sevrage neocodion / PsychoACTIF

sevrage neocodion

Publié par ,
14322 vues, 20 réponses
Anonymous69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Mar 2014
Messages: 5
Bonsoir,

Je me présente car je suis nouveau sur ce forum.

J'ai 35 ans et je suis dépendant à  la codéine depuis plus d'un an.
Ma dépendance n'est pas le fruit d'un choix délibéré, mais elle fait suite aux complications d'une maladie (Crohn), je le précise car c'est important pour comprendre.
Pendant longtemps, j'ai eux pour ma maladie des ordonnances d'Efferalgans codéinés (jusqu'à  10 boites tout les 2 jours) et de la morphine en IV ou cachet pendant mes soins post-op biquotidiens.
Lorsque je n'en ai plus eu, et ce parce que les médecins voulaient que je stoppe avant d'être complètement accro je me suis dirigé vers le Néocodion (d'ailleurs je crois que j'ai appris l’existence de ce médoc  sur ce forum).

Pour les pharmacies, J'ai rarement eux droit à  dès regards dédaigneux, parce que j'expliquais mon cas, j’avais Crohn avec des sténoses, des abcès et des fistules, que la codéine calmait mes douleurs et argument suprême, qu'elle me constipait, et pour quelqu'un qui a Crohn c'est le sésame... Croyez moi, je me suis même vu, pouvoir acheter trois boites à  9€ le tout d'un coup, alors que c'est habituellement limité qu'a une seule ! (je précise qu'au début je les prenaient vraiment pour ça).
Bref j'ai vite augmenté les doses parce que, en plus de l'effet sympa (calme, planant et tellement apaisant pour le ventre), cela me permettait d'avoir une vie professionnelle "normale" (avant j'allais au chiotte 15/20 fois par jour et dès fois avec l'abcès j'hurlais ma mère...).

Depuis 2 mois et grâce à  un nouveau traitement, je suis en rémission, j'ai donc voulu arrêter net cette mascarade (je faisais 3 à  4 pharmacies par jour pour me procurer mes cachets, qui en plus me coûtaient un bras).
Et là , je suis tombé de haut, très haut..., passer de ~400mg/jour en codéine pure à  rien du tout j'ai dégusté grave..
Là , je sors de chez mon médecin traitant, à  qui je viens de tout avouer (quel soulagement...), il m'a compris et ma donné l'adresse d'une clinique traitant les addictions ainsi qu'une lettre pour le docteur qui me prendra en charge.

Voila pourquoi j'écris cela.
Lundi, je vais me présenter à  cette clinique, je pense me retrouver (enfin j'en suis pas sur du tout) sous méthadone.
Alors dites moi comment est ce que vous l'avez vécu ?, est ce que cela a été dur, avez vous culpabilisez ou même fuit ?, cela vous t'il fait décrocher ?
Bref je recherche des témoignages et un peu d'aide..

Merci de vos réponses et d'avoir pris le temps de lire ma life (désolé mais il faillait que ça sorte !!)

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
11100
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6936
Il ya un article sur le psychowiki qui te donnera deja des indications
http://www.psychoactif.org/psychowiki/i … u_tramadol
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Anonymous69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Mar 2014
Messages: 5
Merci prescripteur,

je me retrouve bien dans deux dès témoignages, j'aurai dû chercher sur le forum, avant de poster ^|^.
Maintenant je verrai bien ce que les docteurs vont me prescrire comme traitement, et j’espère pas trop "souffrir" de mes conneries...

Hors ligne


@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
J'suis pas sur que passer sous metha serait top. Puisque tu devra prendre un autre opiacé a coté pour les douleurs surement hmm

A moins que ce soit de ces douleurs que tu parles dans "j'ai trouvé un traitement qui marche " ?

Auquel cas, je dirais plutot de continuer la codéine, en baissant petit a petit. Ca serait pas top de te rendre dépendant de la métha, qui sera bien plus hard a décri que la codé a coup sûr.

