Sevrage paroxetine / PsychoACTIF

Sevrage paroxetine

Publié par ,
5349 vues, 13 réponses
Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages
Bonjour a tous

Je vous expose mon soucis , jai subit une depression que je qualifierai de moderer pendant un an , ensuite jai pris rdv avec un psy qui ma mis sous paroxetine , il ma dit de prendre la moitie d un comprimer de 20 mg pendant 5 jour puis un entier , mais etant donner qje javais peur des effet secondaire jai pris seulement un quart au debut sa ma fait du bien sa ma redonner de l energie etc mais a force sa faisait plus trop effet alors jai augmenter pour voir et sa n a rien changer du coup jai continuer a un quart , jai pris mon dernier quart dimanche , depuis lundi je n en ai plus repris au debut sa allait mais la les symptome sont desagreable , jai aucun maux de ventre ni migraine ni diarhe ni rien mais jai des vertige etourdissement des que je bouge la tete ou que je me deplace en marchant , meme immobile sa me le fait aussi mais moins , j ensuis a 4 jour sans , jai vraiment peur que sa s arrete jamais , jai ce qu on appelle les fameux chocs electrique , cest vraiment un symptome etrange ....
Pas de douleur mais tres desagreable , peur de bouger car peur de perdre l equilibre ou de faire un malaise ... je suis en arret depuis deux jour que les symptomes , au debut je pensais que j avais pas assez manger mais la apres avoir bien manger sa continuais donc jai compris que cetait les symptomes du sevrage ...

Jimagine meme pas si j en avais pris un entier pendant 2 ans combien de temps sa aurai durer ....
Jaurai bien diminuer mais etant deja a un quart j aurai pas pu mieux faire , de plus j en prend que depuis tout juste deux mois , je pense pas etre hyper accrocher a la molecule mais apparament le cerveau aimai bien  sa .....

J espere juste que sa dura pas dans le temps , a la limite une semaine ou deux grand max sa va mais peur que sa dure trop longtemps .
Ce qui me tue encore plus cest que les medecins sont a cote de la plaque sur ce sujet mais je pense qu il serait bien qu il ce renseigne un peu plus avant de donner sa assez facilement et surtout pensez a d autre solutions avant l anti deppresseur .
Surtout que sur moi sa n a vraiment rien changer a part les premiers jour !

Je prend aussi de la metha a bas dosage , jai connu le manque d opiaces a une certaine epoque ou c etait tres dure mais meme si physiquement on est abbatu je trouve les symptome quand meme moins sale qu avec un anti depressur ....

Si des gens ont arreter la paroxetine ou medicament similaire puisse venir temoigner sur le comment c est passer le sevrage , combien de temps sa a durer etc

Merci beaucoup et force a vous tous .

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

1/4 de comprimé, ce n'est pas rien.

Tu décris en tout cas des phénomènes qui ressemblent fortement à des symptômes de manque.

Lorsque ma femme a cessé la Paroxétine, Je lui ai conseillé de demander au toubib de prescrire la forme goutte de ce médicament.

Ainsi, il est facile de descendre beaucoup plus progressivement.

Certes, l'arrêt est plus long à etre effectif, mais les souffrances dues au manque sont grandement amenuisées, voir totalement absentes !!!

Cette molécule possède une accroche particulièrement forte...

Prends soin de toi,


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Recklinghausen a écrit

Salut,

1/4 de comprimé, ce n'est pas rien.

Tu décris en tout cas des phénomènes qui ressemblent fortement à des symptômes de manque.

Lorsque ma femme a cessé la Paroxétine, Je lui ai conseillé de demander au toubib de prescrire la forme goutte de ce médicament.

Ainsi, il est facile de descendre beaucoup plus progressivement.

Certes, l'arrêt est plus long à etre effectif, mais les souffrances dues au manque sont grandement amenuisées, voir totalement absentes !!!

Cette molécule possède une accroche particulièrement forte...

Prends soin de toi,


Reck.

Merci beaucoup pour ton message .

Ah je pensais vraiment qu un quart c etait rien seulement 5 mg plus le fait que j en prenne depuis seulement deux mois je me pensais sorti d affaire assez rapidement ....

En effet si j avais su jaurai repris rdv avec le psy afin de l avoir en goute , voir jai vu qu on peut le diluer en serum phy pour ensuite diminuer plus legerement , je peut encore le faire mais etant a 4 jour sans jai encore l espoir d en voir le bout d ici la fin de semaine mais si vraiment dans trois jour sa s ameliore pas je reprendrais une toute petite dose genre 1 mg pendant deux semaine puis 0.5 puis 0 .

