Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ? / PsychoACTIF

Plug - Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?


#31 27 octobre 2017 à  09:18

gaspard99 
Psycho junior
France
710
Date d'inscription: 12 Sep 2017
Messages: 425

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

J'ai essayé le plug d'oxycontin tout a l'heure en descente de coke, je ne tenais plus a injecter donc une alternative a l'iv.
J'ai préparé 120mg d'oxycodone dans une pompe de 2.5ml.
Suite a la prise je suis resté un peu allongé mais pas trop longtemps 2 à 3 min.
La solution et resté a l'intérieur sans problème quand je me suis levé.
J'ai ressenti environ 15min plus tard une chaleur monter type opiacés, comme un léger high se qui à été bénfique pour ma descente.
Cette première expérience est plutot concluente pour moi. Je vais essayer de le faire plus souvent en alternative à l'injection.

Hors ligne

#32 27 octobre 2017 à  23:39

Ygrek 
Y
France
700
Lieu: 66 (Pyrénées-Orientales)
Date d'inscription: 20 Jun 2016
Messages: 56
Blogs

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

NukeCode a écrit

Ça va être glauque ce que je vais dire, mais avant de te plugger as-tu vidé ton rectum ? Si tu vois ce que je veux dire...

Salut,

Oui, j'y avais bien pensé, je m'étais même bien appliqué en plus! Mais j'ai la réponse à mon problème : la qualité du matos, tout simplement : elle était dégueu!
Là je viens de pécho une C, trop bizarre, c'était un gros caillou, lourd, bien servi, j'en ai mis même pas 0,1 et je me sens décpmmer comme une fusée! J'ai même été surpris je m'attendais pas à un tel rush, Quand j'ai vu cette caillasse je m'attendais à de la merde, bah en fait c'est TOUT l'inverse!

Dernière modification par Ygrek (27 octobre 2017 à  23:43)


Y.

Hors ligne

#33 30 octobre 2017 à  17:36

diary 
Nouveau membre
200
Date d'inscription: 29 Oct 2017
Messages: 1
Blogs

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Concernant la pratique du plug je vous invite à consulter mon témoignage "retour 4mec en plug" publié ici

https://www.psychoactif.org/blogs/retou … tml#c17966

Hors ligne

#34 30 octobre 2017 à  22:48

mikykeupon 
Modérateur rangothérapeute
France
8100
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9086
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Je me suis lancé. 2 tentatives avec de la coke, la même.
Dosage de 150mg dilué dans une seringue de 2CC, alllongé sur le coté gauche et le cul légèrement bombé avec un coussin en dessous.
J'enfoncais doucement le piston et l'embou de la seringue était au maximum à 1cm de l'orifice fache-non-non pa plus loin.
L'effets à mis un peu plus de temps à monté mais c'est venu d'un coup, monté de chaleur, envie de bougé, le sourire

Mis à part une légère douleur, comme une sensation de légère brulure, au passage du produit sur les muqueuses.

Le 2ème essai fut moins concluant. J'ai voulu dilué un peu plus et j'ai mis la même dose pour 3CC d'eau. Durant "l'injection" j'ai senti du prodire couler le long de mes cuisses, et je n'ai rien ressenti.

Donc pour ma très courte expérience je pense qu'avec un peu d'entrainement ça peut être un très bon ROA super


Si on ne peut plus rire des trucs sérieux, de quoi va-t-on rire ? (Coluche)
Ferme ta gueule, t'auras moins froid aux dents !

Hors ligne

#35 31 octobre 2017 à  07:49

Noyer 
Jeune pousse
2700
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 530

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Salut,

Le plug j'ai découvert sur psychonaut il y a 2 ans et demi je crois.

Au début c'était très clairement pour soulager mes muqueuses nasales (3-MMC) et parce que l'idée de m'injecter une drogue dans le fondement ne choquait pas ma sexualité/ mon héritage judéo-chrétien subconscient bannissant l'usage de l'anus pour faire autre chose que caca/ colle ton explication ici.

De plus, en terme de ratio biodisponibilité/prise de risque sanitaire ça me semblait pas mal par rapport à l'IV par exemple, que sans stigmatiser bien entendu je me voyais très mal essayer seul, non accompagné, dans ma piaule d'étudiant.

