Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Orpha » Me revoilà... » 20 septembre 2023 à  23:38

[quote=Orpha]Bonjour tout le monde , il s'agit d'une grave agression que j'ai subi dans la nuit du 16 au 17septembre... La gendarmerie est venue sur les lieux , mon audition à été faites avec dépôt de plainte, j'ai eu une prise de sang pour prouver que j'étais sous médicaments et donc en plus de mes blessures, incapable de me défendre, j'ai vu un médecin légiste...
Lui a été envoyé garde à vue puis déféré devant le parquet. Je sais qu'il a des mesures d'éloignement et quelques contraintes mais je n'en sais pas plus...
Reste à attendre le jugement mais la justice française est longue...

Je n'arrive plus a dormir je n'ai que des petits moments de somnolence, sinon les flash back reviennent inlassablement.

Je crois que le pire des sentiments est la solitude, les gens me fuie comme si j'étais contagieuse....

En même temps j'ai de gros troubles anxieux donc je ne peux pas aller encore dans des groupes de parole ou autre... Et puis j'ai rien à dire en fait.

J'ai voulu faire confiance en l'amitié d'un homme , je n'aurai pas dû.
Il connaît mon histoire, il connaît mon passé, je pensais être en sécurité... C'est moi la fautive d'y avoir cru au final.

Orpha[/quote]
Alors on a un petit peu parler ma belle mais je me permets de remettre une couche sur ce que j'ai déjà pu te dire : tu n'es pas fautive d'avoir fait confiance à quelqu'un qui connaissait ta condition ! C'est l'inverse. Il est normal que tu ressentes cela, mais c'est important pour moi de te dire que ce n'est pas vrai er que c'est lui le fautif et le criminel dans l'histoire. Tu ne mérites pas ce qu'il t'arrive, il a au contraire abusé de ta faiblesse, mais aussi de ta confiance et de ton amitié. Tu n'as pas à avoir honte d'avoir offert cela a quelqu'un qui se présentait comme un ami. Être gentil et faire confiance sont des qualités et une force, pas une faiblesse... Même si c'est peut être dur à croire pour toi maintenant. Plein de soutien.

Aussi prendre soin de toi ça peut être des petites choses. Le monde extérieur c'est trop, mais il y a chez toi. Prendre soin de tes blessures avec bienveillance, te mettre de la crème sur les mains, te faire une boisson chaude que tu aimes bien, un bol de soupe, ouvrir la fenêtre ou allumer une bougie : parfois prendre soin de soi ça commence juste par ça <3 …

Le blog de minitechnogirl » L'impression d'avoir été destinée à ça » 19 septembre 2023 à  16:24

Hello, c'est bête, mais perso on m'a donné des opi jeune en cadre médical. Mes parents aussi consommaient en fête les mêmes prod que toi.

Quand j'ai découvert ça a été une évidence, j'avais des craving de fou sans encore avoir consommé. Je me sens bien avec ça et, les benzos er la ké, j'ai juste l'impression que c'est naturel et que ça fait partie de moi, avec la clope. Apparemment sociologiquement t'as plus de chance de conso si y'a conso dans ta famille et ça vient peut être de ça.

Le blog de Unposcaille » Je déménage-cadenas à tiroir, la fausse bonne idée ? » 09 septembre 2023 à  17:31

Hey!
En fait c'est le but, mais comme je n'ai ni emploi ni garant et que ça se passait bien avec mon ami jusqu'à il y a quelque mois je n'ai pas vu de problèmes, c'était le seul moyen pour partir de chez mes parents où c'est pire ! Mais j'ai potentiellement un emploi à venir et je pense que c'est un très bon conseil : partir dès que je peux ! Je dis à tout le monde que j'ai connu la même chose quand j'étais aux Pays-Bas mais en fait ce n'était pas normal non plus et le gars était dans l'illégalité la plus totale (genre le proprio qui nous empêche de fermer la fenêtre de la salle de bain en hiver !!!! On faisait des tours pour que ce soit ouvert quand il y soit. Il disait que les filles n'avaient qu'à s'endurcir !!!). J'pense que c'était une bonne aubaine pour partir de chez ma mère et être tranquille, mais au final si c'est pour avoir un autre poids.... Je me dis que trouver hors rentrée avec un revenu ce sera plus simple, et j'ai un garant maintenant ! Encore mieux !

Merci à tous ! Peut être qu'un jour vous me verrez enfin dans un environnement sain où je peux gérer mes consos et ma life! …

Le blog de Unposcaille » Stabilisation a l'hero - improbable mais fait » 13 août 2023 à  01:05

En venant des zenes et au prix où je paie l'hero (45e le gramme), j'avoue que c'est par rapport à des raisons financières que je ne pensais pas pouvoir me stabiliser de cette façon. Le premiers mois m'ont coûté bonbon, y'a des cames moins chères qui tournent sur le market où j'achète mais j'ai jamais réussi à en tirer quoi que ce soit. Au final je me retrouve à faire très attention (je préfère sniffer mais je suis directement passée au plug pour des raisons financières), et c'est vrai que à très petite dose y'a ce côté où on est pas forcément sur une grosse defonce mais parfois après une journée fatigante un tout petit peu et j'me retrouve relax dans mes draps... Après ma tolérance a tellement baissé que j'me suis retrouvé avec le côté onirique par accident hier et les fameux nods quasi debout (mais pas de pb niveau respi juste jme suis endormie dans une de ces positions dont je n'avais qu'entendu parler). Je ne savais même pas que l'hero pouvait avoir ces effets là vu qu'en venant des zenes c'était quasi de la maintenance.

Comme j'ai pu arrêter tranquillement pour les vacances et que je dois bouger je pense laisser tomber un peu la conso quotidienne (c'était plus par economie la dernière fois, même si j'y suis arrivée) pour plus avoir le réveil a une heure précise le matin qui m'annonçait que les effets de le came étaient out.