Ce qui ma induit en erreur cest vraiment le fait qud je prenait 5 mg par jour pensant a une dose faible .
Comme tu dit la paroxetine accroche quand meme durement , cest pas un sevrage d opiaces en terme d intensite mais les symptome type choc electroque font vraiment peur , a cote de sa jai une grande energie pret a deplacer des montagne jai etait au bar prendre un cafe mais alors au bout d une demi heure j etait completemebt electrique les choc etait plus intense et plus en continue , etant nerveux de base je parle assez fort du coup sa me lancer quand je parlais , les gens parlait fort aussi du coup sa me mettais mal a l aise sensation etrange , je sentais que j etait en surtension ensuite jai pris ma tension en rentrant je venait de marcher assez rapidement j etait a 15 ce qui est pas enorme mais a 93 bpm , je pense que le cafe plus le fait de bouger accelere le sang dans le corps plus la tension qui accelere les fonction cognitive du coup sa me lancer mais cest extremement desagreable je pensais meme que j allait faire un malaise , pourtant je sais gerer mon stress vu que je respire uniquement par le nez ainsi que par le diaphragme tout en respirant le plus doucement possible mais sa me lancer malgres tout , la cr soir jaurai bien etait me promener mais je peut pas jai trop peur de perdre l equilibre puis meme smcest pas agreavle de marcher ou aller voir des gens qu on est pas au top , autant les opiaces cest violent mais meme si la motivation n est pas la on peut quanf meme ce bouger un peu ce qui ameliore un peu les symptome du manque et nous fait voir autre choses mais la la paroxetine ya que chez moi assis ou coucher que je suis bien , jai pris un peu de cbd sa me detend un peu et sa ameliore les chocs .
J imagine que seul le temps pansera les plaies ...


Pour ta compagne elle n a subit aucun symptome de sevrage ou tres leger ? Tant mieu pour elle et elle peut te remercier poue ces precieux conseils .
D apres que sa a une demi vie tres courte donc sa me fait penser a vraiment une molecule a action rapide un peu comme l hero dont le sevrage est coton , tandis que d autre ad ont une longue demi style methadone dont le sevrage est moins douloureux mais plus diffus dans le temps .

Hors ligne

 

Polo187 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 21 Apr 2014
288 messages
Blogs
Saut,
Quand tu parles de chocs ou de décharges éléctrique ca me rappelles le serge que j'ait fait de la paroxetine ou de l'effexor (venlafaxine), ca me fillait des coups de jus qui me traversaient le corps c'etait pas douloureux mais très désagréable, j'en ai pris 40 mg pendants plusieurs années de paroxetines, et ces symptomes ont durée plusieurs semaines en s'estompant quand même avec le temps, bon courrage a toi.

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Polo187 a écrit

Saut,
Quand tu parles de chocs ou de décharges éléctrique ca me rappelles le serge que j'ait fait de la paroxetine ou de l'effexor (venlafaxine), ca me fillait des coups de jus qui me traversaient le corps c'etait pas douloureux mais très désagréable, j'en ai pris 40 mg pendants plusieurs années de paroxetines, et ces symptomes ont durée plusieurs semaines en s'estompant quand même avec le temps, bon courrage a toi.

Merci beaucoup de ton temoignage ,

En effet cest bien sa ce symptome ultra etrange sortie tout droit de retour vers le futur , au debut je pznsais vraiment quz cetait des etourdissement vertige du a un faible taux de sucre sanguin ou de l hypotension orthostatique mais jai du me rendre a l evidence ces bien ces fameux choc electrique qui passe du cerveau la plupart du temps puis episodiquement vont jusqu au bout dds doigts ou dand les jambes , cest tres desagreable et tres anxiogene comme type de symptomes , sa limite vraiment nos deplacement etant donner qu on a peur de faire un malaise ou tomber en perdant l equilibre cest assez fou comme symptome quand meme ....
J imagine que tu devait etee bien accrocher surtout depuis plusieurs annee a 40 mg , j imagine que tu a diminuer avant de stopper ou sinon si tu t est jeter a l eau direct a 40 mg tes un sacre guerrier et ta du aussi beaucoup souffrir , sa ne t a pas handicaper dans ta vie pro ou personelle le temps du sevrage ? Tu t est surement habituer et a continuer de vivre comme si de rien etait ?
Si j avais su j aurai etait plus progressivement , meme si cest plus long au moins cest quasi indolore d apres reckling .
Je patiente encore trois jour puis si vraiment mon etat ne commence pas a s ameliorer je reprendrais surement 1 mg en diluant 1 comprimer de 20 dans 200 ml de serum phy puis je piocherais 10 ml , je pense que sa adoucira les symptomes .