Assez rapidement j'ai testé pas mal de stims (impossible pour moi de tous m'en rappeler), puis des benzos à l'occase (dilués dans du PG du coup, pas dans de l'eau) et assez rarement des opiacés (O-DSMT et maintenant, quelques fois, de la bupré pour la montée puissante).

Pour cette pratique j'ai utilisé un paquet de seringues, allant du 1ml à plus de 10, pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais apprécié faire ma tambouille dans une cuillère ou autre récipient et aspirer le tout ; et qu'il vaut parfois mieux diluer certains prods bien corrosifs dans quelques millilitres de produit si on veut pouvoir garder le tout plus de quelques secondes (je pense notamment au X-FA, une pure horreur, à l'EPH et quelques-uns de ses dérivés).

J'ai toujours préféré mettre la poudre ou les cristaux finement écrasés directement dans la seringue, insérer le piston en évitant les pertes à cause de la pression d'air (donc embout dirigé vers le haut et on secoue légèrement afin que le produit redescende) puis passage et aspiration sous un filet d'eau chaude/tiède pour la dilution. Et là c'est fonction du produit : parfois il suffit de secouer ladite seringue, parfois faut faire entrer un peu d'air et tirer le piston pour créer un effet choc qui aidera à la dilution du produit.

Je vais pas entrer dans les détails sur les prods et les dosages, n'ayant jamais utilisé le plug en primo-ROA je me contentais d'eyeballer et de diviser par 2 ou 3 la dose (ça ne m'a pas empêché de taper des montées bien rudes).

Juste quelques conseils RDR :

- éviter d'en faire une ROA quotidienne, au bout de quelques jours on peut avoir le fondement en sang. Je déconne pas, un prod qui vous pourrie les narines en trois jours de conso n'a aucune raison d'être plus sympa avec vos muqueuses anales.

- éviter comme primo-ROA, on peut prendre de violentes perches. Mieux vaut bien connaître le produit et sa propre tolérance.

- toujours laver la seringue après (si on peut s'en procurer une pour try, c'est mieux), à l'alcool ou au pire savon+eau.

- faire attention si vous êtes sous bupré : en plug la biodispo tâte les 80%, en sublingual c'est 30%... Donc pensez à diviser les dosages ou à prévoir de quoi redescendre...

Reputation de ce post
 
Merci pour ce témoignage riche en détails."I didn't chose the Plug Life..."^^/MT
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Un écrit très Réduction Des Risques !!! Ce sont des conseils !!! Reck.
 
Bien vu pr la bupré,diminuer la dose! Je n'avai pa pensé au plug d'sub!GeoLaMouk
 
Bien RDR, j’approuve le plug peut s’avèrer délicat dans la durée

Hors ligne

#36 31 octobre 2017 à  17:46

mikykeupon 
Modérateur rangothérapeute
France
8100
Lieu: Région parisienne
Date d'inscription: 10 Mar 2009
Messages: 9086
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

J'avais oublié un petit détail, je ne suis pas sûr que c'est dû au plug mais j'y met de gros doute.
En fait normalement mon transit n'a aucun soucis, bien au contraire. Ben le lendemain de mon premier plus qu'est-ce-que j'ai pu en chier pour aller sur la selle.
Donc je trouve que c'est une très bonne ROA à apprendre à manipuler et faire très attention à la dilution du produit ainsi que de penser à la filtration, elle est pour moi autant nécessaire que pour une injection.

Reputation de ce post
 
Je vais suivre ce bon conseil de filtration préalable au plug ! Merci :) Reck.

Si on ne peut plus rire des trucs sérieux, de quoi va-t-on rire ? (Coluche)
Ferme ta gueule, t'auras moins froid aux dents !

Hors ligne

#37 03 novembre 2017 à  12:53

Noyer 
Jeune pousse
2700
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 530

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Je corrige ce que je disais : la biodisponibilité de la bupré en plug serait de 54% - proche du sniff en fait - et non 80% comme je l'affirmais. Pour autant, à dosage égal je trouve que le plug perche plus.

Concernant le transit, je n'ai jamais remarqué d'effet secondaire autre que ceux induits par les produits (plug de stim = fonctionnement accéléré du processus digestivo-intestinal, aussi appelé caca etc etc). Enfin, si, à trop en faire ça gargouille bien à l'intérieur, pas très agréable.

