Parents anti drogue et moi...!

Publié par ,
8553 vues, 13 réponses
Erho homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Nov 2016
94 messages
Bonjour a vous ! sa fait un petit moment que je veux faire se post mais jamais eu la détermination (j'ai même déjà abandonner pendant l'écriture a 2 reprise en espérant que se soit la bonne cette fois ci eheh !) mais je profite que les chose bouge pour venir en discuter !!

Ma situation ! :
Cela fait mtn 2 ans que j'ai découvert les drogues et les teuf ! mais j'ai toujours fais sa "correctement" (je me suis renseigner 1 ans avant de prendre ma premier drogue durs sur les RDR et autres chose a savoir !) se monde ma directement refait vivre et aimer la vie... (je suis en dépression depuis bientôt 4 ans mais personnes était aux courants )

Vivant encore chez mes parents je fessait tout sa sans leurs dire ni pour la drogue,la clope/joint ni pour les teuf... j'appréhendait leurs regard sachant que mes parents ont une vision extrêmement négatif sur tout ça...

Le changement du jour au lendemain !... :
Un dimanche comme les autres je revenais d'une journée passer avec 2/3 potes on avait un peux fumer mais rien de spécial a l'horizon en rentrant chez moi mes parents sont un peux septique avec moi mais bon je me pose pas de question j'ai jamais étais très familles et je leurs parle pas des masses d habitude... je vais prendre une douche et en montant dans ma chambre je vois ma mère avec tout mes "ustensile" de fumette et a partir de la tout pars en couilles pour moi... mes parents aux courant de tout je décide de tout balancer même pour mes dépression alors que les 2 choses n'ont aucun rapport...

après sa ils mont "forcer" a voir un médecin pour mes dépression et pour se qui est de se sujet c'est +/- tout en sachant que je trouve pas que les 2 sont lié (visite chez le psy prévue)

La vision de tout ça aux œil de ma mère :
Sa vision est négatif et je peux le comprendre car elle a eu une enfance des plus difficile... battu elle et ces frères a sont enfance par son père marier de force a ma grand mère, 1 frères mort dans un accidents de voiture et l'autres mort d'une overdose dans les rue... il avait commencer par la bheu et jusqu aux stade de non retour...   

Forcer d’arrêter ? :
Je comprend que ma mère veille que je stop tout mais le problème c'est que j'en est pas l'envie... non pas par addiction mais parce que vous le savez tout autant que moi sur ça ! j'ai essayer de lui proposer une relation de confiance ou je lui promet de faire le + attention possible et de me limiter un maximum et quelle me surveille si elle le veux mais rien ni fait elle refuse formellement...

Elle n'arrive pas a comprendre que le fait car je le veux et non pas parce-que je suis addicte ou encore pour elle se serait mes amis qui me force a ça...

Actuellement ma mère ne communiques presque plus avec moi sauf bonjour/au revoir depuis que je lui ai dit que je comptais pas arrêter... je ne sais plus trop quoi faire elle a bloquer tout mes moyen de revenus... (compte bancaire bloquer, plus d'argent de poche,...) et cette situation me gave... je trouve sa puérile d'en arriver la...

Merci de votre lecture et de votre témoignages/conseils !
Bonne journée a vous  !

Hors ligne

 

avatar
clean homme
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Jan 2018
139 messages
C'est une Maman quoi !!!!!!

Elle a peur parce qu'elle t'aime, c'est drôle tu parles surtout de ta mère mais pas de ton père donc ta mère doit avoir une place centrale dans la famille, et surtout pour toi.

Souvent la peur amène la colère, ta maman par peur tente de contrôler son environnement donc toi et tes actes, et cette peur face à son impuissance lui font ressentir de la colère et c'est normal.

Surtout qu'elle a du vécu et a dû voir les ravages de la consommation de drogue chez certains usagers.

Tout ce que tu peux faire c'est de dire ce que tu ressens, mais surtout lui dire que tu la comprends, que tu n'ignores pas ses émotions. La dépression et la consommation de produits c'est lié ^^.

Ce serait intéressant pour toi de voir ce qui te fait souffrir, pourquoi cette dépression, qu'est ce qui te fait du mal, et qu'est ce que tu pourrais faire pour aller mieux.

Tu sembles être quelqu'un d'intelligent et avec de l'empathie et du recul ! j'admire beaucoup ça, moi quand j'étais jeune mon discours c'était jme drogue à cause de toi maman, et je t'emmerde !
Grave manipulateur tu sais ^^.