Franchement comme vous dites très justement ça peut être très soft, ça dépend l'usage qu'on en fait, si y'avait pas tant de discrimination des usagers on aurait peut être accès à une héroïne médicale de qualité et qui permettrait à beaucoup de se sortir du poids financier, surtout que les subs c'est pas forcément adapté à tout le monde. Surtout que la personne qui va abuser de ses subs ou les dépasser avec des substances plus fortes elle en parlera pas forcément avec son médecin, c'est possible de le faire mais bon la possibilité de choisir et de sécurité des usagers c'est pas compatible avec la prohibition... T. T c'est tellement dommage. Je pense qu'avec le type d'héroïne dont vous parlez ma vie et celle de centaines d'usagers serait plus simple.

Le pire c'est que je suis passée aux zenes à cause du stigma sur l'héroïne, j'me disais tout mais pas ça. C'était tellement plein de préjugés, et pourtant ça faisait un moment que je traînais ici. Au final même la préparation est devenue plaisante, je fais attention, mais je me sens tellement mieux qu'avec tous les trucs de synthèse que j'ai essayé, quand on pense qu'avec la prohibition le coup social est énorme alors que niveau effet en fonction de comment je dose je me sens beaucoup moins enivrée qu'avec de l'alcool, et mes parents pensent que je conso devant eux quand je prends mes antipsychotiques prescrits :pasdebol: …

Le blog de Unposcaille » Venting - j'ai eu la trouille car la police a sonné à ma porte » 07 juillet 2023 à  09:39

[quote=Marco 68]Si le flic frappe à ta porte à 6h du matin alors là faut avoir la trouille...[/quote]
Wep, c'est ce que je me suis dit après, c'est à cette heure là que ça craint ^^' en plus ils ont que ça a faire dans mon bled (niveau journée c'est l'équivalent de s'assurer que les poissons restent bien dans un lac sauf s'ils sont péchés), du coup j'essaie d'être prudente. La seule fois où je les ai vu occupés c'est pour 1) pour check si ma maison était réglo pour un truc 2) nous appeler pour nous dire que le garage était resté ouvert et qu'ils surveillaient (merci les gars !) 3) faire un constat entre un corbillard et un des lampadaires devant l'église...

Après je me plains pas, c'est tranquille et ils sont pas à surveiller au millimètre comment les voitures sont garées comme à d'autres endroits du coin... Ce serait inquiétant qu'ils se mettent à jouer les cowboys du jour au lendemain, mais du coup ça veut aussi dire que leur emploi du temps du matin est aussi dispo :') …

Le blog de Unposcaille » Venting - j'ai eu la trouille car la police a sonné à ma porte » 05 juillet 2023 à  19:35

[quote=meumeuh][quote=Unposcaille]Désolée pour le poste inutile[/quote]
Tu est sur ton blog, pas sur la partie forum de PA.donc si tu veux parler volailles , c'est toi qui voit :)

Sinon tu dis avoir fait un achat, IRL ou URL ?[/quote]
Ah d’accord, je pensais que même sur les blogs, il fallait que les posts soient un minimum « intéressants » (même si je décidais de faire une compilation des meilleures photos de poules :’)), merci !

Sinon c’est URL, j’étais allée le chercher à un bureau de poste en fin de matinée. C’était du fr>fr mais la semaine d’avant j’avais un uk>fr qui avait été renvoyé car il était arrivé en recommandé et que la seule option de livraison dispo était sans suivie donc j’ai dit au boug de pas chercher avec les recommandés parce que y’avait zéro chance, il l’a retrouvée le dernier jour et l’équipe du week-end l’aurait soi-disant renvoyée, je sais pas si c’est le vendeur qui voulait s’assurer que je la lui mette pas à l’envers ou autre chose. Du coup vu les circonstances inhabituelles y’avait un peu de contexte :’)

Sinon vu vos réponses ça me rassure, j’étais déjà en train de faire le deuil de mon casier :( franchement jsuis d’accord la prohibition à ce point c’est trop l’angoisse, surtout que genre je revends pas ni rien et je fais rien de « mal » à côté juste jfais mon truc dans mon coin, surtout que bon c’est pas pour être de gauche en public mais y’a des profils qui sont bien moins passible de se prendre un descente je crois :/

Ça me rassure et m’attriste de voir que je suis pas la seule à me taper des cauchemars etc. à cause de la prohibition, en fait je pense qu’entre ça et le stigma psychologiquement c’est aussi pesant que les problèmes directement liés à l’addiction, le sevrage etc. …

Le blog de akcknopol » Cigarette time » 26 avril 2023 à  14:07

Perso je me suis souvent posé la question. Au début, j’avais de violentes envies de fumer quand je voulais me faire du mal, du coup j’ai préféré la clope. C’est devenu une habitude pour le donner de la contenance ; quand je suis trop angoissée et que j’ai besoin de sortir, ça me donne une excuse. Je passe 15 min dehors la tête vide, ça me calme. Quand je sors je fais des crises d’angoisse, du coup je fume tout le trajet pour pas m’enfiler les cachetons. En plus comme j’ai un look alternatif ça ajoute au truc, d’après mon ex et mes amis. Du coup ça me donne l’impression de pouvoir maintenir les apparences plus facilement ; sinon, je dois lire en marchant. Ce n’est pas sain, mais bon.

Le blog de TrotinetteElectrique » Vomir » 26 avril 2023 à  13:50

Je n’ai pas osé répondre directement… Magnifique texte, j’étais inquiète de ne pas avoir de vos nouvelles ! Merci du partage, ça donne envie d’écrire tout ça. J’adore.

