Mon Enfer avec la Méthadone / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Zazou2A » 

Mon Enfer avec la Méthadone 



Allez, je viens de récupérer un tel après presque un mois d’absence ! Et comme j ai dû vous manquer big_smile :p
Allez un peu non ?
Bwef

Faut que je vous raconte ce qu’il s’est passé depuis; puis après 2-3 shoot de C, t façon j arriverais pas a dormir de suite !

J’etais Donc passé à la méthadone, j’avais un mauvais souvenirs de cette molécule que j’avais Quelques années plus tot, très mal supporté

Mais je me suis dis que peut-être n’y étais je pas prêt à l’epoque, le contexte de vie était différent, fin toussa quoi
Puis de toute façon mon généraliste avait refuser le skenan et notre dernier rdv avait finis par un divorce;

Je n’avais donc pas vraiment le choix.

L’induction s’esr Fait à 40mg, au bout dune semaine j’etais A 80.
Assez vite j’ai eu des problèmes pour dormir, mais surtout en moins de 10j, j’avais retrouver la camisole que javais déjà connu, les émotions positive qui disparaissent, la perte de toute motivation, voir du monde m était insupportable tant j étais irritable.
Les quelques break a la came me permettait de souffler; mais ça n’allait pas ....

Encore 2 semaines passent; en plus de ne plus avoir de tel, rien; je n’arrive plus a me motivé à faire quoi que ce soit et les journées se resument à regarder des série et fumer de la weed.
Parfois le WE je prends 200/260mg pour me sedater un peu ...
c est même pas vraiment efficace.

Je n supporte plus non plus de devoir aller au csapa tout les jours.

A ce moment là jai rdv avec l’addicto
Je lui explique; et même s’il comprends que ça n va pas, sa seule proposition reste l hospitalisation
Ce que je refuse catégoriquement encore plus sous méthadone
Qui d’ailleurs ne calme pas mes envie de défonce.

Je n’ai plus qu à passer au centre 3 fois par semaines.
Il y a pénurie d hero, j’ai pas de tél; j’ai donc passée 14j au moins seulement à la metha, plus bas que terre; finalement j’ai été au centre je voulais récupérer 8j de TTT, ils ont refuser
Alors j’ai attendu devant et pour 80€ j’achetais 600mg de méthadone

Un peu plus tard, toujours aussi mal; j’ai vu les 800mg, espérant sincèrement y rester; j’y ai rajouter plusieurs benzo.

Mais je ne sais comment c’est possible; à part etre tres defoncer, moi et mes 60kg tout mouillé, j’ai été certe très def, mais c est tout ....

Mais une fois de plus mon frère a été genial, quand c’est toujours compliqué avec la Madré, et comme mon père Chili en Gwada, heureusement qu’il est là ...

Il veut que j’essaye, alors jai décider de repasser à l hero, le temps de trouver du skenan prescrit légalement...
j’espere Qu’on va y arriver et Sans trop tarder parse qu avec la tolérance que j’ai, ça va vite me coûter cher ...


En tout cas c fou comme cette palette de TSO aussi réduite est un problème !
Comme pour bcp de gens pour moi la bupre ne m aide pas; elle n est pas suffisante.
Et je ne supporte absolument pas la méthadone; à partir de là, on me demande soit de m habituer malgré tout
Ou bien de me demerder ....
comme si il n y avait chez les opiophiles que 2 catégorie ? Ceux à qui la bhd réussis et ceux à qui la metha réussis ?
Mais on est en France ... la diaphine médicale n est sûrement pas pour de suite !

Maintenant je me lance en quête dun prescripteur pour du skenan; croisons les doigts

M’enfin; voilà où j’en suis, y’a eu plus fun mais jsuis content de vous retrouver
Une histoire pour vous expliquer un peu les raisons de mon absence quoi

drogue-peace

Zaz

Catégorie : Tranche de vie - 03 mars 2019 à  06:11



Commentaires
#1 Posté par : Marla Singer 03 mars 2019 à  14:27
Courage loulou, on espère que tu trouveras le traitement adapté et que le moral va remonter.
Bisous! salut

Posté par : Marla Singer | 03 mars 2019 à  14:27

 
#2 Posté par : Psycho998 03 mars 2019 à  15:01
écoute essaie de faire un sevrage à la dure comme moi j'ai fait pour tout lâcher tout d'un coup c'est radical mais c'est la meilleure des solutions

Une hospitalisation sur une durée de 5jours

basée sur le protocole suivant

perfusion salé avec 4 ampoules de Valium 3 ampoules de Laroxyl  du novalgin pour la douleur
Largactil voie injectable intraveineuse haldol sous-cutané voir 2 à 3 injections par jour en intraveineuse par la perfusion.

C'est vrai qu'il y a de quoi assommer un troupeau d'éléphant tu seras totalement dans la défonce durant ta cure mais tu ne sentiras pas de douleur tu seras juste pas toi comme dans un état second après ces 5 jours tu seras libéré de tout syndrome de manque il restera le mental maintenant c'est ton combat ta volonté de t'en sortir
Reputation de ce commentaire
 
Bienvenu dans les années 60 !
 
C’est clair ! Merde à la fin.. Marre de ce genre de commentaire:(
 
Encore 1 qui croit tout savoir mais qui a beaucoup à apprendre !!! Cusco
 
non non non . au secours ... zig

Posté par : Psycho998 | 03 mars 2019 à  15:01

 
#3 Posté par : Psycho998 03 mars 2019 à  15:04

Psycho998 a écrit

écoute essaie de faire un sevrage à la dure comme moi j'ai fait pour tout lâcher tout d'un coup c'est radical mais c'est la meilleure des solutions

Une hospitalisation sur une durée de 5jours

basée sur le protocole suivant

perfusion salé avec 4 ampoules de Valium 3 ampoules de Laroxyl  du novalgin pour la douleur
Largactil voie injectable intraveineuse haldol sous-cutané voir 2 à 3 injections par jour en intraveineuse par la perfusion.

