L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit? / PsychoACTIF

Sniffer - L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?


#181 15 septembre 2014 à  17:15

Dissociaman 
La Connaissance est le berceau de l'Omniscience !
2010
Lieu: Dans ma tête
Date d'inscription: 26 Oct 2013
Messages: 469

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Salut tout le monde ! smile

Alors au lieu d'ouvrir un topic je me permet de poster mon message ici (peut-être pas le bon endroit) dites le moi.

Voilà  j'aimerai savoir quel effet vous fait la rabla ? J'en ai jamais prit, mais cette drogue ma toujours fasciné, pour le flash qu'on ressent apparemment.

C'est quoi exactement ce flash ? Quel effet ressentez-vous ? Avez vous des comparaisons d'effets avec d'autres drogues ou le sexe par exemple ?

Je sais que c'est assez difficile d'expliquer les effets des drogues pour leur effets assez complexe à  décrire. Mais j'aimerais avoir des témoignages.

Merci d'avance, et take care all ! smile

Dernière modification par Dissociaman (15 septembre 2014 à  17:16)


En soit, le plus cool n'est pas de prendre une drogue, mais de savoir qu'on va la prendre.

Hors ligne

#182 15 septembre 2014 à  18:11

raatus 
Psycho junior
100
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Dissociaman, je vais te donner une description issue d'un film (conseillé par un des membres d'ici - Dans La Cour)

"- Ca vous fais quoi ?
- Ca me donne de l'énergie, ça m'apaise. Ca me donne le temps de faire au mieux ce que je sais faire. Ca me fait faire tout avec plaisir. Et physiquement c'est très agréable. Et aussi ça me fait parler. Et surtout je suis là  et quand je veux je ne suis plus là ".

Voilà , c'est les mots les plus sensés que j'ai pu entendre à  ce sujet là .
C'est très doux, et on ressent une sentiment de complétude, ça n'engage que moi mais je trouve que c'est un plaisir psychologique davantage que physique.

Reputation de ce post
 
J'aurai pas trouvé meilleurs mots... Phoenix74

Hors ligne

#183 15 septembre 2014 à  18:24

mariemeuh 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 05 Jan 2013
Messages: 209

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Un jour j'ai entendu le dialogue (France Inter dans l'émission de ciné) et je me suis dit qu'un jour je regarderai le film.... Ce que tu as écrit est tiré du film raatus mais je trouve "dommage" que la suite soit omise..... Je la cite de tête (et je suis tête enl'air) Deneuve disait "tentant" et l'autre personnage lui décrivait l'état quand on est en manque..... je vous laisse compléter amis cinéphiles, moi je ne l'ai pas encore vu!


Je suis Charlie

Hors ligne

#184 15 septembre 2014 à  18:51

raatus 
Psycho junior
100
Date d'inscription: 06 Oct 2013
Messages: 251
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

" et après je m'arrache le poil en me grattant pendant 3 jours, j'ai mal au dos, au ventre j'ai des diarrhées, je dors du matin au soir et j'ai envie de rien"

Dernière modification par raatus (15 septembre 2014 à  18:52)

Reputation de ce post
 
Merci pour le complément. MF
 
Complément bien utile... (Vive la métha...) Bicicle

Hors ligne

#185 15 septembre 2014 à  19:00

Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

L'envers du joli décors arf...


"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne

#186 15 septembre 2014 à  19:08

Topmax 
Psycho junior
Belgique
000
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 25 Apr 2014
Messages: 267
Blogs
Site web

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Il faut bien que tu saches que le "flash", tu vas le vivre quelques fois (max une dizaine en 25 ans) et que tout le plaisir que tu reçois d'un côté, tu devras le payer par une descente aux enfers au moins équivalente...

Se camer sans morfler, ça n'existe pas et les films ce sont des "histoires"...

Reputation de ce post
 
c'est qoi cette pauvre vision diabolisante ??? Zigg

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale..."  H-F Thiefaine

Hors ligne

#187 16 septembre 2014 à  01:23

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Topmax a écrit

Il faut bien que tu saches que le "flash", tu vas le vivre quelques fois (max une dizaine en 25 ans) et que tout le plaisir que tu reçois d'un côté, tu devras le payer par une descente aux enfers au moins équivalente... Se camer sans morfler, ça n'existe pas et les films ce sont des "histoires"...

Je comprends rien à  ce message???