Ou alors même, la "methode chinoise", pourquoi pas. Ca consiste a se sevrer en une semaine a l'aide d'un peu de methadone. Chaque jour tu dilue un peu ta metha, pour finir par ne prendre que de l'eau (enfin on fait ca avec du sirop, pour le gout, en general, style grenadine).

Enfin, n'accepte pas betement la metha, comme ca, sans discuter d'autres options possibles avec le medecin que tu va voir. Faire un sevrage express avec un autre opiacé, ou en ambulatoire, c'est une bonne solution dans ton cas.

Parce que partir sur plusieurs années de TSO pour avoir un peu abusé de codo un p'tit temps, j'trouve ca cher payé .. Aprés ca dépends de toi, hein, ca reste envisageable. Mais faut vraiment étudier toutes les autres solutions (moins radicales si possible)

Hors ligne


away
Banni
France
200
Date d'inscription: 20 May 2013
Messages: 2612
Salut Anonymous69, et les autres psychoheads !!

en fait, tout dépend de la quantité et du temps passé sous produit ; je ne suis pas médecin contrairement à  Prescripteur mais je rejoins un peu Alex qui pense qu'il serait un peu "excessif" de passer sous métha.
Tu as le choix : tu réduis la codo jusqu'à  arrêt total où TSO si vraiment tu penses être "atteins" et ne pas pouvoir arrêter tout seul.
Pour ma part, j'ai choisis le Sub mais en ce qui me concerne j'ai pris des NEOS COD pendant 21 ans tous les jours et en quantités astronomiques ; depuis j'ai complètement arrêté.
A toi de voir mais pèse bien ta décision, réfléchis bien.
Bye et bon courage.

Away

Hors ligne


Anonymous69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Mar 2014
Messages: 5
Hello, et milles merci pour vos réponses !

Hier je suis allé à  la clinique d'addictologie (qui est deux pas de chez moi et dont j'ignorais totalement l’existence), et cela c'est très bien passé.
J'ai longuement parlé avec une psychologue (très sympa), j'ai fais l'état des lieux de ma consommation et de mes motivations pour le sevrage.
Mon dossier passe en commission demain, et j'aurai une réponse dans l'après-midi.
Pour la psy un TSO ne se justifiait pas, mais le jugement sera le fruit de tout le groupe (docs, infirmiers et psy), donc rien de sûr.
Elle m'a également proposé un sevrage "à  la dure"  en hospitalisation d'une semaine, mais je n'ai pas voulu (je sais pas si j'ai bien fait). Je vous tiendrait au courant.
@Away, je prends du Néo de manière régulière depuis 10 mois (au début 7/8 par jour et depuis 5 mois 20 ou 25/jour mais jamais au-dessus de 30).

Hors ligne


away
Banni
France
200
Date d'inscription: 20 May 2013
Messages: 2612
Salut Anonymous sixty nine,

c'est vraiment très bien que tu consultes en addicto ; le seul truc que je puisse te dire c'est de ne vraiment pas laisser s'installer dans la durée ta conso de NC...
c'est "bon" et en vente libre...
Je te souhaite bon courage dans ta démarche.

Amicalement

AWAY

Time in, tune on, burn out...
The sisters of Mercy

Hors ligne


oldjunkie1375 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Mar 2014
Messages: 6
Blogs
Salut Anonymous69,

Je ne saurais trop te conseiller, mais vu que j'ai une assez bonne expérience du neocodion (20 ans de prise régulière), je vais te dire comment ça s'est passé pour moi, lorsque j'ai commencé, lorsque j'ai décidé de continuer avec ça pendant des années, et lorsque j'ai arrêté.

Tout d'abord j'ai découvert l'héroïne à  l'âge de 20 ans, et ça m'a changé la vie car auparavant je ne savais pas ce que c'était que d'être bien dans sa peau ne serait-ce qu'une heure par jour. L'opium agissait sur moi comme un révélateur, tout à  coup j'étais quelqu'un de normalement heureux de vivre.