Mais sinon a part sa , je trouve pas que sa soit la mer a boire comme sevrage mais ce seul symptomes suffit a en faire un sevrage tres compliquer a metrre en place , d apres que bzaucoup de gens en reprenne a cause de sa .
Apres je ne doute pas de son efficacite dqns la depression mais souvent on tombe en deppression du a une raison precise (deces separation ou autre ) donc meme en prenant un ad on va alleger les symptome en etant full serotonine mais sa guerira pas le mal a l interieur du cerveau , d ou la therapie comportemental en parallele mais mon psy me la pas proposer .
Comme quoi les anti depresseur ne sont pas magic en terme de depression sa serait trop beau , ya quand meme une grosse parti du travail a faire soit meme mentalement .
Un autre inconvenient edt celui de la tolerance aussi , les premiers jours jai trouver sa top et au bout de deux a trois semaine c etait deja moins sa pour au final me retrouver au meme point tout en ayant quelques effets secondaire comme la perte de cheveux , les poils de barbe qui s eclaircisse , la libido qui en prend un coup , dds difficultes de sommeil du a la serotonine en masse dans le cerveau qui nous donne envie de gravir des montagnes et aussi une activites neuronal tres electrique qui nous fait cogiter en continue ...

Jai entendu parler du millepertuis et du rhodiola d apres que sa a un effet plus significatif sur la depression tout en etant plus naturel etant des plante mais j imagine qu il y a surement des effets secondaire aussi et un sevrage a l arret ?

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
3510
Inscrit le 04 Aug 2014
7988 messages
J'ai eu des brain zapp avec la paroxétine. Surtout la fois où j'avais oublié mon traitement et très peu lors du ou des sevrages.
Je n'ai pas pu attendre et demandé une verre d'eau dans la première pharmacie qui m'a dépanné quand j'ai expliqué la situation.
Il existe un protocole de sevrage, sinon, c'est un enfer qui je crois peut être mortel, à vérifier.
En tout cas, les quelques heures de sevrage à sec, 48 ou un peu plus étaient violentes avec ces brain zap où tu as l'impression que ton cerveau va "décrocher".

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Mister No a écrit

J'ai eu des brain zapp avec la paroxétine. Surtout la fois où j'avais oublié mon traitement et très peu lors du ou des sevrages.
Je n'ai pas pu attendre et demandé une verre d'eau dans la première pharmacie qui m'a dépanné quand j'ai expliqué la situation.
Il existe un protocole de sevrage, sinon, c'est un enfer qui je crois peut être mortel, à vérifier.
En tout cas, les quelques heures de sevrage à sec, 48 ou un peu plus étaient violentes avec ces brain zap où tu as l'impression que ton cerveau va "décrocher".

Arf donc cest relativement commun de sentir cet effet secondaire lors des phase sans paroxetine , sa te la pas fait pendant le sevrage ? Tu a surement du bien reduire avant de stopper , te rappel tu exactement combien de temps sa a durer ? J en suis a 5 jour plein sans rien et la je suis abbatu dans le plumar naze de chez naze , j aurai bien repris un peu genre 1 mg mais jai encore l espoir de voir le bout d ici deux jour , jai remarquer que les chocs ce font le plus souvent des qu on bouge des qu on reflechie , car apres quanf on est immobile sa reste gerable mais je sent bien qur je suis loin d etre en forme , etant sportif de base jai lacher les traction depuis 4 jour cest dire .... enfin juste quelques serie histoire de cz fatiguer un peu mais ya la flemme puis j ai peur de faire un malaise surtout qu en plein mouvrment ya moyen de ce faire tres mal si vraiment je debranche a ce moment la , surtout que des qu on s active sa le fait encore plus .
Sa peut etre mortel ? Cest top pour que je soit anxieux lol mais bon au moins je suis au courant ....
Merci de ton message .

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Lorsque tu as la forme goutte, l'utilisation d'une seringue sans aiguille est obligatoire.

Cette forme goutte n'est pas faite à la base pour un sevrage et le " godet doseur " ne convient pas ( il,est fait pour des doses " standard " !!!

Une seringue de 5 ml, de 2 ml et de 1 ml te permettront de prendre la dose au plus juste jusqu'à l'élimination de la Paroxétine par l'organisme.

Et il est même possible de terminer via la méthode chinoise si nécessaire ( ma femme n'en a pas eu besoin ), pour terminer le sevrage.

C'est exactement ça... Une baisse douce jusqu'à arriver à... Rien !!!

La quinzaine de jours est pour moi un bon tempo, sachant qu'il est possible de redoubler et de rester à la même dose pendant 1 mois.
Ça donne le temps à l'organisme " d'encaisser " ou " de digérer " la baisse précédente avant de lui imposer une nouvelle privation.

L'important n'est pas la vitesse de sevrage mais l'absence de souffrance pouvant être dû à ce sevrage.