Pour les opiacés je conseille d'éviter d'en faire une ROA de prédilection : le transit étant méchamment ralenti on va dire que ça coince au portillon et que niveau absorption par les muqueuses on perd en efficacité. Donc pour quelqu'un accro physiquement ça peut poser problème niveau dosage/achat/disponibilité...

Dernier petit conseil RDR - peut-être déjà mentionné par ailleurs : penser à se plugger de l'eau claire quelques dizaines de minutes après le plug de prod, et à aller à la selle afin de faire un peu le ménage. L'idéal étant d'avoir sous la main une poire à lavement.

Hors ligne

#38 16 novembre 2017 à  19:04

groovie
Animateur PsychoACTIF
22300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 3843
Blogs
fb

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Plus jamais je sniff de ma vie si un truc peu se plugger!

C'est tellement MIEUX !!!

je comprend pas pourquoi c'est pas plus populaire...


SINTES: Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contact : modos@psychoactif.org pour les demandes.

Hors ligne

#39 16 novembre 2017 à  19:35

Sufenta 
Diprivan et Nimbex association
10500
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 2941

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

C’est pcq on est pas des pede nous on snif pcq on est des vrais mecs ...

Blague à part je déteste snifer a par une bonne H3 j’aime bien le goût et ça ne pique pas

Mais tout ce qui est coke, keta, speed j’ai horreur de ça en snif c’est degeulasse et ça pique le pif ..

Par contre a part du Valium j’ai jamais rien plug, ça c’est pas présenté mais j’ai rien contre


Mon article sur la SCMR de strasbourg http://drogues.blog.lemonde.fr/2017/06/ … trasbourg/

Hors ligne

#40 16 novembre 2017 à  20:51

Petit conton 
Adhérent PsychoACTIF
France
3900
Date d'inscription: 07 Apr 2016
Messages: 1421

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Moi la came brown me nique le piff et j'ai vraiment horreur du goût...gerbe

Par contre la cocaine passe très bien mais le reste (mdma ou speed) c'est pire que la came à l'insufflation

La ketamine ça va...

Hors ligne

#41 16 novembre 2017 à  21:21

NeoX 
Psycho junior
France
900
Date d'inscription: 04 Jun 2016
Messages: 391

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Petit conton a écrit

Moi la came brown me nique le piff

Ca c'est la coupe... Une bonne héro avec une coupe neutre ne pique pas le nez.

Le pb, c'est d'en trouver maintenant...

NeoX

Hors ligne

#42 16 novembre 2017 à  21:32

groovie
Animateur PsychoACTIF
22300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 3843
Blogs
fb

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

En terme de RDR je pense que le plug a un énorme avantage qui est parfois conséquente: la dilution
, en plus de la biodisponibilité qui est souvent #2 après l'injection

Quand on prend un produit corrosif, soit on peut l'avaler et la dilution est optimale mais ils ne passent pas tous à travers l'epreuve de l'estomac ^^. Soit on le sniff et là c'est la catastrophe (ex: U47700) , on peut l'injecter et péter ses veines genre les cathinones ça va assez vite quand on est addict +++ on peut l'exploser en 5 shoot si surdosé

soit on peut le diluer puis le pluger. Le seul bémol c'est qu'il faut garder la position allongé si on fait une dilution de nombreux ml , je crois qu'on conseil 5/10 sec par ml?
Mais pour 2/3ml on peut se remettre droit instantanément.. Une faible dose (ex: 100mg) d'un produit corrosif peut suffir a destroy son nez quelques heures, un plug d'une dose de 100mg sur 5ml ne provoquera même pas une irritation dans certains cas au final c'est un geste RDR. A part peut être la puissance, qui peut provoquer des OD

Bon ROA, tout dépend du prod! Genre la MD qui nique le nez doit aussi niké l'cul

deja prendre de la md par le nez ou par le cul la biodispo n'a pas beaucoup d'interet face à la voie orale , qui est particulierement bonne

de plus le nez est bien plus fragile que le popotin à ce niveau, surtout qu'on ne peut pas diluer la mdma sniffé contrairement à la mdma plug. Cela montre juste une méconnaissance en pansant que les conséquences sont les memes sur les veines/cloisons nasales et muqueuses du nez avec degats olfactives/ muqueuses irrité par les IR


SINTES: Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contact : modos@psychoactif.org pour les demandes.

