Huiles, résines, hash et compagnie - choix du solvant. / PsychoACTIF

Huiles, résines, hash et compagnie - choix du solvant.

Publié par ,
21011 vues, 15 réponses
groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
salut

il existe de nombreuses méthodes pour faire une extraction mais les points de vues sont divergents, voir je dirais que c'est un peu le bordel. Vu que j'ai récemment eu le désir d’expérimenter une nouvelle méthode pour fumer de l'herbe et je me suis renseigné un petit peu sur les méthodes d'extraction.

La législation étant différente d'un pays à  un autre, certains solvants sont plus ou moins faciles à  obtenir en fonction de la localisation.

je post ça ici au cas où ça intéresse quelqu'un :

Certains tests scientifiques ont été effectués pour comparer les solvants (éthanol vs huile vs naphta vs ether)
http://www.cannabis-med.org/data/pdf/en_2013_01_1.pdf
http://www.medicaljane.com/2014/02/20/e … on-method/

“Ethanol and olive oil were determined to be the most effective, largely because of their ability to produce an extract with a high terpene content. Perhaps more importantly, both substances are safe for consumption.”

"L'éthanol et l'huile d'olive sont les plus efficace pour la voie orale du fait d'une extraction à  haute teneur en terpènes et ces solvants sont relativement sans danger pour la consommation."

https://skunkpharmresearch.files.wordpress.com/2012/03/chilled-oil-extractions-1-1.jpg
Infusion du cannabis dans des graisses avant filtration, de gauche à  droite : huile d'olive, huile de coco, beurre, huile de pépin de raisin.

De plus je pense qu'une extraction à  l'huile d'olive peut être utilisé en cutanée pour tenté de soigner les mélanomes comme de la RSO (rick simpson oil https://www.alchimiaweb.com/blogfr/huil … simpson/). Enfin l'avantage de l'eau (ex: iceolator) ou de l'huile , c'est qu'on peut conserver un produit naturel voir bio.

http://www.chanvre-info.ch/info/pl/local/cache-vignettes/L428xH570/Article2_Rick_Simpson_photo_3-a675f.jpg
Rick Simspon fabriquant son huile avec du naphta à  l'aide d'un sceau , d'un bâton et de cannabis séché congelé , dans son garage. L'huile était ensuite offerte aux malades.


D'ailleurs ce monsieur prétend que le naphta extrait mieux que le butane vu qu'il y a une meilleure décarbo' (sans source, il ajoute cependant qu'une BHO vaporisé reste efficace ...???)

Cependant pour fumer , il est conseillé d'utiliser du butane sans impuretés. Mais je n'ai ni le tube pour faire l'extraction ni l'envie d'en acheter alors je me disais pourquoi pas tout simplement utiliser de l'acétone ou de l'ether?

http://i.imgur.com/bQeepvT.jpg
Extraction avec de l'ether

tremper quelques grammes de weed dans le solvant, filtré, évaporer, fumer.
j'ai déjà  effectué des extraits de salvia divinorum (5x, 25x, 50x et 100x) avec cette méthode mais l'acétone pose problème  :

1- l'efficacité du solvant pour ce genre d'extraction, en comparant au butane par exemple.
2- la dangerosité du solvant - (en grande surface = eau déminéralisé environ 5% et 95% acétone)

1- j'ai trouvé une extraction sur CW qui correspond à  30% de matière après extraction, on est dans un taux important (si le produit est pur). Mais il est à  noté qu'il a utilisé le "pollen" une sorte de hash de
bonne qualité. - vous pouvez taper "extraction cannabis acétone" sur google pour retrouver le post.
En fait vu l'aspect du produit je pense qu'il est très impure, un peu comme du hash frais.


Acetone is extremely good at extracting cannabinoids, but also extremely good at extracting everything else you don't want. It's too good at what it does for what you want. You will end up with a pile of black goo.

http://www.cannaweed.com/topic/96000-hu … 0704-pics/

donc visiblement , l'acétone récupère trop bien la chlorophylle ce qui gâche le goût du produit.
IL est donc préférable d'utiliser de l'acétone pour du hashish etc Peut être que pour les têtes ça va aussi mais pour la manucure ça doit avoir un goût de chloro atroce.

http://i.imgur.com/5hctuMJ.png
extraction acétone

2- alors là  certains prétendent qu'il n'y a aucune toxicité vu que l'acétone s'évapore au bout de 2 jours à  l'air libre, le processus peut être accéléré avec une ventilation abondante mais le produit reste extrêmement inflammable comme dans la plupart des extraction. Aucun goût chimique en smoke d'après les testeurs ce qui est un bon signe.


mais certains prétendent que c'est dangereux, je n'ai trouvé qu'une personne ou deux qui en parle pour l'instant :

Acetone can condense with phenolic hydroxyl groups, especially those alkylated at the ortho position.

THC possesses both of these characteristics.

Ketones (of which acetone is a member) are fairly reactive. For this reason acetone is used as a universal wash in most chemistry labs. Also acetone possesses both polar and non-polar character making it a good candidate for a wash--and a poor candidate for active cannabis compound selectivity (IE it pulls everything out, not just what you want).

We clean glassware by using first soap and water, then an acetone wash, then a splash of ethanol to remove traces of acetone and promote spotless drying.

Graywolf, normally you would be correct--and under certain circumstances you are. However, controlled conditions are required to ensure that acetone and ethanol do not react.

A catalytic amount of acid protons is all that is required for ethanol and acetone to yield a hemiketal. It is fairly likely that most oils possess such acidic conditions and the reaction will proceed as follows.

CH3-CO-CH3 (acetone) + CH3CH2OH (ethanol) → (CH3)2-C(OH)-OCH2CH3 (hemiketal)

Hemiketals derived from ethanol are also fairly unstable and will probably go on to further reactions.

In short--don't use acetone--it is not selective for the products you want anyway. There are better solvents.

Acetone can also be pyrolized into ketene under certain conditions--a VERY VERY toxic and bad substance (however, also an intermediate in the production of acetic annhydride).

d'autres avis :

De
saltzman55

De: 55 Meuse

Envoyé le: 7/10/2009 1:06:13 : Extraction

Salut,
Désolé de te contacter par MP par rapport à  ton topic sur les extractions, mais ma connexion ne me permet pas de poster sur les Forums.

Je suis effectivement chimiste, et ta méthode est (à  priori) sans danger. Tu évapores en effet la majeure partie de ton solvant (on retrouve toujours des traces dans les produits finis (surtout en évaporant simplement à  l'air libre), mais cela reste négligeable. Sinon si tu veux comparer 2 solvants, regarde plutôt les températures d'ébullitions (les pressions de vapeurs saturantes dépendent de nombreux paramètres en fait) et les miscibilités diverses, cela te permettra peut être d'en utiliser de meilleurs... A ce propos, as-tu déjà  essayé d'extraire avec de l'éthanol absolu ou du méthanol ? Ils sont moins toxiques que l'acétone (surtout l'éthanol) et le méthanol a une volatilité aussi élevée que l'acétone. Mais il est vrai que l'acétone est le meilleur solvant en ce qui concerne les phases huileuses.

