Durée du syndrome des jambes sans repos pendant un sevrage codéiné

Publié par ,
23649 vues, 9 réponses
avatar
Vitaamix femme
Nouveau membre
Inscrit le 29 May 2017
4 messages
Bonjour,

Je suis accro au codoliprane depuis le mois de décembre. Je prenais des cachets en très grande quantité. Ça pouvait monter à  1 paquet par jour (10cp). J'ai voulu arretet la semaine dernière car j'en avais marre que mes humeurs dépendent de c'est comprimés à  forme galénique.
Voici un état du sevrage :
Mardi dernier 3 cachets
Mercredi 2
Jeudi 1
Vendredi samedi dimanche : rien
Les 2 premiers jours, j'ai eu droit aux effets du sevrage que l'on associe au sevrage de l'héroïne : courbatures, nausées,  intense fatigue et lourdeur sur les épaules,  et surtout : le syndrome des jambes sans repos.
Depuis jeudi, tout va mieux, sauf ce fameux syndrome sans repos qui, j'ai l'impression, s'intensifie de jour en jour.

Voilà  donc ma question : avezvous déjà  vécu ce type de sevrage ? Etes-vous passés par le syndrome des jambes sans repos ? Si oui, combien de temps cela a-t-il duré ?

Je ne dors plus. Je suis fatiguée. J'ai peur d'avoir déclenché qqc de mauvais dans mon cerveau et que ce syndrome reste à  vie. J'ai besoin d'être rassurée !

Je vous remercie d'avance !

" Prendre soin de soi, c'est la meilleure manière de prendre soin de ceux qu'on aime "

Hors ligne

 

avatar
Recklinghausen homme
Adhérent PsychoACTIF
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Un peu rapide la baisse de codéine... Tu as dû souffrir sad

Concernant le Syndrome des jambes sans repos, malheureusement, il n'existe pas de règles précises.

Apparemment, cela arrive plus fréquemment chez les utilisateurs d'opiacés.

Mais je me permets de te rassurer, il existe des traitements médicaux dans le cas où ce syndrome deviendrait invalidant, particulièrement s'il avait une incidence sévère sur le sommeil du patient.

A titre personnel, ( je souffre de ce syndrome qui est apparu quelques mois après avoir été diagnostiquer diabétique ), mon traitement consiste à  une légère augmentation du dosage d'oxycodone ( 15 mg à  la place de 10 sur la prise du soir ).

Néanmoins, vu que tu as souhaité te passer d'opiacés, je ne te conseille absolument pas cette molécule.

D'autres ont montré de bons résultats. Il s'agit de médicaments contre la maladie de Parkinson.

Ce sont l'Adartrel ( le Ropinirole ) ou le Sifrol ( le Pramipexole ).

Ces médicaments sont ( bien sûr ) soumis à  prescription médicale.

Je t'engage à  en discuter avec ton médecin traitant si ce symptôme devenait invalidant pour vivre au quotidien.

Je te déconseille la reprise de la codéine car rien ne dit qu'elle va stopper ce phénomène d'impatiences au niveau des jambes.

Par contre, si tu venais un jour à  reprendre une consommation de codéine, je te mets en garde contre le.medicament que tu utilisais.

Il contient du paracétamol et les doses que tu consommais étaient trop importante.

Le paracétamol, c'est 4 grammes maximum par jour, et seulement 3 grammes si la consommation devait être étendue à  un terme moyen ou long.

Il existe d'autres médicaments qui ne contiennent que de la codéine et avec lesquels tu ne risqueras pas des problèmes au foie qui peuvent dans certains cas se manifester de manières irréversibles.

Prends soin de toi ( et tiens nous au jus ),


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

avatar
Syam homme
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
Inscrit le 26 May 2015
3358 messages
Non rien à  vie ne t'en fais pas, surtout pas ce syndrome. Des tas de gens décrochent des opiacés et quand c'est trop "sec", c'est un traumatisme, mais ça ne laisse pas de trace à  vie. Parfois une déprime s'installe quelques temps si la quantité prise était élevée et a duré longtemps. Mais toi ça ne fait pas longtemps donc tu seras sortie d'affaire d'ici peu et complètement et sans séquelles.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

avatar
Vitaamix femme
Nouveau membre
Inscrit le 29 May 2017
4 messages
Bonjour à  vous 2,

Je vous remercie sincèrement pour vos réponses.

Reck, merci. En effet je souffre beaucoup depuis l'arrêt total du codoliprane. C'est pas facile du tout. J'en ai parlé à  mon conjoint car je suis devenue un peu colérique.  Je n'ai pas à  lui faire subir cela..
En effet, je suis pourtant consciente des effets néfastes du paracetamol. Mais quand on devient addict pour déconnecter, j'imagine que l'on devient assez rapidement inconscient, comme un enfant, ou dans le déni tout simplement. Je refuse de toucher une fois de plus à  la codéine.  Je veux me sevrer complètement et je trouve cela aberrant qu'on puisse se procurer du codoliprane aussi facilement en pharmacie.
Cete expérience m'apporte un éveil de conscience et je voudrais maintenant prendre plus soin de moi et changer mon mode de vie et son hygiène.

Je n'ai dormi que très peu la nuit dernière (1h30 entre 1h30 et 3h puis 3h entre 4h30 et 7h30). Déjà  en route pour le boulot.

