Syndrôme sérotoninergique : à  quand la disparition des symptômes? / PsychoACTIF

Syndrôme sérotoninergique : à  quand la disparition des symptômes?

Publié par ,
39076 vues, 52 réponses
Fabrice 
Psycho junior
France
100
Date d'inscription: 25 Jan 2013
Messages: 306
Blogs
Au niveau des symptômes décris ca m'arrive les lendemains d'une consommation d'héroine voir dans la nuit qui suit d'avoir tout le corps qui se met à  trembler et à  suer, avec aussi cette sensation d'avoir un aimant au niveau du lobe frontal et de ressentir comme de petites décharges électriques dans le cerveau
J'ai toujours considéré que cela faisait parti de la cohorte de symptômes ressentis au cours d'un sevrage opiacé mais peut-être me trompe-je.
Par contre les rares fois ou j'ai consommé du lsd ou de la mdma, une bonne quinzaine de fois dans ma vie aucun des symptômes décrits ne s'est manifesté.
Avec du simple cannabis ou de l'herbe très forte j'ai déjà  ressenti une confusion mentale et des petites hallucinations visuelles et auditives, comme des loupés dans l'interprétation du réél.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Fabrice,
on parle plutot dans ce post des symptomes qui surviennent pendant des mois apres conso.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Ji-doo
off the grid
000
Lieu: IRL
Date d'inscription: 26 Dec 2012
Messages: 340

no_id a écrit

Syndrome serotoninergique :  c'est la mode en ce moment, des qu'on a un probleme apres la drogue, c'est un syndrome sérotomachintruc, meme si la dite drogue n'agit pas sur la sérotonine. Un syndrome séroto est AIGU, c'est a dire soit vous crevez soit c'est fini apres 24h.

FAUX !!!
Il y a visiblement différents degrés de syndrome serotoninergiques:


La forme bénigne se manifeste par des nausées, une agitation, un comportement agressif, des paresthésies
L'évolution est favorable en quelques heures après l'arrêt de l'ISRS
Cette forme peut passer inaperçue si le diagnostic n'est pas évoqué

La forme grave est un ensemble de manifestations psychiques, motrices et végétatives :

    Agitation, confusion, hypomanie
    Tremblements, myoclonies
    Hypertonie diffuse avec hyperréflexie ostéotendineuse, puis rigidité musculaire avec ses conséquences (difficulté respiratoire, trismus gênant l'intubation, rhabdomyolyse...)
    Mydriase (parfois aréactive), sueurs profuses, hyperthermie, frissons
    Augmentation de la pression artérielle, tachycardie, tachypnée

http://www.esculape.com/fmc/serotoninesurdosage.html

Dès 1993, il est apparu nécessaire de distinguer les divers degrés de gravité, depuis les formes légères à 
subaiguà«s jusqu’au syndrome sérotoninergique aigu, sévère et potentiellement mortel (par coagulation
intravasculaire disséminée, leucopénie, thrombocytopénie, crises tonico-cloniques, rhabdomyolyse,
hyperkaliémie, insuffisance rénale, rigidité musculaire avec hypoventilation et pneumonie d’aspiration,
« Multiple Organ Failure »,...). Unscore de sévérité a été développé en 1997.

Il distingue les formes légères, qui peuvent être prévenues, d’une évolution sévère et permet donc de mieux séparer les « réactions sérotoninergiques » pour les formes légères (manifestation la plus fréquente) des « syndromes sérotoninergiques» pour les formes sévères (événement rare).
Ce score comprend 9 items auxquels sont attribués des grades de 0 (absent) à  3 (sévère):
désordre del’orientation (sous forme de confusion, hypomanie et incoordination), agitation, myoclonies, hyperréflexie, tremor, vertiges, fièvre, transpiration et diarrhées. Un syndrome sérotoninergique est avéré pour un score égal ou supérieur à  7.

http://www.pharmacoclin.ch/_library/pdf/2006_33_5_6.pdf

Dernière modification par Jhi-dou (21 janvier 2014 à  23:43)


TV + ordi + smartphone + etc. la jeunesse passe la moitié de son temps éveillé le regard fixe devant un écran, le champs de vision réduit à  moins d'1 mètre !