C'est vrai qu'il y a de quoi assommer un troupeau d'éléphant tu seras totalement dans la défonce durant ta cure mais tu ne sentiras pas de douleur tu seras juste pas toi comme dans un état second après ces 5 jours tu seras libéré de tout syndrome de manque il restera le mental maintenant c'est ton combat ta volonté de t'en sortir

je viens tout juste de sortir de cette cure cela va faire 8 jours que je n'ai rien touché,  à part le dicodin matin 3 dicodin soir 3
Quand tu as le moral à zéro je peux prendre un peu de néo-codion mais arrange-toi pour ne pas être accro
Actuellement je suis en train de réduire les doses je suis passé à deux dicodin matin et soir


Posté par : Psycho998 | 03 mars 2019 à  15:04

 
#4 Posté par : Psycho998 03 mars 2019 à  15:12
L'héroïne est un diable à combattre c'est un combat pour ta vie je me suis en sortie j'ai ouvert les yeux j'ai réalisé qu'elle m'a détruit qu'elle m'a fait perdre 27 kilos en moins d'un an
il faut que tu aies foi en toi fumer de la weed ne va pas t'aider au contraire elle va te développer des syndrome de paranoïa.
Dans le pays dans lequel je suis il y a aucun substitut autorisé sevrage dur ou rien les substituts sont déclarés comme drogue en Côte d'Ivoire.

Il faut que tu te trouves une activité tel que le sport ou je ne sais quoi d'autre cela t'aidera c'est ce que je fais pour reprendre la forme

Posté par : Psycho998 | 03 mars 2019 à  15:12

 
#5 Posté par : Zazou2A 03 mars 2019 à  15:27
Salut Psychose

Écoute, ce forum est un forum de RDR, alors ce serait bien d’eviter De stigmatiser les drogues et leurs usages
Au même titre je t’invite à jeter un coup  d’œil aux valeurs de PA, et tu verras que prôner le sevrage à sec n’en fais pas partis; pour la bonne raison que dans 95% des cas cela s’avère contreproductif...

Je comprends que dans ton pays tu n’as pas m’en choix; mais là tu donnes des conseils dangereux, et tiens des propos qui ne colle pas vmt à la politique de PA ...

Amicalement
drogue-peace

Zaz
Reputation de ce commentaire
 
Simple, concis et AVC CALME! :') *applause cette prouesse* ;)

Posté par : Zazou2A | 03 mars 2019 à  15:27

 
#6 Posté par : Marla Singer 03 mars 2019 à  15:35

Psycho998 a écrit

L'héroïne est un diable à combattre c'est un combat pour ta vie je me suis en sortie j'ai ouvert les yeux j'ai réalisé qu'elle m'a détruit qu'elle m'a fait perdre 27 kilos en moins d'un an
il faut que tu aies foi en toi fumer de la weed ne va pas t'aider au contraire elle va te développer des syndrome de paranoïa.
Dans le pays dans lequel je suis il y a aucun substitut autorisé sevrage dur ou rien les substituts sont déclarés comme drogue en Côte d'Ivoire.

Il faut que tu te trouves une activité tel que le sport ou je ne sais quoi d'autre cela t'aidera c'est ce que je fais pour reprendre la forme

Euh pas sur que tes conseils soient vraiment adaptés.
Ce qui t'as convenu n'ira pas forcément à un autre. Ton expérience est intéressante, mais Zazou ne parle pas d'abstinence ou quoi.
Pour un sevrage à sec, faut vraiment une forte motivation perso, ne pas le faire pour faire plaisir a qqun.
Il faut le sentir, s'en sentir capable.

Certains sont très bien avec leur TSO et ne comptent pas l'arrêter.
Perso ca fait 8ans que je suis a 80mg de metha, je compte pas baisser.
Tant que les bénéfices sont superieurs aux côtés negatifs, je reste comme ça.

La il vient de sortir d'un episode pas cool, ça sert a rien d'aller trop vite ou de cramer les etapes.
Et sans etre medecin, je pense pas que le sport va le sortir d'une mauvaise passe...

Chacun son truc, son rythme, ses objectifs...

Edit : post croisés Zaz


Posté par : Marla Singer | 03 mars 2019 à  15:35

 
#7 Posté par : filousky 03 mars 2019 à  16:03
Dernière remarque à propos de ce que tu écris Psycho998. Tu racontes presque partout que tu prends du dicodin et que tu en as pris pendant ta soit-disante cure. Or le Dicodin est un opiacé qui engendre une dépendance balaise et qui était le TSO avec le néo-codion d'avant le Subutex et la méthadone.

A mes yeux, tu n'as pas le droit de revendiquer d'avoir réussi un sevrage sec aussi "humide". D'accord, tu ne consommes plus d'héroïne mais tu n'as en aucun cas un tout laché d'un coup comme tu le prétends.

Fil
Reputation de ce commentaire
 
bien dit Hyrda
 
C'est vrai /Blast
 
Pour le sevrage sec humide :) / Chêne

Posté par : filousky | 03 mars 2019 à  16:03

 
#8 Posté par : Marla Singer 03 mars 2019 à  16:20

filousky a écrit

Dernière remarque à propos de ce que tu écris Psycho998. Tu racontes presque partout que tu prends du dicodin et que tu en as pris pendant ta soit-disante cure. Or le Dicodin est un opiacé qui engendre une dépendance balaise et qui était le TSO avec le néo-codion d'avant le Subutex et la méthadone.

A mes yeux, tu n'as pas le droit de revendiquer d'avoir réussi un sevrage sec aussi "humide". D'accord, tu ne consommes plus d'héroïne mais tu n'as en aucun cas un tout laché d'un coup comme tu le prétends.

Fil

surpris surpris surpris

Ah ben je comprends mieux pkoi il disait qu'en 5j ça passe crème, et que les medocs defoncaient...

Merci pour la rectif Fil, javais pas compris l'intervention de prescripteur sur l'autre topic.

Ok, donc avec du sport et des opiacés tu decrocheras sans problème de l'héro, Zaz. rasta
Suffit d'un peu de volonté, merde!
snort drugs


Posté par : Marla Singer | 03 mars 2019 à  16:20

 
#9 Posté par : Rick 03 mars 2019 à  18:18
bon courage bro.

Posté par : Rick | 03 mars 2019 à  18:18

 
#10 Posté par : Nils1984 03 mars 2019 à  20:18
Hey Zaz...

Tu as été pr moi de bons conseils (pr rappel : c'était fin septembre, j'ai paumé des doses métha tt bêtement en partant vadrouiller du coup j'ai tenté un sevrage...) Et comme tu l'avais prédit, ça a été chaud et très très difficile, j'ai été assez arrogant pr affirmer que j'avais "gagné la partie (contre moi même)" et puis... au bout d'une semaine, même sous tercian (dans le genre bloqueur j'ai pas trouvé mieux), j'suis passé sous subutex (ce qui était totalement imprévu, mais j'avais trop mal, et les benzos ne suffisaient pas.) Bon okay j'ai stoppé la métha, reste que maintenant c'est sub à balle.
Je parle de ma petite expérience de manière a tenter de faire écho à la tienne, autrement dit : je comprends vraiment ce que tu vis...
Bon je ne veux pas en rajouter une couche mais yep ça me parait clair : téméraire ou pas, tête brulée ou pas, décrocher comme ça de la métha, sans même envisager une béquille quelconque, c'est à mes yeux bien cernés totalement impossible.
J'ai expérimenté le que-man au sub, il est moins hardcore que celui de la métha, je n'ai pas vécu le syndrome des jambes électriques qui font la gigue. Par contre, ce manque au sub fait apparaitre un grand froid, j'en claquais des dents.
Passons...
Je suivrais ta progression en tt cas.
Je n'oublie pas le réconfort que tes com' m'ont apporté...

A bientôt alors...

Posté par : Nils1984 | 03 mars 2019 à  20:18

 
#11 Posté par : kris68 03 mars 2019 à  21:10
Bonjour.
Moi aussi, j'en peux plus de cette méthadone.
Et j'aimerais me faire sevrer à l'hôpital et aller en post cure.
Une connaissance à arrêter en restant 1 ans + d'hôpital et en maison de cure.
Hallucinant !
Mais c'était y a 25, 30 ans.
Regardez ce qu'on nous disait quand j'ai commencé la méthadone, y a 20ans.
Je met une photo du prospectus, qui aujourd'hui n'est plus valable !
Donc on c'est fait avoir ?!....
/forum/uploads/images/1551/img_20190303_211106_4941.jpg

Posté par : kris68 | 03 mars 2019 à  21:10

 
#12 Posté par : Recklinghausen 04 mars 2019 à  06:03
Salut,

Courage bro...

C'est horrible à subir l'expérience, que dis-je, le traumatisme  que tu viens de traverser !!!

Malheureusement, le corps médical a souvent les mains liés pour délivrer un autre TSO que ceux qui sont officiels.

Et ils ne sont que deux : la bupré et la métha.

Si l'usager ne supporte pas ces deux molécules et/ou qu'elles se révèlent insuffisantes, rares sont les toubibs qui empruntent le chemin de traverse.

J'imagine, sans preuve aucune, qu'ils ne souhaitent pas risquer une " épidémie " de toxicomane qui ne supportent plus ces deux TSO et qui réclamerait, à juste titre, une molécule qui les éloigne de l'héroïne.

Peur de risquer de se transformer en ce qui pourrait être considéré comme un dealer ?

De se faire réprimander par la hiérarchie ?

Car il est important de reconnaître que passer une ( courte ) lune de miel, la consommation d'un TSO n'apporte pas autant de réconfort qu'une molécule comme la morphine ou l'oxycodone.

C'est, toujours à mon humble avis, que la grande majorité des addicto joue les Ponce Pilate, en se lavant les mains des conséquences à refuser de prescrire autre chose qu'un TSO officiel...
Au grand désarroi des usagers chez qui la bupré ou la Métha ne sont pas suffisantes pour rester éloigner de l'héroïne sad

Pour répondre @kris68 :

Ah ben non alors !!!
Les TSO sont une véritable avancée sociale pour les usagers qui souhaitent stopper l'héroïne.

Il n'est pas question de " s'être fait avoir " car un grand nombre de personnes retrouvent un équilibre, et le conservent avec un traitement Sub ou méthadone !!!

Ce sont des traitements au long cours, qui peuvent quelquefois durer toute une vie.
À l'image d'une personne diabétique de type 2 qui consomme chaque jour ses médicaments ?

C'est un peu le même principe, même si le toxicomane n'est pas malade mais subi les affres de la prohibition ( produit à qualité variable, produit onéreux qui vide le portefeuille, produit qui entraîne des complications judiciaires pour simple détention, consommation et/ou transport,... ).

Que tu souhaites cesser d'en consommer est une décision personnelle et elle est évidemment de droit .

Par contre, il me semble que le sevrage rapide ( de méthadone ) n'est plus pratiqué car la rechute ( le retour à la consommation d'un opioide " interdit " ) est bien trop fréquente.

Une réduction progressive me parait la méthode qui donnera le meilleur bénéfice/risque pour rester " sobre " suite au sevrage total de cette molécule.

Un accompagnement avec un psychologue ou un sophrologue, apprendre la méditation, voir le Yoga pourront être des techniques qui pourraient s'avérer positive dans la durée.

@Psycho998 :

Euh... Si la seule volonté permettait de ne plus consommer n'importe quelle drogue, ça fait bien longtemps qu'elles seraient toutes légalisées et qu'elles ne feraient pas une telle peur au législateur qu'il punit sa simple consommation de prison ferme !!!

Imposer la souffrance à autrui ?

Ne penses-tu pas que c'est le rôle d'un tortionnaire ?

Quand à ta croyance sur l'herbe de cannabis... Je te laisse faire des recherches en lisant nombre de topics du forum qui ne pourront que t'éclairer.

Ma pensée sur " ton sevrage réussi " s'apparente aux phrases de Fil, je ne serai donc pas redondant.

Et pour en revenir au principal...

J'espère que tu trouveras le traitement approprié Zazou.
Ne pas supporter la méthadone ( et la bupré ) ne doit pas rimer avec l'obligation d'être abandonné par les institutions et de vider son compte en banque demon1

@ +,

Reck.

Posté par : Recklinghausen | 04 mars 2019 à  06:03

 
#13 Posté par : Mister No 04 mars 2019 à  08:28
La vibe pour ce retour forcé à la métha en espérant que tu trouves une solution qui te sera confortable le plus longtemps possible.
Je suis d'accord avec tout ce qui a été apporté y compris le raz le bol.
En revanche le document publié ici montre bien que le labo communique de vraies fausses infos et laisse entrevoir un mirage de bonimenteur qui est justement combattu ici même.

Ce qui ne m’empêche pas de militer pour l'accès à la méthadone, mais avec une communication plus aiguisée pour le patient qui va entrer dans un ou des traitements de maintien et ne pas maintenir l'illusion qu'il sera possible de l'interrompre sans conséquences durables parfois, sans éluder les risques de ne plus profiter des aspects bénéfiques.
Et bien entendu d'autres formes et d'autres molécules qui auraient économisé l'ouverture de ce message et bien des soucis à eul zazou.

Cette plaquette est un document d'Histoire qui permet de comprendre bien des malentendus, des mensonges par omission.

