Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » SillyCone » 
 

Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens 



Chalut !

Voici comment multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens, le psilocybe le plus puissant jamais trouvé sur la planète. C'est un champignon qui se nourrit de bois mort et qui est très facile à faire pousser à partir de bois colonisé, car à ce stade il n'a aucun besoin de stérilité. Il pousse en extérieur, et est originaire des États-Unis. Il fut découvert par Paul Stamets, le "pape" du champignon, qui a dédié sa vie à l'étude de celui-ci sous toutes ses formes et à toutes fins : voyage intérieur, cuisine, médecine, bio-rémédiation, insecticides, etc.

J'ai acheté en Autriche (variété Asturia Ossip, faire une recherche Google avec les mots clés suivants : Psilocybe Azurescens Asturia Ossip spawn) une boîte contenant des copeaux de bois déjà colonisés, et pour le multiplier, il faut se procurer des copeaux de bois (éviter absolument les résineux car la résine contenue dans les fibres du bois empêche le mycélium de coloniser), qu'on laissera baigner dans l'eau pendant 12 à 24h (dépendant de la taille des copeaux) avant de les drainer complètement.
Pour ce faire, le plus facile est d'utiliser un sac poubelle épais dans lequel on laissera tremper le bois. Pour le drainage, il suffit de percer des trous dans le fond à l'aide d'une fourchette et de laisser couler plusieurs heures.

Ensuite, prendre une boîte en plastique, découper un morceau de carton qu'on humidifiera et déposera au fond de la boîte.
Prendre un peu du mycélium et l'étaler sur le carton, puis étaler une couche de copeaux frais, puis une couche de mycélium, une couche de copeaux frais, etc.

Recouvrir d'un autre morceau de carton humide et laisser pousser le mycélium dans un endroit tempéré, idéalement entre 20ºC et 25ºC.

Pour info, j'ai utilisé un volume initial de mycélium de 500ml dans 10L de copeaux frais, j'ai tenu le tout à 20ºC et le mycélium a tout colonisé en moins de 3 semaines !
Les photos qui suivent ont été prises à l'étape suivante, je passe donc de 10L à 30L de copeaux.

Les boîtes et les copeaux avant transfert :
/forum/uploads/images/1547/20190117_0059421.jpg


Les hyphaes du mycélium sur le carton du dessus :
/forum/uploads/images/1547/20190117_010005.jpg


Le mycélium dans les copeaux avant transfert :
/forum/uploads/images/1547/20190117_010125.jpg


Et je vous raconte pas l'odeur... hmmmm !
/forum/uploads/images/1547/20190117_010141.jpg


C'est parti pour le sandwich dans la nouvelle boîte :
/forum/uploads/images/1547/20190117_010254.jpg


/forum/uploads/images/1547/20190117_011255.jpg


Et les nouvelles boîtes qui vont commencer leur incubation :
/forum/uploads/images/1547/20190117_014952.jpg


L'étape suivante se déroule au printemps, quand le gel est fini. Il s'agit de trouver un spot à l'ombre, dans un lieu humide, et d'y creuser un "lit", par exemple d'1m sur 1m et de 15cm de profondeur. Y déposer du carton humide, puis refaire des couches de mycélium alternées avec des couches de copeaux frais humides. Si on est dans une région un peu sèche, on peut recouvrir le lit d'un film plastique et arroser de temps en temps, surtout en été. On peut aussi recouvrir le lit d'une couche de terre avec de la pelouse.
La récolte se déroule aux alentours du mois de novembre, probablement à la même période que les sémileanceatas.

Attention à la consommation, 1g sec d'Azurescens peut correspondre à plus de 3g de cubensis !!!

Catégorie : Expérimental - 17 janvier 2019 à  19:03

Reputation de ce commentaire
 
Merci du partage d'expérience et connaissances. RandallFlag
 
super bien expliqué
 
Super partage. GinGon
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (sphax)
 
infos a enregistrer quelque part dans son ciboulo



Commentaires
#1 Posté par : RandallFlag 17 janvier 2019 à  21:13
Y'a beaucoup plus simple.

Laissez tremper des chevilles de menuiserie en hêtre ou en chêne dans l'eau.

Les enduire de mycélium.

Les insérer dans un rondin de chêne. (Après perçage bien sur.)

Mettre le tout à l'extérieur (en recouvrant le tout de marc de café au niveau des chevilles insérées.)

Et ..... Ça pousse tout seul....

Posté par : RandallFlag | 17 janvier 2019 à  21:13

 
#2 Posté par : SillyCone 17 janvier 2019 à  21:52
T'as essayé ça avec de l'azurescens (ou autres psilos qui aiment le bois, comme l'ovoïdeocystidiata, le cyanescens, etc.) ?
Avec du shiitake ou de la pleurote, je veux bien, mais du psilo j'ai un (énorme) doute. Ça ne pousse pas naturellement sur les tronc, mais dans la pelouse en se nourissant du bois présent dans la terre (je suppose des racines mortes etc.)
Et puis je n'ai jamais vu personne cultiver du psilo sur rondin, y a aucun site spécialisé qui en parle, donc à moins que tu n'en ai fait l'expérience personnellement, je ne crois pas que ça puisse fonctionner comme tu le décris.

Et comment tu les enduis de mycélium ?
Quand on travaille avec des chevilles, en général on les inocule en stérile à partir de grain.

Posté par : SillyCone | 17 janvier 2019 à  21:52

 
#3 Posté par : RandallFlag 17 janvier 2019 à  22:06
Nan j'ai fait tout ça à l'arrache avec des vieilles box encore colonisée.

Mycélium enduit sur les chevilles au pinceau. Et trous plus gros que cheville de 2mm.

Marc de café pour servir un peu de substrat et compléter le bois mort.