L'important est de communiquer de lui dire ce que tu ressens ce que tu traverses, et de lui dire aussi dans son comportement ce qui te fait mal, si son silence te fait mal dis lui !
Reputation de ce post
 
J approuve Cusco

Hors ligne

 

BoilingBlood homme
PsychoHead
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Feb 2013
1289 messages

Erho a écrit

elle a bloquer tout mes moyen de revenus... (compte bancaire bloquer, plus d'argent de poche,...)

L'argent de poche, ok vu que tu es encore sous leur toit, mais comment a t elle pu bloquer tes comptes bancaires?
Si tu es majeur je comprends pas comment elle peut faire, il y a forcément quelque chose à faire non? Ta maman ne doit pas avoir le contrôle sur tes comptes normalement?

Hors ligne

 

avatar
clean homme
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Jan 2018
139 messages
Bah elle peut s'il est pas majeur...

Hors ligne

 

avatar
Cusco homme
Stand bye régulier
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2015
2643 messages
Blogs
Une procuration... un compte à un autre nom...ou mineur:(

Hors ligne

 

Erho homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Nov 2016
94 messages
J'ai beau avoir 18 ans je n'ai aucun réel contrôle sur mon compte bancaire ^^

Merci de ta réponse clean elle m'a fait comprendre 2/3 chose qui pourtant sont claire...

Mais le problème c'est que j'ai l'impression qu'elle nest pas vraiment ouverte à la discussion..

J'ai remarqué que sont expérience et sont vécu par rapport à la drogue n'est que négatif mais j'ai envie de lui faire comprendre que pourquoi pas démontrer ça et de le faire bien ensemble... elLe n'arrive pas à comprendre ça (se que je comprend en soit...)

Pour se qui est de l'origine de mes dépression je t'avoue que j'en sais pas trop moi même et j'espère pouvoir en découvrir davantage grâce à mon rdv chez le psy ^^ se que je sais pour l'instant un minimum c'est que je suis bcp déçu de la vie mais bon...

Et je ne sais vraiment pas comment lui parler de se qui me fait mal dans son comportement et autre car le problème c'est qu'elle met toujours tout sur son dos allor que je lui dit que rien n'est sa faute... Quand je lui dit les raison pour lequel ce n'est pas sa faute elle me dit que c'est se qu'elle ressent et non pas se qui est vrai mais je ne rien répondre à ca... c'est une façon de penser totalement stupide

C'est comme si elle savais que se n'étais pas sa faute mais elle le ressentais comme ça ? Je ne comprend pas...

Hors ligne

 

avatar
Recklinghausen homme
Adhérent PsychoACTIF
France
champi vert2champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Tu peux trouver cela injuste mais... Tant que tu vis chez tes parents et que tu dépends d'eux financièrement parlant, tu n'as pas beaucoup d'arguments pour toi pour ce qui est de continuer le cannabis.

Au vu de l'expérience négative de ta maman, il semble hors de question la tolérance à l'égard de la consommation de cannabis.

Même si cela est faux, il parait peu probable qu'elle n'associe pas drogue = malheur. Et elle va tout faire pour te barrer l'accès aux psychotropes.

Pour le moment, il me paraît raisonnable de penser... Qu'il faut le rester ( raisonnable ).

Même s'il s'avérait que tu étais encore dans les études, vivre à leur domicile te donne l'opportunité de pouvoir te consacrer pleinement à tes projets actuels et que cette facilité à un prix... Les règles qui régissent le domicile parental.

Ce n'est que parties remises car tu feras ce que bon te semble lorsque tu seras autonome.

Et vu les devoirs qu'entraînent la liberté ( rien que les tâches ménagères pour entretenir son petit studio, les lessives et les repas prennent beaucoup de temps et d'énergies ), il est souvent préférable de respecter la loi familiale les quelques semaines qui te séparent de la véritable autonomie.

Si tu désires un peu d'argent de poche, je te conseille de trouver un petit travail ( souvent ingrat car difficile et peu payé ) de quelques heures par mois pour pouvoir te consacrer à tes hobbies.

Hobbies que je garderais discrêt car si le mensonge n'est jamais une solution, toute vérité n'est pas forcément bonne à dire.

Pour conclure, je t'assure que tes parents ne sont pas anti drogues... De tels parents auraient téléphoné au commissariat et aurait surement fait choisir leur enfant entre les psychotropes et la vie à leur domicile.

Tes parents sont justes des parents qui ont peur des drogues. Tu n'es pas obliger de penser comme eux mais tant que tu vis à leur domicile, ce principe méritent d'être respecté.

