besoin de conseils: je suis accro à  un accro / PsychoACTIF

besoin de conseils: je suis accro à  un accro

Publié par ,
13844 vues, 29 réponses
loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
bon allez je me lance, j'ai vraiment besoin d'aide car je suis à  bout, et si ce n'est pas ici, je ne sais pas ou je pourrais le trouver.

mon copain est héroinomane depuis quelques années et sous méta depuis environ 3ans. enfin a vrai dire, il prend sa meta que quand il a plus le choix niveau financier.
je crois que c'est clair, je vais pas faire un dessin, puisque de nombreux autres posts l'expliquent tres bien: tous les problemes que ca entraine dans un couple dans lequel une des deux personnes n'est pas dépendant au produit.

le probleme vient plutot de moi. je n'ai pas envie de lacher l'affaire, mais c'est clair que des fois - et en ce moment tout particulièrement - c'est plus fort que moi, et je me dis que ce serait bien mieux de tout plaquer.

j'aurais besoin de conseils, pas de la part de personnes qui sont dans mon cas, mais plutot de la part de ceux qui sont dans celui de mon copain (même si tous les avis sont les bienvenu !)

j'aimerais savoir ce que ca fait d'etre aimé, et d'aimer, sans pouvoir quand meme rien faire à  cause de sa dépendance. ce qu'on ressent, ce qu'on se dit, ce qu'on aime ou qu'on aime pas.
j'aimerais non seulement réussir à  me gérer moi même, car j'ai l'impression qu'a cause de tout ca je suis en train de devenir quelqu'un que je ne suis pas, mais aussi j'aimerais savoir comment l'aider lui.

j'essaye le plus possible de ne pas lui montrer à  quel point je souffre, car j'ai compris qu'être rancunier dans cette situation ne fait qu'aggraver les choses.
j'essaye d'être compréhensive, mais j'ai peur qu'il finisse par se dire que j'accepte sa dépendance, et qu'il oublie que mon plus grand souhait est qu'il décroche.
j'éssaye d'etre forte et d'avoir foi en lui, de le soutenir, et de toujours croire qu'il va y'arriver, parce qu'il dit qu'il a envie, mais au fond, j'ai vraiment du mal à  me dire que c'est possible.

j'aimerais savoir la meilleure facon de me comporter ou ne pas me comporter vis à  vis de tout ca. je suis prête à  tout, parce que moi, ma came, c'est lui. alors j'espère que vous pourrez m'aider...

merci de m'avoir lue smile
loolka

Hors ligne


clemz
terrien
000
Lieu: un peu plus à  gauche.. voila.
Date d'inscription: 28 Feb 2011
Messages: 812
le prend pas mal mais tu auras moins de mal a le plaquer que lui a plaquer la came...je dis sa car tu dit etre accro a lui mais en meme temps tu te dit que ce serait mieux de tout plaquer..c'est en tout cas ce que je te conseil si dans un ou deux ans tu souffre toujours autant...dézolé.
sinon sache que la came efface les émotions les envies les plaizir autre que elle (la came)(ou cette garce) come tu veux..ou du moins elle les diminu.. dailleur sans vouloir etre indiscret niveau sex sa doit pas etre folichon..je me permet de dire sa parce que moi c'est le cas!!hmm..
ce que je vous conseil c'est de changer de vie ou au moins d'endroit si il est pres a arreter ;mais il faut qu'il le veuille vraiment!..s'il te dit ouai je vais essayer c'est déja pas top..on le FAIT ou on le fait pas,,pour ce qui est d'arreter la métha, des méthodes efficaces existes.. ce sera l'après le plus dure..

Demain c'est promis sur la drogue je tire un trait..  snort

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
il ne semble pas en état d´arrêter la métha!! au contraire même je pense qu'il faut atteindre l'objectif suivant: qu'il prenne vraiment sa métha tous les jours, et non pas comme béquille au manque passager...la métha est un traitement qui , lorsqu'il est pris avec régularité, enlève les "hauts et les bas" de la tête, donnant ainsi un meilleur confort mental qui est propice à  l'arrêt de la came

je te conseille donc de lui faire prendre conscience de cela...

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
merci d'avoir répondu si vite !

clemz: je ne sais pas si ce serait plus facile de le quitter, mais je sais que je veux pas abandonner si vite, j'ai pas l'impression d'avoir tout donné. par exemple, j'en ai jamais parlé à  personne et je me dis que rien qu'un soutien extérieur pourrait faire avancer la situation, alors je tente. mais t'inquiète j'irai pas jusqu'à  m'essoufler, ma joie de vivre l'emportera wink

bighorsse: si il n'a pas l'intention d'arreter la came pour le moment, tu crois que c'est quand meme une bonne idée de prendre son traitement ? j'ai toujours entendu que came et traitement combiné ne faisait pas bon ménage ..

je voudrais tellement réussir à  lui faire prendre consciance de certaines choses, le problème est que quand on parle de ca, il acquiesce, il encaisse, il a l'air triste, mais au final il ne parle pas et ca ne le fait pas réagir. un changement de sujet, et c'est comme si il avait deja oublié.
c'est pour ca que je voudrais savoir ce qui se passe dans sa tete, mais puisque je connais la défonce a la came que tres peu et la dépendance pas du tout, pas du tout c'est dur. je sais que d'autres facteurs entrent en jeu, mais avant dêtre dedans, il était différent.
ou est-ce-que vous pensez que le fait que je sois sa copine le renferme sur lui ? enfin qu'il y ait un blocage et qu'il aurait moins de mal à  parler avec d'autres gens de ca?

merci pour vos conseils en tous cas smile
et bonne nuit !