Tu n'es pas chimiste, mais tu maîtrises plutôt bien les principes fondamentaux quand même ! Ravi d'avoir lu ton Topic, on en apprend toujours plus sur Cannaweed !!

Bonnes extractions !!

PS : Si jamais tu testes avec un l'éthanol, cela m'intéresse de connaître le résultat !!

Salutations Huileuses...

http://www.cannaweed.com/topic/96000-hu … 0704-pics/


certains ont comparé plusieurs produits :

Extracting with ethyl Ether is simple. Reflux the Ether with the plant matter for a few hours, Decant the Ether(or filter), then strip the solvent. The oily residue is your hash oil.

The only problem with the above is Ethyl Ethers insane flamibillity, it is almost the most dangerous non-polar solvent available, its popularity comes from its very low boiling point of 32 celsius. When I make hash oil I like to use a non-polar solvent called Dichloromethane(orDCM), it boils at 40 celsius and is NON-FLAMABLE. DCM also does a first rate job of extracting the goods. Also dont let the big name scare you DCM is easy to find and relatively cheap in comparisson to the finished product.

On the subject of alcohol extractions: I have performed a number of them using various alcohols(Methanol, Ethanol,Isopropanol), and I dont know what to think of them. Methanol has the lowest BP but gave the dirtiest product, ISO and ETOH were about the same in my book. However Isopropanol has the cost advantage, and can be bought in 99.9 anhydrous form easily and with no questions asked. Or you could make your own anhydrous IPA by adding the apropriate amount of oven dried magnesium sulphate to 91% ISO to dehydrate it. Dry drug store epsom salts in the oven(350 F, for 2-3 hours), pulverize them to powder and pour them into your alcohol. Shake it up let settle, and decant your now dry IPA. Ive always found dry alcohol gave much cleaner extractions, and faster evaporations since theres no water azeotrope to deal with.

These are some of the methods I have used over the last couple years, I hope you find some of this useful.

Donc le butane semble être le meilleur choix pour faire une extraction destiné à  être fumé/vaporisé et l'huile d'olive pour la voie orale semble excellente. L'extraction de hash avec de l'eau ou du froid, comme de la glace seche, reste une bonne alternative.

Ensuite il y a les problèmes de logistique, l'éther est relativement cher. D'autres solvants sont difficile d'accès ou impurs. Le butane sans impuretés semble un bon compromis même si cela reste un produit dangereux à  utiliser en intérieur ou à  coté d'une flamme. De plus avec la matériel nécessaire, on peut purger le produit et obtenir un extrait très proche de la pureté mais cela demande un certain investissement (environ 300-400e) que je trouve parfaitement inutile.

https://www.alchimiaweb.com/blogfr/wp-content/uploads/2014/05/14.jpg
BHO après purge par le vide


Extraction glace sèche basique

En conclusion, vu que j'ai un moyen d'obtenir de l'ether de pharmacie, je vais utiliser ce produit particulièrement inflammable mais qui donne de très bon résultats.
Je reviendrais pour poster une photo ou deux si j'y arrive

N'hésitez pas à  poster si vous avez des infos sur le sujet.
a+ smile

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (01 mai 2016 à  18:23)

Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905
Salut.
Je ne connais pas la chimie et donc je ne peux pas vraiment t'aiguiller mais :

Donc le butane semble être le meilleur choix pour faire une extraction destiné à  être fumé/vaporisé et l'huile d'olive pour la voie orale semble excellente. - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/t1860 … .html#divx

Le soucis de l'huile d'olive, c'est qu'il faut chauffer pour décarboxy. Et une huile chauffée, pour la conservation, c'est pas terrible. A moins de commencer par une extraction dans l'alcool qui sera chauffée et décarboxy pour être réduite et ensuite diluée dans l'huile à  basse température.
Perso, je n'utilise que de l'alcool à  90 °. L'avantage, c'est de pouvoir incorporer le résultat d'une extraction déjà  décarbo dans de l'huile, un alcool, de la glycérine ou n'importe quel aliment.
ça se fume ou vap bien aussi un extrait à  l'alcool, mais c'est pas la plus pure. Pour minimiser l'extraction de chlorophylle, je congèle ma matière et l'alcool séparément, puis je mélange les deux et je les laisse au congélateur en secouant tous les jours. L'alcool a basse tempé n'est pas ultraperformant mais en laissant deux semaines voire trois au congélo, tu obtiens une macération pas trop chargée en chlorophylle et tu as bien dissous les cannabinos.
Si la prépa est destinée à  l'ingestion, tu peux même réaliser ton extraction avec une bonne vodka.
Sinon, perso, je ne vois pas trop l'intérêt de purifier. Quand je veux du plus concentré, je tamise et c'est très suffisant.
Après, pour moi le top serait d'habiter en Californie, car muni d'une ordonnance, j'aurais accès à  des recharges d'une marque de vapo qui contiennent différents extraits très purs et titrés que je commanderais légalement sur internet et qui me seront livrées sans que je bouge du sofa.^^
Tape elemental+san jose puis tu fouines dans extracts. Attention ces images peuvent donner envie.
Les extractions au CO2 ont l'ai bien aussi. wink
Pour le butane, tu peux facilement bricoler un tube avec de la gaze en sortie. Il vaut mieux veiller à  utiliser des recharges de butane "propre", de l'alcool pharma pas dénaturé ou de l'acétone de bonne qualité.(qui ne laisse pas un dépot sur un miroir après évaporation.)
Partir de popope reste toujours une bonne option.
Ya aussi moultes précautions pour pas foutre le feu, se cramer ou faire exposer la cuisine et plus si affinités.
Bonnes recherches et tiens nous au jus de tes expérimentations.

En conclusion, vu que j'ai un moyen d'obtenir de l'ether de pharmacie, je vais utiliser ce produit particulièrement inflammable mais qui donne de très bon résultats. - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 58#p220358

La pompe à  vide permet de bien virer rapidement les résidus et d'avoir un produit à  vap rapidement. Plutôt une huile à  plat, en fine couche pour la purge, à  vide ou pas d'ailleurs.

Rick Simspon fabriquant son huile avec du naphta

Pour une prépa à  ingérer fumer, tu peux rester bio en utilisant un alcool bio. ^^
Je suis devenu un putain de hippie et rien que l'idée d'utiliser naphta, butane, acétone ou éther ne me donnent pas envie.
Et l'huile... si j'en fais, c'est pour diluer et rarement pour fumer. Avec les ganjas qu'on sort de nos jours, je trouve que les extractions de trichomes me suffisent amplement. Pas besoin d'en mettre des tonnes non plus. smile

Dernière modification par Mister No (02 mai 2016 à  09:38)


Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs

Mister No a écrit

Le soucis de l'huile d'olive, c'est qu'il faut chauffer pour décarboxy. Et une huile chauffée, pour la conservation, c'est pas terrible.

oui en plus on ne peut pas évaporer l'huile pour en faire des concentrations importantes donc il faut faire gaffe à  ne pas en mettre beaucoup car tout devra être bu et l'huile d'olive en grande quantité c'est très écœurant. Il est donc conseillé de l'utilisé avec des têtes, du hash, juste avant l'ingestion. Pour la conservation de l'huile chauffée à  100°c, a ton avis, combien de temps?