Mais de quoi tu parles? d'hero  ??? tu confonds pas avec la CC des fois ?

puisque je m'adresse à  toi, je vais te dire que je trouve le ton que tu emploies comme extrêmement généralisant... dans l'étoile jaune que j'ai mis à  ton post (j'ai failli mettre rouge) pour dénoncer un discours au bas mot navrant car empreint d'un moralisme diabolisant devenu insupportable.... pour nous ici en bientôt 2015 avec toutes les avancées sociétales magistrales que nous a permis la RDR  ??Ou alors on se comprend mal???

car c'est bon ca va quoi, on est en 2014 et  les pauvres mises en garde à  la Requiem Of a Dream stylee, faut arrêter. Je suis bien d'accord, la came au cinéma c'est de la merde. d'ailleurs Que ce soit justement Christiane F ou Requiem of a Dream ou encroe Al Pacino ou Needle Park, c'est toujours aussi lamentable et ça raconte strictement la même chose que toi... la came c'est MAL blablalbla la came ca fait MAL blablabla et les histoires de came finissent forcément MAL...

Ou les discours de merde genre "les cames perdent leur libre arbitre etc..."

Mais AU SECOURS !!!!!!

Je te dédicace ce lamentable titre d'Eric Zoobie dans sa pire période ou sans rien connaitre aux drogue se permet d'écrire un morceau de prévention (lamentable, il faut bien le dire) et qui dit la meme chose que toi.

LA DROGUE ROCK METAL U 2006
les paroles son superbes (dans la connerie)
METAL URBAIN - Envoyer la dose

«  La mort est dans ton lit
Tes Fesses sur les trottoirs
Le cerveau enneigé
Tu rock chez ton dealer
Ta vie foutu en l’air…

Fallait pas  pousser  la porte de l’enfer
Pour savoir ce qu’il y avait derrière
Fallait pas te mettre la tête à  l’envers
Pour l’avoir dans le cul

Quelques de grammes de plus…
tu envoies la dose et
TU MEURES...



Navrante vision totalement stéréotypé et prédigéré...  celle du morceau de Metal U , celle de Requeim, celle de Christiane F et celle de Topmax.. Pffff..

Et à  tous ceux qui s'imagine que la came c'est l'enfer sur terre et bien il va falloir accepter que ca ne se passe pas forcément typiquement sur se schéma pour TOUS et que pour bon nombre d'entre nous, consommateurs dépendants aux opiacés quotidien, ça se passe pas si mal..... et ce malgre les années qui s'empilent.

Alors SVP, il serait temps d’arrêter de dire de la merde - ou tout dun mois de nous parler de ton expérience négative en t'exprimant en tant que sujet JE parlant de soi; ton expérience m'intéresse. Tes généralisations je m'en contre carre.

Quant à  récurrente menace de la descente aux enfers (???) oui bien sûr, avant 1995 je veux bien vu qu'il est difficile d'assumer sa dépendance en cette période d'ultra prohibition... mais en 2014 faut arrêter, depuis qu'on a des traitements, qu'on a du mattos stérile et des CSAPA partout, le rapport à  la toxicomanie IV a été révolutionné et toutes les galeres de nos grand freres nous sont aujourdhui épargné : un grand merci au travail de RDR qui depuis 20 années fait son taf pour améliorer le qutodien des usagers....

personnellement je peux pas dire que "je souffre" particulièrement de mes conso, à  tout péter 24 ou 48H de reréglementent quand je repasse à  la métha.... et au pire quelques jours pas bien si je sors d'une vraie  période d'abus prolongée de plusieurs mois à  taper 3 à  5 iV/jour; mais la grosse majeure partie, je ne galere pas. La métha y est pour beauoucp,certes... mais c'est ca aussi apprendre à  consommer et à  maitrisier une consommation, c'est un apprentissage.

Sinon autre scoop : Le flash de came ??? C'est quoi que tu appelles le flash de came, si c'est pas indiscret ?

Parce que perso - même si c'est pas à  chaque fois que ça me tape - je dirais qu'avec un produit a peu près normal, mes taquets je les sens toujours autant et plutôt bien - à  condition d’être désaturé en méthadone .... mais c'est pas les années qui font la différence juste le niveau de tolérance qui bouge sans cesse. Si j’arrête l'arbalete pendant 4 jours, je t'assure que je prends dans la gueule un flash aussi parfait que ceux de ma prime jeunesse.... ce mythe de la came qui n'agirait que les premeires fois ??? encore du cinema tiens justement...

en verité n'importe quel tox sait comment il doit s'y prendre pour mieux sentir ses petes, juste suffit de laisser passer quelques heures entre les shoots ou d'attendre d'etre légèrement en keuche pour que l'effet soit probant, brillant comme aux premiers jours...... ex : moi si tu me laisses plus de 12h sans conso et que j'ai besoin de me soigner , la came va me taper c'est sur...

je suis ptet un peu au créneau sur ce message mais la viel moral de Born-Again, no way !!!

Dernière modification par ziggy (16 septembre 2014 à  01:58)

Reputation de ce post
 
mais alors completement d'accord avec toi ziggy ! lilanath

Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#188 16 septembre 2014 à  01:25

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

raatus a écrit

Dissociaman, je vais te donner une description issue d'un film (conseillé par un des membres d'ici - Dans La Cour)

"- Ca vous fais quoi ?
- Ca me donne de l'énergie, ça m'apaise. Ca me donne le temps de faire au mieux ce que je sais faire. Ca me fait faire tout avec plaisir. Et physiquement c'est très agréable. Et aussi ça me fait parler. Et surtout je suis là  et quand je veux je ne suis plus là ".

Voilà , c'est les mots les plus sensés que j'ai pu entendre à  ce sujet là .
C'est très doux, et on ressent une sentiment de complétude, ça n'engage que moi mais je trouve que c'est un plaisir psychologique davantage que physique.

merci Raatus. C'est important de laisser des gens s'exprimer sur la question du plaisir - qui existe et qui est prépondérant dans le rapport à  la came. Merci pour cette belle intervention appréciable.

Ziggy


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#189 16 septembre 2014 à  08:28

Topmax 
Psycho junior
Belgique
000
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 25 Apr 2014
Messages: 267
Blogs
Site web

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Je dis simplement que baser sa vie sur des films, ça n'a aucun intérêt...


"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale..."  H-F Thiefaine

Hors ligne

#190 16 septembre 2014 à  08:48

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Topmax a écrit

Je dis simplement que baser sa vie sur des films, ça n'a aucun intérêt...

aucun
Requiem of a Dream, 13 ans drogué, Needle Park et autres saloperies diabolisantes... aucun.


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#191 16 septembre 2014 à  10:36

Syd 
cannasexalcoholic
France
000
Lieu: dans ton gros cul
Date d'inscription: 04 Feb 2014
Messages: 185

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Salut Ziggy,

je suis opiace naif (quoique j'ai eu une periode Vicodin)
mais si je resume ce que dise les consommateurs

c'est en gros Flash/Lune de miel/methadone

grosso modo je vois mal comment l'equation dependance + tolerance des opiaces puis ce permettre de gerer
une vie de plaisir constant, meme avec toute la rdr etd e la super came?

je pense que c'etait le sens des ecrits de Topmax.

Syd


« L'amour c'est l'infini mis à  la portée des caniches. » Céline

Hors ligne

#192 16 septembre 2014 à  11:16

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Clair bien sur je vais pas non plus faire le sourd, ni faire l'autiste. J'ai bien compris  ce qu'exprime brièvement Topmax. Sur le cinéma et ses absurdités, on est d'accord. Sur le parcours came, évidemment que c'est pas Bisounours land... sur le flash, je comprends toujours pas. Je le répète mais si j’arrête de taquiner plus de 24H,  la came (ou le sken) me tape toujours autant, ça n'a pas changé.

l'idée est qu'ici sur Psychoactif ce qui nous intéresse ce sont les expériences des uns et des autres, propres à  chacun mais pas les jugements. Aucun intérêt à  connaitre l'opinion d'un tel qui pense que la came est mal. C'est plus intéressant de lire un témoignage livrant un vécu. Dire la came c'est de la merde n'a aucun intérêt alors que raconter son parcours et ses galères est un témoignage et c'est tout de suite beaucoup plus intéressant... 

au fond, il s'agit surtout de pas diaboliser plus l’héroïne - qu'elle ne l'est déjà  - on sort déjà  d'un siècle de connerie au sujet de cette molécule - en colportant des "idées" approximatives et "fausses". Je le dis comme ça mais si j'avais du boire autant d'alcool que j'ai pris de la came, je serai déjà  mort ou dans un état pas possible... l'alcool me réussit pas du tout, me rend con et agressif et surtout je ramasse plusieurs jours après une cuite alors que l’héroïne, au contraire, me permet de vivre, bosser, travailler, manger, chier, pisser tranquillement (à  part les deux premiers jours de rechute ou ça pique trop du blaire...)

