent également ? Évidemment, j'entends bien que ce n'est pas la même chose que de s'injecter de l'héroïne ou autres, mais la publicisation de la consommation de psyché par certain.e ne fait pas pour autant disparaître la stigmatisation des autres. Je suis jeune, beau et influenceur, je partage ma consommation de stéroïdes et tout va bien. Mais que se passe-t-il pour le quidam de la salle dont toute la vie va tourner autour de sa conso de stéro ?
Par ailleurs, le fait que des personnes rendent publiques leur consommation sur les réseaux ne supprime pas forcément la stigmatisation IRL. Je vais prendre un exemple extrême pour illustrer ça : les mecs qui postent leur vidéo de slam sur pornhub tendent à faire de cette pratique une simple catégorie de plus dans l'univers de la pornographie, la rendant ainsi publique ; mais cela n'engendre pas forcément une acceptation sociale plus grande de cette pratique.

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert57champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3163 messages
Blogs

Agartha a écrit

???????????????????????????????????????!!!!!!!!!!
wut???

je pense que tu te gourres grave là!
C'était peut-être le cas y'a quelques années, où oui, c'était taboo.

Mais y'a plusieurs choses à comprendre : déjà, dans le monde du body building, TOUT le monde, je dis bien TOUT le monde prend des stéroïdes ; tout le monde le sait, et oui, effectivement, ça a tendance à être tabou.

C'est pas parce qu'il y a une partie (surement ceux qui en parlent le + d'ailleurs, tu vois où j'veux en venir ?) Qui en parlent ouvertement sur youtube tiktok etc que c'est pas tabou...

Moi et des milliers d'autres on parle de nos consos de plein d'autres trucs (alcool, cannabis, médicaments, autres drogues...) sans forcément se faire juger.

C'est pas parce qu'il y a une partie (surement pas la majorité) qui sont "bien vus" et qui ont pas honte et qui osent en parler que c'est le cas de tous.

Je te trouve un peu radical dans tes propos, j'essaye de tempérer un peu, et puis la majorité a beau être selon toi (et je te crois hein) pas jugée, moi je parle de ceux pour qui c'est le cas, et il y en a, car les mentalités n'ont pas évolué partout loin de là, et on lit pas le même genre de trucs sur les stéroides : moi j'ai lu pas mal de jugements, de stigmatisation (t'es sous stéro = ton travail vaut rien/t'es fauble) etc... Et OUI la plupart du temps ça se passe bien, surtout dans certains milieux, mais dans les milieux qui ignorent bcp de choses des stéro, notamment les débutants/noobs en fitness, bah auprès de ces gens les stéro ont très mauvaise presse, même actuellement, mêêêêême si pour bcp c'est cool, mais ça change rien au fait que pour d'autres ça l'est pas.

Agartha a écrit

Là où je veux en venir l'Apo, c'est que quand tu penses que la situation est comparable, je vais te donner un contre-exemple :

A ton avis, combien de jeunes gens sont prêts à aller sur Tiktok, et faire des tiktoks où ils disent : "alors je prends telle drogue, telle drogue, et regarder ça me fait ca comme effet c'est trop bien!!" ?
Eh bien, zéro.

Combien de jeunes (mineurs pour certains), vont sur tiktok et se vantent de leurs gains en muscu parce qu'ils sont sous stéroïdes???

Plein!!

J'ai jamais dis que la situation était 100% du temps comparable, ne serait ce que pour l'alcool, le tabac, les médocs, et le cannabis, y a facile plusieurs dizaines de % de gens qui ne s'identifient pas du tout comme des drogués et qui se font pas du tout rejeter pour leurs consos.

Pourtant les catégories alcool et canna ont leur place ici.

(mêêêême si je suis ok qu'il y a une + grosse proportion de gens moins touchés par ça dans les stéros, mais j'ai vu bien assez de témoignages de gens qui en ont honte, et oui ces témoignages datent d'il y a quelques années, mais c'est pas du tout dit que les mentalités aient évoluées de partout, et évidemment ça touche forcément toujours des gens, en serait ce que statistiquement c'que j'dis est forcément vrai...

