Cannabidiol (CBD) le point sur la législation / PsychoACTIF

Cannabidiol - Cannabidiol (CBD) le point sur la législation


#1 12 juin 2018 à  21:04

pierre
Administrateur
8500
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 12416
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Cannabidiol (CBD) le point sur la législation

Mots-clés: [cannabidiol]

La Mildeca a sorti un article sur le point sur la legislation de CBD. Je vous laisse lire....

Cannabidiol (CBD) le point sur la législation


De nombreux produits présentés comme contenant du CBD sont récemment apparus sur le marché français. La MILDECA a piloté un groupe de travail interministériel afin de rendre publiques des informations juridiques et techniques validées par toutes les autorités concernées.
Le cannabidiol (CBD) fait partie des composés actifs majeurs du cannabis, autrement appelé chanvre, au même titre que le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC). Les tétrahydrocannabinols sont des substances inscrites sur la liste des stupéfiants3. Leur utilisation est donc strictement encadrée.

De nombreux produits présentés comme contenant du CBD sont récemment apparus sur le marché français. Il s’agit essentiellement d’e-liquides pour cigarettes électroniques, de produits cosmétiques ou de gélules.
C’est pourquoi, les autorités sanitaires souhaitent apporter une clarification sur la réglementation applicable à ces produits.

La réglementation française prévoit que toutes les opérations concernant le cannabis sont interdites, notamment sa production, sa détention et son emploi1. Dès lors, tout produit contenant du cannabidiol extrait de la plante de cannabis est interdit sauf s’il entre dans le cadre de la dérogation ci-après mentionnée.

Cette dérogation à ce principe d’interdiction existe afin de permettre  l’utilisation du chanvre à des fins industrielles et commerciales, notamment dans l’industrie textile, automobile, dans les marchés du bâtiment, de la papeterie, de l’oisellerie et de la pêche, des cosmétiques, de l’alimentation humaine, en jardinerie.

Ainsi, certaines variétés de cannabis ou de chanvre, dépourvues de propriétés stupéfiantes, peuvent être utilisées à des fins industrielles et commerciales sous trois conditions cumulatives :

- les variétés de chanvre autorisées figurent sur une liste2 ;
- seules les graines et les fibres peuvent être utilisées. L’utilisation des fleurs est quant à elle interdite ;
- la plante doit avoir une teneur inférieure à 0,2% en THC.
Le taux de 0.2 % de THC n’est pas un seuil de présence de THC dans le produit fini mais dans la plante elle-même. Or, des contrôles réalisés dans certains produits présentés comme contenant du CBD ont révélé la présence de THC.


La présence de THC dans les produits finis, quel que soit son taux, est interdite.



Les produits, et notamment les e-liquides  à base de CBD sont donc interdits s’ils contiennent du THC quel que soit le taux et s’ils ne sont pas obtenus à partir de variétés et de partie de plantes autorisées.

Par ailleurs, il est rappelé qu’en France, les seuls produits contenant des tétrahydrocannabinols et du CBD pouvant revendiquer des allégations thérapeutiques sont les médicaments autorisés par l’ANSM ou la Commission européenne sur la base d’un dossier évalué selon des critères scientifiques de qualité, sécurité et efficacité. Le non-respect de cette réglementation est passible de sanctions pénales.

Enfin, certaines publicités en faveur de produits contenant du CBD entretiennent une confusion entre le cannabis et le CBD et font ainsi la promotion du cannabis. Cette pratique est susceptible de constituer l’infraction pénale de provocation à l’usage de stupéfiant.


Ce qu’il faut retenir :
•  Les variétés de chanvre autorisées à des fins industrielles et commerciales sont réglementées et inscrites dans le Code de la santé publique ;
•  L'utilisation et la commercialisation de fleurs ou feuilles de chanvre, ou de produits obtenus à partir de ces parties de la plante, ne sont pas autorisées, quelle que soit la variété ;
•  Les e-liquides et autre produits à base de CBD sont  interdits s’ils contiennent du THC quel que soit la quantité et s’ils ne sont pas obtenus à partir de variétés et de partie de plantes autorisées;
•  Aucune vertu thérapeutique ne peut être revendiquée notamment par les fabricants, vendeurs de produits contenant du CBD.
•  Toutes les publicités portant allégations de vertus thérapeutiques sont interdites (à l’exception des médicaments bénéficiant d’une AMM).



1 Article R. 5132-86 I -1°du code de la santé publique (CSP)
2 Arrêté modifié du 22 août 1990 portant application de l’article R. 5132-86 du CSP
3 Arrêté du 22 février 1990 fixant la liste des substances classées comme stupéfiants


Source : http://www.drogues.gouv.fr/actualites/c … egislation

En ligne

#2 12 juin 2018 à  21:20

Mister No 
Pussy time
4700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 4237

Re: Cannabidiol (CBD) le point sur la législation

Rien de neuf.
Cet article m'a mis en rogne.

Voilà que la mildeca nous fait le coup de la loi de 70. Ce n'est pas un hasard du calendrier.
Une fois de plus, la loi de 70 censée nous protéger ne permet pas l'accès aux soins et en l'occurence à l'accès à du CBD.