@ +


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Recklinghausen a écrit

Salut,

Lorsque tu as la forme goutte, l'utilisation d'une seringue sans aiguille est obligatoire.

Cette forme goutte n'est pas faite à la base pour un sevrage et le " godet doseur " ne convient pas ( il,est fait pour des doses " standard " !!!

Une seringue de 5 ml, de 2 ml et de 1 ml te permettront de prendre la dose au plus juste jusqu'à l'élimination de la Paroxétine par l'organisme.

Et il est même possible de terminer via la méthode chinoise si nécessaire ( ma femme n'en a pas eu besoin ), pour terminer le sevrage.

C'est exactement ça... Une baisse douce jusqu'à arriver à... Rien !!!

La quinzaine de jours est pour moi un bon tempo, sachant qu'il est possible de redoubler et de rester à la même dose pendant 1 mois.
Ça donne le temps à l'organisme " d'encaisser " ou " de digérer " la baisse précédente avant de lui imposer une nouvelle privation.

L'important n'est pas la vitesse de sevrage mais l'absence de souffrance pouvant être dû à ce sevrage.

@ +


Reck.

En effet j imagine que la forme goutte est bien plus precise qu un cachet ecraser dans 20 ml d eau , mais la sa sera compliquer etant donner que je voit plus le psy et que si je veut rdv sa sera 2 mois minimum .
Je sais vraiment pas quoi faire , si je dois reprendre un morceau ou pas en reprendre tout en prenant le risque de souffrir encore quelques jour voir quelques semaine qui cest .....
Jai une seringue sans aiguille , du serum phy et dds paroxetine .
Je sais pas quoi faire du tout , ce qui m inquiete cest ce sevrage potentiellement mortel , je ne suis pas fait en sucre je fume pas je boit pas je prend rien d autre 10 mg de metha chaque jour mais on sais jamais vraiment xomment peuvent tourner les choses .
Reckling qu en pense tu ? Devrait je diluer un comprimer entier dans tant de ml en laissant bien fondre afin d avoir un truc le plus equilibrer possible et en reprendre pendant deux trois semaine afin de me defaire le plus facilement possible ?
En effet tu a raison a 100% le fait de stopper comme une grosse brute cest dds souffrance inutile qui sont evitable avec un peu de cerveau ....
Cest terrible cet etat d esprit du "je veut tout et tout de suite" d ailleurs sa porte souvent prejudice dqns la vie ce type d etat d esprit qui est au final tres deletere et pas qu en sevrage que sa soit dans la vie de tout les jour .

Merci de ta reponse , si vraiment tu me conseil de reprendre je le ferait aussitot , tu doit surement comprendre que je suis dans cet etat en pensant que sa va bientot ce finir et plus les jour passe plus je m accroche a sa alors que si sa ce trouve je vais me taper deux mois comme sa ....
En gros cest le viscieux cerceau.....
Merci de tes precieux conseils et je me repete mais si tu pense que je devrait reprendre je cais le faire vraiment .

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Rihou a écrit

Recklinghausen a écrit

Salut,

Lorsque tu as la forme goutte, l'utilisation d'une seringue sans aiguille est obligatoire.

Cette forme goutte n'est pas faite à la base pour un sevrage et le " godet doseur " ne convient pas ( il,est fait pour des doses " standard " !!!

Une seringue de 5 ml, de 2 ml et de 1 ml te permettront de prendre la dose au plus juste jusqu'à l'élimination de la Paroxétine par l'organisme.

Et il est même possible de terminer via la méthode chinoise si nécessaire ( ma femme n'en a pas eu besoin ), pour terminer le sevrage.

C'est exactement ça... Une baisse douce jusqu'à arriver à... Rien !!!

La quinzaine de jours est pour moi un bon tempo, sachant qu'il est possible de redoubler et de rester à la même dose pendant 1 mois.
Ça donne le temps à l'organisme " d'encaisser " ou " de digérer " la baisse précédente avant de lui imposer une nouvelle privation.

L'important n'est pas la vitesse de sevrage mais l'absence de souffrance pouvant être dû à ce sevrage.

@ +


Reck.