Agartha a écrit

Il y a d'ailleurs une mode des RC's pour les bodybuilders ; de nouvelles molécules peu/pas étudiées, faites spécialement pour contourner la loi, et c'est la course au premier qui trouver LE stéroïde avec le moins d'effets secondaires, le moins cher et le plus accessible.
Evidemment, sur tiktok par exemple, tu trouves des centaiiiiines de gens qui post à propos de X ou Y nouveau RC qui est kro bien et tout nouveau tout brillant, c'est assez marrant à voir. Pareil, y'a masse placements de produits à ce sujet.

Et du coup là dedans la diff avec les drogues qu'on prend nous elle est où ? Nous aussi on parle des nouveaux RC avec le moins d'eff secondaires possibles, pour s'abimer le moins possible le corps, les gens qui prennent ça (parfois aussi pour se booster le mental et avoir des effets psychoatifs, on en reparlera) auraient ils moins le droit à l'info que nous consommateurs de RC ? (oui ok ma phrase elle est tournée de manière ultra batarde, mais c'est fait exprès hein).

Agartha a écrit

Et c'est là où je trouve que le comparatif aux drogues est pertinent ; en fait, nous les méchants drojés, quand on prend x ou y drogues, on fait chier personne et on fait ça dans notre coin. Mais même avec ça, on est archi stigmatisés. Au point où dire que tu consommes, même de temps en temps, x ou y drogues, ça peut juste signer ton arrêt de mort dans certains pays, ça peut signer la mort de ta carrière pro ou sociale, etc etc...

Ce qui n'est pas le cas avec les usagers de stéroïde. Mais d'un côté, on stigmatise les PUD, de l'autre, on en à rien à foutre que les go muscu s'injectent des stéroïdes.

(pour les cas suivants je parle en France, parce que j'ai jamais vécu ailleurs et ne connait pas les moeurs des gens qui vivent ailleurs)
"ce n'est pas le cas des usagers de stéroides" ??????????????????????

Ah bon ??? Tu peux dire à ton patron que t'es sous stéroides et il va dire "ok" ??
Tu dis à ta famille que tu prends des stéroides, ils vont tous pas réagir et te faire aucune remarque ??
Tu peux parler de stéroides à la salle auprès de tout le monde sans te prendre des remarques dans tous les sens ?? (et tu dis que c'est + accepté qu'il y a quelques années, oui ça l'est PLUS, ça veut pas dire que ça l'est "tout court", loin de là... Genre le cannabis aussi dans des centaines de milieux c'est totalement pas tabou du tout, bah pourtant ça l'est dans plein d'autres endroits, les stéroides pareil....

Et le "tout le monde en prend dans le milieu donc c'est pas tabou" c'est pas forcément vrai, y a des milieux dans lesquels la coke tourne à foison et où c'est quand même tabou, ou l'alcoolisme chez les gens qui bossent qui est souvent tabou même si pratiqué.

Après ça dépend tabou auprès de qui, c'est sûr que auprès de tes potes etc t'en parles, mais les gens que tu connais pas trop ou ton patron bah je pense que t'évites quoi...

Pareil, j'ai JAMAIS vu personne dire "ewww tu t'injectes des stéroïdes!! tu te rends compte, t'utilises une AIGUILLE pour t'INJECTER!!!", y'a pas du tout cette culture du préjudice lié à la seringue. Non, là où y'a préjudice c'est parce que tu fais miroiter un physique pas accessible au commun des mortels en restant naturel. Et si t'es clair avec ton audience, que oui, t'es sous roïds, ben en fait ça passe crème. Voir le cas de Noel cité au-dessus qu'est devenu hyper populaire et remercié de briser ce tabou. Les gens s'en pètent qu'ils prennent des stéroïdes, tant qu'il est clair avec ses viewers.

Y a un rapport complétement différente entre un influenceur et ses viewers qu'entre une personne lambda et une autre.

Les viewers ils sont fans de leur vidéaste, dans certains cas ils leur excusent n'importe quel comportement inadapté voir même défois des aranaques envers leur public, donc tolerer que la personne qui les divertit prenne des drogues ça je pense que beaucoup passent au dessus.

Mais dans le cas où une personne non influenceuse va parler de sa conso de steroides A DES PERSONNES N'AYANT PAS CLIQUE SUR UNE VIDEO D'INFO SUR LES STEROIDES (car oui : les gens qui cliquent sur les vidéos dont tu parles je pense qu'une bonne partie des commentaires qui se font upvoter et se retrouvent en haut de la liste des commentaires bah c'est des gens qui tolèrent ça, donc leur avis est mis en avant, mais pas sur que ça soit la majorité des viewers et encore moins des gens en général.