Posté par : Mister No | 04 mars 2019 à  08:28

 
#14 Posté par : Drim 04 mars 2019 à  10:54
Hey, f*ck la galère zaz, j’espère que tu vas trouver un traitement qui va bien.

Posté par : Drim | 04 mars 2019 à  10:54

 
#15 Posté par : BREIZH AR PEOC'H 04 mars 2019 à  12:04
Salut zazü

Je passe par la..j'ai lu ton message..je me rappelle que tu était sous oxycodone y'a pas si longtemps que ça..si je comprend bien tu a voulu repasser sous méthadone malgré tes réticences  ...
Et tu ne tolère pas ce tso...ni le sub ..tu n'ai pas le seul dans ce cas..je comprend ce que tu ressent..moi aussi j'ai du procéder par élimination...

J'ai commencer par le sub .. j'en garde un mauvais souvenir...défoncer au début..sensation de défonce chimique malaisante sur moi..anémie..saut d'humeur..speed ..insomnie..céphalée en continue...en gros..

Puis j'ai commencé la métha sirop..au début c'était vraiment pas ça..j'avais des sales angoisses..sans trop être défoncer..sensation de camisole comme tu dis ouai...assez angoissant ça.. constipation bien plus élevé qu'avec le sub..equivaut a la morphine voir pire...

Mais aujourd'hui je me dis que la méthadone peut être un bon traitement ..au début c'était difficile ..mais avec le temps y'a du mieux..dans mon cas ..je le prefere au sub..ce tso m'oblige a avoir une bonne hygiène de vie ..car au moindre écart je le sens passer !

En ce moment je prend beaucoup de plantes a coté pour remédier aux effets secondaires de la méthadone...pavot de californie si problème de sommeil..des plantes adaptogenes..rhodiola et ashwaganda pour le moral et le système nerveux..ect..s'a m'aide beaucoup..je pourrai plus m'en passer...

Je te souhaite de te stabiliser au mieux..ciaooo

Posté par : BREIZH AR PEOC'H | 04 mars 2019 à  12:04

 
#16 Posté par : Agartha 04 mars 2019 à  12:39
Bon courage bro! Tu tiens le bon bout j'en suis sûr... Je l'espère en tout cas

Posté par : Agartha | 04 mars 2019 à  12:39

 
#17 Posté par : Porygon 04 mars 2019 à  19:37
Courage on est dans la même situation t'as plus qu'a faire la tourné des médecins...

Posté par : Porygon | 04 mars 2019 à  19:37

 
#18 Posté par : hyrda 04 mars 2019 à  21:37

Psycho998 a écrit

L'héroïne est un diable à combattre c'est un combat pour ta vie je me suis en sortie j'ai ouvert les yeux j'ai réalisé qu'elle m'a détruit qu'elle m'a fait perdre 27 kilos en moins d'un an
il faut que tu aies foi en toi fumer de la weed ne va pas t'aider au contraire elle va te développer des syndrome de paranoïa.
Dans le pays dans lequel je suis il y a aucun substitut autorisé sevrage dur ou rien les substituts sont déclarés comme drogue en Côte d'Ivoire.

Il faut que tu te trouves une activité tel que le sport ou je ne sais quoi d'autre cela t'aidera c'est ce que je fais pour reprendre la forme

je suis vraiment heureuse de ne pas habiter sur la Côte d'ivoire c'est vraiment pas fort comme conseil
Hyrda


Posté par : hyrda | 04 mars 2019 à  21:37

 
#19 Posté par : blastfunk 05 mars 2019 à  02:45

kris68 a écrit

Donc on c'est fait avoir ?!..]

Bonne question.
Après  24 ans de traitement, mon avis est... nuancé.
Il y a du bon et du mauvais, du pour et du contre... c'est finalement un sujet plus vaste que l'on pourrait de prime abord le penser,   toutes ces années laissent le loisir de bien réfléchir.

Chacun son avis !
Je garderai le mien pour moi.

Bon courage.

PS : on pourrait faire un appel à témoignage sur le site...   : " la methadone à vie, on s'est fait enfler ou pas ? "


Posté par : blastfunk | 05 mars 2019 à  02:45

 
#20 Posté par : filousky 05 mars 2019 à  08:53

blastfunk a écrit

Chacun son avis !
Je garderai le mien pour moi.
PS : on pourrait faire un appel à témoignage sur le site...   : " la methadone à vie, on s'est fait enfler ou pas ? "

pourquoi écris-tu cela ? Garder son avis pour soi ne fait pas avancer le schmilblick !
J'ai un avis clair et net sur la méthadone à vie, c'est mon choix, sans hésiter. Ce que je constate c'est que la méthadone ne réussit pas à tout le monde.

La maintenance à vie est un choix officiel que chaque individu traité avec peut faire et c'est là qu'est la liberté offerte par les TSO lorsqu'ils fonctionnent et c'est pas rien !
Amicalement

Fil


Posté par : filousky | 05 mars 2019 à  08:53

 
#21 Posté par : blastfunk 05 mars 2019 à  11:04
/quote]

filousky a écrit

pourquoi écris-tu cela ? Garder son avis pour soi ne fait pas avancer le schmilblick !
J'ai un avis clair et net sur la méthadone à vie, c'est mon choix, sans hésiter.

Salut Filou et content de te lire, ça fait toujours plaisir.
Je sais que tu prends de la metha depuis déjà un bon bout de temps et tu sais donc de quoi tu parles.
C'est pour moi un sujet complexe , et je n'avais pas trop envie de développer ni de rentrer dans un débat ce  matin. Un peu de mal à organiser mes idées ces temps-ci...
Je dirai juste une petite chose : il n'est pas question pour moi de cracher sur la méthadone, ce médicament qui nous soulage, nous soutient et qui parfois même nous sauve la vie.

Cependant, il y a toujours selon moi à redire sur le point de vue institutionnel de prise en charge à vie, ainsi que sur l'analogie douteuse avec le diabète que tout le monde semble avoir parfaitement intégré.
En outre, la prise de methadone à long terme soulève des problèmes qui sont bien souvent négligés ou minorés par nos prescripteurs et nos CSAPA. Psychoactif regorge de témoignages à ce sujet.
Les psychiatres ne sont pas tous  d'une franche honnêteté et leurs pratiques dans la réalité diffèrent,  les opinions changent, comme on le voit sur la photo un peu plus haut. Jamais je ne verrai ça dans mon CSAPA aujourd'hui ! Alors pourquoi hier était-ce le cas, et pourquoi pas partout ?