Le blog de Unposcaille » J'ai arrêté les opiacés grâce au protonytazepyne (bjr la réa) » 14 avril 2023 à  00:59

Hello,

Je reviens donner des nouvelles, c'est un peu la galère, j'ai refait deux petites rechutes avec deux petits manques (fin le dernier m'a tabassé parce que j'ai chopé une merde en même temps, puis j'ai eu mes règles pendant trois mois avec le dérèglement des hormones du coup le temps que tout se remette en place à l'arrêt c'était chaotique et fatigant, mais c'est passé heureusement), j'attends le rendez vous addicto dans trois semaines et en attendant je tourne au Kratom ! Ça m'a permis de sortir du lit au moins. Hier soir j'ai merdé car ma tolérance avait baissé, dépression respiratoire pendant la nuit (d'après la daronne), impossible de passer quoi que ce soit avant une courte mais salvatrice sieste à 15h, j'attends le retour du sevrage qui n'était entamé que depuis 5j, vu la demi vie demain je m'attends à être malade et Kratom au taquet.

Mais je m'accroche, je sais que je vais avoir un suivi, de l'aide, même si c'est long. J'vais jeter le zene le plus puissant car j'ai pas eu de high en plus de repasser à l'hosto de pas loin. Au moins cette fois ci j'ai dosé un jour et pas trois, ma thérapeute m'a même dit qu'au csapa ils pourraient m'aider avec mes problèmes d'addiction sans substance qui reposent sur les mêmes schémas et s'entremêlent je croise les doigts... J'ai tenu tout ce temps, je peux faire trois semaines. J'pense que cette fois ci c'est la première fois que je stoppe une conso d'opi en ayant l'intention de plus y revenir. Je vois mon psychiatre un peu avant mais comme il ne fait pas d'addictologie du tout il m'a juste augmenté le Valium pour gérer l'anxiété du sevrage et du tercian en si besoin, ca aide assez a tenir !

Si d'ici lundi j'ai plus de symptômes je fais sauter le champagne ! En attendant j'avoue que l'échange du cappuccino du matin pour le Kratom même chaud ça me fait un peu tirer la gueule, mais ça va. Vu que le kratom ça m'a constipé après les joies fécales du sevrage que je vous passerai j'ai pris du magnésium pour sportif qui a aussi les sels minéraux nécessaires pour retenir l'hydratation car avec tout ça j'avais l'impression d'être un peu desséchée. Je soigne le bidou avec des yaourts, de la levure et des infusions miel/menthe/curcuma qui pour des raisons inexpliquées me remettent sur pied. En plus de mes anxios je prends des plantes qui marchent bien, niveau gestion des émotions c'est le bordel quand même et ça seme le trouble à la maison (ma mère m'a refusé que je demande du narcan par exemple, malgré les stats, on se refile le stress à en être malade par moment mais ma daronne pense qu'on a chopé un virus (?) parce qu'elle est dans le déni), on arrive quand même à s'en sortir, surtout depuis que le pire (les journées à dormir etc) et le sevrage dur sont passés où on été atténués avec le Kratom malgré des prolongations qui s'annoncent.

Dans tous les cas je reste malgré tout très optimiste car je sais que l'addicto peut m'apporter énormément sur bien plus que la drogue (même si c'est vital), et peut-être me faire avancé dans la situation plus globale qui avait fait débuter la conso. Je vous tiens au courant ! Plus d'idées suicidaires en tous cas, je me sens beaucoup plus en paix avec moi même toujours, je suis heureuse d'être en vie et je vais tout faire pour le rester. Je me distrait par la lecture, j'ai essayé de rejouer de la musique mais j'ai l'impression que y'a encore trop de brain fog pour ça.

Aussi j'ai fait des changements dans ma vie, changement d'objectifs pro avec le psy et la mg (revenir au travail mtn c'est irréaliste), j'apprends de nouvelles choses quand je suis pas en sevrage et ça me motive à pas consommer. Je recommence à vivre pour moi et à pas rester aux basques de ma mère pour tout faire, si tout va bien je vais pouvoir aider à nouveau à la maison bientôt. J'ai décidé de m'écouter et d'arrêter officiellement la fac ce que je repoussais depuis des lustres. J'ai planifié une visite chez des amis. J'me donne des raisons d'avoir l'esprit clair et de pas être malade pour avancer, c'est bancal mais j'pense qu'avec le rendez-vous au csapa on devrait pouvoir finir de mettre le navire à flots.

Aussi c'est peut être con mais je prends plus toujours mon concerta du matin car j'ai remarqué que cela empêchait le repos complet en journée, d'habitude c'est plutôt pratique mais là ça arrange pas vu que mon corps est perturbé, je trouve que ça se passe mieux quand je le prends pas car je peux dormir. Après je suis à un des dosages les plus faibles donc c'est pas dramatique...

Comme t'as dit Marvin on arrête pas comme ça, j'espère des subs pour faire passer les cravings le temps d'une thérapie et d'une stabilisation, le temps qu'il faudra. Mais ouais mis bout à bout y'en a pour 3 ans de désir incessant, mais cela dit je me dis, que peut être je peux encore sauver des choses. J'ai arrêté les dissos et les benzos en récréatif, plus rien m'intéresse à part le cbd même pas l'alcool sauf si ça va trop mal... Même la clope je fume moins mdr ! Je me dis tous ces petits pas ils vont peut être m'aider pour le monstre que représente l'arrêt des opis pour moi ! …

Le blog de Unposcaille » J'ai arrêté les opiacés grâce au protonytazepyne (bjr la réa) » 28 mars 2023 à  18:22

Oui je sais pas si j'ai été claire. En fait je savais mais je voulais tellement une défonce que j'ai pensé que ça se jouait. En fait il s'avère, le zene m'a fait black out et le flacon était beaucoup plus vide que dans les souvenirs. Je vais changer l'endroit, je ne pensais pas avoir un black out qui ressemble à celui des benzos.

