Interféron

Publié par ,
1010 vues, 3 réponses
#a l'aide #effets secondaires
Albator 1978 homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Dec 2023
1 message
Bonjour à toutes et tous,
Je me tourne vers la communauté car je suis en délicatesse, voilà je cherche des retours d'expériences de personnes qui ont eté traite à interféron, je m'explique : Une amie très proche a débuté un traitement interféron par injection pour traité une forme de cancer du sang, elle vient de débuter mais à déjà des effets secondaires : migraine, nausées, vomissements, pertes d'appétit, sommeil....
J'ai travaillé 8 ans dans un Caarud porté par l'association Aides, et à l'époque j'ai accompagné plusieurs personnes atteintes du vhc, j'étais conscient des désagréments certains qu'occasionnait la prise d'interféron  mais je dois avouer que je ne me suis pas intéressé suffisamment à comment les personnes atteintes les géraient. Je suis donc à la recherche de témoignages pour savoir comment on peut atténuer les effets secondaires de l'interféron avec une approche plutôt naturelle. C'est une personne polytoxicomane abtinente, donc évitons les conseils de prises de substances qui pourraient la faire replonger.
Merci de tout coeur pour vos précieuses tranches de vie.
Bonne journée !

Dernière modification par filousky (12 décembre 2023 à  10:04)

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
12037 messages
Blogs
Bonjour Albator 1978,

notre forum traite de ces deux conséquences fâcheuses que sont le VIH et le VHC qui ont touché ma génération qui a connu l'interdiction de vente de seringues dans les années 70 et début 80.

J'ai attrapé le VHC en 1984 et il a été détecté en 2000 suite à une fatigue anormale et au travail bien fait d'un Csapa qui m'a fait dépister le VHC.
Les traitements, avant l'arrivée des nouveaux traitements (sans effets secondaires) en 2016) étaient basés sur l'association Interféron et Ribavirine et étaient très durs à vivre.

L'interféron, c'était une injection par semaine suivie de deux ou trois jours de mal-être profond, accompagné d'un syndrome grippal (fièvre et courbatures).

Sans le soutient qu'apporte le cannabis, j'aurais abandonné les deux premier traitements (6 mois en 2002 et 12 mois en 2012). C'est la seule médication efficace qui m'a permis de traverser ces périodes super hard !
Je me suis d'ailleurs mis à la vaporisation afin de minimiser les effets pulmonaires. C'est la seule chose qui m'a aidé vraiment à traverser ces périodes d'épuisement, de vie perturbée à tous les niveaux (psychique, physiques avec pertes de poids, d'appétit, de sommeil et j'en passe).

J'ai réussi à trouver une médication efficace naturelle (cultiver son cannabis bio est une thérapie en soi) sans laquelle j'aurais fait partie des abandons de traitement.

L'hépatologue qui m'a suivi pendant les 14 première années, soit deux traitements à base d'interféron, m'avait dit au rendez-vous de démarrage du 1°traitement que 70% de ses patients qui suivaient le traitement jusqu'au bout consommaient du cannabis. Le chiffre m'avait paru énorme, mais j'ai compris dès le premier mois.   

Je suis déstabilisé par ta phrase : "C'est une personne polytoxicomane abtinente, donc évitons les conseils de prises de substances qui pourraient la faire replonger."

Plutôt que d'entamer une polémique sur tout ce que sous-entend cette phrase, je colle ici le lien avec une ancienne discussion à propos de l'usage de drogues pendant une thérapie comportant l'interféron : Télaprevir, Ribavirine, interféron avec différentes drogues

Cette discussion n'est accessible qu'en lecture.

Fil

Dernière modification par filousky (12 décembre 2023 à  10:26)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
zuzu
Banni
champi vert6champijaune6cxhampi rouge6
Inscrit le 19 Dec 2023
107 messages
Blogs
Diagnostiqué du VHC à 18 ans, j'ai suivit une bi-thérapie de  Juillet 2001 à Juin 2002, à base de ribaverine (en cachet tous les jours) et une injection d'interféron PEG une fois par semaine, le samedi matin par un infirmier à domicile.

L'interféron PEG, met une sacré claque, en gros pour mon cas, 1h à 2h après l'inhjection j'avais une grosse grippe, 40 à 41°c de fièvre et je finissait en PLS dans mon lit à un niveau de force égal à zéro, parcouru par X frisson et jusqu'a avoir des délies.

Un jours mon cas c'est tellement empiré que j'ai finit par frôler la mort c'est mon voisin de palier qui a appelez les urgences. J'ai été gardé en obbservation 48H la-bas. A l'époque, si mes souvenirs sont bons, cette bi-thérapie dans le traitement du VHC était au stade expérimental, j'étais donc un cobaye servant à étalonné l'étude et pour savoir si il pouvait passez sur une plus grand échelle. Ils s'occupé donc bien de moi et m'ont branché tous plein d'appareil de tout partout.

Sinon pour en revenir à t'as question: Comment supporté, l'interfron, ben ... Ma technique à était d'embrouiller l'infirmier, si bien qu'il venait plus car il avait peur de moi et donc m'injecter plus cette merde, du coup plus d'effets secondaire. J'ai fini pas sortir gérir du VHC avec les féliciations de mon hepato de l'époque qui ne savait pas que ces piqures de mes deux finissant à la benne et que j'avais fait que 4 mois de traitement sur les 12.

Surtout ne fais pas comme moi.

"Petit, Cucul la praline me piquait ma chocolatine à la récré"

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
12037 messages
Blogs
J'interviens juste pour signaler que les traitements actuels des hépatites C ne comprennent plus d'Interféron ni de Ribavirine aux effets secondaires redoutables. Depuis 2017, le mélange de deux antiviraux pris pendant 3 mois (2 mois suffisent) et sans les effet secondaires liés aux anciennes molécules utilisées pour cette hépatite.

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Télaprevir, Ribavirine, interféron avec différentes drogues
par thyann, dernier post 14 mars 2014 par seba59
  14

Pied de page des forums