La fin du Di-Antalvic

Publié par ,
20871 vues, 24 réponses
avatar
loulou reed
Psycho sénior
Inscrit le 01 Nov 2008
916 messages
Le Di-Antalvic va être retiré de la vente (progressivement en un an) pour cause de nombreux cas de surdoses chez les patients âgés à  qui il était prescrit. Ca c'est la version "officielle et médiatique".

Qu'en est-il réellement de la cause de ce retrait, comme tant d'autres psychotropes par le passé?

Personnellement, je n'en ai jamais utilisé à  des fins récréatives ou autres, donc je n'en connais pas grand chose. Et vous?

edit: le Antalvic simple a été retiré il y a longtemps, hors c'est dans les médias la molécule opioïde "dextropropoxyphène" qui est accusée à  nouveau, et non le paracétamol qui est aussi présent dans le Di-Antalvic, et dont la surdose est possible et mortelle....

Dernière modification par loulou reed (25 juin 2009 à  20:00)


A la recherche de l'euphorie perdue

Hors ligne

 

zazie57530
Psycho junior
Inscrit le 30 May 2008
234 messages
j en ai deja pris souvent pour le mal de dos (je fais des sciatiques) mais il ne faut pas en prendre plus de six par jour ; perso ca ne m a jamais rien fait de special a part soulager mes douleurs mais ma mere si elle en prend plus de quatre ca la fait dormir; donc cest comme tout ca depend des gens; mais j avais deja entendu qu il  y a eu pas mal de surdose

Hors ligne

 

avatar
Alain Will homme
ancien Vice-Président
Inscrit le 14 Oct 2008
9618 messages
Arf... Tu as dégainé plus vite que moi Loulou wink

Trop, c'est trop. Je m'insurge. Je n'ai pas encore tous les tenants, les aboutissants de la nouvelle mais je compte sur vous pour alimenter, contre-carrer ou défendre ce coup de gueule.

Je viens d'apprendre que le Di-Antalvic® allait bientôt perdre son AMM et être retiré des pharmacies et des prescriptions. Le Di-Antalvic® et ses génériques c'est une association de paracétamol et de dextropropoxyphène. Le coupable ? Le dextropropoxyphène ; un dérivé opiacé qui est toxique pour l'organisme et peut provoquer des arrêts cardiaques.

Source : les centres anti-poisons français (entre autre). En Grande Bretagne, il y aurait 400 décès par an à  cause de ce médoc. En France, parce que les stats ne sont pas au point, parce que les centres ne font pas leur boulot, parce qu'on se suicide sans le dire et que les autopsies restent données confidentielles, nous en serions à  7 décès par an. Seulement. Excusez du peu.

Bref... Prenez ça comme vous voulez, dans le sens que vous voulez... Il y aurait 35 millions de boîtes de Di-Antalvic® (y compris ses génériques) de prescrites par an en France et l'AMM remonte à  1965.

Il y a sans doute des morts (et c'est très regrettable à  mon sens), des abus, des dérives, des suicides, etc... mais je crois que l'Agence Européenne est en train de nous la mettre bien profond... Déjà  que l'on vient de se faire baiser la gueule et le reste avec la loi Bachelot qui est passée en douce comme une lettre à  la poste juste avant le remaniement ministériel français, je suggère à  notre ministre (peu importe lequel finalement) que l'AMM des médocs contenant de l'aspirine soit retirée. L'aspirine provoque des saignements d'ulcère, des micro-anévrismes, des saignements de nez, et j'en passe... On peut aussi se suicider avec de l'aspirine. Non, me demandez pas comment... On peut se suicider avec beaucoup de médocs et de molécules...

Le jour où l'aspirine (Aspégic® et consorts) seront bannis, faites pousser un saule pleureur dans votre jardin. Les feuilles contiennent de l'acide acétylsalicylique ; c'est l'aspirine que nous connaissons, ni plus, ni moins. Ce sera toujours ça quand vous aurez mal quelque part et que la douleur sera la plus forte entre votre volonté de ne rien prendre ou de trouver un peu de répit.