Ensuite oui je savais que je déconnais juste je me rendais pas compte. Après c'est pas troid ans de conso continue, j'ai eu trois périodes de 3 mois clean et une de 4,5 semaines avec 6 semaines d'utilisation quotidienne et la 7 semaines.

Donc rassure toi Marvin Rouge vu que le schéma se répète et que je m'y connais beaucoup trop bien en substances qui decoiffent pour mon bien : j'ai vraiment pas l'intention de faire ça avec ma b**e et mon couteau. Je vais prendre rendez vous chez un addictologue sous peu. J'ai intensifié mon suivi psycho. J'ai vu mon psychiatre et on a changé mon traitement pour gérer les montées d'angoisses qui poussent à conso. J' ai brisé le silence auprès de ma mère (qui est vraiment en or, avec tout ce que j'ai fait j'ai encore tellement honte je la mérite pas !), de ma sœur de mes meilleurs amis qui sont là pour m'épauler dans mes difficultés et vers la sobriété.

J'ai aussi discuté avec ma maman et mon psychologue, je ne suis pas prête à reprendre un travail donc je vais essayer de me lancer dans l'associatif pour changer ma routine et avoir moins de moments où je peux conso, et aussi pas être dans cette routine nulle qui me fait me sentir mal et dans laquelle je retombe toujours. La j'ai décidé de remettre ma vie d'équerre et de me bouger car ça m'enfonce dans ce cercle. Aussi ça va diminuer certaines des sourced de mal-être et de dépréciation à laquelle la conso sert de béquille.

Et ouias y'a pas longtemps j'étais au Kratom, j'ai voulu prendre ça car c'était discret pour faire passer chez moi. Comme je regrette. Je connaissais les dangers mais bien que j'ai des moments d'intelligence quand il s'agit de défonce je deviens totalement bête.

Merci à tous pour votre soutien et votre amour etc., j'ai des cravings réguliers même sans conso donc il faut que ce soit gérer et ça va l'être, je vais arrêter de fuir mes problèmes et reprendre ma vie en main. Aussi pour les consos je vais rester à l'hero car j'ai pas la tolérance pour les zenes et je le savais j'ai juste pensé que un peu de temps en temps ça passerait. C'était quasiment toujours gerable à part cette fois et je sais que il me faut une prise en charge et un changement de fond pour aller vers le mieux. J'entends ton sérieux et ton inquiétude, mais pour le coup ne t'inquiète pas j'attends pas que ça se fasse par magie, d'expérience ça marche pas trop toi même tu sais... J'essaie d'avoir confiance en moi et d'y croire à fond pour me deter. …

Le blog de Unposcaille » J'ai arrêté les opiacés grâce au protonytazepyne (bjr la réa) » 25 mars 2023 à  15:32

Pas de soucis, honnêtement mes posts sont inquiétants et je sais pas si j'y arriverais avec un tso. Déjà je vais avoir un suivi la dessus en plus de mon suivi psy et j'espère que ça me permettra de vivre une vie à peu près normale et de me remettre sur pieds, j'utilise depuis 2020 et c'est la première fois que c'est autant la merde du coup j'espère que y'a moyen que ce soir pas la merde pour toujours

Le blog de plotchiplocth » Contre la RdR normative » 16 mars 2023 à  22:09

Hello!
Merci beaucoup pour ce post très vrai, extrêmement bien rédigé et intelligent. C'est cet esprit que j'aime en rdr et je trouve qu'il est assez présent sur le forum malgré quelques exceptions. Il m'est arrivé de poster sur des plate-formes comme reddit ou autres et pour être honnête j'ai arrêté car c'était la douche froide : gros jugements, méchanceté (on m'a demandé si j'avais été à l'école sous un post un peu chaotique que j'avais rédigé juste après avoir manqué de mourir par overdose ! Excusez moi mdr. Ou encore des jugements à l'emporte pièce comme "tu devrais t'estimer heureuse d'avoir encore un toit sous la tête après ce que tu as fait" quand j'ai raconté que mes parents avaient découvert ma conso de benzos et d'opi et avaient pris tout mon stock sans se demander si j'avais besoin de me sevrer ou quoi mdr. Je n' ai jamais eu ce genre de commentaires ici. On m'a conseillé sur les relations avec mes proches et les gens de sont montrés très compréhensifs vis à vis de mes situations et de mes choix. J'y vois beaucoup de rdr "normative", genre si quelqu'un demande comment faire sa première fois à l'hero peu de commentaires constructifs et que des incitations à ne pas le faire. C'est pourquoi je trouve psychoactif un endroit unique et précieux.

Il y a beau avoir des délais etc qu'il est idéal de respecter pour minimiser les risques, mais franchement en tant que PUD, il m'est arrivé d'abuser, je pense qu'il est arrivé à beaucoup de personnes d'abuser. La conso c'est complexe, et honnêtement même si on me dit de pas faire un truc, a moins que ce soit vraiment quelque chose pour lequel il y a clairement de risque de mort, c'est pas parce que Michel3630 me dit de ne pas le faire que je ne vais pas le faire quand même. Je préfère partir du principe que si quelqu'un le post c'est qu'il a l'idée et l'envie suffisamment ancrées pour le faire de toute façon. C'est pourquoi, comme tu l'as dit, même dans un exemple de pratique pas rdr concernant l'extra aiguiller la personne, lui expliquer ce que l'on a rencontré comme effets de manière générale et partager son expérience sans juger est bien plus utile est constructif. Ça laisse à la personne le pouvoir sur sa conso ! A mon sens, c'est la meilleure rdr possible : instructive et bienveillante.

Merci encore pour ce post, j'ai envie de le placarder dans tous les endroits dédiés à la discussion entre usagers de stups. …

Le blog de Unposcaille » Deux bons souvenirs de cons (zene et cannabis) » 16 mars 2023 à  21:44

Wow, merci a tous pour les petits champis, j'adore écrire et ça me fait plaisir de voir que vous avez tous apprécié mes petites histoires ! J'avais hésité à faire ce post car justement n'est pas un TR avec des révélations sur l'univers et des visions de fou, mais je voulais raconter des moments de partage et comment des petites doses arrivent à rendre des petits moment de mon quotidien spéciaux Je suis contente sur vous ayez apprécié cet extrait et je suis très flattée de voir ceci dans les morceaux choisis de psychoactif, je ne m'y attendais pas, merci l'équipe ! <3

[quote=Sufenta]J’ai bugé avec la frite je comprenais pas sur le coup qu’est ce qu’un bout de patate venait faire la mdrrr[/quote]
MDR t'inquiète ça arrive après une longue journée, en vrai j'aurais pu préciser ! Par contre l'image mentale m'a beaucoup fait rire. Une frite de cette taille là je l'aurais mangée plutôt que la mettre dans le chlore :D

[quote=Yoran]Excellant ce moment de partage avec cette personne, je m'y suis cru en te lisant..:smoke:

Des fois ce sont ces petits moments qu'on aime le plus[/quote]
Merci! Ça me fait vraiment plaisir ce petit compliment sur mon écriture ! Honnêtement ce sont ces petits moments que j'aime le plus, j'aime bien consommer de petites doses pour être fonctionnelle et rendre des petits moments spéciaux. Genre une petite dose de 2fdck pour profiter intensément en écoutant de la musique seule etc. Quand ça peut créer du partage c'est parfait !

[quote=Agartha]c'est ça qu'est cool avec la droj, c'est pas obligé d'être une expérience mystique complètement folle comme on peut en avoir le cliché, c'est pas forcément le cliché de "l'orgasme" ultime. des fois, les prods, ça te permet de tourner une heure d'attente trop chiante en précieux souvenir, ou de kiffer encore plus un bon moment à flotter dans la piscine. et ça, c'est bô[/quote]
Oui, j'adore cet aspect là justement et c'est ce que je recherche ! Parfois je conso même avant un ptit bain ou une séance de méditation pour juste profiter. Au tout début je consommais pour me mettre la tête à l'envers (full cliché) mais comme tu dis contrairement aux idées reçues qu'on a j'aime prendre des petites doses et juste rendre un moment de mon quotidien un peu spécial ! Après je dis pas qu'un est mieux que l'autre, mais les deux sont cools, comme tu dis c'est ça qui est génial. En plus je déteste attendre, j'ai tendance à facilement bader en faisant rien, mais là je peux juste profiter de l'instant présent (bon j'y arrive aussi sans prods). C'est pour ça que même si ça me paraissait un peu bête je voulais partager !

[quote=Morning Glory]Je m’apprêtais à revoir Madoka Magica avec enthousiasme quand je suis tombée sur ton blog. J'ai un trouble orthoptique, je suis assez lente à la lecture alors ça me demande quelques minutes de détour du coup. Héba ça valait le coup :3[/quote]
Merci d'avoir pris le temps et contente que tu aies apprécié ce petit témoignage <3 je suis une GRANDE fan de Madoka Magica et j'ai même écrit un mémoire dessus, si tu veux me parler de ton visionnage un de ces quatre ce serait un grand plaisir Morning Glory !!!


[quote=filousky]Très cool ton petit texte. Tu sais bien avec légèreté raconter un truc banal mais qui se transforme par ton récit en aventure qui me donne une drôle d'envie d'être à tes côtés.

J'ai vécu une histoire comme celle-là en décembre à Paris sur le marché du dimanche matin dans le 6°. J'avais fumé un bon spliff et faisait le marché avec mon fils en m'intéressant à tout, effet magique que me procure le bon cannabis, quand est arrivée sur un fauteuil roulant une "Colombine" tirant vers les 80, joyeuse comme un pinson qui s'est mise à enchainer a Capela tout un tas de chansons françaises parlant de plaisirs divers et variés, le tout très enjouée. Mon cœur n'a fait qu'un tour et on s'est branché, on a partagé un roulé par mes soins derrière les toiles d'un des commerçants et nous sommes quittés sur un regard complice avec des yeux rouges (maman!) certains de se revoir.[/quote]
Merci beaucoup pour ton compliment sur mon écriture, je suis contente de t'avoir fait un peu voyagé et que tu aies aimé ! J'adore ta petite histoire, elle est super sympa. J'adore ces petits moments de partage qui peuvent naître d'une conso. Comme mes amis ne consomment pas où sont pas pour les conso m'isoler parfois, mais j'aime bien les moments de complicité improvisé qu'ils permettent parfois <3 …

Le blog de Unposcaille » Quatre mois clean-et ensuite ? » 02 janvier 2023 à  16:45

Merci ! Honnêtement oui, même pas un disso, j'ai des troubles mentaux et deux ans de conso ininterrompue à mon actif donc ça fait vraiment du bien de prendre du recul. J'ai même réalisé que y'avait des prods que je prenais régulièrement que j'appréciais pas spécialement, c'est important !