Puis sont venues les désagréments, le manque d'héro, le manque de fric et surtout le manque d'écoute. J'ai vu des psys, tant et plus, tous me demandaient comme préalable d'arrêter l'héroïne. Je l'ai fait comme j'ai pu, tout seul. Avec le neocodion ça allait bien, mais les personnes autour de moi, les médecins, et les psys ne comprenaient pas ça, juste ce besoin d'être bien dans sa peau.

Après 3 ans de psychanalyse j'ai décidé d'arrêter les psys, et de prendre du néocodion tous les jours.

J'ai trouvé des pharmaciens compréhensifs qui me les vendaient par 10, 20 ou 30 boîtes d'un coup, si bien que ce n'était pas trop compliqué à  gérer. Néanmoins c'était quand-même un budget important, et l'aspect financier était mon seul moteur pour réduire la consommation, car sur moi la codéine avait peu d'effets négatifs. Après ma période héro je prenais 2 boites de neo par jour. En 1995 ça s'est stabilisé à  une boîte jusqu'en 2010. Sinon je n'avais pas d'autres addictions, ah si il y avait la clope: 1 paquet par jour.

Dans les années 2000, toujours avec le néocodion,  j'étais vraiment bien dans ma peau, 1 boîte par jour. Et puis un jour en 2010 j'ai commencé à  avoir des diarrhées sévères, j'ai vu un médecin qui m'a conseillé de prendre contact avec un hôpital parisien spécialisé en addictologie.

Donc en 2010, on m'a mis d'office au Subutex, ou plus précisément à  la Buprénorphine (générique du subutex).
Ca a fonctionné de suite, alors que je n'y croyais pas du tout.

Et puis, comme je ressemblais à  un patient modèle, on m'a poussé à  diminuer les doses (passer de 6mg à  4 mg de subutex), j'ai dit "OK, on verra bien".

Ca fonctionnait toujours.

Mais la difficulté que j'ai rencontrée rapidement c'est l'absence du plaisir au moment où l'opium commence à  faire effet. Donc certains jours j'ai repris de la codéïne mais l'effet avait disparu, le subutex empêche l'opium d'agir "correctement", au contraire je me chopais des suées froides, et le lendemain je n'étais pas en forme.

Cette difficulté s'est creusée de plus en plus, je ne me défonçais plus mais je ne m'intéressais plus à  rien hormi la défonce, je ne pensais qu'à  prendre du plaisir par cette voie, une obsession terrible.

J'ai commencé à  picoler un peu de vin chaque soir. Puis je me suis dit ouah je ne vais quand-même pas virer alcoolo, alors j'ai testé les RC sur le net, la plupart du temps c'était du genre amphets. Je n'ai pas trop aimé maigrir d'avantage, alors j'ai arrêté ces conneries. Puis j'ai retrouvé par hasard de vieux potes qui se défonçaient toujours à  50 balais (comme moi), avec eux j'ai repris goût aux pétards, avec de l'herbe locale plantée indoor, et puis vint rapidement la coke, très à  la mode en ce moment, moi je ne connaissais pas ou très mal ... "Quoi tu ne connais pas le caillou ? Bah merde alors faut quand-même que tu goûtes ça sinon ...". Sinon quoi d'ailleurs ?  Aïe pour mes fesses et pour mon univers intérieur ...

La suite tu peux l'imaginer en lisant des témoignages autour de la coke et du crack, c'est pas folichon.

Aujourd'hui on m'a remonté les doses de subutex (6mg puis 8 mg) mais ça ne suffit pas à  chasser l'obsession du caillou que je prends toujours et beaucoup trop souvent, même si j'ai appris à  gérer un tout petit peu cette folie destructrice qui n'apporte rien.

En 2013 j'ai trouvé un peu de brown que j'ai fumé, après une pause de 2 jours sans subutex. Si j'avais la possibilité de trouver ça près de chez moi pour un prix abordable je basculerai de nouveau dans l'héroïne sans hésiter une seconde pour échapper à  tout ce qui me pèse aujourd'hui et que je résumerai ainsi :

- l'obsession du bonheur perdu (==l'enfer de la coke)

- le stupide protocole médical pour avoir son subutex (la relation avec les dealers ou les pharmaciens est beaucoup moins compliquée)


Allez bye, en espérant que tu feras le bon choix.