Courage, dans quelques semaines/mois, tes études seront terminées et/ou tu auras trouvé un travail qui te permettra de voler de tes propres ailes.
Et à ce moment là, comme tu pourras acheter tes clopes, tes feuilles et ton shit, et que tu pourras rentrer à ton domicile pour consommer dans ta pièce que tu choisiras, le problème aura disparu.

@ +


Reck.
Reputation de ce post
 
+1

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

avatar
Gilda
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Apr 2017
352 messages
Salut Erho,

Je rejoins ce que te dit Clean.

Tu dis que tu n’es pas très famille, néanmoins, tu habites avec tes parents et ils ont une procuration  sur ton compte. Et tout majeur que tu es, tes parents se sentent responsables de toi parce que vous êtes sous le même toit, c’est presque automatique, c’est la proximité qui veut ça.
S’ils ont fouiné, ils savaient peut-être ce qu’ils cherchaient. En trouvant, ET voyant certainement et malgré toi, des signes de dépression (ils ne sont peut-être pas aveugles, ni idiots) tu ne peux pas leur en vouloir d’avoir fait preuve d’inquiétude plutôt que d’enthousiasme tongue ou pire, d’indifférence.

Tu dis également que ta consommation de cannabis est sans rapport avec ta dépression, sauf... si tu te sers du premier pour tenter de venir à bout et apaiser l’autre par exemple.

Tu dis enfin que tes parents ont une opinion négative sur la drogue, que ta mère est intransigeante, et qu’il y a une histoire de drogue malheureuse dans sa vie avec la mort de son frère.
Pour arriver à un dialogue, tu ne peux pas faire abstraction de ça, c’est quelque chose qu’elle a forcément intégré dans sa manière de penser quand elle entend le mot drogue.

Et de ce que tu dis dans ton dernier message, on dirait qu’elle culpabilise beaucoup te concernant.
Tu connais les circonstances de la mort de son frère ? Est-ce qu’elle s’en est voulu de ne pas être là au bon moment, va savoir... Du coup, est-ce qu’elle n’a pas une peur bleue de revivre la même chose avec toi ?

Ta mère ne peut évidemment pas te forcer à voir un psy. Entends plutôt cette injonction comme un "Je souhaiterais plus que tout que tu te fasses aider parce que tu es mon fils et que je tiens à toi."
Et en subliminal "Je souhaiterais que tu te fasses aider aussi parce que je ne veux pas revivre l’histoire de mon frère sans pouvoir rien faire pour toi."
Qu’en penses-tu ? Est-ce que c’est cohérent ?

Et puis tu sais, dans une situation comme la tienne, un parent aura toujours un a priori négatif sur la drogue, même si il en a déjà consommé, juste parce qu’il s’agit de son enfant, qu’il connaît les risques, et que faute de dialogue, il ne sait pas si le fiston les maitrise correctement.

A mon avis, tu devrais profiter de cet incident de la découverte de ton matos, qui t’a un peu obligé à parler, à te découvrir, pour créer un lien avec ta mère dans un premier temps, et te laisser embarquer voir un psy. Fais le pari de la confiance. En apaisant ses craintes, tu peux sans doute espérer un dialogue aussi apaisé dans un deuxième temps.
Je pense que ce n’est pas l’heure de faire un bras de fer avec elle (je dis elle parce que tu ne parles pas de ton père), pour le coup, ce serait puéril de ta part.

Un psy c’est bien pour toi, il n’est pas partie prenante affectivement dans ta vie, tu auras une écoute et une liberté de parole que tu n’as peut-être pas encore expérimentée et en tirer quelque chose de bien pour toi.

Bon courage :)


Edit : le temps de rédiger, je suis aussi en phase avec ce que dit Reck.

Dernière modification par Gilda (29 janvier 2018 à  01:42)

Reputation de ce post
 
Plein de bonnes idées.
 
Doctissimo serait un must avec que des intervenant-e-s telle Gilda!La lie

Hors ligne

 

avatar
Cynder homme
: )
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jul 2017
378 messages
Salut!


Désolé Gilda j'ai du rouge champignoner. Certes t'as fait un long et joli post, mais tellement empathique qu'on dirait des forums peu recommandables à la doctissimo. Ca respire la dignité humaine.
Et j'ai trouvé les conseils très radicaux, comme si on utilisait un ours pour chasser des poules.
Voila,
Sans rancunes.


Cynder

ps : je suis raide j'espère que mon post veut dire quelque chose sinon chuis désoled
ps 2 : bon courage erho

Dernière modification par Cynder (29 janvier 2018 à  02:29)


"Je suis un pack de bien-pensance."