Hors ligne


gofix 
Portoxico
Portugal
010
Date d'inscription: 23 Jan 2013
Messages: 629
Bonsoir

en 1996 j'ai perdu un pote car il était tellement bloqué depuis plusieurs jours il avait des remontées horribles et un jour personne le voyait tout le monde était inquiet et les flics l'on retrouvé pendu dans son salon en plus le pote qui l'a initier au LSD et devenu fou (remontées) et il disait que si l'autre pote s'était suicider c'était de sa faute.
voilà  comment deux de mes potes ont fini, un suicide, et l'autre est devenu fou a vie.

L'ivrogne et l'enfant disent ce qu'ils ont sur le coeur.

Hors ligne


le varan (ex-le gecko)
Invité
Bonjour à  tous,

Etant un petit peu de la partie (la neurologie), je voudrais faire quelques remarques :
1/ Le syndrome serotoninergique est une réalité. C'est un état provoqué par un EXCES de sérotonine (par exemple, lors d'un surdosage d'un AD de la famille des "inhibiteurs spécifiques de la recapture de la sérotonine", les IRSS). Ce syndrome cesse vite dès que la sérotonine est redescendue (quelques heures).
2/ Les effets des dopes, en particulier des RC, sur la sérotonine sont très mal connus. Par analogie avec la maladie de Parkinson qui est due à  la disparition des neurones produisant la dopamine, il est possible que certaines entraînent une mort spécifique des neurones produisant la sérotonine, mais rien de sûr.
3/ LE PLUS IMPORTANT On connaît encore très mal comme agit la sérotonine. N'oubliez pas qu'il existe 13 récepteurs différents de la sérotonine, avec des affinités différentes et des agonistes/antagonistes différents. Même si on a découvert (par hasard) l'effet des IRSS, la sérotonine, tout comme la dopamine, sont des molécules dont la fonction est extrêmement complexe et encore TRES MAL COMPRISE. Je ne pense pas qu'avaler de la sérotonine soit d'une quelconque efficacité.
Bonne journée à  tou(te)s

prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Une precision,
Le HPPD est post hallucinogene mais ne comporte pas d'hallucinations = c'est à  dire que la personne qui les éprouve sait que ce sont des distorsions de perception, alors que les hallucinations sont des fausses visions que le patient croit reellement voir.
Quand il y a des hallucinatrions on est dans le domaine de la psychose post hallucinogène et pas du HPPD.
Du moins c'est comme ça que c'est décrit.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


stella 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2007
Messages: 360
Blogs
Sincèrement je ne suis pas si sûre que le SS ne dure que 24h... Personnellement j'ai toujours de gros problème d'anxiété/stress/rage et des manifestations neurologique après mon SS. Je ne sais pas si mes problèmes neuro et d'angoisse/stress/rage sont tous à  mettre sur l'étiquette du SS. Mais bon je n'ai jamais autant souffert moralement et physiquement.
Je vous ferai un petit bilan des résultats du neurologue. Je discuterai de tout ça avec lui, du moins pour le SS.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Comme tu as du le voir le SS est encore mal connu. Donc il y a probablement encore des choses que nous (je veux dire en lisant les publications) ignorons. Donc vois avec ton neurologue. Et s'il y a des idées nouvelles à  partager, ce forum me parait le lieu le plus approprié.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


no_id 
Banni
000
Date d'inscription: 14 Dec 2013
Messages: 21

Jhi-dou a écrit

no_id a écrit

Syndrome serotoninergique :  c'est la mode en ce moment, des qu'on a un probleme apres la drogue, c'est un syndrome sérotomachintruc, meme si la dite drogue n'agit pas sur la sérotonine. Un syndrome séroto est AIGU, c'est a dire soit vous crevez soit c'est fini apres 24h.

FAUX !!!
Il y a visiblement différents degrés de syndrome serotoninergiques:


La forme bénigne se manifeste par des nausées, une agitation, un comportement agressif, des paresthésies
L'évolution est favorable en quelques heures après l'arrêt de l'ISRS
Cette forme peut passer inaperçue si le diagnostic n'est pas évoqué

La forme grave est un ensemble de manifestations psychiques, motrices et végétatives :

    Agitation, confusion, hypomanie
    Tremblements, myoclonies
    Hypertonie diffuse avec hyperréflexie ostéotendineuse, puis rigidité musculaire avec ses conséquences (difficulté respiratoire, trismus gênant l'intubation, rhabdomyolyse...)
    Mydriase (parfois aréactive), sueurs profuses, hyperthermie, frissons
    Augmentation de la pression artérielle, tachycardie, tachypnée

http://www.esculape.com/fmc/serotoninesurdosage.html

Dès 1993, il est apparu nécessaire de distinguer les divers degrés de gravité, depuis les formes légères à 
subaiguà«s jusqu’au syndrome sérotoninergique aigu, sévère et potentiellement mortel (par coagulation
intravasculaire disséminée, leucopénie, thrombocytopénie, crises tonico-cloniques, rhabdomyolyse,
hyperkaliémie, insuffisance rénale, rigidité musculaire avec hypoventilation et pneumonie d’aspiration,
« Multiple Organ Failure »,...). Unscore de sévérité a été développé en 1997.