Hors ligne

#43 17 novembre 2017 à  07:31

Noyer 
Jeune pousse
2700
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 530

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Le seul bémol c'est qu'il faut garder la position allongé si on fait une dilution de nombreux ml , je crois qu'on conseil 5/10 sec par ml?

Alors je dois être un putain d'être venu d'une autre galaxie parce qu'il est m'est arrivé de plugger 10mL debout d'un coup sec (ça devait être un prod bien bien corrosif j'en conviens, et une dose d'hippopotame) sans souci, en ressentant tous les effets et tout le tintouin... Quand tu vois la taille des étrons qu'un anus peut larguer si t'as préalablement fait la vidange 10mL ça représente que dalle et avec la puissance du jet t'es à peu près sûr que tout va être absorbé (dans la limite de la ROA ofc).

Une faible dose (ex: 100mg) d'un produit corrosif peut suffir a destroy son nez quelques heures, un plug d'une dose de 100mg sur 5ml ne provoquera même pas une irritation dans certains cas au final c'est un geste RDR. A part peut être la puissance, qui peut provoquer des OD

On ne parle des risques d'OD que depuis récemment, parce que le plug fait sa petite place dans le petit royaume des ROA. Y a de ça quelques années (sinon mois), c'était 1/ la ROA fétiche des fans de chemsex après l'IV 2/ la solution de rechange pour ceux qui ne pouvaient plus se piquer ou qui ne pouvaient plus sniffer à cause du nékikoul et des croûtes de sang ; donc le risque d'OD, on peut dire qu'on s'en foutait un peu, on causait entre personnes avec une tolérance déjà assez énorme.

Mais c'est vrai que maintenant que le plug se démocratise, faut continuer à mettre en avant ses avantages par rapport aux autres ROA, et ses risques (OD donc division des doses, muqueuses anales non plaquées en vanadium [keldomaj']...).

Le tout c'est d'informer sur les avantages bien entendu, et les risques qui peuvent être constants (on se plugge pas une héro qu'on connait pas en primo-ROA à un dosage "normal") comme contextuels (genre se taper une session X-MMC ou X-FA ou autres sur une semaine avec le plug = tu chies du sang, donc t'alternes les ROA ou tu t'abstiens).

Hors ligne

#44 17 novembre 2017 à  08:21

Sufenta 
Diprivan et Nimbex association
10500
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 2941

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Petit conton a écrit

Moi la came brown me nique le piff et j'ai vraiment horreur du goût...gerbe

Par contre la cocaine passe très bien mais le reste (mdma ou speed) c'est pire que la came à l'insufflation

La ketamine ça va...

La keta je trouve que ça pique bien aussi et le goût bizarre voir mentholé, tte façon la keta pour moi = autre ROA (devinez ^^) ..

Bon tout ceci pour dire que c’est aussi une question d’habitude.

L’hero même si moi j’aime le goût je sais que beaucoup n’aime pas .. par contre la bonne came ne pique pas (a peine) ..
Et la bonne coke ça passe aussi c’est vrai .. mais je préfère une autre ROA également  pour cette dernière ..


Mon article sur la SCMR de strasbourg http://drogues.blog.lemonde.fr/2017/06/ … trasbourg/

Hors ligne

#45 17 novembre 2017 à  10:15

groovie
Animateur PsychoACTIF
22300
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 3843
Blogs
fb

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Yep noyer, pour le temps d'attente j'ai toujours trouvé ça louche. Il mettait ça sur les guides pour débutants de drugs forum mais honnêtement c'est quoi le risque? tu te lèves, t'es incontinent et le liquide tombe par terre? ^^


SINTES: Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contact : modos@psychoactif.org pour les demandes.

Hors ligne

#46 17 novembre 2017 à  13:29

Baiala 
PsychoTerreHappy
France
5920
Date d'inscription: 13 Oct 2016
Messages: 682
Blogs

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

groovie a écrit

Plus jamais je sniff de ma vie si un truc peu se plugger!

C'est tellement MIEUX !!!

je comprend pas pourquoi c'est pas plus populaire...

Salut à tous,

Bien l'avantage du sniff, c'est que tu peux le faire un peu partout.
De manière assez rapide, même si parfois c'est un peu galère lorsqu'il faut se cacher dans les chiottes, ou ailleurs ! 

Avec le plug, s'y mette à cette pratique tous les jours, bah je me vois mal faire un plug aussi facilement qu'une trace, déjà que la trace peut s'avérer galère parfois, alors le plug n'en parlons même pas.

Ceci étant dit, chez soi, le plug c'est clair, ça peut se faire, je n'ai jamais essayé ce mode d'administration, et ça me tenterait bien du coup d'essayer.

Et quand on plug, par exemple le sub, est-ce que c'est aussi rapide qu'une trace?
Les effets arrivent au bout de combien de temps?

Pis le truc relou c'est qu'il faut aussi pouvoir trouver les seringues...
Autant pour le spray nasal à la pharmacie, ça passe, autant pour ce genre de choses, je ne sais pas.

Et que faut-il demander précisément à la pharmacie?

Parce que les narines/sinus morflent un peu, le spray okay... Mais pourquoi pas essayer à l'occasion le plug. Ainsi, lorsque je passerais devant la pharmacie je tenterais le coup.

Désolée, mes questions peuvent sembler ridicules, je suis juste novice. smile

Et je me dis que les réponses peuvent aussi aider d'autres personnes, qui lisent, mais n'interviennent pas.

Merci.

Dernière modification par Baiala (17 novembre 2017 à  13:36)

Hors ligne

#47 17 novembre 2017 à  14:57

prescripteur 
Modérateur
10000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5459

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Baiala,

Comme certaines de tes questions ont une réponse dans le blog du mois, je ne sais pas si tu l'as lu !!

https://www.psychoactif.org/blogs/Dossi … entd#b2872

Pour les seringues, les seringues sans aiguille conviennent. Chez certains fournisseurs pharmaceutiques il y a des seringues rectales mais c'est en général assez cher (du moins à comparer au prix du produit).
Amicalement

Ci dessous quelques exemples

https://french.alibaba.com/product-list … --EUR.html
https://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&ke … 8dqyz92g_b

https://www.newpharma.fr/vygon-nv-sa/25 … 17140404:s

https://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&ke … jk75fr40_e


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#48 17 novembre 2017 à  17:09

prescripteur 
Modérateur
10000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5459

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

De façon générale sur ce sujet je rappelle ce que je disais dans le blog

Toutefois il n'existe quasiment pas de littérature scientifique sur les risques du plug au long cours.De ce fait, dans le doute, l'usage intense et/ou prolongé est déconseillé, en attente d'informations fiables.

Je ne voudrais pas que ce blog d'information entraine un usage excessif du plug avec des complications à la clé. D'autant que ces complications peuvent se révéler graves ou invalidantes.
Donc , en l'état actuel des connaissances, je pense qu'il s'agit d'une ROA potentiellement utile dans certains cas mais dont il ne faut pas abuser. Je précise bien que ce n'est pas un problème de morale mais d'incertitude sur les risques.

Sur le plan du Chemsex, même si l'usage semble avoir été commun à un moment, plusieurs témoignages parlent des risques et aussi des inconvénients de mélanger plug et pratiques anales.
Notamment l'augmentation du risque de MST.

http://www.respadd.org/wp-content/uploa … nitive.pdf

https://eurotox.org/wp/wp-content/uploa … t4_web.pdf

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxmmx7.pdf



Amicalement

Reputation de ce post
 
bien d'accord s2f
 
Des liens précieux à lire absolument !!! Reck.

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#49 26 novembre 2017 à  02:46

noletmedonw 
Nouveau membre
Madagascar
000
Date d'inscription: 23 Dec 2016
Messages: 10

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

je pratique obligatoirement le plug ...
apres mettre niqué le nez , j ai mangé la cc puis mon ventre sonnait comme un tambour , j ai donc evolue vers l anus , je shot actuellement .
apres quelques mois de pratique intensive ( plus de quinze par jours ), voici mon ressenti :
contrairement a ce qu il est ecrit ca me fait des selles extrêmements solide   et d un diametre qui est hors norme
( bon c est pas un roman a l eau de rose ...)
pour faire mes besoins c est impossible sauf si je suis sur un wc a la turc , n en possédant pas c est une douche que j utilise , mon  doigt rentrant et sortant pour vider  par boulettes  mon anus , index aidé de temps en temps du tuyaux de la douchette sans le pommeaux
muni d un sac plastique je vide manuellement mon anus
les poussées que j exerce n ont pratiquement aucun effet ,
j injectais toujours a fond des pompes de 2 ml fine et longues ( 12 centimètres ? )l effet est efficace  aucun flash pour ma par juste une douce montée et bizarrement lors d un control de flic ils n ont decelé aucune drogue que j aurais consommé ..................... apres pourtant 1.5 g dans le cul depuis 12 heures   je porte un dentier et peut etre que c est a cause de ce dentier que leur test a ete negatif !!!
j ai saigné énormément régulièrement avec des glaires  ou autres mucus très appétissant ..qui ressemble a ce qui sort du nez ....( des que j ai plus pratiqué le Plug la situation est redevenu normal)
je suis sujet au hemoroide j en ai u mais aucune énorme et douloureuse
je ne m applique pas de gel 1 centimetre sur 12 cm environ rentre tres facilement
je suis jamais resté des plombes a attendre les jambes , je contractais juste mon anus pour éviter les fuites cocainomade
ca a de tres grand avantages pour moi , aucune trace pas de monté de ouf socialement j etais un peu plus abordable préparation faite en avance pour palier aux longues  sorties  ou ce n est pas toujours tres propre ,  a vous de trouver un pot d un medoc liquide style spray nasale
qui penserait que dans ce beau flacon tout neuf vous avez votre préparation , pour les sorties je prend un compte gouttes qui si il est découvert  ne fait pas bondir les gens vêtu de bleu marine
j ai attendu que mon anus retrouve sa forme et arrete de saigné , c est choses faite et j ai repris par la depuis ce midi , de toute façon vu l etat de mes veines ......
un plug de cette taille ce n est pas egal a la sodomie
niveau penetration c est trop petit une pompe de 1 centimetre
ca ne donne aucun  plaisir de penetration .....  il reste l effet de la CC

Hors ligne

#50 26 novembre 2017 à  08:33

prescripteur 
Modérateur
10000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5459

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

Bonjour,
je le recopie dans le blog
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#51 Aujourd'hui à  02:28

MissySippi
Nouveau Psycho
600
Date d'inscription: 20 Jun 2011
Messages: 169

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

En direct de Melun où le collectif PomPom-en-l'air a réussi, au terme d'un bras de fer avec la municipalité à ouvrir la première salle de plug de l'hexagone

un collectif de riverains exaspérés a alerté les médias sur leur sort, peu enviable ;

"On en croise tous les soirs, en rentrant du travail, le cul en bombe, dans les cages d'escalier, qui sont devenues de véritables lieux de débauche!!!"

"ils ne se cachent même plus !!"

"la salle de plug a attiré une faune, tout à fait suspecte !! on voit trainer des culottes et des poires à lavement au beau milieu des allées !!"

"c'est un exemple déplorable pour nos enfants, qui nous tannent désormais pour prendre leur Dauliprane en suppositoire !!"

"en + ils dévalisent les pharmacies avoisinantes de laxatifs ! pour assouvir leur vice immonde ! Il faut saisir la mère Agnès afin que le Microlax soit passé de toute urgence m'entendez-vous sur ordonnance !!!"

((excusez-moi je pète un cable toute seule big_smile

Hors ligne

#52 Aujourd'hui à  03:05

Bootspoppers 
Compagnon:. Eternel:.
France
1700
Lieu: ile2france, Elsass, ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 588
Blogs

Re: Le plug : comment ? Avec quelles substances ? Pourquoi ?

MissySippi a écrit

En direct de Melun où le collectif PomPom-en-l'air a réussi, au terme d'un bras de fer avec la municipalité à ouvrir la première salle de plug de l'hexagone

un collectif de riverains exaspérés a alerté les médias sur leur sort, peu enviable ;

"On en croise tous les soirs, en rentrant du travail, le cul en bombe, dans les cages d'escalier, qui sont devenues de véritables lieux de débauche!!!"

"ils ne se cachent même plus !!"

"la salle de plug a attiré une faune, tout à fait suspecte !! on voit trainer des culottes et des poires à lavement au beau milieu des allées !!"

"c'est un exemple déplorable pour nos enfants, qui nous tannent désormais pour prendre leur Dauliprane en suppositoire !!"

"en + ils dévalisent les pharmacies avoisinantes de laxatifs ! pour assouvir leur vice immonde ! Il faut saisir la mère Agnès afin que le Microlax soit passé de toute urgence m'entendez-vous sur ordonnance !!!"

((excusez-moi je pète un cable toute seule big_smile

Pourquoi Melun missy?