Hors ligne

 

avatar
Gilda
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 16 Apr 2017
352 messages

Cynder a écrit

blablabla
.../...
je suis raide j'espère que mon post veut dire quelque chose

Absolument pas.

sinon chuis désoled

Oui, tu peux.

Et je vais t'expliquer la dignité humaine en MP quand tu seras descendu de ta perche.
A+

Reputation de ce post
 
=) très bon post avec beaucoup de bienveillance. et magnifique réponse à Cynder
 
Merci pour l'exlpication en MP. Radicalement digne, Cynder dégrisé

Hors ligne

 

avatar
clean homme
Banni
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Jan 2018
139 messages
Si tu n'arrives pas à parler avec ta maman, tu peux essayer de lui écrire une lettre en disant JE.
Ce que tu ressens les difficultés dans ta vie, et l'amour que tu as pour elle, dis lui aussi que ça te fait du mal de la voir culpabiliser. l avantage de la lettre c 'est que ça touche énormément et ça fait cogiter.
Dis lui que tu es prêt à faire des efforts mais qu'elle aussi doit en faire...

Tu sais t'es à un âge ou beaucoup d'illusions qu'on se faisait de la vie explosent ! et ça fait mal ! moi j'arrive sur mes 30 ans et ça m'arrive encore ! Et c'est normal, tu dois avoir une profonde tristesse que t'arrives pas à évacuer, la vie c'est une suite de petits et gros deuils.

Le psy c'est super pour ma part, ça me permet de parler de mes émotions, sortir la merde de mon cerveau, pour ensuite mettre de l'ordre dans ma vie et ma tête. Garder ses émotions à l'intérieur et les cadenasser c'est de maltraiter.

Tu vois t'es un petit gars super sain ! à ton âge je jouais avec les culpabilités de ma mère pour la faire taire ! ( hyper maltraitant n'est ce pas ? ) bah ouais mais la dope passait avant tout ! si tu savais comme je regrette de pas avoir communiqué avec elle ! et surtout de pardonner à elle ses actes elle a fait pareil que ta mère, en fait c'est de l'amour, mais mal exprimé, mal canalisé.

N oublie jamais qu'un adulte au fond ça reste un enfant avec ses blessures un enfant qui a grandi, mais avec ses failles.

Et pour finir eux aussi ont leur part de responsabilité, si tu te dois de les comprendre et de faire de ton mieux, tu as la responsabilité aussi de leur dire que si tu as besoin d'être moins fliqué moins sous pression, comme il a déjà été dit plus ça peut être une superbe occas de nouer un lien justement avec ta maman.

bien à toi !

Si tu veux qu'on parle en MP hésite pas je suis déjà passé par la avec mes parents smile t'es en train de grandir et grandir ça fait mal, on se rend compte que chacun de nos actes vont toucher ceux qui nous aime ! on ne fait pas ce que l'on veut !
Reputation de ce post
 
une lettre = idée+++, ça peut se lire et se relire, pas les paroles. -Gilda

Hors ligne

 

avatar
Gradak homme
Le Diplomate
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Nov 2017
302 messages
Le post de Gilda te donnes de bonne pistes.

A toi de voir lesquelles tu peux utiliser (si tu le veux ) suivant le cadre actuel.

D'après ce que tu dis, et ce que j'en ai compris. Ta mère n'est ni complaisante ni indifférente.

Dans mon expérience l'indifférence et la liberté donné ne fut pas une bonne chose.

Je ne juge pas sa réaction ou la tienne.
Mais dans mon cas, avec le recul.
J'aurais préféré une réaction moins indifférente et même dans le déni complet, au niveau de la consommation.

Parce que voir son fils consommer de plus en plus.
Sans y prêter attention.
Ou avec des remarques cinglantes et éphémères. C'est pas une aide.
Dans mon cas la discussion à  plat n'a jamais eu lieu.
Je suis resté seul face à ca. Sans réponse à mes questions.
Que des généralitées d'acceptation comme morale réthorique. Aucun intérêt sur mon cas.

Je te souhaite du courage.

Ouvre ton esprit a fond et prends du recul afin de pouvoir te faire comprendre au mieux. Et résoudre tes soucis.

Dernière modification par Gradak (29 janvier 2018 à  12:37)


No more money, no more fancy dress
This other kingdom seems by far the best
Until it's other jaw reveals incest
Prefer a Feast of Friends

Hors ligne

 

avatar
Manuel_Marshall homme
Psycho-heureux
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Jun 2017
164 messages
Salut à toi!