Je soupçonne aussi mon chien de pisser dessus de temps en temps.

Et ça fonctionne.
J'ai peut être de la chance.

(J'ai même une vieille box de mexicain que j'ai enfouis dans de la sciure de châtaignier, dehors sous un figuier) (sciure récupérée en coupant mon bois de chauffage.)

Ben ça fonctionne aussi.

Posté par : RandallFlag | 17 janvier 2019 à  22:06

 
#4 Posté par : SillyCone 17 janvier 2019 à  22:25
Bah écoute c'est la première fois que j'entends ça !

C'était quelles variétés, tes vieilles box encore colonisées ?
Quand tu dis du mexicain, tu parles du psilocybe mexicana ?

Ils ont mis combien de temps avant de fruiter ?

En tout cas si ça marche, c'est génial !

Mais à mon sens c'est plus rapide et plus productif avec la méthode que je décris ici : à partir de 500ml de spawn, je peux produire plus de 50L de spawn en 1 mois et demi et ça devrait fruiter en masse avant la fin de l'année.

Posté par : SillyCone | 17 janvier 2019 à  22:25

 
#5 Posté par : RandallFlag 17 janvier 2019 à  22:39
Il y avait beaucoup de golden teatcher dans mes expériences a l'arrache.

Des B+
Et des hawaïen.

Je me suis rendu compte que ça pouvait fonctionner quand des vieilles box que j'avais balancé dans le tas de sciure de coupe du bois de chauffage avaient repris d'elles mêmes.
(Je vis dans un marais en Vendée, je sais pas si ça peut jouer)

Après j'ai fait des expériences en mode Roots.

En général ça met un an a ressortir.

Et n'étant pas un gros consommateur (environ deux fois par an) ce qui ressort me suffit largement.

Je crois qu'on sous estime la solidité et les facultés d'adaptation de ces petits lutins.

Posté par : RandallFlag | 17 janvier 2019 à  22:39

 
#6 Posté par : SillyCone 18 janvier 2019 à  00:53
Ah tu parles de cubensis ???

Alors là je comprends plus rien, le cubensis n'est pas censé pousser dans le bois, ce sont des saprophytes et plus spécifiquement des coprophiles, ils aiment le grain, la paille et la "merde" (crotin de cheval et bouse de vache.) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Champignon_coprophile

Alors que les azurescens, cyanescens et consort sont des champignons saprophites lignicoles.

Pour de l'adaptation, c'est de l'adaptation !

Posté par : SillyCone | 18 janvier 2019 à  00:53

 
#7 Posté par : GinGon 19 février 2019 à  15:42
Salut, SillyCone

Ta méthode est très intéressante mais pense tu qu’elle puisse être réalisé en intérieur par exemple dans un aquarium avec un humidificateur.
Ça enlèverait pas mal de contraintes par exemple si on a habite dans une région vraiment sèche et aussi cultivables en toute saison du coup.

GinGon

Posté par : GinGon | 19 février 2019 à  15:42

 
#8 Posté par : SillyCone 20 février 2019 à  08:29

GinGon a écrit

Ta méthode est très intéressante mais pense tu qu’elle puisse être réalisé en intérieur par exemple dans un aquarium avec un humidificateur.
Ça enlèverait pas mal de contraintes par exemple si on a habite dans une région vraiment sèche et aussi cultivables en toute saison du coup.

Faire fruiter l'Azurescens en intérieur est "faisable" mais vraiment très galère et difficilement rentable (genre faut un frigo à vin réglable en température pendant 3 mois pour récolter 2g secs...) C'est vraiment juste pour dire : "j'y suis arrivé !"

J'habite également dans une région très sèche, mais du coup je vais aller le planter en montagne. Si c'est vraiment trop sec, ben tente avec d'autres variétés qui poussent beaucoup mieux en intérieur que l'Azurescens et sont néanmoins plus puissants que le cubensis : les panaeolus et les champignons à truffe (Ps.Mexicana, Ps.Tampanenis, Ps.Atlantis, etc.), ...

Je ne connais pas de "woodlovers" qui poussent en intérieur facilement.


Posté par : SillyCone | 20 février 2019 à  08:29

 
#9 Posté par : GinGon 20 février 2019 à  16:38
D’accord merci pour ta réponse SillyCone. merci-1

Posté par : GinGon | 20 février 2019 à  16:38

 
#10 Posté par : sphax 21 février 2019 à  10:45
salut,
Merci pour ce partage très intéressent.

J'ai plusieurs questions:

1 est ce que des copeaux de chanvre  peuvent servir de substrat (il me reste un gros sac du temps où je m'en servais en litières pour mes rat) ? Je vois pas pourquoi cela ne fonctionnerai pas ou encore le marc de café (qui est un bon substrat pour pas mal de choses wink )

2 si j'ai bien tout compris il y a moyen de se lancer dans la colonisation d'un milieu naturel et que cela perdure dans le temps. Dison que je connaisse un petit bois tranquillou, si j’incorpore du substrat colonisé dans ces bois, je dois procéder de cette façons??:

je soulève la litière du bois, j'étale sur 5cm d'épaisseur mon substrat et je remet la litière du bois. 

3 quel est la surface minimum pour avoir un minimum de fructification ??

Bref j'ai jamais testé de cultiver en extérieur mais l’expérience me titille et me parait beaucoup plus simple que les boxes car moins de risque de contamination.

4 avec tes 10L tu penses pouvoir récolter combien de champignon ?

;p sphax

Posté par : sphax | 21 février 2019 à  10:45

 
#11 Posté par : bloodistory 22 février 2019 à  05:50
C’est du top tuto ! Ca donne envie.

Posté par : bloodistory | 22 février 2019 à  05:50

Remonter

Pied de page des forums