Pour le kratom je suis OK avec toi, en plus pas de dépression respiratoire donc bien plus compatible avec mon Valium prescrit. Ça reste quand même un opioide avec un potentiel addictif mais les sevrages sont moins durs et ça reste moins addictif que l'oxy par ex. Avec une consommation raisonnée et bien espacée comme tu dis, ça ne risque pas de poser de problèmes, et si j'y arrive pas bha go toilettes hein (en plus c'est moins cher à la conso).
J'avais lu que c'était assez chiant à faire pousser mais y'a des forums dédiés sur reddit, c'est pas impossible je pense si t'as du matos et la main verte ! Je pense honnêtement que c'est la meilleure solution même si l'arbre prendra du temps à pousser assez pour que tu puisses consommer car ici on a accès que à la qualité smartshop qui est pas la meilleure ! …

Le blog de Oktuty » Dépression dû aux psychédéliques » 02 janvier 2023 à  15:29

Hello,
les produits que tu prends sont assez neurotoxiques et la md puise dans tes réserves de sérotonine. En cas d'abus ça peut créer un état dépressif (manque de sérotonine) avec les symptômes que tu decris. Paradoxalement chez moi ça me donne particulièrement envie de consommer. C'est pourquoi une orientation vers une structure addicto peut être particulièrement bienvenue, car si tu vas voir un psy classique il y a de fortes chances qu'il ne soit pas totalement aux faits concernant l'addiction. A mon avis, microdoser les substances dont tu as abusé est une pente particulièrement glissante car ça veut dire que tu en auras toujours chez toi-en cas de cravings, ce qui a l'air d'être un problème chez toi.

Courage, il est possible de s'en sortir et peut être que dans quelques mois tu verras des améliorations niveau capacités cognitives :) il va falloir être patient et indulgent avec toi même. Force a toi !

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Vos bénéfices liés à l'usage des drogues » 21 décembre 2022 à  01:15

Honnêtement, du plaisir. Là ça fait un moment que j'ai arrêté car j'étais sur une mauvaise pente (d'où ma disparition), mais j'aime bien prendre un opiacé/opioide et/ou un benzo (si c'est du kratom, sinon j'évite, je faisais ça avec de la codéine avant mais malgré 3 mois d'abstinence je la sens toujours pas à faible dose). Mais j'avoue que là avec les températures bien froide, prendre un peu de Kratom vu que j'ai rien d'autre, me glisser sous la couverture lestée et écouter de la musique douce.... Ça me permet de faire un break. J'aime bien mes opiacés le soir, c'est un petit plaisir nocturne d'être seule dans la nuit dans mon petit cocon de temps en temps. Sinon le cbd, pour être plus productive.

Le blog de ectatrip » Ectatrip a besoin d'écrire » 27 septembre 2022 à  20:12

Félicitations et bo courage pour la suite, attention avec l'alcool mais du moment que ça ne nuit pas à ton épanouissement c'est le principal !

Le blog de Unposcaille » Aujourd'hui, je n'ai pas été jugée en tant qu'usagere » 26 septembre 2022 à  10:51

Hello,
Tu juges bien. J'ai été claire qu'après la lecture si elle avait d'autres questions concernant le tirage je reviendrais dessus mais qu'elle avait besoin de l'aide d'un professionnel. J'oriente souvent mes clients vers des professionnels de santé, car ceux qui viennent chercher mon aide sont malheureusement des personnes qui ont souvent besoin d'assistance professionnelle. Je sais très bien que je ne peux pas combler ce rôle. En général j'accepte trois lectures sur trois mois si c'est sur le même sujet, au delà j'estime que c'est un sujet a aborder avec un psy et pas un lecteur de cartes. Certains tirages m'ont fait inciter à conseiller des le premier. Une fois on m'a dit "j'avais juste besoin d'un coup de pouce pour prendre rendez vous". C'est un domaine où il faut faire vraiment attention. Il y a aussi des personnes pour qui j'ai refusé de lire et que j'ai orienté vers un pro de santé car elles me paraissaient trop instables et que j'avais VRAIMENT peur de leur réaction si elles avaient un mauvais tirage. Je suis assez honnête la dessus. C'est comme il y en a un, il me paie bien, mais c'est toujours les mêmes histoires, je lui ai conseillé une thérapie ou une thérapie de couple (il a des crushs réguliers et se demande s'il doit partir avec sa crush ou rester avec sa copine), à un moment stop la. Je veux bien vouloir arrondir mes fins de mois mais y'a des situations où c'est pas d'un tirage de cartes dont tu as besoin ^^' Aussi je donne un délais indicatif (la j' avais disparu mais c'était avant qu'elle me pose sa première question). Genre si je sais que je peux pas faire le truc avant disons lundi, et qu'on est vendredi, je demande à la personne si elle est OK pour que son tirage soit fait entre lundi et mercredi (au cas où y'ait un pb), comme ça j'évite les problèmes que tu cites à prendre sur mon temps perso Etc. pour des gens. J'ai très vite compris (dès la première semaine) que j'allais avoir besoin de délimiter un espace si je voulais me préserver. En tant qu'handi, c'est quelque chose qui s'est très vite présenté à moi dans les études ou en milieu pro, car je burn out tellement facilement que je ne sais même pas si je suis apte au travail (réponse en novembre).

Honnêtement, c'est même un sujet que je comptais aborder dans quelques temps avec un double compte (histoire que mes clients se reconnaissent pas en voyant le post) sur une plate-forme où on discute de tirage de cartes. Je pense que c'est un sujet qui doit être abordé genre pour de vrai. Beaucoup de gens établissent une relation de dépendance vis à vis des tirages plutôt que de chercher de l'aide. Quand j'incite quelqu'un à chercher de l'aide, il peut juste trouver quelqu'un d'autre pour les lui lire et j'en ai conscience. Mais beaucoup de personnes qui ne connaissent pas la discipline deviennent dépendant au fait d'avoir des réponses à leurs questions etc. et avec internet, même si plus aucun lecteur ne veut vous prendre, il existe des apps. J'avoue que c'est quelque chose qui m'inquiète. Quand je décide de rompre la relation avec un client parce que j'estime qu'il a besoin d'aide (et ayant fréquenté beaucoup de malades psys et institutions psys jcommence à avoir le radar), qu'est ce qui me dit qu'il suivra mon conseil ? Parfois je dis que je le vois dans les cartes (c'est vrai que des fois ça se voit) mais des fois ça se voit directement à manière de la personne de poser la question etc. Perso j'ai une éthique personnelle assez stricte mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde, j'ai besoin d'arrondir mes fins de mois, je suis pas la seule, mais j'estime qu'un tirage est la pour aider mais qu'à un moment.... Si tirer les cartes soignait les problèmes psys jserais jamais tombée en dépression.