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
reste à  savoir ce que tu désire toi; le quitter ou pas!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
ben si je me suis décidée à  vous raconter mes problèmes c'est que j'ai envie de trouver une solution pour rester avec lui sans trop souffrir moi même.

est-ce-que c'est possible de vivre avec la drogue dans  un couple ? est-ce-que certains d'entre vous l'on vécu et aurait des conseils à  me donner ?

je sais que c'est assez personnel comme question, mais si vous pouvez pas y répondre, pourriez vous m'indiquer où je peux trouver de l'aide? à  qui m'addresser ? enfin la j'en arrive à  un point où je desespère vraiment, je suis de plus en plus énervé, désagréable avec tout le monde,  je pers ma motivation à  tout faire... mais j'arrive pas à  trouver la force de me dire que je serais mieux sans lui, parce que je crois pas que c'est le cas.
je sais plus du tout quoi faire

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
j'arrive plus à  rien...

je reviens vers vous parce que c'est la seule chose qui me donne encore un peu d'espoir aujourd'hui. je n'arrive plus à  penser à  autre chose, je n'arrive plus à  avoir envie de quoi que ce soit, je n'arrive plus à  parler avec personne, je n'arrive plus écouter les gens.... je suis completement dans mon monde.
au boulot, je me force à  sourire, mais les gens remarquent que je ne suis pas moi même,et quand ils me demandent ce que j'ai, je dois me forcer pour ne pas éclater en sanglots.
je subis ma vie plus que je la vie, et toute la journée, j'attends avec impatience le moment ou je pourrais être seule pour pleurer.
je n'ai plus faim, je ne dors pas bien, meme mes amis ne peuvent plus rien faire pour moi.
et maintenant, de plus en plus, meme quand je suis avec lui je suis triste, parce que j'arrive plus à  cacher ma tristesse.
et pourtant j'arrive pas à  lui en vouloir, parce que je sens que c'est pas sa faute. et j'arrive pas a lacher l'affaire.
j'attends rien de votre part, mais d'écrire ca quelque part, et de me dire que quelqu'un m'écoute, c'est déjà  un petit quelque chose pour moi.. je me sens seule comme jamais

Hors ligne


pssykkotex
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 07 Dec 2010
Messages: 89

loolka a écrit

est-ce-que c'est possible de vivre avec la drogue dans  un couple ? est-ce-que certains d'entre vous l'on vécu et aurait des conseils à  me donner ?

je sais que c'est assez personnel comme question, mais si vous pouvez pas y répondre, pourriez vous m'indiquer où je peux trouver de l'aide? à  qui m'addresser ?

très rapidement.
Tout est possible dans un couple.

Mais personne ne peut changer personne. On peux aider à  faire prendre conscience que. C'est tout.

il existe des groupes de paroles pour les conjoints famille ou proche de personnes dépendantes  en tout genre : alcool, drogue, medoc, etc...
Suis au boulot pas trop le temps mais sachent qu'ils en existent plusieurs.
Personnellement je me suis déjà  rendu dans des réunions de proche d'alcoolique, et il y avait aussi des personnes conjointe de toxicomane. Ca s'appelais al anon mais perso j'avais pas du tout accroché... mais bon il en faut pour tout le monde.
Il y en a certainement beaucoup d'autres d'ailleurs, j'espère que d'autres auront des noms pour toi.

J'ai vraiment peu de temps mais te répond brièvement car j'ai l'impression de pouvoir me lire quelques années auparavant. (à  quelque chose près car j'avais aussi des addictions à  cette période de ma vie)
J'ai passé des mois voir des années à  vouloir changer l'homme que j'aimais.
A essayer toutes les techniques possibles et inimaginables pour lui faire prendre conscience de ce qu'il fallait qu'il fasse pour que l'on soit heureux ensemble (je savais pour deux...).
J'ai essayé la gentillesse, la tristesse, les cris, les engueulades pas possible, les reproches, l'extrême compréhension... et j'en passe et des meilleures.

jusqu'à  ce que j'admette que le seul moyen c'était "le lâcher prise".
Admettre qu'on ne peut changer personne sauf se changer soit même. Pouvoir changer sa façon de percevoir les choses. Apprendre à  se détacher, etc...