Ensuite... à  la question : une consommation d'opiacés doit elle nécessairement déboucher sur une traversée de l'enfer sur terre ??? Pour parler en tant que témoin donc en tant que JE, je ne nie ne pas avoir des fois ultimement bien galérer dans mon parcours de dépendance mais avec le recul, ces galères elles étaient soit de ma faute, soit liées à  mon ignorance soit liées aux circonstances -  mais avec le recul, en aucun cas je n'ai à  remettre pleinement le poids de ces galères sur le dos de la molécule.

La came est avant tout ce que l'on en fait. On peux utiliser une molécule pour se cramer, por se mettre à  l'envers tout seul comme pour passer une bonne soirée entre potos, on peux utiliser une molécule pour se faire du mal et beaucoup d'ailleurs vont aller dans ces sens mais d'autres veulent simplement s'octroyer un peu d'ivresse...

ensuite une fois qu'on a réussi à  faire la part des choses, il s'agit aussi de maitriser ce qu'on prend = les opiacés bien gérés et bien administrés ne font absolument pas plus galérer que le cannabis, à  condition d'accepter certaines règles d'usage et d'accepter principalement le fait qu'il ne faut pas brutaliser l'organisme en lui faisant subir d'incessants changement de régime.

ex = C'est sur que celui qui va taper 2000 mg de came par jour et qui de jour au lendemain va se mettre en carence, va dégueuler par tout les trous. Mais à  bien des égards, cela est également vrai de centaines d'autres molécules de la pharmacopée dont l'usage répété induit une adaptation de l'organisme.... et dont l’arrêt brutal n'est pas conseillable. on peux faire pareil avec les benzos, mais même avec des non-psychoactifs, par ex antiinflammatoires stéroidiens...

Bref moi en ce moment, je ne consomme vraiment plus (presque, on va dire) et j'ai meme déjà  un peu réduit ma méthadone et cela se passe niquel... j'ai déjà  fait des tas de sevrages et le dernier en date m'a permis de réduire un état d’intoxication sévère à  zéro sans la moindre sueur. Juste en adaptant la réponse à  mon organisme et en lui fournissant le temps nécessaire... C'est sur que les mecs qui descendent 16mg de sub en 7 jours ne pourront pas comprendre : il faut des mois et des mois mais ca le fait.

Après parler de "plaisir constant" (qui pourrait croire à  du plaisir "constant?), je ne sais pas ce que va dire.

Mais pour ne pas tout mélanger Syd, la lune de mie et le flash, ca n'a rien à  voir. Par exemple, dans mon cas personnel, j'ai vécu deux "lunes de miel" à  des années d'intervalle et c'est toujours la meme histoire il y a un moment donné ou à  force d'abuser et de trop tirer sur la corde, une lassitude de fond émerge et rend la consommation déplaisante mais les flashs sont toujours la : c'est juste la façon de les ressentir et de les percevoir qui s'use progressivement. J'appelle ça une érosion de l'expérience par le fait de ne faire plus que ça du matin au soir...

Et en fait, il suffit juste d’arrêter quelques semaines et se remettre en forme pour déjà  pouvoir en reprofiter quelques mois apres, tranquillement;..

enfin c'est mon expérience....

mais je ne pouvais pas laisser passer des généralités aussi aberrantes de dire comme dans la chanson de Zoobie
Fallait pas  pousser  la porte de l’enfer
Pour savoir ce qu’il y avait derrière


non merci

Dernière modification par ziggy (16 septembre 2014 à  11:21)


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#193 16 septembre 2014 à  11:41

Topmax 
Psycho junior
Belgique
000
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 25 Apr 2014
Messages: 267
Blogs
Site web

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, il y avait une vision super romantique fleur bleu et j'ai un peu équilibré la chose utilisant une EXPRESSION "descente aux enfers" pour expliquer qu'il y a aussi un revers à  la médaille, comme dans toute médaille... (le yin et le yang, tu vois)

Si il veut devenir héroïnomane, il vaut mieux qu'il puisse encaisser quelques refus et quelques réactions hostiles...


"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale..."  H-F Thiefaine

Hors ligne

#194 16 septembre 2014 à  11:47

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Topmax a écrit

Il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, il y avait une vision super romantique fleur bleu et j'ai un peu équilibré la chose utilisant une EXPRESSION "descente aux enfers" pour expliquer qu'il y a aussi un revers à  la médaille, comme dans toute médaille... (le yin et le yang, tu vois)

Si il veut devenir héroïnomane, il vaut mieux qu'il puisse encaisser quelques refus et quelques réactions hostiles...

smile


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#195 16 septembre 2014 à  11:51

YourLatestTrick 
Animateur PsychoACTIF
France
300
Lieu: On Every Street
Date d'inscription: 21 Oct 2013
Messages: 1309

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Je suis OK pour le côté "plaisir, quand même primordial, pour moi.
Mes premiers sevrages, c'était du style " quelle horreur !", maintenant, pour chaque heure qui passe, même si je douille, c'est plutôt "c'est ça de gagné, de plaisir en plus, pour la prochaine fois que je me défonce".
C'est au final beaucoup moins terrifiant comme ça, d'être capable d'accepter le bien être que ça m'apporte. Évidemment, je fais pas le malin non plus quand je suis en manque. Mais je sais pas, enfin j'ai pas attendu les opi pour avoir une humeur qui change de temps en temps.

Là  après avoir mis des grosses claques à  l'oxy, j'en ai un peu chié. Mais aujourd'hui, j'arrive à  me mette bien avec des palliers II. L'oxy en plug est tellement ouf que j'en ai lâché la seringue. Mais je trouve toujours le moyen de me faire plaisir, c'est net. Ce que je veux dire, c'est que si il me reste de quoi me défoncer trois jours avant la panne sèche, je vais plus forcément couper les doses en deux pour moins douiller après ; le "prix"  que je dois payer me tracasse moins qu'avant.
Je vais dire un truc bateau, mais le contexte de vie joue forcément sur le ressenti de la conso, et de l'addiction ...


Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne

#196 16 septembre 2014 à  12:18

virtualfacto
Nouveau Psycho
France
000
Lieu: Fr
Date d'inscription: 26 Mar 2013
Messages: 194
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Sérieux les gars, vous arrivez, après une session intense, à  limiter la fin de votre pochon et à  redescendre 'decrescendo' pour moins morfler à  la reprise de metha???
Wahou, moi, je ne peux pas, j'arrive pas, ca passe pas. C'est 'ben, allez, on va finir par de grosses poutrasses, histoire d'en garder au moins en en souvenirs, et après, ben on verra après.
C'est pas malin, mais taper, et se raisonner, pour moi, ca va pas ensemble...

Hors ligne

#197 17 septembre 2014 à  09:46

ziggy 
Adhérent PsychoACTIF
500
Lieu: 75018
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1751
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

virtualfacto a écrit

Sérieux les gars, vous arrivez, après une session intense, à  limiter la fin de votre pochon et à  redescendre 'decrescendo' pour moins morfler à  la reprise de metha???
...

oui et non !
deja ça dépend de la molécule. Sur de la C ou de la gallette, noway. mais sur de la rabla, ca va dépendre de la qualité, plus elle est "naze" et plus je vais être en mode redrop.

Par contre sur une bonne came qui fonctionne pas trop mal, j'arrive dans mes sessions à  vivre en mode stabilisation - c'est à  dire - un shoot le matin, un l’après midi et un au soir et ne pas "vriller". J'arrive à  faire un ptit arrondi avant de repasser sous metha. D’ailleurs à  ce compte la j'ai trouvé une methode qui m'assure un parfait confort. J'arrondis les deux premiers soirs par une petite injection d'une demi dose de came, ça passe comme une lettre à  la poste. Le troisième jour la metha reprend ses droits et sans la moindre sueur je suis retombé sur mes pattes...

sinon pour moi après des milliers de tentatives, La meilleure façon de pas abuser (la seule) que j'ai trouvé, c'est de ne pas faire de stock - si je dois pécho c'est une boule par jour qui m'assure mon pain de la journée.

La dernière fois que j'ai essayé d'acheter ma conso à  la semaine, en 48H j'avais tout niqué... Bref c'est ça que j'appelle gérer l'ingérabilité par anticipation et apprendre à  se connaitre.


Life on Mars ..........................................

Hors ligne

#198 03 janvier 2015 à  04:54

erikarak 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 20 Dec 2014
Messages: 4

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

bonjour tout le monde
oui tu as entre ouvert une porte, et la tu n' as pas besoin juste envi donc si j' etait toi je ferais (ce que j' aurais aimer faire)  a savoir juste goutter g tapé 2 ans puis été sous traitement et une fois fini la ce soir je t' avou avoir fait le contraire de ce que je te conseille, plus tu ouvre la porte plus tu galere a la refermer et encore je m en sors bien je fume plus de bedo que occasionellement mais le soirs je prend des anxio

j' aii oublier de preciser que la vitesse d' arriver du queque au produit depend de sa pureté et je sais pas ou tu habite mais chez moi t' en a du simple au triple nv tarots mais y a pas photo un a trente est ce qui faut compter pour avoir une descente et tu peut en avoir assez pour te vider donc celle que tu as pris... bref en tout cas fait attention a toi et voila bonne continuation smile

Hors ligne

#199 04 mars 2015 à  17:47

ontheverge 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 30 May 2014
Messages: 126
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Hello, ici l'OP

Quelques mois plus tard, quelques nouvelles: je n'ai jamais repris d'héro, et ne compte pas en reprendre.

En revanche, je suis tombée dans le Tramadol, j'ai fais un post dans mon blog là -dessus https://www.psychoactif.org/blogs/Trama … html#b1295

En gros, je le contrôle modérément, en fait pas du tout. Quand je peux (=quand je ne bosse pas le lendemain, ou pas tôt), j'abuse. Je suis stopée par le fait que quand j'en prends trop, ça me fait vomir, ou du moins me donne des hoquets.
Voilà , donc là , je n'ai rien pris depuis environ 40h, après dosage massif de 400 mg en peu de temps, et ça fait 24h que j'en chie.
J'ai de plus en plus de symptômes de décrochage.

Je fais ça pour me prouver que je peux tenir sans ce maudit cachet, mais par rapport à  mon problème de santé, je sais que je vais être obligée d'y revenir.

Pas grave, je vais essayer réduire, et de passer au moins 1 jour par semaine sans rien prendre.
Ce qui est chaud, parce que quand même, c'est bien agréable...

Hors ligne

#200 04 mars 2015 à  18:56

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
400
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Salut Ontheverge,

J'aurai préferé ne jamais te revoir par là  ou plutot pas avec une addiction qui a l'air de te poser probleme. Car la consommation recreactive de produit ne devient un probleme que lorsque tu decides de faire un break et que tu n'y arrives pas. Avec tout les produits utilisé je n'ai jamais eu de soucis d'arrêt, sauf avec les médocs a base d'opiacé car c'est du pur produit.

Je te deconseil de te mettre dans des situations de manque, même un jour par semaine, car ce que tu risques d'imprimer en toi, c'est une accroche encore plus forte.

Il est preferable d'avoir une consommation assez linéaire, pour éviter les grosses montées accrocheuses ou les descentes désastreuses.
C'est pour cela que la méthadone est un bon substitut, parce qu'il y a une régularité, normalement tu ne souffres plus du manque et tu n'as plus de Up agréable non plus. C'est la difficulté que je rencontre avec ça, car j'aime de temps à  autre planer profondement, la relaxe totale.

Il y a vraiment un effet indesirable pourrie, qui accompagne de nombreuses personnes sur presque tout les produits et pourtant ce n'est jamais indiqué sur les notices d'utilisation, c'est la culpabilité et la frustration d'être conscient de ne pas avoir le controle de ses consommations.
Si il n'y avait pas cela, nous serions limité uniquement par les effets secondaires comme la nausée ou autre, mais c'est tout.

Que ta santé justifie ou pas, la prise d'un produit, tant que tu as du plaisir et peu de dégâts collatéraux, il ny a pas d'obligation à  arrêter.
Tu veux essayer de te prouver que tu gères encore en faisant un break, mais pour cela il faudrait que le break dure plusieurs mois. Le mental est capable de faire preuve de patience tant qu'il sait qu'il pourra y revenir, mais si la sentence c'est : plus jamais, alors il risque de gigoter serieusement.

Bon enfin dans tout les cas, je te souhaite de ne pas trop souffrir physiquement de tes problèmes de santé et de pouvoir faire la paix avec tes consommations, en évitant d'ajouter une agitation intérieure à  tout cela.

Lorsque le désire d'arrêter se pointe, la seule façon que je trouve viable, c'est quand il n y a plus d'envie de ressentir cet état, sinon c'est trop difficile de renoncer au plaisir.

Bon et bien je te dis à  plus tard et bon courage.


Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

#201 04 mars 2015 à  20:50

ontheverge 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 30 May 2014
Messages: 126
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

Salut Amarnath,

Tu résumes ce que je me dis: "Que ta santé justifie ou pas, la prise d'un produit, tant que tu as du plaisir et peu de dégâts collatéraux, il ny a pas d'obligation à  arrêter."

Mais en plus, je suis vraiment en train de me demander pourquoi j'essaie de me sevrer, vu que c'est le seul médicament qui me traite efficacement, en plus des petits plus (plaisir parfois, fonction "on/off" et perte de poids)

En revanche, là  où tu m'apprends quelque chose, c'est que le fait de se mettre régulièrement en manque pourrait imprimer une dépendance plus forte, je pensais au contraire que ça permettait au corps de ne pas devenir accro. Heureusement que tu me dis ça! Est-ce que tu pourrais développer pour m'expliquer en quoi c'est plus nocif stp?

Bon, et sinon, je commence à  avoir des pics de douleur dans le dos là , plus ça va, plus je me dis que c'est vain et que j'ai qu'à  en reprendre un ou deux.

Hors ligne

#202 15 mai 2015 à  22:54

miou 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 06 May 2015
Messages: 2

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

bonjour a tous
en ce qui concerne la dépendance, elle s’installe petit à  petit, progressivement
et je pense que c'est la grand danger de l'éro
lors des premiers prises , il n'y a pas de manque
cela peu durer plusieurs mois, si on espace les prises, pas de sensation de manque..
au début, c'est juste super
et c'est a chaque fois meilleure, car on commence a gérer le produit.
et cela peu durer plus ou moins longtemps selon la personne, le produit...

mais je pense que la dépendance est déjà  là , doucement, discrètement, vicieusement, elle se met en place
on crois "gérer" sa consommation jusqu’à  ce que sa soit trop tard.
au début on prévoit des moment de "pause" pour contrer la dépendance
mais quand on se rend compte des effets de manque, c'est déjà  trop tard
il y a quelque chose très vicieux dans la dépendance à  l’héroïne
tu ne vois pas arriver la dépendance, tu crois gérer jusqu’à  ce que tu constate que c'est trop tard, tu es dedans.

pourtant autour de soi on est souvent prévenu par les consommateurs dépendants (les fréquentations,  les revendeurs)
mais comment prendre en compte les avertissements de ceux qui ne sont pas arriver à  gérer ?..

je crois que c'est le danger de cette drogue
au début on se crois plus fort que les autres
on gère parfaitement, on laisse du temps entre les prises pour ne pas ressentir les effets de manque
et on gère tellement bien que l'on se permet parfois un peu plus, un peu plus souvent
de toute façon, "moi" je fais attention à  ce que je fais, je consomme en ayant conscience de ce que je fais, je fais des pause pour ne pas être dépendant..
je crois qu'à  ce moment là  tout ce met en place
surtout que lorsqu'on ressent les premier effets de manque, c'est déjà  trop tard. la machine est en route ...

On consomme, on devient dépendant
alors on arrête
mais ça n'a pas été "si dur" d’arrêter
alors on consomme une fois encore, juste une fois
ce qui relance la machine..
et tout recommence

mais je crois que la dépendance suis une route dans une seule direction
à  chaque arrêt, on reprendra où l'on a arrêté
donc chaque sevrage est plus difficile que le précédent,
à  chaque fois on consomme plus, meilleur ...

on m'a dit une fois : tu peux choisir entre l’héroïne, ou tout le reste (la vie quoi)

(voici mon point de vue, mon expérience, et j'espère ne froisser personne, car c'est vrai qu'il y a autant de dépendance que de consommateur.. )


~  Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin  ~
                                                                                      Sören Kierkegaard

Hors ligne

#203 25 juin 2015 à  21:43

ontheverge 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 30 May 2014
Messages: 126
Blogs

Re: L'héroïne est-ce réellement si addictif qu'on le dit?

@ Miou: Je pense que tu as raison, malgré ma toute petite expérience, c'est justement ce que j'ai senti comme danger qui fait que je n'ai jamais repris d'héroïne.

Ca fait un peu plus d'un an maintenant que j'ai fait mon expérience, et je n'ai jamais recommencé, ni ne compte recommencer, parce que j'ai compris que c'est en croyant que ce n'est pas si dangereux que ça qu'on tombe dedans avant même de s'en rendre compte.

Et c'est principalement ce fil que j'ai lancé qui m'a amenée à  cette conclusion, donc au final, ma question et surtout les réponses de tous ceux qui m'ont fait part de leur expérience, m'a sans doute sauvée d'une longue période de merde, si ce n'est autre chose, ou peut-être pas, peut-être que je n'en aurais jamais repris de toute façon, vu que je n'ai aucune fréquentation dans le milieu, j'aurais peut-être juste laissé tomber de moi-même.

Quoi qu'il en soit, je n'ai pas recommencé en ayant conscience de m'en être bien sortie!

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
31 12883 06 mai 2009 à  12:26
par mikykeupon
8 1811 20 octobre 2017 à  20:28
par Antiope
7
[ Forum ] Première fois - Héroïne sniff besoin de conseil par Julie1000
5911 14 novembre 2016 à  04:26
par Anarchiste
    [ PsychoWIKI ] Héroïne, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 6968 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 4367 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Dossier du mois : le plug ou administration de drogue par voie rectale
01 novembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Psychoactif, un espace de production de savoirs et de transformations
12 octobre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
E-liquide au CBD : concentration et effet
07 novembre 2017Commentaire de Mister No (39 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?
Il y a 2jCommentaire de prescripteur (47 réponses)
[ Psychohead ]
Rencontres/atelier Psychoheads le 7 novembre à Paris
Il y a 4jCommentaire de Sufenta
[ Forum ]
Overdose - Dy-eyes (mon mari) est décédé d'une overdose dans la nuit du 17/11...
Il y a moins d'1mn
2
Commentaire de Mascarpone dans [Méthadone...](27 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Gestion de la prise de poids sous neuroleptiques
Il y a 4mnNouvelle discussion de MIAOU44 dans [Neuroleptiques...](0 réponse)
[ Forum ]
Ordonnance Euphon
Il y a 5mnCommentaire de prescripteur dans [Codéine...](7 réponses)
[ Forum ]
Sevrage temporaire au tramadol
Il y a 15mnCommentaire de Jeanaimarre69 dans [Tramadol...](14 réponses)
[ Forum ]
Interaction - Diazepam/Alcool/Oxomemazine : dangereux?
Il y a 18mnNouvelle discussion de Molbean dans [Benzodiazépines...](0 réponse)
[ Forum ]
Sevrage - Initiation iboga
Il y a 26mn
5
Commentaire de George de la jungle dans [Iboga...](21 réponses)
[ Forum ]
Besoin d'infos LSA et autres enthéogènes
Il y a 26mnCommentaire de Petit conton dans [Plantes enthéogènes...](1 réponse)
[ Forum ]
Effets secondaires - Besoin d'aide pour récupérer d'un sale trip
Il y a 33mnCommentaire de Terson dans [Salvia Divinorum...](5 réponses)
[ Blog ]
24h avec speedmicha
Il y a 2hCommentaire de Speedmicha dans le blog de Speedmicha (101 commentaires)
[ Blog ]
Petit parcours (chaotique)
Il y a 3hCommentaire de Jacobson dans le blog de Jacobson (17 commentaires)
[ Blog ]
Des news
Il y a 5hCommentaire de DVA5-2Tls dans le blog de DVA5-2Tls (9 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Auto-évaluer votre consommation d'alcool
Dernier quizzZ à 18:12
  [ PsychoWIKI ]
Pregabaline (Lyrica), effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
27 jours en néonat...
[ Nouveaux membres ]
soda34, charles, polalouid, theweeknd, LonsterD, SoundSystem69, Rody, FireWalkWithMe nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Vous fumez du cannabis (herbe, shit...), avez vous déja essayé la vaporisation ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Test urinaire dans une semaine ! Besoin de conseils
par Flsh, le 15 Nov 2017
Bonjour, Boire de l'eau quelques jours avant un test urinaire ne sert strictement à rien car le THC n'est pas soluble dans les urines. Par contre la veille du test ou le matin tu peux boire un ou deux verres d'eau histoire de diluer un peut ton urine ( forcement il y aura plus d'eau donc le THC s...[Lire la suite]
 Kit base : decrivez vos utilisations de ce kit pour créer une notice
par pds, le 16 Nov 2017
J'ai pas lu tous les posts mais dans ceux du début, les gens parlent de se pencher voire de se tordre pour fumer. Mais en fait non. Comment je procède? - Je place mes délicieux cailloux sur une boîte de cd - Je chauffe le filtre 6, 7 secondes avec un briquet - J'attends un peu que ça refroidis...[Lire la suite]
 La Salvia vue par un fou
par A dreamer, le 16 Nov 2017
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Quand on y a été confronté, on ne s'en amuse pas, c'est certain - ElS dans [forum] Dy-eyes (mon mari) est décédé d'une overdose dans la nuit du 17/11...
(Il y a 18mn)
keep fighting George! dans [forum] Initiation iboga
(Il y a 23mn)
(je m'abstiendrais de commentaire) dans [forum] Dy-eyes (mon mari) est décédé d'une overdose dans la nuit du 17/11...
(Il y a 1h)
Mais quelle horreur, et moi qui cherchais des mots pour réconforter ta femme ... dans [forum] Dy-eyes (mon mari) est décédé d'une overdose dans la nuit du 17/11...
(Il y a 2h)
Superbement écrit et décrit! Teo dans [forum] La Salvia vue par un fou
(Il y a 4h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0