Il distingue les formes légères, qui peuvent être prévenues, d’une évolution sévère et permet donc de mieux séparer les « réactions sérotoninergiques » pour les formes légères (manifestation la plus fréquente) des « syndromes sérotoninergiques» pour les formes sévères (événement rare).
Ce score comprend 9 items auxquels sont attribués des grades de 0 (absent) à  3 (sévère):
désordre del’orientation (sous forme de confusion, hypomanie et incoordination), agitation, myoclonies, hyperréflexie, tremor, vertiges, fièvre, transpiration et diarrhées. Un syndrome sérotoninergique est avéré pour un score égal ou supérieur à  7.

http://www.pharmacoclin.ch/_library/pdf/2006_33_5_6.pdf

Oui oui la dessus je n ai pas dit le contraire (quoique si sur psychonaut j avai di un peu le contraire mais g pu me rendre compte de mon erreur), ce que je voulais signaler c que le SS est un probleme aigu et qu il est sensé s arreter de lui meme en 48h max (pas sur mais tu voi la fourchette). Si 10 mois apres un ss t a encore des symptomes ce n est plus un ss (meme si il y a des cas ou les problemes au long terme sont directement le resultat du ss)

Sinon, bon retablissement a l auteur, il ne faut pas perdre espoir... J ai mi perso plus de 6 mois a me remettre de quelques mois d antidepresseurs (pour ne pas dire entre 1 et 1,5 ans)(problemes d humeur et d anxiete surtt)...Et g deja eu 2* des probleme au long cour apres certaines substances, ca a tjrs fini par s arreter (les 2 episode d anxiete/depersonnalisation ont dure 4 mois chacune)... Comme quoi ca peu se remettre en place !

Dernière modification par no_id (24 janvier 2014 à  03:28)

Hors ligne


le varan (ex-le gecko)
Invité
Bonjour Stella,

Qui a établi le diagnostic de SS dans ton cas ? Tu devrais relire les posts de prescripteur, mêmes s'ils ne sont guère optimistes sur l'état actuel de nos connaissances de la chimie du cerveau. Petit exemple : certains neuro-pharmacologues commencent à  penser que l'effet du Prozac (le plus célèbre des IRSS) ne passe pas par la sérotonine thinking.
Suit les conseils et va consulter un neurologue. Va dans un service hospitalier, avec un neuro "en ville" tu vas perdre du temps et t'emmerder avec les examens.
Bonne journée à  toi

stella 
Psycho junior
000
Date d'inscription: 25 Sep 2007
Messages: 360
Blogs
Je suis dans une clinique "de repos" suite à  ma confusion mentale faite aux urgences même. Mes parents ont expliqué pour moi (ben oui je n'arrivais plus à  parler) que j'avais pris la veille 2 cachets contre indiqués seroplex et tramadol.
Personne du corps médical n'a jamais cité le nom de ce que j'ai pu subir à  part le terme "d'interaction médicamenteuse". Moi même j'ai fais des recherches ici et ailleurs et il est clair que tous les symptomes que j'avais lors de ma crise aigue ressemblait au SS.
Et j'attend depuis 11 jours de voir un bon neurologue...

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Tu peux donner à  tes soignants la référ(ence
http://www.addictions-franchecomte.org/ … rgique.pdf
C'est sur un site pro, si ça peut les rassurer.
Par ailleurs je t'avais répondu à  un moment qu'il était probable que tu étais deja pas loin de l'effet max avec ton traitement habituel (Seroplex je crois) , ce qui explique qu'ujn peu de tramadol t'aie fait basculer.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Benjamin Armerion 
Opïoidocannabinomane
000
Date d'inscription: 29 Apr 2013
Messages: 164
Blogs
Prescripteur, tu crois que je peux être sujet au syndrome séroto?