Je suggère également de remplacer le Di-Antalvic® (je n'ai aucune action dans le labo, cela va sans dire) par de la méthadone ou du Subutex®. Au moins, ceux qui veulent se foutre en l'air auront moins de difficultés.

Et les autres attendront... d'être dépendants (déjà  que le dextropropoxyphène peut, pouvait devrais-je dire, provoquer une dépendance), au moins les patients ne le seront pas pour rien.

Puisque les Anglais se flinguent au Di-Antalvic®, les Français devraient boire davantage de Whisky. Nos voisins présentent moins d'accidents cardiaques et de problèmes coronaires. Le Whisky, ça décape la tuyauterie sanguine. Entre le dérivé opiacé et l'alcool, il faut choisir. Je suis sûr que les prescripteurs auront des alternatives dans leurs ordonnanciers. Mais à  quel prix ? Et pour quelle mort ce coup-ci ?

Voilà ... certes sur le coup de la colère,  je tire à  boulets rouges. Dans tous les sens. Et sur tout le monde. Mais franchement, je pense sincèrement qu'il y a de quoi. Je ne pense pas être un "chimiocrate", pour celles et ceux qui auront lu le texte de Fabrice Olivet soumis par Loulou sur ce forum ; texte sur lequel je suis en train d'écrire une réponse... Mais bon sang, soyons vigilants, les pieds sur terre, avec la prudence qui s'impose, cela va sans dire.

Vous ne vous sentez pas concernés ? Attendez que l'AMM du Néocodion® soit remise en cause... Et là , vous réagirez peut-être... Attendons aussi que les produits utilisés en chimiothérapie, que les trithérapies, etc... présentent sur le papier un rapport bénéfique négatif et laissons nos camarades concernés crever sereinement.

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

 

zazie57530
Psycho junior
Inscrit le 30 May 2008
234 messages
c est clair!! de toute facon bientot on se demande avec quoi on pourra se soigner entre ce qui n est plus remboursé et ce qui est retiré! enfin, cest ca l europe!!

Hors ligne

 

Mammon Tobin homme
Modéranimateur à  la retraite
Inscrit le 07 Sep 2007
5581 messages

Alain Will a écrit

Vous ne vous sentez pas concernés ? Attendez que l'AMM du Néocodion® soit remise en cause... Et là , vous réagirez peut-être...

J'irais pas pleurer si ils interdisent le néo, les gens se rendront peut-être enfin compte que c'était horriblement cher 4€ pour 300mg de codéine, et qu'il aurait été bien plus avantageux pour le porte-monnaie de prendre du Tussipax ou du Paderyl. :)

Hors ligne

 

avatar
supersego
Redfish Power
Inscrit le 23 Mar 2009
851 messages
de mieux en mieux tout simplement... ne regardons plus si une molécule soigne, retirons lui son AMM pour des raisons bidons.
c'est déplorable et quand même plutôt inquiétant...

j'aimerai quand même connaitre le réel pourquoi de cette interdiction, sans doute une question d'argent. j'allais citer le problème des labos Abott avec le Norvir en Thaïlande mais c'est un beau HS (allez jeter un oeil sur le site d'Act-up)!

http://www.has-sante.fr/portail/upload/ … talvic.pdf
"Suite à  une décision de retrait de cette association en Suède et au Royaume-Uni,
l´AFSSAPS a rappelé que l´association paracétamol + dextropropoxyphène n´expose pas à 
un risque de surdosage et donc d´intoxication grave dans les conditions normales
d´utilisation.2 Aucun risque pour la santé publique comparable à  celui observé au Royaume-
Uni et en Suède n´a été identifié en France. Il convient de rappeler que la dose quotidienne
moyenne recommandée est de 4 gélules et qu´elle ne doit jamais dépasser 6 gélules."

http://www.lesmotsontunsens.com/di-anta … uleur-4861

http://www.prescrire.org/aLaUne/dossier … eDeces.php

http://www.destinationsante.com/Vers-le … recents=10
le 4ème paragraphe de cet article est fort intéressant!

enfin bref, il y a bcp d'articles et je n'ai plus de temps devant moi ce matin! je reprendrai tout ça à  tête reposée!