Hors ligne


bilou
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 17 Apr 2007
Messages: 159
Salut oldman,
Quand je te lis,j'ai envie de te dire de passer a la methadone.
A moi,elle m'a redonnée le gout de vivre.

j'ai souvent envie d'envoyer tout ballader.Le probleme,c'est qu'après,ilfaut tout ramasser
                           Bilou

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
100
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041
Bonsoir Anonymous69,

Premier jour de méthadone pour moi.
Je cherche seul (pas facile) toute cette semaine, la posologie idéale.

Il y'a quelque temps, j'ai rencontré un algologue qui m'avait proposé 15 jours de kärcher pour sortir de l'occycodone (deux années de consommation en snif) et de trouver une molécule pour mes douleurs chronique du dos et de l'estomac/intestin.

J'ai dit non !

J'ai rencontré un addictologue qui m'a proposé aussi une hospitalisation.
Non !

Un an avant cela, j'ai étais suivi par un médecin et psychologue dans un CSAPA.
Je ne voulais pas de traitement de substitution comme subutex ou méthadone. (je ne savais pas que c'était les seuls produits officiellement proposés).

Un an plus tard, hier pour être précis, j'ai rencontré une super équipe d'un CSAPA un peu plus loin de chez moi, mais qui m'a fait tout de suite confiance en me fournissant une semaine de traitement méthadone pour que je cherche la bonne dose.
Je ne sais pas si c'est vraiment un cadeau car j'ai du mal à  savoir si je suis sous dosé ou sur dosé !!! Pourtant je connais la douleur physique et moral du manque, mais là  tout se confond. J'ai trop chaud assis, je baille, j'ai la pêche, l'esprit clair, je me sens vide mentalement, mais surtout je ne suis pas en lune de miel. La dose et trop faible pour le moment, je pense.

Il m'a fallut un an pour murir et comprendre que le craving est plus fort que moi ! Craving qui est reconnue par l'OMS comme étant impossible à  surmonter... C'est un autre débat.

J'ai accepter la méthadone pour plusieurs points : diminution des douleurs nociceptives, effet de quiétude et surtout absence de craving lorsque la métha est bien dosée.

Je prenais de l'occycodone (douleurs intenses) qui a finie à  prendre place dans ma vie, pour palier à  une chimie peut performante et qui m'a toujours gardé dans un esprit pessimiste. Ma mère m'appeler : Amarnath catastrophe. Car j'imaginais toujours le pire. Je l'ai aussi un peu vécu, mais bon là  n'est pas le problème. Quoi que !

Pour dire que chaque avis sera différent sur ta question, mais qu'intérieurement tu as déjà  ton cahier des charges, tu sais ce que tu veux.
Si nous n'invitons pas la culpabilité à  notre table pour festoyer, que prendras-tu ???

Je suis partis dans cet esprit. Qu'est ce que j'aimerai vraiment ?
J'aimerai être bien, voir un peu défoncé aussi et surtout ne plus ressentir ce corps avec le seul signal possible : la douleur.
Certe ce n'est qu'une information...... Mais bon, putain de journalistes !

Par contre toutes les douleurs ne disparaissent pas avec la méthadone puisque l'opiacé ne convient pas aux problèmes neurologique (comme les sciatalgies, par exemple). Dixit le docteur en algie.
Donc @lex à  raison sur ce sujet, mais tu dois bien le savoir.

Alors voilà  Anonymous69, ma position sur le sujet (oh le vilain jeu de mot sexuel... en même temps les mineurs sont interdits sur ce site).

Ça va aller, il est juste important d'être honnête avec soi-même, d'éviter la culpabilité et la réponse sera toute faite et paraîtra évidente.
La question existe car elle porte en elle la réponse. Ce ne sont que les doutes, qui nous font la poser.
You know what I mean !

Bien à  toi et cordialement & joyeusement pas trop en forme
Amarnath

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


oldjunkie1375 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Mar 2014
Messages: 6
Blogs
Salut Bilou et Merci pour ta réponse.

Ce qui m'ennuie avec le Subutex c'est la rigidité du protocole qui fait que tu ne peux pas te permettre de prendre deux comprimés le jour où tu dois faire face à  des choses qui te paraissent insurmontables. Tu ne peux pas modifier tes rendez-vous avec le medecin. Si tu perds un comprimé (ça m'est arrivé) tu l'as dans l'os. Un décalage d'un jour et ça devient l'enfer. De plus, on hésite à  parler franchement au medecin, par exemple je lui dis que je rêve de cocaine nuit et jour, je lui tends la perche mais il ne comprend pas, il me répond de faire de la relaxation :-), mais si par malheur je lui dis que j'en prends de temps à  autre il va m'hospitaliser, il va me faire sa leçon à  deux balles et comme première chose, croyant bien faire sans doute, stopper le protocole, ne pas renouveller l'ordonnance, me proposer un nouveau rendez-vous à  des heures impossibles et me laisser dans la merde ... Le medecin croit bien faire sans doute, mais toi qui a pris un jour de congé pour aller au CSPA, qui a attendu ton tour en salle d'attente, tu reviens de là  désespéré ...

Il parait qu'avec la métha le protocole est encore plus rigide, vrai ou faux ?

Hors ligne


bilou
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 17 Apr 2007
Messages: 159
ç'est vrai que le protocole pour avoir la metha est plus rigide.
Il faut aussi pas mal de temps pour s'habituer au produit.Au début,on transpire beaucoup,mais je trouve que ça vaut le coup.

j'ai souvent envie d'envoyer tout ballader.Le probleme,c'est qu'après,ilfaut tout ramasser
                           Bilou

Hors ligne


oldjunkie1375 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Mar 2014
Messages: 6
Blogs
Merci encore bilou, donc pour l'instant je reste au sub.

Hors ligne


@lex 
Buprénorphinomane a la retraite. Methadonomane.
France
000
Lieu: meurthe-et-moselle
Date d'inscription: 24 Feb 2014
Messages: 718
oldjunkie, ce que tu décris pour le sub m'etonnes. Tu dois avoir un medecin bizarre ! Perso avec mon medecin j'peux avoir de l'avance, j'peux remonter, tant que je suis honnete avec lui ca roule.Il me lache pas, pas de chantage non plus (jamais il m'as dit "j'arrete le ttm si tu reviens en avance").

Le protocole subutex est reputé pour au contraire etre tres "cool". N'importe quel medecin peut t'en prescrire a hautes doses, les chevauchements a répétition, etc ..

Alors que la metha est bien plus encadrée que ca. Mais j'ai cru comprendre que tu allais dans un CSST pour le subutex. Ca explique p-ê cet encadrement strict. Avec un medecin de ville, rien a voir. Si tu peux te permettre de payer les consults, je te conseille vivement de changer de medecin et d'en trouver un avec qui ca passe bien, a qui tu peux parler ouvertement sans craindre de perdre ton ttm.

La metha a l'avantage de chasser un peu les envies de conso. Donc si t'as du temps a perdre et suffisament de motivation pour les premiers temps, ca peut etre une solution. je suis moi meme en pleine entrée dans un protocole metha (parce que le sub ne me convient pas). Essaie de te renseigner a ce sujet dans ton CSST au pire, tu auras + de détails sur leurs pratiques smile

Dernière modification par @lex (12 mars 2014 à  19:19)

Hors ligne


Anonymous69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Mar 2014
Messages: 5
Hello,
Et merci pour vos coms.

J'ai eu la réponse de la clinique, et je suis "pris" dans le cadre d'un suivi.
Le problème est, que ce n'est pas avant le 15 avril (1 moi et déjà  plus une tune, va falloir que je me débrouille..) et que je sais toujours pas quel protocole va être mis en place.
J'ai pris le temps de lire vos coms et franchement, m'en voulez pas, mais quant je lis vos témoignages sur le subutex ou la méthadone, j'espère franchement ne pas "êtres" aussi dans la galère que vous..