En effet j imagine que la forme goutte est bien plus precise qu un cachet ecraser dans 20 ml d eau , mais la sa sera compliquer etant donner que je voit plus le psy et que si je veut rdv sa sera 2 mois minimum .
Je sais vraiment pas quoi faire , si je dois reprendre un morceau ou pas en reprendre tout en prenant le risque de souffrir encore quelques jour voir quelques semaine qui cest .....
Jai une seringue sans aiguille , du serum phy et dds paroxetine .
Je sais pas quoi faire du tout , ce qui m inquiete cest ce sevrage potentiellement mortel , je ne suis pas fait en sucre je fume pas je boit pas je prend rien d autre 10 mg de metha chaque jour mais on sais jamais vraiment xomment peuvent tourner les choses .
Reckling qu en pense tu ? Devrait je diluer un comprimer entier dans tant de ml en laissant bien fondre afin d avoir un truc le plus equilibrer possible et en reprendre pendant deux trois semaine afin de me defaire le plus facilement possible ?
En effet tu a raison a 100% le fait de stopper comme une grosse brute cest dds souffrance inutile qui sont evitable avec un peu de cerveau ....
Cest terrible cet etat d esprit du "je veut tout et tout de suite" d ailleurs sa porte souvent prejudice dqns la vie ce type d etat d esprit qui est au final tres deletere et pas qu en sevrage que sa soit dans la vie de tout les jour .

Merci de ta reponse , si vraiment tu me conseil de reprendre je le ferait aussitot , tu doit surement comprendre que je suis dans cet etat en pensant que sa va bientot ce finir et plus les jour passe plus je m accroche a sa alors que si sa ce trouve je vais me taper deux mois comme sa ....
En gros cest le viscieux cerceau.....
Merci de tes precieux conseils et je me repete mais si tu pense que je devrait reprendre je cais le faire vraiment .

Jai essayer de joindre un medecin qui ma renvoyer vers sos medecin elle ma pris pour un gros cassos autiste schyzpphrene tout ce quon veut , je lui demande conseils elle me dit " oui mais deja vous prenais pas la dose que le psy vous donne et vous vous etonnez de pas etre bien , je pense que vous avez des probleme psycgologique et le fait de l arreter sa reviens " ni une ni deux le sang monte je me transforme en vegeta je la remet en place direct a cet incompetente en lui disant qu un anti depresseur cest pas pour les autiste mais pour les gens qui sont anxieux qu en gros elle y connaissait rien jetait a deux doigts de l insulter tellement elle ma fait pousser les cheveux cet sombre naze , a la limite qu elle y conaisse rien sa passe mais qu elle fasse la fille qui connais en disant que cest pour les autiste la sa ma mis hors de moi !

Pour ce qui est du 6 eme jour sans cest toujours pareil sa fait des etourdissement vertige bizard des qur je parle que je m enerve ou que bouge donc jai pris la decision de reprendre un mg pendant quelques semaines le temps que tout revienne dans l ordre .
Puis apres je rediminuerais encore de la moitie pour finir par ne plus rien prendre .

En tout cas sale experience de ce sevrage , autant les opiaces sa fait mal le manque autant cest pas etrange comme symptomes comme peuvent l etre ceux des ad ....
Jai melanger un demi comprimer ce qui represente 10 mg dans 10 ml de serum phy que j ai  melanger le plus possible afin que sa soit bien ecraser puis je viens de prendre 1 ml .
En esperant que sa soit suffisant pour disparaitre.

Hors ligne

 

Polo187 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 21 Apr 2014
288 messages
Blogs

Rihou a écrit

En effet cest bien sa ce symptome ultra etrange sortie tout droit de retour vers le futur , au debut je pznsais vraiment quz cetait des etourdissement vertige du a un faible taux de sucre sanguin ou de l hypotension orthostatique mais jai du me rendre a l evidence ces bien ces fameux choc electrique qui passe du cerveau la plupart du temps puis episodiquement vont jusqu au bout dds doigts ou dand les jambes , cest tres desagreable et tres anxiogene comme type de symptomes , sa limite vraiment nos deplacement etant donner qu on a peur de faire un malaise ou tomber en perdant l equilibre cest assez fou comme symptome quand meme ....
J imagine que tu devait etee bien accrocher surtout depuis plusieurs annee a 40 mg , j imagine que tu a diminuer avant de stopper ou sinon si tu t est jeter a l eau direct a 40 mg tes un sacre guerrier et ta du aussi beaucoup souffrir , sa ne t a pas handicaper dans ta vie pro ou personelle le temps du sevrage ? Tu t est surement habituer et a continuer de vivre comme si de rien etait ?

Rihou a écrit

J'ai eu un sevrage degressif lors d'une fenetre thérapuetique en HP, les décharges electrique qui me traversaient le corp au moindre mouvement de ma tête n'etaient pas moins intense de par leurs fréquences qu'a leurs intensité, que quand j'ai stoper net tout mon traitement qui etait bien consequant, je sais que ca dure quelque semaine et qu'elle deviennent moins fréquente avec le temps, mais que l'intensité des décharge est la même ce n'est pas très puissant comme prendre un vrai coup de jus, mais très désagreable. j'ai un mental assez costau donc je continuais a vivre comme si de rien n'etait, je s'avait que cela allait s'arreter un jour ou l'autre donc ma devise c'est "tu serts les dents t'attends que ca passe" et ca passe toujours.

