PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Unposcaille » Quatre mois clean-et ensuite ? » 02 janvier 2023 à  16:45

Merci ! Honnêtement oui, même pas un disso, j'ai des troubles mentaux et deux ans de conso ininterrompue à mon actif donc ça fait vraiment du bien de prendre du recul. J'ai même réalisé que y'avait des prods que je prenais régulièrement que j'appréciais pas spécialement, c'est important !

Pour le kratom je suis OK avec toi, en plus pas de dépression respiratoire donc bien plus compatible avec mon Valium prescrit. Ça reste quand même un opioide avec un potentiel addictif mais les sevrages sont moins durs et ça reste moins addictif que l'oxy par ex. Avec une consommation raisonnée et bien espacée comme tu dis, ça ne risque pas de poser de problèmes, et si j'y arrive pas bha go toilettes hein (en plus c'est moins cher à la conso).
J'avais lu que c'était assez chiant à faire pousser mais y'a des forums dédiés sur reddit, c'est pas impossible je pense si t'as du matos et la main verte ! Je pense honnêtement que c'est la meilleure solution même si l'arbre prendra du temps à pousser assez pour que tu puisses consommer car ici on a accès que à la qualité smartshop qui est pas la meilleure ! …

Le blog de Oktuty » Dépression dû aux psychédéliques » 02 janvier 2023 à  15:29

Hello,
les produits que tu prends sont assez neurotoxiques et la md puise dans tes réserves de sérotonine. En cas d'abus ça peut créer un état dépressif (manque de sérotonine) avec les symptômes que tu decris. Paradoxalement chez moi ça me donne particulièrement envie de consommer. C'est pourquoi une orientation vers une structure addicto peut être particulièrement bienvenue, car si tu vas voir un psy classique il y a de fortes chances qu'il ne soit pas totalement aux faits concernant l'addiction. A mon avis, microdoser les substances dont tu as abusé est une pente particulièrement glissante car ça veut dire que tu en auras toujours chez toi-en cas de cravings, ce qui a l'air d'être un problème chez toi.

Courage, il est possible de s'en sortir et peut être que dans quelques mois tu verras des améliorations niveau capacités cognitives :) il va falloir être patient et indulgent avec toi même. Force a toi !

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Vos bénéfices liés à l'usage des drogues » 21 décembre 2022 à  01:15

Honnêtement, du plaisir. Là ça fait un moment que j'ai arrêté car j'étais sur une mauvaise pente (d'où ma disparition), mais j'aime bien prendre un opiacé/opioide et/ou un benzo (si c'est du kratom, sinon j'évite, je faisais ça avec de la codéine avant mais malgré 3 mois d'abstinence je la sens toujours pas à faible dose). Mais j'avoue que là avec les températures bien froide, prendre un peu de Kratom vu que j'ai rien d'autre, me glisser sous la couverture lestée et écouter de la musique douce.... Ça me permet de faire un break. J'aime bien mes opiacés le soir, c'est un petit plaisir nocturne d'être seule dans la nuit dans mon petit cocon de temps en temps. Sinon le cbd, pour être plus productive.

Le blog de ectatrip » Ectatrip a besoin d'écrire » 27 septembre 2022 à  20:12

Félicitations et bo courage pour la suite, attention avec l'alcool mais du moment que ça ne nuit pas à ton épanouissement c'est le principal !

Le blog de Unposcaille » Aujourd'hui, je n'ai pas été jugée en tant qu'usagere » 26 septembre 2022 à  10:51