Perso j'ai une éthique personnelle très stricte, je redirige avec explications, aide, écoute et empathie si besoin. Je conseille aussi sur les personnels qui pourront être consulté en invitant à se renseigner auprès de structures et du médecin traitant. Je ne tire pas pour quelqu'un qui n'est pas le consultant ni pour quelqu'un qui ne m'a pas demandé un tirage (par exemple je vais pas faire un tirage sur mon père s'il me l'a pas demandé, c'est du respect). Je précise que ces refus ont aussi lieu dans le cadre de tirages payants, je suis très claire dans mes conditions, si je ne suis pas à l'aise, je ne tire pas ou plus et je ne redirige pas vers un autre lecteur si j'estime que ça relève du médical ou psychologique. Je dis pas ça pour qu'on me jette des fleurs ou quoi, j'estime juste que c'est la base. Il y a aussi des sujets sur lesquels je dis que je ne tire explicitement pas qui sont la maladie ou la mort (en plus des questions qui me mettent mal à l'aise). Concernant l'argent je refuse aussi souvent pour ne pas donner de faux espoirs aux gens en cas de ratés (j'ai environ 90% de précision d'après les retours mais on sait jamais, j'veux pas de pb)

Après je sais que c'est une pratique qui prête à débat, on y croit ou pas, perso je viens d'une famille où ça se fait se mère en fille (mon parrain aussi) et j'ai vu des choses précises sur le passé des gens et eu des tirages assez bluffant sur mon avenir donc ça fait que j'y crois. Mais je respecte les sensibilités de chacun. Par exemple mes amis ou ma sœur n'y croient pas du tout, c'est comme ça, je fais mon truc et j'avoue qu'à part si ai une histoire interessante à raconter je vais pas aller leur imposer ma pratique. Le respect ça va dans les deux sens. Après avec ma sœur on fait des rêves prémonitoires, on a des intuitions assez fortes et j'ai eu des expériences de jumelé assez étranges donc j'pense que ça aide. Mais comme quoi avec le même parcours on arrive pas du tout aux mêmes destinations (ma sœur s'est tournée vers la science). On est juste d'accord sur un point : ça sert à rien de chercher à rationaliser nos expériences. Elles existent, juste. Pour le moment c'est pas comme si la science pouvait expliquer mdr …

Le blog de Unposcaille » Accepter d'être une usagère m'a conduit à une meilleure estime de moi » 21 septembre 2022 à  23:03

Oui, ça rend humble et parfois j'avoue être plus effrayée par ma propre vulnérabilité que par les substances que je consomme. Une fois qu'on a passé le pas de la porte de la drogue, on peut revenir en arrière et décider de la clore, mais ce qu'il s'est passé pendant ces périodes perdurera. Je sais pas trop où je veux en venir. Juste, j'ai une perception de moi bien différente.

Merci ! C'était par simple curiosité, j'avoue bien savoir ce que les gens consomment même si je ne connais que la théorie de ce genre de substances !

Le blog de Unposcaille » Accepter d'être une usagère m'a conduit à une meilleure estime de moi » 21 septembre 2022 à  08:51

Merci <3
J'espère que tu arriveras à maintenir ton équilibre, je trouve que c'est aussi le plus difficile sur la durée. Ça demande du travail et au moindre truc c'est difficile de pas glisser.
Tu prends quel genre d'amphets ?

Le blog de ectatrip » Retour Complet Experiences Rc » 17 septembre 2022 à  15:40

Merci d'avoir pris le temps de partager ton immense expérience avec les rc avec la communauté. C'est vraiment très intéressant je trouve d'avoir des retours d'expériences perso. Même si ce n'est pas terminé, c'est chouette cette initiative. J'aurais du écrire plus sur les rc que j'ai consommé sous substance pour garder une trace de ces experiences. Beaucoup causent des troubles de la mémoire (surtout que je prends des benzos depuis 3 ans, mais jamais en même temps) donc j'ai plein de prises qui resteront à jamais dans l'oubli :flag:

Le blog de ectatrip » Ectatrip a besoin d'écrire » 16 septembre 2022 à  02:28

Hello,
On ne se connaît pas mais j'ai lu beaucoup de tes posts sur le forum. Je suis contente de voir que tu t'épanouie dans ta nouvelle vie. J'espère que tout se passera bien et que ta santé mentale restera bien !

Je ne sais pas trop si le livre est une métaphore ou non mais sinon je suis bien intéressée pour avoir des détails hehehe

Bon courage dans tes nouveaux projets !

Le blog de Unposcaille » J'ai lancé des pierres pour un sevrage mais je n'en ai pas envie » 07 septembre 2022 à  22:59

Bonjour,
Je vais regarder tout ça, ça m'a l'air d'être une très bonne piste. Ça m'aidera les jours où je ne suis pas à l'hôpital de jour... J'ai aussi un dossier mdph en cours, il devrait être traité d'ici deux mois, peut être m'aideront-t-ils a faire ça. J'y ai mentionné comme souhait d'avoir une personne pour m'aider à l'organisation de mes journées. J'ai un diagnostic médical qui atteste de ces difficultés. En attendant, me rapprocher d'une association en attendant le traitement du dossier ne pourra que me faire du bein car je pense que j'en suis au stade où j'ai besoin de me faire aider.