Rien ne défonce dans les boutiques qui s'ouvrent et pourtant ils utilisent la loi de 70 pour les interdire et interdire les chanvriers français de fournir aux patients une molécule indispensable dans la pharmacopée.

L'Empire avance d'une case et nous fait écouter le bruit des bottes :

https://fr.vapingpost.com/cbd-le-gouver … -la-recre/

C’est ainsi que la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et les Conduites Addictives) s’est mis à la tête d’un groupe de travail dont l’objectif était de clarifier la situation juridique et technique du CBD en France, groupe de travail qui a, hier, rendu ses conclusions, dont voici quelques extraits :

“De nombreux produits présentés comme contenant du CBD sont récemment apparus sur le marché français. Il s’agit essentiellement d’e-liquides pour cigarettes électroniques, de produits cosmétiques ou de gélules.
C’est pourquoi, les autorités sanitaires souhaitent apporter une clarification sur la réglementation applicable à ces produits.

La réglementation française prévoit que toutes les opérations concernant le cannabis sont interdites, notamment sa production, sa détention et son emploi. Dès lors, tout produit contenant du cannabidiol extrait de la plante de cannabis est interdit sauf s’il entre dans le cadre de la dérogation ci-après mentionnée”.

La dérogation stipulée explique ainsi que :

“Certaines variétés de cannabis ou de chanvre, dépourvues de propriétés stupéfiantes, peuvent être utilisées à des fins industrielles et commerciales sous trois conditions cumulatives :

    les variétés de chanvre autorisées figurant sur une liste de l’arrêté modifié du 22 août 1990 portant application de l’article R. 5132-86 du CSP,
    seules les graines et les fibres peuvent être utilisées. L’utilisation des fleurs est quant à elle interdite,
    la plante doit avoir une teneur inférieure à 0,2% en THC.”

Le document rappelle également que “la présence de THC dans les produits finis, quel que soit son taux, est interdite”.

La suite concerne également directement la vape :

“Les produits, et notamment les e-liquides  à base de CBD sont donc interdits s’ils contiennent du THC quel que soit le taux et s’ils ne sont pas obtenus à partir de variétés et de partie de plantes autorisées.

Par ailleurs, il est rappelé qu’en France, les seuls produits contenant des tétrahydrocannabinols et du CBD pouvant revendiquer des allégations thérapeutiques sont les médicaments autorisés par l’ANSM ou la Commission européenne sur la base d’un dossier évalué selon des critères scientifiques de qualité, sécurité et efficacité. Le non-respect de cette réglementation est passible de sanctions pénales.

Enfin, certaines publicités en faveur de produits contenant du CBD entretiennent une confusion entre le cannabis et le CBD et font ainsi la promotion du cannabis. Cette pratique est susceptible de constituer l’infraction pénale de provocation à l’usage de stupéfiant”.

Voilà qui pourrait mettre un sérieux coup de frein au secteur concernant certains professionnels.

Rien de neuf, juste un rappel de l'interprétation de la loi de 70 quand au chanvre et les possibilités légales d'opérer avec celui-ci et/ou d'en obtenir légalement des fleurs, y compris quand celles-ci sont issues du catalogue officiel.

C'est verrouillé et ça tient depuis 50 ans.

Il faut s'attendre, je l'espère, durant les semaines et mois à venir, voire énormément de procès engagés, mais la loi de 70 a tellement bien ficelé le truc.
D'un côté l'état français et de l'autre un lobby qui se donne les moyens de défricher en France, laissant entendre qu'ils sont prêts à se battre en justice.

En attendant, toujours rien pour les malades.

Les gouvernements successifs refusent d'utiliser le code de santé publique qui permet culture, transformation, importation, prescription des cannabinoides en médecine.

Rien, toujours rien !

Ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.

Enfin, certaines publicités en faveur de produits contenant du CBD entretiennent une confusion entre le cannabis et le CBD et font ainsi la promotion du cannabis.

La promotion du cannabis ?
Des promotions à partir de quelles quantités ?
C'est une blague ? Ces propos paraissent surréalistes.

Avant hier le publique français ne savait pas que le CBD existait.
Pourtant, il y a depuis des décennies des millions d'usagers depuis le début de l'interdit.
Plus qu'ailleurs où la politique est moins répressive à l'égard des usagers.

Un grand nombre qui s'est vu et se voit interdit de médicament en pharmacie au passage depuis 70 accentué avec le fait que l'on ne peut plus toucher aux fleurs.

Depuis que le cannabis est interdit, un vaste trafique s'est orchestré, comme pour l'interdiction de l'alcool qui a créé l'Empire d'Al Capone.
C'est aussi simple que ça.

/forum/uploads/images/1531/153167855140.jpg

Bien entendu c'est la faute au CBD si notre jeunesse achète quand elle veut.
Pourtant, de la fumette, on en trouve partout et du CBD nulle part ou presque.
La confusion, c'est la mildeca qui l'entretient et qui en souffre.
La façade morale de ce type d'organisme étatique se craquèle quand ces contre vérités sont assénés comme des vérités scientifiques ou sociales émanant d'une loi qui a bientôt 50 ans.
J'imagine que nombre de magistrats de nos jours ne peuvent plus se permettre de raisonner de la sorte sans trahir leur intégrité.