Hello,
Tu juges bien. J'ai été claire qu'après la lecture si elle avait d'autres questions concernant le tirage je reviendrais dessus mais qu'elle avait besoin de l'aide d'un professionnel. J'oriente souvent mes clients vers des professionnels de santé, car ceux qui viennent chercher mon aide sont malheureusement des personnes qui ont souvent besoin d'assistance professionnelle. Je sais très bien que je ne peux pas combler ce rôle. En général j'accepte trois lectures sur trois mois si c'est sur le même sujet, au delà j'estime que c'est un sujet a aborder avec un psy et pas un lecteur de cartes. Certains tirages m'ont fait inciter à conseiller des le premier. Une fois on m'a dit "j'avais juste besoin d'un coup de pouce pour prendre rendez vous". C'est un domaine où il faut faire vraiment attention. Il y a aussi des personnes pour qui j'ai refusé de lire et que j'ai orienté vers un pro de santé car elles me paraissaient trop instables et que j'avais VRAIMENT peur de leur réaction si elles avaient un mauvais tirage. Je suis assez honnête la dessus. C'est comme il y en a un, il me paie bien, mais c'est toujours les mêmes histoires, je lui ai conseillé une thérapie ou une thérapie de couple (il a des crushs réguliers et se demande s'il doit partir avec sa crush ou rester avec sa copine), à un moment stop la. Je veux bien vouloir arrondir mes fins de mois mais y'a des situations où c'est pas d'un tirage de cartes dont tu as besoin ^^' Aussi je donne un délais indicatif (la j' avais disparu mais c'était avant qu'elle me pose sa première question). Genre si je sais que je peux pas faire le truc avant disons lundi, et qu'on est vendredi, je demande à la personne si elle est OK pour que son tirage soit fait entre lundi et mercredi (au cas où y'ait un pb), comme ça j'évite les problèmes que tu cites à prendre sur mon temps perso Etc. pour des gens. J'ai très vite compris (dès la première semaine) que j'allais avoir besoin de délimiter un espace si je voulais me préserver. En tant qu'handi, c'est quelque chose qui s'est très vite présenté à moi dans les études ou en milieu pro, car je burn out tellement facilement que je ne sais même pas si je suis apte au travail (réponse en novembre).

Honnêtement, c'est même un sujet que je comptais aborder dans quelques temps avec un double compte (histoire que mes clients se reconnaissent pas en voyant le post) sur une plate-forme où on discute de tirage de cartes. Je pense que c'est un sujet qui doit être abordé genre pour de vrai. Beaucoup de gens établissent une relation de dépendance vis à vis des tirages plutôt que de chercher de l'aide. Quand j'incite quelqu'un à chercher de l'aide, il peut juste trouver quelqu'un d'autre pour les lui lire et j'en ai conscience. Mais beaucoup de personnes qui ne connaissent pas la discipline deviennent dépendant au fait d'avoir des réponses à leurs questions etc. et avec internet, même si plus aucun lecteur ne veut vous prendre, il existe des apps. J'avoue que c'est quelque chose qui m'inquiète. Quand je décide de rompre la relation avec un client parce que j'estime qu'il a besoin d'aide (et ayant fréquenté beaucoup de malades psys et institutions psys jcommence à avoir le radar), qu'est ce qui me dit qu'il suivra mon conseil ? Parfois je dis que je le vois dans les cartes (c'est vrai que des fois ça se voit) mais des fois ça se voit directement à manière de la personne de poser la question etc. Perso j'ai une éthique personnelle assez stricte mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde, j'ai besoin d'arrondir mes fins de mois, je suis pas la seule, mais j'estime qu'un tirage est la pour aider mais qu'à un moment.... Si tirer les cartes soignait les problèmes psys jserais jamais tombée en dépression.

Perso j'ai une éthique personnelle très stricte, je redirige avec explications, aide, écoute et empathie si besoin. Je conseille aussi sur les personnels qui pourront être consulté en invitant à se renseigner auprès de structures et du médecin traitant. Je ne tire pas pour quelqu'un qui n'est pas le consultant ni pour quelqu'un qui ne m'a pas demandé un tirage (par exemple je vais pas faire un tirage sur mon père s'il me l'a pas demandé, c'est du respect). Je précise que ces refus ont aussi lieu dans le cadre de tirages payants, je suis très claire dans mes conditions, si je ne suis pas à l'aise, je ne tire pas ou plus et je ne redirige pas vers un autre lecteur si j'estime que ça relève du médical ou psychologique. Je dis pas ça pour qu'on me jette des fleurs ou quoi, j'estime juste que c'est la base. Il y a aussi des sujets sur lesquels je dis que je ne tire explicitement pas qui sont la maladie ou la mort (en plus des questions qui me mettent mal à l'aise). Concernant l'argent je refuse aussi souvent pour ne pas donner de faux espoirs aux gens en cas de ratés (j'ai environ 90% de précision d'après les retours mais on sait jamais, j'veux pas de pb)