" Le respect de la loi vient après celui du droit. La seule obligation que j'ai le droit d'adopter, c'est d'agir à  tout moment selon ce qui me paraît être juste. " H.D. Thoreau

Hors ligne

 

avatar
loulou reed
Psycho sénior
Inscrit le 01 Nov 2008
916 messages

Mammon Tobin a écrit

Alain Will a écrit

Vous ne vous sentez pas concernés ? Attendez que l'AMM du Néocodion® soit remise en cause... Et là , vous réagirez peut-être...

J'irais pas pleurer si ils interdisent le néo, les gens se rendront peut-être enfin compte que c'était horriblement cher 4€ pour 300mg de codéine, et qu'il aurait été bien plus avantageux pour le porte-monnaie de prendre du Tussipax ou du Paderyl. :)

Le Paderyl bon courage pour le trouver en pharmacie... quant au Tussipax, oui, j'aurais pu faire des économies si j'avais su qu'il existait. Le Neo n'a fait qu'augmenter au fil du temps et de son déclassement, il coûtait 2.50€ quand j'en prenais au début. A la fin quand j'ai arrêté c'était 3.60€...

Méfiez-vous, le retrait du Di-Antalvic est une décision européenne. Quand ils s'intéresseront à  l'exception française de la codéine sans ordonnance, il ne nous restera que nos yeux pour pleurer...

et accessoirement quand ils s'intéresseront à  l'exception hollandaise du cannabis en vente libre...


A la recherche de l'euphorie perdue

Hors ligne

 

avatar
Alain Will homme
ancien Vice-Président
Inscrit le 14 Oct 2008
9618 messages

Mammon Tobin a écrit

J'irais pas pleurer si ils interdisent le néo, les gens se rendront peut-être enfin compte que c'était horriblement cher 4€ pour 300mg de codéine...

lol T'es un "killer", toi ! tongue 

Bah je suis dégoûté de toute manière parce que Mickael Jackson nous a volé la vedette et chourré les media sur le sujet... Mais on en reparlera wink


Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

 

Mammon Tobin homme
Modéranimateur à  la retraite
Inscrit le 07 Sep 2007
5581 messages

loulou reed a écrit

Le Paderyl bon courage pour le trouver en pharmacie...

Perso j'en trouvais dans toutes les pharmacies quand je prenais de la codé (soit il n'y a pas si longtemps)...

Hors ligne

 

avatar
mikykeupon homme
Modérateur à la retraite
Inscrit le 10 Mar 2009
9631 messages
Ca fait depuis mes 12 ans que je prends du di-antalvic et ses derivés, je vais faire comment pour mes douleurs lombaire suite a mon opé.

Bon sinon j'en es souvent abusé, genre l'avalé par boite, ben a part un foie baisé je suppose, ça fait pas grand chose, enfin perrso, j'en filais regulierement a un pote qui lui arrivais a se defoncer avec, 2 lui faisait toute la demi-journée...

De toute façon je vais retourner voir ma vieille medecin la semaine prochaine, je lui en parlerai.

Hors ligne

 

avatar
bighorsse femme
Banni
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
je crois qu'on est très mal barré sur bcp de choses alain! le di antalvic ok; c'est scandaleux! mais il y a aussi le déremboursement accéléré de pas mal de médocs, les restrictions en tout genre sur les traitements et leur prise en charge; les hopitaux qui ferment etc...c'est tout le système de la sécurité sociale qui est en danger à  travers tout ça!