Perso, je n'utilise que de l'alcool à  90 °. L'avantage, c'est de pouvoir incorporer le résultat d'une extraction déjà  décarbo dans de l'huile, un alcool, de la glycérine ou n'importe quel aliment.

merci-1

Tape elemental+san jose puis tu fouines dans extracts. Attention ces images peuvent donner envie.
Les extractions au CO2 ont l'ai bien aussi. wink

demon1

Je suis devenu un putain de hippie et rien que l'idée d'utiliser naphta, butane, acétone ou éther ne me donnent pas envie.

bio des racines au nuage de fumée, c'est compréhensible, l'alcool on connait bien ses effets ingérés alors que l'acétone/ether fumé... après pour le naphta je pense que monsieur simpson cherchait quelque chose de particulier, une extraction forte en thc et très faible en terpenes&co. Si le traitement fonctionne grâce au thc uniquement d'après lui, qu'il a observé les résultats, qu'il a comparé les différentes huiles et s'est dit : "tiens celles au naphta marche bien". Ou alors c'est arbitraires..m'enfin ^pour l'instant des resultats en labo tendent à  lui donner raison :
http://i.imgur.com/2gx8v2V.png


merci
++

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (02 mai 2016 à  10:42)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

Pour la conservation de l'huile chauffée à  100°c, a ton avis, combien de temps? - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/p2203 … =d#p220364

Aucune idée... juste que d'un point de vue pratique, une huile chauffée, je la jette.

après pour le naphta je pense que monsieur simpson cherchait quelque chose de particulier, une extraction forte en thc et très faible en terpenes&co. Si le traitement fonctionne grâce au thc uniquement d'après lui, qu'il a observé les résultats, qu'il a comparé les différentes huiles et s'est dit : "tiens celles au naphta marche bien". Ou alors c'est arbitraires..m'enfin ^pour l'instant des resultats en labo tendent à  lui donner raison : - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/p2203 … =d#p220364

C'est un particulier qui s'est retrouvé à  devoir réaliser des grandes quantités. Mais je pense qu'il est préférable d'utiliser de l'éthanol pur au congé et ensuite décarboxy en rajoutant un peu d'eau histoire d'être efficace en durée et en chaleur. Comme c'est destiné à  être ingéréré, je préfère que mon extrait soit déjà  bien décarbo que partiellement dans la naphta...
Romano et hazekamp donnent des résultats bruts avec différents solvants. Il faut en tenir compte pour biaiser et mettre au point une recette adaptée.

Si le traitement fonctionne grâce au thc uniquement - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 68#p220368

Aucune idée, il n'a que très rarement analysé la compo en cannabinoïdes.

m'enfin ^pour l'instant des resultats en labo tendent à  lui donner raison : - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/p2203 … =d#p220368

Sa démarche est très empirique et il est permis de nos jours de faire bien mieux et d'être précis quant à  la compo en cannabinos, même à  la maison.
Ensuite, Hazecamp et son pote donnent le résultat d'une huile à  l'éthanol qui n'aura pas été réduite avec une forte chaleur, juste par évaporation. Avec de l'eau déminéralisée, ya moyen de bien décarbo une huile à  l'alcool à  mon avis. L'alcool parait davantage efficace pour extraire le THCA...
Simpson parlait de quelques gouttes d'eau pour augmenter le point de fusion, avec une bonne quantité d'eau déminéralisée, il doit y avoir moyen de chauffer plus longtemps aussi.
Extraction, décarbo, pas obligé de faire ces deux étapes en un seule manip', c'est à  mon avis le meilleur biais. Et là , il serait intéressant d'avoir différents résultats d'analyses.

Dernière modification par Mister No (02 mai 2016 à  11:07)


Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
ok ok mais eux ils ont comparé les solvants, en les laissant agir le même nombre de minutes (20) alors oui certes l'ethanol on peut le stocker pépère au congélo et le laisser agir. Simpson pouvait sortir son produit très vite donc je comprend son choix de plus
- le naphta il pouvait l'acheter au bidon pour pas cher (contrairement à  l'ethanol - quoi que l'ethanol peut être distillé maison mais ça complique encore plus le processus)
- il pouvait faire une extraction de plusieurs kg (soit 500g = environ 1 traitement) pendant une demi journée

Le gros problème que montre l'étude c'est que le naphta et l'ether semble avoir des résidus qui servent à  stabiliser le solvant de base, donc le patient en ingère ce qui est super dégueulasse. J'espère que ça va pas redonner le cancer au patients lol. ps: je pense pas qu'ils soient potes car là  ils viennent de prouver en gros que les patients qui ont pris de la RSO ont ingéré un produit potentiellement cancérigène (outch)


Both naphtha and petr
oleum ether are co
n-
sidered   potential  cancer   hazards   according   to   their
respective  Material  Safety  Data  Sheets  (MSDS)

Analysis  by  GC  as  well  as  NMR  revealed  significant
residues  of   petroleum   hydrocarbons   (PHCs)   in   the
naphtha  and  petrol
eum  ether  extracts.

Peut être même est ce le cas pour l'ether médical donc finalement l'alcool à  90°C j'ai envie de dire que ça reste toujours un bon choix.

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (02 mai 2016 à  11:13)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905
Les solvants se valent à  peu de chose près. La seule différence notable est dans la décarboxy. C'est pour cela que je court-circuite le problème avec la décarbo d'un extrait à  l'alcool. Dans ce cas, effectivement, c'est un bon choix pour confectionner une teinture qui sera ingérée ou utilisée en sublinguale.
Pour les terpènes, là  faut vraiment être calé en chimie pour comprendre ce qu'il peut en rester ou ce qui peut être extrait...
Sinon ya la glycérine aussi. Je me souviens de la recette d'un breeder qui laissait macérer sa weed dans de la glycérine posée sur un radiateur ou pas loin ou placée derrière une fenêtre à  la lumière directe pendant quelques semaines.
C'est pas terrible ; à  mon avis, il est beaucoup mieux de prendre un extrait éthanol décarbo et de l'incorporer dans de la glycérine en chauffant tout doucement pour dissoudre. C'est top, tu peux obtenir une teinture bien dosée et active en sublinguale. L'alcool est assez désagréable en sublingual, mes teintures ont fini à  l'apéro. La glycérine c'est plus mieux. big_smile (déjà  fini dans des verres à  l'apéro remarque big_smile )
Pour en revenir à  l'alcool, tu peux extraire en plusieurs passe ; une première flash de quelques secondes à  température ambiante et une seconde plus longue au congélo. A la première passe tu obtiens une huile assez translucide pour la vap. C'est vraiment pas du mazout. smile

Dernière modification par Mister No (02 mai 2016 à  11:33)


Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
Up à  propos de l'huile d'olive  vs RSO (rick simpson oil):

Rappel sur la RSO :

dosage de rso pour un traitement a écrit

Il faudra utiliser environ 500 grammes de buds de cannabis de grande qualité et parfaitement séchés, pour produire environ 60 grammes d’huile de cannabis de Rick Simpson (Rick Simpson Oil = RSO), ce qui correspond à  un traitement standard de 90 jours. Cette quantité peut être augmentée à  120 grammes voir 180 grammes pour les cas les plus importants. L’huile peut être vaporisée, ingérée, utilisée en suppositoire, ou appliquée sur la peau (sous forme pure, ou bien mélangée à  un produit cosmétique).