Vers 1h j'ai voulu me rassurer en appelant le numéro d'astreinte de drogue informations service.
Syam, ils ont confirmé tes dires.  On associe les effets d'un sevrage à  la codéine à  ceux de l'héroïne, rien que ça. Mais les symptômes devraient stopper entre 5 à  10j. C'est déjà  long, mais mieux qu'à  vie.
En tout cas merci Syam, ton message m'a beaucoup rassuré aussi.

Merci encore à  vous 2. Je vous tiens au courant de ma journée au travail et surtout de ma prochaine nuit.

Bonne journée.

" Prendre soin de soi, c'est la meilleure manière de prendre soin de ceux qu'on aime "

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
Inscrit le 22 Feb 2008
11142 messages
Bonjour,
Le syndrome des jambes sans repos est aussi assez fréquent dans la population générale donc il est possible (mais peu probable) que tu aie une sensibilité personnelle cachée par la codéine, qui est un des traitements donnés dans cette affection.
Donc la fin du sevrage amènera une amélioration dans les jours qui viennent mais si tu ressens encore des symptomes les traitements proposés ci dessous (+ les "petites moyens" à  ne surtout pas négliger ) pourraient t'être prescrits par le médecin. Personnellement je ne conseille pas les dopaminergiques, du moins au début.
Lis bien toutes les pages , le traitement est vers la fin !!!
Amicalement

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/P … s_repos_pm

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Syam homme
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
Inscrit le 26 May 2015
3358 messages
Vita : "je trouve cela aberrant qu'on puisse se procurer du codoliprane aussi facilement en pharmacie"

Ce produit rend d'immenses services et les personnes qui l'utilisent correctement ne deviennent que rarement accros. C'est quand même gonflé d'accuser la vente en pharmacie d'un produit des soucis qu'il rencontre alors qu'on en a consommé une boite par jour. Pour info tu as une notice d'utilisation et si tu avais respecté les doses recommandées tu n'en serais pas arrivé là .

On est des êtres intelligents, et avoir recours systématiquement à  l'interdiction ça déresponsabilise les gens, ça porte atteinte à  ceux qui eux savent s'en servir de façon juste et avec de gros bénéfices, bref ça m'exaspère un peu ce genre de réflexion... Ceux qui aiment vivre dans les interdits et une société qui règle tout pour eux, pourquoi vous faites pas une secte pour aller vivre entre vous et laisser les gens normaux en paix?

Dernière modification par Syam (29 mai 2017 à  10:48)


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

avatar
Vitaamix femme
Nouveau membre
Inscrit le 29 May 2017
4 messages
Merci au prescripteur pour ce précieux article.
Je me sens tout de même mieux maintenant.
Chère Syam, tu as totalement raison. Je suis dans une passe un peu difficile due à  la fatigue de mes insomnies et j'ai écrit mon message de ce matin sous l'effet de celle-ci.
Je sais que si j'avais été plus responsable, j'aurais complètement pu éviter ce passage.
Honnêtement ce n'est pas mon genre de tomber dans quelconque addiction, je me suis laissée porter par mes démons dernièrement mais je pense qu'il s'agit d'une expérience positive car je ne referai plus jamais la même erreur.
Il est vrai que ce produit peut rendre d'immenses services et je n'ai pas eu une attitude très 'adulte' en disant cela.
Merci pour ton recadrage qui m'est aussi extrêmement bénéfique.
Bien à  toi,
Vitaamix

" Prendre soin de soi, c'est la meilleure manière de prendre soin de ceux qu'on aime "

Hors ligne

 

avatar
Syam homme
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
Inscrit le 26 May 2015
3358 messages
Merci de ne pas me tenir rigueur pour mon style provocateur Vita, même s'il est plein d'affection sincère, j'avoue que des fois je pousse un peu le bouchon wink

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

avatar
Vitaamix femme
Nouveau membre
Inscrit le 29 May 2017
4 messages
Moi je trouve que c'est une qualité qui permet de remettre en question et recadrer parfois.  Je te remercie parce qu'avec tes mots, j'ai tout de suite repris du poil de la bête et j'ai arrêté de me morfondre.
En tout cas j'ai eu une journée extrêmement riche. J'étais hyperactive !
Motivée au travail, motivée à  ranger et nettoyer en rentrant et je me suis même rendue à  un cours de pilates d'une heure ! Je me sens super bien aujourd'hui. J'appréhende le coucher ce soir pour mes jambes mais j'ai bon espoir pour que tout aille mieux.
Je vous tiens au courant ! :)

" Prendre soin de soi, c'est la meilleure manière de prendre soin de ceux qu'on aime "

Hors ligne

 

avatar
Syam homme
गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
Inscrit le 26 May 2015
3358 messages
Merci, ta citation en signature montre que tu as beaucoup de lucidité.

Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Remède au syndrome des jambes sans repos.
par Ruby, dernier post 07 août 2019 par charas
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Durée sevrage codéine/Tramadol? Incidence d’une conso pendant le sevrage?
par gimmeice, dernier post 22 juillet 2022 par gimmeice
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue sevrage codéine sans ordonnances
par gimmeice, dernier post 14 janvier 2022 par cependant
  2
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
19418 personnes ont déja passé ce quizzz !
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
19439 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums