PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : el-lapino

Kratom » Arrêt après plus de 2 ans de kratom » 03 avril 2020 à  11:43

Félicitation.

Part du principe que tu dormira que par tranche de fatigue, donc dès que tu sent que tu peut dormir, il faut directement dormir.

Est-ce que toi aussi tu baille tous le temps ?

Kratom » Arrêt après plus de 2 ans de kratom » 02 avril 2020 à  18:12

Pour le syndrome de jambe sans repos, c'était que la nuit quand j'allais me coucher et en étant allongé, rien le reste de la journée.

Du coup les nuits sont longues mais au moins tu est en confinement, c'est pour ça que c'est le moment d'arrêter.

Le problème comme tout c'est quand tu reprend quelque chose, tu pense pas forcément au problème de sevrage que tu a eu, sinon j'en aurais pas repris si je m'étais vu dans quel état j'étais le matin.

Kratom » Arrêt après plus de 2 ans de kratom » 02 avril 2020 à  17:46

Pour te répondre d'abord à tes deux questions.

Niveau libido, sous kratom j'en ai plus
Mais sans, je pense qu'à ça.

et niveau appétit, avec kratom, je peux repousser l'heure de manger, ou pas manger mais pas trop de soucis.

Sans kratom: je mange aux heures normaux.

De mon point de vue, j'en parlerais à ta copine.
La mienne été au courant et a été très bénéfique et très compréhensible de mon comportement pendant 1 mois. enfaîte ton corps est présent mais ton esprit n'a envie de rien, tu va le vivre et ça va être dure.

Si j'ai repris, c'est que j'étais conscient que je n'étais pas prêt, maintenant je le prend autrement le fait de ne pas en prendre, je suis plus serein de connaitre les symptômes que je peux avoir et je sais que c'est le cerveau qui en a le contrôle.

Aujourd'hui, le transite intestinal est en train de se remettre en place, tu ira souvent au toilette au début (en tout cas pour moi)

Reprendre n'est pas un echec, c'est juste qu'il faut le temps.

en espérant que tu arr …

Kratom » Arrêt après plus de 2 ans de kratom » 02 avril 2020 à  15:47

Salut à toi Tonyie

J'ai également arrêter le kratom vers le 20 janvier après 1 ans et demi de consommation.

Je te cache pas que c'est très compliqué, il faut compter une semaine au niveau sevrage physique à cause des jambes sans repos, mais le plus compliqué c'est psychologique, la fatigue, le manque d'envie, le craving...

Après 3 à 4 semaines d'arrêt, je n'étais plus moi même, ma copine me reconnaissait pas et ça me faisait mal de vouloir rien faire, travail comme famille.

J'ai alors craqué et j'ai recommandé un pochon, au moment où j'ai mis acheté, je suis devenu super heureux, alors que je savais que j'allais consommé que dans 4 à 5 jours, mais pendant se temps là, je me sentais bien, donc tout est dans la tête après le sevrage physique et c'est le plus dur.

à l'heure d'aujourd'hui, m'a dernière consommation est hier, je n'ai plus de produit et je vais pas en recevoir, mais je me sens bien phsychologiquement, à voir dans les prochains jours.

le temps va te paraître long, mais …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 24 février 2020 à  15:38

Faut pas se voiler la face, j'ai arrêté il y a 3 semaines voir 4 semaines, depuis se temps là, j'ai envie de rien faire.

Avant quand je ne consommé pas, j'étais souvent fatigué et j'aimais rien faire. Mais ça me convenait.
Quand je consommé, j'été motivé à faire plein de chose, créer des choses, faire le ménage, depuis que j'ai arrêter, j'ai perdu toute motivation, même avec le temps, j'ai envie de rien faire.

Donc je cherche une alternative au produit parce que je pense que j'étais pas prêt à arrêter comme ça mais plus à la methode chinoise, ma copine prend sur elle surtout quand le week end je lui dit que je veux rien faire même quand il fait beau et je le comprend.

Peace

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 18 février 2020 à  10:11

Pour ma part j'ai pas résolu mon soucis,

J'ai arrêter le Kratom : Ok!, c'était dur mais faisable, pourtant j'ai pas en chiez.

Mais j'ai toujours cette envie de prendre quelque chose qui me boost, en se moment j'ai besoin de ressentir le coup de fouet pour me motiver, donc ça m'a pas enlever le soucis du fait que je prenais le kratom et qui me procurer ce que je recherché.