A+ et bon samedi soir !

Dernière modification par Anonymous69 (15 mars 2014 à  22:35)

Hors ligne


Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
100
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041
Salut Anonymous69,

Comme je te comprend et tant d'autre doivent te comprendre.

Je reviens d'une grosse plante à  la méthadone.
Je revois les médecins Lundi matin pour trouver une solution d'induction à  la méthadone. J'ai fais la bêtise de faire l'induction seul et je ne savais pas à  qui j'avais affaire, la méthadone joue dans la cours des grands et elle demande le respect qu'il lui doit.

Je ne me suis jamais sentie complètement dominé, mais là  !!!

Il y a un an quand je cherchais sur internet une réponse à  ma problématique médicamenteuse (commencé pour des douleurs de dos et de ventre) je me retrouvé parfois sur psychoactif. Je lisais deux trois lignes et je fermé le plus vite possible la page, en me disant : "mon Dieu, 'jespère que je ne suis pas comme eux !!!". Mais c'est qui eux ?

"Eux" c'est la représentation de la peur qui sommeil en moi et parfois se réveil au contact de la vérité.
La vérité c'est que je suis comme "eux".

"Eux" c'est moi, et je me fais peur !!!

Un an après m'être habitué aux écrits et à  voir que "eux" sont comme moi, victime d'une erreur d'appréciation sur les effets des produits ou happé par l'histoire

Depuis, je partage avec eux mais problèmes, mes joies, mes peines, et j'essaye de mon mieux d'apporter un peu de confiance et d'empathie, et "eux", sont devenus "nous".

J'avais très peur d'"eux", de ce qu'ils représentent pour "moi".
L'image de la déchéance, la drogue dans les seringues, le viol, le vol............. Les plus gros clichés possible !
Et pourtant je connais ce monde qui est le monde !

Une fois que l'on a accepté de faire partie, de la famille des gens qui souffrent d'addictions, on peut s'occuper de soi, en comprenant que nous sommes pris par la même souffrance.

Si on a besoin de se rassurer encore, le mental peut se différencier des UD ou des consommateurs de crack.

Pour ma part la seule différence que je fais (si j'en fais une) c'est d'avoir plus d'empathie pour ceux qui sont plus loin dans la détresse. En même temps, tout le monde mérite la même attention.

Je te souhaite la bienvenue dans notre monde, car si tu posts sur ce sujet, c'est que nous nous ressemblons étrangement.
Ce que je trouve incroyable, c'est que nous avons tous un système d'alarme intérieur, qui nous prévient qu'il va falloir changer quelque chose. Nous ne sommes plus tranquille avec notre ou nos produits. La différence c'est vraiment nos idées. Tout ce passe dans la tête et parfois le corps somatise.

Pour exemple :

Il y a 20 ans j'habitais en Hollande et j'acheter de la cocaïne qui arrivait directement du Surinam (pays limitrophe à  la colombie) à  mon propriétaire. Il était né au Surinam et me loué un appartement au bords des canaux. Il me faisait profiter du produit avant la coupe...
Je dois avouer que c'est un autre monde...

Je baser la coke (amoniaque + coke + chauffe = coke pure sous forme de cristaux). J'ai fais ça pendant plus d'un an à  raison de 10 grammes par semaine. Je passais mon temps à  fumer la coke et à  cette époque, ma femme s'était tirée (depuis elle est revenue).

Pour des raisons familiales, je suis rentré en France et j'ai arrêté du jour au lendemain, en toute innocence par rapport au manque, car je ne connaissais pas le double effet kiss cool.

La première fois que j'ai tapé de la came (brown from hollande) ça a duré un an tout les jours et j'ai arrêté du jour au lendemain aussi. Je connaissais le double effet kiss cool de l'héroïne mais pas pour moi, que pour eux !
J'ai étais super malade, mais j'avais mis ça sur le compte des gros problèmes de santé que j'avais à  l'époque, et du coup je n'ai eu recours à  aucun substitut autre que l'herbe...