Hors ligne

 

neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
000
Inscrit le 23 Apr 2018
112 messages
Bonjour, les antidépresseurs ne fonctionnent pas comme ça, on ne peut pas adapter les dosages en fonction de la sévérité de ma dépression. Un trop petit dosage n'aura aucun effet psychoactif et un trop grand dosage n'augmentera que les effets secondaires. Il faut suivre les doses indiquées par ton psychiatre, c'est le mieux à faire. 
À+ smile

Dernière modification par neocomolly (09 février 2019 à  19:43)


En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne

 

Rihou 
Nouveau membre
000
Inscrit le 07 Feb 2019
8 messages

Polo187 a écrit

Rihou a écrit

E

Rihou a écrit

J'ai eu un sevrage degressif lors d'une fenetre thérapuetique en HP, les décharges electrique qui me traversaient le corp au moindre mouvement de ma tête n'etaient pas moins intense de par leurs fréquences qu'a leurs intensité, que quand j'ai stoper net tout mon traitement qui etait bien consequant, je sais que ca dure quelque semaine et qu'elle deviennent moins fréquente avec le temps, mais que l'intensité des décharge est la même ce n'est pas très puissant comme prendre un vrai coup de jus, mais très désagreable. j'ai un mental assez costau donc je continuais a vivre comme si de rien n'etait, je s'avait que cela allait s'arreter un jour ou l'autre donc ma devise c'est "tu serts les dents t'attends que ca passe" et ca passe toujours.

Tant mieux pour toi que tu a reussi a passer le cap memr si ce nest pas sans mal , tu prend plus aucun anti depresseur du coup?
Meme quelques semaine avec ce sympyome sa reste long , personellement quand on me parle que sa me fait sa cest limite si je doit faire repeter la personne car sa te met a l ouest quelques seconde cest tres desagreable le moins qu on puisse dire alors vivre avec comme si de rien etait ta interet d etre vraiment un sage pour pas ceddr a l arret de travail au moins quelques temps avant que sa diminue .



Salut neo merci piur ton message ,
En effet cest pas tres recommander comme demarche de prendre un ad quanf sa nous plait mais en faite j avais pris sa dans le but de diminuer la methadone en faite depuis que jai beaucoup diminuer la metha ba l effet anxio de la metha est parti ce coucher tandis que moi je voulais pas remonter sous ce pretexte donc l anxieter a pointer le bout de son nez puis j en ai eu marre du coup je me suis dit je vais aller voir le psy en lui disant que j etait pas bien dans ma tete et il ma donner sa donc au debut je l ai pris impeccavle sa marche bien javais beaucoup plus d energie jarretais pas de parler a tout le monde limite je devenais usant pour mon entourage mais je m enrendais pas compte , meme si je m embrouiller avec quelqu un je restais cool en toute circonstance en gros tes tout le temps bien donc jai dit putain cest la pillule miracle puis le temps a passer un peu je sentais que j etait trop energique je devenait un peu lourd et pas qu avec les autre avec moi meme sa me faisait cogiter x1000 en penser positive mais sa reste usant du coup javais l impression de devenir autiste jai reduit a 1 quart deja sa allait mieu je retrouver mon calme un bon sommeil le soir j etait moins exhuberant dans la vie de tout les jour sa ma convenu puis jai stopper .
En plus jai appris dernierement que cetait piur ceux qui faisait des crse d angoisse trouble de panique anxieter social  alors que jai jamais eu de truc comme sa , j etait juste anxieux de temps en temps a m interoger sur le sens de la vie en gros je me poser beaucoup de question sur moi meme , donc j en deduit que le psy ma donner le truc le plus fort alors qu un leger m aurai suffit ....
Puis comme j en parlait avec le voisin tout a l heure faut pas oublier que les meecin reçoivent des pepete de la part des labo sans compter les voyage les bon plans en tout genre pour bien vendre les pilule des labo donc la encore on peut ce demander si sa a pas la main un lourde en voulant aider le patient et s aider lui meme aussi financierement , mais j aimerais bien savoir si un jour son fils a un probleme si il le laisserais prendre un anti depresseur , je met pas ma main au feu qu il le laisse faire ...
Au debut je savais pas tout sa je m en apperçoit maintenant que je me suis renseigner la dessus mais quand je voit le nombre de gens qui galere apres a s en depetrer souvent sans avoir etait beaucoup mieux qu a la base puis soit les gens continue mais sont pas au top soit il arrete et cest encore pire ....
Tandis que la methadone certe sa accroche mais deja sa fonctionne super bien pour la plupart des gens , je compte meme plus le nombre de tox qui s en ai sortie grace a la metha qui vont meme appeler bayerne pour les remercier de tout ce qui ont fait , puis on sait que cest un medicament relativement sur quand meme sur le long terme , de plus sa apaise les gens en reduisant le stress , en plus sa fait 3 en 1 .
Si j avais su je n aurai meme pas descebdu la metha je serait rester a 40 pour bien en profiter et prendre rien d autre a cote .
Puis tu sais les dose que le psy donne du genre la moitie d un pendant 4 5 jour puis 1 entier cest vraiment generaliser car certains ce sentiront plus ou moins bien avec plus ou moins de cet dose puis si a tel moment t est pas bien a cause d un autre soucis que tu lui dit il va remonter alors que sa ira pas forcement mieux mais a la fin tu fini scotcher aux anti depresseur ....
Et non cest dommage mais j etait trop utopiste a penser que la molecule du bonheur exister sans inconvenient .
Apres pour ceux a qui sa marche qu il revive avec temps mieux piur eux mais j ai pas l impression qu on soit la majorites .