Au niveau du dosage, Rick Simpson conseille de commencer avec trois doses par jour, de la taille d’un petit grain de riz. Il faudra ensuite doubler ce dosage tous les 4 jours, jusqu’à  atteindre 1 gramme par jour après environ 5 semaines, qui sera la dose quotidienne à  consommer jusqu’à  la guérison.

Un dosage trop élevé ne serait pas dangereux, le principal effet secondaire étant une forte envie de dormir. L’huile de Rick Simpson provoque d’ailleurs souvent une envie de se détendre et de se reposer environ 1 heure après l’ingestion. Ne luttez pas contre cette envie, car le repos aide à  vaincre la maladie. Souvent après environ 1 mois d’utilisation de l’huile, la fatigue pouvant être associée au traitement disparaît, mais le patient continuera à  beaucoup mieux dormir pendant la nuit.

Après la fin du traitement, Rick conseille de continuer à  prendre de l’huile en prévention d’un retour de la maladie, mais à  une dose beaucoup plus réduite, comme par exemple 1 gramme par mois.

A noter que l’huile de Rick Simpson réduit la pression artérielle, il faudra donc éviter d’y associer des médicaments hypotenseurs.

https://www.alchimiaweb.com/blogfr/huil … k-simpson/


problématique vis a vis de la concentration de l'huile d'olive pure a écrit

Avec 10g d’herbe, il sera possible de faire soit environ 1g de RSO, soit environ 100 ml d’huile d’olive.
On peut donc considérer que 100 ml d’huile d’olive vous donneront les mêmes résultats que 1g de RSO.
Le principal inconvénient de l’huile d’olive, est donc qu’il faudra en consommer une grande quantité, pour avoir des effets équivalents au RSO ?
En cas de maladie grave, Rick conseille 1g de RSO par jour. Cela représentant environ 100 ml d’huile d’olive, il sera hélas assez difficile d’en consommer une telle quantité par jour. Cependant,en temps normal Rick conseille d’utiliser son huile à  un « dosage de maintenance » beaucoup plus faible, d’environ 1 gramme de RSO par mois. Il sera dans ce cas facile d’utiliser une extraction à  l’huile d’olive à  la place du RSO, car cela ne représente plus que 3 ml d’huile par jour, qu’il sera donc très facile de consommer smile

solution pour "concentrer" l'huile d'olive et eviter d'en boire 100ml par jour a écrit

Bonjour, le problème est que 10g de têtes de cannabis représente déjà  un certain volume, si vous augmentez le dosage d’herbe alors il faudra rapidement augmenter la quantité d’huile. Une idée à  tester serait de réaliser la macération dans un mélange de 100 ml d’huile + 100 ml d’eau, avec dans ce cas 20g d’herbe, ou même 100 ml d’huile + 400 ml d’eau, avec 50g d’herbe. Il faudra ensuite séparer l’huile de l’eau, un peu comme pour le beurre de cannabis (l’huile d’olive se solidifie au frigo). N’hésitez pas à  partager ici les résultats de vos expériences sur les extractions de cannabinoïdes à  l’huile d’olive, car les informations sont encore très rares à  ce sujet.
La voie rectale est effectivement utilisée par certains utilisateurs de cannabis médical, il s’agit en effet d’un moyen d’assimilation très rapide et très efficace. La voie sublinguale permet également d’éviter la dégradation des principes actifs par le système digestif ?

Le problème est qu’en réalisant ce traitement à  la chaleur, on perd une très grande partie des terpènes du cannabis, les molécules aromatiques qui possèdent également d’intéressantes propriétés thérapeutiques! Une huile de cannabis ayant été chauffée ne contient donc presque plus de terpènes, alors qu’une huile de cannabis n’ayant subi aucun chauffage ne contient quasiment pas de cannabinoïdes sous leur forme active. Ce problème est hélas récurrent quel que soit le solvant utilisé pour l’extraction. 

(...)
L’huile d’olive serait finalement l’un des meilleurs solvants pour réaliser de l’huile de cannabis à  but médical: totalement dénuée de toxicité, celle-ci est très efficace à  la fois pour l’extraction des cannabinoïdes et des terpènes. L’huile d’olive n’étant pas volatile, les terpènes s’évaporent en effet beaucoup moins qu’avec d’autres solvants tels que le naphta ou l’éthanol.

Conclusion :

ma méthode pour le beurre de marrakech c'était de blanchir deux/trois fois la weed à  feu doux , puis de mettre une plaquette de beurre dans la marmite et de mélanger pendant 20/30mn
a la sortie de le beurre était pauvre en chlorophyle et très concentré. L'idée serait d'utiliser le même principe pour de l'huile d'olive.

finalement avec l''huile, si on chauffe l'herbe avec de l'eau. Le liquide sera assez important pour immergé totalement le produit, l'huile sera moins dosé que si on remplissait la marmite d'huile uniquement et donc l'huile sera plus concentré ce qui évite de consommer de grosses quantités de l'huile par jour. Car boire 100Ml d'huile par jour bon courage.

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (03 mai 2016 à  15:56)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905
Conclusion :

Tu te confectionnes un extrait à  partir d'une extraction à  l'alcool réduite, autrement de "l'huile" que tu dissous en la chauffant légèrement cette fois dans ton huile d'olive. Tu peux espérer pouvoir bien doser ton huile d'olive.
Dans ce cas, tu réalises que tu peux faire de même avec de la glycérine végétale et là , double bonus, pasqu'en plus de pouvoir l'ingérer, tu peux l'utiliser en sublingual. Tu peux même titrer la quantité ajoutée en cannabinoïdes par cl d'huile d'olive ou dans la glycérine avec des test sur couche mince maison étalonnés.
C'est un plus de dissocier extraction/décarboxy/solvant/support de suspension, mais ça reste faisable avec de l'herbe, de l'alcool, de la glycérine. Il faut juste prendre des précautions pour faire évaporer l'alcool, ça peut accumuler des vapeurs explosives et inflammables dans un lieu mal ventilé.
La simplicité fonctionne aussi.
La teinture mère en sublingual, c'est bien pour les gens qui ne veulent ni vapo, ni fumer, ni risquer les effets lourds d'une ingestion.

ma méthode pour le beurre de marrakech c'était de blanchir deux/trois fois la weed à  feu doux , puis de mettre une plaquette de beurre dans la marmite et de mélanger pendant 20/30mn
a la sortie de le beurre était pauvre en chlorophyle et très concentré. L'idée serait d'utiliser le même principe pour de l'huile d'olive. - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 02#p220602

Sur le papier, ça parait bien. Mais mélanger de la flotte avec de l'huile thinking car forcément en laissant infuser la beuh mouillée dans ton huile, tu vas laisser de l'eau dans l'huile... et pour la conservation, le risque d'oxydation de ton huile, ça doit pas être top. Le but, c'est de pouvoir conserver l'huile un minimum aussi.
Ensuite, il serait intéressant de connaitre les seuils de saturation en fonction des solvants, mais ils se complquenent drôlement l'existence en voulant mettre beaucoup d'herbe dans l'huile alors qu'il s'agit tout simplement de mettre beaucoup d'huile dans l'huile.

