Déjà un pied dans la tombe / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » stlinjah » 

Déjà un pied dans la tombe 



Bonjour,

Je sais que cette question a déjà été posée mais je n'ai pas trouver les réponses utiles pour m'aider à décrocher de cette addiction à la seringue.

Quand je consomme un produit, en l'occurence de la cocaïne, je ne supporte pas la frustration donc je choisit le seul moyen qui satisfasse mes envies, c'est-à-dire le shoot.

Même quand je dors et que je rêve, je me réveille à chaque fois au moment où le sang se mélange au produit; juste avant d'envoyer!
Quelle putain de frustration qui me pousse à me shooter encore et encore.

Cela fait 24 ans que j'ai commencé.
Je n'ai que 41 ans et j'ai déjà fait l'objet d'une opération du coeur à cause d'une endocardite infectieuse aigüe. Or au même moment je donnais naissance à mon premier enfant, c'était en 2017.

Mon souhait le plus cher est de pouvoir voir grandir ma fille or, à ce rythme là, c'est plus que compromis.

Mon principal ennemi c'est moi-même, et la solution est en moi seulement.

Les gens me parlent de volonté or la volonté ça va ça vient.

Si quelqu'un à quelque chose à proposer, autre que le sport ou l'hypnose, merci de m'en faire part au plus vite.

Merci

Catégorie : No comment - 09 juin 2021 à  02:20

#Déprogrammation #frustration #seringue



Commentaires
#1 Posté par : Azerbarit 09 juin 2021 à  16:55
Salut l'ami,

Déjà je suis désolé d'apprendre cela et j'espère sincèrement que tout passera rapidement.

A ce niveau la, je te conseillerais forcément de te faire hospitaliser, parce qu'après 24 ans de dépendance à la cocaïne, arrêter d'un seul coup est extrêmement compliquer.

J'ai beaucoup vu sur le forum des gens décrocher de la cocaïne grâce au méthylphénidate ou à un phénidate comme le 4-fluorométhylphénidate, l'éthylphénidate, etc..
Je te déconseilles formelement de t'automédiquer avec du méthylphénidate mais il faut savoir que chez certaines personnes (n'en faisont pas une généralité), le méthylphénidate s'est avéré être un très bon traitement de substitution à la cocaïne.

Après, je vois également que tu as un manque "physique" parce que tu aimes t'injecter de la cocaïne. Tu peux également régler cela en diminuant la fréquence des injections et en revenant à la voie intranasale. Par exemple, disons que tu t'injectes de la cocaïne tous les jours, et bien essaye pendant une journée de ne t'injecter que quelques fois et pour les autres fois, uniquement en IN.

Mais la meilleure chose à faire serait sans doute de consulter un addictologue en CSAPA ou en milieu hospitalier. Il te conseillera beaucoup mieux que nous tous.

Mais ne t'automédique pas. Par rapport aux phénidates, c'est une information à savoir mais non à systématiquement appliquer. Je te laisse regarder sur le forum, certaines personnes en parles.

Bon courage à toi l'ami,

Amicalement,

Az

PS : En vertu de la legislation en vigueur concernant les stupéfiants (Code pénal), je réitère ma volonté de ne pas t'inciter à consommer des psychotropes dont l'effet substituant de la cocaïne n'a pas clairement été démontré.

Posté par : Azerbarit | 09 juin 2021 à  16:55

 
#2 Posté par : guygeorges 09 juin 2021 à  17:39
Moi je te propose ce qui marche le mieux chez moi (et c'est juste un truc personnel, j'insiste là dessus) : Une pratique "hardcore" de méditation. Quand je fais 2x45min par jour, ou 2x1h, les cravings passent, TOTALEMENT.

Tu as des retraites de 10 jours gratuites en France, tradition vippassana Goenka. 10h par jour pendant 10 jours, tu médites. En tant que toxicomane, c'est hardcore. Tu vas faire remonter la merde mentale que tu refoules avec ta consommation. En 10 jours, tu vas progresser assez dans ta méditation que tu seras indépendant après. Mais c'est un peu apprendre à nager en te balançant dans la piscine. Pas vraiment la voie la plus facile. Mais quand je fais une de ces retraites, et que je poursuis avec la pratique quotidienne, je ne suis plus toxicomane. J'ai peur de prendre un produit qui puisse niquer le high que je ressens grâce à ma pratique.

C'est une des solutions. Je ne dis pas que c'est celle qui te conviendra loin de là. Ni que c'est la solution idéale, ça nécessite un effort soutenu dans le temps, une attention continue sur une longue période. Mais dieu, que je me sens vivant quand je suis lancé, et ça sans produit. Je conçois pas la vie sobre, mais je la conçois sans produit si je médite. Un bémol : Si t'as des traumatismes lourds, il est possible que ça te saute à la gueule et qu'une psychothérapie soit plus indiquée. Que tu puisses pas les régler avec la méditation.

Mais en tout cas chez moi, c'est le truc qui marche le mieux. Un meilleur sommeil en découle, une plus forte volonté en découle. Je fais donc plus de sport, vois les cravings arriver de loin, je peux m'en détacher. Quand je suis bien dedans, avec mon humble expérience, c'est assez magique, jusqu'à une sensation d'être en vacances alors que je suis au taff. Les vacances en mode tox, ça fatigue. Ça consomme. Là j'ai a ce moment vraiment l'impression de respirer.

Ce qui me fait rechuter c'est la fatigue accumulée.

Just my two cents, juste mon expérience personnelle. Je te souhaite le meilleur pour la suite, que tu puisses reprendre le contrôle suivant la technique ou la manière qui te correspond le plus.
Reputation de ce commentaire
 
+1

Posté par : guygeorges | 09 juin 2021 à  17:39

 
#3 Posté par : Abracabrantesque 09 juin 2021 à  18:39
Je suis entièrement d'accord avec Guygeorges, sans forcement aller jusque la méditation intensive, déjà 10 minutes par ci, 10 minutes par la, c'est déjà difficile quand on a pas l'habitude.
Mais le plus intéressant dans l'histoire, c'est d'avoir comme objectif la recherche d'un état de bien-être naturel qui peut sans prod être bien meilleur qu'avec. D'autant plus vrai sur une consommation ancienne ou est plus en train de courir après les effets que de les ressentir réellement.
A un moment donné les sensations de bien-être naturel seront comme une drogue et sans pour autant prôner l'abstinence, cet état de bien-être naturel fout le camp apres la prise de drogue, pour mon cas en tout cas avec la cocaine.
J'ai remarqué qu'une prise de cocaine c'est aujourd'hui pour moi une déception d'un effet recherché pas totalement atteint, puis une descente très désagréable suivi d'une ou deux semaines épuisante physiquement et mentalement
Et après ça va mieux.

Posté par : Abracabrantesque | 09 juin 2021 à  18:39

 
#4 Posté par : Babasdu68 10 juin 2021 à  11:05
Bien le bonjour

Posté par : Babasdu68 | 10 juin 2021 à  11:05

 
#5 Posté par : Babasdu68 10 juin 2021 à  11:10
Comme l'as dis azerbarit, je pense que l'unique et la meilleure solution pr toi est l'hospitalisation, tu es consommateur depuis trop lontemp pour laisser ton cas entre les mains d'un "simple généraliste" ( malgré que ceux ci soient très compétant dans leur domaine), mais pour ton cas, il te faut vraiment un traitement de substitution ainsi qu'un suivi thérapeutique via le csapa le plus proche de chez toi
Je souhaite à toi, ta famille, et vous tous qui êtes dans une démarche de sevrage, toute la force physique et mentale nécessaire pour y arriver, moi perso suis à 120mg de metha, ainsi que 75mg de tercian, et avec sa, je peux te dire que tu ne pensera même plus au produit... allez les zamis, force à vous et peace ✌

Posté par : Babasdu68 | 10 juin 2021 à  11:10

 
#6 Posté par : bloodi 10 juin 2021 à  11:16
La coc n'est pas très bonne pour le système cardiovasculaire. C'est presque un euphémisme.

Pourquoi ne pas faire un check-up sur prescription de ton médecin ou, peut être mieux, d'un addictologue, avec lequel tu pourrais, ensuite, évoquer le problème et partager tes inquiétudes ?

Posté par : bloodi | 10 juin 2021 à  11:16

 
#7 Posté par : Babasdu68 10 juin 2021 à  11:48

bloodi a écrit

La coc n'est pas très bonne pour le système cardiovasculaire. C'est presque un euphémisme.

Pourquoi ne pas faire un check-up sur prescription de ton médecin ou, peut être mieux, d'un addictologue, avec lequel tu pourrais, ensuite, évoquer le problème et partager tes inquiétudes ?