Je n'ai pas bien compris ton post, tes parents sont ils au courant de toutes tes consommations?

J'ai été un peux dans le même cas que toi avec mon père il y a quelque mois, et je suis à peine plus âgé que toi. Lui avait perdus des amis très cher étant jeune à cause de la drogues. Il est tombé sur un pochon de ketamine que j'avais oublié de planquer et qui traînait...
C'est légitime pour les parents de s'inquiéter pour leurs enfants vis à vis de ça, ils n'ont un rapport à la drogue très souvent qu'à travers l'image qu'on leur en renvoie dans les médias/films. Ils ont peur que leur enfants devienne un méchant junkie qui se pique dans une veine pourrie comme dans "requiem for a dream" agrou agrou. Et cette peur est d'autant plus légitime lorsqu'ils ont perdu quelqu'un de précieux.

Le soucis est surtout qu'ils ne connaissent pas la RDR donc pour eux, drogue = mal, drogue= mort ect...
J'ai personnellement adopté la stratégie de jouer carte sur table, je lui ai parlé de toutes mes consommations, lui ai parlé de la RDR, lui ai montré ce forum, que les gens s'entraident, se conseillent. Que je ne fais pas n'importe quoi, n'importe comment avec n'importe quelle substance. Je ne te cache pas que la discussion fut quelque peux houleuse au début mais elle s'est calmée au fur et à mesure de mes explication. Maintenant nous avons un contrat : je suis totalement honnête avec lui vis à vis de mes consommations, mes frères et sœurs ne doivent pas être au courant et je peut loger chez lui le temps de finir mes études ou de trouver un appart.

Bien entendu, il s'agit de mon expérience personnel et je pense avoir eu (beaucoup?) de chance, mais peut être, si tu pense tes parents compréhensif, essayer cette méthode? Votre vie de famille n'en serra que plus simple si ça aboutit.

Le shit comme insecticide quand j'ai le cafard

Hors ligne

 

Erho homme
Nouveau Psycho
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Nov 2016
94 messages
Merci de tout vos réponse vraiment...

je suis totalement d'accord sur le fait que je vie sous leur toit et que je dois respecter leurs règles et c'est tout a fait normal... Mais je me suis personnellement  obliger de ne jamais rien entreprendre ni de "stocker" dans me domicile de mes parents

Pour se qui est des études étant doubleur a plusieurs reprise mes études sont encore la pour une petit pairs d'année ^^

Gilda je n'utiliserais jamais son frère dans nos dialogues car je trouve pas nécessaire de ressortir tout ça (sauf si elle le veux )
Oui elle culpabilise vraiment beaucoup pour tout ça... de n'avoir rien vu (pour mes dépression et mes conso) et oui elle a une peur bleu de revivre la même chose avec moi... je fais tout pour la rassurer comme je peux et comme j'ai demander de créer une relation de confiance ou je lui dit tout, tout le temps et quelle me limite mais rien n'y fait...

Je ne veux vraiment pas commencer a faire un bras de fer avec elle... mais quand j'essaye de parler, de la rassurer et d'installer une confiance rien n'y fait et en voulant faire ça elle ne me parle presque plus... limite si elle me dit "a demain" 

Pour se qui est de mon père il a l'air de me faire confiance et n'a pas envie de commencer a se "battre" avec moi

Je suis a 100% d'accord pour voir un psy cela ne me dérange vraiment pas car je sais que sa ne pourra que aider !


Clean ton idée de lettre je me dit pourquoi pas essayer ^^ je pense faire ça mais il faut bien que je réfléchie a se que je compte écrire dessus pour faire les chose bien...

Je sais bien que ma mère fait tout ça par amour mais se que je comprend pas c'est que je me demande pourquoi commence t elle a se braquer et ne plus vouloir me parler... pour moi fonctionner comme ça ne mènera a rien

Je serais ravi de venir te parler en MP pour que tu "m'aide" a comprendre certaine chose...

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Parent - Comment convaincre mes parents que je ne prends pas de drogue ?
par xxxzzzaaa, dernier post 21 juillet 2022 par GordReno.C17
  8
logo Psychoactif
[ Forum ] Parent - La drogue, bouc émissaire des parents, à juste titre ou comme excuse ?
par Acid Test, dernier post 05 octobre 2016 par muttermutter
  10
logo Psychoactif
[ Forum ] Être avec une copine anti-drogue
par Degouter, dernier post 03 janvier 2017 par bazukero
  10

Pied de page des forums