Après je sais que c'est une pratique qui prête à débat, on y croit ou pas, perso je viens d'une famille où ça se fait se mère en fille (mon parrain aussi) et j'ai vu des choses précises sur le passé des gens et eu des tirages assez bluffant sur mon avenir donc ça fait que j'y crois. Mais je respecte les sensibilités de chacun. Par exemple mes amis ou ma sœur n'y croient pas du tout, c'est comme ça, je fais mon truc et j'avoue qu'à part si ai une histoire interessante à raconter je vais pas aller leur imposer ma pratique. Le respect ça va dans les deux sens. Après avec ma sœur on fait des rêves prémonitoires, on a des intuitions assez fortes et j'ai eu des expériences de jumelé assez étranges donc j'pense que ça aide. Mais comme quoi avec le même parcours on arrive pas du tout aux mêmes destinations (ma sœur s'est tournée vers la science). On est juste d'accord sur un point : ça sert à rien de chercher à rationaliser nos expériences. Elles existent, juste. Pour le moment c'est pas comme si la science pouvait expliquer mdr …

Le blog de Unposcaille » Accepter d'être une usagère m'a conduit à une meilleure estime de moi » 21 septembre 2022 à  23:03

Oui, ça rend humble et parfois j'avoue être plus effrayée par ma propre vulnérabilité que par les substances que je consomme. Une fois qu'on a passé le pas de la porte de la drogue, on peut revenir en arrière et décider de la clore, mais ce qu'il s'est passé pendant ces périodes perdurera. Je sais pas trop où je veux en venir. Juste, j'ai une perception de moi bien différente.

Merci ! C'était par simple curiosité, j'avoue bien savoir ce que les gens consomment même si je ne connais que la théorie de ce genre de substances !

Le blog de Unposcaille » Accepter d'être une usagère m'a conduit à une meilleure estime de moi » 21 septembre 2022 à  08:51

Merci <3
J'espère que tu arriveras à maintenir ton équilibre, je trouve que c'est aussi le plus difficile sur la durée. Ça demande du travail et au moindre truc c'est difficile de pas glisser.
Tu prends quel genre d'amphets ?

Le blog de ectatrip » Retour Complet Experiences Rc » 17 septembre 2022 à  15:40

Merci d'avoir pris le temps de partager ton immense expérience avec les rc avec la communauté. C'est vraiment très intéressant je trouve d'avoir des retours d'expériences perso. Même si ce n'est pas terminé, c'est chouette cette initiative. J'aurais du écrire plus sur les rc que j'ai consommé sous substance pour garder une trace de ces experiences. Beaucoup causent des troubles de la mémoire (surtout que je prends des benzos depuis 3 ans, mais jamais en même temps) donc j'ai plein de prises qui resteront à jamais dans l'oubli :flag:

Le blog de ectatrip » Ectatrip a besoin d'écrire » 16 septembre 2022 à  02:28

Hello,
On ne se connaît pas mais j'ai lu beaucoup de tes posts sur le forum. Je suis contente de voir que tu t'épanouie dans ta nouvelle vie. J'espère que tout se passera bien et que ta santé mentale restera bien !

Je ne sais pas trop si le livre est une métaphore ou non mais sinon je suis bien intéressée pour avoir des détails hehehe

Bon courage dans tes nouveaux projets !