Je suis complètement d'accord avec toi


Posté par : Babasdu68 | 10 juin 2021 à  11:48

 
#8 Posté par : Brash Candicoot 10 juin 2021 à  18:08
Wah c'est fou je me retrouve complètement dans ce que tu dis + haut.. c'est quand même abuser les situations dans lesquelles ont se met parfois juste pour un dernier shoot.. Bref, je sais pas si ça peut aider, mais pour ma part, j'ai complètement arrêté la cc IV + crack grâce à de hautes doses de psychédéliques (genre psilos, lsd, dmt,..) croisés avec de la méditation (comme l'a souligné guygeorges) poussé au max, qui même tout seul à énormément d'effets bénéfiques, ça c'est peu de le dire.. mais en addition à un "régime hallucinogène" équilibré et fait dans les règles, les résultats sont vraiment surprenants.
D'ailleurs un proche avec qui je tapais gramme sur gramme en shoot à l'époque où on étais à la rue ensemble, s'est mis à méditer "full-on" + hygiène de vie hardcore axé sur la spiritualité, ça l'a aussi méga calmé. Lui et moi mtn on est passé de purs "lovers de coco" à être cmpltmt dégouté de la coke ; et même si je peux pas vrmt faire l'apologie des psychés, à cause de leur statut légal, je peux pas ignorer le fait que fumer un peu de dmt le weekend entre un trip aux P'tits Jésus (ou 'champis', si tu préfères rasta ) a drastiquement améliorer notre situation. Après bien-sûr il faut le temps de faire son deuil, mais perso quand il m'arrive d'avoir des ptites "poussées de craving", je fume un bon joint et ça sa passe tout seul! Bon après on est tous différent alors ce qui a marché pour moi et mon pote fonctionnera ptêtre pas pour toi mais je comptais qd mm le mentionner, c'est tjrs bon à prendre!
À prendre avec des pincettes évidemment, puisqu'on est pas tous égal face à ces substances, aussi saines peuvent-elles être ! Vivement que les thérapies psychédéliques reprennent leurs autorité d'antant.. "un pas fait en avant, pour deux en arrière" censored


Bon courage pour la suite ! drogue-peace

Posté par : Brash Candicoot | 10 juin 2021 à  18:08

 
#9 Posté par : guygeorges 10 juin 2021 à  18:50

Wah c'est fou je me retrouve complètement dans ce que tu dis + haut.. c'est quand même abuser les situations dans lesquelles ont se met parfois juste pour un dernier shoot.. Bref, je sais pas si ça peut aider, mais pour ma part, j'ai complètement arrêté la cc IV + crack grâce à de hautes doses de psychédéliques (genre psilos, lsd, dmt,..) croisés avec de la méditation (comme l'a souligné guygeorges) poussé au max, qui même tout seul à énormément d'effets bénéfiques, ça c'est peu de le dire.. mais en addition à un "régime hallucinogène" équilibré et fait dans les règles, les résultats sont vraiment surprenants.

C'est super intéressant ce que tu dit. J'ai déjà vu des articles disant que la méditation et les psychédéliques se marient bien. C'est un peu mon objectif du moment. Je viens de faire 3 mois totalement sobre, a méditer chaque jours. J'étais bien, j'étais performant au taff. Mais au bout d'un moment y'a quand même quelque chose qui me manque. Je projette de recommencer en mode méditation, mais en rajoutant ponctuellement des petits trips aux champignons, voir essayer mon 2CB qui traine depuis un an. Afin d'avoir les effets bénéfiques de la méditation, mais aussi le côté aventure que je recherche dans les dissociatifs, mais sans le côté désaxant et addictif de ceux-ci.

Pour en revenir au fil, il y a aussi plusieurs utilisateurs de CC ici même qui ont vraiment réussi à gérer leurs craving avec du cannabis. Si tu le tolère bien, c'est une piste à creuser.


Posté par : guygeorges | 10 juin 2021 à  18:50

 
#10 Posté par : Anonyme5461 10 juin 2021 à  19:07
Salut

Le mieux c'est d'aller consulter un médecin et de te faire aider physiquement.


Je suis en sevrage aussi et j'ai fait des recherches suivant MES goûts de ce qui pouvait me motiver à continuer dans le bon sens.

Évidemment comme toi l'envie de voir grandir mon fils et aussi parce que j'ai une sclérose aortique, je suis en rémission de la maladie de basedow.

Du coup, n'étant pas méditation ou sophrologie ou yoga.

J'ai décidé comme pour les gosses ou les animaux, de fonctionner sur le principe de récompense.

En fait, avec le budget fictif je me fais un cadeau pour me féliciter de ma réussite.

Exemple
Samedi je vais faire les magasins
Dimanche je vais au zoo, un comble pour une végétarienne comme moi Ah Ah
Mais c'est pour créer un moment avec mon fils.

Évidemment ce qui marche pour un....on connaît la suite...

Mais c'est pour proposer une idée

Sinon ne pas rester seule à ruminer et te faire suivre et comme dit plus haut pourquoi pas hospitalisée me semble bien aussi.


Courage à toi



Eden

Posté par : Anonyme5461 | 10 juin 2021 à  19:07

 
#11 Posté par : Marco 68 11 juin 2021 à  16:23

a écrit

Just my two cents, juste mon expérience perso

Ciao Guy j'suis bien d'accord avec toi et je te demande si tu peux me conseiller un site, un app (....) que me donne la bonne technique pour la vipassana, car mon expérience remonte à 88 avec les sannyasin de Bagwan de Pune mais ma mémoire limitée, j'ai perdu les fondamentaux. Et surtout je recherche quelques chose moins " regarde le vidéo et achète le DVD "... tu comprends..


Posté par : Marco 68 | 11 juin 2021 à  16:23

 
#12 Posté par : Acid Test 11 juin 2021 à  20:28

Marco 68 a écrit

a écrit

Just my two cents, juste mon expérience perso

Ciao Guy j'suis bien d'accord avec toi et je te demande si tu peux me conseiller un site, un app (....) que me donne la bonne technique pour la vipassana, car mon expérience remonte à 88 avec les sannyasin de Bagwan de Pune mais ma mémoire limitée, j'ai perdu les fondamentaux. Et surtout je recherche quelques chose moins " regarde le vidéo et achète le DVD "... tu comprends..

Tu es allé à Puna ?
La derniere fois en 1988 ?'
Je connaissais une nana Française qui est allé là bas !
Le genre aventuriere qui a pas mal voyagé en Asie  ! Lol
Mais je ne me souviens plus de son nom de Sanias .
Quoi qu'elle n'y est peut etre allé qu'en 1990 .


Posté par : Acid Test | 11 juin 2021 à  20:28

 
#13 Posté par : Babasdu68 12 juin 2021 à  07:32

Marco 68 a écrit

a écrit

Just my two cents, juste mon expérience perso

Ciao Guy j'suis bien d'accord avec toi et je te demande si tu peux me conseiller un site, un app (....) que me donne la bonne technique pour la vipassana, car mon expérience remonte à 88 avec les sannyasin de Bagwan de Pune mais ma mémoire limitée, j'ai perdu les fondamentaux. Et surtout je recherche quelques chose moins " regarde le vidéo et achète le DVD "... tu comprends..

Hello bro , sa va ? Juste tu peux m'éclairer sur la vipassana ?!? Je vais allez me renseigner car je n'aime pas parler de chose que je ne connaît pas mais alors la pour le coup, pas du tout, et sur les sannyasin de bagwan de pune encore moins !!
Merci à toi camarade ✌


Posté par : Babasdu68 | 12 juin 2021 à  07:32

 
#14 Posté par : Brash Candicoot 12 juin 2021 à  09:25

guygeorges a écrit

C'est super intéressant ce que tu dit. J'ai déjà vu des articles disant que la méditation et les psychédéliques se marient bien. C'est un peu mon objectif du moment. Je viens de faire 3 mois totalement sobre, a méditer chaque jours. J'étais bien, j'étais performant au taff. Mais au bout d'un moment y'a quand même quelque chose qui me manque. Je projette de recommencer en mode méditation, mais en rajoutant ponctuellement des petits trips aux champignons, voir essayer mon 2CB qui traine depuis un an. Afin d'avoir les effets bénéfiques de la méditation, mais aussi le côté aventure que je recherche dans les dissociatifs, mais sans le côté désaxant et addictif de ceux-ci.

Pour en revenir au fil, il y a aussi plusieurs utilisateurs de CC ici même qui ont vraiment réussi à gérer leurs craving avec du cannabis. Si tu le tolère bien, c'est une piste à creuser.

