Dernière heure de gloire pour la codeine ? / PsychoACTIF

Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codeine ?


#1471 Aujourd'hui à  16:05

Mascarpone 
Vieux clacos qui radote
France
18863
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 2498
Site web

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Bon, chacun vit ça à sa façon et je ne porte pas de jugement là-dessus...

Mais je tiens à dire que perso, n'ayant absolument JAMAIS ressenti tout ce que certains décrivent avec leurs années d'addiction à la codéine comme : Le replis sur soi, le côté "drogué honteux",la baisse de libido, la constipation, le manque d'enthousiasme, l'anésthésie des sentiments....Et pour l'héroine c'est idem....Tout ce "misérabilisme" autour de la codéine perso, c'est à des années lumières de mon sentiment et de mon vécu, c'est même rigoureusement le contraire surpris

Alors, effectivement, pour tous ceux qui le vivent ou l'ont vécu comme ça, il vaut mieux arréter, c'est plus que clair et ils ont tout à y gagner...

Je voudrais seulement être absolument certain, que c'est bien votre moi profond qui parle et pas la résonnance de ce que l'on entend partout venant des gens "biens et normaux" et du corps médical big_smile quand ils parlent de l'addiction à la drogue...

Pour avoir vécu longtemps avec et sans opiacés maintenant, je suis bien plus jouasse, agréable à vivre, ouvert aux autres, j'ai une libido et une joie de vivre bien plus évidente sous opiacés que clean...Mais, perso, je n'ai jamais eu la consommation honteuse....

Pour preuve les gens qui m'ont connu quand j'étais encore addict et qui me voyait comme le boute entrain et le rigolo de la bande n'ont pas pigé quand j'ai tout arrété que j'étais devenu un ours et un ronchon que tout ou presque fini vite par faire chier...On m'a beaucoup fait cette réfléxion... wink

Dernière modification par Mascarpone (Aujourd'hui à  16:09)

Reputation de ce post
 
je me reconnais..! drogué bien dans sa peau...! Codeiman

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

En ligne

#1472 Aujourd'hui à  16:09

Laguêpe 
Nouveau Psycho
France
241
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 55

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Laguêpe a écrit

Codeiman a écrit

PsyAgentDouble

En faite je te visais pas particulièrement , mais en lisant je m’aperçois que des personnes on des troubles bien plus profond que l’addiction , la codéine na fait que caché un mal-être...! ( suicide , dépression ça va loin ) roll

Pardon mais si j'ai adoré lire vos messages, mais je ne me reconnais pas trop dans vos histoires . j'ai pas encore compris comment poster un nouveau topic avec un nouveau sujet  alors merci de m'aider je voudrais poster un topic sur le Sress Post Traumatique (je ne reviens pas d'Irak hein!) mais j’étais une femme battue et c'est comme ça que j'ai fait amie avec la codeine , j'aimerais savoir si il y a d'autres personnes qui ont connu ça et ont été toxico pendant des années  en pharmacie évidemment ! pff ceux là quand j'irais mieux ils vont comprendre leur douleur ;

merci d'avance

Oui merci mais j'ai pas eu de réponse, pourtant on est nombreuses à avoir, vivre encore ce genre de calvaire  Bon c'est oas grvave je raconterai tout cela à mon psy ds deux semaines !

Hors ligne

#1473 Aujourd'hui à  16:10

Bernard33 
Nouveau membre
France
220
Date d'inscription: 17 Jul 2017
Messages: 29

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

tag'ada
je suis sur que ce traitement n'est pas incompatible avec ton projet et je pense qu'il n'y a pas de raison de cacher cela...
au contraire, c'est une autre partie de ta reconstruction, les 2 étant complémentaires

Hors ligne

#1474 Aujourd'hui à  16:28

Caïn 
Psycho sénior
3600
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1309
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Mas, j'ai souvent constaté que quand je prenais de la came, les mecs me croyaient clean et en pleine forme. Mais quand j'en avais plus, et que j'étais alors un peu abattu, asocial, c'est à ce moment-là qu'ils me croyaient défoncé. Tout le contraire de la réalité. C'est pour ça que je dis que seuls les toxs comprennent les toxs... Rares sont les gens clean qui ont l'ouverture d'esprit pour ça. C'est pour ça, j'ai un peu le même sentiment que toi quand je lis des personnes qui disent aller super bien maintenant qu'elles ont réussi à arrêter. Je veux le croire, l'espérer, mais j'ai un peu de mal, quand même.