Hors ligne

 

Reptilians 
Nouveau membre
Belgique
000
Inscrit le 10 Feb 2019
1 message
Bonjour à tous c'est Reptilians et ceci sera donc mon premier message après vous avoir si longuement lu...

Je ne sais pas si c'est le bon endroit mais une petite prez s'impose je suis un jeune homme de 24 ans qui à connu divers déboires avec les drogues surtout la mdma et la coke et j'ai touché à toutes les drogues dites classiques style speed et alcool beaucoup d'alcool sans avoir été alcoolique mais j'en ai consommé plus que de raison ça c'est sur.

Actuellement je souhaite ré entamer un suivi psy en hp le temps de retrouver mes forces dirons nous la première fois aura été bonne mais c'était il y a 3 ans et j'ai dévié en cours de route sans avoir été aussi excessifs que les raisons et la conso qui m’auront poussé vers l'hôpital la première fois.

Mais je digresse un peu (beaucoup ?) car au final je viens nous parler de cette petite molécule contenue contenue dans cet AD

Mon médecin m'a donc prescrite de la Paroxetine il y a un an donc en février 2018 et j'ai du en prendre deux mois avant de tout stopper car j'étais mal à cause de diverses épreuves à vivre et quand j'ai arrête bien sur je me suis senti mieux mais les mois qui ont suivis ont été du même accabit que les précédents je dirais que je suis retombé en phase dépressives dés septembre 2018 soit un peu plus de deux ans après ma première hospi ce qui aura tout de même fais deux années de bonnes certes non sans excès mais très bonnes dans l'ensemble

Et donc j'en arrive enfin au sujet du sevrage (oui je sais j'ai beaucoup discuté mais un cadre s'imposait à mes yeux ^^)

Et donc il me restait deux plaquette de cette fameuse paroxetine j'ai recommencé à en prendre il y a 3-4 jours histoire de voir c'est vrai je me sens boosté car j'étais très renfermé sur moi même pendant tout ce temps et ça m'aide un petit peu à sortir de ma carapace et ça fait du bien mais ce n'est qu'une camisole chimique et une nouveau travail psychologique me feras du bien

Je consomme actuellement 30 mg par jour en un seul comprimé et mon hospi devrait se faire d'ici une à deux semaine max la première semaine sous valium 4X5mg niveaux médocs et ensuite je pense entamer tout de même un traitement de fond à base d'AD avec le personnel soignant et j'ai oublié mais j'ai beaucoup d'angoisses depuis des mois et à ce niveau la ça aide ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti apaisé à vrai dire

Mais bref il fois me rester 6-7 comprimés et le médecin ne m'en prescrira pas depuis le temps donc ma question est bien sûr d'en parler au personnel soignant que je rencontrerais cette semaine et avec cela je consomme 3-4 bières et 1 joint par jour depuis deux semaine environ je sais c'est pas top mais je gère

Ma question est donc comment faire pour diminuer et arriver à l'hôpital sans avoir trop d'effet de sevrage quand à la paoxetine ?

J'espère avoir été clair dans tout ce fouillis et merci d'avance à celui ou celle qui me répondra car je sens que je vais le sentir quand je vais les arrêter même si j'en consomme même deux semaine...