Le blog de Unposcaille » J'ai lancé des pierres pour un sevrage mais je n'en ai pas envie » 07 septembre 2022 à  22:59

Bonjour,
Je vais regarder tout ça, ça m'a l'air d'être une très bonne piste. Ça m'aidera les jours où je ne suis pas à l'hôpital de jour... J'ai aussi un dossier mdph en cours, il devrait être traité d'ici deux mois, peut être m'aideront-t-ils a faire ça. J'y ai mentionné comme souhait d'avoir une personne pour m'aider à l'organisation de mes journées. J'ai un diagnostic médical qui atteste de ces difficultés. En attendant, me rapprocher d'une association en attendant le traitement du dossier ne pourra que me faire du bein car je pense que j'en suis au stade où j'ai besoin de me faire aider.

Prescripteur, je tiens à vous remercier du fond du coeur. Vos réponses sont toujours d'une grande aide et m'ont beaucoup aidé depuis que je suis sur le forum. Merci de votre dévotion à conseiller, aider et renseigner les usagers. Merci.

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade sur Psychoactif » 07 septembre 2022 à  01:18

Bonjour,

Psychoactif m'a aidé à de nombreux stades de ma consommation. Il m'a aidé à ne pas me mettre en danger quand je commençais (j'étais bien déterminée, vraiment sûre de mon choix, aucun discours n'aurait pu me décourager), m'a aussi aidé quand j'avais besoin d'aide et envie d'arrêter certaines substances (que j'avais commencé bien avant mon arrivée sur le forum). Les membres m'ont accueilli, répondu à mes inquiétudes, m'ont aidé à déterminer ce qu'était une consommation contrôlée et quand les choses devenaient inquiétantes. J'ai reçu de bien meilleures aides qu'auprès de mon psychiatre, qui a juste éludé la question en ne disant rien d'autre que "ne prenez rien d'autre que ce qui vous est prescrit". Il n'a jamais pris en compte ma consommation de drogues même après avoir appris par mon père que je prenais des rc benzos. J'ai aussi été guidée lorsque j'ai recherché à voir un professionnel, même si finalement je ai pas fait la démarche car je suis à l'aise avec ma conso-si je n'avais pas de problème d'argent, je j'arrêterai pas. Je n'ai pas honte de le dire ici, c'est à peu près le seul endroit où on ne m'a pas jugé pour ça. J'ai été dans d'autres espaces virtuels dédiés à la drogue et les messages m'indiquant de ne pas prendre sans m'aider à consommer de manière sûre ne m'ont jamais dissuadé. Tout ce dont j'ai besoin, c'est de pouvoir parler, recevoir de l'aide et savoir que des gens très compétents de l'équipe de modération ou juste des membres avec de l'expérience vont m'aider si j'en ai besoin.

J'ai un rapport malsain à la substance (j'ai contrôlé pendant des années, mais j'ai plusieurs troubles psychiques) pour lequel je suis suivie psychologiquement. Mais pour le côté quotidien et pratique, Psychoactif ne m'a jamais failli. Je n'ai jamais eu l'impression qu'il y avait de l'incitation ou de l'esprit de compétition. J'ai appris que j'étais addict et ne pas être un sous melebre de la société, je pense à Morning Glory notamment qui a été très douce concernant le sujet de mes insecurités, et dont les conseils sur les organismes à contacter pour arrêter ont aussi été très doux et bien documentés même si je n'ai pas la force de m'en servir. Face au rejet de proches ou d'incitations dangereuses de mes proches, Psychoactif me permet de faire des choix éclairés pour ma consommation. Je serais toujours reconnaissante envers gens qui ont fondé cet espace et qui contribuent à le faire vivre dans le respect de chacun et de son parcours. Je n'ai pas été là ces derniers temps et je suis désolée de voir que cet esprit s'est estompé, j'espère que les choses redeviendront comme avant car Psychoactif est un espace précieux pour beaucoup de gens je pense, dont moi. C'est aussi une mine d'information importante où l'on trouve beaucoup d'informations en français sur certaines substances quand le reste de la documentation tend à être en anglais en général.

Bref, j'espère que je n'ai pas été hors sujet. Je ne comprends pas ce changement d'ambiance et j'espère que cela ne sera que temporaire. …

Le blog de ChaChatte » Ivre » 22 mai 2022 à  13:32

Je vouvoie toujours les inconnus, surtout en cas de désaccord manifeste. Il faut montrer que malgré la divergence d'opinion (je hais le personnage mais j'aime beaucoup une partie de son œuvre) on respecte la personne, une base qui se perd sur internet je trouve. Au vu de son œuvre et du personnage je ne peux d'ailleurs que vous comprendre

Le blog de ChaChatte » Ivre » 16 mai 2022 à  10:38

Merci de partager ce magnifique texte. Pour la personne du dessus, je pense que vous n'avez rien compris de la poésie sublime de Baudelaire.

Le blog de ralph69 » MErde j'y pense de plus en plus » 05 mai 2022 à  16:40

Courage à toi... Un sevrage, si tu es en sevrage, c'est fait de hauts et de bas, ce qui est accompli est accompli, ça ne veut pas dire que tu vas retomber totalement, et enfin bref courage tu sais que ici on te soutiendra

Le blog de Unposcaille » Mes angoisses opiacées » 05 mai 2022 à  16:32

Je ne sais pas du tout, cette molécule est très peu connue et a très mauvaise reput. Mais des fois j'ai eu des angoisses sous kratom ou sous oxy, et sous oxy je pouvais prendre aucun autre downer (j'ai essayé 5mg de valium une fois, je me suis sentie en difficulté respiratoire assez rapidement).

De toute façon c'est simple, comme toi je ne peux pas me passer des downers. J'en ai trop besoin pour faire une pause de mon esprit malade

Le blog de Unposcaille » Mes angoisses opiacées » 05 mai 2022 à  09:32

Hello!
Alors moi c'était pas de la came mais un rc de merde (va voir mon post dessus si tu veux tu comprendra pourquoi je dis ça) mais quand j'ai pris de la came j'avais le même effet que toi et je suis sûre que c'est à cause du café aussi.
Pour le moment je gère ma conso mais j'pense que je vais plus commander de came ni de 2map, avant je trouvais de l'oxy c'était très bien.

Le pire c'est que comme j'ai toujours maîtrisé ma conso, je suis pas sûre de vouloir m'en sortir. Alors que des fois je fais des crises d'angoisses sous autres opiacés (j'ai un trouble anxieux) et du coup je peux rien prendre pour que ça s'arrête. Faudrait vraiment que j'arrête les opis mais des que je les arrête je passe aux benzos c'est un cercle infernal.

Le blog de cependant » dix ans et 365 jours de trop » 04 mai 2022 à  00:14

On ne se connaît pas mais courage, tu as déjà été tellement forte. J'espère que tu pourras panser tes blessures et trouver la tranquillité que tu mérites.

Le blog de Unposcaille » Le manque » 03 mai 2022 à  23:46

Je sais, justement je décroche du valium et pas d'un truc comme le xanax du coup je pense que c'est pour ça que ça reste gerable. J'imagine même pas décrocher d'un benzo à demi vie courte haha

Le blog de Unposcaille » Le manque » 03 mai 2022 à  21:36

Oui, je diminue le dosage chaque jour, la je tourne à 40mg/50mg jour mais mon dosage thérapeutique est à 30mg jour donc avec un peu de discipline je devrais pourvoir retrouver une vie normale rapidement !

Oui ça roule on peut dire ça ! Disons que c'est gênant (j'ai eu des vertiges en sortie entre amis, pas top) mais c'est tout je suis pas en territoire dangereux

Le blog de Unposcaille » J’ai honte de comment mon « addiction » me fait lme comporter » 27 avril 2022 à  08:09

Je fais de très longues siestes qui impactent ma capacité à interagir avec eux et j’ai l’ai dans le coaltar des fois. C’est tout. Je me sens mal de leur mentir surtout apres leur avoir fait peur une première fois. J’ai peur qu’il n’y ait pas de conséquences pour le moment mais qu’il y en ai sur le futur.
Sinon non, pas de conséquences sur eux, je conso quand ils sont pas là etj’essaie de faire en sorte d’éviter tout ce qui est manque.

C’est pas mon seul rempart, mais une aide. J’en ai parlé à un ami et il m’a dit pareil que vous, Jvais rester rdv et prier pour le mieux

Le blog de Unposcaille » J’ai honte de comment mon « addiction » me fait lme comporter » 25 avril 2022 à  14:36

Quand je le verrais cet été nous pourrons en parler plus librement. En attendant je suis confinée chez mes parents (ma mère, qui s’est montré tout aussi compréhensive) et ne peux faire mes consos qu’en cachette, ce qui conduit à une certaine culpabilité.

Cela ne m’a jamais bloqué, mais elles viennent répondre à un soulagement d’un sentiment dépressif que deux ans de thérapie, d’hospitalisations (3), de centre de jour et de médication psychiatrique n’ont pas su combler. Alors quand les idées sont trop noires, c’est plus facile de prendre un petit cachet de temps en temps plutôt que de sombrer

Le blog de Unposcaille » J'ai raté ma première fois à l'hero + possible overdose » 21 septembre 2021 à  08:56

Bha en fait j'ai senti les effets avant de black-out. Mes traces étaient vraiment petites (d'où le fait que j'ai rien senti), plus l'hero à vraiment l'air d'être à part. Mais il me faut vraiment peu d'oxy pour avoir du mal à respirer (30 mg suffisent), je le savais, je me suis dit que j'allais mourir en mélangeant les deux et je l'ai fait quand même. Je n'ai pas de tolérance mais me connaissant j'ai très certainement badé au réveil, surtout que que j'ai trouvé l'héroïne très anxiogène..... Vos réponses m'aident beaucoup à comprendre ce qu'il m'est arrivé, merci.
Pour info, je n'ai aucune tolérance vu que j'espace mes consos pour le moment

Le blog de Reded » Kratom + neuroleptique + benzo » 10 septembre 2021 à  15:26

Surtout ne sniff pas le kratom !!! Ça sert vraiment à rien, dilue le dans du jus de fruit tu t’embêtera beaucoup moins !!!!!! C'est peut être pour ça que tu ne sens rien, surtout que parfois 3g c'est pas assez pour sentir quelque chose (moi je dois monter jusqu'à 5 et je suis menue).

Alors d'expérience : il est possible que le benzo atténue un peu l'euphorie du kratom, mais le mélange des deux est pas désagréable. Je n'ai pas remarqué chez moi une atténuation des effets due aux neuroleptiques (je tourne à mg de risperdal par jour donc c'est pas une dose de cheval). Par contre le kratom peut donner des nausées et il est possible que si le neuroleptique t'en donnait déjà tu ressentes une gêne. Mais c'est tout ce que je vois.

Le blog de Isoretemple » Voyages et voyage II » 07 août 2021 à  22:26

Pensées pour toi... ton texte était vraiment très fort, ça m'a touché

Le blog de Unposcaille » Dihydrocodéine à la plage » 07 août 2021 à  22:15

[quote=JellyFish's Dream]Roooh. Ça avait l'air chouette.[/quote]
Oui, c'était vraiment une bonne soirée haha.