Dernière modification par Mister No (03 mai 2016 à  16:25)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Canonyme 
Nouveau Psycho
000
Date d'inscription: 21 Sep 2015
Messages: 127
Il existe aussi une technique d'extraction avec un rendement et un goût plus que correct (de 10 à  20% suivant la qualité de l'herbe utilisée et la température/temps de pressage) et qui a l'énorme avantage de ne demander aucun investissement préalable. Le tout se fait à  l'aide d'un fer à  lisser.

https://www.alchimiaweb.com/blogen/wp-content/uploads/2015/03/extraction-Rosin-tech-cannabis.jpg

Source : alchimiaweb.com/blogen/rosin-hash/


Ça me semble être une bonne alternative pour ceux qui souhaitent s'essayer aux concentrés sans investir dans du matériel coûteux et au risque de ne pas apprécier les effets. smile

Dernière modification par Canonyme (03 mai 2016 à  16:30)

Reputation de ce post
 
A creuser car à  la portée de tout à  chacun et ça marche. Fil

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs

Sur le papier, ça parait bien. Mais mélanger de la flotte avec de l'huile thinking car forcément en laissant infuser la beuh mouillée dans ton huile, tu vas laisser de l'eau dans l'huile... et pour la conservation, le risque d'oxydation de ton huile, ça doit pas être top. Le but, c'est de pouvoir conserver l'huile un minimum aussi.
Ensuite, il serait intéressant de connaitre les seuils de saturation en fonction des solvants, mais ils se complquenent drôlement l'existence en voulant mettre beaucoup d'herbe dans l'huile alors qu'il s'agit tout simplement de mettre beaucoup d'huile dans l'huile.

En tout cas avec le beurre ça marche nickel, j'en ai qui a plus de 2ans et qui est encore très efficace.
Mais l'huile on la conserve plutôt à  temp ambiante alors bon, j'imagine qu'il faut pas la garder trop longtemps? je sais pas.

Je pense qu'on peut par exemple faire une extraction pour la semaine ,  donc si un traitement de 500 g c'est trois mois en simplifiant, ça fait quoi 30 - 100g par semaine. Mélanger 25/50ml d'huile, disons 100g d'herbe, de la flotte. Bien mélanger. Limite prendre un petit robot pour mélanger doucement. Pour que l'huile rentre en contact avec l'herbe, mettre juste assez d'eau pour avoir un mélange liquide.
Filtrer,  laisser refroidir, extraire l'huile avec une grosse seringue sans aiguille de 60ml.

L'huile a la fin de la semaine sera comestible , même si elle a été chauffée c'est pas grave je pense. On bouffe des tas de trucs avec des huiles chauffées, dans les plats préparés etc Si il reste quelques gouttes de flotte c'est pas non plus la mort;
A mon avis c'est un bon choix car : pas cher, accessible,pas toxique, bio et efficace flotte+eau+huile+thermo à  sonde+seringue , on a quoi , un budget de 20€?

je vais tenter une extraction la plus concentré possible et voir si ça marche, genre prendre un ml d'huile pour un trip - la grosse question c'est surtout de savoir si l'huile est très inférieur aux autres solvant pour une ingestion - ce qui ne semble pas être le cas - ; la glycérine je sais que ça extrait 1/3 de ce que l'alcool extrait (grosse perte) - pour l'lacool à  90 moi je ne peux pas en trouver là  où je suis - pas légalement

ps : mort de rire le coup du fer à  lisser big_smile

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (03 mai 2016 à  17:04)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

laisser refroidir

L'huile et l'eau c'est tendu des nerfs du cul. Risques de projections.
Et le beurre à  la base contient déjà  une quantité non négligeable d'eau et il est stable à  froid. Pour l'huile, je doute.
Pourquoi ne pas faire plein d'huile avec de l'alcool et que tu agrémentes ensuite à  la sauce que tu veux. Tu peux fumer, vaporiser, incorporer dans n'importe quelle huile, dessert, glace, plat cuisiné chaud ou froid, apéro, teinture-mère à  la glycérine et même les e-clope. Le tout en maitrisant les quantités contenues à  chaque fois... Optimisé pour la vapo comme le sublingual ou l'ingestion. Tu peux même imaginer des suppositoires avec de la bonne vielle huile à  l'alcool ou quelques gouttes dans une infusion à  l'eau, pour le coup plus besoin de matière grasse. Plus de soucis de conservation, tu peux même la garder dans une seringue pour tartiner des clopes. Da best for me dable.
Le Rosin, c'est chic et rapide, mais peu efficace en ingestion comparé à  une huile à  l'alcool bien réduite et bien chauffée. L'extraction n'est pas optimum aussi, mais ce qui reste peut passer au vap pour po gâcher.

édit : pour en revenir à  l'huile d'olive, tu peux décarboxy comme ça sous vide dans l'eau bouillante et extraire à  très basse température ensuite dans l'huile.



Pour les terpènes, c'est moins bien que directement dans l'huile pas chauffée, mais pour les cannabinoides, ya pas photo.

Dernière modification par Mister No (03 mai 2016 à  18:56)

Reputation de ce post
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (f

Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
si tu mélange pas de l'huile avec autre chose, tu te retrouves avec un ratio huile/matière trop élevé donc trop d'huile à  absorber, je pense que l'eau est un bon complément pour l'extraction, vu que l'eau et l'huile se mélange pas ça fait le taf j'imagine - pas de projection  , là  2l d'eau et 25ml d'huile ça projette rien.

j'ai fait un test cet après midi - 30g dans 25ml  - pour faire une huile pour pizza; je pense qu'on peut monter un peu des deux quantités, faire 300g - 50ml voir plus et ou décarbo au four avant (histoire d'éviter les odeurs + éviter de chauffer l'huile )
donnc je vais refaire un essai avec blanchiment + mélange eau huile à  température douce

Pourquoi ne pas faire plein d'huile avec de l'alcool et que tu agrémentes ensuite à  la sauce que tu veux. Tu peux fumer, vaporiser, incorporer dans n'importe quelle huile, dessert, glace, plat cuisiné chaud ou froid, apéro, teinture-mère à  la

l'alcool si il est impur, ça va mettre beaucoup de temps à  extraire le produit. Plus l'extraction sera longue plus le produit sera impur et je peux pas distiller de l'alcool ou en acheter pur donc c'est pas idéal pour moi
ingéré oui mais fumer un extrait à  partir de vodka ou de rhum, je sais pas.