J'ai été voir le medecin qui m'a prescrit de l'"arcalion" mais qui me fait pas grand chose.

Je n'ai pas forcément de fatigue, mais ce qu'on recherche tous c'est le coup de boost.

Si quelqu'un à une alternative mais qui ne soit pas destructeur pour le corps, je suis preneur.

Merci de m'avoir lu

Peace

Tramadol » Arrêt sec du tramadol » 14 février 2020 à  16:16

en 5 Jours je n'ai plus eu le syndrome.

Tramadol » Arrêt sec du tramadol » 14 février 2020 à  11:55

[quote=ReezFR]Bonjour
Pour être honnête je n'ai pas trop le temps ni la motivation d'aller dans un centre CSAPA , je préfère attendre la fin du sevrage qui est pour bientôt je pense car je ne vomis plus j'ai de grosses nausées sans vossiment, je mange beaucoup mieux, le seul bémole c'est que en me renseignant je crois avoir le syndrome des jambes sans repos et c'est très embêtant car sa m'empêche de dormir ( je ne dors que 1h ou 2h par nuit c'est horrible) et je ne sais pas vraiment si ce syndrome va s'en aller (point positif j'ai dormi 1h a 2h alors que les autres nuit je ne dormais pas du tout) dans tous les cas je vous tiendrai au courant de mes nouvelles et pour ceux qui comme moi passe un sevrage difficile (il faut demander de l'aide ne faite pas comme moi lol) mais surtout rester très fort ce n'est pas une molécule comme cela qui va nous prendre pour ces esclaves !
En tout cas Psykange merci de ta réponse je te tiendrai au courant de mes nouvelles et si ce syndrome des jambes co …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 14 février 2020 à  10:37

Yooo,

J'ai tenté également le CBD pour le soir, pour me détendre musculairement pour éviter les jambes sans repos, mais ça n'a pas fonctionné.

Au bout de 7 jours, ça passe, faut tenir malheureusement, si on arrête je me voyais mal reprendre autre chose pour pas sentir les effets néfaste du manque, c'est le manque qui nous forge.

Maintenant je vais mieux, des coups de mou des fois mais comme tous le monde.

Quelques compléments alimentaires peuvent aider pour tenir la fatigue le temps que ça va pas trop ou même la noix de cola m'a bien sauver des journées.

Bon courage à tous.

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 12 février 2020 à  14:30

Hier toutes était niquel, bien dormi, pas de réveille...

Et la cette nuit, à peine dormi 3 heures, je me sens seul au travail, pourtant il y a du soleil mais ça me réconforte pas, le moral est entre les orteils aujourd'hui.

En espérant que demain ça ira mieux.

Il y a des jours pour, et des jours sans..

Faut tenir, de toute façon j'en au plus.

Courage

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 11 février 2020 à  12:19

Les nuits se passent mieux c'est clair, le matin également plus tôt mais en forme.

Le plus de besoin dans le kratom se passe vers midi, quand le coup de barre arrive après manger souvent, j'essaye de compenser avec la noix de cola ou quelque complément alimentaire.

Mais en 1 semaine je suis content, on verra dans l'après midi si ça se passe encore bien hein :)

Courage

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 10 février 2020 à  21:42

[quote=Pierremengele][quote=yahourtnature]Les gens peuvent être étonnés des effets de sevrages assez importants comparés à la puissance relativement faible du kratom. C'est oublier qu'on ne devient pas dépendant à une seule molécule, mais à tout un cocktail d'alcaloïdes !

J'ai pas mal expérimenté ces 10 dernières années et je me suis vite rendu compte que les problèmes commençaient... dès que la prise était quotidienne.

Ainsi pendant longtemps je me suis résolu à en prendre seulement tous les deux jours (20g tous les 2 jours) et j'ai jamais eu de soucis quand je faisais une pause (souvent par manque de thunes). Et à l'époque je prenais du Thaï très puissant et du vrai Maeng Da qui provenaient de l'un des fameux revendeurs US (rien à voir avec ce qu'on peut avoir chez les revendeurs européens).

Ensuite pendant un moment : 15g par jour => c'était trop, insomnies assurées quand j'arrêtais.

Puis ces dernières années j'avais stabilisé à seulement 5-7g par jour (avec parfois une deuxième …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 10 février 2020 à  11:20

[quote=Pierremengele]Bon pour moi cette nuit a étais ma première véritable « nuit » depuis mon arrêt du Kratom mardi dernier...Je me suis réveiller deux fois dans la nuit mais rien de méchant...par contre ce matin énorme craving au réveil...c’est vraiment dure à supporté mais sa disparais en 1h ou 2...[/quote]
Super, la même pour moi, une grosse nuit sans me reveiller ou dormir peu.