Reputation de ce post
 
Mais c'est dingue, ça, encore pareil. | coddeine

La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#1475 Aujourd'hui à  16:31

Laguêpe 
Nouveau Psycho
France
241
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 55

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

PsyAgentDouble a écrit

@ Annick, je me retrouve tellement dans ce que tu décris...ne pas faire le rapprochement avec de la toxicomanie...c'est de la dépendance, c'est différent...c'est légal ( ish), c'est vendu en pharmacie, rien de grave... puis la codéine te ronge de l'intérieur...encore une bataille de perdue...encore un sevrage raté...encore une fonction corporelle qui déconne... encore le regard du pharmacien qui juge on en est sûr !

Quel bonheur de se sentir libérée...après je realise que je suis en plein dans la phase euphorique dont Syam et SevrageMaso avaient prédit...à voir...

C'est quand la phase euphorique ?  Je ne suis pas au fond trou juste l'impression de ne rien ressentir !

Hors ligne

#1476 Aujourd'hui à  16:37

MIAOU44 
Psycho junior
1100
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 306

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Bonjour

J'ai 7 semaines de sevrage de plus que vous....

Et je me revois dans vos posts un truc de fou. A l'époque seul Away m'avait mise en garde sur la période euphorique suivant le sevrage physique.

J'avais l'impression d'être la plus forte de me contrôler et de GÉRER !

Mais .
Et oui forcément il y a un MAIS. Après 3 semaines j'ai VRAIMENT commencé à m'ennuyer.  Un jour j'ai craqué.  Juste une fois, c'est pas trop grave.

Sauf que cet ennui c etait le début du retour de la dépression.  Et finalement au bout de 9 semaines de sevrage je pense 10 fois plus à la codeine que 2 semaines après l'arrêt.

D'après le csapa: c'est bien ça l'addiction... pas juste une dépendance. ..

Je dis pas que ça va vous arriver.  Mais soyez prudents, surtout ceux qui ont opté pour le sevrage sec.

J'ai quand même eu des idées suicidaires au bout de 6 semaines de sevrage. .. alors que je n'en avais jamais eu, du moins pas aussi concrètes.

Sinon aujourd'hui 1er rdv avec la psy de mon nouveau csapa... Je ne sais pas trop ce que ça va donner. Elle avait l air étonnée que j analyse aussi froidement tous les faits.
Comme détachée.  Ma carapace est tellement épaisse qu'elle m'a dit qu'elle ne voyait pas sous quel angle aborder les choses...au moins c'est honnête lol
Le seul truc c'est que si ma carapace se fissure je colmate les brèches avec copine codeine. .. Je lui ai dit qu'il allait falloir y aller prudemment.

A suivre prochain rdv mercredi prochain

Prenez soin de vous,

Bises Mia

Dernière modification par MIAOU44 (Aujourd'hui à  16:39)

Hors ligne

#1477 Aujourd'hui à  17:27

Sevragemaso 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 15 Jul 2017
Messages: 48

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

MIAOU44 a écrit

Bonjour

J'ai 7 semaines de sevrage de plus que vous....

(...)

Prenez soin de vous,

Bises Mia

Merci pour le message Mia, tu as commencé à t'ennuyer par manque d'activité ? Ou rien ne te faisait envie ? Aussi, par curiosité, le sommeil "réparateur" est revenu au bout de combien de temps sans codéine ?