"L'amour c'est l'infini mis à la portée d'un caniche " (LFC)

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
5
[ Forum ] Interaction - Mélange de substances par tomtox78
4649 27 févier 2010 à  19:10
par synchro
12 8814 22 juillet 2011 à  01:14
par Bonnie D.
2
[ Forum ] Fumer - Bipolaire - Quelles plantes fumer ? par Banjo
1402 16 août 2017 à  19:44
par Banjo
    [ PsychoWIKI ] Comment pratiquer le plug à moindre risque
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Contraventionnalisation du cannabis : projet de lettre au élus
04 févier 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Les différentes formes du cannabis en 2018 (dossier du mois)
02 févier 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Parler de ses conso, le dilemme mensonge / honnêteté
Il y a 11hCommentaire de thecheshirecat (111 réponses)
[ Forum ]
Variètés d'herbe - Amnesia Haze : que pouvez-vous me dire ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Mélatonine2 dans [Cannabis...](4 réponses)
[ Forum ]
Injecter - Sevrage oxycodone
Il y a 8mnCommentaire de Oxy0106 dans [Oxycodone (Oxycontin)...](3 réponses)
[ Forum ]
Effets - Alcool et neuroleptiques
Il y a 11mnCommentaire de ArielleJun dans [Alcool...](3 réponses)
[ Forum ]
Qu'est-ce que c'est être "sauveur/se"?
Il y a 16mn
4
Commentaire de CrappyJunky dans [Familles, amoureux(eu...](16 réponses)
[ Forum ]
Interaction - Recette d’un cocktail pour rendre agréable la redescente!
Il y a 46mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Antidepresseurs...](2 réponses)
[ Forum ]
Saisi de ma commande de 30 taz ?
Il y a 48mnNouvelle discussion de Lerbopleca dans [Répression - Victimes...](0 réponse)
[ Forum ]
Me faire un avis sur la conso de cocaine
Il y a 1hCommentaire de L'Apoticaire dans [Familles, amoureux(eu...](3 réponses)
[ Forum ]
Prix du chanvre
Il y a 1hNouvelle discussion de krakra dans [Cannabis...](0 réponse)
[ Blog ]
Contraventionnalisation du cannabis : projet de lettre au élus
Il y a 2hCommentaire de Louna dans le blog de Equipe de PsychoACTIF (41 commentaires)
[ Blog ]
Lotus
Il y a 4hCommentaire de Lotus dans le blog de Lotus (131 commentaires)
[ Blog ]
Néantissime
Il y a 5hCommentaire de funkyhunk dans le blog de funkyhunk (8 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 21:56
  [ PsychoWIKI ]
Héroïne, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Votre première injection
[ Nouveaux membres ]
mattlg29, joeladef971, DR M, Jeandim69, Pakool nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déjà analysé une drogue ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 GHB/GBL et alcool : fenêtre d'interaction
par groovie, le 21 Jun 2017
Salut 2-4h environ pour prendre de l'alcool après le ghb. A 2H il faut y aller tout doucement car on a le produit dans le sang. A 4h beaucoup moins, à  6H des reliquats, à  8h plus grand chose. Après j'ai vu un type sur psychonaut dire que son gbl montait parfois à  t+1h , lol , bon. Dans...[Lire la suite]
 Information sur le Kawa
par Funkanoïde, le 03 Feb 2018
Tu parles de la racine du piper methysticum, qui entre ds la composition (par extraction) de la boisson polynésienne le Kava Kava ? J'ai testé. La variété noble, supposée non hépatotoxique contrairement à la variété tuddei, faux kava pas cher dont les effets empoisonnent deux jours (tudei=t...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Oui ton post m'a beaucoup aide :). Je me retrouve grave dans vos posts - El Ad dans [forum] Troubles de personnalité et problèmes d'addictions
(Il y a 5h)
Bien d'accord pour l'herbe dosée en CBD vaporisée et aussi le végétol - ElS dans [forum] CBD = Aucun effet
(Il y a 6h)
Merci pour les infos, qui, c'est vrai, sont rares! Teona dans [forum] Graines d'ipomée et hortensia...
(Il y a 7h)
courage /freux dans [forum] Mourir
(Il y a 8h)
Merci pour ce tableau très intéressant suf dans [forum] protocole d'arrêt des hypnotiques
(Il y a 9h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB - Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2018
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile - Contact


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0