l'alcool ordinaire à  partit d'un magasin d'alcools,
comme la vodka et le rhum. Le mieux est évidemment de choisir le
plus haut pourcentage d'alcool et le moins de saveur ajoutée tels que
les sucres. Habituellement ces boissons ont un pourcentage d'alcool
de 40”50% et le reste est de l'eau. Lorsque vous voulez faire évaporer
le fluide après l'extraction des cannabinoïdes, l’eau est la plus
difficile à  se débarrasser. L'alcool s'évapore beaucoup plus facilement
que l'eau, et l’eau allongera donc le temps d’extraction .
L'autre inconvénient est
que le liquide ne contient que la moiitié de la quantitté d'alcool,
donc l'alcool à  parô€†Ÿr du magasin de boissons alcoolisées a seulement
la moiô€†Ÿé de
la capacité à  dissoudre les cannabinoïdes.

http://www.cannaweed.com/index.php?app= … _id=127760

donc j'imagine qu'il y a tout de sorte d'additifs dans l'extrait, si on part pas d'alcool pur pharmaceutique?
les sucres, les aromes et tout le reste

J'ai lu aussi quelques commentaires sur le net , de personnes qui faisaient des extraits, et qui sont repassés au hashish naturel + eau glacé ~méthode ice o lator etc
d'après eux les solvants c'est crado, c'est pas ultra sain comme méthode , ils préfèrent vaporiser du hash maison (à  tort ou à  raison). Après quand on voit que le naphta, l'ether en gallon laisse des traces de produits dangereux, je peux comprendre.
https://www.reddit.com/r/CannabisExtracts/


j'ai appris pas mal de choses sur cette plante, à  force de chercher. Visiblement si on extrait uniquement le THC, le produit n'aura pas beaucoup d'intérêt. Il faut absolument extraires aussi les terpènes, les cbd, tous les cannabinoides. Or certaines extractions dégradent beaucoup certaines molécules, donc c'est un sujet très recherché -

https://www.leafly.com/news/cannabis-10 … es-arent-g


http://i.imgur.com/6jtpH0v.png
propriétés des terpènes

http://i.imgur.com/uiUafLY.jpg
rapport type de symptome/molécule(s) adaptée(s)

Peut être qu'un jour on choisira des phénotypes en fonction du traitement recherché

Hier on parlait de décarboxylation, du coup il semblerait que les terpènes jouent un rôle très important sur le goût de la plante, son odeur, sa résine... donc il y a déjà  une "école" qui dit que utiliser que des buds pour le cannabis médical c'est une hérésie, et qu'il faut utiliser toute la plante - fraîche - pour avoir des molécules bénéfiques supplémentaires (ça se défend, chimiquement c'est possible, sécher un tuer la plante ne va pas améliorer son contenu.. sa texture oui peut être - en tout cas on retombe sur la case départ avec les vieux indiens qui masturbent des pieds vivants, se font une grosse boulette dans la main et fume ça au chillum. Fuck l'arthrite, là  tu sens même plus tes membres inférieurs ahah)

aussi tu avais dit que les plantes fraiches possèdent une partie du thc qui peut être actif sans chauffe, il semblerait que ce soit grâce à  la chaleur du soleil/des températures. Ce qui rend le sujet encore plus passionnant.

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (03 mai 2016 à  20:12)

Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

aussi tu avais dit que les plantes fraiches possèdent une partie du thc qui peut être actif sans chauffe, il semblerait que ce soit grâce à  la chaleur du soleil/des températures. Ce qui rend le sujet encore plus passionnant. - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/t1860 … .html#divx

Au soleil, sous les tropiques, tu peux faire cuire des œufs sur le capot d'une voiture plusieurs heures d'affilée dans la journée. Cette énergie durant la fin de la flo est à  mon avis suffisante pour activer une petite proportion du THC.

donc il y a déjà  une "école" qui dit que utiliser que des buds pour le cannabis médical c'est une hérésie, et qu'il faut utiliser toute la plante - fraîche - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/t1860 … .html#divx

Et si l'hérésie était de ne pas choisir les produits de cette "école" qui garantit un taux constant de terpènes par exemple sur un panel de plantes. (ou pas forcément constant dans la durée) :siffle:
Je me pose juste des questions. L'hérésie, c'est surtout de manquer cruellement d'études sur le sujet.
Intéressant d'aborder les terpènes, déjà  pour l'aspect plaisir, de l'odeur de la plante à  sa dégustation.
Ensuite vient leur implication dans la conso.

Première approche, c'est reconnu scientifiquement, certains terpènes entrent en synergie avec le THC et augmentent son efficacité dans sa réception biochimique. Dans ce cas, faute de terpènes, il suffit d'augmenter la posologie en cannabinoïdes. D'autre part, de très nombreux terpènes peuvent se retrouver dans l'alimentation aussi bien dans une mangue que dans de la verveine ou des carottes. Dans cette optique, je me demande si les terpènes ne pourraient être quelque part un argument marketing, celui d'un catalogue spécifique.

Seconde approche, et c'est également reconnu scientifiquement, certains terpènes ont une action plus particulière sur les récepteurs endocannabinoïdes et peut-être d'autres en dehors de leur asso avec le cannabis. Là  encore, il existe un manque cruel d'études sur le potentiel thérapeutique en association ou pas avec des cannabinoïdes. Déjà  que pour les cannabinoïdes il faut se contenter de l'étude du THC, du CBD, de leur association, en ce qui concerne les terpènes, je serais curieux de connaitre ce qui a permis de confectionner cette roue. (très peu d'études sur le CBG ou d'autres cannabinos.)
Cette roue des terpènes n'a peut-être et même certainement de valeur qu'avec les herbes proposées qui lui correspondent. C'est plus marketting que rationnellement scientifique et transposable à  l'effet des terpènes sur d'autres plantes à  l'alchimie en cannabinos différente.
Par exemple, si une ganja détend bien sur ce catalogue, peut-on affirmer que c'est lié à  ses propres terpènes, à  son alchimie en cannabinos ou à  son alchimie terpènes/cannabinos ?
Je n'ai pas de certitudes, disons que nous manquons d'éléments d'études pour y voir plus clair. OGK, c'est juste leur original gangsta kush de leur catalogue. Sur un autre catalogue, la compo chimique OGK sera différente de manière plus ou moins marquée, à  part si il s'agit du même clone cultivé exactement dans les même conditions.

Une seule certitude, tous les composés aromatiques se retrouvent ailleurs que dans la plante de cannabis. Ce qui fait la spécificité de cette plante, c'est qu'elle produit des cannabinoïdes qui se fixent sur nos récepteurs. Les terpènes ne lui sont pas spécifiques.
Je ne souhaite pas minimiser ou balayer l'argument thérapeutique des terpènes, juste prendre du recul entre la com que l'on trouve sur le net plus particulièrement sur certains catalogues et le manque d'études dans la spécificité de leur utilisation avec les cannabinoïdes ou plus généralement dans l'utilisation de ces terpènes seuls.

Pour en revenir à  la problématique vis a vis de la concentration de l'huile d'olive, c'est un faux problème, même à  froid, tu peux extraire en deux ou trois temps. Tu décide d'une quantité X à  incorporer dans ton huile. Tu divises ta weed en deux, trois parties égales ou plus et tu dilues plusieurs fois de suite du matériel "neuf" à  basse température. Pas forcément besoin de diluer de la zit dans de l'huile pour obtenir des fortes concentrations et tutoyer un éventuel taux de saturation. Et donc de cette manière, tu gardes les terpènes si tu ne chauffes pas ton huile.