Mais je tiens à dire que perso, n'ayant absolument JAMAIS ressenti tout ce que certains décrivent avec leurs années d'addiction à la codéine comme :  (...) Tout ce "misérabilisme" autour de la codéine perso, c'est à des années lumières de mon sentiment et de mon vécu, c'est même rigoureusement le contraire

On cherche tous à mettre en avant les mauvais côtés j'imagine. ça aide un peu. Perso j'avais à peu près tout ça mais je voyais aussi les bons côtés (nuits entières à dormir, plus sympathique avec les gens, plus patient, tolérance à certains comportements, durée monstrueuse des rapports sexuels etc.), mais ils se sont tous estompés quand je suis passé de deux boites à une (contraint par les ruptures de stock) et là j'ai commencé à ne voir que les effets handicapants, puis le décret est tombé à un moment ou je n'avais plus vraiment l'impression que le produit m'était utile, si ce n'est pour dormir (jamais réussi à reproduire l'effet somnifère que le tussipax avait sur moi par un autre médicament, le paderyl, neocodion, codoliprane&co n'ont jamais réellement fonctionné à ce niveau là, du coup j'évitais d'en acheter)

Hors ligne

#1478 Aujourd'hui à  17:46

Codeiman 
Nouveau Psycho
France
500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Jul 2017
Messages: 64

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Caïn a écrit

Mas, j'ai souvent constaté que quand je prenais de la came, les mecs me croyaient clean et en pleine forme. Mais quand j'en avais plus, et que j'étais alors un peu abattu, asocial, c'est à ce moment-là qu'ils me croyaient défoncé. Tout le contraire de la réalité. C'est pour ça que je dis que seuls les toxs comprennent les toxs... Rares sont les gens clean qui ont l'ouverture d'esprit pour ça. C'est pour ça, j'ai un peu le même sentiment que toi quand je lis des personnes qui disent aller super bien maintenant qu'elles ont réussi à arrêter. Je veux le croire, l'espérer, mais j'ai un peu de mal, quand même.

je veux bien le croire si elle allait plutôt bien sous codéine , cependant une personne qui souffre sous codéine ! clean ! elle ira bien , je doute fort ...


«Houston, hey, we’ve got a problem....»

Hors ligne

#1479 Aujourd'hui à  17:52

MIAOU44 
Psycho junior
1100
Date d'inscription: 14 Nov 2016
Messages: 306

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Pour faire simple j'avais les mêmes activités qu'avant l'arrêt de codeine.  Mais ça ne m'intéressait plus... la codeine devait probablement faire un côté plus fun. ..

Pour le sommeil je ne vais pas pouvoir aider. Je suis hypersomniaque et mon problème c'est plutôt de trop dormir. Même en chien je dors.

C'est d'ailleurs ce qui a entraîné une perte de potassium : je dormais donc je n'ai pas vraiment réalisé à quel point je transpirais la nuit. Du coup il m'aura fallu une crise de tetanie pour réaliser que mon corps souffrait vraiment du manque.

Bises Mia

Hors ligne

#1480 Aujourd'hui à  18:18

coddeine 
Nouveau Psycho
France
2010
Lieu: Le canapé
Date d'inscription: 17 Jul 2017
Messages: 79

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Je crois que l'ennui fait partie du package "déprime > dépression".

Pour moi c'est un aspect essentiel.
La vie - moderne -, à bien des points de vue, c'est quand même assez frustrant. Le ménage c'est chiant, la vie d'entreprise, les petits chefs/supérieurs méprisants/stagiaires imbéciles (c'est une image, hein) c'est pesant. Même mon métier que j'adore, au quotidien, devient vite morne. Les prises de tête de l'incompréhension du quotidien c'est une plaie, j'en passe et des meilleures...