Vingt ans plus tard je me retrouve accroché à  un médicament et je suis au courant du manque physique et du fait d'être malade en cas d'arrêt brutal.
Du coup je flip et cherche tout ce qui est possible pour en sortir.
Evidement à  l'époque j'avais dû arrêter après seulement un an de conso. Même si j'étais bien chargé, cela resté qu'une année. Plus le temps passe, plus le corps et l'esprit, auront du mal à  se séparer du produit.

Voilà  Anonymous69, on t'a reconnu !

Je te souhaite de pouvoir trouver vite un équilibre dans ta vie par rapport à  la codéine, donc à  une forme d'opioïde.
Ça va aller, c'est sur !

A bientôt l'inconnu.

Amarnath
Reputation de ce post
 
:)
 
J'apprécie la justesse de tes propos - AWAY

Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne


mariemeuh 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 05 Jan 2013
Messages: 209
C'est toujours très touchant de lire tes écrits Armanath!

Je ne pense pas que ce soit Toi qui te soit "planté" avec la méthadone mais plutôt le centre qui a cru bien faire de te lâcher dans la nature sans plus d'informations ni de suivi que cela.... Tu verra demain ce que le toubib te conseillera.

En tout cas continue ainsi, tu es sans concession envers toi même, tu te montres tel que tu es avec tes peurs, tes doutes, tu sais t'auto analyser mais des fois il faut savoir aussi se montrer indulgent envers soi-même.

Belle journée tout de même à  toi!

Je suis Charlie

Hors ligne


oldjunkie1375 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Mar 2014
Messages: 6
Blogs

@lex a écrit

oldjunkie, ce que tu décris pour le sub m'etonnes. Tu dois avoir un medecin bizarre ! Perso avec mon medecin j'peux avoir de l'avance, j'peux remonter, tant que je suis honnete avec lui ca roule.Il me lache pas, pas de chantage non plus (jamais il m'as dit "j'arrete le ttm si tu reviens en avance").

Le protocole subutex est reputé pour au contraire etre tres "cool". N'importe quel medecin peut t'en prescrire a hautes doses, les chevauchements a répétition, etc ..

Alors que la metha est bien plus encadrée que ca. Mais j'ai cru comprendre que tu allais dans un CSST pour le subutex. Ca explique p-ê cet encadrement strict. Avec un medecin de ville, rien a voir. Si tu peux te permettre de payer les consults, je te conseille vivement de changer de medecin et d'en trouver un avec qui ca passe bien, a qui tu peux parler ouvertement sans craindre de perdre ton ttm.

La metha a l'avantage de chasser un peu les envies de conso. Donc si t'as du temps a perdre et suffisament de motivation pour les premiers temps, ca peut etre une solution. je suis moi meme en pleine entrée dans un protocole metha (parce que le sub ne me convient pas). Essaie de te renseigner a ce sujet dans ton CSST au pire, tu auras + de détails sur leurs pratiques smile

Hello @lex,

Je vais dans un CSAPA et même si le médecin est très sympa, il y a un truc qui le gêne avec les ordonnances de sub, en tout cas il suit un protocole bien plus strict qu'à  l'hopital où là -bas on me donnait un traitement de la main à  la main en cas de souci. Je vais essayer de trouver un medecin plus compréhensif pour simplifier tout ça mais c'est pas chose facile (j'ai déjà  essuyé des refus), merci du conseil en tout cas ;-)

Si la metha chasse les envies de conso c'est peut-être mieux pour moi, je vais en parler, mais est-ce qu'il faut aller au centre tous les jours ? Comment ça se passe ?