[quote=Isoretemple]Ça me rappelle une belle descente de 3 sous morphine il y a quelques semaines. Nager doucement dans l eau fraîche entre rêve et réalité. Très loin de ma réalité du moment, là ça me fait complètement rêver... qu’est que je donnerais pour vivre ça là maintenant![/quote]
Oh puree, ça avait l'air sacrément cool comme descente ! Franchement l'eau sous opi c'est un truc qui me fait trop triper, c'est vraiment incroyable

Le blog de Unposcaille » C'est possible d'avoir une vie épanouie avec les stups ? » 11 juillet 2021 à  16:32

Bonjour !
Je voulais remercier tout le monde pour tous ces témoignages ! C'est vraiment super gentil de votre part à tous d'avoir pris le temps de me répondre de manière aussi détaillée. J'ai mis autant de temps à répondre car vu l'ampleur des commentaires, y répondre sur smartphone n'est pas chose aisée ! Pour les débats qu'il y a eu sur le post, je ne pense pas revenir dessus car d'autres personnes se sont déjà exprimées à ce sujet, j'ai préféré donner un champi haha.

[quote=]c'est que je suis bien plus sensible aux petits plaisirs de la vie lorsque je suis sobre depuis quelque temps que lorsque que je consomme, même un peu. Et le plaisir que j'ai avec la drogue, c'est pas un plaisir nourrissant "l'âme" (par faute de trouver un meilleur terme), par rapport aux petits plaisirs de la vie.[/quote]
C'est drôle parce que tu as réussi à mettre les mots sur quelque-chose que je n'arrivais pas à verbaliser (après ça vient sans doute des prods que je prends aussi). Après c'est vrai que les dissos offrent souvent un voyage sympathique, mais souvent j'oublie ce qu'il s'est passé pendant la prise du coup j'ai un petit ressenti amer, notamment parce que j'ai déjà eu des révélations que j'ai par la suite totalement oubliées... Tristesse.

[quote=]Est ce que cela vous parle ?[/quote]
Je n'avais jamais envisagé les choses sous cet angle, je pense que je vais retenir ceci car ça m'a l'air d'un outil vraiment utile pour envisager ses consos. Merci beaucoup pour cette intervention !

[quote=]il ne faut pas trop se prendre la tête de savoir si c'est "bien" ou "mal" mais juste faire attention à sa façon de consommer.[/quote]
C'est quelque chose que je passe beaucoup de temps à faire et honnêtement ça ne m'a pas trop apporté ni empêché de consommer, au contraire ça m'a plutôt enfoncé haha. C'est con parce que comme toi certaines consos m'ont plutôt aidé (c'est con mais pouvoir passer une soirée sympa à être sociable alors que normalement je passer des soirée déprime/ dodo à 20h à cause de a fatigue liée à des troubles mentaux ça aide mine de rien).

[quote=]Peut-être est-ce possible d'être épanouie, avec une drogue pas très dure ? Que tu arrives à gérer ? En ayant une bie bien remplie, des passions ? Je ne sais pas...[/quote]
Tu n'as pas été hors sujet du tout !!!! C'est sur que si tu as une nature très addictive ça risque de poser vite des soucis, je comprends que ce soit difficile à gérer :/ Je sais que par exemple mon père a du mal à gérer ses consos de cannabis alors que c'est une drogue réputée "douce", donc même si la nature du prod joue je pense que la personne aussi. Apprendre à se connaître et à se gérer c'est assez dur je trouve ! D'ailleurs ça se voit dans les témoignages que j'ai eu au final, y'a un peu de tout c'est super intéressant. Merci !

[quote=Stelli]En fait les problèmes que je peux rencontrer sont plus externes... la législation inique qui prévaut en France, la difficulté à trouver un produit correct (quoique qu’avec les bons contacts, on peut trouver), mais surtout le regard des gens...[/quote]
C'est vrai que ça aide pas du tout ! Perso c'est difficile d'assumer le regard des gens et d'être honnête à ce sujet, je reviens de loin aussi niveau "image de moi" donc j'espère que si j'arrive à améliorer ça j'arriverai à m'affirmer d'avantage. Merci beaucoup pour ton témoignage très instructif :) …

Le blog de Unposcaille » Tout ce que je veux, c'est être contenue » 01 juin 2021 à  14:23

Bonjour, merci pour ton commentaire bienveillant. Justement nous avons décidé d'initier une hospitalisation de repos pour pouvoir amorcer un changement positif !

Remonter

Pied de page des forums