Accepter sa "maladie" et ne pas la lui reprocher. Ne plus accepter l'inacceptable.
Faire ma vie en restant avec lui (c'était mon choix) mais en ne subissant plus les conséquences de SES actes.

Du coup ma vie avec mon alcoolique/toxicomane a eu deux phases :
la première ou je vivais selon lui, selon ses démarches, selon ses arrêts, selon ses rechutes, selon ses problèmes d'argent, selon ses crises de manque, selon son humeur, selon lui quoi...
Autant te dire que ce n'était pas une vie. Epoque ou j'étais très en colére constamment, très malheureuse, époque ou j'avais l'impression de ne rien contrôler. Et en effet, je ne contrôlais rien de ma vie, puisque j'attendais après lui pour être heureuse....

Puis la deuxième phase ou j'ai compris qu'il ne fallait pas que j'attende après lui.
Et c'est la que viens la question cruciale, je le quitte ou pas ?

Personnellement je ne l'ai pas quitté, et la deuxième phase de notre relation a été beaucoup moins difficile pour moi.

J'ai pris beaucoup de recul, j'ai appris à  vivre pour moi, en sachant ce que je pouvais accepter et ce que je ne pouvais plus accepter de la part de sa "maladie".

C'est horrible à  dire mais on est resté ensemble et je l'ai regardé coulé, sans rien pouvoir faire, en ne pensant qu'à  ne pas empatir de sa maladie (conseil d'un psy hein).
Et bien ce fut très dur, mais très vite il a pris conscience des conséquences de sa toxicomanie et de son alcoolisme sur sa vie. Il n'avait plus sa "bouée de secours" qui était, à  l'époque, moi.
Il a été confronté directement aux conséquences de ses actes, sans personne pour lui maintenir la tête hors de l'eau.

C'était une période très difficile que d'apprendre à  se détâcher de lui. Mais j'avais enfin compris : il était alcoolique et toxicomane. Mon rêve aurait été qu'il ne le soit pas, mais il l'était.
Je ne pouvais plus faire ma vie en le lui reprochant constammement et en espérant qu'une chose, qu'il change, qu'il ne soit plus comme ça.

Il était comme ça, je l'acceptais, ou pas.

Bref c'est surement confu ce que je viens d'écrire, c'est pas facile pour moi de retranscrire cette période avec des mots, mais voilà  mon expérience.

Ne pensent pas trop à  ce que pourrais être votre vie, si.. si... si..........
penses à  ce que peut être votre vie en l'état.

T'envois mon soutien, à  bientôt

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
salut pssykkotex et merci, merci, merci pour ton message.

je sais que je ne changerais personne et je ne me fais pas d'illusions.
j'ai envie de réussir, comme toi, à  accepter sa maladie sans souffrir, mais je ne sais pas où poser les limites, si je dois en poser.
comment peut-on accepter le fait que la drogue passe avant soi? tu dis dans ton message que tu a appris à  savoir ce que tu pouvais accepter et ce que tu ne pouvais pas accepter, est-ce-que tu pourrais développer ? ou donner des exemples ? ca m'aiderait beaucoup. et est-ce-que tu t'es fait aidé pendant ce temps la ? (tu parle d'un psy à  un moment dans ton message)
et il y a autre chose qui m'interpelle, c'est que tu parle au passé... j'en conclu qu'il y a une fin à  l'histoire, est-ce-que je peux me permettre de demander ce que c'était ?

c'est difficile de pas imaginer ce que ca "pourrait être si" et je pense que ca c'est un probleme que tous les couples connaissent, qu'il y ait dépendance ou non.

j'aimerais bien savoir aussi combien de temps tu as tenu le coup avant de passer à  la "deuxième phase" comme tu dis, enfin avant de décider de l'accepter tel qu'il était au lieu d'essayer de le changer.

bref, je sais que c'est difficile de donner des conseils et de savoir à  quoi s'en tenir alors que vous ne savez pas grand chose de moi, mais je me reconnais et je le reconnais dans tous les autres posts qui ressemblent au mien, et je me dis que des milliers d'autres personnes ont vécu ce que je vis. ca me fait me sentir moins seul le temps que ca dure, et je vous en remercie infiniment.

loolka

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
Salut PAI,
oui je pense que t'as raison. j'ai confiance en lui, et il sait que je ne le prend pas pour un "drogué" de la meme facon que la société les considère comme tu dis.
le problème c'est que des fois, j'ai l'impression d'etre un peu trop compréhensive des fois, et d'avoir trop confiance en lui, tu vois ce que je veux dire ?
enfin ca m'est arrivé même de lui preter des sous... j'ai un peu de mal à  faire la distinction entre l'encourager à  s'en sortir et l'entrainer encore plus profond dans sa maladie... je pense que la limite entre les deux est assez mince, et puisque deja a la base je me fais facilement marcher sur les pieds, des fois j'ai l'impression qu'il en profite !
enfin ca va aller jusqu'ou avant qu'il s'en rende compte ?