J'pense que on connait pas du tout le même type de gens et qu'on lit pas le même type de trucs sur les stéro, genre par exemple des gens qui utilisent ça pour le travail, le sexe, ou juste se booster l'ego, s'euphoriser, bah ça existe, ne serait-ce que dans le reportage VICE le mec parle de ça, et j'me rappelle plus quel bodybuilder disait ça mais il disait être accroc aux sensations d'euphorie de la testo, accroc au boost d'égo que ça provoque, à l'effet aphrodisiaque, et que certains les utilisent alors qu'ils ne font même pas forcément de sport.



[quote=Agratha
]

On a le cliché/l'image des "cures" de stéro, mais ça fait aussi effet immédiatement comme les autres drogues, selon les prods ça agit sur des récepteurs différents, mais certains libèrent indirectement de l'adré par exemple, l'augmentation du niveau de testostérone ça doit aussi obligatoirement booster le niveau d'autres neurotransmetteurs type dopa/seroto/adré/endorphines etc... Donc ça produit des effets euphorisants, confiance en soi, sensation d'invincibilité, stimulation comme les autres drogues quoi.

La différence étant que les effets "droguesques" des stéroïdes, c'est un effet secondaire l'euphorie et tout, par rapport à l'effet primaire demandé : augmentation de la masse musculaire & testostérone.
Alors que les droj, ben, en règle générale, tu les prends spécifiquement pour les effets d'euphorie, en fait.

encore une fois on lit pas les mêmes trucs, si vraiment t'y tiens j'me retape des dizaines de minutes de vidéos pour retrouver les extraits qui parlent des gens qui utilisent ça pour en tirer des effets proches des stimulants ou du moins qui sont vraiiiment pas contre le fait d'être euphorisé, stimulé, ego boosté, libido boosté, etc... (parce que je te fais pas un dessin sur le fait que les substances ayant comme "effet secondaire" de provoquer de l'euphorie, de la stim, booster l'égo, etc etc... Bah ça sera massivement détourné pour avoir ces effets, au même titre que les opis, les bzd etc le sont pour le fait qu'ils aient comme effet secondaire de l'euphorie, bah pareil pour les stéro.

Mêêêêême si c'est qu'une petite partie je suis ok, mais elle existe, qu'on soit d'accord avec ça ou pas, encore une fois : ne serait-ce que statistiquement c'est obligé, y a bien des gens qui se droguent massivement avec des produits qui ont l'air d'apporter 100x moins d'euphorie et de stim/effets psychotropes que les stéroïdes, donc les stéros le sont forcément.

Je crois que tu réalises pas parce que t'es trop dans ce milieu, mais je te rappelle que pour beaucoup de noobs de la muscu/sport, bah juste le simple fait de prendre de la creatine, de la caféine en poudre vant l'entrainement, ou autres booster à base de stimulants divers, bah pour BEAUCOUP de noobs de ce milieu, ça, c'est DEJA mal vu et consideré comme du "dopage", les gens croient que tu vas te ruiner la santé avec ça etc... Alors mec imagine ce que pensent ces gens là des putains de stéroides...

Je suis sur que si je demande à 10 personnes au hasard de mon entourage qui vont pas à la muscu l'avis qu'elle ont sur les stéroides bah elles me diront toutes ou presque qu'elles voient ça comme un truc super dangereux, plein d'effets secondaires pas possibles, que pour prendre ça faut être fou ou avoir un gros pb de confiance en soi, etc etc...

Les mentalités sont LOIN d'évoluer partout.

Dernière modification par L'Apoticaire (25 mars 2023 à  15:23)


J'adore c'que j'fais.

En ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue et stéroïdes (foi)
par Shaunbal, dernier post 11 juillet 2017 par vicomarseille
  16
logo Psychoactif
[ Forum ] Test urinaire - Tests urinaire : si un de mes amis le fait à  ma place ?
par jjana, dernier post 28 septembre 2015 par ItsMe
  10
logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Prendre un hallucinogene involontairement à la place de la coke
par bighorsse, dernier post 25 mai 2018 par Recklinghausen
  13

Pied de page des forums