Mon traitement c'est métha 90mg, oxycontin 30mg matin et soir, oxynorm 10 2x/jour, seroplex 15, solian 200. D'après la pharmacie il paraît même que solian et seroplex ça serait mauvais pour le coeur.

Je fais 1m80, 100kg, 26 ans, ancien fumeur (nouveau vapoteur).

Ce que je préférerai, - c'est ce dont s'abuse l'esprit abusé -, c'est d'aimer la terre comme l'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.
(Ainsi parlait Zarathoustra, trad. Georges-Arthur Goldschmidt, p. 170, Éd. Livre de poche n° 987)
"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à  une société profondément malade." J. Krishnamurti

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Le syndrome serotoninergique a priori non. Toutefois les neuroleptiques peuvent parfois donner des dystonies qui potentialisent un éventuel syndrome serotoninergique. Donc consultes si tu as ce genre de pb (spasmes, raideur des muscles , même torticolis ou equivalent).
Par contre tu as 3 medicaments qui allongent potentiellement l'espace QT (c'est une constatation "technique" à  l'ECG=ElectroCardioGramme) ce qui entraine un risque de torsades de pointe ('trouble du rythme ventriculaire qui peut etre grave en effet). la methadone, le seroplex et le solian,
Donc je te conseille de faire un ECG (medecin de ville ou cardiologue) pour mesurer cet espace QT. Normalement cela ne se fait qu'au dessus de 110 mg de Methadone mais avec les associations l'ECG est largement justifié.S'il est allongé il faudrait revoir ton Tt.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


seba59 
Banni
000
Lieu: Marcq-en-Baroeul
Date d'inscription: 21 Aug 2012
Messages: 959
Blogs
Salut Benjamin A,

Si tu veux tu ne me réponds pas, mais tu arrives à  bosser avec tout ce que tu prends? Tu as des douleurs pour recevoir de l'oxycontin en plus de la méthadone? J'ai l'impression que tu es peut-être un peu surmédiqué, non?

Amicalement,

seba59           rasta

"Ils ont cru s'enivrer des Chants de Maldoror, et maintenant ils s'écroulent dans leur ombre animale." H.F. Thiéfaine

Hors ligne


Benjamin Armerion 
Opïoidocannabinomane
000
Date d'inscription: 29 Apr 2013
Messages: 164
Blogs
Merci prescripteur!

Oui j'arrive à  bosser avec tout ce que je prend, et bien en plus! (J'en suis le premier surpris)
J'ai un boulot fixe tranquille, une nana. En plus de mon tt je fume du cannabis et tout vas bien.

L'oxy en plus de la métha c'est donné par l'addicto pour des grosses douleurs au dos en effet. J'arrêterais peut-être si l’ostéopathe arrive à  bien me soigner.

Le séroplex je viens d'essayer d'arrêter mais j'étais plutôt anxieux donc j'ai préféré continuer (j'étais passé de 15 à  10). Le Solian à  chaque fois que j'ai voulu arrêter j'ai eu des putains de moments de pas bien, de délire etc (je pense pas être psychotique mais bon). Donc celui là  je le pense très utile.

C'est clair que j'ai bcp de médocs, mais j'en ai besoin je pense...

Ce que je préférerai, - c'est ce dont s'abuse l'esprit abusé -, c'est d'aimer la terre comme l'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.
(Ainsi parlait Zarathoustra, trad. Georges-Arthur Goldschmidt, p. 170, Éd. Livre de poche n° 987)
"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à  une société profondément malade." J. Krishnamurti

Hors ligne


Benjamin Armerion 
Opïoidocannabinomane
000
Date d'inscription: 29 Apr 2013
Messages: 164
Blogs
Par contre je bosse mais je suis reconnu travailleur handicapé par la MDPH.
En effet (si tu lis mon blog), j'ai bossé loin de chez moi (4h transport + 8h de taf soit 12h par jour) pendant 3 ans je suis enfin revenu chez moi par mutation en septembre 2013.

Sinon prescripteur, dès que je vois mon médecin je lui demande pour l'ECG. Je dois aussi lui demander un examen du foie vu que je bouffe des cachetons depuis 2007 (+ la drogue).