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Loolka, je vais te parler de mon cas, car je me suis mis à  une époque avec une fille qui ne consommais pas, et moi a donf.

Cette fille a tout fait pour me changer, alors déjà  elle m'as littéralement flinguer, j'étais devenu une loque car aucune envie, ma vie étais derrière moi, mes passions, mes amis, plus rien. Je n'avais goûts a rien. Une larve. Et niveau cul, oublie.

Nous sommes resté 7 ans ensemble, j'ai enterré pas mal de monde durant cette période, nous nous sommes séparé plusieurs fois, ben j'étais devenu insensible. Impossible de chialer. On s'embrouillais grave a cause de ça.

Notre relation étais très I love you fuck off. Mammon à  eu le malheur de passer une nuit chez nous, il pourrat te dire que ce n'étais pas la joie. Du genre une relation fusionnelle, rien de pire je me suis aperçut, mais trop tard.

Non, surtout ne change pas la personne, ni pour lui, ni pour toi. Elle a fini qu'elle est suivie par un psy et qu'il lui a annoncé d´emblée qu'elle risque d´être sous AD à  vie (elle étais maniaco-dépressive)

Et ce qu'as vécu pssykotex ne peux pas s'appliquer à  ton cas. Tu es la seule personne à  connaitre tes limites de ce que tu peux supporter. Protège toi, et s'il le faut, ben séparez-vous. On ne meurt pas d'une peine de coeur.

Enfin en connaissance de cause, tout ce que je peux te conseiller, c'est d'aller voir un psy pour te soulager, et si ca continue de te bouffer, ben quitte le.

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Loolka, je vais te parler de mon cas, car je me suis mis à  une époque avec une fille qui ne consommais pas, et moi a donf.

Cette fille a tout fait pour me changer, alors déjà  elle m'as littéralement flinguer, j'étais devenu une loque car aucune envie, ma vie étais derrière moi, mes passions, mes amis, plus rien. Je n'avais goûts a rien. Une larve. Et niveau cul, oublie.

Nous sommes resté 7 ans ensemble, j'ai enterré pas mal de monde durant cette période, nous nous sommes séparé plusieurs fois, ben j'étais devenu insensible. Impossible de chialer. On s'embrouillais grave a cause de ça.

Notre relation étais très I love you fuck off. Mammon à  eu le malheur de passer une nuit chez nous, il pourrat te dire que ce n'étais pas la joie. Du genre une relation fusionnelle, rien de pire je me suis aperçut, mais trop tard.

Non, surtout ne change pas la personne, ni pour lui, ni pour toi. Elle a fini qu'elle est suivie par un psy et qu'il lui a annoncé d´emblée qu'elle risque d´être sous AD à  vie (elle étais maniaco-dépressive)

Et ce qu'as vécu pssykotex ne peux pas s'appliquer à  ton cas. Tu es la seule personne à  connaitre tes limites de ce que tu peux supporter. Protège toi, et s'il le faut, ben séparez-vous. On ne meurt pas d'une peine de coeur.

Enfin en connaissance de cause, tout ce que je peux te conseiller, c'est d'aller voir un psy pour te soulager, et si ca continue de te bouffer, ben quitte le.

Si on aurai persister à  vouloir rester ensemble, il y aurai eu un meurtre de son coté ou du miens, c'est inévitable.

Hors ligne


pssykkotex
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 07 Dec 2010
Messages: 89

loolka a écrit

tu dis dans ton message que tu a appris à  savoir ce que tu pouvais accepter et ce que tu ne pouvais pas accepter, est-ce-que tu pourrais développer ? ou donner des exemples ? ca m'aiderait beaucoup. et est-ce-que tu t'es fait aidé pendant ce temps la ? (tu parle d'un psy à  un moment dans ton message)

je n'acceptais plus de subir SES problèmes liés à  SES dépendances (et j'avais déjà  bien à  faire pour moi uhuh)

Donc matériellement parlant, je n'acceptait plus qu'il rentre à  la maison quand il avait bu (dangeureux, violent). Je n'acceptait plus d'attendre après lui pour sortir ou ne pas sortir. Je n'acceptais plus de lui donner un centime. Je n'acceptais plus de ne pas avoir sa part de loyer chaque mois. Je n'acceptais plus de lui faire à  bouffer pour faire passer ses tremblements, je n'acceptais plus de penser à  lui quand j'allais chez mon dealeur car il arrivait même plus à  bouger pour sortir, je n'acceptait plus de l'entretenir au final dans la facilité, facilité qui l'empêchait de voir en face qu'il était tenu à  bout de bras. Ca parrait dur, ouai... mais c'était pourtant bien à  lui d'assumer les conséquences de ses actes, et pas à  moi, comme je le faisais avant.

Après c'est difficilement transposable, chaque relation est différente, et comme je te dis, ca l'est encore plus quand on sait que j'avais aussi des problèmes de mon côté. Au final c'était pas sa toxicomanie le pire, c'était son alcoolisme et ses effets dévastateurs (violence verbale, pb financier démentiel, mensonge, disparition fréquente, vol, police, et j'en passe)

Sinon donc oui j'en ai bien parlé à  un psy. Que je voyais déjà  pour mes propres pb d'addictions. J'avais besoin de comprendre mon comportement à  son égard. Pour m'aider à  y voir plus clair. J'avais comme toi l'impression de vivre pour quelqu'un, dans l'attente de SES décisions. J'avais l'impression de m'être égarée en chemin.
Et en ne pensant pas à  moi, comme le disait la psy, je n'avançais pas. Et elle avait bien raison.
Attendre après quelqu'un pour être heureux c'est horrible. Elle m'a appris à  prendre du recul sur les choses, et à  lâcher prise sur les choses que je ne pouvais contrôler moi même.
Par contre, je pouvais contrôler le fait que je veuilles sortir voir des amis, le fait que je veuille calmer mes différentes conso de l'époque, le fait que JE veuille partir en vacances, le fait d'évoluer professionnellement, et j'en passe. Bref je pouvais contrôler beaucoup de choses sur ma vie, choses que je ne faisais plus car je me contentait de vouloir contrôler des choses qui n'était pas de mon ressort.



et il y a autre chose qui m'interpelle, c'est que tu parle au passé... j'en conclu qu'il y a une fin à  l'histoire, est-ce-que je peux me permettre de demander ce que c'était ?

..

j'aimerais bien savoir aussi combien de temps tu as tenu le coup avant de passer à  la "deuxième phase" comme tu dis, enfin avant de décider de l'accepter tel qu'il était au lieu d'essayer de le changer.

oui oui tu peux te permettre wink

effectivement il y a eu une fin à  l'histoire.

En gros je suis resté quasiment deux ans à  me mettre la rate au court bouillon, comme toi, puis ma prise de conscience a énormément changé mon couple.
Plus d'accusations incessantes à  son encontre, énormément moins de tracas pour MOI (alors que lui ca allait créscendo : en 1 mois : voiture saisie, permis annulé, prison sursi, interdit bancaire, plus de boulot, pb au foie...). Beaucoup plus de distances entre lui et moi, dans le sens ou je revivais, je resortais (pas que je voulais sortir sans lui, je lui proposais avec plaisir, mais si il ne rentrait pas=alcool, je partait quand même).
Puis, il a ouvert les yeux, voyant qu'en fait sans bouée de secours ben c'était le titanic pour lui. Donc ouai il s'est pris un main, desintox tout le toutim.
Rechute recure rechute...
Et pluis le temps allait, plus j'avais appris à  vivre pour moi.
Et voilà ... le recul m'a fait comprendre que j'aimais en lui qu'une seule partie, et que j'avais passé 2ans a essayer de faire disparaitre une partie de lui qui, pour moi, ne méritait pas d'exister. Et c'était là  mon erreur.
On s'est séparé au bout de 3ans à  la suite d'une éniéme rechute ou il a détruit mon appart car il était pas content que je sois partie à  NOTRE WEEK END sans lui (ben il était pas rentré le matin ou on devait partir, j'y suis allée toute seule lol)


Depuis, je l'apprécie toujours et je sais que c'est quelqu'un de bien.
Mais je sais aussi que c'est quelqu'un qui a de gros problèmes drogues/alcool et qui ne me rend pas heureuse en l'état.
Qui malheureusement au jour d'aujourd'hui est toujours en plein dedans.
Je lui souhaite d'y arriver un jour bien évidemment. Et je pense qu'il y arrivera le jour ou il voudra plus de toute cette merde. Pour le moment, dans sa tête, il reste cette part de "j'adore la défonce", et ca, personne sur terre ne peut l'effacer du cerveau de quelqu'un wink

prend soin de toi, pense à  toi c'est important. Tu peux faire des miracles avec ta vie, mais c'est dur de faire des miracles avec la vie des autres... smile

Dernière modification par pssykkotex (08 mars 2011 à  12:10)

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
oui t'as raison mickykeupon, on ne meurt pas d'une peine de coeur...
mais on devient quoi quand ca fait 10 ans qu'on était persuadé que notre vie serait avec une personne bien précise ? qu'on a tout partagé avec lui, tout vécu, que depuis tout ce temps on se serait jamais imaginé avoir à  reconstruire une si belle histoire avec quelqu'un d'autre, parce que l'histoire qu'on a depuis tellement d'années, même si elle a été parsemée d'obstacles, s'avère être la plus belle chose qu'on a eu jusqu'à  présent ?
que juste à  cause d'un produit tout à  basculer, alors que tout allait si bien avant ? et qu'en plus de ca, on peut rien y faire ?
à  part desespérer, attendre et pleurer, j'ai du mal à  savoir quoi faire...

mais merci d'être la, et merci pour tous vos conseils... je sais que je peux pas être tres objective dans ma situation, et c'est aussi pour me faire relativiser que je suis venue ici...
j'ai quand meme du mal à  envisager une solution dans laquelle je me protegerais toute seule.
parce qu'avant d'être mon copain, c'est la personne qui m'est la plus chère au monde, et j'ai du mal à  m'imaginer le voir se détruire sans me détruire moi-même.

Dernière modification par loolka (08 mars 2011 à  23:30)

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Je ne dit pas que c'est facile, loin de là , t'inquiète, j'ai bien trinqué.
Tellement trinquer que maintenant je n'arrive plus a m'attacher, mais quand j'aime, c'est à  fond, comme tout ce que je fais.

Exemple, ma dernière histoire à  durer 3 mois, j'étais persuadé que enfin ca y'est, ma vie allais prendre un sens, le virage inespéré. Ben au boud de 3 mois elle m'as dit que ca ne serais pas possible (je sais que 3 mois et 10 ans n'ont rien a voir, c'est juste pour essayer de t'expliquer ma façon de fonctionner), là  tout c'est effondré, finalement je n'aurai surement jamais droit au bonheur d'avoir une famille, ben tant pis, au moins pendant 3 mois j'aurai connu un super bonheur. Je l'aime toujours, on se tel régulièrement mais voilà , ce n'est pas possible car je suis toujours au taquet et que je ne peux pas changer.

Tant pis, pas de vie de famille pour moi, mais il y'as tellement de bonne chose à  voir sur terre, de personne super cool à  rencontrer, de chose a apprendre que cette rupture au final m'as permis de mieux me connaitre.

Et sinon l'histoire dont je te parlais étais une relation fusionnel qui a durer 7 ans, durant lesquels je suis sorti de la rue, arreter la drogue (enfin presque wink), j'ai eu plusieurs emploi. Quand elle m'as jeter, au début je ne voyais plus d'interêt à  vivre.
Pourquoi me battre puisque la seule personne qui donnais un sens à  ma vie n'étais plus là  ?
Ben ca peut paraître con ce que je vais dire, mais juste parce-que je me suis mis comme objectif de rencontrer un maximum de personne sur terre, et pour l'instant je ne suis pas déçu car il y'as vraiment des personnes qui valent le coup de rencontrer.

Et maintenant, grand changement, j'aime MA vie.
Seul, sans possibilité de fonder une famille, mais heureux car libre de pouvoir bouger pour rencontrer, échanger, apprendre, vivre quoi.

Bon vas falloir rapidement que je colore ma crête car j'ai l'impression de me hippiser.

Tu as vécu de superbe moment avec ton homme, mais si ca vire trop au cauchemars, protège toi et sauve toi, et surtout ne garde en mémoire que les bons moments vécu avec lui.

Une phrase que j'avais graffer dans mon appart/squatt a Nantes sur tout un mur pour être sûr de la voir plusieurs fois chaque jour c'étais "tout ce qui ne te tue pas te rend plus fort"

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

mikykeupon a écrit

Pourquoi me battre puisque la seule personne qui donnais un sens à  ma vie n'étais plus là  ?
[...]
Et maintenant, grand changement, j'aime MA vie.

MERCI. J'ai sans doute compris.

Même s'il me reste peu de temps, je le retrouverai. Mais quid de sa souffrance, solitude (?) quand je partirai ?

Fin de Modération. Et du HS. Désolé, toutes mes mes excuses.


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
looka
tu te demandes :"mais on devient quoi quand ca fait 10 ans qu'on était persuadé que notre vie serait avec une personne bien précise ? qu'on a tout partagé avec lui, tout vécu, que depuis tout ce temps on se serait jamais imaginé avoir à  reconstruire une si belle histoire avec quelqu'un d'autre"

je suis restée 20 ans avec la même personne lui aussi toxico qui du jour au lendemain m'a trompée pendant que jetais en cure de subutex à  l'hp; puis il m'a abandonnée à  mon sort quand les psy m'ont cartonnée avec des antidepresseurs, des antipsychotiques (inutile puisque je n'ai pas de psychose, ni d'hullu, ni de pmd)  des benzos...quand j'ai tout arrêter, d'un coup, voyant que j'allais en perdre ma vie, (on devient un légume ) ..il m'a alors jeté comme une vieille chaussette ....cocue j'etais...jamais il n'a pu le dire d'ailleurs je l'ai su pour avoir vu....je suis donc partie de ma ville avec :un t shirt, mes habits , mes pompes aux pieds, ma voiture et c'es tout...

J'ai failli me tuer en me jetant sous un train, on m'a récupérée in extremis...après j'ai vécu la mort aux trousses pendant 2 ans..une horreur..dans un foyer genre sonacotra...j'y ai subi une grave agression... j'ai même pas porté plainte...et j'y ai rencontré mon mari actuel avec qui j'ai un petit garçon de 8 ans le 14 mars...;
je ne pensais pas du tout pouvoir m'en sortir ainsi!!! je croyais mourir...ben non...;

gardes tout courage, ton ouverture aux autres, tu verras ,tu pourras te refaire une vie..

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

loolka a écrit

oui t'as raison mickykeupon, on ne meurt pas d'une peine de coeur....

Si on peut : il suffit juste de s'en donner les moyens ce que je ne conseille à  personne évidemment.


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


loolka
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 02 Mar 2011
Messages: 15
merci bighorsse, tu es forte et c'est beau ce que tu dis, enfin c'est triste, mais quelque part c'est beau.. et la vie a l'air detre plus cool maintenant! bon anniversaire a ton petit garçon, si je n'y pense pas le jour meme, tu vas faire un gateau? : )

mikykeupon, je trouve ca super que t'ai trouvé TA vie et que tu l'aime.. je pense que c'est le probleme de beaucoup de personne, c'est qu'il dépende trop des autres, et moi la premiere dailleurs.. enfin je deteste la solitude quoi, je suis bonne a rien dans ces moments la.. quant à  tourner la page et ne se rappeler que les bons souvenirs... ben faut en vouloir quand meme, mais d'y arriver ca peut que être parfait
par contre juste un truc, quand tu dis que "ce n'est pas possible car je suis toujours au taquet et que je ne peux pas changer" tu veux dire au taquet sur elle, ou au taquet comme "taquet" ? et pourquoi tu pourrais pas changer ?

c'est vrai que tout ce qui ne tue pas rend plus fort, et c'est vrai que des fois faut savoir faire le choix de partir, mais tant que le choix est là , il y a toujours le doute de faire le mauvais choix... et puis c'est dur d'etre face a un dilemne en étant tiraillé des deux cotés

enfin bon la vie continue, et de voir qu'il existe un monde beaucoup plus immense que celui de mes petits problemes m'aide aussi vachement a les oublier. alors merci de m'ouvrir les portes vers ce monde en me racontant vos histoires et en me donnant vos conseils !
au fait bighorsse, je peux faire un gateau aussi si tu veux et te l'envoyer, j'aime beaucoup faire des gateaux smile enfin apres, l'état dans lequel il va arriver est pas trop garanti.. hmm
bonne soirée à  tous

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs

Alain Will a écrit

loolka a écrit

oui t'as raison mickykeupon, on ne meurt pas d'une peine de coeur....

Si on peut : il suffit juste de s'en donner les moyens ce que je ne conseille à  personne évidemment.

Je ne suis pas d'accord Alain, on meurt d'un suicide par exemple, sûrement du a la peine de coeur.

Loolka, quand je dit que je suis toujours au taquet, c'est que je suis constamment le pied au plancher, pas assez posé pour fonder une famille. Mais je me suis fait une raison et je m'aime comme je suis, avec mes imperfection, et je ne veux pas changer, quoique ca m'en coûte.

Hors ligne


Alain Will 
ancien Vice-Président et co-fondateur
France
100
Date d'inscription: 14 Oct 2008
Messages: 9618
Blogs

mikykeupon a écrit

Je ne suis pas d'accord Alain, on meurt d'un suicide par exemple, sûrement du a la peine de coeur.

Ca revient au même ; tu es bien placé au vu de ta formation pour le savoir.... Bises mon Miky....


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
c'est vrai que tout ce qui ne tue pas rend plus fort,

je n'en suis vraiment pas persuadée de cet adage!!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


clemz
terrien
000
Lieu: un peu plus à  gauche.. voila.
Date d'inscription: 28 Feb 2011
Messages: 812
BIG: je suis daccord avec toi mais je pense qu'il faut le prendre comme une "motivation" ..
un truk qu'il vaut mieux se dire!!
maisc'est clair; tout ce qui ne tue pas ne rend pas plus fort..merci-1

Demain c'est promis sur la drogue je tire un trait..  snort

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
Bon alors je vais tenter de développer cette pensée :

Quand je dit que tout ce qui ne tue pas rend plus fort, c'est que par exemple, je fais une énorme connerie, j'en prends pour 5 ans de taule, en ressortant je saurais pourquoi j'ai fait la taule, et je fgerais tout ce qu'il faut pour ne pas me refaire serrer. Ca m'auras rendu plus fort sur un point.

Plus concrètement, avant j'adorais insulter les flics droit dans les yeux pour me battre avec eux (enfin pour me prendre des coups par eux), et j'ai vue où ca m'as mené, j'ai pris cher et je le paie encore aujourd'hui. Maintenant j'ai retenu la leçon alors je le fais plus intelligemment, plus d'insultes verbales face à  face du genre "et ta soeur elle suce des schtroumpfs connard !". Mais ca ne m'empêche pas de les taquiner, en plus réfléchi. Ca m'as rendu plus fort.

Hors ligne


clemz
terrien
000
Lieu: un peu plus à  gauche.. voila.
Date d'inscription: 28 Feb 2011
Messages: 812
SLUT MIK ..(enfin pour me prendre des coups par eux)... j'aprécie ta franchise;)

"outrage a agent".. j'en ai pris deux!! sa va encor deux..mais aditionné au reste...roll
boujoux

Demain c'est promis sur la drogue je tire un trait..  snort

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
mick
ok dans le sens que tu as développé! et je me rappelle tes fotos de bastonade avec les flics! sur que c pas l'idéal de les insulter de front comme ça! ça fait mal!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs

clemz a écrit

"outrage a agent"

J'envie tant les simples outrages à  agent wink

bighorsse a écrit

ça fait mal!

Mais c'est ca qu'étais bon wink

Hors ligne


bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
000
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8496
Blogs
c'etait bon parce qu'ils te faisait mal johnny ou parce que toi tu les latais bien?? ou les deux?

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne


mikykeupon 
Modérateur à la retraite
France
1900
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9613
Blogs
C'est dur de frapper des flics quand ils sont une bonne dizaine sur toi, mais qu'est-ce-que c'est bon de sentir leur coups heures après heures parce-qu'ils n'arrivent pas à  te faire fermer ta gueule wink

Mais bon, aujourd'hui je ne sais pas si je serais autant endurant, et sincèrement, je n'ai plus envie de tester, si quelqu'un veux le faire à  ma place et nous faire un trip-report, ce serais avec joie que je le lirais demon1

Hors ligne


pssykkotex
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 07 Dec 2010
Messages: 89
on attend de tes nouvelles loolka, j'espère que tout va bien de ton côté ?

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Couple - Je suis amoureuse d'un mec accro à la Coke
par Margm, dernier post 27 décembre 2018 à  03:07 par Shala
  7
[ Forum ] Est-ce possible de ne pas tomber accro de l'héroïne ?
par petitesirène, dernier post 11 octobre 2014 à  21:31 par petitesirène
  26
[ Forum ] Couple - Mon mec est accro a l heroine et dépressif
par La fleur, dernier post 06 février 2019 à  11:09 par sphax
  21



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Venez partager vos expériences de la fete !
    22 novembre 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 3jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Buprénorphine + 5-thp
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Grow kit de Copelandia cyanescens
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Craving - 40 mg
    Il y a 2mnCommentaire de Cusco dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Substitut de qualité à la cocaïne de rue
    Il y a 11mnCommentaire de Cusco dans [Cathinones et RC stim...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Effets Pyschique Terrible Après Un Ménage Tramadol Mdma
    Il y a 2hNouvelle discussion de Charly-Muji dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Put***, que ça ne m'avait pas manqué!
    Il y a 3h
    13
    Commentaire de Stelli dans [Paroles de femmes...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Zopiclone durée
    Il y a 3hCommentaire de Marla Singer dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Injecter - Cocaine très pure mais quasi absence de flash
    Il y a 3hCommentaire de bloodistory dans [Cocaïne-Crack...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Melange ketamine+mirtazepine(AD tetracyclique)
    Il y a 4hCommentaire de TheRealSlimShady dans [Antidepresseurs...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Etizolam
    Il y a 4hCommentaire de TheRealSlimShady dans [RC Benzodiazépines...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Trois journées de chemsex
    Il y a 2mn
    20
    Commentaire de Rick dans le blog de Bootspoppers
    (67 commentaires)
     Blog 
    Drogue, prise de poids, perte de poids...le cercle vicieux
    Il y a 3hCommentaire de Marla Singer dans le blog de Deltaa
    (1 commentaires)
     Blog 
    Je ne m’en sort plus
    Il y a 16hCommentaire de Ryze dans le blog de Ryze
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dpendant au tabac ?
    Dernier quizzZ à 05:57
     PsychoWIKI 
    Pentedrone, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Deirdre, Ryze nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
     Hexen oral
    par L'Apoticaire, le 12 Nov 2019
    Le plus populaire c'est indubitablement l'HEXEN (N-Ethylhexedrone) Après tout dépend de la qualité du boulot de la personne qui etiquette les produits, après, hexen ou pas hexen, il peut y avoir ds erreurs d'etiquetage sur tous les prods. Et defois aussi faut faire gaffe à c'qui est marqué s...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Reflexion de fin assez pertinente. Marla dans [commentaire de blog] Trois journées de chemsex
    (Il y a 3h)
    surtt pr une 1er grossesse, comme tu dis... Marla dans [forum] Put***, que ça ne m'avait pas manqué!
    (Il y a 3h)
    Tuto au top comme les autres sur le sujet. Bravo & merci pour ton invest dans [forum] Tutoriel Tails
    (Il y a 3h)
    +1 Qu'en pensent les ultra féministes de service ? dans [commentaire de blog] Trois journées de chemsex
    (Il y a 4h)
    hate de suivre tes pérégrinations... :) Marla dans [forum] Put***, que ça ne m'avait pas manqué!
    (Il y a 6h)

    Pied de page des forums