Effectivement tripper et méditer va de pair!wink Même si ça n'a pas d'effet direct sur le manque physique, j'avais vu que le 5-meo-dmt et nn-dmt a un effet +ou- conséquent sur l'inhibition de glutamate dans les neurones, ce qui a un effet direct sur l'addiction en général.
Perso quand j'habitais encore à Montréal et que j'étais à fond dans le crystal, hydro, speed, etc, l'Ibogaïne m'a énormément aidé pour arrêter. L'Iboga, contrairement aux psychédéliques classiques, formate le système de récompense et soigne complètement la dépendance physique et psychologique. C'est vraiment une honte qu'on aie pas encore de l'Ibogaïne servi dans les hôpitaux pour curer l'addiction (à part en Russie, me semble..). Mais bon d'un côté je comprend que l'industrie pharmaceutique préfère traiter plutôt que curer. C'est comme ça depuis toujours.. c'est sûr que c'est bcp + bénef' à long terme de rendre accro les gens sur leurs médocs.. Rien de nouveau quoi !
Après en cherchant bien il existe plusieurs centres privées de cure à l'Ibogaïne mais bon voilà après faut pouvoir allonger la monnaie quoi. Menfin tu me diras, ça vaut quand même le coup à la fin de mettre 1000/2000e pour se débarrasser une bonne fois pr toute de sa dépendance comme d'un mauvais rêve.. roll À contidition derrière de faire le ménage dans ses fréquentations, son environnement, etc, ça va de soi! Pcq si après tu te tapes un shoot direct en rentrant, ça t'auras coûté cher 3j de sobriété lol faut qd mm faire preuve de discernement;)

Bref tout ça pour dire qu'il y a toujours des solutions si on y met un minimum d'efforts derrière. Malheureusement y a pas vrmt de solution miracle, chaque personne a son "mode d'emploi" propre à chacun, mais je suis à 1000% sûr qu'il existe une manière, une combinaison de plusieurs trucs correspondant à tes attentes, qui te sortirais de là. Je pense qu'on te l'a déjà dit mais faut faire ça pour toi-même avant tout. Si tu le fais pour ta fille ça reste admirable, mais on sait tous bien que changer pour autre que sois-même ça n'avance pas à grand chose sur le long terme..Après ça n'empêche pas le fait que c'est une excellente manière de se motiver à remonter à la surface ! Le chemin de la sobriété est long et seumé d'embûches/rechutes, mais c'est en te cassant la gueule en chemin que t'apprend après.. t'as le soutiens du fofo' en tout cas, c'est déjà un bon + rasta !

Bon courage, lâche rien drogue-peace


Posté par : Brash Candicoot | 12 juin 2021 à  09:25

 
#15 Posté par : Babasdu68 12 juin 2021 à  16:38
C'est bien suis allez me renseigner sur le sujet des ashram de puna etc,,,,  merci peace camarade

Posté par : Babasdu68 | 12 juin 2021 à  16:38

 
#16 Posté par : Marco 68 12 juin 2021 à  20:00

Babasdu68 a écrit

C'est bien suis allez me renseigner sur le sujet des ashram de puna etc,,,,  merci peace camarade

Pardon ça me fatigue écrire en français et il y a tellement d'écrire... j'suis content que tu as trouvé les info sur le net
Enjoy


Posté par : Marco 68 | 12 juin 2021 à  20:00

 
#17 Posté par : Yopski 13 juin 2021 à  09:51

guygeorges a écrit

C'est super intéressant ce que tu dit. J'ai déjà vu des articles disant que la méditation et les psychédéliques se marient bien. C'est un peu mon objectif du moment. Je viens de faire 3 mois totalement sobre, a méditer chaque jours.

Je confirme complètement la synergie entre méditation et psychédéliques ... Je pratique quotidiennement la méditation pleine conscience (2x15mn / jour) depuis un peu plus de 10 ans maintenant, c'est salvateur pour l'esprit. Mais couplé aux psychédéliques, c'est absolument incroyable la facilité pour entrer en méditation profonde, c'est comme si le prod était un accélérateur d'apprentissage ...
Perso, quand je prends un psyché (champi/lsd), c'est toujours en teuf et la première partie de soirée est festive avec des amis et du son mais je ne rate jamais ma petite méditation de fin de soirée avant de s'endormir, c'est juste magique en ce qui me concerne ...
Par contre, le 2cb ne me procure pas cette facilité ...

Reputation de ce commentaire
 
Merci pour le report ! Guy

Posté par : Yopski | 13 juin 2021 à  09:51

Remonter

Pied de page des forums