Prescripteur, je tiens à vous remercier du fond du coeur. Vos réponses sont toujours d'une grande aide et m'ont beaucoup aidé depuis que je suis sur le forum. Merci de votre dévotion à conseiller, aider et renseigner les usagers. Merci.

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif » 07 septembre 2022 à  01:18

Bonjour,

Psychoactif m'a aidé à de nombreux stades de ma consommation. Il m'a aidé à ne pas me mettre en danger quand je commençais (j'étais bien déterminée, vraiment sûre de mon choix, aucun discours n'aurait pu me décourager), m'a aussi aidé quand j'avais besoin d'aide et envie d'arrêter certaines substances (que j'avais commencé bien avant mon arrivée sur le forum). Les membres m'ont accueilli, répondu à mes inquiétudes, m'ont aidé à déterminer ce qu'était une consommation contrôlée et quand les choses devenaient inquiétantes. J'ai reçu de bien meilleures aides qu'auprès de mon psychiatre, qui a juste éludé la question en ne disant rien d'autre que "ne prenez rien d'autre que ce qui vous est prescrit". Il n'a jamais pris en compte ma consommation de drogues même après avoir appris par mon père que je prenais des rc benzos. J'ai aussi été guidée lorsque j'ai recherché à voir un professionnel, même si finalement je ai pas fait la démarche car je suis à l'aise avec ma conso-si je n'avais pas de problème d'argent, je j'arrêterai pas. Je n'ai pas honte de le dire ici, c'est à peu près le seul endroit où on ne m'a pas jugé pour ça. J'ai été dans d'autres espaces virtuels dédiés à la drogue et les messages m'indiquant de ne pas prendre sans m'aider à consommer de manière sûre ne m'ont jamais dissuadé. Tout ce dont j'ai besoin, c'est de pouvoir parler, recevoir de l'aide et savoir que des gens très compétents de l'équipe de modération ou juste des membres avec de l'expérience vont m'aider si j'en ai besoin.

J'ai un rapport malsain à la substance (j'ai contrôlé pendant des années, mais j'ai plusieurs troubles psychiques) pour lequel je suis suivie psychologiquement. Mais pour le côté quotidien et pratique, Psychoactif ne m'a jamais failli. Je n'ai jamais eu l'impression qu'il y avait de l'incitation ou de l'esprit de compétition. J'ai appris que j'étais addict et ne pas être un sous melebre de la société, je pense à Morning Glory notamment qui a été très douce concernant le sujet de mes insecurités, et dont les conseils sur les organismes à contacter pour arrêter ont aussi été très doux et bien documentés même si je n'ai pas la force de m'en servir. Face au rejet de proches ou d'incitations dangereuses de mes proches, Psychoactif me permet de faire des choix éclairés pour ma consommation. Je serais toujours reconnaissante envers gens qui ont fondé cet espace et qui contribuent à le faire vivre dans le respect de chacun et de son parcours. Je n'ai pas été là ces derniers temps et je suis désolée de voir que cet esprit s'est estompé, j'espère que les choses redeviendront comme avant car Psychoactif est un espace précieux pour beaucoup de gens je pense, dont moi. C'est aussi une mine d'information importante où l'on trouve beaucoup d'informations en français sur certaines substances quand le reste de la documentation tend à être en anglais en général.

Bref, j'espère que je n'ai pas été hors sujet. Je ne comprends pas ce changement d'ambiance et j'espère que cela ne sera que temporaire. …

Le blog de ChaChatte » Ivre » 22 mai 2022 à  13:32

Je vouvoie toujours les inconnus, surtout en cas de désaccord manifeste. Il faut montrer que malgré la divergence d'opinion (je hais le personnage mais j'aime beaucoup une partie de son œuvre) on respecte la personne, une base qui se perd sur internet je trouve. Au vu de son œuvre et du personnage je ne peux d'ailleurs que vous comprendre

Le blog de ChaChatte » Ivre » 16 mai 2022 à  10:38

Merci de partager ce magnifique texte. Pour la personne du dessus, je pense que vous n'avez rien compris de la poésie sublime de Baudelaire.

Le blog de ralph69 » MErde j'y pense de plus en plus » 05 mai 2022 à  16:40

Courage à toi... Un sevrage, si tu es en sevrage, c'est fait de hauts et de bas, ce qui est accompli est accompli, ça ne veut pas dire que tu vas retomber totalement, et enfin bref courage tu sais que ici on te soutiendra

Le blog de Unposcaille » Mes angoisses opiacées » 05 mai 2022 à  16:32

Je ne sais pas du tout, cette molécule est très peu connue et a très mauvaise reput. Mais des fois j'ai eu des angoisses sous kratom ou sous oxy, et sous oxy je pouvais prendre aucun autre downer (j'ai essayé 5mg de valium une fois, je me suis sentie en difficulté respiratoire assez rapidement).

De toute façon c'est simple, comme toi je ne peux pas me passer des downers. J'en ai trop besoin pour faire une pause de mon esprit malade

Le blog de Unposcaille » Mes angoisses opiacées » 05 mai 2022 à  09:32

Hello!
Alors moi c'était pas de la came mais un rc de merde (va voir mon post dessus si tu veux tu comprendra pourquoi je dis ça) mais quand j'ai pris de la came j'avais le même effet que toi et je suis sûre que c'est à cause du café aussi.
Pour le moment je gère ma conso mais j'pense que je vais plus commander de came ni de 2map, avant je trouvais de l'oxy c'était très bien.

Le pire c'est que comme j'ai toujours maîtrisé ma conso, je suis pas sûre de vouloir m'en sortir. Alors que des fois je fais des crises d'angoisses sous autres opiacés (j'ai un trouble anxieux) et du coup je peux rien prendre pour que ça s'arrête. Faudrait vraiment que j'arrête les opis mais des que je les arrête je passe aux benzos c'est un cercle infernal.

Remonter

Pied de page des forums