Personnellement, lorsque j'ai commencé mon induction, je n'ai pas été informé de cet aspect
" Ad Vitam " et j'en garderai toujours rancune à l'institution. Nous étions au début des " années Sida ", et la substitution ne serait peut-être pas ce qu'elle est sans cette terrible maladie ; tout d'un coup, notre société à commencé à regarder vers ses toxicomanes et les a pris en charge à sa façon, en les protégeant certes, mais aussi en les sédentarisant et en les déresponsabilisant tout en continuant d'avoir un œil sur eux. Et même quelquefois au mépris de leur individualité et de leur libre arbitre, dans tous les cas c'est ce que j'ai parfois pu ressentir.. A cette époque, tout n'a pas été dit et j'ai souvent eu l'impression d'être pris pour un imbécile (et même encore de nos jours).

C'est un sujet sensible ici sur Psychoactif et je ne suis pas toujours de l'avis de la majorité après presque 25 ans de traitement, il y a des interventions  qui me feraient  presque rire tant leur auteur  manque  de recul et de réflexion, le côté militant prenant trop souvent le pas sur l'aspect RDR ( mais moins au sujet de la metha malgré tout ).

Pour finir, et si c'était à refaire ? Eh bien dans mon cas, compte tenu de ma situation à l'époque et des informations que j'ai maintenant, je crois que je ne ferais pas la même chose, je ne rentrerais pas dans une telle histoire. Qu'aurait été ma vie sans la methadone, je me suis souvent posé la question.
Mais nous sommes tous différents, comme le dit le mantra.
Nous avons tous notre propre histoire, nos forces et nos faiblesses.
" C'est du ressenti ", comme dit parfois mon psychiatre-addicto d'un air désabusé... smile

Bonne journée Filou, et veille bien sur toii bien mon ami.

PS : je suis curieux des réactions   des " vieux " méthadoniens, n'hésitez pas à partager vos réflexions et vos remarques sur la prise en charge à vie. Par exemple, saviez-vous à l'époque, vous a t'on informé que vous vous engagiez probablement pour le restant de vos jours ?

Dernière modification par blastfunk (05 mars 2019 à  12:56)


Posté par : blastfunk | 05 mars 2019 à  11:04

 
#22 Posté par : Sufenta 05 mars 2019 à  19:59
Salut

C’est marrant mais à l’époque ou j’ai pris de la méthadone j’ai vite compris qu’on ne se sépare pas de cette maîtresse aussi facilement.

Contexte : après qlq années de snif d’H3 et qlq essais au sub je revenais tjrs vers l’h3 et par hasard je découvre le skenan par le père d’une ex qui est médecin et lors d’un séjours à Nice où nous nous retrouvions en dèche il nous a fait une ordo de skenan 200 ..

Puis de retour chez nous il me présente un confrère addicto, celui ci a pris le relais je continu le sken per os et à un moment il me propose la metha, j’accepte !!

Induction à 60mg je monte à 80 mg puis 100 mg et 120 mg ..
Je redescends à 55 mg et là ça  coince, passer à 50 était une galère et je reswitch vers le sken.

400 mg soit 2x200 et je descends tranquillement à 80mg, 50 mg matin 30 mg soir ..
jusqu’à ce que je découvre la morphine chlorhydrate en amp et la j’en tombe amoureux car ma vie change je règle mes soucis de dépression et je me sens enfin bien et vivant ..

J’apprend a filtrer le skenan et iv de façon médicale bien sûr j’ai augmenté jusqu’à me stabiliser à 520mg puis 780 et pour finir 1040mg ..

Pour moi les tso devraient être élargis et la morphine iv ou l’oxy voir la diacétylmorphine disponible car perso la morphine m’a sauvé la vie et je ne veux pas une autre molécule au quotidien, alors oui un extra d’oxy c’est cool mais mon quotidien a la morphine c’est à mon sens le top ds la balance avantage / inconvénient.

Alors repasser a la méthadone ou au sub c’est hors de question je préfère me couper une burne.

Amicalement

Posté par : Sufenta | 05 mars 2019 à  19:59

 
#23 Posté par : blastfunk 06 mars 2019 à  11:03
Hello Suf,

Pour plus de clarté je ne vais pas cite l'intégralité de  ton post mais j'aurais moi-même aimé avoir cette possibilité de choisir ma substitution plutôt que de me sentir ( à juste titre ou pas ) manipulé et de m'encombrer d'un produit qui ne m'apporte aucune contrepartie.

Par contre, ta substitution me fait penser à autre chose.
J'ai de mon côté du subir de très lourdes opérations chirurgicales ( la metha ne m'a pas empeché de boire comme un cochon et je suis greffé du foie) ; la metha n'a pas réellement posé de problème pour les interventions, contrairement à ce que ça aurait été avec le Subutex (il faut bien sûr obligatoirement informer l'anesthésiste ).

Par curiosité, qu'en est  est-il pour toi et ton traitement ?
Bien évidemment je ne te le souhaite pas, mais que se passe t'il au niveau anesthésie si tu dois être opéré ?

Bien amicalement,
Blast.

PS: mes excuses à Zazou pour la dérivation du sujet d'origine.

Posté par : blastfunk | 06 mars 2019 à  11:03

 
#24 Posté par : Sufenta 06 mars 2019 à  17:44
Salut

Ben pas grand chose de compliqué pour l’AG ils utiliseraient un dérivé du fenta au bon dosage puis je viderais tout le stock de la pharma avec mon dosage au moment du relais ^^ Sufenta -> morphine.

Mais en pratique rien de compliqué juste avoir du stock en ampoule de morphine car à l’hopital il n’y a pas de filtration de skenan ..

Ahh par contre s’ils veulent me faire chier il peuvent me le donner per os mais là c’est moi qui vait les faire chier enfin bref ça se gères plus facilement que qlq qui prend une came au % inconnu ou du sub ou il faut faire un relais morphine puis repasser après au sub.

Amicalement

Posté par : Sufenta | 06 mars 2019 à  17:44

 
#25 Posté par : Cusco 07 mars 2019 à  02:57
Bon courage Zaz, Rome ne s'est pas faite en un jour mais quelle jolie ville (il paraît)
Toi même le sait que ce  sera long mais que tout est possible.
Et puis nous sommes tous avec toi pour t'aider et essayer de trouver des solutions, on/tu trouveras bien une "échappatoire"
De tout coeur avec toi, sincèrement...

Cusco

Posté par : Cusco | 07 mars 2019 à  02:57

 
#26 Posté par : krash 07 mars 2019 à  11:00
J'ai connue une femme qui disait avoir arrêté l'héroïne seule, à la dure. Et elle avait l'air de tenir la route avec ses enfants (et son homme en prison). Elle en restait dorénavant au hash qu'elle achetait par savonnette pour sa consommation. Hormis un peu d'alcool à l'heure de l'apéro, si elle avait de la compagnie, ça avait l'air d'être tout ce qu'elle prenait (aucune allusion à des médicaments).

Si ça peut aider à y croire, Je l'ai cru cette femme. Mais je ne peux pas m'avancer plus sur le sujet des opiacés, n'en ayant jamais pris de façon suffisamment régulière pour développer une addiction avec ce type de produit.

Posté par : krash | 07 mars 2019 à  11:00

 
#27 Posté par : prescripteur 07 mars 2019 à  13:06
J'ai connu un centenaire poivrot et fumeur. Cela ne veut pas dire que l'alcool et le tabac sont inoffensifs!

Il y a une différence entre partir de l'événement rare et partir de la base.
Si on regarde les infos internationales on trouve toujours un accident d'avion semi récent, parfois dans des circonstances rocambolesques (par exemple vols Malaysia Airline, l'un abattu par des nervis de P..... en Ukraine, l'autre perdu de vue) Mais, heureusement, quand des millions de personnes prennent l'avion ils ont peu de risques d'accident, bien moins qu'en voiture.
Amicalement

Posté par : prescripteur | 07 mars 2019 à  13:06

 
#28 Posté par : Marla Singer 07 mars 2019 à  20:51
Une petite pensée salut

Prends soin de toi et fais attention.
Gros Bisous

Marla wink demon1

Posté par : Marla Singer | 07 mars 2019 à  20:51

 
#29 Posté par : sud 2 france 08 mars 2019 à  15:44
Je ne rajouterai pas un champignon rouge à la personne qui "ne prend plus rien", excepté du DICODIN (mais j'ai bien ri quand même !!!).
Clairement je comprend pas pourquoi la morphine n'est toujours pas un TSO comme la métha ou le sub, qui sont clairement pas les réponses absolues en matière de TSO.
Personnellment la métha je suis EN PERMANENCE trempé de sueur; je passe 3 tee shirts/jour en été, si j'en changeait à chaque fois que je suis trempé ça serait 6 par jour -deux le matin deux l'aprèm et deux en soirée- et l'hiver je transpire tout autant, et lorsque un vent froid vous souffle dessus alors que vous êtes trempé de sueur ça fait froid comme le manque sauf que je suis pas en manque, avec la libido dans les chaussettes.
Et le sub c'est dépression +++++++ avec somnolence + ou - marquée; si je veux pas somnoler je dois baisser les doses et je suis alors à la limite du manque, dans un certain inconfort.
Ca fait des mois que je bosse sur un argumentaire béton à sortir à un/des généralistes pour me faire prescrire du skenan, celui ci est enfin au point la semaine prochaine je commence la tournée des toubibs.

Posté par : sud 2 france | 08 mars 2019 à  15:44

 
#30 Posté par : ziggy 10 mars 2019 à  23:47

blastfunk a écrit

PS : je suis curieux des réactions   des " vieux " méthadoniens, n'hésitez pas à partager vos réflexions et vos remarques sur la prise en charge à vie. Par exemple, saviez-vous à l'époque, vous a t'on informé que vous vous engagiez probablement pour le restant de vos jours ?

c'est étrange comme facon de voir meme si je comprends mais on oublie vite que c'est pas avec la metha qu'on s'est mis grave dedans..... comme si tout ca se réduisait a une affaire de methadone... comme si il y avait pas déjà une dépendance profonde en amont.. a qq exceptions pres, on arrive pas sous metha comme ca - moi il m'a fallu des années et des années a taper de la marron comme un porc avant de ne plus pouvoir y arriver sans un substitut... au départ et pendant longtemps je pouvais faire sans TSO et si j'avais arreté la came je n'aurai pas eu besoin dun TSO franchement j'ai essayé vraiment de faire sans. Ca n'a pas été possible. pourquoi ? La méthadone n'est qu'une conséquence - si on avait pas flingué nos recepteurs a grand coup de taquet 10 fois par jour pendant des années - ce traitement n'aurait pas été necessaire. mais on peut pousser la logique a se questionner : pourquoi rester des décennies dans un traitement si on est pas volontaires? il n' y pas obligation d'y passer sa vie - mais la possibilité nous est offerte. et si ca dure à vie parce qu'on se sent trop bien avec, tant mieux... maintenant pourquoi y rester des siecles si on aime pas ça ? souvent c'est parce qu'on continue la came en coconsommant et la evidemment on passe a coté du traitement et ca peut durer "toujours" sans etre tres efficace. mais la vraie question:pourquoi s'infliger ca?

Reputation de ce commentaire
 
Pertinent / Chêne

Posté par : ziggy | 10 mars 2019 à  23:47

 
#31 Posté par : blastfunk 11 mars 2019 à  01:21

ziggy a écrit

blastfunk a écrit

PS : je suis curieux des réactions   des " vieux " méthadoniens, n'hésitez pas à partager vos réflexions et vos remarques sur la prise en charge à vie. Par exemple, saviez-vous à l'époque, vous a t'on informé que vous vous engagiez probablement pour le restant de vos jours ?

c'est étrange comme facon de voir meme si je comprends mais on oublie vite que c'est pas avec la metha qu'on s'est mis grave dedans..... comme si tout ca se réduisait a une affaire de methadone... comme si il y avait pas déjà une dépendance profonde en amont.. a qq exceptions pres, on arrive pas sous metha comme ca - moi il m'a fallu des années et des années a taper de la marron comme un porc avant de ne plus pouvoir y arriver sans un substitut... au départ et pendant longtemps je pouvais faire sans TSO et si j'avais arreté la came je n'aurai pas eu besoin dun TSO franchement j'ai essayé vraiment de faire sans. Ca n'a pas été possible. pourquoi ? La méthadone n'est qu'une conséquence - si on avait pas flingué nos recepteurs a grand coup de taquet 10 fois par jour pendant des années - ce traitement n'aurait pas été necessaire. mais on peut pousser la logique a se questionner : pourquoi rester des décennies dans un traitement si on est pas volontaires? il n' y pas obligation d'y passer sa vie - mais la possibilité nous est offerte. et si ca dure à vie parce qu'on se sent trop bien avec, tant mieux... maintenant pourquoi y rester des siecles si on aime pas ça ? souvent c'est parce qu'on continue la came en coconsommant et la evidemment on passe a coté du traitement et ca peut durer "toujours" sans etre tres efficace. mais la vraie question:pourquoi s'infliger ca?

Merci.
J'aime bien, c'est intéressant et réfléchi ( comme souvent d'ailleurs pour tes autres posts aussi  ).

PS: je ne parlais que des informations reçues ou non sur la médication à vie, pas de  son intérêt pour la santé publique ou individuelle,  qu'il est difficile de remettre en question.


Posté par : blastfunk | 11 mars 2019 à  01:21

 
#32 Posté par : ziggy 11 mars 2019 à  04:16

blastfunk a écrit

PS: je ne parlais que des informations reçues ou non sur la médication à vie, pas de  son intérêt pour la santé publique ou individuelle,  qu'il est difficile de remettre en question.

Ah C'est une toute autre question
Moi j'ai pris le train de la substitution dans le milieu des années 2000. Et c'était a l'époque assez diabolisé, en tout cas chez les consos. Je me souviens des mises en garde et des idées recues - a l'époque les gens disaient le subbu c'est grave mais la métha c'est pire- donc avec toutes ses peurs en tete, j'y suis allé timidement et a reculons. Je me revois faire n'importe quoi pdt les premieres années (en  2007 j'ai arreté le subu  une Quinzaine de fois, sevrage sur rechute sur sevrage) et je me faisais du mal; moralement ca n'allait plus. Donc les informations que j'ai recu étaient plutot aidantes pour réussir a lacher prise et passer a autre chose pour liberer de la place dans sa vie et dans sa tete.


Posté par : ziggy | 11 mars 2019 à  04:16

 
#33 Posté par : kris68 18 avril 2019 à  12:09

blastfunk a écrit

kris68 a écrit

Donc on c'est fait avoir ?!..]

Bonne question.
Après  24 ans de traitement, mon avis est... nuancé.
Il y a du bon et du mauvais, du pour et du contre... c'est finalement un sujet plus vaste que l'on pourrait de prime abord le penser,   toutes ces années laissent le loisir de bien réfléchir.

Chacun son avis !
Je garderai le mien pour moi.

Bon courage.

PS : on pourrait faire un appel à témoignage sur le site...   : " la methadone à vie, on s'est fait enfler ou pas ? "

Il y a un truc auquel personne a l'air de penser surtout nous les mecs.
Depuis combien d'années n'as-tu pas eu la Gaule au matin ?
Un homme en pleine forme à la trique le matin quand il se réveille.
Quand j'ai vu les valseuses le film avec Depardieu et merde je me rappelle plus de son nom il est aussi mort d'une overdose Patrick Dewaere ça y est ça m'est revenu j'utilise la reconnaissance vocale.
Dans le film il arrivait plus à bander aussi.
Alors il y a déjà ce gros problème que je trouve qui n'est pas négligeable non ?
Ensuite je transpire mais comme un porc de la tête aux pieds au moindre effort, c'est absolument insupportable été comme hiver.
Et la constipation qui te déchire le trou du cul quand tu vas chier si tu y arrives.
Et des fois le matin je me sens vraiment pas bien un peu mal même surtout si tu as picolé la veille.
Je me suis déjà réveillé en pleine nuit avec le manque et comme si du feu parcouraient tout mon corps chaque molécule de mon sang pire que le manque de la dope.
Récemment depuis quelques mois je me suis mis à shooter les gélules super bravo très bonne idée.
Du coup je suis repassé au sirop sur ma demande à mon médecin.
Problème j'habite à 60 km aller-retour et pour le sirop c'est uniquement tous les 15 jours contrairement aux gélules une fois par mois et plus pratique à transporter.
Ensuite comme je foutais les gélules je me suis dit allez va te payer de la came en Suisse histoire d'essayer d'arrêter en prenant un peu de dope de nouveau.
Mets la cam est tellement pourri que les 2 g et demi sont partis en même pas 2 jours.
J'en ai profité pour acheter de la méthadone Suisse liquide et en gélules.
Ce n'est mais alors vraiment rien de comparable le sirop est blanc comme de l'eau j'avais une fiole de 70 mg j'ai tiré tout dans une pompe de 5 millilitres et je me suis envoyé ça cache sans problème ici en France paraît-il que des taré s'envoie le sirop français, une hérésie !
Les gélules Suisse enfin les comprimés tu les mets dans l'eau tu aspires et Pan tu t'envoie ça direct sans problème !
Bien sûr le but n'est pas de faire ça mais voilà par rapport à la France putin le retard de malade qu'on a ça me rend fou.
Pourquoi met-on toujours des produit différent d'un pays à l'autre.
Sans détourner leurs produits Suisse je trouve qu'ils sont de meilleure qualité que chez nous en France.
Voilà merci pour ta réponse aussi à bientôt peut-être.
Désolée j'ai un peu de mal avec ce site pour répondre je comprends pas trop certaines fonctionnalités j'espère que ça va venir.
Et surtout j'aimerais de nouveau avoir la trique le matin en me réveillant.
Quoi que je vois pas à quoi ça me servirait vu que ma nana est décédé en octobre et je n'arriverai jamais à l'oublier.
Je pense que c'est pour cela que je me suis mis à me shooter car je me sens coupable de son décès car je n'ai rien fait de toute ma vie pour l'aider et je ne l'ai pas assez aimé.
Bonne chance à tous


Posté par : kris68 | 18 avril 2019 à  12:09

 
#34 Posté par : ismael77 26 août 2019 à  22:27

Zazou2A a écrit

En tout cas c fou comme cette palette de TSO aussi réduite est un problème !

C'est fou comme ça varie d'une personne à l'autre, voire d'une période.

Je suis bien avec la metha même si l'effet et très très court sur moi. La morphine je déteste.
Le sub aussi.
L'hero médicale faudrait voir.
Mon pote qui ne prenait pas d'opiacés, a été mis sous metha. Sportif de haut niveau, 30 kg de trop plus capable de monter sur son surf, juste une pompe!
Et maintenant, skenan, testo, il est bien, tout beau. Mais c'est vraiment pas la même sur moi, 17 ans de TSO.  Aucun problème de poids, de libido ni de quoi que ce soit à part le dosage.

Et puis la C...comblant l'ennui d'une drogue "triste" la nostalgie de l'IV, l'idée qu'on a survécu et que c'est pas ça qui va...Le plaisir doit être un sujet abordé. Ce sont nos vies de tous les jours, pour toute la vie...

Pour ceux qui prônent le sevrage (à sec ou presque) je ne suis pas d'accord, et j'ai été dans le même esprit, j'en suis revenu. Chacun fait ce qu'il veut mais bon, c'est pas facile même au bon TSO bien dosé, ce qui est rare.
Salut, enchanté!

Reputation de ce commentaire
 
Enchanté !

Posté par : ismael77 | 26 août 2019 à  22:27

 
#35 Posté par : Mascarpone 01 décembre 2019 à  11:51

a écrit

il est aussi mort d'une overdose Patrick Dewaere

Non, il s'est tiré une balle dans la tête....


Posté par : Mascarpone | 01 décembre 2019 à  11:51

 
#36 Posté par : kris68 01 décembre 2019 à  11:56
Expliquez moi, comment arrêter, en stagnant à 30mgs de métha depuis des années et clean!?...
Grace matinée, étant chomeur professionnel, je connais plus!
Réveil en manque, bizarre, alors que je suis clean.
Franchement j'en ai vraiment marre d'être dépendant à cette merde!
Tant qu'à faire autant l'être à l'héro !
Sauf, que c'est devenue de la merde aussi.
Bref, suis je condamné à vie , à prendre cette saleté?
Avec tout ces putain d'effets indésirables, dont la liste n'en fini plus, même si vous ne vous en rendez pas compte, et c'est le pire!
Aucune solution à l’horizon !
Je demande juste à être sevré vu que je consomme vraiment plus rien, j'ai changé de ville, de vie, et pour finir l'Amour de toute ma vie, et j’accuse un toubib inconscient d'avoir tué à petit feu ma compagne en lui prescrivant du concerta !
Et c'est en essayant d'arrêter, que ca lui à couté la vie, et par la même, détruit la mienne!
Je l'ai vu mourir à petit feu, en 6 jours! Car elle à stoppé ce médoc !
Aujourd'hui je pourrai replonger, mais je n'en ai plus les moyens, à moins de dealer, où retourner en suisse, mais j'en ai marre de courir après!
Donc je reste clean !
Clean, mdr, la métha c'est quoi?.....un dérivé opiacé qui vous rends dépendant !
Quand on en sent plus l'utilité pourquoi n'y à t'il pas de solution?
J'appel ca : "s’être fait enculé"!
Notre gouvernement à juste acheté la paix sociale, et pas nous aider!
Depuis quand un pays aiderai ces toxicos à s'en sortir? ou est l'intérêt?
Pour moi, aucun, j'ai attendu 10 ans ce substitut, arrivé trop tard !
Bref, ca m'énerve!
Ciao...

Posté par : kris68 | 01 décembre 2019 à  11:56

 
#37 Posté par : Rick 01 décembre 2019 à  14:15

kris68 a écrit

Réveil en manque, bizarre, alors que je suis clean.

t'as déjà essayé de prendre la metha en plusieurs fois par jour? ça se trouve tu l'élimines trop vite, tout simplement... et elle te tient pas 24H
roll mais bon t'as déjà essayé j'imagine..


Tant qu'à faire autant l'être à l'héro !

Eh bien vas y ! gne tu fais ce que tu veux de ta vie mec 


Bref, suis je condamné à vie , à prendre cette saleté?

si c'était impossible d'arrêter la méthadone , ça se saurait lol


Posté par : Rick | 01 décembre 2019 à  14:15

 
#38 Posté par : prescripteur 01 décembre 2019 à  14:23

Bref, suis je condamné à vie , à prendre cette saleté?
Avec tout ces putain d'effets indésirables, dont la liste n'en fini plus, même si vous ne vous en rendez pas compte, et c'est le pire!
Aucune solution à l’horizon !

Kris, tu as parfaitement le droit de témoigner de TON experience avec la Methadone. Mais laisse chacun juger de SON expérience avec la Methadone.

Que dirais tu si une personne allergique aux cacahuetes (et ça peut etre grave) voulait interdire la consommation de cacahuetes à tous les consommateurs et dans le monde entier (cf "l'enfer du beurre d'arachides") ?
Et beaucoup d'usagers ont vécu des enfers avec les neuroleptiques, les BZD, l'insuline etc... et même l'addiction.
Mais tout ça a rendu service à d'autres !!

Amicalement

Reputation de ce commentaire
 
bien dit Hyrda

Posté par : prescripteur | 01 décembre 2019 à  14:23

 
#39 Posté par : pierre 01 décembre 2019 à  21:34
Bonjour,

pour moi tu crache dans la soupe, sans meme essayer de résoudre ton problème. Plusieurs commentaires :

kris68 a écrit

Notre gouvernement à juste acheté la paix sociale, et pas nous aider!

Quelle honte ! Ta douleur ne  permet pas tout. Les milliers de mort du sida parce qu'ils n'ont pas eu accès  à la méthadone à temps, tu en fait quoi ????? La méthadone aide justement des milliers d'usagers dépendants.


kris68 a écrit

Tant qu'à faire autant l'être à l'héro ! Sauf, que c'est devenue de la merde aussi.

C'est faux : Achete sur le deep web ! et repasse à l'héro si vraiment tu en as marre de la méthadone  ! Tes phrases sont un peu trop facile....

Reputation de ce commentaire
 
Complètement d’accord ! Zaz

Posté par : pierre | 01 décembre 2019 à  21:34

 
#40 Posté par : Zazou2A 01 décembre 2019 à  21:42
Je plussoie ce que dis Pierre !
Sans relever toute les contradictions qui ressortent de ton discours, j’ai surtout l’impression que la méthadone est un bon moyen de justifier un immobilisme que je n’te Reproche pas, parfois les choses sont difficiles, mais tu n peux pas tout mettre sur le dos de la metha c trop facile !

Tu es à 30mg, essaye d’arreter, personne ne t’oblige a continuer
Ou bien mieux vaut la came, repasse à l hero ? Ou bien tu es simplement malheureux pour de nombreuses raisons, et tu peux essayer avec l’aide de professionnels de travailler là dessus et peut être faire que les choses s’améliorent

Ou tu peux continuer de penser que tout ça c’est la méthadone, et ne rien faire; mais ça n’tautorise pas à faire de ta situation une généralité absolue, remplie de contre vérités sur les TSO

En tout cas j te souhaite que les choses s’arrangent pour toi !

drogue-peace

Zaz

Posté par : Zazou2A | 01 décembre 2019 à  21:42

Remonter

Pied de page des forums