Les opiacés - dans notre cas - faisaient passer tout ça en douceur, façon philosophe conciliant, sans impacter les autres aspects de notre vie, dans le cas d'une consommation maîtrisée (facile avec la codéine).
Maintenant, bienvenue dans le réel, qui si on l'avait oublié, est rempli de surréalisme et de violence...

Alors c'est une aide artificielle et tutti quanti, mais je vous défie de ne trouver aucun "anti-depressurisé" dans votre entourage, perso ou pro.


Emplacement réservé à un aphorisme incroyable de finesse qui décrit tellement bien la profondeur de mon être...

En ligne

#1481 Aujourd'hui à  18:44

Bernard33 
Nouveau membre
France
220
Date d'inscription: 17 Jul 2017
Messages: 29

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Coddeiman et tag'ada
avant, je travaillais en centale nucleaire (personne n'est parfait) et les test de recherche sur moi se sont révélés positifs
avec 16 néocodions par jour....donc ça dépend des moyens...
je m'en suis sorti en déclarant que j'avais été enrhumé et que j'avais pris du truc pour la toux...
juste pour rappeler que la codeine se détecte
bon soir a tous

Reputation de ce post
 
Bien sûr que la codeine se détecte si on cherche les opiacés /Mia

Hors ligne

#1482 Aujourd'hui à  19:05

Codeiman 
Nouveau Psycho
France
500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Jul 2017
Messages: 64

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Bernard33 a écrit

Coddeiman et tag'ada
avant, je travaillais en centale nucleaire (personne n'est parfait) et les test de recherche sur moi se sont révélés positifs
avec 16 néocodions par jour....donc ça dépend des moyens...
je m'en suis sorti en déclarant que j'avais été enrhumé et que j'avais pris du truc pour la toux...
juste pour rappeler que la codeine se détecte
bon soir a tous

Ha .! c'est mon vécu , à l’époque je consommais une boite de neocodion par jour , et l'examen médical Prise de sang et examen urinaire n'a absolument rien révélé ...
Enfin un peu démesuré mettre sur le même plan la sûreté des centrales nucléaire et passer un permis ..!
je doute que ce soit tout à fait pareil...!

Dernière modification par Codeiman (Aujourd'hui à  19:40)


«Houston, hey, we’ve got a problem....»

Hors ligne

#1483 Aujourd'hui à  19:20

Laguêpe 
Nouveau Psycho
France
241
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 55

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Tag'ada a écrit

Bonjour à tous,

Je suis prise d'angoisses terribles ce matin...J'ai cogité toute la nuit, car une grosse question me tourne...
Cette ordonnance à mis en suspens ma vie et mes projets depuis 10 jours, obnubilée par la recherche de solution de codéine court et à long terme...
Je me reconnecte doucement à mes projets professionnels, et je suis hyper angoissée.

Je m'explique: j'ai été licenciée il y a un an de mon job depuis 9 ans, suite à un burn out. Depuis je cherche a effectuer une reconversion professionnelle, et il me semble avoir trouvé la voie qui me conviens. Je souhaite démarrer une formation (en janvier) pour devenir monitrice d'auto école.

Je n'avais jamais soupçonné d'incompatibilités (à tort?) entre ce travail et ma prise de codéine. S'agissant d'un médicament, je ne voyais pas problèmes.

Là où j'ai besoin de vos avis, c'est concernant la prise d'un TSO...Est-ce que ce traitement est nuisible pour exercer ce métier? Dois-je parler de mon projet à l'addictilogue mardi prochain?
Est-ce que cet arrêté va non seulement foutre en l'air mon fragile équilibre personnel, mais aussi professionnel?


!

Je suis mal ce matin, j'espère que quelqu'un pourra m'éclairer...

Merci d'avance

Dernière modification par Laguêpe (Aujourd'hui à  19:21)

Hors ligne

#1484 Aujourd'hui à  19:38

Fredfenriz 
Nouveau membre
France
500
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 24

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

@coddeine: merci pour ce gentil post attentif, j'espère que toi aussi tu vas bien l'ami smile

@Laguêpe: que te dire camarade, hormis que je suis de tout cœur et de toute mon âme avec toi. Tu vas vite aller mieux.

Sinon, pour vous deux, concernant le sujet de l'ennui. Je ne me rappelle pas m'être fait chié plus d'une heure dans ma vie (à part le ménage bien sûr, le comble de l'emmerde). Même dans les files d'attente, je ne m'ennuie pas. Je passe les multiples occupations intellectuelles et artistiques à disposition (surtout la musique, écoute et pratique), mais même en société ou au taf, impossible de s'emmerder. J'adore analyser les gens, les décrypter, c'est rigolo. Je vois les mythomanes (même subtils) à la ronde. Hormis quand j'achetais mes boîtes chez le pharmacien, j'ai toujours été assez sociable et j'aime parler aux gens, même (surtout) les plus cons.

Je ne peux donc vous être d'aucune aide sur ce point. Avant, pendant et après la codéine, j'ai toujours été ainsi. J'en ai pris juste parce que j'aimais le plaisir physique que cela procurait. L'euphorie qui allait avec boostait un peu mes activités au début c'est tout. J'avais même plus cette euphorie à la fin. Quant à l'effet anxiolytique, jamais ressenti. J'adore l'anxiété (la bonne), ça peut être un boost formidable. Voilà pourquoi je ne prends même plus mes bromas depuis deux jours.

En fait, si je m'en sors assez facilement, c'est parce que j'utilisais surtout la codéine pour booster mes rêves magnifiques/ hallucinants/ lucides/ en dehors de mon corps avant chaque sieste/nuit (normalement je dors 10h/ jour). Je ne m'ennuie donc pas, même la nuit. Sinon essayez peut-être le truc là. Comment on appelle ça déjà cette perte de temps.. ah oui, le Spor! (beurk).

Laguêpe, tu as pourtant un métier qui semble intéressant. Je suis passionné par tout ce qui touche de près ou de loin la politique. Même -et surtout- la petite. Si tu veux m'en parler en MP j'adorerais.

Toute mes amitiés à vous deux. Force et courage.

@Cain: ils étaient bien atteints ceux de ta chambrée. Je suis arrivé à la caserne à 7h, à 10 j'étais dehors. J'ai donc très peu d'expérience de la Muette. Et peu de respect pour. Inutile d'en dire plus. Mais on sait tous que c'est avant tout une école de tous les vices, ton témoignage le prouve. D'ailleurs, à propos de ce qui nous concerne ici, la codéine, elle est évidemment très répandue dans l'armée, anciens et actuels encasernés/blessés. Je pense que cette interdiction a eu un impact notable sur eux, enfin à ne pas négliger. Ils étaient fébriles juste avant cet arrêté, pour ma part j'espère qu'il le seront de plus en plus.

Sinon, comme toujours, merci pour tous vos postes qui m'aident et me donne envie de vous soutenir tous qu'elle que soit votre choix. Ce thread est formidable (et énorme). Faudrait d'ailleurs que je parcours un peu le reste de PA un peu héhé. Quoi qu'il en soit, que je réussisse ou pas mon sevrage, j'ai rencontré des gens formidables. Cela n'a pas de prix. Je ne connais rien aux substances psychoactives, tout ce que je peux faire c'est vous envoyer par la pensée le maximum de ma force et de mon soutien. Si, ça marche.

Et merci tout spécial à Syam. Je ne sais si le thread est encore ouvert, mais je me sens bien d'y raconter quelques rêves délirants bientôt (moins personnel que ceux que j'ai partagé quand même). Je doute que ça intéresse grand monde, peut-être cela en fera rire quelques uns, ce sera déjà ça de gagné.

Merci à Mas, Reck, tous les modos et anciens qui font un travail formidable. Si si, vraiment.

Salutations aux mecs et respect aux dames,

FredfenrizzzzZzzzZzzzZZZZZ.

Dernière modification par Fredfenriz (Aujourd'hui à  19:55)

Hors ligne

#1485 Aujourd'hui à  19:52

Fredfenriz 
Nouveau membre
France
500
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 24

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Bernard33 a écrit

Coddeiman et tag'ada
avant, je travaillais en centale nucleaire (personne n'est parfait) et les test de recherche sur moi se sont révélés positifs
avec 16 néocodions par jour....donc ça dépend des moyens...
je m'en suis sorti en déclarant que j'avais été enrhumé et que j'avais pris du truc pour la toux...
juste pour rappeler que la codeine se détecte
bon soir a tous

Oui, j'ai longtemps travaillé en sidérurgie, tests sanguins et urinaires, ils détectent tout de suite les opiacés. Une fois ils ont même détecté mes benzos.

D'ailleurs, faudra que je raconte un jour mon travail en aciérie sous broma, ça pourrait être marrant aussi niveau "histoire d'un danger public" aussi. Toujours sans aucun blessé. Merci les Dieux.

Hors ligne

#1486 Aujourd'hui à  20:30

Laguêpe 
Nouveau Psycho
France
241
Date d'inscription: 19 Jul 2017
Messages: 55

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Mascarpone a écrit

Bon, chacun vit ça à sa façon et je ne porte pas de jugement là-dessus...

Mais je tiens à dire que perso, n'ayant absolument JAMAIS ressenti tout ce que certains décrivent avec leurs années d'addiction à la codéine comme : Le replis sur soi, le côté "drogué honteux",la baisse de libido, la constipation, le manque d'enthousiasme, l'anésthésie des sentiments....Et pour l'héroine c'est idem....Tout ce "misérabilisme" autour de la codéine perso, c'est à des années lumières de mon sentiment et de mon vécu, c'est même rigoureusement le contraire surpris

Alors, effectivement, pour tous ceux qui le vivent ou l'ont vécu comme ça, il vaut mieux arréter, c'est plus que clair et ils ont tout à y gagner...

Je voudrais seulement être absolument certain, que c'est bien votre moi profond qui parle et pas la résonnance de ce que l'on entend partout venant des gens "biens et normaux" et du corps médical big_smile quand ils parlent de l'addiction à la drogue...

Pour avoir vécu longtemps avec et sans opiacés maintenant, je suis bien plus jouasse, agréable à vivre, ouvert aux autres, j'ai une libido et une joie de vivre bien plus évidente sous opiacés que clean...Mais, perso, je n'ai jamais eu la consommation honteuse....

Pour preuve les gens qui m'ont connu quand j'étais encore addict et qui me voyait comme le boute entrain et le rigolo de la bande n'ont pas pigé quand j'ai tout arrété que j'étais devenu un ours et un ronchon que tout ou presque fini vite par faire chier...On m'a beaucoup fait cette réfléxion... wink

Tu n'arrêtes pas de nous parler de ta libido !... ca me fait marrer c'est déjà çasmiley-gen013

Hors ligne

#1487 Aujourd'hui à  20:31

Mascarpone 
Vieux clacos qui radote
France
18863
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 2498
Site web

Re: Dernière heure de gloire pour la codeine ?

Pour les analyses, on trouve...Ce qu'on cherche, c'est aussi simple que ça...

Quand vous faites une analyse d'urine lambda à la médecine du travail, ils ne cherchent ni alcool, ni drogues...Par contre, pour certains corps de métier, c'est différent...


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

En ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
11 2174 15 juin 2017 à  09:52
par Mélatonine2
4
[ Forum ] Première fois - Codéïne par xKoG
1866 27 juin 2016 à  21:54
par Syam
25
[ Forum ] Aide Codeine par speedball
10942 20 décembre 2015 à  17:17
par away
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 5960 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 3219 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Appel à témoignage ]
Comment utilisez vous Psychoactif ?
Il y a 4jCommentaire de JC (27 réponses)
[ Forum ]
Injecter - Je crois que j'ai piqué dans une artère plus d'une foi..
Il y a moins d'1mnCommentaire de Papaseul dans [Cocaïne-Crack...](10 réponses)
[ Forum ]
Sevrage - Sevrage brutal codéine
Il y a moins d'1mn
26
Commentaire de Mascarpone dans [Codéine...](145 réponses)
[ Forum ]
Substitution - Tercian pour sevrage
Il y a 1mn
1
Commentaire de Anonyme95 dans [Codéine...](7 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codeine ?
Il y a 15mn
242
Commentaire de Mascarpone dans [Codéine...](1486 réponses)
[ Forum ]
Stockage - RDR pour la nature- Où se débarrasser des produits ?
Il y a 20mnCommentaire de Sufenta dans [Conseils en réduction...](2 réponses)
[ Forum ]
Amisulpride Solian
Il y a 22mn
4
Commentaire de MIAOU44 dans [Neuroleptiques...](34 réponses)
[ Forum ]
Culture - Premier flush cueilli un peu tard
Il y a 33mnCommentaire de yoshinabis dans [Psilocybe - Champigno...](11 réponses)
[ Forum ]
Expériences - Sevrage de C avec hero puis TSO, ou juste TSO Fausse bonne idee ?
Il y a 33mnCommentaire de Sufenta dans [Decro - Sevrages... e...](6 réponses)
[ Blog ]
Sevrage cocaine
Il y a 7mnNouveau blog de keul dans [Sevrage]
[ Blog ]
Aux grands maux, les grands remedes !
Il y a 3hNouveau blog de el_addicto dans [Sevrage]
[ Blog ]
Rip in peperinos, kratomerino.
Il y a 6hCommentaire de ElSabio dans le blog de groovie (5 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 20:32
  [ PsychoWIKI ]
Tor, conception, fonctionnement et limites
  [ Topic epinglé ]
MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion
[ Nouveaux membres ]
Sylphen, louise56, Anunnaki, littlefraker, Cynder, gordji, BanlieueTriste, magalie, Namas-TEK, UNKNWOWN nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Pour vos consommations de drogues, avez vous déjà  fréquenté :
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Delirium tremens, on en parle ?
par laurent7979, le 26 Jul 2017
Bonjour Témoignage de DT en Juillet 2016 avec RDR pour les modos. Suite à un burnout mi 2015, je me suis enfilé 1 bouteille de vodka minimum par jour pendant 11 mois + benzos, Seresta 50, Xanax 0.5. Je précise que je ne buvais aucunement avant. Ayant pris 20 kilos, j'en ai eu assez ; j'ai stop...[Lire la suite]
 Dernière heure de gloire pour la codeine ?
par Baiala, le 24 Jul 2017
Pour continuer sur la lancée de Miaou, je me suis déjà fait virer à cause de mon passé, et de mon traitement de substitution. J'étais entrée dans une entreprise grâce à une amie d'enfance, ils m'ont pris à l'essai entre 2 semaines, et 1 mois, pour voir si je serais à la hauteur de la tâc...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Actualités

Alerte héroïne (24 juillet 2017)
Les dernières notations

Tu es un type précieux ici.../Fredfenriz dans [forum] Dernière heure de gloire pour la codeine ?
(Il y a 26mn)
J'espére que ce post finira dans les morceaux choisis. Et quel courage. Bravo/ Fredfenriz dans [forum] Dernière heure de gloire pour la codeine ?
(Il y a 34mn)
Merci pour tout ces précieux conseils /Pix dans [forum] Amisulpride Solian
(Il y a 45mn)
Consultes sans attendre si douleur, fievre, bleu ou engourdissement dans [forum] Je crois que j'ai piqué dans une artère plus d'une foi..
(Il y a 50mn)
Le Tercian c'est un déseuphorisant :p - Terson dans [forum] tercian pour sevrage
(Il y a 1h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0