Dernière modification par Reptilians (19 février 2019 à  21:31)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Paroxetine - Sevrage de paroxetine
par Aymane, dernier post 08 juin 2018 à  20:17 par Tym
  2
[ Forum ] Paroxetine - Aide sevrage paroxetine
par docwoo, dernier post 31 janvier 2015 à  09:01 par prescripteur
  3
[ Forum ] Paroxetine - Trip ou pas à la paroxetine ?
par ParoxetineXanax, dernier post 14 juillet 2020 à  01:12 par oxycontin
  4
  [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage

Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
En ce moment sur PsychoACTIF  
 Psychoactif 
Fanzine 5 : PUD, numérique et régulation des usages
Il y a 2jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
11 mai 2022Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Forum UP ! 
Effets secondaires du prozac (fluoxétine)
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Bad trip - Truffes Valhalla [Bad trip/Surdose] Quand ont veut s'échapper du v...
Il y a moins d'1mnCommentaire de PasGrandChose dans [Psilocybe - Champigno...]
(5 réponses)
 Forum 
Truffes Atlantis 1ère fois
Il y a 30mnNouvelle discussion de Anonyme796 dans [Enthéogènes...]
 Forum 
Extraction - La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb'...
Il y a 1h
26
Commentaire de Régular Psyché dans [DMT, changa et ayahua...]
(125 réponses)
 Forum 
Craving persistant - TSO bupré
Il y a 2h
1
Commentaire de L'Apoticaire dans [TSO - maintenance au...]
(10 réponses)
 Forum 
Dosage - Comment doser le lsd?
Il y a 2hCommentaire de Cub3000 dans [LSD 25...]
(39 réponses)
 Forum 
2-FDCK Bizzare
Il y a 3hCommentaire de Roland-de-Gilead85 dans [Research Chemicals (R...]
(9 réponses)
 Forum 
Mais qu'ai-je fumé pendant 1 ans? Vous le savez surement mieux que...
Il y a 3h
3
Commentaire de Roland-de-Gilead85 dans [Cannabis...]
(30 réponses)
 Forum 
Expériences - DMT + MDMA, qu'en pensez vous ?
Il y a 4hNouvelle discussion de futuronaute dans [DMT, changa et ayahua...]
 Blog 
Je suis tellement mal...
Il y a 2h
4
Commentaire de GordReno.C17 dans le blog de GordReno.C17
(9 commentaires)
 Blog 
J ai fait ce que je regretterai tte ma vie pour de la cc
Il y a 8h
1
Commentaire de cependant dans le blog de Sasam18
(1 commentaires)
 Blog 
Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
Il y a 12h
30
Commentaire de Todash dans le blog de Equipe de PsychoACTIF
(86 commentaires)
 
  QuizzZ 
Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
Dernier quizzZ à 01:06
 PsychoWIKI 
Kétamine, effets, risques, témoignages
 Topic epinglé 
Neurchi 2 Psychoactif
 Nouveaux membres 
PhilippeBuvard, Regretful, Roland-de-Gilead85 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Je vous aime !!!!
par Jevousaime, le 17 Jun 2022
Voilà, juste pour vous dire que je vous aime, j'aime ce site, j'aime vos conseils !!! Non non j'ai pas pris de MDMA, c'est sincère ! Plus sérieusement, enfin plus mesuré je dirais, heureusement que ce site existe, à part certains zigotos, c'est bourré de positivités, vous vous aidez les uns...[Lire la suite]
 British Columbia: Première province du Canada à decriminaliser la possession de toutes les drogues
par Mammon Tobin, le 01 Jun 2022
... en petites quantités, moins de 2.5g en tout (toutes substance mélangées; dans ces articles ils parlent spécifiquement d’héroïne, de fentanyl, de cocaine, de méthamphétamine, et de MDMA) Salut les aminches, je suis tombé sur cet article qui m'a bien fait plaisir tout à l'heure: htt...[Lire la suite]
 Edito : Nous sommes des Personnes Utilisatrices de Drogues (PUD)
par Equipe de PsychoACTIF, le 11 May 2022
Voici l'édito du Fanzine N°5 de Psychoactif. Psychoactif mène un combat contre la stigmatisation de l'utilisation des drogues. Le langage est un outil important pour transmettre des messages et le choix des termes compte. Jusqu'à là, nous avions utilisé l'acronyme « UD » pour parler des u...[Lire la suite]
Tous les morceaux choisis
Les derniers champis

Merci de la rectification, je croyais que seul la metha était un complet/L'Apo dans [forum] craving persistant - TSO bupré
(Il y a 3h)
La guerre des boutons je suis pour grand Gibus. A bientôt sur le forum ;) dans [forum] Mais qu'ai-je fumé pendant 1 ans? Vous le savez surement mieux que moi
(Il y a 4h)
Inhaler de l'insecticide... ? "Suicide" me semble aussi le terme adéquat :/. dans [forum] TR - Je cherche à comprendre la vie
(Il y a 5h)
Intervention au combien utile et bien intentionnée. Merci. Roland dans [commentaire de blog] J ai fait ce que je regretterai tte ma vie pour de la cc
(Il y a 7h)
Merci pour ta vigilance, c'est flippant le coup de l'insecticide... /MT dans [forum] TR - Je cherche à comprendre la vie
(Il y a 8h)

Pied de page des forums