Hors ligne


cobalt 
ancien subuTox sous methadone
France
000
Lieu: Dordogne 24
Date d'inscription: 06 Feb 2014
Messages: 210
Blogs
salut oldjunkie1375
pour ce qui est d aller au centre tout les jour pour la metha ca dépend de ou tu habite moi j ai pas u besoin d y aller tout les jour car il n y ya pas de centre metha alors ca etait une ordonnance de 5 jour direct etpharmacie dans la fouler
apres si la ou tu va il y a un centre ou il distribu la metha a mon avis oui tuy va devoir y aller tout les jour le temps de trouver
le dosage qui te convient apres pour la question d enlever l envie de consommer ca l enleve
amicalement

“C’est dur d’échouer, mais c’est pire de n’avoir jamais essayé de réussir.”
Theodore Roosevelt
Ce qui fut,fut Ce qui est,est Ce qui sera,sera

Hors ligne


Anonymous69 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Mar 2014
Messages: 5
Hello,
J'ai finalement rencontré le docteur, de toute les synthèses que mon esprit puisse m'ordonner, je n'en retiendrait qu'une seule : en ce mercredi, je n'ai trouvé qu'une seule solution

Dernière modification par Anonymous69 (30 avril 2014 à  22:34)

Hors ligne


YourLatestTrick 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Lieu: On Every Street
Date d'inscription: 21 Oct 2013
Messages: 1321
Salut Anonymous,
Ton message n'est pas très clair et m'inquiète un peu. Comment vas tu ? Comment s'est passé la rencontre avec le docteur ?
Donne nous de tes nouvelles, on est là  pour échanger et te soutenir !

Think of everything you've got
For you will still be here tomorrow
But your dreams may not

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Codéine (Néocodion) régulière
par Richard Horpe, dernier post 23 mars 2016 à  11:00 par Syam
  10
[ Forum ] ATTENTION AU SEVRAGE DE NEOCODION
par Gilac, dernier post 24 juillet 2010 à  21:25 par iza
  40
[ Forum ] Dangerosité néocodion
par Ask111, dernier post 25 octobre 2017 à  00:40 par Jacobson
  19
  [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
  [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
12352 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
10381 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 3jCommentaire de Arcalys (79 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage et rechute cocaïne, benzo ne font plus effet
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Baclofene et Buprenorphine
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    La consommation de drogues peu elle être saine ?
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Apuussyslayer dans [Conseils généraux de...]
     Forum 
    Effets - Première expérience THC à 14 ans, 11 ans plus tard je m’interroge...
    Il y a 32mnCommentaire de TDFRSL dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    e-liquide - Eliquide qui defonce énormément !
    Il y a 41mnCommentaire de Archimede dans [Tabac et cigarette el...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Le Fentanyl comme traitement de substitution pour les anciens cons...
    Il y a 53mn
    3
    Commentaire de Mascarpone dans [Fentanyl et dérivés...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Opinions - Guérison Spirituelle, Psychique, Guérison de l'Être.
    Il y a 54mnCommentaire de petero dans [Au coin du comptoir.....]
    (14 réponses)
     Forum 
    Expériences - Première fois au Subutex + première fois au "opiacés lourds"
    Il y a 2hCommentaire de Dextro dans [Opiacés et opioïdes...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Améliorer ses capacités - Cherche drogue qui boost l'intelligence !
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Aknotar dans [Méthylphénidate (Rita...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Faire du c-Liquide sans PG ?
    Il y a 2hCommentaire de La D-éco dans [Cannabinoïdes de synt...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Trip report - Deuxième fois sous LSD à 105ug
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de eliath dans le blog de eliath
    (2 commentaires)
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 5h
    2
    Commentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984
    (8 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 22h
    9
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (33 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Sebdo, petero, Ice0lator, Cleminou, chmed, Blackwormhole nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça se tient Aknotar, bravo. Cusco dans [forum] Cherche drogue qui boost l'intelligence !
    (Il y a 1h)
    Très très bien Hilde ! Cusco dans [forum] Arret complet de l'Esperal
    (Il y a 2h)
    :) coool !! [[A]] dans [blog] Amsterdam-Paris
    (Il y a 5h)
    Je pense avoir un système nerveux similaire ça fait du bien comme cette pensée dans [forum] Petite détresse, grande envie de m’en sortir
    (Il y a 13h)
    Quel acceuil! Merci pour cette série de posts :)/Agartha dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 16h)

    Pied de page des forums