Ultime solution, extraire et activer des cannabinoïdes, extraire et conserver les terpènes et mixer les deux dans l'huile d'olive : huiles essentielles et huiles zit de cannabinoïdes. Là , ça se fait pas dans la cuisine. faut être horticulteur, chimiste, pharmacien, parfumeur... ça ressemble plus à  une activité industrielle qu'à  du DIY.

Dernière modification par Mister No (04 mai 2016 à  10:01)


Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs
hop avant de commencé j'aurais pas du dire "sujet très recherché dans le sens "recherche scientifique" je voulais dire "qui intéresse beaucoup d'utilisateurs" .


Cette roue des terpènes n'a peut-être et même certainement de valeur qu'avec les herbes proposées qui lui correspondent. C'est plus marketting que rationnellement scientifique et transposable à  l'effet des terpènes sur d'autres plantes à  l'alchimie en cannabinos différente.
Par exemple, si une ganja détend bien sur ce catalogue, peut-on affirmer que c'est lié à  ses propres terpènes, à  son alchimie en cannabinos ou à  son alchimie terpènes/cannabinos ?

Exact , le site dont vient la roue en question est un site qui est réputé pour les smoke report/ trip report/ vis a vis de xxx graine de xxx breeder. Donc l'intérêt pour le consommateur est de se dire "tiens je veux une variété anxiolytique, qu'est ce que votre site me propose?" le site ensuite donne le choix , avec les revenus publicitaires qui vont bien. Donc légitimer et mettre des liens de cause à  effets directement entre tel type de terpène et tel type d'effet sur le consommateur , oui moi aussi je trouve que ça va un peu vite en besogne. Surtout que les graines font pas des clones, donc grosse variation d'un effet à  un autre, même si on retrouve les traits de certains parents.

Une seule certitude, tous les composés aromatiques se retrouvent ailleurs que dans la plante de cannabis. Ce qui fait la spécificité de cette plante, c'est qu'elle produit des cannabinoïdes qui se fixent sur nos récepteurs. Les terpènes ne lui sont pas spécifiques.

Certes et ce serait dommage en effet qu'il n'y ait des terpenes unique (on pourrait utiliser du cannabis en parfumerie , le bon coté du truc peut être), on peut cependant noter que le cannabis peut produire des mélanges de parfum qui donne un résultat unique - qui n'existe pas forcément tel quel dans les champs - donc au final c'est pour ça aussi que quand tu as un pied sous le nez, tu peux parfois sentir un parfum que tu n'as jamais senti ailleurs (tous les cultivateurs connaisse je pense, enfin j'espère). Comme les pigments et les couleurs - une combinaison riche et spécifique qui donne un résultat originale. Enfin je vois ça comme cela.

Pour en revenir à  la problématique vis a vis de la concentration de l'huile d'olive, c'est un faux problème, même à  froid, tu peux extraire en deux ou trois temps. Tu décide d'une quantité X à  incorporer dans ton huile. Tu divises ta weed en deux, trois parties égales ou plus et tu dilues plusieurs fois de suite du matériel "neuf" à  basse température. Pas forcément besoin de diluer de la zit dans de l'huile pour obtenir des fortes concentrations et tutoyer un éventuel taux de saturation. Et donc de cette manière, tu gardes les terpènes si tu ne chauffes pas ton huile.

Ultime solution, extraire et activer des cannabinoïdes, extraire et conserver les terpènes et mixer les deux dans l'huile d'olive : huiles essentielles et huiles zit de cannabinoïdes. Là , ça se fait pas dans la cuisine. faut être horticulteur, chimiste, pharmacien, parfumeur... ça ressemble plus à  une activité industrielle qu'à  du DIY.

Bwarf j'ai testé l'eau + huile et le résultat est bif bof. En refroidissant le beurre forme une croute à  la surface ce qui fait que c'est très facile de le récupérer à  +99%
Là  , l'huile est à  la surface mais la seringue ça marche pas, la cuillère oui mais il y a une partie qui reste dans l'eau (faible) et une partie de l'eau qui vient dans l'huile séparé (moyenne) donc je trouve cela médiocre. Donc 3/10 alchimia (boouuuh vilains)

Autre méthode :

[label=/sujet/recette a écrit

recette[/label] zamnesmachin simplifié]Voici ce qu'il vous faut :

- De l'huile d'olive vierge
- Du cannabis, finement moulu
- Une passoire
- Un broyeur
- Casserole,

Instructions :

1. Broyez le cannabis.

2. Mesurez l'huile et le cannabis. En général, un ratio de 2:1 entre l'huile et le cannabis (en volume) est un bon point de départ. Sinon blabla ratio 1:1

3. Laissez l'huile mijoter au bain-marie, en ne la laissant jamais bouillir et en remuant constamment. Si vous voyez des bulles commencer à  se former dans l'huile, diminuez le feu et enlevez le mélange du feu pour le laisser refroidir un petit peu.

4. Après quelques heures, laissez l'huile refroidir et vous pouvez ensuite filtrer l'huile et la conserver. Sa durée de conservation est d'au moins deux mois, durée qui s'allonge en cas de réfrigération. (c'est à  dire? 2 ans? 6 mois?...)

Et voilà  ! Vous avez votre huile d'olive au cannabis !

https://www.zamnesia.fr/blog-comment-fa … nabis-n404


Idéalement je pense qu'il faudrait aussi pressé la matière végétale , pour en sortir le max d'huile.
Bon tu va me trouver relou avec mon huile d'olive mais :
si vraiment l'huile d'olive est plus forte pour extraire les principes actifs que les autres solvants, ça reste un excellent choix pour la voie orale mais on est loin des 1500g:60ml ou des autres méthodes (butane, teinture alcoolisé) etc  En plus l'étude qui glorifie l'huile d'olive , elle vaut pas grand chose sans d'autres expérimentations (lol, ça me semble tellement improbable cette théorie de l'huile d'olive master race)

question : t'as une de tes recettes ? tu utilises de l'alcool pur ou de l'alcool maison/ de grande surface? tu concentre comment tes extraits au max (pour pas être beurrer)

En attendant de trouver de l'alcool au dessus de 70/80°C voir 90°C ou de commander de l'isopropyl pur je vais tenter une extraction d'ether pharmaceutique avec ma nouvelle ordonnance en juin, une extraction au Dichloromethane pur  ce mois ci (qui me semble un candidat sérieux car pas de risques d'inflammation/explosion) et ça bout à  40°c ; et peut être au butane d'ici quelques mois mais DIY le tube ça me fait déjà  chié

Dernière modification par Viegroo Senior du turfu (04 mai 2016 à  19:03)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11400
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

t'as une de tes recettes ? tu utilises de l'alcool pur ou de l'alcool maison/ de grande surface? tu concentre comment tes extraits au max (pour pas être beurrer) - See more at: https://www.psychoactif.org/forum/t1860 … .html#divx

J'utilise de l'alcool à  90° pharma non dénaturé. Tu peux prendre un alcool à  50 degrés ou une vodka réputé pour la pureté de son alcool, par contre, l'extrait obtenu ne pourra être destiné à  la vapo ou au joint.

La congélation

Tu congèles séparément l'herbe et l'alcool quelques bonnes heures, le temps que la température du congélateur soit atteinte.
Tu mélanges ton herbe avec ton alcool congelé dans des bocaux et tu les laisses trois semaines au congélateur en agitant régulièrement le bocal. Le froid ralentit la dissolution mais permet de ne pas extraire trop de "chlorophylle" et de minimiser la quantité de goudrons contenue dans la zit.

Tu flitres :

Tu as déjà  obtenu une teinture mère mais qui n'est pas forcément très concentrée et surtout peu active à  l'oral. De même, si tu laisses évaporer ton alcool dans un plat, tu vas obtenir une huile à  vaporiser ou fumer, mais qui sera aussi peu active pour l'ingestion.

A ce stade, je fais réduire mon alcool en ajoutant assez d'eau pour pouvoir faire durer le temps d'évaporation et augmenter le point d'ébullition pour décarboxyler au passage. Gaffe aux vapeurs d'alcool, à  ce stade, elles peuvent s'accumuler et devenir explosives ou inflammables. Endroit ventilé et pas confiné, ou sur une table en extérieur pour les marmites.
En fin de réduction, penser à  baisser la plaque chauffante et terminer la réduction doucement quand l'huile s'épaissit.
Je laisse reposer mon huile et ensuite je la conditionne dans des seringues.
Tu pousses sur le piston et tu fais sortir un demie crotte de souris que tu pourras vapo ou fumer. C'est chiant à  manipuler et hyper collant. Tu vas pouvoir étalonner ton extrait.  bong_hit tongue
Une huile réussie n'est pas trop noire avec des reflets verts ; elle aura plutôt des reflets caramel. bravo

Avec cette huile bien décarboxy, tu peux envisager ce que tu veux comme préparation. De la space cuisine à  la teinture mère en la diluant dans un alcool ou de la glycérine par exemple. Tu peux la fumer, la vaporiser, l'inclure dans l'huile d'olive ou l'alimentation, dans un alcool ou de la glycérine.
Pour les suppositoires et les e-cig, j'ai pas creusé le truc, mais Reck a des super tuyaux pour les recharges ecig. tongue
Je file, pas trop le temps.

Dernière modification par Mister No (05 mai 2016 à  17:17)

Reputation de ce post
 
merci

Just say no prohibition !

Hors ligne


groovie
Adhérent & ancien modérateur
Angola
500
Lieu: Snake Mountain Castle
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5107
Blogs


Interview rick simpson en inde montrant sa méthode pour faire de la résine , avec de la ganja grainée sans valeur et un bidon l'alcool au lieu du naphta
Reputation de ce post
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (f

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier. modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes
Compte inactif!

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » Huiles, résines, hash et compagnie - choix du solvant.

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Vaporiser - Récupérer huiles et résines avec le mighty
par kek, dernier post 08 mars 2019 à  09:16 par Mister No
  38
[ Forum ] Variètés d'herbe - Comment différencier du Hash Indica d'un Hash Sativa ?
par Valx3945, dernier post 20 février 2019 à  13:57 par bazukero
  15
[ Forum ] Bang, bish, pipe a eau et compagnie..
par Klausweb, dernier post 02 décembre 2016 à  23:37 par coluche
  1
  [ PsychoWIKI ] Solvant, effets, risques, témoignages
  [ PsychoWIKI ] Cannabis, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Particier à l'étude sur les liens entre deepweb et usage de drogue
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 9jCommentaire de Pedro El Loco (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 7jCommentaire de BobKelso (95 réponses)
     Forum UP ! 
    Contexte (set & setting) - Première skullcore
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Proto en plug
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Sufenta dans [Poppers, solvants et...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Opinions - Existe t'il des amateurs de bad trip?
    Il y a 5mnNouvelle discussion de Slocum dans [Au coin du comptoir.....]
     Forum 
    Dosage - Patch fentanyl usagés
    Il y a 33mnCommentaire de prescripteur dans [Fentanyl et dérivés...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Question substitution ultra courte
    Il y a 40mn
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Opiacés et opioïdes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Première fois - Microdosage LSD
    Il y a 1hCommentaire de sorvete maracuja dans [LSD 25...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Hallucinations sous poppers
    Il y a 1hCommentaire de IWantToSeeTheOth... dans [Poppers, solvants et...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Chauffage champignon magique
    Il y a 1hCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Expériences - Pourquoi prennez-vous des champignons ?
    Il y a 1hCommentaire de Vilreide dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Du poison dans mes veines
    Il y a 55mn
    1
    Commentaire de Psychotropeur dans le blog de Psychotropeur
    (4 commentaires)
     Blog 
    Trip Lsd Seul
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Inconnitotester dans le blog de Inconnitotester
    (12 commentaires)
     Blog 
    Une victoire toute petite
    Il y a 6hCommentaire de plotchiplocth dans le blog de janis
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Heashka, alexaty nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     S'informer des modélisations scientifiques récentes <3
    par Heashka, le 06 Sep 2019
    Comme vous devez commencer à le remarquer, j'adore les schémas. Explicite, compréhensif, simple pour tous, bref. En voici qui devrait vous plaire : 1) Reconnaître l'origine de l'intoxication (si y en a en ambulatoire ici vous privez pas de télécharger l'image) : 2) Quels effets après baiss...[Lire la suite]
     Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (juillet 2017) qu'êtes vous devenus ?
    par 4lex, le 05 Sep 2019
    Plop o/ Pour les livres d'histoires je me permet de mettre ma petite histoire perso à ce sujet. J'ai pris de la codéine avant l’arrêté pendant près de 10 ans. Avec le recule, sur les derniers mois, je prenais des doses assez forte (vu mon gabarit). Ceci étant, avec ça je me sentais sur un...[Lire la suite]
     plug et sodomie avec la 3MMC
    par Daane-El, le 02 Sep 2019
    Salut, J'ai testé pour vous: marque Durex ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* marque Mannix ça pète au bout de 20 minutes en moyenne* aussi marque repère de chez Intermarché ça pète en moins de 5 minutes marque repère de chez super U ça pète pas mais alors ça pète pas du tout j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Propos potentiellement léthal (lire post suivant) [prescripteur] dans [forum] Patch fentanyl usagés
    (Il y a 30mn)
    C'est très impoli et immature que d'effacer tous ses pots ! L'équipe de Psychoac dans [forum] Chauffage champignon magique
    (Il y a 39mn)
    Super protocole c’est du bon taf suf dans [forum] Question substitution ultra courte
    (Il y a 2h)
    Je cherchais des mots proches dans [commentaire de blog] Du poison dans mes veines
    (Il y a 6h)
    +1 perso pour réveiller un pote il m’a fallu 2 amp de 0,4mg/ml! Zaz dans [blog] (1) Mes antidotes aux psychotropes - Naloxone
    (Il y a 12h)

    Pied de page des forums