C'est une forme de manipulation particulièrement perverse car elle sert des intérêts qui se foutent des nôtres, usagers ou patients.
Si les patients et les médecins sont peu informés ou formés, c'est en grosse partie la faute de la loi de 70 qui coupe l'herbe sous les pieds à toute initiative.
C'est cette même loi qui justifie l'existence de la MILDECA dont l’anagramme est une insulte en terme de bienveillance ; on ne lutte pas contre les addictions en luttant aussi contre les addicts en les condamnant.
Par exemple.

Dernière modification par Mister No (12 juin 2018 à  21:26)


Just say no prohibition !

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
6
[ Forum ] Cannabidiol - Cannabis: Le CBD Cannabidiol pour les nuls! par Hector
19666 29 avril 2017 à  18:02
par Sandratz
10
[ Forum ] Cannabidiol - Les propriétés du CBD (cannabidiol) par filousky
32268 12 mai 2017 à  10:24
par AhNonDavid
7
[ Forum ] Cannabidiol - Cbd par Wnrpan
488 10 juin 2018 à  22:29
par Wnrpan
    [ PsychoWIKI ] CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
14 juillet 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Quel aiguille(s) utilisez vous, et pourquoi ?
Il y a 3jCommentaire de Bootspoppers (37 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez
Il y a 3jCommentaire de Ghayb1984 (242 réponses)
[ Forum ]
Bang - Et taper des douilles que le soir ??
Il y a moins d'1mnCommentaire de Massa dans [Cannabis...](2 réponses)
[ Forum ]
Effets - Effet Taz plus court avec compléments alimentaires
Il y a 2mnCommentaire de Kevix2399 dans [MDMA/Ecstasy...](5 réponses)
[ Forum ]
Pharmacie - Hémorroïdes et Champignons ? [NO FAKE...]
Il y a 9mnCommentaire de CroustiBubu dans [Conseils généraux de...](2 réponses)
[ Forum ]
Culture - Culture monotub
Il y a 14mn
2
Commentaire de Licky Narson dans [Psilocybe - Champigno...](103 réponses)
[ Forum ]
Equivalence entre benzos - Xeroquel + Valium + Tiapridal+++++
Il y a 17mnCommentaire de Mauddamier dans [Benzodiazépines...](2 réponses)
[ Forum ]
CSAPA - HELP ! manque méthadone...
Il y a 25mnCommentaire de sud 2 france dans [TSO - maintenance au...](1 réponse)
[ Forum ]
Effets secondaires - Douleur aiguë après consommation
Il y a 29mnCommentaire de ILE dans [MDMA/Ecstasy...](6 réponses)
[ Forum ]
US:Accros aux opioïdes, ils blessent leur animal pour obtenir une...
Il y a 58mnCommentaire de JC dans [Actualités...](5 réponses)
[ Blog ]
No God
Il y a 7mnCommentaire de Ghayb1984 dans le blog de Massa (3 commentaires)
[ Blog ]
A propos du Racisme Ordinaire
Il y a 21mnCommentaire de ILE dans le blog de Marla Singer (9 commentaires)
[ Blog ]
Séance de piquage
Il y a 35mnCommentaire de DOT dans le blog de Luci0le (13 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 19:11
  [ PsychoWIKI ]
Pentedrone, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Teneur du THC dans la résine et l'herbe en 2017
[ Nouveaux membres ]
Fromage Divin, NotreDame420, jeanjan, franck32, Poseidon2Sun, AvecPlaisir, GingerBreathe, Oenara nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Taz et neuroleptiques
par Fluche, le 24 Jul 2018
Ça dépend quel neuroleptique, mais par exemple : Abilify : L'aripiprazole a montré une grande affinité in vitro pour les récepteurs dopaminergiques D2 et D3, sérotoninergiques 5-HT1a et 5-HT2a, et une affinité modérée pour les récepteurs dopaminergiques D4, sérotoninergiques 5-HT2c et 5-...[Lire la suite]
 MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion
par Krook23, le 08 Aug 2018
Salut à tous, je vais vous raconter ma première teuf faites il y a pile un mois. Il y a un mois, je venais d'avoir mon bac et d'avoir mes 18 ans, et pour fêter ça un collègue me propose de monter en soirée. Je savais qu'il faisait des teufs, et savait ce qu'il y avait dedans, j'ai essayer un p...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Une mine d'infos. Oui bcp de neuroleptiques bloquent les psychés, dont la MD :/ dans [forum] Taz et neuroleptiques
(Il y a 4h)
nous sommes là pour parler de drogues MERCI s2f dans [commentaire de blog] A propos du Racisme Ordinaire
(Il y a 5h)
++1 pour la sensation d’être traumatisé (je t'en avait fait pars) dans [forum] Beaucoup de questions sur les dangers des anticholinergique
(Il y a 6h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] MDMA/ecstasy, TR et témoignages sur la 1ere fois, la grosse discussion
(Il y a 6h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Taz et neuroleptiques
(Il y a 6h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0