Ce que je préférerai, - c'est ce dont s'abuse l'esprit abusé -, c'est d'aimer la terre comme l'aime la lune et de n'effleurer sa beauté que des yeux.
(Ainsi parlait Zarathoustra, trad. Georges-Arthur Goldschmidt, p. 170, Éd. Livre de poche n° 987)
"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à  une société profondément malade." J. Krishnamurti

Hors ligne


ZombyWoof 
Psycho sénior
France
200
Date d'inscription: 30 May 2013
Messages: 677
Blogs
@Stella: Etant bipolaire, je viens de faire un gros épisode dépressif et mon vieil ami psy, sans trop se préoccuper m'a collé sous Deroxat, alors que j'ai des ordo pour 400 mg de tramadol par jour, si besoin.
Heureusement que j'ai été curieux, je courais tout droit aux convulsions.

Sinon en 45 ans de prises ponctuelles d'hallucinogènes, j'ai connu 2 nanas "restées perchées", des années après un bad, mures pour l'HP définitif, une avec du LSD, une qui "voyait la vierge", était déconnectée de la réalité, et le pire c'est la seconde, avec du STP qui venait de Californie (2,5-diméthoxy-4-méthylamphétamine), alors elle c'était impressionnant, elle avait toujours le regard dans les airs comme si elle voyait des insectes ou des avions, que sais-je, ne parlait plus, et le personnel était obligé de l'aider à  manger, elle ne regardait même pas l'assiette.

"SOLA DOSIS FACIT VENENUM." Paracelse
(Seule la quantité fait le poison).
--------------------------------------------
Ex "hard-droguiste"  wink

Hors ligne


no_id 
Banni
000
Date d'inscription: 14 Dec 2013
Messages: 21
A l'auteur original du post :
Peut etre te souvient tu quelle drogue particulierement t'a provoqué ces symptomes ?
Parce que ce que tu décrit ressemble fortement aux problème post-MDMA que beaucoup relate sur bluelight (ce qui est d'ailleur la raison du pourquoi je ne prendrai plus jamais de MD)

Honnetement pour la K j'ai rarement vu des personnes souffrant de prob long terme apres, en tout cas pas les symptomes que tu décris, pour le 2c-b/acide en général les problemes au long terme sont plus du genre HPPD ou dépersonnalisation (quand ce n'est pas psychose), le tramadol je sais pas mais je ne pense pas que ce soit trop violent (apres en combo je sais pas).
Par contre sur bl il y en a beaucoup qui souffrent de problemes similaire apres abus de MD.

Dernière modification par no_id (25 janvier 2014 à  10:02)

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
12800
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 7184
Blogs
Stella,
Ne t'inquite pas des exemples de ZombyWoof, ce n'est pas du tout ce que tu présentes qui est plutot d'ordre neurologique que psychiatrique.
Sinon merci à  no-id. En effet il ya des discussions sur le rôle neurotoxique des metabolites du MDMA, qui peut donc être considérablement augmenté chez certaines personnes (metaboliseurs lents avec CYP2D6 bas)  ou avec certaines substances (jus de pamplemousse notamment).
http://www.reddit.com/r/DrugNerds/comme … tabolites/
Stella, il est possible que tu aie une activité CYP2D6 basse ce qui expliquerait ta sensbilité au seroplex.
Tout ceci est très compliqué mais pour ce qui te concerne devrait surtout te conduire à  être très prudente avec tous les psychotropes !!!!   demon1demon1demon1
Amicalement

Dernière modification par prescripteur (25 janvier 2014 à  10:16)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


Ali baba
Invité

prescripteur a écrit

Un certain nombre de temoignages sur ce forum font etat de troubles moteurs (dystonie notamment des machoires) persistant des mois apres usage de MDMA. Ce que la science ne semble pas connaitre. Donc la question est "est ce associé à  des symptomes du HPPD (il semble que ce soit le cas, mais rarement, chez Lilithea) ou est ce que cela n'a rien à  voir.
Amicalement

J'ai déjà  ressenti ce symptôme de machoires serrées, plus de 6 mois après une prise d'ecstasy, et de façon totalement isolée (ss aucun autres symptômes). En général, mes machoires se serraient à  des moments où je stressais un peu.

Le bon côté, c'est qu'il m'a appris que le X restait plusieurs mois dans le corps, ce qui m'a convaincu d'éviter d'en prendre de façon régulière.