Dans 2 - 3 jours ça sera de l'histoire ancienne.

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  21:18

[quote=pierre]Oui on peut trouver toutes les raisons à l’arrêt du kratom, y compris "c'était mieux avant".

Mais c'est un fait : Pour faire face à l'interdiction de la codéine, certains s'étaient tournés vers le kratom avec succès. Tout en restant dépendant, ils pouvaient à nouveau vivre leur vie. L'interdiction du kratom fait à nouveau vaciller la vie de plein de personnes qui étaient dépendantes mais qui allaient très bien ! Ceux qui interdisent ne connaissent rien à la dépendance et aux drogues. C'est affligeant et ca me met en colère.[/quote]
Tu a toute à fait raison, pour ma part j'avais pas de raison autre que de vouloir faire des journée très longue pour en prendre.

Pour d'autre, c'est pour échanger la codéine pour quelque chose de plus sain.

Ils ont vraiment interdit sans d'étude derrière sur la plante, les bienfaits...
Ils ne se faisait simplement pas d'argent dessus, pris à court nous sommes obligés d'arrêter et d'un côté pour ma part c'est une bonne chose, mais je compr …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  19:54

A ce stade là, tout est dans la tête.

Ton corps à extrait tout se manque, c'est psycho, nos habitutes, de penser qu'on s'amuser mieux ou été plus en forme avec.

Faut se divertir, trouver des choses qui nous plaisent, même si on a pas la tête à ça.

Courage, surtout le dimanche soir c'est pesant je trouve. J'aime pas !! ahah

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  17:51

[quote=Pierremengele]En tout cas en ce sixième jour d’arrêt j’ai l’impression de vivre dans des montagnes russes, en effet les matins sont très dure, je déprime légèrement (moins que avant cependant) et ensuite une fois que j’ai manger quelque chose cela va légèrement mieux...j’ai toujours quelques épisode de dhiarée mais moins que avant...mais une fois le soir qui arrive je me sent mieux mais les nuits sont toujours aussi dure à cause des jambes sans repos :/[/quote]
J'en suis sur que cette nuit ira mieux pour toi, j'ai dû arrêter un jour avant toi je pense.

la diarrhée n'a durée que 2 jours pour moi.

J'ai pas eu pour les bras mais que pour les jambes

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  16:24

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]
Pour ma part, je n'y pense plus.
Le matin j'ai réussi à retrouver ma forme.

J'ai quelques frissons de temps en temps mais ça dure 2 secondes.

Par contre faut que je rattrape toutes ma fatigues.

Je viens de jeter mon Kratom qui me faisait pas de l'effet sans regret.
J'ai gagner en patience pour l'instant :)[/quote]
Je suis très fier de toi, tu fais preuve de beaucoup de courage, moi aussi j’ai pas mal de sommeil en retard à rattraper car avec le syndrome des jambes sans repos c’est infernal les nuits, d’ailleurs à tu encore ce syndrome ?
Tu avais le même ressentit que moi les matins ? (Genre la grosse déprime ?)
Néanmoins j’ai l’impression d’en gagner je suis beaucoup plus présent auprès de mes proches alors que auparavant je les fuyais pour prendre mes doses de kratom....je ressent également beaucoup plus de sensation en regardant des films et séries...c’est vraiment bizzare[/quote]
Je n'ai pas eu cette nuit le syndrome, j'ai bien dormi mais j …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  13:30

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]
Tu en trouve partout des capsules mdr ![/quote]
Oui vu que j’en mettais toujours dans les poches de mes pantalons...je ne sais pas pour toi mais j’ai l’impression que ce sont les matins qui sont les plus compliquées...je suis toujours tiraillée le matin de refaire une commande..:putain c’est vraiment une bataille de quitter une addiction...[/quote]
Pour ma part, je n'y pense plus.
Le matin j'ai réussi à retrouver ma forme.

J'ai quelques frissons de temps en temps mais ça dure 2 secondes.

Par contre faut que je rattrape toutes ma fatigues.

Je viens de jeter mon Kratom qui me faisait pas de l'effet sans regret.
J'ai gagner en patience pour l'instant :)

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  13:13

[quote=Pierremengele]Depuis ma dernière dose lundi soir dernier je me sent légèrement mieux, surtout le soir le moral revient. J’avouerais cependant que les matin sont plus compliquée...mais une fois que je suis bien réveiller sa va....Hier soir j’ai encore eu le syndrome des jambes sans repos (c’est vraiment galère ça d’ailleurs...). Ce matin en mettant mon jean’s j’ai retrouvé 4 capsules de Kratom, la tentation était grande mais je l’est et jeter directement...[/quote]
Tu en trouve partout des capsules mdr !

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  11:42

[quote=Arnaudnïmes]Et bien moi les amis c'est mon deuxième jour sans krarom et pas de signe de manque aujourd'hui.

J'en ai eu hier mais j'ai des substances en réserve qui font complétement oublier le sevrage.

Un peu de mal à dormir quand même car j'ai pri 2 fois 80 mg de 5 Mab , mais étizolam les a calmé direct 10 mn après je m'endormais jusque 10h30 .

Ce matin juste café et finit les crampes aux ventre qui me réveillaient en pleine nuit pour demander un p'tit verre de kratom.[/quote]
C'est pas forcément le pire les deux premiers jours, en espérant que tu n'ai pas le syndrome des jambes :) courage

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 09 février 2020 à  08:34

Par jour, je devais être à 25 grammes, j'avais même plus les effets du début mais j'avais l'impression que ça me motiver quand même.

Je savais qu'il fallait pas que j'augmente la dose, que le corps s'habitue trop vite au nouvelle dose et que à chaque fois tu doit augmenter le dosage.

Enfaite j'ai une fille depuis 5 mois, le matin, impossible de m'en occuper le temps que j'avais pas pris le Kratom et de l'avoir digérer en aillant fumé aussi 3 cigarettes. donc plus ou moins 45 minutes en tout pour me sortir de se coma.

Se matin j'ai pu lui donner le biberon sans ressentir de fatigue, sans fumer de cigarette AVANT, comme je suis à la cigarette Electronique, ça me fait pousser le moment d'aller fumer.

Cette nuit j'ai également pas eu le syndrome des jambes sans repos, ma dernière dose que j'ai pris si je m'abuse été le dimanche midi ou matin, m'en souvient plus.

Diminue d'abord tes dosages "futurebass", autant que ça se passe du meilleur possible, le mental en prend un coup, mais si …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 08 février 2020 à  23:30

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]Je vous direz demain si j'ai plus le syndrome des jambes sans repos, c'est la seule chose qui me rester la nuit derrière, plus de symptôme de tremblement, de penser négatif, de manque. et je n'y pense plus.

Tenez bon pour ceux qui commence le sevrage, ça dure plus ou moins 5 jours,

La musique peut aider fortement.

Peace[/quote]
Ce que tu dit est tellement vrai je n’ai plus de pensée négative non plus et la musique me fait vraiment planer, j’ai l’impression de redécouvrir le goût à l’écoute musicale...[/quote]
C'est bon on a fait le plus dur, on a plus qu'à sourire à la vie.

Plus d’excuse pour retourner chez soit avec une excuse bidon.

Plus la tête dans le guidon le matin.

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 08 février 2020 à  21:58

Je vous direz demain si j'ai plus le syndrome des jambes sans repos, c'est la seule chose qui me rester la nuit derrière, plus de symptôme de tremblement, de penser négatif, de manque. et je n'y pense plus.

Tenez bon pour ceux qui commence le sevrage, ça dure plus ou moins 5 jours,

La musique peut aider fortement.

Peace

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 08 février 2020 à  11:13

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]Allez dernière ligne droite, je n'ai plus le ressentie de manque, je me sens beaucoup mieux, mieux dormit mais pas assez malheureusement mais en tout cas les symptôme diminue.

En même temps dans se sevrage, je suis passé à la cigarette Electronique, autant tout faire pour être tranquille hein ahah

ça ne fait que 5 jours et j'ai l'impression que ça fait 1 mois que je subit tout ça, mais ça vaut le coup, le matin j'était obligé de prendre le Kratom et fumer ma cigarette pour être normal, donc pendant 20 minutes j'étais assis à rien le temps que je digère le kratom, le midi c'est la même, obligé de ma cacher, c'était pas une vie.

On s'en rend compte que plus tard.