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

akita
Psycho junior
Inscrit le 02 Mar 2010
222 messages
Perso le di-antalvic a été un médoc bof bof (j'ai bien précisé personellement)
>assez bidon niveau de l'efficacité antalgique, en plus sa défonce meme pas.... je prefere un bon efferalgan codeiné. je parle dans un usage thérapeuthique (meme si dans un usage non thérapeutique je prefere aussi la codeine au dextro)

Bon voila, j'ai pas de sources, mais bon l'ixprim remplacant en quelque sorte du diantalvic, est une vrai merde (encore un avis perso):
l'ixprim c'est paracétamol + tramadol
Pour moi le tramadol est:

> super addictif (meme pas  5 jours pour que je ressente des effets de manque)

> A usage détourné, il peut etre super dangereux ( dependance rapide et efficace, risques de syndromes serotoninergiques en associations avec certains AD.....), bien plus que le TUSSIPAX par exemple pour ne citer que lui dans les medicaments contenant de la codéine et en vente libre.


bref bref, ce que je veux dire:
Nous vivons un monde ou l'on rends dépendant les gents, et le retrait du di antalvic remplacé par l'ixprim, je ne le voit pas d'un bon oeuil. ET je mets ma main a couper (pour rester poli), que derriere tout ca le lobby pharmaceutique y est pour pas mal de choses.
Et effectivement, pour la codé en vente libre, il faudrais, pour qu'elle le reste, qu'elle rapporte suffisament d'argent pour qu'elle ne soit pas supprimmée.

que j'aie "la sérénité d'accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d'en connaître la différence." Marc-Aurèle.

Hors ligne

 

avatar
bighorsse femme
Banni
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
l'ixprim : j'en ai eu en traitement associés à  d'autres antalgiques et je 'nai eu aucun problème d'addiction avec; ni de manque quand j'ai arrêté d'en prendre

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
Inscrit le 14 Dec 2008
12099 messages
Akita, on est sur la même longueur d'ondes. Tout ce qui va se passer au niveau des médicaments ne sera fait qu'en fonction des bénéfices à  tirer par l'industrie pharmaceutique.

Comme toi, je n'avais pas une très haute opinion du Di Antalvic (qui m'a été donné avec du tranxène 50 lors de ma première visite à  St Anne en 1983 pour décrocher de la blanche. Sic !).

On y va et cela accélère vers notre société chimiquement  contrôlée par l'état.

Merci aussi à  Big de remettre les pendules à  l'heure car une confusion très trompeuse se fait régulièrement sur le forum entre un médicament prescrit au dosage thérapeutique et le même détourné de son but initial. La dépendance vient en général de l'usage détourné, pas de la prise prolongée d'une dose faible. Je vis ce cas avec le xanax que j'ai pris pendant dix ans à  raison de un le soir (pas d'effet sevrage du tout).

Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

akita
Psycho junior
Inscrit le 02 Mar 2010
222 messages
C'est bien pour cela, que j'ai précisé que c'etait ma propre réaction a ce produit qu i interargit avec le norset, et en plus je bouffais une boite de 30cp/50mg par jours: en 3 jours j'avais le nez qui couleet autres symptomes (cf un topic sur le néo codion ou j'en parle beaucoup de mon mal etre avec ce produit, qui fait que je prends plutot de la codeine aujourd'hui).

Ce que je trouve grave dans ce que j'ai voulu dire, c'est que mon medecin généraliste qui me connais bien, m'a certifié que le tramadol ne provoquait absolument pas de manque physique. Ceci est faux, et je me demande comment quelqu'un qui a fait 10 ans de medecine peut tenir des propos comme celui-ci.

le lien avec le di antalvic et le tramadol: un produit qui part un nouveau qui arrive. Je ne sais pas ce qu'il se cache derriere tout sa mais cela me semble pas super clair. JE develloperai plus tard..

que j'aie "la sérénité d'accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d'en connaître la différence." Marc-Aurèle.

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11884 messages
De toutes façons le destin des antalgiques est (presque toujours) d'etre interdits un jour ou l'autre, parce que des milliers de personnes les utilisent tous les jours à  des doses parfois completement en derapage.
D'où des complications bien sûr et une interdiction.
Citons la phenacetine, le glifanan, le diantalvic et d'autres que j'ai oublié.
L'occasion de signaler que la pavot (opium, morphine) est avec nous depuis le premier empire egyptien.
On peut dire, pour paraphraser un général célébre, "du haut de ces capsules, quarante siecles nous contemplent".
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
bighorsse femme
Banni
Inscrit le 19 Mar 2007
8506 messages
on interdit, mais on en produit d'autres...histoire de tunes sans plus

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11884 messages
Là  tu es un peu injuste, on ne peut pas laisser la douleur sans traitement. Mais je suis d'accord qu'on pourrait mieux se servir de ce qui existe avant de trouver d'autres produits.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

akita
Psycho junior
Inscrit le 02 Mar 2010
222 messages
moi je suis assez d'accord avec big. suffit de regarder la progression des actions des laboratoires qui fabriquent ces medicaments qui ont fait plus de bénéfice cet année que total et Cie
Et je suis d'accord avec toi aussi Prescripteur, il faut qu'on puisse traiter la douleur.

conclusion: soigner oui, mais que ça rapporte de l'argent par la meme occasion ( pas de l'argent qui va pour boucher le trou de la sécu, mais de l'argent qui va dans les poches de grands parieurs de la bourse..... je  ne vais pas m'etaler sur la politique)

On vit une epoque ou l'argent a plus de pouvoir qu'un président de la république..


bref revenons a nos moutons: le diantalvic, qu'ils l'enleve, pour ma part ça m'est egal, c'est un médicament que je ne consomme pas car trés peu efficace thérapeutiquement et toxicomaniquement (je crois que je viens d'inventer un mot lol). Mais ma grand mere qui en prends pour ses rumathismes, qui a fait ses reserves, je ne sais pas comment elle va accuser le coup..

que j'aie "la sérénité d'accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d'en connaître la différence." Marc-Aurèle.

Hors ligne

 

avatar
Alain Will homme
ancien Vice-Président
Inscrit le 14 Oct 2008
9618 messages
Salut wink

Petit "up" pour ce sujet... Chacun aura entendu aux infos que suite à  la "sortie" du dextropropoxyphène, le tramadol a pris, depuis, une place non négligeable sous la plume des médecins (le choix de celui-ci était "presque" une évidence, quoique... Mais moi je ne suis pas toubib...) Augmentation de 30 % de sa prescription...

En bref, parce que le tramadol est ce qu'il est... il y a eu quelques cas d'overdoses...  (s'il s'agit de toxicomanes, personne ne va s'étaler hein...), Mais surtout une dépendance créée chez de nombreux patients... (en plus plein de choses pas cool chez les personnes âgées par exemple).

Dixit un toubib (bien placé) que j'ai entendu : "passons donc du tramadol à ... la codéïne... Et si cela ne suffit pas (associée au brave paracétamol ), "visons" la... Morphine..."

Quand je parlais de méthadone pour tout le monde ^^....

Ps : je cherche les chiffres concernant les OD,...  en comparaison des dégâts (?) du Di-Antalvic... Euh... Il va de soit que la codéïne ne provoque pas (foutaise) de dépendance. Sinon, au cas où le sujet vous intéresse, l'Affssaps a publié un max de notes quant à  tous ces médocs et ça ne date pas d'aujourd'hui, hein...

Amicalement, Alain Will (qui a eu le "plaisir" de prendre de la codéine, du tramadol et de la morphine ; entre-autres...) voire même des antalgiques non opiacés (si, si !)

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

 

estelle
Nouveau Psycho
Inscrit le 13 Mar 2007
54 messages
...Once de mécontentement en écoutant l'info sur le tramadol...vouloir le retirer de la vente pour l'accoutumance ou les OD...cette agence se moque royalement du sort des personnes qui prennent ce médicament, juste le souhait de se protéger dans le cas d'éventuelles plaintes d'hommes, de femmes, concernées directement ou indirectement... révoltant

Hors ligne

 

le gecko homme
Banni
Inscrit le 01 Dec 2010
582 messages
Ben oui Alain, nous sommes nombreux à  pouvoir témoigner que la codéine n'accroche pas, mais alors pas du tout wink J'ai mis 25 ans à  m'en débarrasser ! Quelle bande de trouduc ces personnes de l'AFSAAPS !
Moi, le tramadol m'avait été prescrit par un dentiste et s'était sous forme de cachets effervescents à  dissoudre dans un verre d'eau. Sous une telle forme, je ne pense pas qu'on puisse se l'injecter. Alors quid des OD ? Y-en-a-t-il vraiment eu, ou est-ce histoire d'emmerder un peu plus les gens.

La dope fait mieux passer les moments sans argent que l'argent, les moments sans dope.
(Fat Freddy in Freak's brothers)

Hors ligne

 

avatar
Alain Will homme
ancien Vice-Président
Inscrit le 14 Oct 2008
9618 messages
En fait je n'ai pas eu le temps de "ressortir" les "notes" de l'Afssaps mais si j'ai bonne mémoire, concernant le Tramadol, l'organisme avait décidé qu'il y aurait une modification apportée dans la notice du médoc : "peut entraîner une légère dépendance" à  "peut entraîner une dépendance légère à  modérée" ; un truc du genre... Promis je vais fouiller leurs notes, et vous pouvez le faire aussi en allant sur leur site et en utilisant leur moteur de recherche. (il faut souvent extraire les fichiers pdf...)

Il m'arrive de trouver que la vie est une horrible plaisanterie. F. Sagan.

Je vois dans la révolution la revanche du faible sur le fort. La liberté est un mot que j'ai longtemps chéri. Sade (Le marquis de)

Hors ligne

 

akita
Psycho junior
Inscrit le 02 Mar 2010
222 messages
j'ai consommé pas mal de tramdol, c'est la molecule par laquelle j'ai vraiment découvert les opiacés.*
mon généraliste me disait que le tramadol ne provoquait pas de manque physique !?!
j'ai vraiment failli me foutre en l'air a cause de cete molecule... Ben voui, quand on prends 3g de tramadol en 24h en ayant pas de résistance aux opiacés, cela peut s'averer dangereux. Et ce qu'il l'est encore plus sont les interactions entre tramadol et pas mal d'AD, dont celui que je prens: norset (mirtazapine). J'ai échappé de peu, d'aprés Mammon, a un syndrome serotoninergique....

Le tramadol n'est pas en vente libre, mais reste trés accessible malgrés tout.
Meme si on ne peut nier que le tramadol est une molecule efficace comme antalgique, voire pour se defoncer, il est vrai qu'une fois de plus il y a beaucoup de mensonges autour de ce médicament de la part de l'industrie pharmaceutique et de l'AFSSAPS entres autres.

Peut etre que le tramadol est moins accrocheur qu'un autre opiacé? je ne sais pas vraiment, mais c'est dur de l'arreter, il suffit de voir le nombre de temoignages sur les forums.

que j'aie "la sérénité d'accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d'en connaître la différence." Marc-Aurèle.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Il me reste du Di Antalvic!
par Benjamin Armerion, dernier post 24 août 2014 par Krieg
  16
logo Psychoactif
[ Forum ] Di-Antalvic périmé
par Terry59, dernier post 15 janvier 2017 par Terry59
  5

Pied de page des forums