Ali baba
Invité

prescripteur a écrit

Une precision,
Le HPPD est post hallucinogene mais ne comporte pas d'hallucinations = c'est à  dire que la personne qui les éprouve sait que ce sont des distorsions de perception, alors que les hallucinations sont des fausses visions que le patient croit reellement voir.
Quand il y a des hallucinatrions on est dans le domaine de la psychose post hallucinogène et pas du HPPD.
Du moins c'est comme ça que c'est décrit.
Amicalement

En ce cas, il est inexact, selon mon expérience perso concernant de l'ecstasy ou des champignons mexicains (achetés dans les coffee-shops à  Amsterdam quand c'était légal) de qualifier d'hallucinations les expériences sensorielles étranges éprouvées pendant la prise de produit : j'étais parfaitement conscient qu'il s'agissait de perceptions irréelles.


Mioche
Invité

Disturb a écrit

prescripteur a écrit

Disturb, peux tu decrire precisément ce que tu entends par "rester perché".

Salut Prescripteur ,

désolé pour la réponse tardive.

  Dans le jargon des défoncés , voici en gros ( car effectivement le terme est employé à  tord et à  travers ) ce que je peux expliquer du terme  " rester bloqué/ perché "

  Je vais rejoindre ce que disait Rico , sauf que d'après moi cela ne touche pas qu'au LSD , mais bien à  toutes les drogues ( EDIT : hors opiacés , bien vu prescripteur wink )  , surtout la classe des Amphet' !!!

  En gros, et pour moi : ( je parle en connaissance de cause , j'ai 4 ou 5  "ex" potes/amis que je ne "reverrai " jamais... )

  Le terme " perche " définie en général l'état de conscience modifiée dans lequel on se trouve à  un instant T
du genre " ouahh mec, ils sont trop bon tes TAZ , je suis complètement perché "  .

  Jusque ici tout est normal , le terme "perché" est synonyme de "défoncé"...ce qui est normal mettons 2 h apres avoir gobé une saloperie ...

  Là  où en revanche l'expression prend tout son sens ( " blocage " ) , c'est quand , et à  cause d'un facteur X ( manque de sommeil ? facteur stress ? corps déshydraté ? prédisposition génétique ? ...etc etc...il y en a tellement ) , c'est donc quand le cerveau " grille " et reste dans cet état de défonce permanente .

  La personne " restée perchée " se trouve alors dans un état second ( hallucination, désorientation, paranoïa etc etc...(encore une fois beaucoup de facteurs" neuro/psycho " différents)  ) , meme plusieurs jours/semaines/mois/années / toute la vie dans cet état

  Je prends un exemple concret . Mon meilleur pote , Une vingtaine d'année dans les années 2000 . Jeune homme intelligent, stable ( en apparence du coup ^^) , cultivé , jamais un mot plus haut que l'autre, bref , un mec en or...

le lieu :   Je ne sais quel technival dans le centre de la france .

les fait...tout simple : on passe notre week end , sauf qu'au bout de deux trois jours, et malgré le pauvre petit gramme de mushroom et un meug de speed. , et bien il n'en aura pas fallu plus pour que mon pote pète un plomb et ne redescende JAMAIS de sa défonce.

  Aujourd'hui encore, soit presque 15 ans après , il parle à  sa TV , croit que sa mere est de meche avec Jésus pour venir le tuer et j'en passe et des meilleurs.

  Je qualifie cet état de folie , tout simplement , mais induite par une modification de l'état de conscience via des stupéfiants , ensuite pourquoi et comment le corps et le cerveau restent dans cet état en permenance ( rester perché ) là ...je sèche...ainsi que beaucoup de professionnel j'imagine...

   J'espere que cette petite explication t'aura aidé à  mieux comprendre ce que je voulais dire avec le terme rester collé / perché / bloqué

  Je précise , que cet état de " folie " permanente , n'est aucunement lié à  une drogue en particulier ni aucun dosage précis. Des gens vont pouvoir se mettre minable sans jamais avoir aucun problème , et pour d'autre il suffira d'une fois pour que le cerveau grille....

   Désolé pour le HS ,
   Prescripteur : Si tu le souhaites , y'a moyen de creer une nouvelle discussion à  partir de ce sujet...
   up to you.. ,wink

Bye
Disturb

Ton meilleur amis etait probablement predispose a la schizophrénie, les champignon le lui on fait decouvrire.


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » MDMA/Ecstasy
  •  » Syndrôme sérotoninergique : à  quand la disparition des symptômes?