Courage les ami(e)s !![/quote]
Je suis très fier de toi également, tu as pris ta dernière dose dimanche soir toi ?
Me concernant depuis la dernière dose lundi soir sa a étais une sacré traverser du désert aussi, hier soir il y avais beaucoup plus de mieux mais cette nuit pareil j’ai eu …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 08 février 2020 à  10:49

Merci de donner ta motivation, ça fait toujours plaisir un soutient, surtout de savoir qu'on est pas seul face à cette situation, et également de savoir ce qui peut nous aider ou non à ne plus y penser. Cooool

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 08 février 2020 à  09:40

Allez dernière ligne droite, je n'ai plus le ressentie de manque, je me sens beaucoup mieux, mieux dormit mais pas assez malheureusement mais en tout cas les symptôme diminue.

En même temps dans se sevrage, je suis passé à la cigarette Electronique, autant tout faire pour être tranquille hein ahah

ça ne fait que 5 jours et j'ai l'impression que ça fait 1 mois que je subit tout ça, mais ça vaut le coup, le matin j'était obligé de prendre le Kratom et fumer ma cigarette pour être normal, donc pendant 20 minutes j'étais assis à rien le temps que je digère le kratom, le midi c'est la même, obligé de ma cacher, c'était pas une vie.

On s'en rend compte que plus tard.

Courage les ami(e)s !!

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 07 février 2020 à  20:48

De mon côté, je pense que j'ai passé le plus dur, cette nuit déterminera si j'arrive à dormir ou non.

Le manque de sommeil est dévastateur, Obligé de louper des heures de travail pour aller (me reposer, sans réussir à dormir).

Il faut prendre une bonne bouffer d'air frais, de la musique ça aide énormement, c'est sur les deux qui m'a permis de me rendre compte que je me sentais bien.

En espérant te relire et que ça soit passé.

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 07 février 2020 à  10:17

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]Je pense ne plus ressentir le manque. Mais la nuit reste très difficile, impossible de dormir même avec des cachets, les jambes sans repos est une torture, il faudra que je calcul combien de temps j'ai pu dormir depuis le début de la semaine.

J'ai déjà loupé une demi journée, j'ai peur de faire la même aujourd'hui, à bout de force, j'ai dormis que 1 heure 30 hier après midi.

J'espère que de ton côté tu est un peu mieux :)

Peace[/quote]
Pour ma part je sent aussi que le sevrage physique s’éloigne gentillement mais je ressent toujours des effets tout de même et la nuit c’est l’horreur j’ai du me lever 7 fois à cause des jambes sans repos j’espère que cela va se calmer à un moment....[/quote]
On est dans le même panier, et les autres vont nous suivre quand ils auront plus de dose. et en moins d'une semaine c'est possible d'arrêter même si c'est compliqué sur quelque jour

En tout cas, kratom ou pas, je me sens pareille, j'avais peur d'être différ …

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 07 février 2020 à  09:16

Je pense ne plus ressentir le manque. Mais la nuit reste très difficile, impossible de dormir même avec des cachets, les jambes sans repos est une torture, il faudra que je calcul combien de temps j'ai pu dormir depuis le début de la semaine.

J'ai déjà loupé une demi journée, j'ai peur de faire la même aujourd'hui, à bout de force, j'ai dormis que 1 heure 30 hier après midi.

J'espère que de ton côté tu est un peu mieux :)

Peace

Kratom » Récit d’un arrêt du Kratom suite à l’interdiction  » 06 février 2020 à  12:49

[quote=Pierremengele][quote=el-lapino]Je suis passé chez le medecin et il m'a prescrit un anxiolytique pour la nuit à cause du syndrome de jambe sans repos, ça fait 2 nuits où je galère pour dormir.

Je l'ai pris tôt c'est pour ça que je suis reveillé à 1h 30 du matin , j'en ai pris un autre, j'attend juste la monté pour aller me recoucher mais depuis 21 heures j'ai enfin dormi :)[/quote]
J’ai retrouver 10 capsule de kratom que j’ai faite auparavant. Je les est jetée je n’ai pas envie de gâcher le travail que j’ai déjà fait mais oui c’est aussi dure que le sevrage de la codéine. Quand je vois comment c’est dure je me dit que plus jamais je n’aurais envie de retourner dans cette addiction c’est vraiment une horreur les jambes sans repos....je me demande combien de jour que cela dure....[/quote]
Tu a bien eu raison de les jeter, tu a commencé à arrêter sans ça, donc faut aller jusqu'au bout. Peace

Pour ma part, je vais prendre mon après midi, trop de sommeil en moins. Je ressens beaucou …

Remonter

Pied de page des forums