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Effets secondaires - Es ce un syndrome sérotoninergique ?
par DR.JESUS, dernier post 15 août 2019 à  23:40 par Vivel
  5
[ Forum ] Syndrome sérotoninergique, est-ce fréquent ?
par DominoViolet, dernier post 25 août 2017 à  19:59 par TheRealSlimShady
  1
[ Forum ] Trip report de prévention apres un syndrome sérotoninergique léger
par Psychotropeur, dernier post 28 septembre 2019 à  15:42 par Psychotropeur
  0
  [ PsychoWIKI ] Le syndrome sérotoninergique
  [ PsychoWIKI ] Le HPPD (Hallucinogen Persisting Perception Disorders)



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 6hCommentaire de calou (28 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    2C-B - Gros bad sous 2cb
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    TR Salvia x10
    Il y a 23hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Etude - Métha/burpé, plus qu'un TSO
    Il y a moins d'1mnCommentaire de ca_ira_mieux dans [TSO - maintenance au...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Est-ce qu'il y a une accoutumance a la metha (qui necessite une au...
    Il y a 5mnNouvelle discussion de ca_ira_mieux dans [Méthadone...]
     Forum 
    Champignon bon ou a jeter ???
    Il y a 10mnCommentaire de Thooooomas dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Actualité - Ils dénoncent «la pression permanente» pour boire au travail
    Il y a 32mn
    -1
    Commentaire de krakra dans [Alcool...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Première fois - Que prendre pour débuter avec la DMT
    Il y a 39mnCommentaire de Timide Jovial dans [DMT, changa et ayahua...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Dosage et effets
    Il y a 46mnCommentaire de WeWantCookies dans [Speed-Amphétamines...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Iconographie - Tox'Art - Dessins inspirés par la came et l'addiction en général
    Il y a 1h
    79
    Commentaire de L'Apoticaire dans [Culture drogues...]
    (98 réponses)
     Forum 
    Actualité - Présentation de Psychoactif
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de plotchiplocth dans [Utilisation du site P...]
    (10 réponses)
     Blog 
    Confessions d'un enfant du siècle.
    Il y a 2hCommentaire de psychodi dans le blog de HeroinIsMyLife
    (27 commentaires)
     Blog 
    JIMI essai et poésie / parler autrement de la « toxicomanie »
    Il y a 4hNouveau blog de prescripteur dans [Poèmes]
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 6h
    9
    Commentaire de Hilde dans le blog de Rick
    (32 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 17:29
     PsychoWIKI 
    2C-B, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Milkyberry, Ledissident, Capriche, Stefane_59, Edwards nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     TR : voyage au DMT, ou la conscience diluée dans l'univers
    par Timide Jovial, le 10 Dec 2019
    Set, setting et matos. Ça me trottait dans la tête depuis l'aprem : tiens, et si je me faisais une petite incursion au royaume de Dimitri ce soir ? Ben ouais, bonne idée ! Mais pourquoi donc attendre le soir ? Ça me semble plus adapté si l'on ne veut pas être dérangé à l'improviste par une...[Lire la suite]
     Injection sous-cutanée
    par Maldoror, le 14 Jan 2019
    Bonjour à tous, Je suis nouvelle sur le forum et c’est la première fois que je publie. Donc pardonnez-moi par avance si je suis un peu maladroite dans mes formulations. Je suis consommatrice quotidienne d’opioïdes depuis un peu plus de deux ans : j’ai commencé avec l’oxycodone de m...[Lire la suite]
     Neuf mois pour ce TR : QUELLE CLAQUE
    par Sociophrenic, le 11 Dec 2019
    Salut à vous tous amis du psychédélisme, Nous sommes le 11 décembre, et le trip que je m'apprête à vous conter remonte au 21 février dernier. J'avais seulement griffonné à chaud un tas de phrases clés incompréhensibles. Allez savoir pourquoi, je n'ai jamais trouvé la détermination d'en...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Actualités

    Métha/burpé, plus qu'un TSO (12 décembre 2019)
    Présentation de Psychoactif (11 décembre 2019)
    Pénurie de hash et saisie (11 décembre 2019)
    Les derniers champis

    rah je bave devant tes tof zazou chaque fois, surtout pour la came, g dja oxy :) dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 3h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] TR : voyage au DMT, ou la conscience diluée dans l'univers
    (Il y a 4h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Injection sous-cutanée
    (Il y a 5h)
    Bien contente de lire ça. À confirmer. Lena. dans [forum] Je detruit le mythe des "benzos non sniffable"
    (Il y a 9h)
    Bien d’accord pour le geste militant. dans [forum] Disponibilité de la naloxone vers chez vous ?
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums